Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 11 décembre 2016
Antananarivo | 01h41
 

Politique

Réconciliation nationale

Les proches du régime ne sont pas sur la même longueur d’onde

jeudi 30 avril 2015 | Léa Ratsiazo

Si tout le monde s’accorde sur la nécessité de la réconciliation nationale, la façon dont elle est menée et le chef de file divisent. Il y avait deux camps distincts qui se font entendre sur la question de la réconciliation nationale. D’un côté, les proches du régime et du FFKM qui approuvent tout le processus et applaudissent à deux mains chaque déclaration du FFKM. De l’autre côté la société civile et les opposants, ainsi qu’une partie des citoyens, désapprouvent la façon dont la réconciliation nationale est menée. Maintenant contre toute attente, un autre son de cloche vient de certains proches du régime, à savoir Voninahitsy Jean Eugène. Pour ce dernier la laïcité de l’Etat, prôné dans la Constitution, serait un vain mot si la conférence des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM) se place en tant qu’acteur de la Réconciliation et non simple observateur. Pour lui, des entités spécialisées comme le FFM ou encore les « Ray aman-dreny ara-drazana » sont mieux placées pour diriger le processus. Or, ces entités sont devenues simples participants dans ce processus de réconciliation.

De même, Voninahitsy Jean Eugène du RPSD n’approuve pas du tout l’aide financière apportée par l’État pour la mise en oeuvre de ces assises pour la réconciliation nationale. Rappelons que le VMSA (vondrona miaro ny safindimbahoaka sy ny ara-dalana) dirigé par ce politicien et qui soutient Hery Rajaonarimampianina avait commencé des tournées régionales pour prôner la réconciliation nationale l’année dernière mais a dû abandonner faute de moyens, d’autant que le FFKM avait supplanté tout le monde à cette époque. Selon des sources auprès du régime, le VMSA aurait demandé au début 80 millions d’ariary pour financer ses tournées mais sans succès. Tel qu’on le connaît, d’ici peu de temps, si Hery Rajaonarimampianina continue de le « négliger », Voninahitsy Jean Eugène va retourner, une fois de plus, sa veste et va dénoncer l’ingratitude du chef de l’État. Reste à savoir quand ?

141 commentaires

Vos commentaires

  • 30 avril 2015 à 08:49 | Saint-Jo (#8511)

    Efa tsy voatsindrin’i Rajao intsony ny fanambaniany an’i Ratsiraka sy Ra8, dia niseho ho hitam-bahoaka teny Ivato ihany no niafaràny.e !

    http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2015/04/29/polibreves-18/

    • 30 avril 2015 à 08:57 | revysaditra (#8500) répond à Saint-Jo

      Ceux qui disent que les Malgaches n’ont pas besoin d’être rconciliés entre eux....

      ... ont peut-être raison ???

      Yes No

      Il n’y a pas eu de guerre civile, ni de génocide comme en Centrafrique, au Rwanda, ou en RDC.

      En effet, il n’y a pas RÉCONCILIATION lorsqu’il n’y a pas d’intérêt.

      Quels sont les intérêts de Zafy Albert et Andry Rajoelina ???

      les 4F « ny fieken-keloka, ny fibebahana, ny fahamarinana ary ny fihavanana »

      (aveu, repentance, vérité et fihavanana)

      Na jalousie na jalousa hoy i Mamy Gotso :

      https://youtu.be/-F2HA3uzHLU

      Valokely ve ? Inona koa izay Valokely ?

      Le mythe du petit laitier à vélo d’Ambatomanga...
      ...devenu roi du yaourt de Madagascar...
      ...c’est son pouvoir à Mada.

      http://www.mada-voyage-nature.com/images/stories/photos/tat-J6/P1150991.JPG

      matte la photo

      On risque de haïr parce que la réconciliation ne réconcilie pas.

      FFM vs. FFKM

      Why can’t you just disappear, as a little bird in the sky.
      Why can’t you just say that you hate me. And if not.....
      Why can’t you just say that you don’t like me any more.
      It would be so much easier for me ….so simple you see
      … so I don’t have to love :-)

      ha det bäst allt och alla.

    • 30 avril 2015 à 08:59 | rttr (#8865) répond à Saint-Jo

      Fa iza moa io voninahit io e ! dahalo no tena hahafantarana an’io ary izany no tsy itiavany ny FFKM dia mody miafina @ ny hoe laïcité de l’état. « SAMBATRA IZAY FIRENENA MANANA AN’JEHOVAH HO ANDRIAMANINY »

    • 30 avril 2015 à 09:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      S.V.P.
      allez voir :
      Diaporama N° 23-et 24
      Merci

    • 30 avril 2015 à 09:25 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basilou ! Miarahaba anao !
      Nojereko tokoa, dia toa manamarina ny hevitrao ireo sary roa ireo !
      Ny fanontaniana mipetraka anefa dia ny hoe : tena avy amin’ny fo ve ireo tsiky naseho sary ireo ? sa tsiky natao ho an’ny mpaka sary fotsiny ihany ?
      Asa kosa !
      Any andamosin’ny mpaka sary manko no mety ahitàna ny tena marina !

    • 30 avril 2015 à 09:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      Vous êtes rai-amandreny.
      De prime abord,pour MOI,ils sont « SINCERES ».
      Pas d’autres commentaires ;
      Cordialement,

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 30 avril 2015 à 10:05 | betoko (#413) répond à rttr

      Je vous ai posé une question hier , et je vous le rappelle , donnez nous la définition de la laïcité ou qu’est ce qu’est un état laïc . Pour une fois je suis d’accord avec Jean Eugène Vononahitsy

    • 30 avril 2015 à 14:25 | Isandra (#7070) répond à revysaditra

      Ce n’est pas une réconciliation nationale,...c’est une assise pour légaliser la transgression de la constitution de ce régime,...pour blanchir les voleurs/spoliateurs et les assassins,...

      Les fonds de problème restent intacts, ne changent pas même un iota :

      - Les pratiques malsaines,...chasses aux sorcières,...la monopolisation des médias nationaux,...etc
      - Les abus de tous genres,...
      - La décentralisation,...etc

      La crise politique peut, pourra surgir,...

    • 30 avril 2015 à 15:52 | I MATORIANDRO (#6033) répond à rttr

      Ity olona ty no atao hoe lolo-vokatra politika !

      Manangatra foana io isak’zay repoblika miseho rehefa tsy mahazo vary ! Izany no nahatonga azy hangalatra ny varin’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA tao Toamasina !

      Samia velon’aina !

    • 1er mai 2015 à 02:27 | revysaditra (#8500) répond à Isandra

      bola tantara hafa kosa angamba izany vinavinan’ny sasany...

      ...sy ny fanirian’ny sasany hanitsy ny lalàm-panorenana izany.

      Dingana lavitra anie ny amin’izany é ...

      ...raha tsy hoe :

      handika lalàna indray angaha !!!

    • 1er mai 2015 à 03:22 | revysaditra (#8500) répond à Isandra

      Ny raiamandreny ara-panahykristianina koa no mitarika ny dinika ka :

      Ny ety an-tany tahaka ny any an-danitra.

      Efa anatra tsara anie izany é...

      ... koa dia :

      Ho tanteraka tokoa anie izany !

    • 1er mai 2015 à 07:19 | Lekivy (#1953) répond à revysaditra

      Les amis, il est vrai que tout le monde est libre d’avoir son opinion sur la réconciliation nationale et sur toutes les questions touchant les affaires nationales et c’est mieux ainsi. Toutefois, il est dangereux pour le pays, à mon avis, de tout remettre en question, chaque fois que des individus comme Voninahitsy, ou même le Pr Zafy, ou encore des entités comme l’ESCOPOL et autres, expriment avec insistance leurs idées à contre-courant.
      L’engagement de la FFKM dans la résolution des crises dans le pays ne date pas d’hier, et si la feuille de route prévoit le FFM comme organe principal chargé de cette réconciliation, ses hésitations et ses maladresses durant la transition ont donné raison à la FFKM d’intervenir.
      Maintenant, nous trouvons à redire sur les méthodes appliquées par la FFKM, mais est-ce une raison suffisante pour tout saborder ?
      Nous devons nous rendre à l’évidence qu’à la suite des critiques émises, la FFKM a changé de méthode et a réussi à impliquer beaucoup plus de gens dans le processus, pour dire qu’elle est à l’écoute des autres.
      Qui, en dehors de la FFKM, peut prétendre avoir suffisamment d’autorité morale pour se faire écouter par ces têtes brulées de politiciens ?
      Pour ceux qui prétendent que les malagasy n’ont pas besoin de réconciliation parce qu’il n’y a pas eu de guerre civile, les faits ne prouvent-ils pas le contraire ? Sans l’intervention de la SADC, qui peut dire aujour’hui qu’on serait arrivé à organiser les dernières présidentielles et avec la configuration que nous avons connu ? Si Andry et Ravalo pouvaient se porter candidat, quel apaisement aurait-on eu ?
      Et pour dernière preuve, ce comportement cavalier et je dirais indigne du Président en exercice qui se permet de ne pas saluer deux présidents pourtant assis à ses côtés ; sans la médiation de la FFKM, pouvons-nous penser que nos politiciens qui se comportent comme Andry ou Hery, seraient capable de trouver un terrain d’entente par eux-mêmes sans une réconciliation ?
      Et pour le peuple malagasy, nous savons tous que plusieurs maux couvent et mine la cohésion et la paix nationale. Quand va-t-on décider à aborder ces questions épineuses si on ne commence pas pendant cette réconciliation conduite par la FFKM ? Peut-être que certains préfèreraient attendre des situations d’explosion sociale comme ce qui vient de se passer au Baltimore (USA) pour réagir ?

      Enfin, les détracteurs de la réconciliation accusent la FFKM de se servir de ce processus pour réviser la constitution. Tout d’abord, nous devons nous informer davantage car même dans le processus conduit actuellement par le FFM, il y a une question précise demandant aux participants l’opportunité de réviser la constitution et à quel sujet. Nous savons tous quelle a été la finalité du pouvoir de transition pour organiser le dernier referendum constitutionnel, alors je ne vois pas de problème à réviser une telle loi fondamentale, censée être neutre et applicable pour tout régime. Par exemple, notre constitution précise les structures et le processus à suivre après la transition, parce que c’est notre présent. Mais si plus tard, nous passerons d’un régime à l’autre, est-ce que ces dispositions auraient encore un sens ?
      Pour moi, il faut faire des suggestions constructives à la FFKM pour mener à terme ce processus et préciser ou clarifier les répartitions de tâches entre la FFKM et le FFM car ils ont tous les deux leurs rôles à jouer.

    • 1er mai 2015 à 09:44 | revysaditra (#8500) répond à Lekivy

      HERY-FORCE est déjà à Harare (Zimbabwe)...

      ...au sommet de la SADC : pour le développement du secteur industrielle....
      ...pour le compte de Tiko... la seule entreprise qui peut exporter vers le SADC...
      ...« ouvrez moi je suis Tiko »...

      ...mais il refuse de décréter un pont du 1er mai, ce samedi...

      ... le Tout Tana est déjà parti à Ampefy, à Nosy-Be, aux Seychelles, à Sainte-Marie, à Paris, à Harare (Zimbabwe)... à LAS VEGAS lasa be gasy ?

      LAS VEGAS ve be gasy ???

      Il y a beaucoup à rectifier dans cette Constitution bancale de 2010.

      L’actuelle Constitution est « taillée sur mesure » pour Andry Rajoelina et son régime.

      ...et on sait pourquoi...

      ... c’est pourquoi l’actuelle Constitution est vivement pointée du doigt !

      En plus, la réconciliation nationale voudrait qu’on amnistie Ra8...

      ...c’est pourquoi le camp Rajoelina est mécontent de la tournure que prend cette réconciliation nationale...

      ...avec la perspective d’un effacement des peines de Ra8.

      Heureusement... que le « combat du siècle » ne se passera pas à Tana...

      Le « combat du siècle » entre Floyd Mayweather et Manny Pacquiao...

      ... se déroulera ce samedi 2 mai 2015 à LAS VEGAS...

      ...les enjeux de ce « combat du siècle », sportif – trois ceintures (WBC, WBA et WBO des welters)...

      ...et l’invincibilité de Mayweather (47 victoires dont 26 KO)...

      ....son objectif d’une fin de carrière avec un record de (49-0), identique à celui de la légende des poids lourds de la boxe des années 1950 Rocky Marciano...

      Pacquiao le Philippin de 36 ans a rappelé qu’il « tirait sa force de Dieu  ».

      Je me demande si Mayweather va répondre présent...
      ...il n’a pas envie de se battre.

      Ce duel entre le bien et le mal...

      ...serait le plus gros chèque jamais encaissé par un sportif en un seul événement !!!

      150 millions de dollars [137 millions d’euro]... [̲̅$̲̅(̲̅ιοο̲̅)̲̅$̲̅] 

      «  ka nanao taminy hoe : Homenareo hoatrinona aho, dia hatolotro anareo izy ? »

      — - Matio 26:15

      « Aide-toi et le ciel t’aidera »

      (« Help yourself, and heaven will help you »)

    • 1er mai 2015 à 09:53 | revysaditra (#8500) répond à rttr

      Matthieu 26

      14 Alors l’un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs, 15 et dit : Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai ? Et ils lui payèrent trente pièces d’argent. 16 Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus.

    • 1er mai 2015 à 14:43 | Isandra (#7070) répond à revysaditra

      Tsy olana amin’ity fitondrana ity izany mandeha lalanany izany💪

      raha misy zavatra tiany hatongavana,...

    • 1er mai 2015 à 14:45 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mandika lalana izany,...

