Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2016
Antananarivo | 23h19
 

Editorial

Logique de Far West

mercredi 27 mai 2015 | Ndimby A.

Dans les duels du lointain Far West, le cow-boy qui tirait le premier était celui qui avait le plus de chances de rester en vie. Les députés ont donc mis ce précepte à exécution, et dégainé une « motion de déchéance » avant que le Président Rajaonarimampianina ne dégaine la dissolution de l’Assemblée nationale. Cette dernière perspective était en effet dans l’air du temps depuis les propositions émises par la Conférence pour la réconciliation nationale au début de ce mois, et qui avait recommandé la suspension de toutes les institutions, à l’exception de la Présidence de la République.

Le vote par 121 députés sur les 124 présents montre que les alliances artificielles sous couvert de Plateforme pour la majorité présidentielle (PMP), mises en place par le Président Rajaonarimampianina pour suppléer à l’absence de députés de son parti HVM, fait partie du passé. Ces 121 députés représentent 80% des 151 parlementaires, ce qui dépasse largement les deux-tiers requis pour un vote d’empêchement temporaire du Président de la République, tel qu’indique l’article 50.

Article 50.- L’empêchement temporaire du Président de la République est déclaré par la Haute Cour Constitutionnelle, saisie par le Parlement, statuant par vote séparé de chacune des Assemblées à la majorité des deux tiers de ses membres, pour cause d’incapacité physique ou mentale d’exercer ses fonctions dûment établie.

Cet article 50 est inapplicable, et n’importe quel apprenti juriste de première année de fac’ pourrait arguer du fait que dans le contexte actuel, un vote d’empêchement est irrecevable car le Sénat n’existe pas encore, alors qu’un vote séparé des deux chambres du Parlement y est spécifié. C’est sans doute la raison pour laquelle les initiateurs du mouvement de destitution ont plutôt parlé de « motion de déchéance ». La déchéance est abordée par les articles 131 et 132 de la Constitution,

Article 131.- Le Président de la République n’est responsable des actes accomplis dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions qu’en cas de haute trahison, de violation grave, ou de violations répétées de la Constitution, de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat.
Il ne peut être mis en accusation que par L’Assemblée nationale au scrutin public et à la majorité des deux tiers de ses membres. Il est justiciable devant la Haute Cour de Justice. La mise en accusation peut aboutir à la déchéance de son mandat.
Article 132.- Si la déchéance du Président de la République est prononcée, la Haute Cour Constitutionnelle constate la vacance de la Présidence de la République ; il sera procédé à l’élection d’un nouveau Président dans les conditions de l’article 47 (…)

Mais là encore, ces deux articles sont inapplicables dans le contexte actuel, car la Haute Cour de Justice devant laquelle le Président est justiciable est inexistante. La mise en accusation du Chef de l’État par l’Assemblée nationale ne peut donc pas être suivie d’effet. Et si on s’en tient à l’application à la lettre de la Constitution, la Haute cour constitutionnelle (HCC) ne peut que rejeter cette motion de déchéance.

Ceci étant dit, il y a deux lectures possibles à la situation actuelle : une lecture juridique, pour ne pas dire « juridiste », basée sur la manipulation de la lettre de la Loi pour y trouver des justifications pour soutenir des interprétations partisanes ; et une lecture politique. Le juridisme a toujours été une tare de la Justice malgache pour protéger le pouvoir exécutif en place, qu’il s’agisse d’emprisonner les opposants et les journalistes, interdire les manifestations, fermer les médias, ou rejeter les plaintes émises devant la HCC sous des prétextes au caractère divers et quelquefois fallacieux. Par conséquent, des arguments juridiques ne seront pas difficiles à trouver pour rejeter la motion de déchéance. Mais une chose est sûre : tout comme une élection, une solution juridique ne résout pas forcément un problème politique.

Lecture politique : inquiétant...

Et le problème politique prend des proportions inquiétantes. Politiquement faible au moment de son investiture (élu tout juste par un quart de l’électorat, et sans aucun député sorti des urnes sous les couleurs de son parti), le Président Rajaonarimampianina n’a pas été capable de renforcer son assise après dix-huit mois de pouvoir. Il a tout d’abord rejeté sa famille politique d’origine (le camp Rajoelina), tout en tardant à mettre en place une alliance solide et pérenne qui puisse résister aux manœuvres visibles et souterraines de la secte du gourou orangé. Il s’est donc retrouvé isolé, et l’alliance avec Ravalomanana s’est faite de manière trop tardive pour le consolider. La gestion du processus de réconciliation nationale, avec les recommandations tapageuses de la conférence d’avril-mai, a finalement plus fragilisé que renforcé le pouvoir actuel.

Ensuite, les agissements dans un sentiment d’impunité totale de plusieurs éléments incompétents et/ou véreux de l’entourage du Président Rajaonarimampianina contribue à donner une très mauvaise image du régime actuel. Qu’il s’agisse des manœuvres du parti HVM pour s’assurer une visibilité avec des moyens peu orthodoxes ; de l’explosion de l’insécurité face à laquelle les forces de l’ordre semblent définitivement impuissantes ; des manœuvres pour tenter de fabriquer artificiellement un avantage électoral en traficotant le statut de la Capitale ou la réglementation sur les bulletins de vote ; sans oublier ce hiérarque du régime qui aime commander régulièrement des repas au Colbert ou à la Varangue aux frais de la princesse, avec des additions souvent faramineuses.

Les véritables réformes en matière de gouvernance, qu’il s’agisse de la lutte contre la corruption et les trafics en tout genre (bois de rose, or etc.), du racket fiscal et des pesanteurs sur les entreprises, tardent également à voir le jour. Tout ceci ne contribue pas à établir la confiance du secteur privé, des investisseurs et des bailleurs de fonds. Résultat des courses : beaucoup d’effets d’annonce, quelques aides budgétaires, mais bien peu pour faire face aux véritables besoins. On verra si le Fonds monétaire international, qui est censé étudier prochainement le dossier Madagascar, va confirmer ou infirmer la tendance à la parcimonie des financements internationaux envers Madagascar.

