Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 11h28
 

Economie

« Origin Africa 2016 »

Madagascar abritera le Salon africain du textile et habillement

vendredi 15 juillet | Bill

L’hôtel Ibis a hébergé ce jeudi 14 juillet, une réunion d’information organisée par « Origin Africa » dont le Groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP), Africa Cotton & Textile Industries Federation (ACTIF) et Publi Promo Ltd, à l’intention des entreprises basées à Madagascar. « Origin Africa » qui se tiendra pour cette édition 2016 à Antananarivo, du 3 au 5 novembre prochain, est le grand salon annuel de l’Afrique sur le coton, textile et habillement. L’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Ethiopie, l’Inde, Kenya, Maurice, l’Ouganda, Rwanda, Singapour et Madagascar, pays hôte, ont déjà manifesté leur participation à « Origin Africa 2016 » à la zone Forello à Tanjombato. Une cinquantaine d’entreprises de Madagascar du secteur textile-habillement, accessoires d’habillement dont les cuirs, fibres naturelles etc., linges de maison, bijouterie, artisanat et autres ont assisté à cette réunion de présentation, et ont manifesté leur intérêt à cette manifestation économique internationale.

« Le but de l’Origin Africa est de sensibiliser l’Afrique à la fois comme un investissement, une destination et l’’approvisionnement du secteur textile. L’événement met en valeur la créativité et l’innovation de l’Afrique pour le coton, le textile, l’habillement, la décoration intérieure, les machines et de la technologie, avec un accent particulier sur les entreprises, le commerce et l’investissement tant au niveau régional et international, tout en capturant l’esprit, le style et l’innovation de l’Afrique moderne, » a dit le Vice Président du GEFP, John Hargreaves lors de la réunion d’information.

« L’Origin Africa sera le moteur de relance du textile à Madagascar qui a été doublement touché par la crise économique et financière mondiale de 2008 et la suspension de l’admissibilité de Madagascar à l’AGOA en Janvier 2010, » a expliqué Madame Eva Razafimandimby, Directeur Executif du GEFP.

Via l’ « Origin Africa », Madagascar vise à retrouver sa place au premier rang parmi les pays africains en terme d’export textile. Le pays est actuellement au quatrième rang après le Kenya, le Lesotho et l’Ile Maurice. Les principales destinations des produits textiles des zones franches de Madagascar sont les pays de l’Union européenne, États-Unis, les pays membres de la SADC et le COMESA, l’Australie, le Canada et la Chine.

Avant la crise politique en 2009, Madagascar a exporté des produits textiles d’environ 350 millions de dollars américains par an, mais cela a chuté à seulement à 15 millions en 2010 à cause de la suspension de Madagascar à l’AGOA.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 15 juillet à 12:01 | Turping (#1235)

    Le secteur de l’import/export, l’entrepreunariat, l’AGOA.... le textile, l’artisanat comme les autres sont des deals d’avenir à condition que le gouvernement mise réellement sur le secteur économique en laissant les opérateurs travailler, créer de richesse.Les taxes afférentes, liées au développement permettraient à l’état de renflouer les caisses vides.
    D’abord, il faut instaurer les réglementations de manière à ce que la corruption soit combattue, et que le secteur des PME ne soit pas confisqué par ceux qui font la politique, décrocher le pouvoir pour faire le business.

  • 15 juillet à 15:43 | dirk_cab (#6503)

    En effet , c’est l’art de solliciter une main d’oeuvre pas chere et facilement exploitable, avec un gouvernement complice.

    Le peuple n’a pas le choix de toutes façons : soit il accepte , soit il crève !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 430