Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 08h04
 

Société

Insécurité

Les victimes renoncent à porter plainte

jeudi 30 octobre 2014 | Léa Ratsiazo

Les forces de l’ordre constatent que les victimes de kidnapping et même des attaques à main armée ne les contactent plus et ne portent pas plainte. La dernière et énième affaire de kidnapping d’un opérateur karana et chef de communauté Khoja n’a pas été portée devant les bureaux des forces de l’ordre. « Cette situation entrave notre travail, relève le directeur de la police nationale, nous ne pouvons travailler que sur information car les victimes ne nous contactent pas ».

Les victimes d’une attaque à main armée du côté d’Ambatobe le 21 octobre dernier ont renoncé à porter plainte aussi. Pourquoi ? selon la jeune femme victime, un des assaillants qui a pointé son arme sur elle serait un ami d’un des gendarmes. D’ailleurs lors de l’attaque, les gendarmes appelés au téléphone n’ont pas décroché. « Je n’ose pas dénoncer personnellement ceux qui m’ont attaqué, vu que ce sont des amis des forces de l’ordre et je me demande si les armes même n’appartient pas à ces éléments de forces de l’ordre. Je suis sûre qu’ils ne seront pas condamnés et vont s’en prendre à moi et à ma famille, et cette fois ils vont nous tuer carrément. D’autant que si on ne les paie pas, minimum les carburants, les enquêteurs ne se démènent pas ». D’autres victimes dans le même quartier affirment qu’ils ont payé les carburants et les crédits de téléphone des gendarmes mais une fois arrivés au Tribunal, les assaillants ont été relâchés.

Pareil pour les karana, ils paient de leur poche les enquêteurs mais aussi les kidnappeurs, sans assurance de retrouver sain et sauf leurs proches. La preuve, un jeune karana diabétique, kidnappé depuis des mois, n’a toujours pas été remis à sa famille bien que la rançon aurait été payée.

20 commentaires

Vos commentaires

  • 30 octobre 2014 à 08:42 | Noue (#2427)

    qui a confiance aux forces de l’ordre ? vu comment ils se conduisent....

    sa hasiana tsolotra kely vao hanao ny asany ? tena ny hasany io !

    jereo fotsiny ny zavatra ataon’ireo forces de l’ordre.

    • 30 octobre 2014 à 08:52 | Eloim (#8244) répond à Noue

      Confiance ou non aux FO, c’est pas là le problème. L’on a affaire à une question de vie ou de mort. Les kidnappers n’opéraient pas en simple amateurs ; Ils sont bien informés et jusqu’à ce qu’on leur rende le magot, ils continuent à visionner de loin comment bougent les gens du dehors, la famille et les FO. Quoi qu’il en soit, un kidnapping ne va pas tout seul. Cette opération devait avoir des dessous de « REGLEMENT DES COMPTES », que ce soit entre eux ou d’autres tiers qui peuvent en tirer profit. C’est à dire, tout est déguisé genre vol, etc ... mais les comptes à rendre y sont compris. Qui plus sait !

    • 30 octobre 2014 à 10:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      Eloim,
      Je suis loin du Pays mais je suis en relation==presque==avec les « FAMILLES » des victimes de « Kidnapping ».
      Je n’ai pas honte de leur dire==en face==« KIDNAPPING==synonyme de »CRIME ECONOMIQUE".
      Les kidnappés sont des adversaires économiques des « KIDNAPPEURS ».C’est aussi,un moyen d’échapper aux fiscs Malgaches vers des transferts illégaux des devises.
      Bien sûr,il y a quelques brebis galeuses dans les « FORCES PUBLIQUES » mais c’est au RESPONSABLE ETATIQUE de prendre des mesures adéquates pour éradiquer ce phénomène.
      Si la « FAMILLE » ne veut pas coopérer avec la « JUSTICE MALGACHE »,il faut l’inculper pour « COMPLICITE » Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 30 octobre 2014 à 12:27 | bbernard (#6880) répond à Eloim

      Les victimes ont raison de ne pas avoir confiance dans les FO. Elles sont souvent complices des malfaiteurs en leur louant leurs armes de services et les renseignent sur le contenu du dossier. Ainsi, les malfaiteurs peuvent augmenter leurs exigences et se livrer à des expéditions d’intimidation, voire punitives si cela ne se passe pas comme ils le veulent. Par ailleurs, comment peut-on faire confiance dans des FO qui rackettent les victimes en demandant qu’on leur paie leur carburant et leur crédit téléphonique ? Ces gens sont des forces du désordre et ne méritent que la défiance et le mépris.

    • 31 octobre 2014 à 01:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      Les cerveaux de kidnapping connaissent parfaitement les situations économiques des victimes==ce sont des affaires entre étrangers,mais les Malgaches sont là comme auxiliaires .Point barre !
      Si la "FAMILLE Du KIDNAPPE refuse de collaborer,il faut l’inculper pour complicité.Point barre !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail ;com

  • 30 octobre 2014 à 09:07 | Bardadas (#5458)

    Voilà la vérité que nous devont supporter, jour et nuit.
    Les éléments de force de l’ordre n’assurent plus leurs fonctions légales.

    Venant d’un District, au mois d’août dernier, un victime de vol a retrouvé le malfaiteur à l’aide de chiens conduits en présence d’un Adjoint de Commissaire de la ville. Ce dernier se contente toujours de répondre au victime que « le malfaiteur ne vient jamais au bureau, malgré les convocations qui lui sont adressées ».