Les velléités parlementaires d’aboutir à la destitution du Chef de l’État parachèvent une longue série de bisbilles entre les députés et les autres institutions. Le rejet de certaines exigences ridicules comme le passeport diplomatique pour toute la famille, ou les fameuses demandes de véhicules 4x4 ont généré des frustrations, qui se sont ajoutées à celles du MAPAR à la suite du rejet par la HCC des plaintes au sujet de la désignation des Premiers ministres Roger Kolo, puis Jean Ravelonarivo ; ou encore du rejet de la requête pour déchéance des députés qui ont retourné leurs vestes. Si les manœuvres sous-tendues par des ressources plus ou moins avouables pour imposer le choix du Président Rajaonarimampianina à la tête du Gouvernement ou protéger les députés traitres à leur camp ne frustraient qu’un clan, celles concernant leurs avantages ont eu l’avantage de fédérer la majorité des députés.

Les yeux se tournent donc vers Ambohidahy, où les juges constitutionnels devront trancher dans les prochaines 48 heures. Quelle que soit leur décision, il semble qu’on s’achemine vers une crise institutionnelle, qui peut déboucher sur une crise politique violente en fonction des positionnements des uns et des autres dans ce bras de fer entre la Présidence et l’Assemblée nationale. La tension politique qui a subitement grimpé nous place à l’entrée d’une zone de turbulences, dont la sévérité dépendra de la capacité du Président à la gérer. Du côté de l’opposition, après avoir fait semblant d’user des modes de contestation pacifiques et juridiques, d’autres options comme les méthodes de voyou déjà utilisées dans le passé par ceux qui ne sont pas très loin de l’origine de cette motion sont possibles : mutinerie, coup d’État, mouvements de rue. Du côté du pouvoir, la dissolution du Parlement après le verdict de la HCC pourrait être une option, car on voit mal les relations de cette institution avec le Parlement revenir à un stade de coexistence pacifique. Le Président Rajaonarimampianina pourrait aussi réfléchir sur l’article 61, qui stipule que « Lorsque les Institutions de la République, l’indépendance de la Nation, son unité ou l’intégrité de son territoire sont menacées et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics se trouvent compromis, le Président de la République peut proclamer, sur tout ou partie du territoire national, la situation d’exception, à savoir l’état d’urgence, l’état de nécessité ou la loi martiale, l’état de crise ».

Enfin, une autre possibilité pourrait voir le jour, dans la mesure où le Sénat n’existe pas encore, ce qui empêche son Président d’assurer l’interim : la HCC pourrait valider la motion, et désigner quelqu’un, comme elle avait fait en 1996 en nommant Norbert Ratsirahonana Premier ministre et Chef de l’État. Jean-Eric Rakotoarisoa pourrait-il se laisser tenter par ce genre de décision ?

42 commentaires

Vos commentaires

  • 27 mai 2015 à 09:43 | GILHAN (#8671)

    Bonjour ;

    interpretation ; lecture juridique, lecture politique.....

    On s’en fout !

    Au Royaume de l’Orgie, il n’y a que 2 choses qui prévalent :

    - le fric

    - la Bi.... enfin, le truc, quoi (Soyons pudiques !)

    Pourquoi ???

    Parce que les tenants et acteurs du pouvoir sont .....

    « Des...P....UTES ».

    Je vous remercie !

    • 27 mai 2015 à 10:28 | leclercq (#4410) répond à GILHAN

      Bonjour
      Très juste , bien résumé , au pays des corrompus !! rien n’est plus important que l’enrichissement personnel .

    • 27 mai 2015 à 11:55 | Nadia (#3387) répond à GILHAN

      Bonjour ,

      Pas tout a fait d’accord avec votre logique le métier de p... nécessite le déploiement d’un effort récompensé par un salaire. Dans la situation qui nous intéresse , nous avons affaire il me semble à un cas de parasitisme.
      Le parasite étant un organisme vivant qui vit au dépens d’un autre organisme.
      On pourrait douter de la capacité de l’organisme à se défendre et a survivre de ces attaques parasitaires répétées , mais la vie étant source de surprise et de rebondissements ....

  • 27 mai 2015 à 10:10 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Qui vivra verra

    Attendons la décision de la HCC

    Nous , nous sommes sereins

    • 27 mai 2015 à 13:00 | mpitily (#1212) répond à Rakotoasitera Fidy

      Vous qui ? les légalistes ou les zanak’i dada ou HVM ou PMP ou ???

      Merci de préciser.

  • 27 mai 2015 à 10:40 | Isambilo (#4541)

    Qui a intérêt à provoquer une crise institutionnelle actuellement ?
    Ravalomanana et ses troupes n’y ont aucun intérêt puisque leurs affaires politiques et économiques sont en train de se normaliser.
    Ratsiraka n’a qu’un priorité : que sa fille puisse réintégrer la nomenkatura avec les bénéfices matériels y attachés.
    Zafy est au rayon des antiquités sans utilité évidente.
    Rajoelina n’arrive pas à reconstituer un pool qui financerait un nouveau coup d’état.
    Les second couteaux comme Andrianainarivelo ou Sarah Georget ne pèsent pas plus que leurs personnes.
    Je voit mal la population de Tananarive répondre avec enthousiasma à l’appel à manifestation venant de Djao Jean.

    • 27 mai 2015 à 11:45 | Babakoto_Enragé (#8754) répond à Isambilo

      Voilà une analyse bien légère et superficielle de la situation politique...

      Déjà, la crise politique et institutionnelle n’est pas tombé du ciel un beau matin que des députés se seraient levés du mauvais pied. Elle a débuté le jour où le Président Rajaonarimampianina a décidé de faire fi du message envoyé par le vote populaire lors des législatives en marginalisant le MAPAR qui était pourtant sorti largement en tête en nombre de députés. Par la suite, toutes les péripéties que nous avons vécues depuis janvier 2014 ont toutes contribué à détériorer davantage l’atmosphère politique et elles étaient pratiquement toutes à l’initiative de la Présidence.

