Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 20h45
 

Politique

Jirama

Limogeage du directeur général Rasidy Désiré

vendredi 19 décembre 2014 | Léa Ratsiazo
JPEG - 7.9 ko
Le nouveau directeur général de la Jirama, Nestor Razafindroriaka.

Il fallait s’y attendre avec l’incessant délestage de l’électricité ; le dernier conseil des ministres du 18 décembre a décidé entre autres, le remplacement du directeur général de la Jirama, Désiré Rasidy par Nestor Razafindroriaka. Ce dernier était l’ancien ministre de l’Énergie du temps du Premier ministre Omer Beriziky. À cette époque, ce dernier n’avait pas accepté de le limoger malgré la demande de son parti d’origine, le Monima qui l’avait proposé à ce poste et avec qui il a eu maille à partir après.

Comme il avait déjà été en charge de l’Énergie donc de la Jirama, le nouveau directeur général connaît assez bien le secteur et on espère qu’il va pouvoir trouver des solutions pérennes à ce problème de délestage qui s’éternise et coûte cher à tout le monde.

Ce 18 décembre, une partie de la population de Toamasina a manifesté pour dénoncer le délestage. La ville vient d’être dotée de 5 groupes électrogènes de la part de la société minière Ambatovy et du concessionnaire de voitures Madauto et les techniciens de la Jirama sont à pied d’œuvre pour l’installation de ces machines. Le responsable de la direction de la production d’électricité de la Jirama, Hery Nomenjanahary, précise que les groupes vont être opérationnels d’ici la fin de cette semaine. Ils vont produire dans les 5 mégawatts (MW), ce qui augmentera la production pour Toamasina à 20 MW à comparer avec la production actuelle de 15 MW. Le besoin de la ville est estimé à 24 MW, il ne reste plus que 4 MW à trouver. Ce qui veut dire le délestage ne sera pas définitivement terminé, prévient la Jirama, mais allégé. Le ministre de l’Énergie par interim Raveloharison Herilanto a déjà prévenu aussi que le délestage ne sera pas définitivement fini à court et moyen terme.

29 commentaires

Vos commentaires

  • 19 décembre 2014 à 09:35 | Mba misaina (#7232)

    Dia mbola hitohy ihany izany ny fahatapahan-jiro. Mila miova daholo angamba ny tompon’andraikitra ao amin’ity jirama ity, ny mpiray tsikombakomba amin’ny mpahazo tombon-tsoa mihoapapana amin’ny jirama koa tokony handraisan’ny fanjakana andraikitra raha tena tia tanindrazana marina izy ireo. Hatreto aloha dia tsy hita izany tombon-tsoa ambonin’ny firenena efa nodradradradraina hatramin’ny tatezamitatra izay fa dia ny tombon-tsoa ambonin’ny mpitondra sy ny firongony hatrany no nomena lanja.

    Mihamihemotra mihamilentika an’ny amin’ny lalina hatrany ny fahantran’ny Malagasy.

    • 20 décembre 2014 à 07:11 | Gérard (#5118) répond à Mba misaina

      Bien entendu ce n’est pas l’état qui finance cette augmentation du nombre de Mw à Tamatave mais encore le privé. Les gouvernants et autres ministres ne sont là que pour couper des rubans en s’appropriant les lauriers alors qu’ils sont financés par le privé. Quelle honte pour Madagascar d’en être arrivé à ce stade burlesque où les bla bla et les réunion pour boire du petit lait s’enchaîne au détriment du peuple tout entier qui doit serrer les fesses pour ne pas mourir.
      Les autres villes de Madagascar peuvent pleurer car les délestages sont arrivés à un point de non retour avec des insuffisances flagrantes au point de n’avoir plus que quelques heures de courant par jour. Chacun devrait porter plainte contre la Jirama qui fait payer des abonnement sans pour autant respecter ces abonnements.

  • 19 décembre 2014 à 10:16 | betoko (#413)

    Bon débarras Rasidy , lui qui disait il y a de cela quelques semaines qu’il est inamovible , mais celui qui vient de le remplacer est il à la hauteur
    A quand le limogeage de Kolo Roger ?

    • 19 décembre 2014 à 10:46 | Eloim (#8244) répond à betoko

      J’espère que le limogeage du DG de la Jirama nous apporte un peu plus de « LUMIERE ».
      Selon l’avis d’Expert, non moins un ami que restructuration et le redressement de la jirama vont prendre au moins tout un mandat présidentiel.
      A l’Etat actuel de la jirama, sa vocation est plutôt l’électrification rurale, vue sa capacité à alimenter les grandes villes.
      Pourquoi ne pas procéder comme les autres villes pour le cas d’Antananarivo Renivohitra, comme Tuléar, Toamasina, Majunga, ... que l’électrification sera confiée à des privés malgré le coût à la consommation qui va connaître de la hausse ? Pourquoi ne pas préparer le peuple de pays un peu plus pour plus encore être satisfait de la prestation de ces privés ?
      Même les bailleurs de fon hésitent de financer ce redressement et restructuration de la jirama car l’harmonisation des actions n’est pas satisfaisante ; car il y a une région, avec ses avantages à cause de la présence des actions des privés genre Ambatovy, QMM, ... et d’autres régions tombent dans le noir éternellement ?

