Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 23h26
 

Société

Commune urbaine d’Antananarivo

Les tireurs de pousse-pousses et charrettes ont eu gain de cause

mercredi 3 décembre 2014 | Léa Ratsiazo

La commune urbaine d’Antananarivo CUA a dû faire marche arrière face aux tireurs de pousse-pousse et charrettes déterminés et prêts à tout pour préserver leurs gagne-pains comme ils disent et qui en quelque sorte n’avaient rien à perdre. Finalement, les pousse-pousses et charrettes peuvent circuler librement dans la ville, ils ne peuvent tout simplement pas entrer en centre-ville pendant les heures de pointes. Des déviations sont prévues pour les charrettes et pousse-pousses pendant les heures de pointe. Ces modes de transports sont aussi appelés à respecter le code de la route. Ainsi, les tonnages des marchandises transportées sont limités et les tireurs de pousse-pousses et charrettes seront munis de badges.

D’un autre côté, afin d’éviter l’enfer des embouteillages pendant les fêtes de fin d’année, la CUA va regrouper à Mahamasina tous les marchands informels qui squattent trottoirs et avenues dans le cadre du Bazar de Noël. Un peu moins de 2000 marchands sont prévus pour occuper Mahamasina. Aucun marchand ne devrait occuper les trottoirs et avenues en dehors de Mahamasina selon la CUA, ni à Analakely, ni à Behoririka, ni à Andravoahangy, ni à Isotry… Reste à savoir si certains marchands, entêtés, inciviques et habitués à l’anarchie, vont accepter ce genre d’organisation.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 3 décembre 2014 à 08:30 | Eloim (#8244)

    Pourquoi miser sur des mesures répressives à la veille de la fête de la nativité et de la fin de l’année, alors que tout le monde veut passer ces deux fêtes paisiblement, malgré les difficultés qui l’engloutissent ?

    • 3 décembre 2014 à 08:39 | Einstein (#3390) répond à Eloim

      Bah oui ! Pourquoi moderniser la circulation et les déplacements urbains alors qu’on peut tout-à-fait se contenter des modes en vigueur depuis le 18ème siècle (pousse-pousse, charettes, carosses) ? Pourquoi chercher l’amélioration et le développement alors que c’est les fêtes bientôt ? Ca peut attendre le développement, on préfère faire d’abord la fête même avec un dollar par jour...

      Eloim, vous êtes vraiment Ridicule !

    • 3 décembre 2014 à 08:56 | Eloim (#8244) répond à Einstein

      C’est vous qui comprenez rien du tout. Est ce qu’il n’y a pas d’autres solutions pour arranger les choses de façon plus amicales plutôt qu’avec des courses poursuites qui peuvent engendrer des dégâts ? Votre solution radicale mène toujours tout le monde dans les décombres. Si vous êtes parmi nos dirigeants qui engagent la violence pour rétablir votre soi-disant développement, alors que vous n’avez rien à leur proposer comme solution de substitution (au lieu de tirer un pousse-pousse, faire ceci ou cela, ou bien améliorer les infrastructures en place pour leur permettre de continuer à assurer leur gagne-pain, ...), vous poussez votre principe d’exclusion à gagner de place dans la société ?
      Et s’il gagne un dollar, je crois que c’est pas vous qui allez leur donner plus ! Ainsi, vous vous trompez de PSEUDO.

    • 3 décembre 2014 à 09:22 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Eloim

      Tiens ! notre ELOIM National affiche son FATALISME GASIGASY digne d’un tireur de pousse_pousse !

      Il ne se pose meme pas la question de savoir si DES SOLUTIONS RADICALES SONT POSSIBLES sans violenter ni marginaliser les charretiers et les pauvres de TANA

      Comme chaque jour est une « FETE » à Madagascar donc on laissera TANA pourrir à jamais !POLITIQUE POLITICHIENNE OBLIGE _ il faut toujours menager ceux qui chient sur TANA car ce sera la fete demain......

      FATALISME quand tu nous tiens !il ya chez les malgaches une CERTAINE ACCEPTATION FACILE DE LA PAUVRETé de l’extreme PAUVRETE ! meme chez ceux qui ont des KILOMETRIQUES DIPLOMES OBETENUS AUX USA.....

    • 3 décembre 2014 à 10:21 | ratiarivelo (#131) répond à Boris BEKAMISY

      Salama e !! Bravo zandry lahy tena marina ny anao !! Samy tsara.

    • 3 décembre 2014 à 10:37 | Eloim (#8244) répond à Boris BEKAMISY

      Vous réveillez déjà BB à cette heure ci ? Ne vous aboyez si fortement parce que ça peut réveiller les autres (Les Isandra, Betoko, Iarivo, ...). Vos insultes et remue-ménages ne riment à rien et sources même de la dégradation de la situation que vit actuellement toute la population malgache qui est entrain de vivre pacifiquement et paisiblement malgré l’embrouille cause par votre gourou et son équipe d’incompétents et sans qualité.