      Le catalyseur aujourd’hui c’est le refus du PRM d’écarter l’idée d’une dissolution de l’AN dans la foulée des assises du CCI. Du coup, TOUS les députés ont un intérêt à mettre Rajao hors-circuit. C’est aussi simple que ça.

      Par ailleurs, Ravalomanana tout autant Rajoelina seront enthousiastes pour la tenue d’une présidentielle anticipée à laquelle rien ni personne ne pourra les empêcher de se présenter. Grande revanche sur leur mise à l’écart à l’élection de 2013.

    • 27 mai 2015 à 12:35 | Isandra (#7070) répond à Isambilo

      Vous avez ignoré le jeu double de Ra8,...sans lequel le nombre des votes en faveur de cette déchéance n’aurait pas pu atteindre le 121,...il ne faut pas le négliger...Presque, tous les mouvements politiques lesquels existent à Mada sont derrières cette motion, y compris certains députés HVM(???).

    • 27 mai 2015 à 13:15 | mpitily (#1212) répond à Babakoto_Enragé

      Ravalo avait bien déclaré qu’il n’allait pas attendre 2018 non ? hahaha c très bien fait pour la gueule de ce PRM de pacotille, sans vergogne et imbu de sa personne. Quoi qu’il arrive, il perdra beaucoup de son prestige et de sa fierté.

      Il pense être le plus beau, le plus intelligent, le plus populaire etc. de tous les PRM malgaches jusque là ! Pourtant il accumule à lui tout seul toutes les tares de Ratsiraka (voleur, jamba politiquement), Zafy (bado politiquement), Ravalo (putschiste, voleur, dictateur imbu de sa personne), Rajoelina (putschiste, voleur, novice et trop naïf politiquement).

      Si demain il est destitué, personne n’ira le plaindre et le regretter.

    • 27 mai 2015 à 13:15 | Isambilo (#4541) répond à Babakoto_Enragé

      Merci pour l’appréciation . Je vous la retourne volontier
      Votre réflexion ne repose que sur une idée archi-fausse : les députés MAPAR auraient un poids quelconque dans la vie politique malgache. La population serait contre le président parce qu’il n’aurait pas écouté le MAPAR.
      Vous aurez noté que le président du MAPAR brille par son absence sur la scène politique actuelle.
      La politique est un rapport de forces. Les députés ont une force zéro parce qu’ils n’ont pas les moyens de mobiliser la population. Le MAPAR non plus d’ailleurs. Rajaonarimampianina est sur un boulevard. Je ne m’en réjouis pas, loin de là. Mais on fait avec ce qu’on a . Et ça fait plus d’un siècle et demi qu’on a des épiciers au pouvoir.

    • 27 mai 2015 à 18:13 | Babakoto_Enragé (#8754) répond à Isambilo

      Je n’ai jamais dit que « la population est contre le président parce qu’il n’aurait pas écouté le MAPAR », où êtes-vous allé chercher cela ?

      Quant au poids des députés MAPAR dans la vie politique malgache, nous en voyons aujourd’hui l’effet avec ce vote d’hier soir : sans eux il était pratiquement impossible d’atteindre la majorité qualifiée ; et je ne serais pas surpris si un jour on apprenait que l’idée à germé au sein de ce groupe. Le scénario ressemble étrangement au discours que tenait Raholdina sur une radio privée au lendemain des résolutions du CCI qui préconisaient la dissolution.

      En ce qui concerne le Président du MAPAR, il est certes absent médiatiquement mais il continue de tirer les ficelles dans l’ombre, avec une certaine réussite. Rien que le fait d’avoir pu former cette étrange alliance d’Ambodivona relève du miracle qui dénote clairement une habileté politique certaine.

      Ne faites pas l’erreur de penser que je dis tout cela parce que je serais un MAPAR-iste. En fait je me méfie de ce groupe-là comme de la peste, mais quand on observe attentivement et dans la neutralité, force est de constater qu’objectivement ils se débrouillent « like a boss » dans la tactique politique malgré un contexte éminemment défavorable.

    • 28 mai 2015 à 09:46 | rttr (#8865) répond à Isambilo

      C’était quand même très dégueulasse de voir Me Hanitra aux cotés de ratsy-valaka , et ensuite comme porte -parole ! Pourtant j’avais cru que cette femme détestait les f o z a !
      Une bonne chose quand même , quand un député-contre, a pris la parole , un énergumène l’a interrompu , et le député de répliquer du tac au tac : Ro.. tapaho ny volonao" c’était bien lancé ! En effet comment des énergumènes de cette espèce qui ne sont même pas capable de prendre soin de leur personne, comment pourraient -ils représenter quoi que ce soit sinon leur conduite barbare depuis 2009 ?

  • 27 mai 2015 à 11:21 | takaka (#8449)

    Je pense que c’est une manœuvre des plus habiles. Se justifier d’un acte postérieur malsain en obligeant l’adversaire à attaquer bêtement.
    Cette attitude de l’ANP montre les ignorances de la majorité de ses membres issus du MAPAR, membres souvent élus par fraudes électorales bien agencées.
    Et Hery connaît ce fait. Et je doute fort que ce Président de l’ANP puisse accepter une destitution de son favori.
    Dans tous les cas, Hery est puissant, de plus en plus.

    • 27 mai 2015 à 12:04 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à takaka

      Oh que oui takaka

      Ces ’lalitra’ vont disparaitre bientot du paysage socio-politico-economique
      de Madagasikara

    • 27 mai 2015 à 12:30 | Isandra (#7070) répond à takaka

      Dans tous les cas, Hery est puissant, de plus en plus.

      Un voeux...ou un constat,...parce que sur le terrain je constate le contraire,...Hery est affaibli par le retour de Ra8 et toutes ses bourdes répétitives,...

      Quelque soit, le tenant et l’aboutissant de cette affaire,...Hery sera gravement affaibli. La solution pertinente pour lui, c’est la démission,...là il pourrait encore sauver son honneur,...

  • 27 mai 2015 à 12:00 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Ifanamby ??

    Ifiran’i HCC fotsiny io ... dia tonga amin’ilay hoe ’tempète dans un verre d’eau’

    Hono aho ry Ndimby : iza io hierarque mihinana ’aux frais de la princesse io ’ ?

