Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 20h19
 

Société

Iles éparses

Les militants pour sa rétrocession ne s’avouent pas vaincu

jeudi 16 juin | Yvan Andriamanga

Malgré la réticence des autorités pour réclamer officiellement la rétrocession des îles éparses à Madagascar, les militants de cette cause ne s’avouent pas vaincus bien que la bataille ressemble à un pot de fer contre un pot de terre. Les descentes dans la rue et autres manifestations populaires se sont révélés infructueuses faute de soutien officiel. Même Ban Ki Moon, le Secrétaire Général des Nations Unies se montrait tiède pour défendre la cause des Malgaches sur ce sujet, ne voulant pas sans doute être plus royaliste que le roi vu que l’Etat malgache n’y prête pas une grande importance.

Aussi, l’Association Nosy Malagasy (ANM) qui regroupe des anciens juges internationaux, des enseignants d’Université et des intellectuels dirigée par Arlette Ramaroson, compte suivre les voies légales. Il s’agit selon Arlette Ramaroson, d’une bataille juridique internationale et il faut suivre cette règle. Donc, il faut exiger l’application des décisions des Nations Unies en 1979 qui enjoignent la France à dialoguer avec l’Etat malgache pour la rétrocession des îles éparses. L’ANM compte également réclamer à la France l’annulation des contrats d’exploration avec des sociétés pétrolières privées.

Droit international ou pas, vu le comportement de l’ancienne puissance colonisatrice, il est peu probable qu’elle fasse quoi que ce soit. Et le régime HVM qui compte se refaire une santé avec la tenue de la Francophonie n’envisage point de soutenir la cause des militants. Au niveau international, seule la Russie qui a une dent contre les puissances occidentales en général s’est exprimée en faveur de Madagascar dans ce domaine. Même l’Union Africaine ne s’est pas déclarée. Comme le régime n’a pas fait de demande officielle dans ce sens, c’est normal.

80 commentaires

Vos commentaires

  • 16 juin à 08:44 | olivier (#7062)

    Arlette Laguiller en France...
    Arlette Ramaroson ici..

    A chacun son fardeau...

    • 16 juin à 09:34 | Eloim (#8244) répond à olivier

      Arlette Laguiller : femme politique et syndicaliste française,
      Arlette Ramaroson : juriste international,
      Leur point commun : la revendication.

    • 16 juin à 09:51 | betoko (#413) répond à olivier

      Elle pourrait être nulle part , comme en France , en Belgique voir aux Etats Unis , cela ne l’empêche pas d’aimer son pays d’origine

    • 16 juin à 09:56 | akam (#7944) répond à Eloim

      - oh !oh !!!!Encore une qui veut prendre le train en marche !!!
      - une loi votee par les elus de France et Navarre en fevrier 2007 a clos cette vieille histoire chere Madame…pour quel genre de pays consideres-tu la France ? ces iles font partie du territoire francais.
      - tu dois meme demander un visa si tu tiens a y aller ! cad justifier ta visite ?
      - blablater a ce jour renoue avec l’affection des vinyles, on ne se remplit plus les bras de ces disques pour ecouter de la musique. Actuellemente une paire d’ecouteurs suffit. On est en 2016.
      - Etre avocate internationale ne suffit pas a asseoir ta credibilite. A la maniere de proceder, c’est presque une d…bilite !
      - le statut de footballeur international (surtout Barea« iste ») ne suffit pas pour te qualifier de joueur credible !

    • 16 juin à 10:06 | manga (#6995) répond à Eloim

      Malgré les réticences des investisseurs étrangers, et ce, concernant ladite bonne gouvernance, notre cher vénéré et président de la république, et d’après ses récentes déclarations ne comptera jamais élucider le mobile, du moins durant son mandat.
      Et si l’ANM, ayant axé sa raison d’être sur le volet, adapte une stratégie aussi timide - disons tenue par le « secret professionnel » - qu’elle ne voudrait pour le moment délivrer le strict minimum d’information les concernant.
      Il revient à conclure que la situation qui prévaut que le commun des mortels ne se reconnaisse sur le devenir de la patrie.
      Ignace-le-terrible était le premier à revendiquer le droit, certes ; mais parler sans terminer la phrase équivaut plutôt à du silence.
      Si nous n’arrivons pas à balayer devant notre porte, comment et par quel moyen nous pouvons affronter nos adversaires par le biais des observateurs tels que l’ONU et la CI.
      Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on est perpétuellement sur un cercle vicieux comme çà en a l’air.

    • 16 juin à 12:50 | manga (#6995) répond à akam

      AKAM,
      Merci de m’avoir permis de vous comprendre un peu plus.
      Je n’ai pas pu vous répondre plutôt que vous l’espériez mais, tout compte fait, je ne vois en aucun cas quel serait mon intérêt de fournir des informations erronées sur ce site à moins que c’est la pharmacienne du quartier ait tout simplement voulu témoigner son ingratitude à l’endroit de ses visiteurs. La vérité semble des fois trembler mais c’est comme çà : à chacun de l’interpréter comme il l’entend.
      Revenons à nos moutons :
      Exaspérant comme comportement quand vous reconnaissez que ces îles appartiennent « incontestablement » à la France, c’est que j’appelle (et permettez-moi le terme) DUP : mais que vous ne pourriez jamais admettre qu’une île comme ma patrie veuille parvenir à ses besoins propres.
      Loin de là de sous-entendre de quelque forme d’autarcie que ce soit à travers mes propos mais tant que quelques parcelles restent cultivables (zones inondables selon certains), je ne vois en quoi cela vous rend sceptique.
      Pire encore quand on s’attaque énergiquement à des centres pédiatriques pour défendre ses intérêts, et ce, à l’encontre des reformes inspirées pour la bonne marche que de l’intégrité de l’union qu’on a érigé soi-même.
      Revient à conclure que « voasarin’amboa, ny tompony ihany no tsy tia azy »
      Parce que pour vous, cette dame, ou bien celle qu’elle représente, ne se manifeste comme telle qu’elle a le droit de fermer sa gueuuule ???