    • 3 décembre 2014 à 11:28 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Eloim

      Un debat politique avec un ELOIM tireur de pousse-pousse ?? Non merçi , je m’abstiens !
      Boris BEKAMISY

    • 3 décembre 2014 à 12:14 | zanadralambo (#7305) répond à Eloim

      Et alors, on laisse faire ?
      Vous n’en avez pas marre de l’anarchie qui devient la règle dans ce pays ?
      On défèque dans la rue, on urine à tout va, on tue, on pille, on viole... Les fêtes approchent, donc, il faut laisser faire ! Belle mentalité, bravo !

    • 3 décembre 2014 à 12:30 | Raanona (#8467) répond à Eloim

      Peut-être qu’Eloim n’a jamais goûté aux joies (et à la fête créée par) des embouteillages causées par les charrettes à bras et autres pousse-pousse !

      Au quotidien je suis bloqué pendant presque 1 heure sur un tronçon de route de 500 mètres (voie trop étroite où l’on ne peut pas dépasser) car il faut à chaque fois suivre l’allure d’une charrette chargée de 10 tonnes et poussée et tractée par 2 tireurs. Dans l’autre sens de la route ce n’est pas mieux, car elle est aussi bloquée, bouchée par un autre chargement de charrette et de kalesa !

      Sans ajouter aux incivilités des taxi-be qui s’arrêtent n’importe où et n’importe comment, juste pour obstruer la route.

    • 3 décembre 2014 à 14:01 | Eloim (#8244) répond à zanadralambo

      Vous êtes vraiment hors sujet. Ce qu’on reproche c’est la façon dont on traite quelques choses au pays en utilisant la violence. C’est pourquoi je demande si vous êtes un adepte de la violence, vous pratiquez quel sport de combat ? Rire après ... Essayez de comprendre pourquoi les gens de la CUA retirent de ce qu’ils avançaient il y a deux jours de cela ? Parce qu’ils sont pour l’anarchie ? Non et Non, ils se trouvent que leur stratégie n’était pas bonne pour régler cette histoire.
      Et en ce qui concerne votre histoire de bouchon par-ci bouchon par-là, ne soyez pas si aveugle, est ce dû aux pousse-pousses ou aux charrettes.
      Pour illustrer, j’ai jamais croisé une seule charrette ni pousse-pousse vers chez moi mais vous n’avez jamais vécu un tel embouteillage monstre pareil, donc chez vous, faux problème malgré votre esprit ségrégationniste.

    • 3 décembre 2014 à 18:20 | zanadralambo (#7305) répond à Eloim

      Quelle est alors la bonne stratégie ? Le Pds et son équipe d’incapables ( des fonctionnaires désignés, déjà pour la légitimité, faudra repasser) ont essayé de dialoguer. De compromis en compromissions, ils ont sans cesse reculé. Les marchands ambulants qui occupent les trottoirs et la chaussée, les taxi-be qui font régner l’anarchie (apparemment, vous ne connaissez pas...bizarre, bizarre...), les trafiquants de devises qui polluent les environs du zoma...je répète, il faut laisser faire ? Quel spectacle pour les touristes, quel exemple pour les jeunes...
      Tout le monde, il est beau, il est gentil, vous vivez dans un monde de bisounours ou quoi ? C’est avec des gens comme vous qui prônent le laisser-aller que ce pays s’est perdu.
      Il arrive un moment où la tolérance a ses limites, les abonnés aux incivilités la prennent pour un signe de faiblesse, ce qui est devenu le cas, hélas, dans la ville des mille. Sans parler forcément de violence, il faut des signes de fermeté. Vous cédez une fois, vous céderez définitivement.
      A bon entendeur.

  • 3 décembre 2014 à 11:02 | John Steed (#8470)

    Moi ce qui m’inquiète c’est les chaises à porteur !!! On peut circuler quand nous ??

    • 3 décembre 2014 à 11:20 | Inglewood (#6780) répond à John Steed

      Je pouffe de rire : Elle est bonne celle là.

    • 3 décembre 2014 à 12:27 | Jipo (#4988) répond à Inglewood

      Les espaces pour drones, pousses pousses & autres ovnis, auront des couloirs réservés aux ambulances, bus,taxis et cyclistes, en alterné avec les jours pairs & mères ...
      Ceux qui ne respectent pas ces emplacements seront envoyés en vacance à Antsiranana tenir compagnie au masque de fer Sud Af et ses complices ✈ .

    • 3 décembre 2014 à 12:55 | Jipo (#4988) répond à John Steed

      A gauche comme tous embrayages qui se respectent .

