Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 18h05
 

Société

Journée nationale des Archives

Les travaux sous la Première guerre mondiale exposés

vendredi 12 juin 2015 | Bill
JPEG - 85 ko

Les Archives nationales de Madagascar ont célébré le 09 juin 2015, la journée nationale des Archives. L’année 2014 a marqué le début du cycle de commémoration du centenaire de la Première guerre mondiale. Les festivités, cadrant avec ces commémorations, s’étaleront ainsi sur quatre ans et ne prendront donc fin qu’en 2018. Une exposition en guise de souvenirs sous le thème « les grands travaux à Madagascar durant la première guerre mondiale 1914-1918 » se tient dans les locaux des Archives Nationales à Tsaralalàna.

Le Premier ministre Jean Ravelonarivo a présidé la cérémonie, accompagné de Brigitte Rasamoely, ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Patrimoine, d’Eric Rakotoarisoa, président de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC ), des représentants de la CENIT, du FFM ainsi que des autorités civiles et militaires.

JPEG - 67.1 ko

Jean Ravelonarivo a souligné que l’exposition organisée par les Archives Nationales facilite la connaissance de l’histoire de notre pays par le peuple malagasy, surtout les jeunes. Chaque pièce de l’exposition du 09 juin au 13 juin est accompagnée d’une petite anecdote se rapportant aux grands travaux effectués à Madagascar durant la première guerre mondiale (1914 - 1918) notamment la construction des routes, des ponts ainsi que les chemins de fer ; une installation faite d’archives écrites et de photographies anciennes.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 13 juin 2015 à 08:20 | Gérard (#5118)

    le peuple n’en a rien à foutre des travaux exécutés en 14-18. Ils veulent des résultats maintenant. Une vraie démocratie par exemple et non pas des chamailleries entre le gouvernement incapable d’entretenir ses routes, incapable de régler des problèmes vitaux comme la production d’énergie qui place cette année le pays à la dernière place des pays producteurs d’électricité. Le fait que les gens meurent de faim, de manque de soins, de la crasse qui s’étale partout dans le pays en propageant des maladie du moyen-âge... Et pendant ce temps là on coupe des rubans, mais c’est du délire...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 287