    • 16 juin à 13:15 | sanois (#8546) répond à olivier

      Oui Arlette c en etait un(CAS) et elle a plutot et meme vraiment desservi sa cause.
      Excellente analogie !!!!!!!!!

    • 16 juin à 13:50 | akam (#7944) répond à manga

      - Qui est mieux place pour defendre les causes de l’etat malgache ? qui est responsable de ce pays ? en suscitant une morale du peuple liee a une spoliation, il n’y a pas mieux que le PRM pour manifester ce geste nationaliste. Et pas n’importe qui ?
      - S’il ne l’a pas clame « haut et fort », c’est qu’il a pris en compte (pour rappel le PRM est un expert comptable) les piles de documents relatifs aux droits internationaux et notamment ceux qui referent a la chronologie des evenements. Vu la « grandeur » des « penseurs » gasy de ce « faux-rhum », le costume est trop grand pour la plupart des grandes « gueules » ici.
      - La mentalite gasy est lisible quand les gasy dansent la findrafindraou. Un pas en avant, deux pas en arriere…Bref aucune avancee !...et c’est pareil dans les affaires ! Toujours du retard a l’allumage, et n’en parlons pas des rendez-vous manques car blablater encore une fois des TAAF est pitoyable ! Ce sujet est termine. Si tu tiens a debattre de ce sujet, remets le sur table aux elections PRM de 2018. Inch allah ! tu verras comment l’homme ou la femme en question se repliera sur lui (ou elle)-meme !

    • 16 juin à 15:57 | vatomena (#7547) répond à akam

      Un pas en avant ,deux pas en arrière .... pour toujours ?

    • 16 juin à 18:43 | manga (#6995) répond à akam

      Malagasy comme je suis, une fois en avant et de pas en arrière ne rime pas du tout avec le recul contrairement à votre interprétation, j’aurai mieux vous accorder le bénéfice du doute si vous m’avez suggéré une autre hypothèse telle que tourner en rond.
      Bon, il n’ya que le Président lui seul qui puisse prendre décision de’un dossier « épineux » pour certains, « complexe » pour d’autres.
      Mais il me semble que la loi El-Khomri fait l’objet d’un tel vacarme que même on fait croire aux autres européens à quel point tous les partis sont gagnants dans cette affaire et le maudit s’appelle François HOLANDE. Une reforme indispensable à la France mais qui « dérange » semble-t-il à ceux qui postulent pour la primaire.
      De quel débat vous faites allusion quand il s’agit d’un complot bien rôdé par les tenants successifs du pouvoir avec des « donneurs de leçons » à mettre à sac tout ce qu’ils croisent.

    • 17 juin à 09:06 | franc (#9485) répond à akam

      C’est sur ce sujet îles éparses qu’on peut distinguer les vrais des faux malgache sur MT ! C’est le cas de cet soi-disant « akam » (ami) mais en réalité bien pire qu’un ennemi, un veritable traitre qui poignarde leur compat dans le dos ! pffff !
      Ta loi par tes élus français n’engage que toi seul et tes semblables, ça ne concerne en rien Madagaskar, la bas ils peuvent faire de même, voter une loi qui mettra tous les français de la grande île et les traîtres dans ton genre de fooo tre le camp.
      J’apprecie votre patriotisme chere Mme Arlette et permettez moi de dire que cette france n’est qu’une voleuse la pire voleuse de la planète terre, assassin coupable du genocide de 1947 à Madagaskar celle qui heberge des traîtres, reine du "diviser pour regner”, ne merite aucun respect etc etc....

  • 16 juin à 09:33 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Entre le BDR & les ziles éparses , & la zirama, si vous nous parliez des nouvelles compagnies aériennes ?
    Encore une fois, n’ y a -t-il rien d’ autre à faire sure la grande ile à regarder en permanence sur celles inoccupées ou il n’ y a rien à faire ?

    • 16 juin à 09:55 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Jipo

      Tsy ty fitondrana tsy hanino-tsy hanin ty zay napetraky ry domelina sy ny forongony mihintsy no hanao hetsika ampahi-bemaso hiaro ny vahoaka sy ny fananany !!!

      Soso-kevitra no atolotray ireto mpitaky ireto ; manaova hetsika koa isika mandritra ny fanatanterahana ny frankofolia eto Madagasikara @ novambra (raha ho tanteraka ihany izy io). Manao filaharana, manao famelabelaran-kevitra, mitondra takela-damba fanentanana !

      Raha @zao volana zao aloha de ho sarotra ny hifantoka @io fa mandritra io vanim-potoana io no tena mety indrindra @ fantatr’zao tontolo izao ny hadalana ataon’ty fratsay ty aty @ tany madinika !

      Efa ho 30 volana zao ny nitantanan’ny hery vay manta ny firenena, tsy misy azo raisina ny fientanan’ny fampandrosoana @ ankapobeny ! Ny volana oktobra dia ho feno 33 volana izany fitondrana mohaka izany ! Za tsy mpaminany , ary za tsy mpahita zavatra ! Enga anie ka tsy ho marina io mety ho fifandrifiam-potoana io !

      Samia velon’aina !

    • 16 juin à 10:00 | Eloim (#8244) répond à Jipo

      Je sais que vous avez une sacro-sainte préoccupation pour les démunis et opprimés, la justice et le civisme de ce pays. Pourtant, il ne faut pas confondre les actions du gouvernement et celles d’une association quelconque militant pour la rétrocession de ces îles « EPARSES » (?)ou « MALAGASY » (?). Laissons tranquille cette association mener sa bataille malgré que nous savons que la lutte acharnée s’avère être perdue à l’avance vue que le tenant du pouvoir actuel n’a pas le COURAGE et la VOLONTE d’entamer le DIALOGUE avec son HOMOLOGUE français.
      J’espère que cette association d’Arlette Ramaroson n’emboîte pas le pas d’autres associations qui s’évertuent la lutte en nationalisme radical et/ou xénophobique.

