Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 22h41
 

Education

Education nationale

Les syndicats des enseignants suspendent la grève

jeudi 13 octobre | Bill

Serait-ce la contagion ? Ou les revendications ont-elles été satisfaites ? Après les greffiers ce sont les 13 syndicats des enseignants de l’Education nationale qui décident de lever la grève, de suspendre le mouvement, sans renoncer à leurs revendications. A. Ratolojanahary, une autre figure du mouvement syndical des enseignants de l’Education nationale, déclare ce 12 octobre, la suspension de la grève et leur retour à l’école. La raison est que ces grévistes ont été écoutés par la Présidence de la République sinon le président en personne et que cela est l’expression d’une considération présidentielle envers eux. Leurs revendications sont entre de bonnes mains apparemment. Le syndicaliste précise toutefois que ce n’est qu’une suspension pour une durée indéterminée et non la fin. A. Ratolojanahary cite les points forts de ces revendications : le remboursement des soins et frais médicaux et hospitaliers, la bonification des enseignants nouvellement intégrés, les indemnités spéciales pour le personnel de l’Education, l’annulation du contrat des enseignants FRAM intégrés, leur reclassement.

A rappeler que le ministre de l’Education nationale et les responsables ministériels ont toujours prôné le dialogue avec les syndicats mais ces derniers voulaient surtout des assurances au plus haut niveau. En tout cas, les enseignants de l’Education nationale ont été de plus en plus nombreux à ne plus suivre le mouvement de grève, persuadés sans doute par la politique d’intégration des enseignants FRAM conduite par le ministère.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 237