    • 1er mai 2015 à 16:36 | Rahasimbery (#8396) répond à Isandra

      « Laginina » provient du français « la guigne » qui veut dire malchance ou poisse. L’un des plus vieux dictionnaires malagasy-français, le Malzac dont la première édition date de l’année 1896, n’en fait nullement mention (latabatra y est). Ce qui emmène à conjecturer que ce mot s’est probablement intégré au malagasy durant la colonisation. Ce fut une période, rappelons-le, de domination politique et culturelle. Imaginons une situation où un colon et un indigène (admis exceptionnellement dans une salle de jeu) jouant au poker à la même table : le premier, mauvais bluffeur, à force d’avoir des mauvaises mains perd, se lève et crie violement à la face du second « j’ai la guigne » ou pire, « tu portes la guigne sale … ! ». Si le second n’en connaît pas la signification, il l’associera volontiers à l’état de colère dans lequel le premier se trouve et à la menace réelle qu’il encourt. Dans les deux cas, le Malagasy subit l’action, donc, il est doublement passif. La morphologie du mot, la terminaison –ina étant l’une des caractéristiques de la voix passive quand il est un suffixe, accentue encore le phénomène par un procédé d’assimilation. Roahina (dont le radical est roaka) et laginina par exemple diffèrent car ce dernier est un radical à lui tout seul. Cela explique probablement le fait que « laginina » introduit dans une phrase se présente souvent sous forme verbale et de surcroît, passive : laginina i Rija, la traduction serait « Rija est offensé (par) ». De la malchance initiale en passant par la colère, nous aboutissons à l’idée de l’offense, bref, un glissement sémantique s’y est opéré.
      Cependant, le verbe actif formé avec le radical « laginina » donne « mandaginina ». Mon grand-père, né dans les années 20, quand je l’interrompais dans ses occupations, me chassait par une formule « aza mandaginina ianao ». Je n’irais pas jusqu’à dire que je l’offensai ou qu’il prit ma simple présence, sans qu’un mot ne sortît de ma bouche, pour une offense. En fait, je l’irritais parce que je troublais sa quiétude ; je l’énervais parce qu’il n’allait pas bien dans sa tête ; je le troublais parce qu’il voulait être seul et cætera. C’est-à-dire qu’à l’actif, le degré d’intensité de laginina s’attenue et son sens s’altère. L’écart entre l’offense et l’irritation est important : une intention plus ou moins grande. L’offense n’est jamais gratuite, elle est motivée, orientée et intense. Quant à l’irritation, au passif (laginina, être irrité), elle est presque accidentelle, on n’est pas certain du motif de l’énervement de Rija quand il dit « laginina aho ». En revanche, « mandaginina i Rija » prononcé par sa mère est tout aussi intentionnelle mais le ton qu’elle arbore reflète souvent la douceur, l’affection voire l’enjouement. Le sens de ce mot donc dépend foncièrement du contexte socio-historique dans lequel évoluent les locuteurs. Plus le contexte est tendu (la réalité coloniale, l’échange entre deux rivaux, l’inégalité sociale), plus le sens est offensif et offensant. Soulignons juste que ce mot mandaginina, exception faite des personnes de plus de 50 ans, se raréfie dans les conversations. J’avance même qu’il tend à disparaître. En lieu et place, à l’heure actuelle, nous avons « maka lagy ». Cette locution a tout au plus quinze ans.
      Que s’est-il passé ? Laginina donne lagy par apocope, procédé de retranchement courant dans les pratiques orales, et mandaginina s’est décomposé en une locution adverbiale « maka lagy ». Le plus étrange, c’est que le verbe actif « mandagy » n’existe pas. Non seulement lagy demeure un verbe mais il est aussi devenu un adverbe (reste à vérifier s’il est aussi un nom) : maka lagy ianao. La forme la plus usitée est l’impérative aza maka lagy e ! Encore une fois, c’est la tension relative aux interlocuteurs et le contexte qui déterminent la charge plus ou moins violente de cette dernière phrase. Dans un environnement pacifique et pacifié, entre amis ou en famille par exemple, aza maka lagy e pourrait signifier « détendons l’atmosphère, ce n’est pas le moment de se prendre la tête ». Dès fois, on l’emploie sous une autre forme (négative et plus populaire) pour dissiper un malentendu ou conclure un marché mais dont le sens est quasiment le même tsy misy lagy e (il n’y a aucune source d’irritation entre nous, il n’y a pas de quoi). Cela va de soi que cette situation sociale, idéale pourrait dégénérer à tout moment mais généralement, elle se termine par une note positive tsy mifanome lagy e. Ce lagy-là n’a pas de distributeur à l’instar des préservatifs pour se prémunir du sida ou pour servir le planning familial. Il n’est pas la crainte d’une justice émanant des forces invisibles parce que l’ordre social (aînés-cadets, parents-enfants, rois et sujets) risque d’être déstabilisé : le tsiny. Il est un désir de « détente » en vue de maximiser l’entente, le plaisir ; pour l’instant, nous voulons faire la fête, discuter des sujets superficiels, médire des bonnes gens, rire de la politique, danser, manger, jouer, boire alors « aza mifanome lagy dia aza maka lagy ».
      Néanmoins, il arrive que les sujets parlants nourrissent une relation « perverse » de type dominé/dominant, aza maka lagy tena ou tena koa maka lagy ! Dans ce cas-ci, l’énoncé sonne comme une intimidation, un rappel à l’ordre dont l’écho a une portée ô combien sociale : ferme ta gueule ou le vocabulaire canin, Milou, reste à ta place et/ou pour reprendre les termes menaçants de notre joueur de poker, tu portes la poisse sale … ici, son sens se rapproche un peu plus de celui du laginina colonial, peut-on parler du retour du refoulé ou du revers de l’histoire ? Pour répondre à cette question, j’invite les jeunes Malagasy à se laisser embarquer par le lagy combatif : le lagy nécessaire après l’orgie, le lagy de la bonne vieille joute oratoire, le lagy réflexif, le lagy méditatif etc. De nos jours, Lagy ressemble d’avantage à un « sérieux exorcisé », on le maintient loin des préoccupations et on l’érige en bouc émissaire : nous sommes trop fatigués pour penser la politique, l’Histoire, l’économie, les rapports de forces et nous sommes trop fatigués pour agir dans ces domaines. Pourquoi ? Parce que sous prétexte de « développement durable, de démocratie, de mondialisation, de féminisme (Rabenoro) et de réconciliation nationale », ici, tout est permis, tout se répète et la solution est « ailleurs », quelque part entre Washington et Paris. Lagy serait-il le signe d’une impuissance généralisée, d’une désespérance sociale aigue ? De toute évidence, lagy est un bon thermomètre pour mesurer la température sociale mais il ne peut aucunement être une médecine préventive, un programme politique. Même sous le mode ironique, confondre l’instrument et la mesure est une faute professionnelle. Ajanony Io lagilaginareo io e !

      .

    • 1er mai 2015 à 18:39 | MAHITSITENY (#8793) répond à rttr

      Marina ny anao ry Namana !

      I VONINAHITRA J.E. NO NANOLOTRA AN’I Florent RAKOTOARISOA HO MINISTRA T@ TETEZA-MITA T@ ALALAN’NY LES A.S.!!!

      I Florent RAKOTOARISOA ILAY MINISTRA NITIFITRA VORONA « Flamand rose » TENA AROVANA TOKOA ANY TOLIARY !

      Raha mba misy « jery » i VONINAHITRA dia nilaza ampahibemaso fa tsy nety ny nataon’io Florent RAKOTOARISOA io.

      MANAIKY NY HADALANA MIHOA-PAMPANA NATAON’IO OLONA IO IZY IZANY MATOA TSY MITENY !!!!

      Tsy mahagaga ihany izany satria i... PETY RAKOTONIAINA, EFA NIGADRA NOHO NY FANODINKODINAM-BOLA TAO@KAOMININA FIANARANTSOA NO EKIPANY AO @LES A.S.!!!!!!

      Koa inona no mbola « ivovozany » sahala @.... TÔTÔ eo ????

    • 1er mai 2015 à 23:05 | revysaditra (#8500) répond à Isandra

      💪
      malagasy e ! vahoaka tsy resy e !e ! Mafy be (x 2)

      Un château de sable est éphémère... même en sable de Dubaï

      ***
      Flo Rida-Wild Ones(ft. Sia)[Dubai]

      https://youtu.be/bpOR_HuHRNs

      Matte moi ça ! sur YouTube, et laisse ton commentaire !

      Dubaï... c’est trop classe !!!
      ****************

      ...efa mivaralila ny lamasinina TGV...

      ... à chacun les conséquences, entre constipation et indigestion.

      Sortir, écouter, voir... que faire ce week-end ?

  • 30 avril 2015 à 09:04 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Ok !
    Le FFKM a facilité le rapprochement entre les belligérants==du POUVOIR ETATIQUE MALGACHE==.Son rôle doit s’arrêter là.
    Il faut accepter que le FFM/CRM prenne le relais.
    - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-
    - « Les Populations de Madagascar doivent prendre en main leurs affaires ».

    il y a des discussions à faire==depuis la colonisation==jusqu’à ce jour.
    Il y a trop d’incompréhensions dans la vie des « MALGACHES ».Ce processus de « Réconciliation Nationale est une occasion unique pour en discuter,avec respect ».
    L’expression « POPULATIONS MALGACHES » choque beaucoup de Monde scientifique.Mais regardons la réalité en face.
    Les POPULATIONS MALGACHES :
    - noirs,
    - blancs,
    - métis,
    - jaunes,
    - indiens,
    - sans déclaration (-les bâtards-).
    NE LAISSONS PAS AUX ETRANGERS==A== REGLER NOS PROBLEMES.

    - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »-

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 30 avril 2015 à 09:16 | joba (#1217) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mr RAMAHEFARISOA Basile, que voulez-vous dire par Le PADESM et ses héritiers. Est-ce une signature ? Merci de m’éclairer.

    • 30 avril 2015 à 09:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à joba

      Merci de votre question :
      - « C’est une signature ».
      IL FAUT REPARLER DE CETTE PERIODE NOIRE (-1947-) DE MADAGASCAR.
      Les PADESM aiment MADAGASCAR ,ont voulu l’indépendance dans la « COMMUNAUTE » et n’ont jamais trahi les « MALGACHES » Point barre !

      =« Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 30 avril 2015 à 16:01 | joba (#1217) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et le terme « Point barre ! », pouvez-vous m’éclairer encore une fois ?

    • 30 avril 2015 à 16:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à joba

      - « Point barre » != pas de discussion sans fin,soyez bref..Merci !

    • 30 avril 2015 à 17:16 | joba (#1217) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais l’utilisation de pareil terme a-t-il sa place dans un forum, lieu de discussion et d’échange ?

    • 30 avril 2015 à 19:12 | Jipo (#4988) répond à joba

      Vous parlez à un Psittacidé, qui ne connait que le monologue & le copié/collé, ne lui demandez pas de penser, ce qui pourrait etre constructif avec un semblant de dialogue ...
      Un âne comme un trouffion, ne pensent pas : ils exécutent ./

    • 2 mai 2015 à 07:56 | lanja (#4980) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Indépendance dans la COMMUNAUTE , quelle communauté ? communauté francophone ? mis à part la parenthèse courte de 2002 à 2009, Madagascar a été dirigé par les descendants PADESM et par les pro PADESM depuis 1960 , votre idée a été mise en pratique depuis longtemps , le résultat est là , bravo et bonne continuation !

  • 30 avril 2015 à 10:23 | violety (#3681)

    Pas de réconciliation des malgaches avec son histoire et entre malgaches sans « PARDON DES FRANCAIS AUX MALGACHES POUR LES EVENEMENTS DE 1947 ». Quel PRESIDENT OSERA FAIRE CE PAS ???????
    Qui osera dissoudre le FFKM et former une plateforme où il n’y aura plus de distinction entre chrétiens zokiny et zandriny, sectes et semi sectes, musulmans, finona nentim-paharazana etc.......et la liste est longue.
    Tant que ces 2 points ne sont pas abordés sans complexe par les dirigeants et toutes les forces vives de la nation : ON TOURNERA EN ROND ETERNELLEMENT DANS L’HYPOCRISIE ET AUTRES MISES EN SCENE DE RECONCILIATION !!!

    y a t -il un vrai Président dans la salle ??

    • 30 avril 2015 à 14:28 | FINENGO (#7901) répond à violety

      Violety,

      Vous me surprenez quand vous dites : Pas de réconciliation des malgaches avec son histoire et entre malgaches sans « PARDON DES FRANCAIS AUX MALGACHES POUR LES EVENEMENTS DE 1947 ». Quel PRESIDENT OSERA FAIRE CE PAS ???????

      A croire qui si quelqu’un aurait assassiné un de vos proches, et tant que celui-ci ne vous demande pas pardon ou condamner pour ses actes abominables soient-ils, votre vie s’arrête et que plus rien ne vas.

      Prenez le cas des arméniens, ou la Turquie ne veut nullement reconnaitre le génocide en vers les Arméniens, croyez vous que l’Arménie, ne continue plus d’avancer et se laisse mourir comme vous sous-entendez ici ?????

      Le Problème au Pays, est propre au Pays. Ce sont quelques individues qui passent au-dessus des lois, si lois existent, avec l’impunité que même les Malgaches résidents au Pays n’ont pas la solution, dans la mesure que tous savent ce qui se passe.

      En mon sens, je ne peux porter des critiques ou des remarques qu’envers le Peuple Malgache, pour son immobilisme à subir depuis des décennies les méfaits des dirigeants successifs. Les actes Barbares d’il y a plus de 60 ans aux Pays ne peuvent en aucun cas conduire le Pays sur le chemin sur lequel il y est à l’heure actuelle....Ayons un minimum d’honnêteté dans nos propos, à faire des transfères de responsabilités là où il n’y a pas lieu d’être, n’est que Honte et irresponsabilité flagrante.

    • 30 avril 2015 à 20:34 | iarivo (#5822) répond à violety

      Connaissez-vous au moins les fondements des évènements de 1947 ???

      A vous lire, certainement pas !!!

      Au vue de la réalité de ces évènements, ce seraient plutôt à nous, les malagasy, de demander le pardon à la France mais surtout aux français !

      Mais pourquoi depuis 50 ans aucun dirigeant malagasy n’avait oser déclarer cette journée du 29 mars 1947 comme fête nationale ???

      Surtout aux pires moments de ce pseudo nationalisme nauséabond et xénophobe qu’étaient ces périodes de la revolosiona socialista malagsy et de l’après 2002 !

      Parce que les hommes politiques savaient pertinemment ce qu’était la réalité des évènements de 1947, une véritable foutaise, une arnaque fomenté par de tristes personnages comme Monja Jaona !

      Des hommes politiques qui se sont pourtant permis d’utiliser ces mêmes évènements de 1947, préalablement arrangé et interprété selon leur fantasme, pour manipuler et ameuter les foules, les pousser à l’hystérie collective !

      Si nous, les malagasy, voulant nous réconcilier avec notre histoire et avec nous mêmes, il nous faudra d’abord avoir le courage de (re)connaitre et d’accepter notre VRAI histoire, celle dénué de tous fantasmes et autres artifices !

      En tout cas, en terme de pardon, le président Chirac avait déclaré officiellement le pardon lors de son passage à Madagascar, saviez-vous au moins ce que lui avait répondu le président malagasy marc ravalomanana ???

  • 30 avril 2015 à 10:29 | mailomikaroka (#2508)

    Quelques questions concernant nos politiciens :

    - Y-a-t-il encore, ne serait-ce qu’un seul qui peut se targuer d’avoir ce que l’éthique morale et l’honnêteté politique exigent d’un homme digne ?.

    - Y-a-t-il encore ne serait-ce qu’un seul qui a le sens élevé de la mesure, de la retenue et de la réserve. ?

    - Y-a-t-il encore, ne serait-ce qu’un seul qui sait éviter l’amalgame entre le social et la politique ?.

    Réponse : NON !

    et nous pouvons rêver (heureusement c’est gratuit) ça relève de l’utopie et de cauchemars . Ce sont tous des VÉREUX ! ! ! Alors :

    A toi politicien VÉREUX (y a pas d’autres qualificatifs)

    qui aime dire que tu es parti de rien, que tu t’es fait tout seul
    mais très tôt , à peine installé dans le siège encore tout chaud de ton papa, de ton oncle,

    tu te racontes des histoires, tu nous racontes des histoires

    TOI politicien véreux :

    c’est ta seule compétence, tu en uses et en abuses

    écumant les marchés de ta région, tu te crois homme de terrain

    et pourtant t’as jamais su le prix du riz

    Promettant monts et merveilles, tu as gravi tous les échelons

    ton but, un fauteuil, un ministère

    avec des moyens qui nous laissent amers

    Trés « CHER » politicien véreux

    car pour y arriver tu n’as pas lésiné

    fricotant avec tes copains, les bien nommés arrivistes et populistes

    Vous avez :

    - sacrifié la terre de nos ancêtres sur l’autel de vos envies,

    - enfumé les esprits,

    - dégoûté les plus investis et

    - même brisé des vies

    Vos lâchetés électoralistes,
    Vos magouilles opportunistes
    Vos réformes avortées,
    Vos promesses envolées.