    • 16 juin à 13:21 | sanois (#8546) répond à Eloim

      Faut declarer la guerre on a une armee ! et ils sont loin pour agir......

    • 17 juin à 09:16 | franc (#9485) répond à sanois

      Tres bonne idée ! en plus il faut faire travailler cette armée malagasy de

  • 16 juin à 09:55 | betoko (#413)

    Selon André Oraison , seul le tribunal de La Haye pourrait régler ce problème et La France n’est pas sûr de gagner , idem en ce qui concerne l’île comorienne Mayotte

    • 16 juin à 10:15 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Que pèse-t-il cet Oraison ? Que diriez vous d’échanger Mayotte contre les iles éparses ? WIN -WIN ? Betoko

    • 16 juin à 10:29 | betoko (#413) répond à vatomena

      André Oraison un prof de droit international à l’université de La Réunion s’est occupé de nos îles éparses depuis 1976 , il a donné des aides précieuses juridiques à nos compatriotes qui luttent pour la rétrocession de nos îles . Il a trouvé aussi une faille sur la façon dont Mayotte est devenue française .

    • 16 juin à 10:34 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Ce professeur de droit à la Fac de Saint Denis et qui s’est fait chahuter par ses étudiants il y a 6 mois ?

    • 16 juin à 10:39 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Nous n’allons pas laisser la population malgache dans la désillusion totale concernant la démarche à suivre pour restituer ces îles. La résolution de l’ONU de 1979 reste valable quoi qu’il advienne. Le processus à encourager, selon même cette résolution, c’est le DIALOGUE à engager entre les deux « CHEFS » dont chacun devra s’attendre et s’apprête de chaque côté ses mémoires de défenses. La position de la France, tout le monde le sait, est sur la défensive. Quant à Madagascar, est-ce que le tenant du pouvoir a le COURAGE et la VOLONTE d’entamer ce soi-disant « DIALOGUE » ?
      Ainsi, s’avère-il inutile de se chamailler en dehors du cadre légal ou de procéder à une incitation au trouble qui pourrait faire échouer le processus en question. Une attitude plus sage, c’est de bannir l’esprit nationaliste radical et l’appel à la xénophobie car le processus en question est hautement politique et diplomatique entre deux pays « AMIS ».

    • 16 juin à 11:00 | betoko (#413) répond à vatomena

      Supposons que se soit vrai , il y avait combien d’étudiants certainement en majorité des Mahorais ou des pro-Mahorais , car il les dérange . Monsieur André Oraison ne se base que sur des lois internationales mais jamais sur ses opinion
      A lire sur Google « Les Comoriens sont naturellement et traditionnellement chez eux à Mayotte »

    • 16 juin à 11:05 | zorey974 (#7033) répond à vatomena

      Oraison la référence de betoko ! Un prof sans crédibilité...
      Et comparer Mayotte avec les îles éparses c’est juste.... stupide

    • 16 juin à 11:10 | betoko (#413) répond à Eloim

      Une question se pose , pour quoi le pouvoir actuel reste silencieux jusqu’ à maintenant , Parait que cela devrait de faire en toute discrétion , au contraire disait le professeur Raymond Ranjeva , cela devrait se faire en toute clarté

    • 16 juin à 11:10 | vorona (#8254) répond à betoko

      Insistez pas trop pour Mayotte car si vous la voulez la France est prête a faire un bon prix pour ce qui est devenu un gros boulet !!!!!
      Et si ça continu il y aura plus de Comoriens à Mayotte qu’aux Comores !

    • 16 juin à 11:22 | olivier (#7062) répond à zorey974

      Ne dites pas cela Zorey !

      « Association ...qui regroupe des anciens juges internationaux, des enseignants d’Université et des intellectuels »

      Admirez plutôt le sens des priorités des "anciens juges internationaux , des enseignants et des intellectuels !!!!

      Les tribunaux sont corrompus jusqu’à l’os...les pénitentiaires font greve...les prisons sont des taudis....

      Les universités ressemblent ( à certains endroits) à des bidon-villes...certains diplômes s’achètent..

      Mais HEUREUSEMENT l’élite...la CREME DE LA CREME...a trouvé son GRAAL.

      Impressionnant...

      n’est ce pas ?

       :)

    • 16 juin à 11:28 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Une silence complice, dit-on ?

    • 16 juin à 11:43 | vatomena (#7547) répond à vorona

      Mayotte à la charge de Madagascar,j’aimerais voir ça ! M ;Betoko est il preneur ?

    • 16 juin à 11:50 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Vox populi ,vox dei" voix du peuple ,voix de Dieu— Il se fait que les mahorais ne veulent pas des comoriens chez eux !

    • 16 juin à 12:07 | betoko (#413) répond à zorey974

      S’il était un prof sans crédibilité , comment se fait il qu’il est indéboulonnable .
      Non je ne compare pas Mayotte aux îles éparses , ce sont deux problèmes différents sauf que au niveau du droit international , il y des injustices . A défait de Dadabe , voici un autre zoreil réac

    • 16 juin à 13:22 | sanois (#8546) répond à betoko

      Rien de pire qu un boulon rouillé pour etre indevissable

    • 16 juin à 14:17 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      Se faire traiter de réac par un vieux sénile syndicaliste quelle honneur :)

    • 16 juin à 14:58 | titi (#2603) répond à Eloim

      Vous avez dit restitution !! Mais ces iles n’ont jamais appartenu à la république malgache qui a bien du mal à gérer son pays et n’a que faire de ces ilots dont elle serait incapable d’assurer la gestion .La proximité géographique n’est un argument que pour les ignorants. Faut il que les ile anglonormandes deviennent françaises et saint Pierre et Miquelon canadien.
      Quant à Mayotte si ses habitants souhaitent entrer dans le beau paradis malgache on vous vend l’ile pour un euro symbolique.