    • 19 décembre 2014 à 12:53 | jeanlinna (#8629) répond à Eloim

      Le privé ! Le mot est lâché... Attention, tous les pays pauvres maîtres de leur électricité et de leur eau potable qui ont mis leur avenir dans le PRIVÉ ont constaté une dérive grave,augmentation des coûts, et abandon des endroits non rentables...un état fort ( c’est la tare de Madagascar) doit rester maître de ses besoins en eau et électricité.... J’ai connu les 2 systèmes en France.
      Attention !

    • 19 décembre 2014 à 13:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      A la prochaine mise en place du « DERNIER PREMIER MINISTRE » du Président Marc RAVALOMANANA :
      - « Le Général Charles RABEMANANJARA »
      ou une autre « Personnalité de la »Mouvance Marc RAVALOMANANA"==des Personnalités vaccinées pour la conduite d’un Etat.Point barre !.
      Une FEMME==neutre et expérimentée== comme Madame Monique ANDREAS et cetera.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmai.com

    • 19 décembre 2014 à 13:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jeanlinna

      Même privatisée,l’Etat devrait toujours ==AVOIR==le dernier mot.Point barre !

    • 19 décembre 2014 à 14:08 | caro (#7940) répond à jeanlinna

      En effet, c’est une question tres delicate, car l’energie est fondamentale et doit etre consideree comme un service public. Le secteur prive, comme son nom l’indique, n’est pas une oeuvre caritative pour songer a rendre service a des entites ou il ne trouve pas son compte.

      Par ailleurs, vue la capacite financiere des operateurs locaux, une eventuelle privatisation fera tombera inevitablement cette branche entre des mains etrangeres. Et le caractere irreversible de l’operation engagera a jamais le pays dans une voie suicidaire.

    • 19 décembre 2014 à 14:10 | caro (#7940) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Chacun son metier, les vaches seront bien gardees.

      Les militaires aux casernes.

    • 19 décembre 2014 à 15:57 | betoko (#413) répond à caro

      Parait que les Karana sont à l’affût si on privatise le Jirama . Je me souviens du temps de l’EEM , Eléctricité et Eau de Madagascar , il était impossible de contester sa facture .
      A l’île de La Réunion la ville de St André est alimentée par une turbine qui fonctionne avec du charbon venant d’Afrique du Sud mélangé avec du bagasse , ( pas ba gasy) et à Ambatovy l’usine fonctionne avec du charbon venant d’Afrique du Sud . Chez , nous avons plusieurs possibilités , soit on construit d’autres barrages , soit on va s’orienter vers l’énergie renouvelable, genre panneau solaire ou éolienne

    • 19 décembre 2014 à 18:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à caro

      Caro,
      S.VP.
      Jetez un coup d’oeil sur le C.V. du Général Charles RABEMANANJARA avant de dire des « C..onn..eries »

    • 19 décembre 2014 à 19:24 | caro (#7940) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Merci de votre invitation a consulter son CV.
      Si je parle de cette maniere, c’en est en aucune facon en rapport avec son eventuelle performance ou une quelconque animosite a l’egard de qui que ce soit. Loin de la.

      Mais c’est ce type de melange de genre qui fait que ce pays tombe dans une sorte de bouillon qu’il n’est plus possible de distinguer les corps de metier pour tirer au maximum les capacites de chacun.

      Dans la vie, on fait son choix. Ceux qui ont prefere l’armee, ils y restent, pareille pour ceux qui ont opte pour la vie civile.
      Si certains elements de l’arme veulent exercer ailleurs, qu’ils deposent les uniformes mais pas manger a tous les rateliers.

    • 19 décembre 2014 à 19:33 | caro (#7940) répond à betoko

      A Madagascar, les choses se passent ou se font rarement comme ailleurs. Et comme vous etes rentre recemment au pays, la tentation est grande pour vous d’aligner systematiquement ce que vous avez pu voir ailleurs avec les realites locales.

      Comme je l’ai dit ci-dessus, au cas ou les gouvernants decideraient de privatiser l’energie, ils faut qu’ils s’y prennent avec enormement de precautions car c’est une question hautement delicate. Ce n’est pas etonnant que les Karanas sont a l’affut, et vous ne pouvez pas non plus manquez de constater que s’ils y vont, ce n’est pas pour les beaux yeux des usagers.

      Pour l’instant, l’urgence est de trouver rapidement comment faire face aux delestages quoitidiens, puis a l’avenir faire le choix des energies qui seront les mieux adaptees pour le pays.

    • 23 décembre 2014 à 08:32 | zaho (#699) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cela dépend. Je ne suis pas d’accord avec vous.

  • 19 décembre 2014 à 12:22 | Jipo (#4988)

    Voilà une idée lumineuse ☼.
    Mais si les habitudes ne changent pas cela ne servira à rien .
    Entre la face d’ incompétent du premier et celle de bandit du second, nous voilà bien éclairés .