    • 27 mai 2015 à 12:59 | Isambilo (#4541) répond à Rakotoasitera Fidy

      O Rafidy a !
      Tsy fomban’ny mpanao gazety gasy ny milaza ny anarana Samy izy mianakavy ve dia hifamely akaiky eo ?
      Amiko io hierarque io dia y Rivo Rakotovao (anisan’ny « projets présidentiels » io matikambo io). Na i Bari-njaka zatra manafatra sakafo @ traiteur du quartier.
      Raha diso io, tsy hilaza ve i Ndimby ?

    • 28 mai 2015 à 18:03 | Jacques (#434) répond à Rakotoasitera Fidy

      Bonjour Fidy,

      J’aimerais avoir votre avis quant à la posture de Me Hanitra et ainsi que celle des autres députés TIM. Quelle lecture à traduire là-dessus car il me semble que le père Ra8, lui, avait quand même déclaré soutenir le PRM ? Merci de livrer votre analyse sur ce point, Fidy.

  • 27 mai 2015 à 13:14 | Isandra (#7070)

    Lecture juridique,...la constitution est bien claire,...

    Article 131.- Le Président de la République n’est responsable des actes accomplis dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions qu’en cas de haute trahison, de violation grave, ou de violations répétées de la Constitution , de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat.

    Lecture politique, presque tous les orientations politiques confondues existant à Madagascar adhérent à cette déchéance y compris une partie de HVM, parti du président,...Cela nous permet d’interpréter que politiquement, Hery est désavoué par la majorité de Malagasy,...

    • 28 mai 2015 à 09:50 | rttr (#8865) répond à Isandra

      Encore ce isandra , change de nom , tu éclabousse le nom d’Isandra, quelle majorité des malagasy ? est-ce que ces dépités ont demandé l’avis de leurs électeurs ? pauvre c...

  • 27 mai 2015 à 14:10 | MAHITSITENY (#8793)

    Mais êtes vous des ignares ou quoi ????

    Le vrai problème n’est ni RAJAO, ni D.J., ni RAVALO, ni RATSIRAKA ni ZAFy ni les FFKM......

    Le vrai problème , ce sont ceux qui veulent accaparer toutes les richesses de MADAGASCAR !

    Ils utilisent de l’argent, manipulent les hautes sphères du pouvoir et les élites....

    Ils corrompent tout par des espèces sonnantes et trébuchantes ;

    Tout cela, pour mieux récupérer par la suite !

    Tout cela, pour régner sans partage et avoir le monopôle sur les produits importants !

    Bref, ce sont de vrais maffias.

    Et ils opèrent dans l’ombre.

    Ces RAJAO, RAVALO, D.J., RATSIRAKA, ZAFY et autres ne sont que leurs pantins....

    S.V.P, ouvrons les yeux et pensons pour les biens de nos compatriotes.

    Merci

    • 27 mai 2015 à 15:03 | Isandra (#7070) répond à MAHITSITENY

      Ils utilisent de l’argent, manipulent les hautes sphères du pouvoir et les élites....dites-vous.

      Qui a passé le premier par cette pratique pour acheter des députés...?

      Ce n’est que le retour d’ascenseur,...l’exemple vient d’en haut,...Hery commence à récolter les fruits de ses turpitudes,...il l’a bien cherché,...

      En tout cas, les choses ne seront plus comme avant...

    • 27 mai 2015 à 15:05 | olivier (#7062) répond à MAHITSITENY

      Objection votre Honneur

      les richesses accumulées par ratsiraka - ra 8 et TGV sont elles vraiment négligeables ?

      Elle a bon dos la théorie du complot...pour dédouaner les anciens spoliateurs..
      cépaleurfôte ?

      Et de quelles richesses parlez vous ?

      Je traverse ce pays d’est en ouest, et du nord au sud depuis 20 ans..

      Elles sont ou les richesses dont vous parlez ?

      Le monopole de tiko ?
      Le bois de rose de Tgv ?
      le pont flottant de xavier ?

      ou les kg d’or et de pierre exportés en douce, avec la complicité de fonctionnaires peu scrupuleux ( doux euphémisme)

      Désolé de vous le dire, mais au lieu de continuer à chercher des coupables ailleurs, commencez par couper vos branches mortes...

      Sauf que cela est IMPOSSIBLE !
      les ramifications de la société font que les coupables et les mauvais, ne sont JAMAIS sanctionnés !!

      Tel est le destin de ce pays, avec la complicité hypocrite de ses « zélites »

      A part ca il fait beau

       :)

    • 27 mai 2015 à 16:29 | Isambilo (#4541) répond à olivier

      Vous avez pointé le doigt sur ce qui fait mal : les ramifications familiales, d’appartenance religieuse, d’appartenance aux « pseudo-castes » (je mets les «  » parce que n’est pas aussi rigide comme dans l’hindouisme. Mais c’est une réalité qu’on cache bien sous silence).
      Pour ce qui est de la richesse de Madagascar, il ne faut pas prendre le BRGM français pour un ramassis de nuls. Ajouter l’actuel IRD, ancienne ORSTOM. Et vous avez les meilleurs spécialistes de Dago depuis la géologie jusqu’à tout ce qui touche aux sciences humaines et sociales. Et qui peut penser que le CITE d’Ambatonakanga n’est là que pour admirer les paysage ?
      Nos seules richesses sont l’agriculture (tendance bio j’espère et en faisant l’impasse sur les palmiers à huiles qui sont en train de devaster complètementBornéo) ,la variété des paysages déjà bien exploités par les tours opérateurs qui se passent d’hôtels et d’autoroute entre le centre ville et l’aéroport

    • 27 mai 2015 à 16:49 | olivier (#7062) répond à Isambilo

      Venant de vous..

      suis touché..

      amicalement

      OR

    • 28 mai 2015 à 01:55 | MAHITSITENY (#8793) répond à olivier

      Jamais je ne dédouane ces « anciens spoliateurs » comme vous les qualifiez ;

      mais j’ai dit que ce ne sont pas eux les acteurs fondamentaux de cette crise.

