Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 11 février 2016
Antananarivo | 09h26
 

Société

Accord de Cotonou

Les syndicats malgaches doivent être consultés

samedi 19 mai 2007 | Felana

Un séminaire d’informations et de formations sur l’Accord de Cotonou s’est déroulé hier, à l’« Astauria » Antanimena. Organisé à l’intention des responsables syndicaux, il vise à une information et à une échange sur la participation des syndicats pour la mise en œuvre de cet Accord. 35 participants, dont 5 coordonnateurs, 20 de la Conférence des Travailleurs Malgaches, et 10 des autres syndicats y ont assisté.

L’Accord de Cotonou n’est pas bénéfique pour Madagascar

Certains syndicats malgaches sont convaincus du fait que l’intégration progressive du pays dans l’économie mondiale nuit à notre développement. Toutefois, c’est l’un des principaux objectifs de l’accord, en sus de la réduction et de l’éradication de la pauvreté des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, tout en respectant les objectifs du développement durable.

« La franchise douanière des produits des pays étrangers à Madagascar fait la ruine des producteurs malgaches, car ils sont introduits facilement chez nous. Nous n’avons cependant pas les moyens d’exporter les nôtres », a souligné un responsable du syndicat TM ou « Tolon’ny Mpiasa. »

Le syndicat aurait dû participer

En effet, les syndicats n’ont ni été appelés ni consultés lors du forum sur l’Accord de Cotonou, tenu avant sa signature. Or, ils jouent le rôle de protection tant aux employeurs qu’aux employés à Madagascar, et apportent aussi une aide sociale en offrant notamment des formations aux employés malgaches. Les syndicats malgaches devraient donc être présents et suivre de près toutes les négociations. Comme ce n’était pas le cas, ce séminaire est tenu pour que Madagascar soit d’abord financièrement soutenu pour pouvoir ensuite participer aux concurrences.

Les enjeux et les perspectives de l’Accord ont été rappelés hier et les obstacles aux participations des syndicats ont été identifiés.

L’accord de Cotonou a été signé en 2000

Signé le 23 juin 2000 à Cotonou au Bénin pour une durée de 20 ans, l’Accord de Cotonou est révisé pour la première fois en 2005. Il se fonde sur l’acquis de 30 ans d’expérience. Il vise à promouvoir et à accélérer le développement économique, social et culturel des États Afrique, Caraïbes et Pacifiques. Et aussi à contribuer à la paix, à la sécurité et à promouvoir un environnement politique stable et démocratique. L’accord de partenariat représente une nouvelle phase dans la coopération entre les pays ACP et l’Union européenne.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 391