    • 16 juin à 20:25 | manga (#6995) répond à vatomena

      VATOMENA,
      Mayotte fait partie intégrante de l’archipel des Comores ; donc avant de penser à la transaction, ayez l’amabilité de poser la question à ceux qui sont directement concernés.

      Quant à ce nouveau département, tous les présidents qui se sont succédés ont été sur un même diapason, de même comme l’avait interprété un ancien ambassadeur plénipotentiaire dont je cite : « Mayotte n’est d’aucun intérêt pour la France, et si c’est pour avoir la mainmise sur l’océan Indien, Djibouti en est une ; comme un peu plus à l’Est : l’Ile de la Réunion ».
      Donc pourquoi départementaliser une île qui représente 99% d’islam.

    • 16 juin à 21:44 | vatomena (#7547) répond à manga

      Bonsoir

      Bien sur ,Mayotte appartient géographiquement à un archipel mais géographiquement seulement .Les populations de ces iles n’ont pas toujours vécu dans le meme concert ; Il faut se souvenir de l’histoire et de l’époque des ’’sultans batailleurs " .Lors du référendum ,chaque ile a choisi son destin . A Mayotte ,les concernés ,n’ont pas voulu d’un destin comorien par un vote franc et massif. Résultat tres embarassant pour la France .Accepter dans son lit une fille tres pauvre , ignorante et de plus étrangère ne fait pas une belle union...Surtout quand une parentèle abusive vient se mettre à table sans invitation.

    • 17 juin à 00:36 | manga (#6995) répond à vatomena

      Merci VATOMENA,
      Il me semble qu’un point commun nous rallie quand vous reconnaissez que géographiquement Mayotte appartient à l’archipel des Comores ;
      Que la Guyane fasse partie du continent latino-américain, comme la Nouvelle-Calédonie revendique son indépendance ; tandis que la Corse ne cesse de se faire entendre.
      Et si ce n’est que, mais quand vous avez le culot d’inviter une fille pauvre dénuée d’esprit que de culture, est-ce un constat issu d’une relation dite consentie ou au moment où précisément elle a été invitée à se déshabiller ?

    • 17 juin à 07:47 | Gérard (#7761) répond à olivier

      c’est le propre des «  »élites«  » que de s’élever au dessus de nos basses contingences afin de porter leur regard au plus loin
      et de concocter des lois qui les mettent hors de portée du vulgum pécus

    • 17 juin à 09:23 | franc (#9485) répond à vatomena

      Oh ! Tais toi pour une fois tatie Vatomaine ! il y a hier un sujet plus interessant pout toi, defend plutôt la communauté LGBPD ! Laisse nous s’occuper des sujets serieux ! va jouer la bas !

    • 17 juin à 09:25 | franc (#9485) répond à vatomena

      Oh ! Tais toi pour une fois tatie Vatomaine ! il y a hier un sujet plus interessant pout toi, defend plutôt la communauté LGBPD ! Laisse nous s’occuper des sujets serieux ! va jouer la bas !

    • 17 juin à 09:31 | franc (#9485) répond à vatomena

      Oh ! Tais toi pour une fois tatie Vatomaine ! il y a hier un sujet plus interessant pout toi, defend plutôt la communauté LGBPD ! Laisse nous s’occuper des sujets serieux ! va jouer la bas !

    • 17 juin à 09:40 | franc (#9485) répond à titi

      Ces îles sont malagasy le pti titi de grominet ! as tu oublier que la france a voulu aussi s’approrier de la grande et tu oserais dire peut être que Mada aussi est français ! bande de voleurs

    • 17 juin à 09:46 | franc (#9485) répond à vatomena

      La dessus j suis d’accord, les mayonnaise doiv rester français et les comoriens aussi et même tous ses pays pauvres de l’afrique victime de la colonisation à la française. Il faut juste que Madagaskar et ses îles éparses aux malagasy.

    • 17 juin à 11:25 | vatomena (#7547) répond à franc

      oté ZéZé ,zot tete y chauffe trop meme ! C’est la France qui paye aujourd’hui trop cher son aventure coloniale .Sous le vain prétexte d’un devoir de civiliser ,de moderniser ,d’assistance elle a brisé des structures africaines millénaires tout en négligeant chez elle le développement de ses villages ,de son industrie ,de son territoire.On ne peut etre à la fois au four et au moulin .Face à une Allemagne surpuissante et libérée du poids de colonies ,elle a failli disparaitre .Mais la France en affranchissant ses colonies a libéré des forces destructrices indigènes .L’ordre colonial ayant disparu ,partout les abus de pouvoir ,les guerres tribales , la prédation, la faim et le crime ont frappé les nouveaux pays indépendants .L’Afrique ,Madagascar ,C’est un cri de douleur aujourd’hui . La Jeunesse a perdu tout espoir d’une vie meilleure.Les potentats ,les nationalistes les plus criards ,Tous lorgnent vers la France comme vers un refuge pour le cas où il faudrait déguerpir .
      Au péril de leur vie ,les misérables s’aventurent dans les déserts , sur la mer pour rejoindre la terre de l’ancien Rai aman dreny .Et la France croule sous le poids de cette invasion de despérados .Colonisation à l’inverse !

      Cette semaine on a trouvé 34 cadavres de migrants morts de soif dans le désert . La majorité des victimes étant des enfants (20).La malédiction coloniale poursuit la France . Mayotte fait des envieux

    • 17 juin à 11:28 | kartell (#8302) répond à vatomena

      La départementalisation fait partie de ces prétentieuses déterminations politiques du pouvoir français qui a transformé ce confetti inassimilable , en une vitrine de savoir-faire couteux de l’échec à la française, petite noix de coco vide sur le gâteau rassi de leur colonisation ….