      En quelques sortes, ils ne sont que la partie émergée de l’iceberg !!

      Pour mieux illustrer ce que j’ai à dire, Omar BONGO a régné durant des années au GABON.

      Grace à la « FRANçAFRIQUE » et à la Compagnie TOTAL, il a pu détourner des sommes colossales.
      Lui et sa famille sont devenus des milliardaires en Euros.

      QUI EST LE PLUS A BLÂMER DANS CETTE HISTOIRE : LUI OU TOTAL ???

      TOTAL bien sûr car cette compagnie a pu faire main basse sur l’or noir d’un Etat, valant des centaines de milliards d’Euros !
      Donc, Omar BONGO mérite la prison à vie tandis que pour TOTAL, la chaise électrique !!!

      Donc, il ne faut se contenter des « Omar BONGO » Malagasy mais il faut surtout attraper le « TOTAL » !!!

      Pour revenir à Madagascar, les richesses dites vous ?
      Et les fers de Soalala ?
      Et les 95% de bénéfice tirés d’Ambatovy pour 5% pour l’Etat Malagasy ?
      Et les Kilos de saphirs et rubis qui sortent ????
      Et les nouvelles réserves de pétrole découvertes ????
      Qu’est ce que vous en dites ?

      Vous avez dit :« au lieu de continuer à chercher des coupables ailleurs, commencez par couper vos branches mortes... »

      un furoncle ne se soigne jamais en saupoudrant d’antiseptique la partie visible !
      Les tiques seront toujours présentes si on n’enlève pas sa niche dans la peau

      Merci

    • 28 mai 2015 à 14:01 | olivier (#7062) répond à MAHITSITENY

      Loin de moi l’idée d’entamer un dialogue de sourds..

      Quoique la situation de ce pays depuis plusieurs décennies me laisse penser qu’il s’agisse beaucoup de cela, entre les élites ( d’un niveau largement sur estimé), leur population ( aux abois), et des bailleurs de fonds parfois complices, je vous l’accorde.

      Le thème de la Françafrique, est redondant sur ce forum, et dans d’autres pays..

      Certains partisans n’hésitant pas, par exemple, à ériger Laurent et Simone Gbagbo en chantres de la démocraties, victimes de ladite Francafrique..

      Occultant, par intérêt partisan, leurs « crimes contre l’humanité »..

      Si j’en juge le comportement des députés malagasy ( mais pas qu’eux), permettez moi de douter de la bonne fois des élites de ce pays...

      Mensonges - retournements de vestes - arnaques - corruption ( etc)

      Alors parlons de la Francafrique à Madagascar, au niveau économique :

      1) Rio Tinto et Ambatovy :

      qui a signé les contrats ? Ratsiraka ( prospection) et Ra8 ( fin de prospection et exploitation)
      Ont ils un quelconque rapport avec la francafrique ? NON !!
      Que représentent-ils au niveau du pib Malagasy ? BEAUCOUP !!

      2) Fer de Soalala :

      citez moi une entreprise Française , et l’influence de la francafrique dans ce cas ?

      RIEN

      3) Petrole :

      A ce jour, seul madagascar oil exploite : capitaux francais ? francafrique ? : NEGATIF

      4) saphyrs - rubis - or

      La francafrique a t elle un rapport avec ces trafics ?

      NEGATIF

      Éclairez moi, car j’ai du mal à comprendre..

      car si au final, l’ennemi est « une dizaine d’entreprises », alors merci de les citer...

      Merci

      OR

    • 29 mai 2015 à 05:57 | MAHITSITENY (#8793) répond à olivier

      Il est vrai que la Françafrique « économique » comme vous la qualifiez n’est pas aussi visible que cela.

      En fait, vous avez défendu bec et ongles la France et ses ouailles dans la débâcle de MADAGASCAR.

      Admettons !

      MAIS ETES VOUS SÛR QUE LA FRANCE EST BLANCHE COMME NEIGE DANS CETTE HISTOIRE ???

      La France, Un Etat qui est le Premier à déployer son ambassadeur au lendemain du putsch de 2009 unanimement reconnu comme tel par l’ensemble de la communauté internationale ! Cela pour un motif bidon à faire rire les plus ignares en Droit International

      Loin de moi l’idée de reporter la faute sur la France.

      Après tout, la France ne vise que ses intérêts ; comme tant d’autres Etats d’ailleurs !

      D’ailleurs, je la dédouane cette FRANCE car sa réaction est des plus compréhensible !

      L’essentiel, c’est que tout le monde puisse montrer son patriotisme car c’est la clef du développement.

      Merci

    • 29 mai 2015 à 12:24 | olivier (#7062) répond à MAHITSITENY

      Votre réponse est claire et honnête, et je vous en remercie, car cela représente une vraie base de discussion.

      c’est déjà beaucoup ..

      Vous avez raison de différencier la France « politique » de la France économique..

      Effectivement, le « coup » de 2009 était une émanation de l’arrogance de la« France politique »...
      d’une « certaine france » en fait..

      Alors que la France « Economique » ne représente pas...à mes yeux..le satan dont tout le monde parle à tort sur ce forum : il s’agit ici de manipulation des masses..pour justifier des intérêts malgacho malgaches..

      Pour ne rien vous cacher, j’attends avec impatience qui journaliste bien intentionné ( interdiction de se moquer SVP !) affichent les chiffres ...les vrais..
      PIB..etc..

       :)

    • 30 mai 2015 à 05:33 | MAHITSITENY (#8793) répond à olivier

      Je vous remercie également pour votre honnêteté et votre franchise !

      Et je suis du même avis que vous quant à la non diabolisation de la France sur tout ce qui passe.

      Bien sûr, la France est la colonisatrice.

      Bien sûr, MADAGASCAR est le premier Etat où résident le plus de Français dans le monde (40.000 environs actuellement)

      Bien sûr, MADAGASCAR reste toujours sous la mainmise de la France sur le plan international.
      En effet, de l’avis des citoyens et responsables d’autres Etats, on se réfère toujours à la France avant de faire quelques choses à MADAGASCAR !