    Tous les coups sont permis pour que vous jouissiez de la richesse du pays

    Mais sachez qu’on ne sort jamais grandi d’avoir piétiné autrui.

    Vous avez souillé nos espoirs, nos envies d’avenir meilleur

    mais sachez que les battements de nos coeurs

    agiront , sur vous, tel un rouleau compresseur

    et nos utopies auront raison et de vos conneries, et de cette tragédie.

    Nos coeurs saignent et vous vous baignez...... dans nos sangs et nos larmes.

    • 30 avril 2015 à 13:06 | Jipo (#4988) répond à mailomikaroka

      Bravo , sachez que vous n’ êtes pas seul .

    • 30 avril 2015 à 13:13 | mailomikaroka (#2508) répond à Jipo

      Merci du fond du coeur !

    • 30 avril 2015 à 14:28 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à mailomikaroka

      Que voulez-vous écrire un homme ou un homme digne ?
      Que voulez-vous dire dans l’amalgame entre le sociale et la politique ?

      La dignité et la politique se définissent par quoi exactement d’après vous ?

    • 30 avril 2015 à 14:35 | FINENGO (#7901) répond à mailomikaroka

      Un Grand Bravo.
      Rien à rajouter, vous aviez tout dit.
      Je fais une copie, et dans l’espoir d’un jour Meilleur, je ne manquerais pas de faire un Copier-Coller pour pouvoir le rediffuser ici sur ce forum ou même ailleurs.

      Encore une fois de plus Merci et Bravo.
      Sincères Salutations !!!!!

    • 30 avril 2015 à 15:50 | FINENGO (#7901) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Si vous avez du mal ou trop C.ON à comprendre ce qu’il a écrit.
      Allez-y voir un IMAM, qui pourrait vous l’expliqué.
      Et si ce n’est que pour créer des Polémiques, faites les ailleurs, avec Daech par exemple, ici n’est nullement pas le lieu.

    • 30 avril 2015 à 16:14 | mailomikaroka (#2508) répond à FINENGO

      c’est pour ça que j’ai dit qu’il manque qqc dans son pseudo et ça se confirme :
      « plus C.ON qu’hier moins que demain »
      Ses facultés de compréhension et d’expression sont d’un niveau déplorable et lamentable.

      Même pour choisir entre 2 réponses toutes faites OUI ou NON il n’y parvient pas.

    • 30 avril 2015 à 16:16 | mailomikaroka (#2508) répond à FINENGO

      Merci à vous !

      Au plaisir et bonne diffusion.

    • 30 avril 2015 à 19:01 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à FINENGO

      Vous n’êtes pas encore remis de votre déconvenue d’hier pour utiliser les gros mots comme font souvent les sans arguments sur ce forum, devenu la voie de son maître au lieu d’être une plate-forme d’échange d’idée pour des gens éduqués et civilisés.

    • 30 avril 2015 à 19:14 | FINENGO (#7901) répond à plus qu'hier et moins que demain

      En ce qui concerne l’éducation, je n’ai rien à vous envier.
      Et quand à vos arguments, et encore si ça peut s’apparenter à des arguments, donnez les à qui vous le voudriez, et si vos arguments comme vous dites n’en sont pas, je suis comme les autres, je vous fais la remarque et je vous mets au défit de prouver l’exactitude.
      Les âneries, j’en ai fait comme tout le Monde, mais qu’en j’avais 15- 16 ans.
      Ce qui est loin d’être votre cas je pense, car vous êtes trop parfait pour être comme tout le Monde. Et on le voit ici sur le Forum à chaque fois que vous y êtes.

    • 1er mai 2015 à 09:28 | MAHITSITENY (#8793) répond à mailomikaroka

      Salama !

      TENA ANKASITRAHANA NY POSTS-NALEFANAO !

      Izao ihany no tsy tokony hohadinoin’ny rehetra

      "Na mpanao pôlitika na olona alika ;

      Na ny manan-tsaina na koa ireo mivika ;

      Na ny mangina na be tatasika ;

      Hody vovoka ihany k’aza be fikafika !"

      Misaotra

    • 1er mai 2015 à 09:52 | bebera (#8478) répond à mailomikaroka

      mailomikarika,
      J’applaudis des 2 mains ce que vous venez d’écrire, c’est clair, direct, net sans rien à ajouter, mille fois merci.
      Cordialement et au plaisir de vous relire.

    • 1er mai 2015 à 11:53 | mailomikaroka (#2508) répond à MAHITSITENY

      Ny adidy tsy an’olon-dratsy
      Misaotra an-tsika isika !

    • 1er mai 2015 à 11:59 | mailomikaroka (#2508) répond à bebera

      Je vous en prie.
      Aucune mérite ne me revient, je n’ai fait que coucher noir sur blanc ce que toutes leurs victimes pensent tout bas.

      Cordialement.

  • 30 avril 2015 à 11:01 | betoko (#413)

    Encore un autre gros scandale à lire dans le journal L’expresse de Madagascar
    Avis de la HCC , Le mandat impératif plombé , autrement dit l’article 72 est vidé de sa substance
    Vive la république bananière de Madagascar

    • 30 avril 2015 à 11:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      C’est ==un avis==mais lisez le texte en entier et vous faîtes vos commentaires==« APRES »==si vous avez compris quelque chose !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmAil.com

    • 30 avril 2015 à 11:56 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à betoko

      Voir plus bas pour un tres gros scandale étouffé par les dirigeants français

    • 30 avril 2015 à 12:03 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « Konprix » ou « konpris » oté aou côze verlan ?
      Les proches du régimes sont tous / la meme longueur d’ onde : celle de fagociter le pouvoir et s’ accaparer tout ce qui peut rapporter du vola, toutes les aides et commissions de marchés passés et à venir .
      Cette histoire de rekoncilassion, comme élexion : une belle konnerie pour semer la zizanie dans le panier de crabes qui prétend diriger le Pays.
      Celui qui a eu cette lumineuse idée ( qui ne peut etre vita gasy) doit se frotter les mains de voir comment les acteurs se battent avec les pour , les contres et la majorité qui s’ en tape !
      jeter un miroir à une bande de macaques n’ aurait pas été divertissant ...
      Pendant ce temps, toutes les urgences alarmantes du Pays, continuent à s’ aggraver : REVOLTANT !

    • 30 avril 2015 à 12:59 | iarivo (#5822) répond à betoko

      Cela rentre dans la logique même du comportement de la HCC depuis le début.

      Donner une suite favorable à la demande du MAPAR de destituer un certain nombre de ses députés, ce serait donner un violent coup de couteau au dos des tenants du pouvoir actuel !

      Alors la HCC fera tout son possible et prendra tout son temps pour y donner une réponse qui ne portera pas atteinte aux intérêts du régime en place.

      Une petite anecdote pour confirmer cela :

      La HCC a mis plus de 3 semaines pour donner sa réponse de non recevabilité de la demande de Christine Razanamahasoa, pourtant, entre temps, cette même HCC avait demandé aux députés visés de déchéance de présenter leur propre défense à la Cour.
      Si la HCC savait que la demande de Christine Razanamahasoa était irrecevable, c’était totalement inutile qu’elle demande au préalable aux députés en question de présenter leur défense !!!

      ... à moins que cette trouvaille d’irrecevabilité ne serait que le fruit d’un arrangement de dernière heure entre le président de l’Assemblée nationale et la HCC, la demande de déchéance ayant bien été remis à la HCC par le président de l’Assemblée nationale mais cette dernière fera comme si elle ne l’avait jamais reçu afin de pouvoir bouter la demande de Christine Razanamahasoa !

    • 30 avril 2015 à 13:03 | betoko (#413) répond à Rakotoasitera Fidy

      Ce n’est pas nouveau , Des scandales concernant La France et La FranceAfrique depuis des années on peut remplir la bibliothèque du XIII éme arrondissent , bibliothéque François Mitterrand
      Je vous parle du scandale de la HCC de Madagascar . Donc maintenant tous les députés sont autorisés à retourner sa veste s’ils veulent . Donc on revient à la constitution de la 3 éme république et pourtant si ceux qui ont concocter cette constitution de la IV éme , même si elle est la plus imparfaite , cet article 72 est fait justement pour que les députés ne retournent pas leur veste . Un de ces jours ces membres de la HCC vont connaitre la colère des malgaches . Hery Rajaonarimampianina ne sera pas un président à vie

    • 30 avril 2015 à 13:12 | betoko (#413) répond à iarivo

      En effet , je suis aussi au courant , Donc maintenant tous les députés peuvent retourner leur veste comme bon leur semble
      A supposer que j’ai beaucoup de pognon , donc si j’ai envie de destituer le premier ministre ou le président de la république , il me suffit de les corrompre . Il me semble que ce qui était arrivé à Zafy Albert
      La HCC joue un jeu très très dangereux et cela pourrait se retourner contre elle un jour

    • 30 avril 2015 à 13:21 | Isandra (#7070) répond à iarivo

      Et cette assise nationale(mais non pas réconciliation nationale,...dans la mesure où il n’y a pas différents majeurs entre les principaux participants, lesquels auraient besoin d’une réconciliation,...)ne sert qu’ à légaliser tous ces manoeuvres(le non respect de la constitution),...et à blanchir Ra8 et ses troupes,...

      Ce projet de remaniement de cette constitution, surtout, sur l’article 54, prouve qu’ils sont en tort,...outrepassent cet article,...sinon, il ne devrait faire objet aucune modification,...

    • 30 avril 2015 à 15:45 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      ka na le olona namolavola an’ty lalam-panorenana fotaka ty aza ilaozany mitifitra biby arovana any atsomo ka iza ndray no hiaro azy eo ry kelitoko a ?

      Samia velon’aina !

    • 30 avril 2015 à 15:48 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Ndryyyyyyyyyyy ry tonaka e !

      Tsy maintsy ovana ny lalam-panorenana ary atao olona 50 taona vao azo fidiana fa tsy zao zazakely ray ranon’orana sy andry boboka rehetra zao de hilatsaka daholo !

      2028 mifankahita o !

      Samia velon’aina !

    • 30 avril 2015 à 16:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - « Que les deux principes (-liberté et indépendance-) régissent la formation des groupes parlementaires »

    • 30 avril 2015 à 16:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      Iarivo,
      - "Avez-vous bien compris ce que vous écrivez ??
      - « Si la HCC savait que la demande de Chris était irrecevable,c’était totalement inutile qu’elle demande aux députés==en question==de présenter lzeur différence ».
      Ce n’est pas étonnant que j’écris :-« Point barre »-,à chaque fin de PHRASE.

    • 1er mai 2015 à 08:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      C’est la fête du travail,ce premier Mai 2015,mais je suis dans l’obligation de copier/coller pour apporter quelques explications à notre « CHAMPION » de téléphone arabe=="BEKOTO=KOTOBE=RABEKOTO==
      - Considérant que,conformément aux dispositions de l’article 6 alinéa 2 de l’ordonnance n° 2014-01 du 1er avril 2014 fixant les règles relatives ==au fonctionnement==de l’Assemblée Nationale,copies de la requête ont été envoyées aux Députés mise en cause==pour qu’ils puissent présenter ==leurs moyens de défense devant la présente cour (-HCC-) et qu’un délai de 15 jours leur a été imposé pour ce faire ;
      - Considérant que selon l’article 32,alinéa 2 de l’ordonnance n° 2001-003 du 18 novembre 2001 relative,à la HCC :
      "Les intéressés peuvent produire un mémoire de défense dans le mois de notification ;
      - Considérant que dans leur mémoire ,en date du 16 avril 2015,les "Députés X,Y ,Z demandent à la Cour de céans de :
      - "DECLARER LA REQUÊTE ,DEPOSEE PAR chris,IRRECEVABLE,celle-ci ne faisant pas partie des Personnes habilitées à déposer une requête auorès de la HCC,aux fins de déchéance d’un Député tel qu’il est édicté à l’article 22,alinéa 3,de la loi organique n° 2012-06 du 1er Août 2012,sur les premières élections législatives de la quatrième République Malgache ;
      - Déclarer également la requête IRRECEVABLE,pour défaut de qualité pour agir de la requérante ;
      - subsidiairement au fond,rejette la demande de déchéance des Députés concluants.

    • 1er mai 2015 à 09:53 | MAHITSITENY (#8793) répond à betoko

      F’ianao ve maninona sa avy aiza e ????!!!!

      NA IZA NA IZA NO TEO, NA DEBA NA ZAFY NA RATSIRAHONANA NA RAVALO NA FOZA ; NA HERY ;

      EFA IZANY FOANA NO NISY TETO AN-TANANA H@IZAY !!!!!

      Ny « Saosy » no mitondra ny fiainan’ny Tompom-pahefàna Malagasy h@izay !

      JEREO FA MARINA FOANA IZAO :

      1-RAHA LEHILAHY NY MPITONDRA DIA « 3 V » NO MIBAIKO AZY
      (3V= Vola-Voninahitra-Vetaveta)

      2-RAHA VEHIVAVY KOSA NY NAHAZO FAHEFANA DIA « 3 L » NO IFANTOHANY
      (« 3L »= Lela-Lamaody-LEhiLahY)

      Izay no mahatonga ahy tsy hino intsony an’ireo Mpanao Pôlitika ireo, na iza izy na iza ;

      SATRIA EFA OHATRAN’IZAY FOANA !!!!

      Sahiko ny miteny aminao ry Namana fa :

      RAHA MANANA 500 Tapitrisa (500.000.000) US $ ianao dia :
      - lasa Filohan’i Madagasikara ianao ;
      - azonao ny député rehetra ;
      - azonao ny tafika rehetra
      - azonao ny HCC rehetra !

      ARY...... NY « MUST » DIA IZAO :

      JEREO FA HO VITAN’i ANDRY SY HERY NY MANOLOTRA AN’i MIALY SY VOAHANGY HO « SIPANAO » RAHA ILAINAO ARY I LALAO KOSA HO MPIASA AN-TRANONAO !!!! (Hihihihi)

      Tsy « défaitiste » aho raha milaza izany fa ny zava-marina sy misy no ambarako !

      Izay no antony ilazàko fa tsy misy antenaina ireo fa miainga avy aty amintsika aty @fototra no hany hanavotana ny Firenentsika.

      Jereo izao i PEDRO OPEKA :

      Tsisy na inona na inona nananany kanefa dia nahavita nanavotra Malagasy an’aliny maro tao anatin’ny fahantrana lalina izy.

    • 1er mai 2015 à 15:09 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Tsy olan’izany ataovy ny fomba rehetra izay azonareo atao hanakanana an’ i Andry R,...kanefa ity no tadidio tsy izy no mitady toerana, fa ny toerana no mitady azy,...ka ho tonga eo foana izy, rehefa izay no tian’ny vahoaka,....ary na i Ikotofetsy na Imahaka tsy misy hahasakana izany,...ny mitsoaka no zavatra azon-drizareo atao,...

    • 1er mai 2015 à 15:35 | MAHITSITENY (#8793) répond à Isandra

      « Tsy izy no mitady toerana fa ny toerana mitady azy ».

