Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 02h26
 

Politique

La réconciliation

Les points de vue des tenants du pouvoir

jeudi 30 octobre 2014

Selon le Premier ministre, « la réconciliation nationale ne devrait pas signifier ou se résumer à une rencontre au sommet des anciens chefs d’État ». C’est ce qu’il a fait comprendre ce mercredi 29 octobre 2014 en marge de la célébration de l’indépendance de la Turquie qui s’est déroulée au Carlton à Anosy. Le chef du gouvernement, Roger Kolo, rappelle que « la réconciliation nationale signifie décentralisation, justice sociale et égalité des droits entre les citoyens de toutes les parties du pays ». Il évoque la dimension sécuritaire comme dans le Sud avec les dahalo et les stratégies utilisées pour les combattre ou les convaincre à déposer les armes pour enfin exercer leurs droits en réintégrant leur communauté originelle.

Le Directeur de cabinet de la Présidence de la République, Henri Rabary-Njaka, qui rapporte les propos qu’il a échangés avec l’ambassadeur de France, fait lui aussi remarquer qu’il ne faut pas ramener la question de réconciliation nationale à la question du sort de l’ancien président Marc Ravalomanana. D’après sa compréhension du concept présidentiel de réconciliation nationale, « le processus est en marche car toutes les entreprises et initiatives conduites par le gouvernement doivent et ne peuvent que converger vers cette réconciliation nationale ; et le processus est ouvert à toutes les bonnes volontés à cet objectif global. Le cas de Marc Ravalomanana qui est un cas parmi d’autres, ne peut focaliser l’attention de l’opinion comme on veut le faire croire », dit-il. Il insiste : « la réconciliation nationale n’est pas conditionnée par le cas Ravalomanana » ; d’ailleurs ajoute-t-il « l’heure n’est plus à remettre en cause le choix démocratique du peuple », pour dire que c’est le président de la République qui diligente la réconciliation nationale.

Plus d’uns souhaitent que cette notion de réconciliation soit éclaircie ; tout le monde en parle et l’encourage sans pour autant être bien fixé et convaincant. Le Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM) a son plan d’action ; le « Filankevitry ny Fampihavanana Malagasy » ou FFM lui aussi se dit prêt et se positionne comme étant le plus apte à conduire le processus sous la tutelle de la Présidence de la République. Le FFM vient d’ouvrir un centre de documentation et d’études afin de parvenir à la véritable réconciliation, explique un membre de cette institution. Mais aussi dans l’objectif de montrer son savoir-faire et donc d’être conforté dans son rôle parce qu’il faut dire que nombreux sont ceux qui revendiquent son abrogation sachant que c’est une institution qui a été créée sous la période de transition.

Recueilli par Valis

16 commentaires

Vos commentaires

  • 30 octobre 2014 à 09:04 | Eloim (#8244)

    Je pense que le PM Kolo Roger a fait fausse route quant à l’importance manifeste du sommet des hauts dirigeants du pays. Parce qu’il a une âme et un esprit « VAZAHA BE » qui ne s’intéresse à l’âme pure malgache. La notion de réconciliation sans CONNAITRE « LA VERITE » n’est pas une réconciliation. Donc, où est-ce qu’il pourrait trouver ou puiser cette « VERITE » ? En d’autre terme, est-ce qu’il s’intéresse à ce qu’on trouve et révèle cette « VERITE » ? Quelle vérité, il s’agit ? Est-ce qu’il n’a aucun clic sur le pourquoi de notre pauvreté et notre appauvrissement ? Dommage !

    • 4 novembre 2014 à 21:47 | Riri (#8487) répond à Eloim

      LA RECONCILIATION NATIONALE ... quelle rigolade .. c’est quoi la réconciliation nationale ???... Une histoire de clown.. Encore une idiotie ...Une invention des proscrits.. ..des perdants .. des déchus.. des sans gloires ...qui cherchent un motif pour s’assoir à côté du trône et du nouveau patron de la République.. du nouveau dirigeant ... notre peuple n’a pas besoin de réconciliation NATIONALE entre les riches ... LE PEUPLE lui ...(20 millions de Malgaches) n’ont pas d’ennemis et n’ont pas besoin de se réconcilier avec qui que se soit ... Le PEUPLE veut se réconcilier avec avec son ventre qui crie famine et pour celà il faut des prix bas sur les produits de première nécessité ....20 millions de personnes veulent du riz ..mais pas de réconciliation... alors ... STOP.... STOP ...avec CETTE réconciliation ...du RIZ pas cher .... et pas de bla bla bla ... ... ...COMMENTAIRE DE ALBERTO