      Mais si MADAGASCAR se trouve dans son état lamentable d’aujourd’hui ;

      je soutiens toujours ;

      QU’IL NE FAUT JAMAIS, AU GRAND JAMAIS, BLÂMER QUI QUE CE SOIT ; ENCORE MOINS LA FRANCE !!!!!!!

      LES SEULS A BLÂMER SONT LES MALAGASY, SURTOUT SES POLITICIENS QUI SONT DE VRAIS « HYÈNES » !!!!!

      Vous avez dit :
      « Alors que la France « Economique » ne représente pas...à mes yeux..le satan dont tout le monde parle à tort sur ce forum »

      Moi, je trouve que FRANCE « économique » EST LE SATAN !!!

      D’ailleurs, ELLE N’EST PAS LA SEULE !!!!!

      Quand on parle d’« économie », TOUT LE MONDE EST SATAN !

      Pourquoi ???

      Parce qu’« ECONOMIE » RIME AVEC « PROFIT » !!!

      Et « profit » EST LE FRÈRE SIAMOIS DE « L’INTÉRÊT » !

      Et LES DEUX SONT GUIDES PAR L’« ÉGOÏSME » !!!!!

      Donc, il ne faut en aucun cas blâmer la France ainsi que les autres Pays Monopolisateurs et manipulateurs s’ils « pompent » par tous les moyens possibles et inimaginables les ressources des autres !!!

      Parce qu’ils ne visent que leurs intérêts !

      En fait, ces Etats et ses citoyens sont passés à un autre stade de l’égoïsme : L’ÉGOÏSME COLLECTIF (appelé plus pudiquement « PATRIOTISME ») !

      Alors que ces pays exploités n’ont jamais dépassé le stade de l’EGOÏSME PRIMITIF, PERSONNEL !

      Et d’ailleurs, ce n’est pas un secret :

      Les pays riches sont ceux qui ont le niveau élevé d’EGOÏSME COLLECTIF !

      Avec leurs dirigeants, leurs citoyens exploitent les autres pays !

      Pour cela ; il n’ y a qu’à voir la Chine, l’Inde, l’Israël....

      Tandis que les pays pauvre sont ceux ayant le niveau élevé d’EGOÏSME PERSONNEL !

      Leurs dirigeants sont égoïstes et ne visent que leurs intérêts personnels ; donc facilement manipulables et corrompus !

      Et s’ensuivent leurs élites !

      Et dans cette deuxième catégorie d’Etat, MADAGASCAR EST LE PREMIER MONDIAL D’APRÈS LA BANQUE MONDIALE ET LE F.M.I.!!!!

      Leur caractéristique principale ?

      Il n’y a pas de place pour les « moyens » !

      Le Minimum de multi-milliardaire possible(3% de la Population) avec le maximum de pauvre extrême(97% de la Population) !

      Et c’est désolant !

      Merci

    • 30 mai 2015 à 10:33 | olivier (#7062) répond à MAHITSITENY

      Globalement d’accord avec ce que vous dites.

      2 précisions :

      1) il faut également différencier les « grandes entreprises » ( TOTAL - RIO TINTO - EXXON..) , des simples PME, qui elles, payent , forment, accompagnent les gens vers un même but : la progression collective.

      2) N’étant pas un « libéral » à la base, j’ai fini par me résoudre à accepter que faute de mieux, il faut s’adapter au système en place : le loi du plus fort ( dont le capitalisme est une émanation).

      A bientôt pour d’autres échanges

      OR

  • 27 mai 2015 à 16:31 | vohitsara (#8896)

    « Ensuite, les agissements dans un sentiment d’impunité totale de plusieurs éléments incompétents et/ou véreux de l’entourage du Président Rajaonarimampianina contribue à donner une très mauvaise image du régime actuel. » Ndimby A.

    Midera an´i Ndimby nahita ny teny mahalaza tsara dia tsara ny anisan´ ny fototra goavana misarika ny holana goavana eto amin´ny Firenena.

    vohitsara

  • 27 mai 2015 à 17:43 | Saint-Jo (#8511)

    Hoy ny mpanao ity matoan-dahatsoratra ity hoe :
    << Du côté du pouvoir, la dissolution du Parlement après le verdict de la HCC pourrait être une option, car on voit mal les relations de cette institution avec le Parlement revenir à un stade de coexistence pacifique.>>

    Arakin’ny fandinihako azy dia any amin’io tranga io no hizoran’ny fandehan-javatra, raha toa i Rajao ka tapa-kevitra ny hiaro tena.

    Efa nanambara i Rajao fa depiote miisa 80 fotsiny hono no tonga tao amin’ny efitra fivoriana taoTsimbazaza, ka amin’ny fomba ahoana no isian’ity isa 121 na 124 aroson’ny depiote ity ?
    Lesoka mety ho ampiasain’ny mpitsara ao amin’ny HCC io mba hilazàna fa mampiahiahy ny fomba nanaovana an’ity fiapangàna an’i Rajao ity, ka tsy azon-dry atao ny mitsara ity raharaha ity.

    Aorian’izay dia afaka manenjana ny sandriny amin’izay i Rajao, raha sahy.
    Ka ny fanafoanana ireo depiote amperinasa ireo no fomba mety hahomby kokoa ho an-dRajao.
    Satria ny mpifidy tonga saina dia efa miha maromaro ihany.
    No sady koa tena tsy levon’ny vavonin’ny olon-tsotra mihitsy ireny fitakiana tombon-tsoa manokana ho an’ny tenan-dry zareo sy fianakaviany avy izay nataon’ireto depiote ireto ireny.

    Arakin’ny hevitro manokana dia tsy ny tetik’i Ra8 mihitsy akory no nahatonga io fifanolanan’ny depiote amin’i Rajao io. Satria ny tombon-tsoan-dRa8 aloha izao dia mila filaminana mba ahafahany mametrapetraka ny ambaidain’ny ny orinasany sy ny antoko politikany. Ara-politika dia tsy mbola vonona ny avy hatrany dia hikendry ny toerana filoha i Ra8 amin’izao fotoana izao. Fa kosa any aoriana kely any angamba.