      TSY RAJOELINA A.N. KOA IZANY NO MIKAOTY ANAO FA IANAO MIHITSY NO TENA TARA BE AMINY ?????

    • 2 mai 2015 à 18:11 | Gérard (#5118) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il est évident que mettre tous les crabes dans le même panier en essayant vainement au nom d’un Dieu imaginaire brandit par une communauté religieuse qui sent là une douce odeur de vola facile à engranger ce n’est vraiment pas sérieux.

  • 30 avril 2015 à 11:47 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Des soldats français accusés d’abus sexuel en Centre Afrique

    (www.cameroonvoice.com)

    • 30 avril 2015 à 12:06 | Jipo (#4988) répond à Rakotoasitera Fidy

      Avec les tafioles au pouvoir qui ont réussi à imposer la sodomie pour tous, ça vous étonne ?
      En face, ça fait moins de bruit, car les chèvres ne portent pas plaintes ...

    • 30 avril 2015 à 12:26 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Jipo

      Si ..... elles font : ambany klaoty , ambony jipo

    • 30 avril 2015 à 13:10 | Jipo (#4988) répond à Rakotoasitera Fidy

      elles font alla-ouakbar puisque inch’allah c ’est fait ...

    • 30 avril 2015 à 14:46 | FINENGO (#7901) répond à Rakotoasitera Fidy

      Vous n’êtes pas le seul à avoir des infos.
      Tous connaissent cette nouvelle.
      Au lieu de vous préoccupez des affaires de viol des soldats Français, intéressez-vous un peu plus au cas du Pays. Que les soldats ont violé ou pas ça ne changera pas le statut de la France dans le Monde même d’un millimètre.
      Mais par contre le pays vis à vis du monde, il est presque inexistant et quand on parle de Madagascar, on ne parle que des choses à odeur irrespirable.
      Et chaque jour que Dieu donne, il s’enfonce un peu plus dans un abîme sans fin.
      Donc occupez vous de ce qui vous concerne directement, au lieu de porter critique à des Tiers qui ont un niveau de vie Mille fois plus que le Pays.
      Ceci fait parti de la sagesse.

    • 30 avril 2015 à 14:57 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Rakotoasitera Fidy (#2760)

      Si il s’avère que leur culpabilité serait prouvée, ils seront condamnés.
      Et la différence est là.
      Ailleurs un Méfait, une condamnation.
      Au Pays rien n’est condamnable et tout peut se faire.
      En particulier quand on est au Pouvoir, ou quand on a des relations au Pouvoir.
      Des centaines d’exemples peuvent être dit ici.
      Donc Modération. Quand on n’a pas le Q propre on se le lave avant de dire que ça pue.
      C’est un minimum.

    • 30 avril 2015 à 15:55 | I MATORIANDRO (#6033) répond à FINENGO

      Ka maninona kosa ary rehefa ho vonoina ho faty ilay mpanao aferan-drongony any indonezia de mivovo sahala @ alikadia i fransoa sy ny forongony ?

      Samia velon’aina !

    • 30 avril 2015 à 16:18 | FINENGO (#7901) répond à I MATORIANDRO

      Ny valin’ny fanontanianao dia tsotra be ry rangahy a .
      Satria le Frantsa be be lanja noy ny tanin-tsika tompoko o.

      Ny fandehan’ny politika eran’i tany, dia miankina amin’ny lajan’i Fanjakana.

      Tsotra ange izany fa ianareo toa tsy dia tia manaika fa misy Fajakana mafy ary misy koa ny Fanjakan’i Barofo toa aty amin-tsika aty Madagasikara e.

    • 30 avril 2015 à 16:40 | valoha (#7124) répond à I MATORIANDRO

      Ary tokony ho lalana velona eto amintsika ihany koa io. Izay mikitika, na tratra manao io rongony io, na kely na vaventy, dia torak’izao toa ny any Indonezia izao daholo.
      Efa potika tanteraka mihintsy ny tanora @ ny zava-mahadomelona toa ny rongony, paraky gasy, toaka gasy.
      Tsy tokony hisy hindra-fo na vahiny na tompon-tany !
      Anjaran’ny tsirairay no mitandrina sy mitsinjo ny taranaka ho avy rehetra !

    • 30 avril 2015 à 16:45 | I MATORIANDRO (#6033) répond à FINENGO

      Aza maika ny hamaly ahy fa mifanipaka be ihany ny resaka ataonao r’ingah roa a !

      Samia velon’aina !

    • 30 avril 2015 à 17:17 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à I MATORIANDRO

      Asa hoy aho izay nahatonga an’i ranamana ho taitra tampoka teo

      Tsy nisy niantso azy akory dia io takaka fa mivovo , ary marina mihintsiny ny lazainao fa mikanipaka be ny resany

      Sao kosa dia mpianikazo gaigy be ry zalahy io ???

    • 1er mai 2015 à 14:54 | ravel (#4625) répond à Rakotoasitera Fidy

      la faiblesse de l etat de droit à. Ce moment a conduit au drame du vindict populaire.

    • 2 mai 2015 à 14:27 | vatomena (#7547) répond à Rakotoasitera Fidy

      J’accuse les soldats français brutalement projetés en Afrique de s’africaniser trop vite .Ils sont jeunes ,ils ont vingt ans,ils restent influençables .Ils débarquent tout frais et tout roses dans un continent balayé par les guerres tribales et tous les excès. Depuis 20 ans ,30 ans ,Au Burundi ,au Congo ,dans l’Afrique des lacs ,les rebelles ,l’armée ,les casques bleus africains pratiquent un massacre des populations et le viol généralisé. Le viol étant un complément de leur salaire ,une gratification .Pire ! Le violeur ajoute à son ignominie en signant son forfait . Sur les cuisses de la femme violée il pratique des scarifications qui jamais ne s’effaceront . La presse internationale ne souffle mot de ces cruautés car cela se passe entre africains . Il serait indue de critiquer à l’excès ;

  • 30 avril 2015 à 12:54 | diego (#531)

    Bonjour,

    Le retournement multiples de veste de Mr Voninahitsy, cette fois, sont peu important que c’est qu’il dit. Parce que c’est que cet homme dit est très important :

    - déclaration digne d’un homme d’État ;

    même si, je sais pertinemment, que ce n’est qu’un exploit passager, qui durerait jusqu’à la prochaine déclaration qui viendrait contredire ce qu’il dit aujourd’hui. J’espère que le politicien me ferait mentir....

    Depuis toujours, et pas plus tard qu’hier et avant hier, j’ai dit que L’FFKM doit être un facilitateur, en aucun cas remplacer et prendre les rôles des Institutions du pays.

    On peut nous poser la question pourquoi les hommes de l’FFKM sont exclusivement catholique ? Plus que la moitié du pays n’est pas catholique ! Encore une fois, Mr Voninahitsy a bien raison.

    J’ai dit aussi que le président doit s’approprier de cette réconciliation, tous les problèmes du pays l’appartiennent. Et oui, en devenant président d’un pays, on hérite tous, et pas que les bonnes choses !

    Mais il faut que le président dise clairement ses objectifs et en suite, il doit mettre en place tous les moyens pour les atteindre.

    Réconcilier tous les Malgaches n’a aucun sens. L’absence de ZAFY et Rajoelina et la fracture qui fait jour aujourd’hui dans le processus de réconciliation prouvent que ce ne sont pas les Malgaches qui sont en conflit :

    - mais c’est bien les élites et les politiciens Malgache.

    J’ai avancé aussi, puisque le président se dit qu’il n’est pas concerné par la réconciliation, qu’il faut alors qu’il la confit aux anciens présidents, des hommes adultes et ont tout de même assez d’expériences dans la gestion des conflits dans le pays, pour avoir été à la tête du pays dont un certain Didier Ratsiraka, à lui tout seul, a plus de 20 ans à son actif....le vilain !!!!

    D’autant plus que c’est que Zafy a proposé par exemple aurait permis d’atteindre 50% des objectifs :

    - le retour sans conditions des exilés, Radidy et Ravalo.

    Mr R. Hery aurait fait une économie de retour en catimini et le jeu absurde qui ne fait que TERNIR sa présidence depuis le retour de Ravalomanana.

    Ratsiraka de son côté a toujours préconisé une réconciliation dans laquelle toutes les forces vives du pays soient invités et fixent donc les objectifs à atteindre. Cela tient la route, on peut y voir que l’objectif est assez claire :

    - responsabiliser les politiciens et par effet mécanique rendre le pays gouvernable !

    Que proposent Ravalomanana et Rajoelina ? Je n’en ai aucune idée mais :

    - Ravalomanana est présent, Rajoelina est absent !

    À mon sens, le président serait obligé de remanier le gouvernement ou mettre en place un nouveau, un gouvernement d’Union National dans lequel les forces vives du pays soient, non seulement présentes, mais nombreuses.

    En fait, il serait intéressant de prendre connaissance des objectifs du président !

    C’est qu’il ne faut absolument pas oublier ce que les politiciens malgaches et les gouvernants ne respectent plus PLUS RIEN :

    - ni l’ÉTAT, ni la CONSTITUTION, ni les INSTITUTIONS ;

    Alors le PEUPLE :

    - ils s’assoient dessus !!!

    Pendant ce temps, les étrangers et leurs affaires sont superbement bien préservés, et ils continuent de s’enrichir dans un pays, nous dit-on, instable, et la sécurité serait un problème et dans lequel l’économie est en faillite, bref un pays INGOUVERNABLE.

    Ce ne sont pas des gens qui ont faim qu’on voit sur les photos de la réconciliation....les crève la faim ne sont évidement pas là....on va voir si ce monde au ventre plein oserait penser à nous...que leurs C....neries sont assez durées...que ce sont les intérets de leur pays qu’il faut qu’ils protègent assez rapidement bien avant de ceux des étrangers sous peine de disparaître de la scène politique nationale.

    La France, la Chine et l’Inde ne se gêneraient pas à dicter à nos politiciens toutes leurs caprices....c’est déjà le cas :

    - voilà pouquoi il faut réussir la réconciliation et que les élus et gouvernement élaborent rapidement un calendrier électoral dans lequel les rôles politiques et économiques des étrangers sont clairement définis de facto transparents.

    • 30 avril 2015 à 13:14 | iarivo (#5822) répond à diego

      « On peut nous poser la question pourquoi les hommes de l’FFKM sont exclusivement catholique ? Plus que la moitié du pays n’est pas catholique ! »

      Mais qui vous a dit que le FFKM était composé exclusivement de catholique ???????????????????????????????????

      L’EKAR n’est qu’une composante du FFKM avec le FJKM, le FLM et l’Eglise anglicane, même si c’était l’ECAR qui avait été l’initiateur de la création du FFKM à la fin des années 70 pour s’opposer au régime distatorial de Didier Ratsiraka !

      L’EKAR n’y détient donc qu’une voix sur quatre (1/4) comme tous les autres composantes du FFKM.

      Quant à la répartition des croyances religieuses à Madagascar, les chrétiens ne forme que moins de la moitié (-50%) de la population malagasy, mais plus de la moitié (+50%) des chrétiens, le FJKM moins de la moitié (-50%) de ces mêmes chrétiens, les luthériens et les anglicans se partageant le reste.

      La majorité des malagasy relève donc des croyances traditionnelles ou de l’islam pour une petite minorité, pourtant ils ne sont pas représentaient au niveau de cette réconciliation nationale, ni même de tout débat politique, civique et citoyenne !

    • 30 avril 2015 à 15:33 | diego (#531) répond à iarivo

      Bonjour,

      Où vous voulez en venir ?

      Toutes les idées doivent être sur la table, dis-je, il y a à peine deux jours.

      Je dis aussi que la majorité des malgaches ne sont pas chrétiens. Je ne vois toujours pas où vous voulez en venir.

      Quant au régime dictatorial de Didier Ratsiraka ? Laissez moi vous dire que aucun des successeurs de ce soit disant dictateur n’a pas jugé opportun :

      - un, nous faire revenir dans le zone franc ;

      - deux, aucun n’a rapatrié dans la Capitale les Universités dans les provinces ;

      - trois, personne n’a fait revenir la Base militaire de l’Armée française dans la Grande Île ;

      - quatre, aucun n’ose museler les média ;

      - cinq, personne n’a osé rémettre en cause le multi-partisme, le pays compte plus de 30 partis politiques aujourd’hui.

      Et pour la route, il faut tout de même se rapeler que durant l’ère Ratsiraka, il y a eu des erreurs et beaucoup :

      - mais à aucun moment la tête de l’État a été vacante. Les institutions ont été corrompues, mais elles étaient perfectibles. Le pays a été toujours gouverné, parce que les institutions du pays connaissaient leurs rôles, connaissaient leurs champs d’actions :

      - autrement dit, les élus gouvernaient leur pays !

      À aucun moment le gouvernement du pays n’a été illégal aux yeux de la CI et les institutions internationales.

      Didier Ratsiraka n’a jamais été ILLÉGITIME une seconde à la tête du pays.

      Didier Ratsiraka a été battu dans les URNES, il est parti. Cela veut dire qu’il y a eu des élections. Que l’État malgache, sous l’autorité de ce dictateur comme vous le suggérez, a su organiser des élections, apparement, libre et transparent :

      - puisque le dictateur, comme vous aimez l’appeler, a perdu ladite élection.

      C’est que votre dictateur n’était alors qu’un abruti, bête, pour avoir organisé des élections dans lesquelles il a organisé lui-même sa propre défaite....et je peux ajouter que votre dictateur était indigne :

      - de porter le nom de DICTATEUR, !

      Il a encore récidivé en 2001-2002, conduire le pays, l’État malgache dans une élection présidentielle dans laquelle il n’y avait que des candidat de qualité parce que le pays avait des partis politiques de qualité.....

      Alors votre Ratsiraka, votre dictateur, n’était qu’ un DICTATEUR amateur.

      Tout c’est que l’homme d’État a laissé comme héritage, des réformes societales importantes, à ses successeurs et au pays, aucun n’a osé rémettre en question. C’est qui veut dire que mêmes les putschistes de 2002 et 2009 et leurs élites respectives ont jugé ces réformes importantes :

      - autrement dit les bonnes réformes, tout le monde l’accepte, à défaut de l’aimer publiquement, par exemple.

      Didier Ratsiraka a été un mauvais dictateur, comme ses successeurs depuis 2002 ont été des présidents médiocres, incompétants :

      - que voulons-nous garder des réformes que les successeurs de Didier Ratsiraka ont entreprises durant leurs mandats ? Si réformes il y avait ! Je n’en vois pas une seule !!!

      Présentement, pas un de ces successeurs ne propose une réconciliation digne d’un homme d’État !

    • 30 avril 2015 à 16:00 | I MATORIANDRO (#6033) répond à diego

      Marina zany !

      Ary io le efa nolazaiko teto hoe tsy maintsy atao io ary faranana na ho any na tsy ho any !

      Izay tsy tonga t@’ ty de diso foana na inona mety resaka tsy ifankasitrahana na inona !

      I albert zafy de manao fiharin’amboa antitra fotsiny ; i domelina moa de manao dongin-jaza maraina atoandro hariva nefa ny voalobo-jaza efa lany !

      Samia velon’aina !