      Faut-il rappeler que les français n’ont jamais été consultés sur cette entrée holdup tandis que le pouvoir avait pris grand soin de n’interroger que ceux qui voyaient dans cette intégration propice, leur unique bouée de secours et leur seule opportunité à s’extirper d’un bourbier comorien qui prospère, lui aussi….

      Aujourd’hui, la situation ne fait que se dégrader parce que la réalité de terrain produit son effet boomerang nocif, passé sous silence par la presse hexagonale sans que cela n’inquiète personne, officiellement, malgré une situation qui dégénère dans un déni pernament des autorités d’andafy…

      Les français iront jusqu’au clash parce qu’ils ne voudront pas, une nouvelle fois, perdre la face tandis que la danseuse voilée de leur république apprécie de plus en plus le gout juteux de ce beau citron pressé !….

      La main tendue de la France n’a rencontré que les bras croisés de ces insulaires….

      « Le pays des droits de l’homme » n’aura jamais quitté ses guenilles, héritées de la colonisation, tandis que le coq gaulois, de plus en plus déplumé, continue de chanter de plus belle, ses deux pattes posés dans le fumier fumant de Mayotte….

    • 17 juin à 12:02 | vatomena (#7547) répond à franc

      Oté ZéZé Franc ,Je me garderai bien de vous dissuader de jouer avec tous les LGBT de la terre .Chacun est libre de ses préférences . On jouit là où l’on peut .

    • 17 juin à 12:08 | vatomena (#7547) répond à manga

      bonjour manga@
      excuse ,je n’ai pas bien compris votre question . Qui habille et qui déshabille ?

    • 18 juin à 10:53 | titi (#2603) répond à franc

      Pas d’argument alors il faut avoir recours à l’insulte.
      Non non Mada n’est pas française et c’est bien ainsi,Mayotte étant déjà un lourd fardeau pour la France.Que ferions nous de ce pays à la dérive depuis qu’il est indépendant ?

  • 16 juin à 10:17 | olivier (#7062)

    Vous faites bien d’évoquer Mayotte : connaissez vous le nombre de candidats Comoriens à l’exode ?

    Pourquoi vouloir fuir leur eldorado ?

    Quant à la déclaration du Pr Oraison : je ne doute pas qu’elle remplisse de joie tous les citoyens malagasy !
    A mon avis le GRAAL est proche...la mane pétrolière va faire de Madagascar un Dragon de l’ocean Indien dans un délai d’environ 2 semaines...
    Demain on va raser gratis....

    Il faut organiser une fety be par anticipation du grand bonheur qui va arriver...ALEFA

    https://www.youtube.com/watch?v=74Im6zOHeow

  • 16 juin à 11:22 | vorona (#8254)

    Questions récurrentes :
    - pour en faire quoi ?
    - pour que ça profite à qui ?
    - gestion qui paye ?
    - surveillance avec quels bateaux ? quels avions ?

  • 16 juin à 11:23 | Isandra (#7070)

    J’ai lu les programmes de rassemblement de la diaspora, lequel aura lieu en France...on ne voit pas nulle part le sujet des îles éparses. Pourquoi,...? Pour ménager un peu le pays d’hôte...?

    • 16 juin à 11:38 | olivier (#7062) répond à Isandra

      Vous avez raison ISandra..

      cela cache quelque chose..
      On ne nous dit pas tout...

      et pourquoi ne pas avoir organisé le rassemblement sur Juan de Nova ?
      Avec un drapeau arc en ciel ?

      Ca reste le « pays d’hôte » après tout...

    • 16 juin à 12:10 | Isandra (#7070) répond à olivier

      Vivement la diaspora patriotique,...

      Bye les lèches botte,...

    • 16 juin à 13:02 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra, ceci prouve que la Diaspora, a d’autres occupations qu’ils estiment 1000 fois plus urgent que les Iles Eparses. Pour le Territoire qu’il a l’Etat Malgache n’est pas foutu de s’en occuper. Alors de là a vouloir agrandir le Territoire Malgache pour le ruiner encore un peu plus, au profits de Certains et surtout des Foza sangsues comme vous, cela n’intéresse personne.
      Et j’ajoute. Si vous avez lu le statut de la Diaspora, vous auriez pu vous en rendre compte, qu’il est précisé, qu’elle est apolitique...Il faut savoir lire et comprendre, avant de commenter et de critiquer.

    • 16 juin à 15:05 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Parce que vous croyez que tous ce gens qui revendiquent ces îles sont de politiciens,...

      Apolitique, à mon avis, cela n’ en empêche pas,...

      Ce n’est pas une affaire politique,...mais, c’est une affaire juridique internationale,...

    • 16 juin à 16:16 | olivier (#7062) répond à Isandra

      mais oui

      le temps viendra ou vous serez rétablis dans vos droits..(comprendre ce que vous « pensez » être vos droits)

      le temps viendra ou le pétrole coulera à flots...et avec lui la justice, la démocratie, l’honnêteté....le travail...
      Non je déconne... :)

      le temps viendra ou votre grandeur éclatera au grand jour...

      le temps viendra ou l’eau ne sera pas humide, et ou le plomb se transformera en Or.

      Oui...

      Le temps viendra ou les maudites tortues de Juan des Nova fuiront face à vos armées d’ARLETTE en pirogues...

      les maudits colons ayant refusé de financer une vedette hors bord...malgré l’instance du pr ORAISON...et de son ami MARTINEZ ( la merguez)...

      Par contre le temps de vos inepties est loin d’être révolu..

      Tâchons d’en rire...

    • 16 juin à 16:43 | Isandra (#7070) répond à olivier

      C’est vrai, le moment est mal choisi,...

      Hollande est maintenant très occupé,... :
      - Les foots,
      - Le chatouillement de Matinez & cie,...
      - Les sondages(les journalistes prédisent qu’il sera dépassé par Mélenchon,...)

      C’est beaucoup, tout cela,...