    D’un autre District, en septembre, une plainte contre un groupe de voleurs a été déposée à la Gendarmerie. Même si la partie civile a payé 400.000F de frais de déplacement des Gendarmes, aucune suite n’est donnée à la plainte. Par contre, le frais de taxi-brousse reliant la Gendarmerie et le dernier village carrossable près des voleurs ne coûte que 15.000F, avec un trajet de 4km (marche à pied).

    Bref, les forces de l’ordre ne restent qu’un système bien organisé pour perdre vos temps et vos argents !

    Je me demande si cette terrible vérité autour de l’insécurité doivent être supportée jusqu’à l’eternité !

    bardadas yahoo.fr

    • 30 octobre 2014 à 10:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Bardadas

      - « Vos accusations contre les forces de l’ordre me laissent perplexe ».
      C’est toujours facile de critiquer les « FORCES DE L’ORDRE ».
      Il faut aller au fond du problème.
      Quel est-il l’origine de « KIDNAPPING » ?
      - Rivalité économique ?
      - Rivalité ethnique ?
      - ou SIMPLEMENT==« Règlement de compte ».

      LES KIDNAPPES/familles== DOIVENT COOPERER==AVEC LA JUSTICE MALGACHE.Point barre !

      Si NON,il faut les inculper comme « COMPLICES » des méfaits .

      Les kidnappés et les cerveaux des « K » ne sont pas des « MALGACHES ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 30 octobre 2014 à 11:01 | Paulo Il leone (#6618) répond à Bardadas

      Hélas ce que vous décrivez est le lot quotidien des Malgaches.
      Les forces de l’ordre, que l’on devrait plutôt qualifier de « forces de la terreur », sont à l’image de la déliquescence, ou pour être plus clair, de la puanteur et de la pourriture morale qui ronge ce pays et l’a mené tout droit dans la fosse d’aisance où il se trouve depuis 2009 !
      Vous reprendrez bien un peu de mousse au chocolat ?

    • 30 octobre 2014 à 11:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Bardadas

      400 000 F :
      - FMG
      - ou FF
      15 000 F
      - FMG
      - ou FF.
      Merci de nous éclaircir==un peu==.
      PAS SEULEMENT LE PLAISIR DE DENIGRER LES MALGACHES.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      B.ramahefarisoa gmail.com

    • 30 octobre 2014 à 12:08 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pas besoin de les dénigrer basile !
      A toi tout seul, tu fais un boulot formidable pour couvrir les Malgaches de honte et de ridicule, chaque fois que t’ouvres ta grande g...le !

    • 30 octobre 2014 à 12:30 | bbernard (#6880) répond à Bardadas

      Les FO sont une mafia très organisée bénéficiant de l’impunité totale de part leur statut. Ce sont des racketteurs.

    • 30 octobre 2014 à 13:35 | Bardadas (#5458) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile,
      A Madagascar, on n’utilise pas de FF. On parle de franc malgache. On ne peut pas supprimer cet automatisme même si officiellement on utilise l’ariary.

      Vous connaissez plus de détails que moi sur l’affaire de kidnapping. Je ne vais pas polémiquer sur ce sujet. Par contre, je relate les réalités sur nos forces de l’ordre qui risquent de devenir (pour ne pas dire rester) « forces de désordre ». Peu importe si vous qualifiez ça de critique (constructive ou non) mais c’est la réalité que les Malgaches devons supporter.

      Le plus important est que le/les décideurs prennent des mesures adéquates s’il/ils ne veulent pas voir la qualification de leur règne d’inefficace envers les maux du peuple.

    • 30 octobre 2014 à 14:54 | herim (#8498) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vos commentaires me laissent perplexe.. On voit bien que vous ne résidez pas au pays, et que vous êtes déconnecté de la réalité ..

    • 30 octobre 2014 à 19:24 | Paulo Il leone (#6618) répond à herim

      les deux mon capitaine !

    • 31 octobre 2014 à 01:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à herim

      Dès qu’on parle de « KIDNAPPING »,à Madagascar,il faut l’associer à la présence d’étrangers dans l’affaire !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 31 octobre 2014 à 01:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Bardadas

      A la prochaine,soyez précis, à chaque dénigrement ..
      Cordialement,
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramaahefarisoa gmail.com

  • 30 octobre 2014 à 10:37 | jules (#2904)

    Tout pourri mada

    • 30 octobre 2014 à 12:04 | Paulo Il leone (#6618) répond à jules

      Attention Jules ! Vous risquez d’être poursuivi pour divulgation de secret de polichinelle « énonmoin » d’état !
      Les Malgaches n’aiment pas qu’on leur dise leur 4 (ou 5 ou plus) vérités !
      Ils préfèrent qu’on les caresse dans le sens du poil lémurien !
      Ouvrez le ban :
      "tout ça célafôte aux vazahas, vous les Malgaches, vous êtes formidables, honnêtes, intègres, et solidaires !
      Si les méchants vazahas ne vous avaient pas colonisés, vous seriez surement devenus aujourd’hui une puissance mondiale économique et politique ! "
      Fermez le ban.
      QdB !

    • 31 octobre 2014 à 01:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Paulo Il leone

      La colonisation fait partie de l’HISTOIRE de Madagascar.Nous n’avons pas à la regretter..Bien sûr, nous continuons à vivre au fil de l’HISTOIRE.Point barre !

  • 30 octobre 2014 à 12:55 | Raanona (#8467)

    Les gendarmes et les policiers se sont transformés en Agent de Sécurité des banques, des Stations Service, Jirama et autres où ils sont très bien payés en dehors de leur solde mensuelle.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 277