  • 19 décembre 2014 à 12:27 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    C’est un limogeage programmé depuis et avec la fausse promesse de résoudre le délestage dans une semaine, la boucle est bouclée même si la manière est indigne des vrais hommes. On lui a ordonné de tenir des promesses dont la réalisation ne dépend de lui pour justifier son limogeage : C’est une honte pour les chrétiens qui nous gouvernent à une semaine de Noël et pour un ministre de tutelle qui devient simple DG (éthiquement parlant on ne pouvait pas le nommer à ce poste qu’après 2 ou 3ans pour éviter la disparition des dossiers compromettants).

    Heureusement que KOUMBA comme NABILLA est libéré hier, tous deux victimes de la haine envers ceux qui réussissent ici comme ailleurs.

    • 19 décembre 2014 à 13:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à plus qu'hier et moins que demain

      KOUMBA !
      libéré,je suis en retard de cette nouvelle

    • 19 décembre 2014 à 13:37 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est ELENA qui l’a écrite hier soir.

    • 19 décembre 2014 à 14:07 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      en retard : POUR !
      & S’ il n’ y avait que / ça !

    • 19 décembre 2014 à 18:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ce 18 décembre 2014,j’ai gardé le silence sur MT.com pour le souvenir d’un AMI décédé,ce jour-ci.

    • 19 décembre 2014 à 18:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Circulez povr type !
      Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA pourrait-il vous recevoir !
      A voir !

  • 19 décembre 2014 à 13:42 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Ces personnes qui nous gouvernent bafouent non seulement la loi mais également l’éthique en matière de nomination aux hauts emplois de l’état : La présente nomination est contraire à l’éthique et au bon sens.

    Où va ce pays au vu des manières de gouverner de nos dirigeants ?

    • 19 décembre 2014 à 14:09 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      « GOUVERNER » : quel HUM☺UR !

  • 19 décembre 2014 à 16:06 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Un pari est ouvert sur cette nomination :
    D’ici le prochain conseil de ministre, cette nomination contraire à l’éthique sera annulée et cette fois-ci, non pas à la demande du Monima Ka Miviombio mais parce que c’est la politique de ce régime de faire un pas en avant, deux pas arrière. Même le chemin adopté est à contresens car on a limogé le ministre, on a nommé les membres du CA et le PCA et en dernier lieu le limogeage du DG.
    Sous le régime CATHOLIQUE DE RATSIRAKA et RAJOELINA, on limoge le responsable (DG par exemple) d’abord et on le nomme ensuite à un poste supérieur de façade (membre du CA par exemple).
    Dans un régime FJKM, la pratique relève de la loi du plus fort.

    Wait and See.

  • 19 décembre 2014 à 19:34 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    Avec les cervaux qu’on a sur ce forum - les je sais tout : je me demande pourquoi Madagascar est a la traîne ??? bande de comiques ...
    Gardé votre peu de connaissance pour faire évoluer le pays au lieu de vos blablabla sans base ...
    QUE DIEU NOUS GUIDE

    • 19 décembre 2014 à 19:40 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      - Y a t’il des politiciens à Madagascar ?
      - Si oui ! ont ils un programme pour vaincre la pauvreté ?
      1er travail du Président = UNIR les MALAGASY .
      Notre gros défaut = notre DIVISION .
      QUE DIEU NOUS GUIDE

  • 19 décembre 2014 à 21:17 | Radepy (#7163)

    Mais comment ne pas comprendre que Rasidy n’est que le fusible ou le bouc émissaire pendant une période difficile que traverse le pouvoir et le pays où une explosion sociale imminente doit être évitée ... Face à cette menace, l’Etat veut gagner du temps en limogeant Mr RASIDY et en organisant d’autres événement ...

    • 20 décembre 2014 à 20:08 | radadatoa (#8686) répond à Radepy

      na de esorina daholo aza ny mpiasan’ny jirama rehetra atram ny mpamafa trano, ka ra mbola io famokarana herin’aratra mandeha am solika io no ampiasain’ny gasy, fa tsy mitady solition hafa ny fanjakana gasy, de tsy hoafaka rahoviana izany io delestage io, fa aoka mba handinika sy ahay amakafaka izay fototry ny olana isika gasy milaza ho manampahaizana lava ity, ary ny rano ? firy m3 ny rano ariantsika any andranomasina isa-minitra, nefa de mijamy rano foana ny ankamaroan’ny faritra indrindta ny any atsimo, maninona raha tohizana io canal de pangalane io, sa durable d......,zay ny ahy no tsy ahafoizako AN-DRATSIRAKA, izy mahafolaka ireo mpamatsy vola be condition a angaha raha tsy ny hamafisandoany, ho vita io andekaleka io, na de tsy ny faritany toamasina aza np nigoka ny tombotsoa fa tananarive mpanaratsy azy

    • 20 décembre 2014 à 20:13 | radadatoa (#8686) répond à Radepy

      leo resaka fanoloana tompon’andraikitra miasa aho

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 298