    • 30 avril 2015 à 17:21 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à iarivo

      Si vous avez compris , dites le moi

      Les chrétiens ne forment que moins de 50% de la population malagasy mais plus de 50% des chrétiens ????!!!!

    • 30 avril 2015 à 19:32 | Jipo (#4988) répond à diego

      Diego pourquoi vous obstinez-vous à vouloir réconcilier des hyènes avec des moutons, des requins ou des loups avec leurs repas, autant demander à une vache de devenir carnivore et aux canards de mastiquer avec leurs dents de sagesses ou molaires ...
      Il n’ y a rien à réconcilier, les intéressés seront toujours des rivaux et ne seront jamais copains, mais bien toujours ennemis, car ils veulent tous etre calife à la place du calife, et refuseront jusqu’à ce que mort s’ en suive, à remplir le rôle du vizir plus longtemps qu’ un quinquennat .
      Le kon qui a eu l’ idée de cette plaisanterie doit se frotter les mains de voir comment toute cette bande d’ incapables pataugent dans la marre, comme dans animal’s farm.
      Un cochon reste un cochon même s’ il peut finir halal ou casher.

    • 30 avril 2015 à 20:47 | iarivo (#5822) répond à Rakotoasitera Fidy

      ... les chrétiens ne forme que moins de la moitié (-50%) de la population malagasy, mais les catholiques représente plus de la moitié (+50%) des chrétiens, le FJKM moins de la moitié (-50%) de ces mêmes chrétiens, les luthériens et les anglicans se partageant le reste.

    • 30 avril 2015 à 20:55 | iarivo (#5822) répond à iarivo

      Les statistiques du FFKM sont les suivantes :

      - 45% environ de chrétiens, répartis entre 25% de catholiques (EKAR) et 20% de protestants : réformés (FJKM), luthériens (FLM), anglicans (EEM) ; 5% au moins se rattachent à plusieurs centaines de sectes, en forte progression.

      - 50% environ d’adhérents à la religion traditionnelle.

      - 5% environ de musulmans.

    • 30 avril 2015 à 21:59 | iarivo (#5822) répond à diego

      Vous avez une considération vraiment TRES BASSE des malagasy en général et des personnalités politiques malagasy en particulier !

      Mais cela peut s’expliquer par une très mauvaises interprétations de votre part des différents faits et évènements qui se sont produits à Madagascar depuis plus de 60 ans !

      Si nous voulons nous développer, évoluer (dans le sens de progresser), pourquoi voulez-vous que nous fassions marche arrière et retournions vers une époque déjà largement dépassé (que ce soit la zone franc ou la monarchie ...) ?

      Contrairement à ce que vous semblez vouloir insinué, l’élection présidentielle de 1993 n’avait pas été organisé et contrôlé par Didier Ratsiraka mais bien par la Haute Autorité de l’État (HAE), cette dernière étant présidée par Albert Zafy, au nom et pour le compte des Hery velona !

      Les luttes patriotiques et républicaines de 1991-1993 avaient pour objectifs de mettre un terme à un pouvoir (régime) dictatorial, totalitaire et personnel, faire table rase pour mettre en place un Etat de droit, républicain, démocratique et laïc, qui soit à l’opposé de celui de la IIe République (RDM).

      Ainsi est née la IIIe République, de type parlementaire où le Président de la République avait peu de pouvoir dans la gestion du pays (par opposition à l’omnipotence de la fonction présidentielle sous la IIe République) !

      Mais la Constitution de cette IIIe République avait malgré tout de nombreuses imperfections qui ont permis aux présidents successifs d’user et d’abuser, de détourner et de faire main basse sur les biens de la République et de la Nation.

      La IVe République avait pour mission de gommer ces imperfections mais nous constatons qu’après 18 mois d’application sa Constitution était toujours aussi vulnérable, détournée et violée maintes fois !

    • 1er mai 2015 à 15:07 | FINENGO (#7901) répond à iarivo

      Iarivo,

      Dans le fond, je partage vos dires.
      En ce qui me concerne, j’ai un constatation.
      Je ne sais pas si beaucoup, partage ma manière de voir les choses au Pays ou pas, mais une cheville manque à notre structure politique. Et cette cheville est la pièce maîtresse qui à elle seule peut résoudre plus de la moitié des problèmes qui pourrissent la vie du Pays. C’est l’application des lois.
      Les lois ne sont appliquées que pour mettre à l’écart ceux qui sont en désaccord avec le Pouvoir. L’impunité est l’armure protectrice de nos dirigeants successifs. Et tout compte fait l’accession au pouvoir n’est qu’une lutte de classes par rapport aux privilèges et à l’enrichissement à outrance par voie de corruptions. Aucun président jusqu’à ce jour n’aurait adopté un comportement d’un Dirigeant digne de ce nom. Tous et sans exception ont fait passer leurs intérêts et leurs ambitions personnelles avant l’intérêt du Pays.

      Les lois au Pays ne sont pas là pour cadrer les dérives, mais au contraire, elles sont là pour Protéger les Délinquants du Pouvoir. En réalité la Justice elle même est inexistante dans la mesure qu’elle n’assure plus sa fonction Première et qu’elle fait partie intégrante du Pouvoir et ne fonctionne que pour le Pouvoir. Les Dirigeants au Pays, peuvent se pencher et prendre exemple sur le Monde animal, qui ont une organisation ou chaque individu du clan trouve et a sa place avec une hiérarchie respectueuse et respecter.
      C’est loin d’être le cas au Pays, car l’anarchie prime à la place de l’ hiérarchie et que dans le Monde animal c’est tout le contraire.

      Alors sommes nous descendu si bas que ça ??? Je pense que OUI.

    • 1er mai 2015 à 15:35 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Iarivo

      Et en plus cette Réconciliation,a un parfum nauséabonde dans la mesure, ou ils sortiront de là avec l’impunité TOTALE. Le Pays et le Peuple n’auront que les yeux pour pleurer, car le Manège des Dirigeants continuera comme avant en toute quiétude.
      Ce n’est qu’un éternel recommencement.

    • 1er mai 2015 à 16:28 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

    • 1er mai 2015 à 18:23 | FINENGO (#7901) répond à Jipo

      Salut Jipo,

      Merci pour la vidéo, je l’avais déjà écouté.
      D’ailleurs une grosse part de vérité a été cité sur le référendum, qui est devenu en quelque sorte un instrument de sondage adressé au peuple pour que les dirigeants puissent décider d’une chose sans que l’on puisse leur porter critique par la suite, et ceci grâce à fameuse article 11 qui a été bien fagoté pour éviter l’application directe de l’article 3, Comme il a été bien spécifié donnant droit au peuple d’en décider.

      Mais je doute fort sur l’application de l’Article 3, sans tenir compte de la 11 en France, quand on voie la manière comment raisonne la majorité des Français.
      Et quand je dis Français,je ne parle pas de souche, mais de nationalité.
      Sans créer de l’amalgame, au jour d’aujourd’hui l’article 3, risquerait de générer un conflit interne de Classes, d’origines, de Religions et d’autres encore, malgré que ce phénomène existe déjà bel et bien dans notre société mais avec hypocrisie et de ce fait, on n’en parle que l’or d’incident en rapport avec le fait et il en existe des centaines de cas tous les jours mais on n’en parle que de ceux qui sont les plus marquants. L’effet Média comme l’on dit. Il faut reconnaitre aussi, vu la composition de notre population, ne parlant que de ceux qui sont Français tous confondus, je pourrais dire qu’il y a 3 Groupes dont les intérêts et les perspectifs ne pourront jamais converger. Classe, Origine, Religion.

      Mais enfin, l’article 3, serait une très bonne chose pour une Jeune république où tout le Peuple a les mêmes Intérêts, les mêmes Buts tout en ayant une croyance religieuse différente, car on est concerné par le destin du Pays à l’union.
      L’article 3 est un excellent article de loi,mais son application dans notre société actuelle en est une autre paire de manche.

      Ce n’est que ma manière de voir les choses, sans avoir la certitude d’un bon raisonnement ou pas, car sur ce sujet si délicat, il serait très difficile de dire ceci est la meilleure façon de faire ou pas.

      Sincères salutations et Bon Long Week-end du 1er Mai.

    • 1er mai 2015 à 18:29 | FINENGO (#7901) répond à Jipo

      Un petit oubli.
      Par contre si cette article de loi est mis à la disposition des Régions, ça pourrait changer beaucoup de choses dans le pays et dans le Bon sens du terme.

      Mais malheureusement La Chambre Parisienne, et qui que ce soit ne voudra jamais étendre son application dans les régions, sous peine de ne pouvoir plus rien décider et de se dire on ne sert plus à rien.

  • 30 avril 2015 à 15:57 | betoko (#413)

    Avec le non respect de la constitution à répétition par le président de la république et aussi de la HCC et de l’assemblée nationale , je propose ceci
    Que chacun de nous envoie une lettre de protestation au président de la république au premier ministre, au président de la HCC au président de l’assemblée nationale et surtout à toutes les ambassades ,leur disant qu’une nouvelle crise pourrait voir le jour à cause du non respect de la constitution à répétition et que notre première action serait la désobéissance civile ( Grève générale dans toutes les grandes villes de Madagascar comme en 1991) Il est inutile de descendre dans la rue car le pouvoir pourrait nous accuser de vouloir fomenter un coup d’état
    Je pense que si toutes ces institutions et les acteurs politiques reçoivent 100 lettres par jour, cela va donner à réfléchir
    Je trouve aussi que si nous n’agissons pas ,le pouvoir va dire " bof , personne ne va bouger ou faire quelque chose car nous savons que les malgaches sont des lâches , et n’ont pas de coui...les ( Ce que disent en tout cas la majorité des français qui ont habité ou qui habitent encore à Madagascar)

    • 30 avril 2015 à 16:06 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Aza miteniteny foana hoah enao ; f’angah ry fohy fisainana tsy tadidinao fa ny ci mihitsy no tsy rototra t@famolavolan’i domelina sy ny forongony an’ty lalalm-panorenana ty a ? Maika moa fa ny votoatiny dia tena zero manatody mihintsy. Ary iza moa no nampianatra an’i heri vay manta handika lalam-panorenana sy tsy hanaja ny teny nomena, moa va tsy domelina sy ravorondolo ?

      Tsy maintsy ovana io naho ela na ho haingana fa tsy misy hilana azy !

      Aiza ve ka karnem-pokontany no entina hifidy ry lery e ?

      Aza mitapitapy !

      Samia velon’aina !

    • 30 avril 2015 à 16:47 | betoko (#413) répond à I MATORIANDRO

      Je n’ai jamais soutenu cette constitution bâtarde ,mais qu’au moins autant Hery Rajao et la HCC la respecte le peu de chose , déjà l’article 1 , l’article 54 , l’article 72 , ce n’est pas aussi difficile que cela .
      Parait qu’en ce moment au CCI d’Ivato ils sont en train de trouver un moyen de modifier ou du moins amender cette constitution , L’intention est louable , mais comment ils vont faire , quels articles seront amender , si déjà ceux qui vont la modifier et vouloir enlever la laïcité de l’état malgache on est encore mal parti
      Mais dés maintenant faudrait que nous agissons , ne soyez pas défaitistes , peut être que ma proposition n’est pas à votre portée ? Dans ce cas ne vous plaignez pas si Hery Rajao sera plus dictateur que Marc Ravalomanana
      Je vois bien que vous détestez Andry Rajoelina c’est votre droit ,mais grâce à lui , la dictature le despotisme de Marc Ravalomanana a été stoppé net , ce qui l’a obligé de déposer sa démission , c’est digne d’un rochet voir une poule mouillée ,

    • 30 avril 2015 à 22:38 | RAMBO (#7290) répond à betoko

      les français sont mal placés pour juger ce qui se passe ici à Madagascar...

      J’ai entendu que votre Président François Hollande est le plus mauvais Président que la France n’ait jamais eu...Et il est toujours là alors que beaucoup prédisaient que Hollande ne terminera pas son mandat... Et même...

      .Maintenant j’ai entendu que les français trouvent finalement que Hollande n’est pas si mal que çà... Il parait que le carburant n’a jamais été aussi bas prix en France actuellement sous la Présidence de ce Hollande...

      Bref nous sommes à Mada...La désobéissance civile que vous proposez est déjà en vigueur de fait chez nous...Non respect de toutes les lois par le plus petit jusqu’au plus grand ...C’est devenu même un sport national de ne pas payer les impôts...C’est la raison pour laquelle les candidats trainent à s’inscrire sur la liste parce que rare sont les candidats qui peuvent justifier le 211 bis ...

      Et vous allez dire encore que c’est la « fôte » à Rajaonarimampianina alors que l’UE pose 3 conditions pour le déblocage des fonds promis : l’amélioration des recettes fiscales, les redressements financiers de Jirama et Air Mad et l’aboutissement de la Réconciliation Nationale...Tout en affirmant que Madagascar est en bonne voie pas il faudrait encore faire mieux...C’est classique de la part des Bailleurs de Fonds cette observation comme à l’école « pourrait mieux faire »

      Maintenant que la RN va certainement aboutir que certains crient l’anti constitutionnalité de cette assise...

      Pourquoi pas ne pas amender et abroger purement et simplement l’art 1, 54 et 72 ? C’est du copier/coller de la constitution des pays européens qui n’ont pas la même culture que nous...

      Ces pays deviennent athées majoritairement et ce n’est pas étonnant... Madagascar n’est pas un pays laïc culturellement... et le régime semi ou parlementaire ne peut pas fonctionner ici...Il nous faut un régime présidentiel fort comme quoi le Président est le premier responsable de l’échec ou la bonne marche de la politique du pays...C’est déjà le cas parce que les malgaches ne voient que le président en ligne de mire de tous les problèmes qu’ils vivent.

      Seuls les mpitady seza qui réclament le régime parlementaire...Les Malgaches traditionnellement considèrent toujours la responsabilité du Ray aman-dReny loloavina antampon’ny loha qui veuille sur le peuple... Et au Président d’assumer jusqu’au bout comme il dit « s’il n’y a qu’une seule personne, la dernière, dans cette RN ce sera moi » .

      Maintenant si les Bailleurs de Fonds entendent les sefafi ou autres Laza Razafiarison (qui ose dire clairement qu’il arrêtera la politique s’il se trouve que cette RN réussisse...Vavan’ny mpanao politika io...Des politiciens français comme Jospin et Sarkozy sont des champions dans ce genre de déclaration démagogique) ce sont des irresponsables miseho mahita volana alohan’ny biby...sady manozona ihany...Dia aiza no fitiavana ny firenena amin’izany ?

      Les différents sons de cloches au sein du régime nous montrent encore que Rajaonarimampianina n’est pas un dictateur comme certains le taxent..

      .Vononahitsy J .E soutient le régime certes ... ce n’est pas pour autant que toutes ses demandes soient satisfaites systématiquement...De peur qu’il change de veste...C’est le comble du caprice...Il est dans le régime et il doit être au courant des difficultés financières qui pèse sur l’Etat malgaches...

      Le Président ne néglige personne mais ce sont les gens qui sont devenus de plus en plus capricieux...

    • 1er mai 2015 à 11:56 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMBO

      RAMBO,
      HR/FH:même combat
      Tous les deux attendent des rendez-vous importants pour leur « AVENIR » :
      2015 pour FH
      2016 pour HR
      2017 pour FH
      2018 pour HR

      - « ILS GAGNERONT LEUR COMBAT » !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er mai 2015 à 12:07 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ils gagneront ce que vous avez le plus cruellement manqué tout au long de votre sinistre vie : un grand coup de latte au Q et dehors, comme ce que vous vivez !

