Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 05h26
 

Société

Santé publique

Les volontaires de « Mercy Ships » sont là

lundi 27 octobre 2014 | Valis

L’arrivée du bateau Africa Mercy a été le grand évènement de la journée du samedi 25 octobre 2014 à Toamasina. Une forte délégation gouvernementale conduite par le président Hery Rajaonarimampianina, s’est déplacée au Grand Port pour accueillir tout l’équipage du bateau, et visiter les infrastructures médicales qui y sont installées. À cette occasion, le président de la République a salué le volontariat, étant donné que les 450 personnes qui composent l’équipage, sont toutes des volontaires issus de plus de 40 pays.

Tout cet équipage va travailler durant huit mois à Madagascar pour servir et soulager la population malgache conformément à la mission de Mercy Ships dont le slogan est : « Apporter l’espoir et la guérison ».

Africa Mercy est le plus grand navire-hôpital civil au monde qui réalise gratuitement des chirurgies spécialisées dont six pathologies spécifiques. À savoir, chirurgie maxillo-faciale, reconstruction plastique, orthopédie pédiatrique, gynécologie, chirurgie générale et ophtalmologie. Mercy Ships dispose également d’un programme de soins dentaires englobant la chirurgie buccale.

Photos présidence

Portfolio

17 commentaires

Vos commentaires

  • 27 octobre 2014 à 10:39 | ravel (#4625)

    AUX SENS OCCIDENTAUX ET ACTUELS DU TERME.
    IL FUT UN TEMPS OU ON A PARLE DE DEVELOPPEMENT DURABLE ,CE FUT UN PRESIDENT QUI PARLE MAL LA LANGUE FRANCO ,ET, DEVELOPPEMENT DURABLE ETAIT DETOURNE DE SON SENS PREMIERE ET DEVENU DEVELOPPEMENT « ECOLOGIQUE ».

    • 27 octobre 2014 à 12:07 | Stomato (#3476) répond à ravel

      Il est très maladroit, voire insultant d’écrire entièrement en majuscules.
      Sauf si l’on est assez en retard pour utiliser un terminal informatique des années 80 et antérieures !!!

      Votre titre montre bien que votre développement n’est pas terminé.
      Le monde médical à des obligations de moyens, pas des obligations de résultats.
      Un docteur en médecine et les personnels qui l’accompagnent doivent utiliser des pratiques médicales reconnues par les autorités (du pays ?) et ceci indépendamment des circonstances de l’exercice médical, c’est à dire que l’exercice pratiqué à titre onéreux ou bénévole ne le force pas à obtenir des résultats positifs comme vous semblez vouloir l’exiger.

      Auriez vous l’amabilité d’expliquer ce que vous appelez bavure(s) médicale(s) ?

      Je n’aborderai pas à votre vaseuse question concernant le développement durable ou écologique...

    • 27 octobre 2014 à 15:07 | Paulo Il leone (#6618) répond à ravel

      Déjà, j’espère qu’ils sont tous volontaires et non pas réquisitionnés d’office/ enrôlés de force !
      La confusion des termes vient d’une mauvaise traduction du mot anglo-américain « volunteer » qui se traduit en français par bénévole (et non pas volontaire) ! ça s’appelle un faux-ami.
      Donc, en admettant qu’ils soient tous volontaires, il se peut qu’ils soient aussi bénévoles... mais on n’en sait rien, et à vrai dire on s’en tape puisque les soins sont gratuits pour les Malgaches pauvres.
      Mais quelqu’un doit bien régler l’ardoise finale, donc espérons que les Malgaches de ce forum « grands patriotes devant l’Eternel » exprimeront clairement leur gratitude à tous ces bienfaiteurs, au lieu de s’écouter parler et de pérorer (comme d’hab’) sur « le sens que donnent les occidentaux à certains mots ! »

  • 27 octobre 2014 à 10:56 | mitia (#8608)

    ou sont les points de sélection à Antananarivo ? nous avons un patient qui nécessite l’intervention des volontaires de Mercy Ships. Pouvez-vous vous renseigner svp ? M6

    • 27 octobre 2014 à 13:43 | Anton (#8594) répond à mitia

      Je ne puis répondre à votre question, mais le bateau étant ancré à Toamasina, si vous avez quelques connaissances là-bas il ne parait pas insurmontable de pouvoir se renseigner sur place ; voir quelles sont les conditions et les affections pour lesquelles ils interviennent et également connaître s’il existe des ’points de sélection’ à Tana
      Cordialement

    • 27 octobre 2014 à 16:24 | Stomato (#3476) répond à Anton

      A mon humble avis, je ne pense pas qu’il y ait des sélections.
      Peut-être un choix fait en fonction de l’affection à traiter et de l’état du patient.
      Très généralement les ONG ne « trient » pas les personnes susceptibles d’être soignées. Mais si l’affection ou l’opération ne peut être pratiquée dans de bonnes conditions post-opératoires il est possible qu’il y ait des décision de ne pas opérer.
      Ceci dit il doit y avoir des lits dans ce bateau-hopital et peut être des possibilités d’hospitalisation... Comme il est prévu de rester à quai pendant 8 mois il serait judicieux de se présenter rapidement...
      Quitte a envoyer un parent en éclaireur pour se renseigner.
      Bon courage