  • 3 décembre 2014 à 21:11 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonsoir,

    Il faut raisonner par analogie, les dahalo sont devenus Niova Fo et pour les récompenser le gouvernement leur octroie 22 milliards d’ariary.
    Les tireurs de pousses pousses et de charrettes peuvent donc aussi devenir Niova Fo si la Communauté Urbaine d’ Antananarivo est prête à financer ce changement d’état d’esprit. 😈

    Cordialement.
    YaR

  • 3 décembre 2014 à 22:27 | caro (#7940)

    Voici un message, legerement modifie, que j’ai deja mis ici mais que je pense encore avoir tout son interet :

    En voila encore une de decision prise la tete a l’envers !

    -  Des charretiers qui attaquent les representants de l’autorite : c’est une rebellion ;

    — -> a sanctionner ?

    -  Des autorités qui ne font pas preuve d’autorité : c’est un manque de fermeté ;

    — -> a destituer ?

    -  Interdire la circulation de jour des charrettes : c’est priver les plus demunis de leur pain quotidien ;

    — -> leur laisser libre arbitre ?

    -  Laisser les charretiers oeuvrer sur la chaussée : c’est priver les usagers de la voie publique ;

    — - > affecter exclusivement la rue/route aux vehicules ?

    — -> un casse-tete me diriez-vous ?

    Je reponds : non, pas du tout, c’est encore une nouvelle fois comme j’ai dit plus haut une decision prise la tete a l’envers.
    Et lorsqu’on prend les choses dans ce sens, la loi de la nature veut qu’elles le sont automatiquement.

    D’abord, pour etre respecté, il faut etre respectable :

    Ce soi-disant texte, a priori un arreté municipal :

    -  Vient d’ou ?
    -  Concu par qui ?
    -  Entre en vigueur quand (publication) ?
    -  Negocié avec qui, ou parachuté ?
    -  A-t-on au prealable reuni tous les protagonistes ?
    -  A-t-on mené une enquete prealable ?
    -  A-t-on consulté des specialistes ?
    -  A-t-on mené une campagne d’information/des demarches pedagogiques ?
    -  A-t-on pris des mesures d’accompagnement pour cette directive, lesquelles ?

    - (liste non exhaustive)

    Le fait que les charretiers manifestent leur desobeissance indique clairement que ces travaux en amont n’etaient pas effectués, en tous cas pas entierement.
    Alors quelle que soit la legalité de la mesure, une autorité digne de ce nom ne peut pas sanctionner telle rebellion. Et ce sentiment d’injustice que ressentent les pauvres ne fait qu’attiser le non respect dudit texte pour s’etendre par la suite a d’autres domaines.

    Ensuite, pour que des mesures soient acceptes, il faut au moins trois choses :

    -  les mesures elles-memes doivent repondre a des necessites reconnues(fluidification de la circulation)

    -  Les autorites qui les appliquent agissent dans l’interet general et sont investies du pouvoir a les mettre en oeuvre ( nuance a faire entre elus et designés)

    -  Les interessés n’ont pas ete mis a l’ecart (consultation des protagonistes)

    Il est trop facile de crier au scandale : que les autorites ecrasent les demunis, que les charettiers ne sont que des hors-la-loi.

    Les autorites doivent faire preuve de fermeté car pour la bonne marche de la societé, chaque citoyen ne peut pas faire comme bon lui semble. Il a des devoirs a respecter et ont aussi des droits dont, entre autres, ceux d’etre consultés et non faire l’objet d’un texte qui tombe d’on ne sait d’ou.
    C’est le principe du consentement aux regles edictees dans l’interet general.

    Une autorite maladroite ne peut se prevaloir de sa propre incompetence pour se plaindre du non respect par les citoyens des regles.

    03.12.

    La Commune Urbaine a interet a tirer toute les lecons de cette affaire pour agir dans le futur avec pedagogie et surtout manifester une fermeté en cas de fronde.

    Puisqu’il est demandé, par exemple, a ces gens de respecter le code de la route dont on doute fort leur connaissance de la matiere, il ne serait pas inutile de mettre a leur disposition une petite feuille A4 avec les symboles de signalisation routieres les plus courants.
    La CU doit surtout tenir compte du niveau d’instruction de ces gens qui doivent etre convaincus de la necessité de la mesure pour accepter ce principe du consentement aux regles.

    • 4 décembre 2014 à 08:14 | Eloim (#8244) répond à caro

      Ce message est surtout adressé à : Zanadralambo, Einstein et BB qui prétendaient gouverner Tana avec incitation à la violence. Ils ne font qu’émettre des critiques avec plus de théories bidons bien sûr que prôner le pragmatisme qui est loin d’être dans leur cerveaux atrophiés.

    • 4 décembre 2014 à 16:53 | caro (#7940) répond à Eloim

      Les violences, quelles qu’elles soient : physiques , morales, verbales ou autres sont rarement efficaces.

      J’ai deja eu l’occasion de souffler ici a nos camarades forumistes que les messages generateurs d’instinct de defense ne peuvent pas parvenir a leurs destinataires.
      Donc, en terme d’efficacite ne servaient pas a grand chose si ce n’est susciter des hostilites.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 206