    • 1er mai 2015 à 12:09 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Ce n’ est pas parce que vous êtes un minable honoris causa, qu’ il faut vouer un culte de la médiocrité et bassesse comme vous le faites ./

    • 1er mai 2015 à 12:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Les articles :
      - 54
      - et 72 de la Constitution de la lV ième république Malgache,==« VOS CAUCHEMARS » !

    • 1er mai 2015 à 12:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      - « Circulez povr noc_kon »

  • 30 avril 2015 à 17:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Union Européenne-Madagascar
    - « Le climat des affaires,à Madagascar,commence à retrouver des couleurs ».
    Ainsi l’Ambassadeur de l’UE a affirmé qu’il est confiant par rapport au monde des affaires,à Madagascar, car depuis la fin de 2014,la situation se trouve alors dans une bonne voie de confiance.
    - "L’Etat Malgache dégage des signes positifs par rapport à la redynamisation du climat économique,au Pays.

    • 30 avril 2015 à 18:18 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      De la foutaise , c’est le contraire ce que j’ai entendu sur RFI d’après le FMI et aussi sur Africa business et les entreprises malgaches

    • 30 avril 2015 à 19:38 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Puisqu’ on vous dit qu’ il refoule des signes positifs !
      les aides arriveront quand les sauterelles se réconcilieront , avec les agriculteurs.
      les signes positifs : ils pètent + haut que leur Q .

  • 30 avril 2015 à 18:37 | betoko (#413)

    Déclaration de la SEFAFI sur TV + info de 18 heure , La réconciliation nationale dirigée par le FFKM est anti-constitutionnel

    • 1er mai 2015 à 10:28 | iarivo (#5822) répond à betoko

      La SEFAFI qui se met à la place de la HCC pour déclarer la conformité ou la non conformité constitutionnelle d’un évènement politique, cela doit faire mal, très mal à un certain RAKOTOARISOA Jean Eric !!!

      Surtout que ce dernier était un membre actif de la SEFAFI !!!

      Il faut que la société civile continue à dénoncer toutes ces dérives du pouvoir à n’importe quels niveaux où elles se trouve (Présidence de la République, Assemblée nationale et autres Institutions de la République, Fonction publique, diverses Organisations qui se permette d’agir dans le domaine politique, etc., ...)

      Une dénonciation publique pour que nous en prenons actes ET que le peuple malagasy en prends acte afin que ces malversations soient ENFIN un jour jugé et sanctionné !

      Tant que nous aurons la possibilité d’utilisé les moyens légaux, il est inutile de plonger dans l’extra-constitutionnalité ...

      Rassemblons le maximum de preuves, elles serviront le jour voulu pour ester en Justice (Haute Cour de Justice ou non) les personnes impliquées !

    • 1er mai 2015 à 16:34 | betoko (#413) répond à iarivo

      Un moyen légal pour dénoncer le non respect de notre constitution c’est que chacun de nous envoie des lettres de protestation à Mr Le président de La République, au premier ministre au président de l’assemblée nationale , celui de la HCC et surtout à tous les ambassades installés à Antananarivo , C’est une méthode dont Amnesty International avait utilisé aux pays totalitaires pour qu’ils puissent libérer les prisonniers d’opinion ou ceux qui sont emprisonnés par abus de pouvoir
      Pour votre information Didier Ratsiraka avait reçu des centaines du temps où il a emprisonné le général Richard Andriamaholison sans motif valable. Cela ne veut pas dire que c’est grâce à Amnesty International que Didier Ratsiraka fut obligé de libérer le général Richard Andriamaholison mais cette ONG avait contribué à sa libération
      Savez vous que Jean Eric Rakotoarison rase les murs dés qu’il croise ses anciens élèves de peur qu’on lui pose des questions embarrassantes ?
      C’était lui même qui disait à ses élèves le bien fait de l’article 72 de la constitution et le mandat impératif sans oublié l’article 54 sur RTA au mois de janvier 2014

  • 30 avril 2015 à 18:54 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonne fête à tous les travailleurs et Bon week-end à tous.

    • 30 avril 2015 à 19:46 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Avec la crise économique mondiale, un taux de chômage qui grimpe comme les placements bancaires et les salaires des grands patrons, on va fêter, non pas la fête du travail, mais : le manque de travail, on fête une denrée souhaitée par tous, mais bien en voie de disparition.
      On devrait fêter les années inscrites à l’ ANPE à ne rien foutre autre que d’ attendre le RSA, l’ APL, et autres inventions bien zoziales, pour inciter les assistés à continuer à ne rien foutre !
      Mais le muguet sentait bon et la fête a été mémorable : QDB...

    • 1er mai 2015 à 12:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Povr_cno_kon,l’ANPE n’existe plus...
      Dîtes :« Pôle Emploi »

    • 1er mai 2015 à 16:31 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’ est koi la différence ?

  • 30 avril 2015 à 19:23 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - Réunion ici la-bas tout les mois : c’est juste des défilées de gros 4 x 4 sans lendemain .
    - QUESTION : le début du développement de MADAGASIKARA commence quand Messieurs les politiciens ?
    - 1 seul Ethnie = Malagasy .
    - 1 seul devoir pour nous TOUS = le développement de MADAGASIKARA .
    - QUE DIEU NOUS GUIDE .

    • 30 avril 2015 à 19:27 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
      - On a perdu trop de temps depuis 50 ans halte aux blablabla .
      - 95 % du peuple a faim réveillez vous Messieurs les politiciens .
      - QUE DIEU NOUS REVEIL TOUS .

    • 1er mai 2015 à 18:24 | MAHITSITENY (#8793) répond à kunto

      Adinonao ve ry Namana fa.....

      « Ny alika voky tsy mba mifoha » ????

  • 1er mai 2015 à 07:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Premier Mai 2015
    - « Fête du travail »-est le nom de plusieurs fêtes qui furent instituées,à partir du XVlll e siècle pour célébrer==les réalisations==des travailleurs.
    On peut confondre le premier mai avec la « JOURNEE INTERNATIONALE »des travailleurs,fête internationale instaurée,à l’origine,comme « JOURNEE ANNUELLE DE GREVE » pour revendiquer==la journée==de « HUIT HEURES »,qui devient au XX ième ,« UNE JOURNEE DE CELEBRATION » des combats des Travailleurs.
    Le Premier Mai est l’occasion d’importantes manifestations de mouvement ouvrier.
    CETTE JOURNEE DU PREMIER MAI EST UN JOUR FERIE.
    A tous les « MALGACHES »,une bonne journée de repos,en Famille,avec l’espoir d’un « AVENIR RADIEUX » !

  • 1er mai 2015 à 09:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Premier 2015..
    - « LES AUTORITES MALGACHES ont-elle réagi face aux problèmes d’exportation des »PRODUITS AGRICOLES MALGACHES" dans les îles de l’Océan Indien.
    - « Trois conteneurs de pistache ,en provenance de Madagascar,détruis en ÎLE MAURICE ».
    - En 2013,plusieurs centaines de kilos de tomates malgaches ont été détruit à Saint-Pierre.
    - "Les autorités sanitaires réunionnaises avaient pointé ==une mauvaise traçabilité==de la marchandise.
    Un arrêté préfectoral avait été pris pour interdire l’importation des tomates malgaches.
    - « CETTE DECISION A ETE PRISE ,SUITE A DES PLAINTES DES AGRICULTEURS REUNIONNAIS QUI ONT TOUT FAIT POUR DENIGRER LES PRODUITS MALGACHES,VENDUS A BAS PRIX SUR LES MARCHES LOCAUX ».
    D’après les agriculteurs réunionnais,l’importation des légumes, à bas coût,de MADAGASCAR, risque de tuer l’agriculture du Pays (-la Réunion/France-).
    A la conférence des « BAILLEURS DE FONDS » dans l’indianocéanie,organisée à Antananarivo,en février 2015,MADAGASCAR s’et fixé comme objectif ==de devenir==le futur grenier de l’Océan Indien,en matière d’alimentation".
    - « Avant de nourrir les »autres« ,il faut d’abord nourrir les Malgaches ».

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er mai 2015 à 13:09 | mailomikaroka (#2508) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile
      Avant de balancer de « tora-po » surfes sur le net et tu sauras les raisons pour lesquelles ces denrées ont été détruites.

      Les pistaches seraient nocives pour la santé. Après des analyses sur un échantillon, la présence d’une toxine a été décelée, notamment l’aflatoxine qui représente un danger pour la santé. Cette toxine provient des champignons et se prolifère dans les milieux à températures chaudes et humides, surtout sur les graines et les céréales. Leur ingestion à forte dose peut provoquer d’importants troubles comme la jaunisse, le cancer du foie, des problèmes rénaux et pulmonaires, la diarrhée et une anorexie qui peut s’avérer fatale. (source Moov.mg du 30/04/2015)

      Quant à la traçabilité des tomates à La Réunion, dans le doute de sa fiabilité , les autorités sanitaires ont préféré interdire l’importation d’où l’arrêté prefectoral .

  • 1er mai 2015 à 11:00 | Saint-Jo (#8511)

    Aorian’ity fivoriana eny Ivato ity dia inona no azo vinaniana momba an’ireto antoko politika ireto ?
    Ireo antoko mandray anjara amin’io fivoriana io dia mety ahazo vahana aorianan’io .
    Fa ireo antoko midongy no asa !

    1) Ny HVM, izay antokon’ireo mpanararaotra ny fiakaran’i Rajao ho filoha, dia tsy maintsy hiroborobo, satria eo antanan’ny lehiben-dry zareo ny fahefana. Noho izany, ireo olona marobe mpanara-kefa fotsiny dia ho avy hanatevin-daharana an’ireo mpanararaotra izay efa nirotsaka mpikambana HVM ireo.
    2) Ny antoko mpanohana an’i Ratsiraka dia hahazo vahana koa. Satria ny praiministra amperinasa dia toa hoe andaharan-dry zareo hono. Afaka manararaotra izany toerana izany sy ity fivoriana eny Ivato ity izany ny vondrona mpomba an’i Ratsiraka, mba hanitarana ny sahan-dry zareo. Io vondrona politika mpomba an’i Ratsiraka io koa dia efa indroa izao no nanome porofo fa manana hery ampy tsara ka nahafahan-dry zareo nisedra ny fotoan-tsarotra nolalovany ry zareo. Ny fotoan-tsarotra voalohany dia nandritrin’ny fotoana naha filoha an’i Zafy. Ny faharoa dia nandritrin’ny fotoana naha filoha an’i Ra8. Tsy levon’ireny fotoan-tsarotra efa nolalovany ireny ry zareo, satria indreo ry zareo mbola tonga eny Ivato ireo.
    3) Ny vondrona mpanohana an’i Ra8 koa dia toa tsy mety levona mihitsy koa. Kanefa ny fikambanan’olona miseho ho mpitarika io vondrona mpomba an’i Ra8 io dia toa tafatsofokin’ny olona mpanararaotra mitady toeram-pahefana fotsiny, fa tsy dia tena makatoa an’i Ra8 akory. Fa ny tena mahagaga dia ny faharetam-perin’ireo mpomba an’i Ra8 izay nivory tsy tapaka tao Behoririka nandritrin’ny 6 taona be izao ireo ! Dia tena « mino fotsiny » tokoa ry zareo. Asa ! Antoko politika hafa iza eto amintsika no mety hanana faharetana mitovy amin’ireo mpomba an’i Ra8 ireo ? Ny hita aloha amin’izao fotoana izao dia efa be taraina sahady ny antoko politika sasany, tsy mpomba an’i Ra8, fa mahazo vahana mihitsy hono ny mpomba an’i Ra8 noho io fivoriana eny Ivato io. Misy zavatra atahoran-dry zareo ve ny momba an’i Ra8 ?
    4) Ireo mpomba an’i Zafy, izay tsy mety mandray anjara amin’ity fivoriana eny Ivato ity, dia azo heverina ihany fa mety tsy ho levona akory koa aorian’io fivoriana idongian-dry zareo io. Mety tsy ho levona satria toa olona tena resy lahatra amin’ny foto-kevitra ijoroany no ao andaharan-dry zareo ao, fa tsy mba olona mpanararaotra mitady fahefana fotsiny, tahakin’ny any amin’ny sasany akory. Sady efa voaporofon-dry zareo koa fa efa nahasedra fotoan-tsarotra efa nolalovany ry zareo, na dia tsy sarotrabe tahak’izay efa tena sarotrabe nolalovan’ny sasany aza ny nodiavin-dry zareo.
    5) Ireo antoko maromaro hafa, midongy tsy mandray anjara amin’ny fivoriana eny Ivato, fa indrindra ireo manodidina an’ilay DJ, dia hiara-mahita eo raha hahasedra ny hasarotan’ny lalana ho diavin-dry zareo aorian’io fivoriana eny Ivato io. Hahari-pery mandritrin’ny taona maro tahakin’ny mpomba an’i Ratsiraka sy ny mpomba an’i Ra8 ve ry zareo ? Sa tsy hahatsindry ny fakam-panahy dia : na hiverina hanambitamby an’i Rajao mba hahazo sombim-pahefana kely vary iray venty, na (aza hitako !) tanana efa zatra nitsotra ka dia hanongam-panjakana tahakin’ny tamin’ny taona 2009 indray .

    • 1er mai 2015 à 11:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      Merci Saint-Jo
      J’ai mis un peu de temps pour lire entièrement votre texte,je le trouve très intéressant et mérite d’être lu par tout le Monde pour comprendre la « SITUATION POLITIQUE » à Madagascar.
      Après la lecture de votre texte,j’ai une lueur d’espoir que les « MALGACHES » vont trouver un certain point d’entente pour résoudre leur problème.
      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-
      - « Madagascar aux Malgaches,Une et Indivisible »-
      Que ce 1 er Mai 2015,nous apporte une lumière d’espoir pour notre chère « PATRIE »,Madagascar.

      Cordialement,

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 1er mai 2015 à 12:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Premier Mai 2015
    MADAGASCAR-JAPON.
    La coopération japonaise, avec Madagascar, commence par :
    - « LA REHABILITATION DU PORT DE TAOMASINA »qui débute ce jour-ci.

    Ce 30 avril 2015,une délégation d’investisseurs JAPONAIS,==dirigée==par le Ministre de l’Economie du Japon,a rendu visite à :
    - SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
    Président de la République Malgache,
    Chef d’Etat de Madagascar,
    à Iavoloha.
    Cette visite marque l’intérêt ==des japonais==à investir à Madagascar dans plusieurs secteurs,notamment dans :
    - les mines,
    - l’énergie,
    - et les infrastructures.

    Source :
    orange.mg du 1er Mai 2015

  • 1er mai 2015 à 12:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    A propos de la finalité de cette « réunion Nationale »,au CCI d’IVATO,on parle et/ou on chuchote des « AMENDEMENTS » de la Constitution de la quartième République Malgache ;

    Article 161
    - de la Constitution de lV ième République Malgache
    - "Aucune révision de la Constitution ne peut être initiée ,sauf ==en cas==de nécessité impérieuse.