    Arakin’ny fandinihiko azy, ny tena anton’ity adin’ny depiote amin’i Rajao ity dia fifanindrian-javatra roa loha : a) ny tebitebin’ny depiote taorian’iny zaika fampihavanana teny Ivato iny b) ny ahiahin’ny mpanompon’ilay DJ, izay miha-manalavitra bebe kokoa ny lapam-pintondram-panjakana isak’izay sehoan-javatra nisy tatotato izay.

    • 27 mai 2015 à 18:09 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Rehefa samy hanao adin’ny be sandry ihany dia aza adino koa ity voalazan’ny mpanoratra ity :

      « Du côté de l’opposition, après avoir fait semblant d’user des modes de contestation pacifiques et juridiques, d’autres options comme les méthodes de voyou déjà utilisées dans le passé par ceux qui ne sont pas très loin de l’origine de cette motion sont possibles : mutinerie, coup d’État, mouvements de rue. »

      Dia hohitan’i Hery amin’izay ny hiafaran’ity firenena ity.

      Raha manao fihetsika mety hahatonga fikorontanana eto amin’ny firenena i Hery sy ny ekipan’ireo an’isan’izany ny HCC, izahay dia mangataka rehefa miala eo amin’ny fitondrana rizareo ny hitsarana azy ireo, ho nampiditra kizo ny firenena, io no tena atao hoe « Haute trahison » .Mendrika ny ho faizina ny olona toy izany.

    • 27 mai 2015 à 19:45 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      Ny fitoariana an’ilay DJ, noho ireny vono vahoaka nandritrin’ny Teteza-Mita I ireny (indrindra moa fa ireny natao tany Atsimo ireny), dia efa elaela ihany no tafapetraka any La Haye.
      Fitoriana nataon’ny fikambanana izay misy iraisam-pirenena sy ny havan’ireny olona maty novonoina, dia avy eo nalahatra tamin’ny tany ny fatiny, dia nalaina sary mba ho aseho angazety ireny !
      Ny Fitsaràna anefa tsy mba mirotoroto, fa mandroso ampilaminana.

      Raha ny adin’ny be sandry, izay fomba mahazatra ny foza tahaka anareo indray, dia angamba tsy hitranga ao andrenivohitra ao intsony.

      Satria ireo gasy monina ao Antananarivo ao, ka tiatia manonganongam-panjakana, dia nahazo ny mendrika sy ny sahaza azy marina tokoa nandritr’iny fanonganam-panjakana farany teo iny sy nandritr’izay 6 taona lasa izay :
      - fahantràna tsy mbola nisy toy izany tao andrenivohitra,
      - loto tsy hay lazaina intsony manerana ny tanàna,
      - fako miavosa ka nisarika voalavo mitondra otrik’aretin’ny pesta,
      - lalana feno lavadavaka,
      - fefiloha vaky sy tondra-drano ary rano maloto miandrona,
      - tra-boina tsy misy mpiahy,
      - ankizy tsy mandeha antsekoly,
      - mponina ivelan’Antananarivo sosotra amin’ireo mpandrava-efa monina ao andrenivohitra ao ireo, izay mampitondra faisana ny vahoaka rehetra manerana ny nosy no hany mba vokatrin’ny asa ratsy nataon-dry zareo ...

      Tsy vendrana akory ireo mponina ao andrenivohitra ireo ka hoe hamerina indray ireny hadalàna nataony tamin’ny taona 2009 ireny ka tena nampitondra azy ireo izay faran’ny mangidy no hany mba vokatra azony.

  • 27 mai 2015 à 20:10 | takaka (#8449)

    Hery est un stratège, un vrai. Il a su se rallier avec les grands, à savoir Ratsiraka et Ravalo. Il a su éliminer celui qui l’a porté au pouvoir en sachant que DJ est juste un parasite obsolète, un nul en tout genre sauf les Dance.
    Je peux le comparer avec le Roi Salomon. Je n’ai pas voté pour lui mais c’est un grand. Et je l’admets.
    Et cette fois ci, il va utiliser sa botte secrète comme disaient les grands du Kung Fu.
    On peut bien gouverner le pays sans ANP. Les lois organiques actuelles sont suffisantes. Les restes, on fait des ordonnances et des décrets. Et les bailleurs seront contents parce qu’il n’y a qu’un seul responsable : le PRM et son gouvernement. Cet état facilite les négociations tout en étant dans le cadre de la légalité.
    Et voilà.

  • 27 mai 2015 à 23:37 | Turping (#1235)

