Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 29 mai 2017
Antananarivo | 17h44
 

Société

Robert Yamate

« Madagascar devra lancer une déclaration formelle d’urgence »

mercredi 1er février | Yvan Andriamanga

Depuis 2014, le gouvernement américain a fourni 39 millions de dollars pour l’aide alimentaire d’urgence dans le Sud de Madagascar à travers l’USAID selon la déclaration de l’Ambassade des Etats Unis à Madagascar Robert Yamate. Le dernier en date consiste en une enveloppe d’aide supplémentaire de 2,7 millions de dollars pour les secours d’urgence, dans la mesure où « l’urgence dans le Sud de Madagascar continue durant la période de soudure entre les récoltes ».

Près d’un million de personnes désespérées n’ont pas assez, voire rien à manger dans le Sud de l’île. « En ce moment, nous nous acheminons vers le milieu de la période de soudure et c’est la période durant laquelle la population souffre le plus et durant laquelle toutes les parties prenantes doivent agir » selon l’ambassadeur américain. Robert Yamate souligne l’importance d’une « déclaration formelle d’urgence venant de Madagascar qui peut ouvrir plus d’options pour la communauté internationale pour réagir et pour fournir davantage d’aide ».

On se demande justement pour quelle raison les dirigeants n’ont pas fait une déclaration formelle d’urgence pour le Sud vu que depuis la fameuse déclaration d’Ambovombe il y a un an, rien n’a été fait. A part la parade des 4X4 et les larmes de la ministre de la population à l’époque, le régime HVM n’a pas fait grand-chose pour les déshérités du Sud, ni pour aucune autre communauté d’ailleurs. Fidèles à leurs habitudes, ils font comme si de rien n’était. Ils organisent des sommets internationaux à tout va, des festins à qui mieux mieux, et sortent des communiqués tous les jours mais aucun mot pour les déshérités en tout genre. Heureusement que la communauté internationale est présente malgré tout.

16 commentaires

Vos commentaires

  • 1er février à 09:57 | I MATORIANDRO (#6033)

    Hadinon’i ramboadia ngamba ny nanono-levitra reto olona lelafiny reto ny tokony hanaovana io antso io ; reto olona lelafin-ramboadia reto koa moa zany tena miavon-tsy feno toa tain-delo an-tsena ary tsy mahatsapa tena mihintsy fa hoe tena latsaka an-katerena tanteraka ny firenena indrindra fa ny ao Atsimo ao ; ireo olona voatendry na lanilany fahatany t@ fifidianana avy any @iny faritra iny moa dia manabe kibo sy miamikamina eny an-dapa daholo ; ireo andrian-dreraka sisa no mijanona ao an-tanana ka inona moa no zavatra hanjary eo !

    Na izany na tsy izany aloha dia isaorana ny vahoaka amerikana @zao fanampiana entin-dry zareo izao na dia maro aza ny lafiny tsy maharesy lahatra ny @ fomba fiasany sasan-tsasany !

    Samia velon’aina !

    • 1er février à 11:26 | punchline (#9673) répond à I MATORIANDRO

      porofoy amiko hoy izy fa mahantrany gasy, alors l’etat d’urgence ..., il ne sait même pas ce que c’est !
      - il fallait montrer en organisant la francophonie qu’on est riche, et interdire pour cela les kalesy, les posiposy, et les pauvres qui deabulaient les rues de tananarive

      - il faut montrer plutôt que madame s’habille en robe ananas à 40 000 euros, plus chic que melania trump

    • 1er février à 13:06 | rakoto-neutre (#8588) répond à I MATORIANDRO

      Tsy fantany Izany, ary tsy te-hahalala fa isika no reraka eto. HENOY IZANY RAHAZONDAMOSINA

  • 1er février à 09:58 | Gérard (#7761)

    Une autre facette de la mondialisation ?

    c’est un américain d’origine japonaise qui se préoccupe de la survie des populations du sud de Madagascar

    lesquelles sont totalement ignorées des « élites » au pouvoir .... qui trouveront certainement un moyen de prélever un petit quelque chose au passage

    • 1er février à 10:31 | Be-Tsikera (#8458) répond à Gérard

      Le sens de la responsabilité vis-à-vis de l’humanité et de l’humanisme n’a pas de frontière. Pourtant, c’est nos Dirigeants qui, parfois, oublient ses obligations envers cette population qui patauge déjà depuis belle lurette dans la boue.