    Article 162
    - de la Constitution de la lV ième République Malgache
    - "L’initiative de la révision,==en cas de nécessité jugée impérieuse==,appartient :
    - soit au Président de la République qui statue en Conseil des Ministres ;
    - soit aux Assemblées Parlementaires statuant par ==un vote séparé==à la majorité des deux tiers des Membres.
    Le Projet (- le Président de la République-Conseil des Ministres) ou proposition(-des Parlementaires-) de révision doit être approuvé (-e-) par :
    - les trois quarts des membres de l’Assemblée Nationale et du Sénat.

    - « LE PROJET ou LA PROPOSITION de révision ainsi approuvé (-e-) EST SOUMIS AU REFERENDUM ».

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er mai 2015 à 13:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - « INITIATIVE DE LA REVISION »-
      L’initiative de la révision,en cas de nécessité jugée impérieuse,appartient ==concurremment==au Président de la République,sur proposition du Premier Ministre et aux Membres du Parlement (-des Parlements-)« ,initiative partagée entre les »Parlementaires" et l’Exécutif,mais surtout au sein de l’Exécutif (-Conseil des Ministres-) :
      - ni le Président ,ni le Premier Ministre ne peuvent engager seul une procédure de révision.
      Le Président de la République doit attendre ou solliciter ==la proposition== du Premier Ministre,et en retour,le Premier Ministre doit attendre ou provoquer ==la réponse==du Président de la République à sa demande.

      Quand la proposition de la révision vient de l’Exécutif,l’accord du Président de la République et de son Premier Ministre est==ainsi==nécessaire,exigence relativement facile à satisfaire si l’un et l’autre appartiennent à la même famille politique ;
      L’adoption du projet
      - « Qu’il vienne de l’Exécutif==projet==le texte doit être voté par l’Assemblée Nationale ou par chacune des deux Assemblées »en termes identiques".

      LA RATIFICATION.
      deux situations doivent être distinguées :
      - ou les Parlementaires sont à l’origine de la révision,et la « RATIFICATION » se fait obligatoirement par « REFERENDUM » ;
      - ou l’Exécutif est à l’origine ,et le Président de la République a le choix entre la ratification par « Référendum » ou la ratification par le « CONGRES » (-Assemblée National-Sénat-)

      LES LIMITES DE LA REVISION :
      - limites justifiées par les circonstances,
      - limites portant le contenu.*
      LA MISE HORS JEU DU PARLEMENT
      Le Projet de révision ,présenté par le Président de la République,sur proposition du Premier Ministre==est directement==soumis au vote du Peuple par « Référendum ».
      La seule obligation pour le gouvernement est de faire ==sa proposition==de révision pendant la durée des sessions parlementaires et de l’accompagner==d’une déclaration==suivie d’un débat dans l’Assemblée Nationale.
      - « AUCUN TRAVAIL,NI AUCUN VOTE SUR LE PROJET,LUI-MÊME,NE SONT FAITS ».

  • 1er mai 2015 à 12:47 | tiagasy (#6521)

    LA RÉCONCILIATION NATIONALE AU CCI IVATO QUI A COÛTÉ DES MILLIARDS ARIARY MALGRÉ LES RAKITRY VOLAMENA EST UN ÉCHEC TOTAL SAUF POUR LES ACTEURS OPPORTUNISTES ET FINS CALCULATEYRS, HYPER SAPÉS ET ... PHOTO(HY)GENIQUES. SOURIEZ VOUS ÊTES FILMÉS. AH AH !

  • 1er mai 2015 à 12:53 | diego (#531)

    Bonjour Iarivo,

    Vous êtes pleine d imagination. En effet, dire que je manque de considération envers mes compatriotes et la classe politique malgache sort purement de votre imagination.

    Je vous ai rapellé les réformes sociétales importantes sous l’ère Ratsiraka. Et j’ai pris bien soin de vous dire que, quand les réformes sont bonnes, les politiciens hésitent à y revenir :

    - nous avons assisté à la violante réaction du pays quand Mr R. Hery a été tenté de museler le média !

    Imaginez la réaction des Malgaches si un gouvernement veut ramener dans la Capitale toutes les Universités ou la Base militaire de l’Armée française ?

    Et si le pays a pu organiser, sans l’intervention et l’aide de la CI, deux élections présidentielles qui ont permis de faire naître une alternances au pouvoir en 92-97, sans heurts, c’est que les Institutions malgache étaient fiables :

    - ce n’est plus le cas depuis 2002 !

    Aucun des successeurs de Didier Ratsiraka, dis-je, n’a osé toucher aux réformes sociétales qu’il a superbement bien réussi. Des réformes que les Malgaches ont apprécié, apprécient et ils ne veulent pas qu’un gouvernement y touche.

    Vous voyez, quand un pays indépendant doit faire appel aux fonctionnaires de la CI et de la SADC pour organiser des élections, c’est que le pays est LATSAKA ANKATERENA. Durant l’ère Ratsiraka, encore lui, le pays a su organiser des élections tout seul. Les partis politiques, les leaders politiques et les institutions, GASY, ont trouvé, tout seul, une porte de sortie. Une porte de sortie, sans la CI et ses fonctionnaires, SVP !

    Vous pensez que je n’ai pas de respect envers les GASY et les politiciens GASY. Eh bien apportez moi la preuve, les preuves, que les Malgaches qui ont été derrière Ravalomanana en 2002, derrière Rajoelina durant cinq ans dans une transition illégale et ceux qui ont jugé bon d’entraîner le pays dans des élections imposées par la CI en 2013-2014 :

    - ont eu raison ! C’est que je suis près à dire et reconnaître s’ils m’apportent les preuves politiques et économiques dont Madagascar aurait pu bénéficier depuis 14 ans.

    Je crois à tous mêmes aux mensonges, et mêmes aux mensonges il faut des preuves.

    Je botte tout en touche depuis 2002, tout en reconnaissant le régime Ravalomanana et celui de Mr R. Hery aujourd’hui, mais quelle médicrité...sans mentionner l’ inculte DJ...comment se reconnaître dans tout cela si on n’est pas soi-même aussi inculte que ceux qu’on soutient ?

    Les preuves :

    - 2002, crise dangereuse qui a marginalisé la fonction présidentielle et les systèmes électoraux et par effet mécanique a affaiblit l’État et les Institutions du pays ;

    - 2009, une autre crise dangereuse. On a pu constater l’ÉCHEC et l’incompétence de l’équipe et les élites Ravaloistes. Le président a été lâché par les institutions de la République sensées le proteger, comme un personnage ordinaire ;

    - 2013-2014, élections que j’appelle piegé à C...qu’est-ce qu’elles ont apporté au pays ? Une Assemblée à la dérive, une présidence peu fonctionnelle, plus de 30 partis politiques, bref un pays en dysfonctionnement.

    La confiance des Bailleurs des Fonds se fait attendre, le comble c’est que le régime ne semble pas comprendre. Une année après son élection le président n’est toujours pas capable d’imposer la stabilité politique et la réconciliation de notre classe politique.

  • 1er mai 2015 à 15:27 | Rahasimbery (#8396)

    « Laginina » provient du français « la guigne » qui veut dire malchance ou poisse. L’un des plus vieux dictionnaires malagasy-français, le Malzac dont la première édition date de l’année 1896, n’en fait nullement mention (latabatra y est). Ce qui emmène à conjecturer que ce mot s’est probablement intégré au malagasy durant la colonisation. Ce fut une période, rappelons-le, de domination politique et culturelle. Imaginons une situation où un colon et un indigène (admis exceptionnellement dans une salle de jeu) jouant au poker à la même table : le premier, mauvais bluffeur, à force d’avoir des mauvaises mains perd, se lève et crie violement à la face du second « j’ai la guigne » ou pire, « tu portes la guigne sale … ! ». Si le second n’en connaît pas la signification, il l’associera volontiers à l’état de colère dans lequel le premier se trouve et à la menace réelle qu’il encourt. Dans les deux cas, le Malagasy subit l’action, donc, il est doublement passif. La morphologie du mot, la terminaison –ina étant l’une des caractéristiques de la voix passive quand il est un suffixe, accentue encore le phénomène par un procédé d’assimilation. Roahina (dont le radical est roaka) et laginina par exemple diffèrent car ce dernier est un radical à lui tout seul. Cela explique probablement le fait que « laginina » introduit dans une phrase se présente souvent sous forme verbale et de surcroît, passive : laginina i Rija, la traduction serait « Rija est offensé (par) ». De la malchance initiale en passant par la colère, nous aboutissons à l’idée de l’offense, bref, un glissement sémantique s’y est opéré.
    Cependant, le verbe actif formé avec le radical « laginina » donne « mandaginina ». Mon grand-père, né dans les années 20, quand je l’interrompais dans ses occupations, me chassait par une formule « aza mandaginina ianao ». Je n’irais pas jusqu’à dire que je l’offensai ou qu’il prit ma simple présence, sans qu’un mot ne sortît de ma bouche, pour une offense. En fait, je l’irritais parce que je troublais sa quiétude ; je l’énervais parce qu’il n’allait pas bien dans sa tête ; je le troublais parce qu’il voulait être seul et cætera. C’est-à-dire qu’à l’actif, le degré d’intensité de laginina s’attenue et son sens s’altère. L’écart entre l’offense et l’irritation est important : une intention plus ou moins grande. L’offense n’est jamais gratuite, elle est motivée, orientée et intense. Quant à l’irritation, au passif (laginina, être irrité), elle est presque accidentelle, on n’est pas certain du motif de l’énervement de Rija quand il dit « laginina aho ». En revanche, « mandaginina i Rija » prononcé par sa mère est tout aussi intentionnelle mais le ton qu’elle arbore reflète souvent la douceur, l’affection voire l’enjouement. Le sens de ce mot donc dépend foncièrement du contexte socio-historique dans lequel évoluent les locuteurs. Plus le contexte est tendu (la réalité coloniale, l’échange entre deux rivaux, l’inégalité sociale), plus le sens est offensif et offensant. Soulignons juste que ce mot mandaginina, exception faite des personnes de plus de 50 ans, se raréfie dans les conversations. J’avance même qu’il tend à disparaître. En lieu et place, à l’heure actuelle, nous avons « maka lagy ». Cette locution a tout au plus quinze ans.
    Que s’est-il passé ? Laginina donne lagy par apocope, procédé de retranchement courant dans les pratiques orales, et mandaginina s’est décomposé en une locution adverbiale « maka lagy ». Le plus étrange, c’est que le verbe actif « mandagy » n’existe pas. Non seulement lagy demeure un verbe mais il est aussi devenu un adverbe (reste à vérifier s’il est aussi un nom) : maka lagy ianao. La forme la plus usitée est l’impérative aza maka lagy e ! Encore une fois, c’est la tension relative aux interlocuteurs et le contexte qui déterminent la charge plus ou moins violente de cette dernière phrase. Dans un environnement pacifique et pacifié, entre amis ou en famille par exemple, aza maka lagy e pourrait signifier « détendons l’atmosphère, ce n’est pas le moment de se prendre la tête ». Dès fois, on l’emploie sous une autre forme (négative et plus populaire) pour dissiper un malentendu ou conclure un marché mais dont le sens est quasiment le même tsy misy lagy e (il n’y a aucune source d’irritation entre nous, il n’y a pas de quoi). Cela va de soi que cette situation sociale, idéale pourrait dégénérer à tout moment mais généralement, elle se termine par une note positive tsy mifanome lagy e. Ce lagy-là n’a pas de distributeur à l’instar des préservatifs pour se prémunir du sida ou pour servir le planning familial. Il n’est pas la crainte d’une justice émanant des forces invisibles parce que l’ordre social (aînés-cadets, parents-enfants, rois et sujets) risque d’être déstabilisé : le tsiny. Il est un désir de « détente » en vue de maximiser l’entente, le plaisir ; pour l’instant, nous voulons faire la fête, discuter des sujets superficiels, médire des bonnes gens, rire de la politique, danser, manger, jouer, boire alors « aza mifanome lagy dia aza maka lagy ».
    Néanmoins, il arrive que les sujets parlants nourrissent une relation « perverse » de type dominé/dominant, aza maka lagy tena ou tena koa maka lagy ! Dans ce cas-ci, l’énoncé sonne comme une intimidation, un rappel à l’ordre dont l’écho a une portée ô combien sociale : ferme ta gueule ou le vocabulaire canin, Milou, reste à ta place et/ou pour reprendre les termes menaçants de notre joueur de poker, tu portes la poisse sale … ici, son sens se rapproche un peu plus de celui du laginina colonial, peut-on parler du retour du refoulé ou du revers de l’histoire ? Pour répondre à cette question, j’invite les jeunes Malagasy à se laisser embarquer par le lagy combatif : le lagy nécessaire après l’orgie, le lagy de la bonne vieille joute oratoire, le lagy réflexif, le lagy méditatif etc. De nos jours, Lagy ressemble d’avantage à un « sérieux exorcisé », on le maintient loin des préoccupations et on l’érige en bouc émissaire : nous sommes trop fatigués pour penser la politique, l’Histoire, l’économie, les rapports de forces et nous sommes trop fatigués pour agir dans ces domaines. Pourquoi ? Parce que sous prétexte de « développement durable, de démocratie, de mondialisation, de féminisme (Rabenoro) et de réconciliation nationale », ici, tout est permis, tout se répète et la solution est « ailleurs », quelque part entre Washington et Paris. Lagy serait-il le signe d’une impuissance généralisée, d’une désespérance sociale aigue ? De toute évidence, lagy est un bon thermomètre pour mesurer la température sociale mais il ne peut aucunement être une médecine préventive, un programme politique. Même sous le mode ironique, confondre l’instrument et la mesure est une faute professionnelle. Ajanony Io lagilaginareo io e !

    .

    • 1er mai 2015 à 16:08 | betoko (#413) répond à Rahasimbery

      Est ce que votre démonstration va nous servir à quelques chose ?
      Notre problème se résume en une seule phrase . Tant qu’on ne respecte ni notre constitution ni nos lois dans 100 ans nous seront au même point
      Regardez l’île Maurice et le Sénégal , est ce que la constitution de ces pays ont changé depuis leur indépendance ? La constitution sénégalaise datait de 1960 comme la notre . Elle n’a pas été écrite ni pour Sengor , ni pour Abou Diouf encore moins pour Abdoulay Wad ou pour Alassan Watara
      Idem pour l’île Maurice et ces deux pays que j’ai pris comme exemple sont les plus stables des pays africains ( même si l’île Maurice n’est pas un pays africain) . Qu’est ce qui nous empêche de revenir à la constitution de la première république , car dans cette constitution c’est le régime présidentiel qui prime , et nous pourrions retrouver notre stabilité la quelle pourrait attirer les investisseurs
      Pour mémoire , 30 avril 1975 , fin de la guerre du Vietnam et où ils sont en ce moment par rapport à nous , nous n’avions connus ni une guerre civile encore moins une guerre contre une grand puissance
      Autre anniversaire 30 avril 1945 suicide d’Hitler , mais ceci est une autre histoire

    • 1er mai 2015 à 16:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Fin de la guerre « VIETNAM »,c’est le communiste qui a gagné.
      Madagascar,indépendante depuis 1960,mais avec « SES » POPULATIONS.Point barre !
      Même pour l’histoire de 1947,nous n’osons parlez « FRANCHEMENT ».
      Vous accusez toujours le PADESM de traître.
      Vous voulez de la « DEMOCRATIE »,il faut accepter les « GENS » des côtes.