    • 16 juin à 20:08 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      Rassemblement de la diaspora hors MAdagascar ???
      S’il se faisait à Madagascar ce ne serait pas la diaspora !
      Pourquoi n’est-il pas fait allusion aux Iles éparses ?
      Les Iles éparses et leur pétrole ! Quand sera extrait le premier pétrole Malagasy ?
      Et après Madagascar deviendra rapidement comme le Vénézuela !
      Est-ce réellement un objectif ? Pour l’instant la seule différence enter ces deux pays c’est l’un a du pétrole, et le point commun est la puissance de la corruption institutionnelle.

    • 16 juin à 20:10 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      L’autre préoccupation de Grotoumou est de continuer à payer sa danseuse, pardon son actrice.
      Le reste l’indiffère.

  • 16 juin à 12:08 | Ra-Jao (#282)

    Désolé de glisser ce sujet qui n’a rien à voir avec l’article objet de vos débats, mais je n’ai pas pu m’empêcher de porter à notre connaissance comment un état digne de ce nom, la Mongolie, impose ses règles - ici la joint-venture : entre l’état mongolien et la multinationale Rio Tinto - pour l’exploitation de ses mines. Au fait, l’ ensemble de nos ressources minières contribuent -elles pour quel pourcentage de notre PIB ? Chercher où est l’erreur chez nous. Bonne lecture et ne pleurez pas, nous avons les dirigeants que nous méritons.
    Crédit Agricole CIB est intervenu en tant que chef de file dans le plus important financement de projet minier jamais réalisé, pour un montant de 6 Mds$ à Oyu Tolgoi, en Mongolie. Oyu Tolgoi est une mine de cuivre et d’or située dans le désert de Gobi et détenue conjointement par Rio Tinto et les autorités mongoles. Conformément aux exigences des Principes Equateur, la dimension environnementale et sociale du développement de la mine a été analysée avec beaucoup d’attention. Les retombées sociales et financières pour le pays seront massives avec, une fois la construction terminée, une contribution au PIB mongol à hauteur de 30 % de son niveau actuel et une source importante de devises étrangères. Cette transaction, qui est une avancée majeure pour la Mongolie et Rio Tinto, confirme l’expertise de CACIB dans le secteur des Mines et Métaux

  • 16 juin à 12:51 | kartell (#8302)

    On aimerait qu’il y ait autant d’énergie déployée pour réclamer « le minimum syndical »l : du travail, du riz et un pouvoir digne de ce nom….mais, c’est vrai que c’est trop demander à certains qui préfèrent faire de l’accessoire , l’indispensable : "une île vaut manque est tout est dépeuplé, miséreux alors même que nous pourrions être riches respectés, enviés dans toute l’immensité de l’Océan Indien ….

    Aujourd’hui, après un demi-siècle de réflexion intense , nous nous apercevons , non, que notre appauvrissement, nous pose quelques problèmes mais qu’ils nous manqueraient ce qui pourrait nous rendre notre fierté nationale que nous avons due mettre dans notre poche percée depuis si longtemps…

    Mais la tâche est ardue voir difficile à remplir tant toute la planète ou presque est contre nous, en dehors de nos fidèles amis comoriens, en droit, eux, de réclamer leur île perdue de Mayotte que le colonisateur aurait voulu transformé en un paradis, aujourd’hui perdu pour un enfer départemental, désormais programmé…

    Personne à notre secours, comme si votre requête était considérée comme subalterne voir secondaire par rapport à la tâche qui nous incombe de donner un avenir décent à nos enfants et un pouvoir responsable pour notre société, qui souffre, muette !…

    La Grande Russie semblerait être notre seul secours en espérant que son utilité sera décuplée par rapport à son aide apportée du temps lointain où nous faisions « amiral-amiral » avec elle !…

    Nous sommes un peu comme celui qui cherche par tous les moyens à freiner sa chute, la moindre petite branche, le tout petit brin d’herbe deviennent, des lors, un formidable espoir pour remonter la pente que tous prévoient être interminable….

    Nous cherchons, en vain, des appuis internationaux qui se font rares et plutôt discrets même l’U.A, pourtant si proche de nous, esquive nos demandes de soutien, occupée par des querelles intestines, elle aussi !…

    Une question, dés lors, se pose, nos revendications sont-elles fondées devant tant d’oppositions et d’indifférences internationales ou sommes nous, les pauvres victimes du syndrome« le plus fort a toujours raison » ?…

    Cette affaire constitue une bouffée d’oxygène, nous permettant , l’occasion est rare, d’éviter de taper, de manière continue, sur le pouvoir, qui lui a bien compris le message, en restant silencieux, pour détourner à son profit un mécontentement et une revendication d’intellectuels, qui pour cette fois, ne sont pas dirigés contre lui et sa clique mais contre l’ancien colonisateur ingrat et pingre !….

    • 16 juin à 16:22 | vatomena (#7547) répond à kartell

      Il y a en effet mieux à faire pour le peuple que de s’agiter pour des iles éparses que les malgaches n’ont jamais colonisés faute de pouvoir les situer.Le souci de ces iles ne dépassera pas un petit cercle de notables assurés de trouver table mise matin ,midi et soir ..Ni le petit vendeur informel d’Isotry ni le voleur de zébus de Betioky ne revent de planter son étalage ou de faire ruminer ses betes sur une des iles désertes .La cause des iles ne sera pas populaire tant qu’il n’ aura pas une martyre de la cause.Je ne vois pas pour le moment de candidate au martyre . Isandra ,Carole, peut etre ?

    • 16 juin à 18:20 | kartell (#8302) répond à vatomena

      Que diable ! auriez-vous, ainsi, une liste de patriotes prêts à « mourir pour des idées » ? ou, êtes-vous de ceux qui constatait que l’agitation sur un forum n’est qu’un prétentieux coup d’épée dans l’eau, fréquenté par quelques privilégiés de la capitale ?
      Votre raisonnement pousse à la modestie des idées et à celles des revendications mais le paraître, aujourd’hui, a le vent en poupe, c’est, celui-là même, qui souffle en alizés dans le canal du…Mozambique !