  • 1er février à 09:59 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Voilà l’irresponsabilité des hommes et des femmes qui nous gouvernent devant des cas relevant de l’humanitaire. Quid de ces actions pour le développement ?

    • 1er février à 19:11 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      lire...Quid de leurs actions...

  • 1er février à 10:55 | Isandra (#7070)

    Ils attendent le leader charismatique avec les religieux cathos réputés par leur actions humanitaires,...pour que leur larmes pleuvent,...et qu’ils se réveillent dans leur immobilisme,...

    Ngômanao ny any atsimo Boaikely ah !

    • 1er février à 11:20 | Be-Tsikera (#8458) répond à Isandra

      Ra-Isandra a !
      Miombopn-kevitra aminao aho ny amin’ny Boaikely raha ny toe-draharaha misy ankehitrio, izay mandalo ny atao hoe « situation d’urgence » na « situation d’exception ». Fa raha fitondrana Repoblikana kosa amin’ny maha fenitra azy dia tsy manana ny kalitao mendrika izany i Boaikely. Maika aza manampy trotraka ny FAHORIAN’ny Gasy efa napetrany amin’izao fahasahiranana izao. Isandra a, dia vokin’ny Ideolojia ve ny Gasy ka mbola hanindrahindranao ilay olon-tianao nampihombo ny vain’ny fahoriana efa nianjady tamin’ny Gasy tamin’ny mpitondra nifandimby teto amin’ny firenena ? Koa midina ety ambonin’ny tany fa tsy vavaka amin’olombelona akory no ahitam-baha-olana amin’ny fahantrana mianjady amin’ny vahoaka izao.

    • 1er février à 11:55 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Ilay kary maty andrandrainao aza tsy sahy mifanatrika @ mpanao gazety akory ka inona no azo antenaina aminy eo ; efa 8 taona zao ty fanjakana natsanganareo niaraka ty fa aza mifanilaka ; Ny olona volavolaina fozaorana dia tsy maintsy manao fomba sy toe-tsaina fozaorana hatrany ary na dia ahitsinao aza izy dia tsy mety miala @zany !

      Samia velon’aina !

    • 1er février à 12:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Be-tsikera,...

      Mety aminao tsara io solon’arana io,...mba hotsikera manorina anie no hisy eto, fa tsy haotran’ny ataon’ny sasany, vonona ny handrangitra fotsiny,...an’isan’izany ilay masindahy mpisandoka iny,...()

      Ny mahavoa antsika rehefa mijery ny fitantanan’ny olona anankiray, dia matetika entanin’ny fankahalana aloha, ka tsy afaka mijery araka ny tokony ho izy ny tena zava-misy. Mba diniho amin’ny fo tsy miangatra ny zava-tsarotra nisy ny firenena tamin’izy nitondra teo, voalohany indrindra ny tsy maintsy nomasohany ny fampandehanana ny raharaham-pirenena, ny fiarovana ny firenena amin’ireo olona mikaroka hampisy ny ady an-trano, sy ny korontana, ka ho tonga amin’ily hoe K.O.

      Etsy andaniny anefa ny famaizana ara-toekarena nodidian’ireo firenena manohana ny filoha teo aloha nametra-pialana izay niteraka ny fanapahana ny famantsiam-bola avy any ivelany, kanefa ny saika ny fanpandehan-draharaha sy ny tetik’asa eto an-toerana miankina amin’izany.

      Na dia teo aza izany rehetra izany, dia nahavita ny andraikiny izay tokony nataony ihany ny tetezamita, nandeha tsara ny raharaham-pirenena, voasakana ny ady an-trano sy ny korontana nokasain’ny sasany hatao, ary nahavita namerina ny firenena amin’ny toerana arakan’ny lalam-panorenana(ordre constitutionnel), tao aorian’ireo fifidianana izay nokarakaraina .

      Ankoatr’izay aza dia nahavita zavatra maromaro(réalisations) navela hoan’ireo mpandimby azy rizareo, ary ny taux de croissance dia nahatratra 3%(fampatsiahivana : tamin’ny andron-dRavalo, tamin’ny 2006 izy vao nahatratra 6%, kanefa vola be no nampiasainy), ary firenena efa vonona ny hanainga amin’ny fampandrosoana tanteraka no nondimbiasin’i Hery,...Tena azo lazaina, fa tsy maintsy olona kinga sy mahay ary be herim-po vao hahavita izany, satria tsy KO ny firenena.