  • 30 octobre 2014 à 09:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Un Premier Ministre s’explique sur l’affaire « NATIONALE »,en marge de la célébration de l’Indépendance d’un autre Pays !
    C’est « BIZARRE » !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 30 octobre 2014 à 10:25 | meloky (#637)

    Le gouvernement ne doit pas se concentrer pourr cette Reconciliation « goragora », il vaut mieux que ce gouvernement qui n’a pas des liens ou des relations avec ce propos, doit se concentrer plutot aux programmes de developement et de lutter contre la pauvrete qui consumme la pupolation ; n’oublions pas la noble decision d’un ex-Ministre qui, pour moi, est conscient de ses responsabilites de servir les interets des Gasy et il veut bien que les Gasy puevent et doivent vivre dans la lumiere mais non pas dans les degats nefastes des chroniques delestages.

    Donc, maintenant il vaut mieux stopper de semer la confusion aux peuples qui vous soutenont. C’est la periode des services pour restaurer l’espoir de ces peuples tout entier !!!

    • 30 octobre 2014 à 14:57 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à meloky

      Supposons que vous êtes un paysan honnête et éleveur de bovidés. ;=)

      Vous prenez soin de votre élevage tous les jours pour sa croissance et contribuer ainsi à la prospérité de votre famille, de votre région...

      Hélas, en une seule nuit des dahalo de votre région volent tout votre troupeau !

      Dans un premier temps vous êtes très en colère (Meloky) et par la suite vous êtes dans la tristesse et le découragement total !

      - Etes-vous en état de produire au mieux quoi que ce soit ?

      Alors à votre avis,

      - Le rétablissement de la PAIX n’est il pas la moindre des exigences pour retrouver votre courage de se remettre à exercer votre métier favori de paysan éleveur ?

      - La gueguere permanente est-elle la solution ?

    • 30 octobre 2014 à 16:01 | meloky (#637) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      « Sans paix, sans production, donc sans aucune vie normale » Ce n’est pas comme la votre qui se rejouit seulement sur vos ordi !!!
      Il semble que toutes situations politiques et moindres evenements peuvent certainement et directement creer des consequences colossaux sur nos exploitations agricoles ! Et vous les savez bien la verite !

    • 30 octobre 2014 à 17:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à meloky

      - « Vous parlez toujours de »PAUVRETE",à Madagascar.
      Distribuons équitablement ce qu’on a actuellement et on verra la suite !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisopa gmail.com

    • 30 octobre 2014 à 23:21 | QUEMPER THIERRY (#727) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      bonsoir mon cher basile

      il n’y a pas grand chose à partager, mais le peu est une bonne
      base de départ...

      cordialement, thierry.

    • 30 octobre 2014 à 23:29 | QUEMPER THIERRY (#727) répond à meloky

      bonsoir
      vous avez raison, la situation actuelle peut détourner les élus de leur
      job....Ils ont été élus pour redresser le pays.....Au boulot....
      S’il y a des interférences, des troubles à l’ordre public, il faut
      sévir,c’est tout à fait normal....

      cordialement, thierry.

  • 30 octobre 2014 à 14:30 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    - Quels sont les enjeux de la réconciliation nationale ?
    - Qu’est-qui n’est pas une véritable réconciliation nationale ?

    En répondant au moins à ces 2 questions, on voit bien qu’une vraie la réconciliation nationale ne peut être que multidimensionnelle.

    Par exemple, parmi les dirigeants malgaches, il y a des traîtres à la nation !

    - Ont-ils besoins de se réconcilier avec la nation et comment ?

    • 30 octobre 2014 à 19:35 | iarivo (#5822) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      « ... des traîtres à la nation ! »

      Oui, des traites à la nation il y en a beaucoup, et pas seulement parmi les dirigeants malagasy !!!

      Ces traites là, ce sont tous ceux qui, en 1972, 1991, en 2002 et depuis 2009 ont cherché à empêcher l’avènement d’un Etat de droit à Madagascar, d’un Etat muni d’Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !!!

      Ces traites là, ce sont tous ceux qui, en 1972, en 1991, en 2002 et depuis 2009 ont cherché et cherche toujours à soutenir, encourager, protéger et à remettre en selle ces dirigeants, ces gourous-charlatans, ces escrocs de tous bords qui, lorsqu’ils étaient à la magistrature suprême, avaient détourné la Constitution, les lois de la République et l’esprit démocratique pour les mettre à leur service personnel, pour leurs intérêts personnels ou claniques !!!