      - « LES POPULATIONS DE MADAGASCAR ».

      Le PADESM et ses héritiers

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er mai 2015 à 16:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - nous n’osons pas nous parler franchement.. ;

    • 1er mai 2015 à 17:14 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Vous êtes à l’ état de subordination, que ce soit à un roi, une reine, un dictateur, le sale colon, vous vous placez dans cet état de dominé, ce qu’ ont bien compris les aristocrates qui vous dirigent, le problème est là nulle part ailleurs.
      Tant que vous reporterez votre responsabilité sur quelqu’ un, refusant d’ assumer, vous aurez le résultat attribué aux irresponsables, aux dominés.
      Il faudra un jour concevoir de porter la culotte et assumer, ce qui j’ en conviens demande effort et responsabilité, combien sont prêts à cela ?
      Ne venez pas me dire que ce n’ est pas dans la culture, et quand bien même, il serait plus que temps d’ y songer, culture ou pas, qui finalement vous apporte quoi ?
      Alors culture, il faut savoir la mettre de coté, quand elle n’ a aucune utilité .
      On s’ accroche à une culture quand elle est riche, qu’ elle vous apporte quelquechose, mais quand elle est devenue inutile, et que les preuves sont sous vos yeux, s’ y accrocher, relève du masochisme, et d’ un comportement aussi inculte que primitif, autant s’ accrocher à une bouée percée, pour retarder une fin inexorable .
      A moins que quelqu’ un finisse par imposer la culture pour tous, l’ éducation pour tous, la santé tant physique que mentale pour tous, ce qui j’ en conviens n’ est pas gagné : tant que vous aurez des irresponsables que vous prenez pour des élites, qui ne pensent qu’ à leur Q et se foutent magistralement du reste.
      Il est là le problème, nulle part ailleurs, même si un Diego pense que son ratsy a fait tellement de bonnes choses pour ce Pays, qu’ aucun n’ a eu le courage ou la présence d’ esprit de modifier, par ignorance, égoïsme, ou simplement incompétence, et que vous continuez à payer, ce laxisme et cette irresponsabilité à laquelle vous vous accrochez, comme une victime à son bourreau et ce depuis 50 ans !
      Vous parlez de Maurice, sans aller jusque là : pourquoi les Karanes n’ ont aucun problème, ne sont confrontés à rien de ce qui vous empêche de ..., qui vous emme-de et vous y maintien : pourquoi ? posez-vous la question !

    • 1er mai 2015 à 18:00 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Les communistes ont gagné la guerre du Vietnam et alors ? C’est leur droit , Ils ont mis combien de temps pour pouvoir recouvrer leur indépendance , ils ont perdu 4 millions de combattants mais ils sont libre maintenant
      Madagascar indépendant .... et quoi encore , Tsiranana était à la botte des français , je vous ai dit une fois que le gouvernement était un gouvernement de Tsiranana était un gouvernement fantoche et vous ne savez pas ce que cela veut dire
      Un Padesme Célèbre le commissaire Ravahatra , interdit de séjour à Madagascar à vie

    • 1er mai 2015 à 18:13 | betoko (#413) répond à Jipo

      Mais j’ai jamais dit que je fuis ma responsabilité , Ce sont chez certains gasy qui acculent les autres au lieu de se prendre en main
      L’île Maurice et le Sénégal sont deux modèles où la démocratie est bien respectée , Dernièrement au mois de février 2015 , un ancien premier mauricien ministre est accusé de pot de vin de détournement de fond public , Voilà un exemple à suivre où aucun magistrat malgache n’ose pas appliquer
      Pour quoi chez nous les juges ou magistrats sont laxistes , Dans un autre pays autant Marc Ravalomanana ,que les trafiquants de toute sorte , sont en prison
      A propos de Karana deux qui étaient en prison dont un qui a pris 12 ans de travaux forcés fut libéré sans raisons

    • 1er mai 2015 à 18:20 | betoko (#413) répond à betoko

      Erratum , Ce sont certains gasy qui accusent mais pas qui acculent

    • 2 mai 2015 à 13:56 | vatomena (#7547) répond à Jipo

      Est ce le « sale colon » qui aurait engendré les Ratsiraka ,Ravalomanana ,Rajoelina .Vous avez là les grands responsables du naufrage ,de la ruine d’un pays qui avait tout pour réussir .
      Les milliers de Dahalo qui régnent dans le grand sud n’ont que faire de notre constitution ,de la révision de notre constitution ni du fihavana entre caïmans déchus ou en règne .
      Réconciliation de tous ces ogres !quelle dérision funeste

    • 2 mai 2015 à 14:53 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Nous sommes bien d’ accord.

  • 1er mai 2015 à 17:01 | diego (#531)

    Bonjour Jipo,

    Les hyènes comme vous dites vivent en meute. Ce qui est dommage chez nous c’est que les hyènes ne vivent pas, plus en meute, c’est contre nature, forcement cela présente une faiblesse qui mette en danger l’espèce. Vous l’aurez compris, pour vous donnez satisfaction, les hyènes dans votre langage sont la classe politque ou encore les politiciens dans le mien.....et je suis tout à fait d’accord avec vous de la traiter de cette manière.

    Je veux dire que Madagascar a besoin de ses politiciens, aussi mauvais ils sont, ils sont pas moins important, vital pour le pays.

    L’attitude qui consiste à dire qu’ils sont tous pourri est irresponsable. On pense à qui au juste pour remplacer les politiciens ?

    La solution c’est de faire rentrer Madagascar definitivement dans la légalité vis-à-vis de la CI et tout faire pour travailler de concert avec les Bailleurs des Fonds.

    C’est dans la légalité et en travaillant avec intelligence avec les Bailleurs des Fonds traditionnels que les gouvernants pourraient solidifier l’État et les Institutions du pays.

    Cela demande quelques gymnastiques intellectuelles de la part des politiciens qui veulent diriger le pays, mais cela exige aussi une bonne connaissance en rélations internationales, en économie et surtout une bonne, vaste et une connaissance assez pointue de Madagascar.

    Ce genre d’intelligence ne peut venir d’une seule personne, ou d’un seul parti politique ou encore des groupes des gens aussi éparpillés que les sables. Il faut que les hyènes forment une meute solide pour retrouver une efficacité pour chasser, pour défendre leur tanière de facto leurs descendants.

    • 1er mai 2015 à 17:51 | Jipo (#4988) répond à diego

      Bonsoir Diego.
      Quand je parle de hyènes je parle naturellement de cette bande ou meute si vous préférez, qui gangrènent et phagocytent le pouvoir.
      Votre réponse est lucide, mettre qui à la place ?
      Mais ce qui me préoccupe, ce n’ est pas qui mettre à la place mais quand ?
      Laisser à ces crapules la « responsabilité » de traiter avec les bailleurs de fonds, sachant pertinemment qu’ ils vont détourner les devises et rentrées d’ argent à leur profit, est là le vrai problème, et les laisser faire relève d’ une irresponsabilité totale.
      Pourquoi voudriez-vous qu’ ils changent ?
      Ils se sont accaparé le pouvoir, et si je les compare à des hyènes, c ’est en effet que la bande est telle, qu’ on pourrait en éliminer 1 voir quelques uns, mais toutes la famille, semble impensable, impossible , et pourtant ...
      Pensez-vous sincèrement que mettre des novices à leur place, avec devoir de résultat, et une surveillance, partenariale, et non sous tutelle, serait pire ?
      Des jeunes sans casseroles, avec comme objectif commun : la communauté, le Pays, le Patriotisme, je ne pense pas que ce serait pire, encore faudrait-il qu’ il y ait des institutions pour cela, et qu’ ils soient formés à cet effet exclusivement, aussi élitiste que cela soit.
      ces 2 liens pour en montrer les dangers.
      La conférence de Chouard, bien que longue, mérite réflexion, il y a sur ce forum, des « ELITES » capables de redresser ce Pays, je pense à Zaka, Da Fily, Zozoro, Turping ou Finengo, et encore bien d’ autres, pourquoi ne le font-ils pas, j’ ai bien peur, que cette horde de bandit a gangrenner le pouvoir et toutes les institutions, qui gravitent autour, et ces élites ne sentent pas la vocation d ’ éliminer, toutes ces verrues, pour ne pas dire racaille, même s’ il y en a qui ne l’ étaient pas, ils sont obligés de le devenir, pour survivre .
      quant aux autres, ils ont tout simplement tourné les talons, et sont allés " égoïstement mais / la force des choses, retournés à leurs occupations personnelles, ce qu’ ils ont bénéficier comme éducation, personne n’ en veut, et ils se trouvent contraints de la garder, un peu comme vous, vous ruez dans les brancards, avez eu la chance de pousser des études à voir plus haut , plus loin que la moyenne, et finalement , à, part etre révolté par ce gâchis, quelle autre alternative vous reste-t-il pour agir ?
      Vous le voyez, pour ne pas dire subissez , comme moi & beaucoup d’ autres, mais que pouvons-nous faire ?
      Je vais finir par croire, que seul soit un Roi comme le préconise Turping, soit un dictateur, est opportun pour ce Pays, j’ en rage de me rendre à cette conclusion, j’ avais parlé d’ un régime communiste à la Mao, aurait été à mon avis le plus juste, voir légitime, pour éviter les deux autres, bien qu’ il y aura toujours des adeptes de Rois, et des dictateurs en devenir.
      Diego , je ne vous vraiment pas comment sortir ce Pays de la me-de autrement, ai fait un poste à l’ attention de Betoko ou je vous cite également, qui étaye un peu plus mes dires.
      Le premier à éviter avec les risques de énarques, moulés dans le même bain
      le second à atteindre ...

      http://www.dailymotion.com/video/x2oe8xs_leurs-placards-dores-font-rever-ce-sont-les-recases-de-la-republique_news
      http://www.agoravox.tv/actualites/citoyennete/article/conference-etienne-chouard-article-49731

      Bon Week-end.

    • 1er mai 2015 à 18:21 | MAHITSITENY (#8793) répond à Jipo

      Salama ;

      Alohan’ny handrosoana hevitra tsara ho @fitantanana an’i Madagasikara dia

      Ity fanontaniana manaraka ity no tokony hovaliana @fisainana lalina sy fo tony :

      « NY SEZA VE NO MAHA-LASA ADALA SA NY ADALA NO MAHAZO SEZA » ????

      Misaotra

  • 1er mai 2015 à 17:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Assemblée Nationale
    Ouverture de la deuxième session ordinaire de 2015.

    - « L’ouverture de la deuxième session ordinaire des Parlementaires de la Chambre Basse de Tsimbazaza,pour cette année 2015,==prévue==normalement le deuxième »MARDI« du mois de vMai,se fera ce 05 Mai 2015 ».
    La convocation des Députés a été envoyée.

    - « Sous toute réserve,une révision possible de la Constitution de la lV ième République Malgache,à l’initiative de l’EXECUTIF ».

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 1er mai 2015 à 17:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Fibebahana,
    - "Fieken-keloka
    Sommes-nous dans une salle de « CONFESSION » !

  • 1er mai 2015 à 21:01 | betoko (#413)

    Entendu sur toutes les chaînes de télé info de 19 h et de 20 h locale concernant la réconciliation nationale qui s’est déroulée à Ivato . Des intervenants ont demandé la dissolution de l’assemblée nationale et demandent une assemblée constituante , D’autres demandent que Madagascar soit un état fédéral , certains que le gouvernement soit dissous, un autre que Marc Ravalomanana ne soit pas poursuivi de ses crimes ., qu’on change la constitution et que la V éme république soit mis en place Bref des propositions plus ou moins loufoques ,
    Demain la parole est au président de la république et aussi aux anciens chefs d’état . La FFKM souhaite la présence de Zafy Albert et d’Andry Rajoelina demain

  • 2 mai 2015 à 08:44 | Saint-Jo (#8511)

    Certaines motions qui sortent des différentes commissions à Ivato semblent aller à l’encontre des intérêts particuliers du DJ et de son entourage politique.
    Mais ce n’est pas une surprise.

    L’idée qui me semble la plus intéressante est cette motion faisant allusion à un système fédéral pour gouverner et administrer notre île.
    Je vois de nombreux avantages au fédéralisme.

    Par exemple :
    Si la capitale fait encore un coup d’état, comme en 2009.
    Alors, seule la région de la capitale, membre de la fédération, en subirait de plein fouet les désastreuses conséquences.
    Les autres membres de la fédération en pâtiraient aussi, certes ! Mais leurs dommages seraient bien moindres que ceux subis depuis 2009.

  • 2 mai 2015 à 09:15 | Rakotomenatra (#6912)

    Je n’ai jamais compris cette réconciliation ! Réconcilier quoi ? qui ? la population ?

    Il n’y avait pas de guerre, et à part un peu de racisme entre les Hauts-Plateaux et les Côtiers (comme dans beaucoup d’autres pays du monde) la population ne semble pas ne pas s’entendre.

    Alors réconcilier les politicards ? Mais comment va-t-on réconcilier des « mafiloha », par exemple les deux qu’on a baladés d’un hôtel de luxe dans un autre à maintes reprises, avec toutes leurs délégations, ce qui a coûté l’Etat Malagasy et la CI une fortune ! De l’argent jeté par la fenêtre.

    La solution la plus rapide pour les réconcilier serait 1) leur donner un ennemi commun qu’ils haissent tous les deux ou 2) leur balancer une grande somme ou richesse devant le nez comme on balance une saucisse devant le nez d’un chien. Comme ils se sont déjà convenablement enrichis, la version 2) ne vas pas fonctionner.

    Mais 3) est-ce qu’on a vraiment besoin d’eux ?
    Si c’est « non », pourquoi tant de bruit pour cette réconciliation ?

    Il semble que c’est le cheval de bataille avec lequel les incompétents veulent divertir l’attention sur un lieu secondaire.

    • 2 mai 2015 à 10:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotomenatra

      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon Pardon=Amnistie Générale ».Point barre !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 10:49 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cessez de vous la jouer grand rabin sioniste !
      Reconciliation rien du tout ./
      Foutez moi toute cette pourriture au trou à casser des cailloux en résidence « protégée » à Analalava , sombre stronzo !

  • 3 mai 2015 à 19:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    A travers la "Réconciliation Nationale.. ;
    les enseignants de l’Université de Tuléar lancent un appel de détresse pour l’assurance de leur sécurité ;ils revendiquent ==l’intervention==des autorités compétentes pour la résolution ==« MUNI MILITARI »’==de leur problème.
    Les faits..
    350 ha de terrain,sis dans l’enceinte de l’Université et titrés au nom des « ENSEIGNANTS »==feraient l’objet==d’une vente.
    Une décision que quelques riverains de l’Université contestent.
    CES DERNIERS AURAIENT ACCEPTE DE CEDER LE LOPIN DE TERRE A L’UNIVERSITE :
    - « ceci par le souci de l’AVENIR des jeunes de Tuléar,==seul objectif==de la concession ».
    Pour ce faire,quelques habitants,issus des 10 fokontany avoisinants,réclament à ce que le terrain leur soit remis.
    L’affaire ne semble sans issue,menant à la « FERMETURE » des portes de l’Université de Tuléar.

    Affaire à suivre !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 103