      Tsy lavina fa nihanikirosy ny teo-karem-pirenena raha oharina ny vanim-potoana teo aloha, nandritran’ny tetezamita, kanefa ny krizy nisy teto amin’ny firenena izay fantantsika an’isan’ny tompon’andraikitra amin’izany Ravalo,...no tena an’isany lehibe indrindra nahatonga izany, fa tsy hoe tsy fahaiza-mitantana loatra akory,...

    • 1er février à 12:42 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Matoriandro,

      Mba jereo aloha ny ataon’i Dadanreo vao miteny olona,...

      Aiza izao ny tatitra momban’ny dia nalehany tany USA, sy fihaonany tamin’i TRUMP,...sy ny fanazavana momban’ilay photo-montage izay nataon’ireo zanany...?

  • 1er février à 16:41 | diego (#531)

    Bonjour,

    Comment il s’appelle le président Malgache :

    - Robert Yamate !

    Ils sont très intelligents et font preuve de créativité pour commettre des coups d’État mais intelligents comme la LUNE pour gouverner leur pays.

    Quand on veut diriger son pays :

    - il faut connaître la Constitution pour mieux la respecter ;

    - connaître les Institutions et leurs rôles respectifs ;

    - avoir une bonne connaissance de l’Administration de son pays ;

    - et enfin, connaître parfaitement bien soi-même, comment fonction l’État Malgache et surtout avoir une image juste de l’état dans lequel se trouve les pouvoirs publics du pays.

    Organiser un référendum pour changer de République, au delà de caractère dangereux et absurde des politiciens, Non-élus, qui ont entraîné le pays sur une telle aventure, n’est pas et n’a jamais été une solution pour sortir d’une crise institutionnelle.

    Le pouvoir n’a plus de voix. La présidence, une grande Institution me semble-t-il, s’exprime avec une rapidité étonnante quand il s’agit d’accuser les politiciens qui ne pensent pas comme elle. Mais inexistante, MOANA, pour élaborer une politique pour lutter contre la pauvreté et sécuriser le pays.

    VIe République ! Pourquoi faire ? Et quels sont les différences entre la IIIe et VIe République ?

    Les dirigeants de la Transition de l’époque devraient nous donner, surtout son président, des cours constitutionnels magistrales.

    Déclaration formelle d’urgence ? Le pouvoir ne sait même pas quand est-ce qu’il doit le faire, mais il sait bien pourquoi il ne le fait pas. Il a honte, au point de vouloir laisser mourir de faim 2.6 millions des Malgaches dans le Sud :

    - le Sud, c’est majoritairement des Antandroy et des Vezo !

    Laisser 2.6 millions des gens tous seuls face à la famine, c’est quoi si ce n’est pas une génocide ? Je suis bien conscient qu’il faut être prudent pour utiliser ce mot :

    - mais comment peut-on appeler l’abandon de 2.6 millions des femmes et d’enfants du Sud dans une insécurité alimentaire sans précédente depuis l’indépendance, sans eaux, et sans soin.....

    Voilà pourquoi, entre autre, j’ai toujours appellé élections piège à C....les élections de 2014....d’ailleurs 2002 et 2009 étaient crises à la C...

    • 2 février à 09:13 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à diego

      Bonjour,

      C’est juste un retour à l’ordre constitutionnel votre honneur mais pas la résolution d’une crise institutionnelle qui dépend de l’application stricto-sensu de la démocratie même si on ne fera jamais jeu égal avec la Suisse.

  • 1er février à 18:33 | cacatoès (#9758)

    Fa inona no handrasan’ireo pitondra ireo e !! Hita fa kere sy mahantra ny gasy mbola matin-kambo eo ihany !! Sa efa matin’ny hanoanana doly ireo any atsimo voa mody mikoropaka eo !! Efa hampina fotsiny mbola mihanahana ihany !! Ary aza homena tantan’ireo pitondra ireo io vola io fa tsy misy tonga any amin’ny ilaina azy doly indray io !!
    Ny vahiny foana no mialoha lalana fa tsika tompony toa mirefarefa aty aorina foana !! Hita mazava tsara fa tsy mahaleo tena i dago fa sarin-tsariny fotsiny no betsaka !!
    Mba mivoha avy ao tanana ao ry be vozona sy be kibo mianakavy a, dia mihetseha fa zany no ilaina nareo eo amin’io fitondrana io !!

  • 7 février à 19:43 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    Ils ont trouvé l’astuce ,comme éradiquer la pauvreté ça leur parait compliqué ils ont décidé de ne rien faire comme ça permet d’éradiquer les pauvres !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 243