Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 06h08
 

Transport

Circuit Antananarivo-Ivato et Alakamisy Ambohidratrimo

Les mauvaises manières persistent

vendredi 13 mai | Yvan Andriamanga

Décidément, rien ne fera changer de manière à certains receveurs et chauffeurs de taxibe de l’Axe RN 4. La Commission érigée au niveau du District d’Ambohidratrimo aura fort à faire dans la mesure où l’on constate déjà que le problème se situe au niveau de ces employés de transport public qui n’en font qu’à leur tête. Mercredi 11 mai dernier en fin d’après-midi, le terminus change à leur gré : de Talatamaty, à Ambohibao ou Andranomena, selon le bon vouloir du receveur ou du chauffeur. Et avec un ton et un air qui disent « cause toujours, tu m’intéresses ! ». Ils savent qu’on a besoin d’eux mais ce qu’ils doivent prévoir c’est qu’à force de trop pousser le bouchon, ils ne deviendront plus si indispensable qu’ils ne paraissent car si ces manières de faire persistent (jusqu’à quand ?) l’idée de faire entrer d’autres opérateurs n’est pas à écarter ! En tant qu’usager, on n’a point de droit avec eux. Est-ce qu’on arrivera jamais à leur inculquer la moindre des politesses et du sens de service, à défaut de politique orientée client ? Voilà pourquoi l’idée de mettre un profil type du chauffeur est indispensable, mais celui de derrière qui gère les passagers nécessite d’être « formaté » car en relation avec la clientèle aussi, il est nul.

Imaginez alors que l’on sort de chez soi, le premier contact est une brute de premier ordre et qu’on sera encore en bute avec son espèce le soir ! Est-ce que ces hauts-gradés, principaux opérateurs dans ces transports publics de cet axe, ne peuvent pas mettre au pas leur troupe pour une bonne fois pour toute ?

2 commentaires

Vos commentaires

  • 13 mai à 12:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    C’est le CALVAIRE de tous les usagers du transport public à Tana : Urbain et suburbain.

  • 13 mai à 15:39 | Raanona (#8467)

    Le profil type de ces chauffeurs et receveurs :

    des gars paysans qui viennent du fin de la campagne vakinakaratra, Mahitsy et les alentours de Tanà. ils sont incultent, ils n’ont pas leur CEPE et ils viennent en ville avec l’ambition suprème de devenir chauffeur de bus (comme d’autres avaient comme rêve d’enfant de devenir pilote d’avion). Ils font un peu d’auto école mais la plupart du temps du gros bizna pour avoir leur permis. Ils peuvent commencer comme aide-chauffeur et avoir une grande promotion gratifiante en devenant chauffeur ! Alors vous voyez si les gens qui vous servent sont ainsi, c’est pas étonnant que vous ayez des services merdiques.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 114