  • 30 octobre 2014 à 14:37 | violety (#3681)

    Le PM ne fait que redire ce que le PR a dit depuis le début : réconciliation = décentralisation.
    Ne rêvons pas d’une libération de l’ex qui est revenu sur le territoire en menaçant le régime !! et le voir libre à Faravohitra et au Magro.
    Le bras de fer va continuer, que va faire la Communauté internationale ?? attention danger car ça risque d’exploser entre malagasy !!!

    • 30 octobre 2014 à 16:20 | Jipo (#4988) répond à violety

      En effet le père hery avec ses ciseaux n’ a plus qu’ à couper le ruban de la réconciliation, et mettre un terme à cette gabegie, non désirée, seulement si tel était le cas, il couperait également les perdièmes proposés en échange, et là, l’ appât du gain montre une fois de plus le vrai visage des interlocuteurs : tous corruptibles hery comme les autres, et ça prétend lutter contre la corruption ...

  • 30 octobre 2014 à 15:48 | meloky (#637)

    Mandany andro ny Fanjakana raha momba io Reconciliation io !

    Ny tokony hifotoran’ny Fanjakana mafy zao dia ny fampandrosoana sy ny fanafahana ny Gasy hiala amin’ny fahantrana, (delestazy), fanjakan’ny baroa, civisme sy ny sisa !!!>>>>>.......

    Sao lahy rehfa tonga ny Fifidianana, dia tsy ho mena-maso hanao propangady hoe : « tsy ampy anay ny »mandat« iray fa aoka mba homen’ny Gasy »mandat faharoa indray !!!!!??????!!!!! Mahamenatra zany, fa ataovy zay mety mialohan’ny fifaranan’ ty manda ity !!!!!

  • 30 octobre 2014 à 19:02 | iarivo (#5822)

    - « la réconciliation nationale ne devrait pas signifier ou se résumer à une rencontre au sommet des anciens chefs d’État » ...

    - « la réconciliation nationale signifie décentralisation, justice sociale et égalité des droits entre les citoyens de toutes les parties du pays » ...

    - « le processus est en marche car toutes les entreprises et initiatives conduites par le gouvernement doivent et ne peuvent que converger vers cette réconciliation nationale ; et le processus est ouvert à toutes les bonnes volontés à cet objectif global. Le cas de Marc Ravalomanana qui est un cas parmi d’autres, ne peut focaliser l’attention de l’opinion comme on veut le faire croire » ...

    - « la réconciliation nationale n’est pas conditionnée par le cas Ravalomanana » ...

    On ne peut pas être plus explicite que cela !!!

    Et en plus cela correspondant totalement à ce que j’avais toujours avancé ici et ailleurs !!!

    Au point de penser qu’ils se sont inspiré directement de mes affirmations dans leur discours !!!

    Une éventuelle rencontre au sommet des anciens chefs d’État, tout particulièrement si marc ravalomanana et Didier Ratsiraka y seraient conviés, ne peut absolument pas se faire dans le cadre d’une soit-disant réconciliation mais sera plutôt une table ronde entres escrocs pour (re)négocier, débattre du partage entre eux des richesses de Madagascar, précédé par la proclamation de leur impunité !!!

    Il ne faut pas oublier que, successivement, Albert Zafy, Didier Ratsiraka (par 2 fois) et marc ravalomanana ont été rejeté, évincé, expulsé, éliminé de la Présidence de la République de Madagascar par le peuple malagasy pour des motifs suffisamment graves pour qu’ils soient impardonnables !!!

    Parler maintenant d’une soit-disant réconciliation (vérité puis impunité) tel que l’envisage (le conçoit) la mouvance ravalomanana, les « Zanak’i Dada » et autres assimilés, ne serait que cracher, vomir sur la République de Madagascar et sa Constitution !!!

    ===> S’il devait y avoir une rencontre au sommet (sans la présence de marc ravalomanana qui est la source, la cause, l’origine et la conséquence de cette dernière crise), sous l’égide de la FFKM (sans la participation de Lala Rasendrahasina, complice de marc ravalomana) ou non, ce ne sera que pour débattre et négocier de la manière dans les peines pénales encourues par marc ravalomanana lui seront appliquées !!!

    • 30 octobre 2014 à 19:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      iarivo,
      Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA vous fait tourner en bourrique !
      Ce n’est que le début !

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

 

Visiteurs connectés : 97