    • 16 juin à 18:44 | vatomena (#7547) répond à kartell

      Tout bonimenteur a besoin de monter sur une estrade . Mais s’il n’est pas charismatique nul ne l’entendra .L’Héroine des iles éparses n’est pas encore née ......

  • 16 juin à 13:31 | Benandro (#6318)

    alaina ho an’iza alo, de iza daoly ny gasy afaka makany, de inona ny HO atao any ?????? mba réaliste zareo a. iza no hanendy ramanonaka any sy hanao vary amin’ ananana.

    • 16 juin à 13:45 | Ra-Jao (#282) répond à Benandro

      Je ne comprends pas ce raisonnement : parce qu’une partie de notre territoire n’est pas exploitée, alors abandonnons la à qui la voudra !

  • 16 juin à 14:33 | Twinkie (#9611)

    Bon, c’est malheureux à dire mais déjà que l’État malgache a déjà du mal avec son territoire actuel, alors avant de réclamer le retour de territoires supplémentaires, faudrait déjà installer un état de droit digne de ce nom et faire fonctionner les institutions correctement non ?
    Si c’est pour que ces territoires soient ensuite revendus ou totalement spoliés par des trafiquants comme cela se fait sur le territoire national actuellement, ce n’est pas la peine !

  • 16 juin à 14:38 | josoa (#9612)

    c’est déjà cause perdu, sauf peut être si nos dirigeants arrivent à rallier à la cause des puissances étrangères rival de la France (qui ne peut asseoir sur la scène internationale sans l’Afrique).
    Surtout dans le contexte actuel où l’énergie constitue un enjeu majeur mondial.

    • 16 juin à 15:56 | olivier (#7062) répond à josoa

      Voilà une idée géniale qu’il convient d’exploiter !

      ....et faire des dizaines de milliers de « diasporados » des éléments infiltrés..façon daesh - ravitoto ?

      « l’ »energie constitue un enjeu majeur mondial."...qu’il a dit le génie...

      nul doute que vous et vos amis resteront d"éternelles sources d’énergie FOSSILE.

    • 16 juin à 16:37 | Jipo (#4988) répond à josoa

      Pensez-vous qu’ il y a plus d’ énergie sur ces iles que sur Madagascar ?
      Entre l’ énergie solaire, l’ éolien, hydraulique , que manque-t-il à la grande ile que ces confettis puissent avoir en plus, à part peut-etre : pas de babakoto pour les piller ...
      Je serai vous, je revendiquerai la lune : avant que quelque’ un ne le fasse et y découvre du tokay , pour faire rouler les sarety bien entendu , les zébus ayant DEJA : été exportés !

    • 16 juin à 16:39 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Du TOAKA bien sur .(ah ! ces correcteurs d’ orthographe )

  • 16 juin à 16:24 | atavisme premium (#9437)

    Ces revendications sur les îles éparses n’intéressent pas la classe dirigeante Gasy ,enfin si nous pouvons qualifier ainsi cette bande de mafieux ,anciens collabos et colonisateur moderne de leur propre pays !
    En effet incapable de maîtriser une grande partie du territoire terrestre et rien des territoires maritimes et aériens de la grande ile ,ils se voient mal assurer (sans investissements majeurs) la souveraineté sur ces îles. D’ou l’appel du pied à l’ex pour une cogestion ou ils n’aurait qu’a récolter les fruits du dur labeur des Français .
    Et oui on ne transforme pas facilement des roitelets de campagnes des haut plateaux en stratège maritime !
    Reconnaissons leur au moins ce mérite de l’avoir compris !

  • 16 juin à 18:23 | Jipo (#4988)

    A regarder de plus près le visage d’ arlette ramaroson, on devine de suite que c’ est une autochtone : à son regard « éparsillé » , les jivaros en aurait fait une oeuvre d’ art : internationale cela va de soi ...

    • 16 juin à 21:54 | vatomena (#7547) répond à Jipo

      @Jipo
      Un regard glauque en effet ,peu engageant ; Ce n’est pas Jeanne D’Arc !

  • 16 juin à 19:37 | Cacatoès (#7049)

    Ny ambanin’ny mason’ny pitondra aza tsy hitany koa nosy zeparsa any no dongin’ireto olona @ frantsay eo !!
    Hasaivo hataon’ny pitondra klo izay mahatafan’ny Dago sy ny gasy kely vao midongy anireo nosy ireo nareo !! Dia iza hono no halefa hipetraka any raha azo eo izy ireo ? Ireo panao polifika ireo sy ny forongony ? lol

  • 16 juin à 19:45 | diego (#531)

    Bonjour,

    Le drame pour le pays c’est que quand ses élites ne participent pas dans l’affaiblissement de l’Etat et des Institutions de leur pays, elles mènent constamment les mauvaises luttes, et pour rien arranger, à contre temps et pour des choses complètement superflues.

    Personne ne dénonce jusqu’ici les trois drames successifs qui ont eu raison de la souveraineté du pays :

    - le refus du 2e tour de 2001-2002 ;

    - la chute du régime Ravalomanana en 2009 ;

    - et enfin, les dernieres élections législatives et présidentielle qui ont vu la victoire de Mr R. Hery, un homme dont le parti n’a pas réussi à faire élire même pas un parlementaire. Des élections qui ont marginalisé l’ensemble des Institutions du pays, de facto, ont questionné l’INDÉPENDANCE DU PAYS !!!!!

    Le pays a connu cinq années de vide juridique, 2009-2014, durant lesquelles les putschistes ont été engagés à plusieurs reprises la responsabilité de l’État malgache :

    - achat et location des avions chez Air Mad, travaux ici et là....vidant la caisse de l’État.