  • 27 octobre 2014 à 13:25 | bbernard (#6880)

    Bravo et merci à ces volontaires. HR devrait avoir honte d’en être réduit à quémander ce genre d’assistanat. S’il a un tout petit peu de fierté nationale, cela devrait l’amener à réfléchir sur les réels besoins des malgaches et au moyen d’y pourvoir.

    • 27 octobre 2014 à 13:57 | Anton (#8594) répond à bbernard

      Point trop n’en faut, ce n’est pas HR (ni personne d’autre) qui a quémandé ce genre d’assistanat mais cette ONG qui établit un calendrier (planifié longtemps à l’avance) de ces interventions ; interventions dont il serait pathétique (au nom de je ne sais quelle raison) de vouloir se passer, tant elle est utile à beaucoup de personnes qui n’auraient pas, sinon, accès au moindre soin et je pense aux enfants en particulier !

      Oui, je sais il faudrait mieux que.., au lieu de .., etc. etc. dont, j’espère, vous vous épargnerez le raisonnement.

    • 27 octobre 2014 à 16:28 | Stomato (#3476) répond à Anton

      D’accord avec vous. HR n’a pas demandé à cette ONG d’envoyer ce bateau.
      Les ONG de taille internationales établissent un planning de déplacements longtemps en avance. Il ne serait pas étonnant que ce déplacement ait été prévu depuis deux ou trois ans.

      De toutes façons vu l’état de délabrement des infrastructures à Madagascar ce n’est pas à HR, ni le DJ, ni Ra8, qui sont responsables. Ni même l’amiral aux mains rouges, ni Zafy... mais l’ensemble des Malgaches qui les ont laissé faire. En particulier en acceptant de cultiver la haine des étrangers.

    • 27 octobre 2014 à 20:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      C’est une association en quête de subventions institutionnelles et « ONUSIENNES »..Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 27 octobre 2014 à 14:53 | Paulo Il leone (#6618)

    Quelqu’un pourrait-il informer basile que le mercy* ship donne des consultes gratos de psychiatrie gériatrique ?
    Je suis sûr qu’il remplit tous les critères...
    Et oui ... on a toujours besoin d’un plus miséricordieux que soi !

  • 27 octobre 2014 à 16:37 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    Il faut aussi étendre l’activité des organes de contrôle sur l’activité de Mercy Ship : des traitements gratuits pendant 8mois à Madagascar pour un bateau de ce genre cacheraient bien des choses inavouables.
    Plus de transparence et d’enquête sur les dessous de ce genre de dons de traitements gratuits s’avèrent indispensable d’autant plus que le trafic d’organe ne relève pas seulement de la fiction et que les vols d’enfants dans la région d’Alaotra Mangoro (Province de Toamasina) ont fait la une de tous les journaux du pays en matière de faits divers ces derniers temps.
    La bénédiction des autorités du pays (PRM/PM/GVRNT) pourrait être une porte ouverte à tous les abus : attention danger.
    Ne confions pas notre santé à des médecins de passage donc sans possibilité de recours et de traitement continue en cas de complication éventuelle.

    La charité chrétienne ne veut pas dire qu’on peut fermer l’œil et l’oreille surtout ce qui passe car n’oublions pas que JUDAS faisait parti des hommes de confiance de Jésus : Faisons notre l’adage qui stipule que la confiance est bonne, le contrôle c’est mieux.

    La charité chrétienne ne veut pas dire qu’on peut fermer l’œil et l’oreille surtout ce qui passe car n’oublions pas que JUDAS faisait parti des hommes de confiance de Jésus : La confiance est bonne, le contrôle c’est mieux.
    Si le Mercy Ship ne veut pas être contrôlé qu’il cesse ses activités et qu’il quitte également nos côtes : « NY NENINA TSY ALOHA HANANATRA FA AORIANA AN-DATSA ».
    CHERS COMPATRIOTES MEFIONS-NOUS CAR TOUT EST POSSIBLE.

  • 27 octobre 2014 à 17:32 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    L’un des meilleurs alibis pour un malfaiteur c’est d’être l’ami de la plus haute autorité du village (pour les Dahalo), de la ville (pour les bandits en colle blanche) et d’un pays (pour les mafias internationales) : C’est ce qu’on appelle « se mettre au-dessus de tout soupçon ».

    • 27 octobre 2014 à 17:34 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Et c’est facile de piéger un Président touche à tout.

    • 27 octobre 2014 à 17:39 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire.... col blanc....

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

 

Visiteurs connectés : 122