    - Quoi qu’en dise à propos de cette motion de censure concernant la destitution du PRM ,ce dernier n’a pas eu les mains libres avec ses anciens compagnons Mapariens ,les putschistes sur l’article 54.La réconciliation nationale d’éventuelle alliance politique avec le TIM a démontré le revers de la médaille .
    - Certes ,beaucoup d’irrégularités de la part du pouvoir exécutif dans l’application des lois sont nombreuses .Les députés ,ne sont pas clean non plus concernant l’achat des votes,la corruption ,etc...
    - L’erreur grave dans cette histoire c’est l’instabilité politique perpétuelle à Madagascar où la vie de la nation ,du peuple malgache se limite uniquement avec les conflits d’intérêts ,les intérêts personnels de ceux qui dirigent et gravitent autour du pouvoir sans rien faire pour améliorer les conditions de vie des malgaches .
    - Deuxième erreur grave de la part du PRM c’est de ne pas avoir mis en place la HCJ depuis le 25/01/2015 ;
    - Vu que le PRM n’avait pas de parti solide qui devait le soutenir pour un programme politique bien ficelé autour d’un programme bien solide pour mettre en oeuvre le PND ,le côté volet socio-économique a été complètement négligé .
    - Empêchement du PRM actuel ne va pas résoudre les problématiques de base sans dissoudre l’assemblée nationale .Le PRM aurait dû le faire depuis longtemps pour se séparer des putschistes .Le TIM n’est pas finalement une force de coalition .
    - Finalement ,il n’y a que des conflits d’intérêts ,des avantages personnels qui intéressent l’entourage présidentiel ainsi que les deputay .
    - Vu ,que même l’élection communale ,le pays attend tout de l’extérieur ,de la CI,.....la stabilité politique n’arrange pas non plus les mafieux ,ceux qui tirent les ficelles .
    - Depuis le coup d’état ,ce qui est dommage avant même d’élire un PRM ,les maires ,....etc c’est l’absence de formation des vrais politiques avec des préparatifs comme des députés qui soutiennent un pouvoir respectant la constitution , un programme gouvernemental de rigueur respectant une feuille de route que tout le monde débatte à l’hémicycle.L’existence d’un parti de l’opposition qui critique le pouvoir en place est aussi très important dans la transparence totale .
    - A part le manquement d’équilibre au sein de l’état ,du parlement ,le sénat n’existe pas .
    - Quelques soient les donnes ,empêchement du PRM ou dissolution de l’assemblée nationale un peu trop tardive (car Lucky Luke a tiré plus vite que son ombre ),le PRM est dans l’humiliation totale avec la lenteur de mettre en place les vraies reformes soutenues par des députés et équipes gouvernementales solidaires à résoudre le problème socio-économique rapidement .
    - On se pose toujours la question sur la vraie politique alternative ,d’innovation et de personnages qui se battent pour l’intérêt suprême de la nation mais non pas celle de la ration .La problématique de base se pose là pour l’avancement collectif . Intérêts communs pour des valeurs communes .
    - Que ce soit la communale ,la législative ,présidentielle ,etc...il faut changer de la mentalité que le pouvoir ne devrait servir pour assouvir ses intérêts personnels ni pour les intérêts des usurpateurs,mafieux malgaches comme étrangers mais dans l’avancement réel .

  • 28 mai 2015 à 03:14 | diego (#531)

    Bonjour,

    Madagascar est-il encore un pays gouvernable ?

    La réponse est yes !!!

    Mais surement pas avec un président élu sans parti politique et une Assemblée aussi bordélique et un pays et ses 30-40 partis politiques et leurs leaders politiques. Des leaders qui ressemblent plus à des chefs des clans, chefs des bandes qu’à des leaders politiques, conscients de leurs responsabilités présentes et futures....

    Le président a exhibé un peu partout sa légitimé, mais pas à travers l’État et les Institutions du pays.

    Il ne fallait pas forcement être un normalien pour trouver et faire une simple et bonne analyse que seul, un gouvernement d’Union National qui pourrait stabiliser le pays et sauver le mandat du président, de facto, regagner la confiance des Bailleurs des Fonds pour redémarrer vite l’économie.

    Le président doit gouverner 22 millions d’âmes dont plus de 70% ne savent pas lire et écrire.

    Un expert comptable doit savoir que c’est à travers les investissements qu’il pourra redémarrer l’économie. Point d’investissements si la stabilité politique et gouvernemental ne sont pas acquis !

  • 28 mai 2015 à 06:52 | Saint-Jo (#8511)

    Si vous ne comprenez pas le malagasy parlé, alors je crains que tout ce qui suit vous échappe totalement !
    Nous avons en effet constaté, hélas ! que bon nombre de forumistes assidus sur ce site ne maîtrisent pas, ou comprennent mal, la langue de ce pays.

    Raha mahazo tsara izay lazaina amin’ny tenin-drazana ianao, dia sokafy ary henoy ity.

    https://www.youtube.com/watch?v=qSGVUuBUDH0

    • 28 mai 2015 à 07:27 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ireo solombavam-bahoaka TIM dia tena tsy hay mazava raha nifidy ny fanonganana an’i Rajao, na tsia !

      Tsy mbola nisy filazàna avy amin-dry zareo ireo, manondro mazava izay zavatra nataony tany Tsimbazaza nandritr’iny paika itadiavana hanongana an’i Rajao iny.
      Moa ve ireto depiote TIM ireto dia miara-mientana amin’ny depiote MAPAR mba hanonganana an’i Rajao ?
      Kanefa raha tafaverina ka mahazo fahefana eo ry INVINCIBLE ARMADA isany dia asa indray izay ho ataon-dry zareo an’i Ra8 !

      Tsy mazava mihitsy ireto TIM ireto ! Sady efa hatramin’ny Teteza-Mita I ry zareo ireo no tsy dia mazava fihetsika !
      Toa ny fitadiavana tombon-tsoa ho azy tenany manokana fotsiny koa no mahamendy an-dry zareo ireo.

    • 28 mai 2015 à 07:31 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Toa tsy mihevitra ny hanafoana ny Antenimiera aloha i Rajao izao, arakin’ny fiolakolakin’ny valin-teny nomeny an’ilay mpanao gazety nametraka fanontaniana momba io .

      Izay aloha no nolazain’i Rajao izao.
      Izay ho ataony amin’ny dingana manaraka amin’ny famahàna an’ity fifanolanany amin’ny depiote ity no asa !

  • 28 mai 2015 à 13:05 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Dans l’actualité de cette semaine, les points positifs sont les suivants :

    - Les faiseurs d’opinion de Madagate (JR) et mt.com (NDA) présentent la situation d’une façon presque identique.
    - Du côté mystique : Cohen RIVOLALA (2points : démission PM KOLO et déchéance du PRM)/Mme SHABERRAH (0points).
    - Sur le fond le message à l’endroit du PRM est sans équivoque tandis que la bataille juridique sur la forme/les procédures peut encore réserver des surprises au niveau de la HCC (la voix de son maître).
    - Jusqu’à preuve du contraire l’état de droit se met en place dans le pays.

    Concernant les points négatifs, on note les suivants :

    - A l’ère du SMS, certains juristes de renom voire des intellectuels se discréditent encore en accordant plus d’importance à la forme qu’au fond du message.
    - A l’endroit de la CI, le choix semble difficile entre le casse-tête Burundais et l’évidence Malgache.

    Donc c’est un mal nécessaire même si la situation s’est dénouée dans une bataille nocturne (nomination des PM successifs, déchéance du PRM) : La nuit porte conseille ailleurs tandis que chez nous elle porte dénouement.
    On verra bien si la HCC va démentir le Cohen Rivolala.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 171