    Le pays est en faillite, les délestages sont devenues des banalités, on brade Air Mad, l’État est mou, inexistant, les Institutions sont corrompues :

    - au milieu de tout cela, le régime envers qui le peuple n’a aucune confiance invite des pays peu fiables, peu regardant de la liberté de presse, privent leurs peuples respectifs de liberté, pire, ce sont des pays où la corruption gangrène et empoisonne la vie politique et la vie enconomique.

    Qui en parle ? Et pourtant, on aborde ici régulièrement des Iles Éparses !

    Il faut définir l’identité et la culture du pays, avant de vouloir redéfinir ses territoires.

    Pour la route :

    - dans quelle République sommes-nous ?

    • 16 juin à 23:53 | isoarha (#8297) répond à diego

      Bonsoir,
      J’ai une question : pourquoi ce serait un problème pour Mcar de réclamer ce qui lui appartient ?
      Je trouve assez « gênant » comme l’attitude de notre président actuelle de ne mm pas mentionner l’appartenance des Îles éparses à Mcar, dans les Grandes insta ces internationales, ne serait - ce que pour prouver sa « fameuse » réintégration de la Communauté Internationale.

      Je trouve aussi gênant de la part d’un Malgache, un citoyen Malgache de refuser l’idée qu’un territoire lui appartenant lui laisse indifférent de là à remercier qu’un autre le lui enlève et tout ce qu’il montre comme réaction c’est « bien fait pour nous, bravo ma France »,

      Les Îles éparses sont malgache comme Andrianampoinimerina fut le roi des Merina.
      Mcar , depuis la décolonisation n’est pas intéressante pour la France, elle préfère le caillou mahorais, d’après vous, pourquoi ?

      Commentez plutôt la politique française, c’est de bon aloi.

    • 17 juin à 03:39 | diego (#531) répond à isoarha

      Bonjour,

      Les élus Malgaches devaient tout faire pour préserver la SOUVERAINETÉ de leur pays, vous n’avez donc à me questionner sur ce que j’ai dit plus haut.

      Questionnez les dirigeants successifs du pays depuis 2002, si on peut les appeler dirigeants, ceux-mêmes qui ont tout fait pour obtenir le soutient, la reconnaissance et une légitimité venant de la CI et de la France pour valider leurs folies, leurs coups d’État.

      La CI et la France ne vous ont pas disputé à savoir si Andrianampoinimerina était Roi de l’Imerina ; la France avait bien entré dans ses logiciels que Madagascar est un pays indépendant depuis 1960, mais depuis 2002, ce sont Ravalomanana, Rajoelina, et Mr R. Hery et leurs alliés respectifs qui ont tout fait jusqu’à aujourd’hui pour disputer aux Malgaches, questionner et enlever aux Malgaches cette Indépendance de leur pays.

      Avant 2002, les crises successives à Madagascar n’a jamais été de nature Institutionnelle, jamais. Personne et aucun politicien n’a jamais questionné l’autorité de l’État, son impartialité, et n’a jamais mis en cause, ni douter les autorités et l’impartialité des Institutions régaliennes du pays. Et c’était l’État et les Institutions Malgaches que la CI et la France respectaient, écoutaient, collaboraient et avec lesquels Madagascar pouvaient avoir des différends. On respectait ce Madagascar là car il était capable se prendre en main, il avait ses processus électoraux, ils n’étaient parfait, mais bien perfectibles TOMPOKO :

      - qu’est-ce que nous pouvons avoir de si parfait, du point de vu législative, après à peine 50 ans d’Indépendance ? Peu de chose....

      Mais avant 2002, le pays avait au moins quatre partis politiques bien gérés, solides, et avaient eu des leaders et des membres qu’on pouvait appeler des gens compétents, preuve que les anciennes crises n’ont jamais été de nature Institutionnelle. En tout cas, l’État et les Institutions ont été épargnés par les crises depuis 1960 :

      - pas celle de 2002, encore moins celle de 2009 et certainement pas les dernières élections.

      Quand j’ai dit, le Patron d’Air Mad doit être absolument GASY :

      - il y a des personnes, GASY, MIVANITINITIKA, qui semblent ne pas comprendre pourquoi les Malgaches doivent être au commande partout, dans leur pays. Sinon, où vous voulez qu’ils soient ou encore, qui souhaiteriez-vous gouverner le pays ? On vient toujours avec l’idée stupide que c’est la compétence qui doit primer, oui, mais entre GASY, entre compatriote, c’est logique. Les étrangers n’ont pas à concurrencer les Malgaches à Madagascar, encore moins à la tête du pays et dans les postes importantes qui touchent les intérêts politiques et économique du pays.

      Conclusion, vous n’avez pas à me questionner sur la souveraineté du pays.

      Si un jour Madagascar devait demander les Iles Éparses, il le ferait en ce moment là en temps qu’un pays souverain, responsable, politiquement et institutionnellement stable, solide et respectable. Tout se négocie, tout est négociable, et les lois changent avec les années, commes les empires....nous y sommes pas...

      .....les politiciens sont incapables de mener à son terme une réconciliation qui ne demande même pas la moindre connaissance des lois internationales :

      - il ne faut pas s’endormir !!!

  • 16 juin à 22:17 | Albatros (#234)

    Qui au niveau des pays de la CI interviendra en faveur de Madagascar pour les Iles Eparses ?.

    - Les américains qui ont spolié les indiens d’Amérique ?.
    - Les russes qui ont spolié les Tatars de la Crimée ?.
    - Les anglais qui ont spolié les chagossiens de leur Ile au profit des américains ?.
    - Les mêmes anglais vont-ils rendre les Malouines aux argentins ?.
    - Les chinois qui tentent de s’accaparer d’iles du Pacifique sur lesquelles ne vivent aucun chinois ?.

    Je pense qu’avant de s’occuper de ces Iles qui portent bien leur nom (éparses !), les malgaches devraient d’abord s’occuper de leur..... Grande Ile.

    • 16 juin à 23:22 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      Vous n’ etes pas le « seul » à penser aussi bien ...

  • 27 juin à 15:47 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    l’espoir fait vivre les c...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 212