Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 22h42
 

Société

Antananarivo ville

Les marchandises saisies seront brûlées

vendredi 11 mars | Mirana Rabakoniaina

La commune urbaine d’Antananarivo ville (CUA) après l’ultimatum jusqu’au 15 mars pour faire déguerpir tous les marchands ambulants des endroits où ils ne doivent pas être, passe à la vitesse supérieure et fait savoir que toutes les marchandises saisies au cours de la descente seront brûlées sous 30 jours. Les marchandises saisies seront gardées 10 jours. Saisie assortie d’une amende de 50 000 ariary. A partir du 11ème jour, les propriétaires devront s’acquitter de pénalité de 1 000 ariary par jour. Si au bout du 30ème jour de saisie, les marchandises ne sont pas récupérées, elles seront brûlées.

Reste à savoir, qui va vérifier si les marchandises sont bel et bien brûlées et que fait-on des marchandises périssables ? La CUA espère que cette dernière mesure sera plus dissuasive pour faire entrer les marchands ambulants dans les endroits dédiés aux marchés.

26 commentaires

Vos commentaires

  • 11 mars à 09:05 | hrrys (#5836)

    Esperons que ces marchandises soient bel et bien brûlées après saisie je crains fort qu’elles soient détournées

    • 11 mars à 09:10 | Noue (#2427) répond à hrrys

      Ahazo entambe indray ny mpitandro hifampizarazara !

      iza no ihino an’izany hoe ho dorona zany ny entana ?

  • 11 mars à 09:15 | Dadabe (#9116)

    Et si on les offrait aux plus nécessiteux (je songe surtout aux vêtements) ? Brûler ne sert à rien sinon à polluer l’atmosphère.

    • 11 mars à 10:01 | rakotoson (#8023) répond à Dadabe

      HALTE AUX DEUX POIDS DEUX MESURES !

      Les responsables de la CUA devraient ne pas fermer les yeux devant tant d’ abus - qui durent depuis des années - des vendeurs de voiture d’ occasion sur l’ avenue de l’ Indépendance et périphérie . Ils ne devraient pas s’ acharner sur les petits marchands des trottoirs dont on sait les méfaits sur la circulation en général ( auto, moto , piétons, charrettes ... ) dans les capitale

      Des voitures 4X4 , Sprinter et autres berlines haut de gamme qui coûtent des dizaines voire des centaines de millions d’ ariary occupent à longueur de journée les parkings des lieux précédemment cités qui se trouvent pénalisés. Et , la CUA n’ y troouvent rien à redire . Acombien doit devenir une heure de stationnement de ces voitures - ventouses ? Et , à qui doit - on reverser les sommes collectées ? Ca doit représeter tut de mêe des dizaines de millions d’ ariary / mois ?

      Je vois mal les propriétaires de ces voitures à vendre prendre des tickets de parc-mètres et/ ou horodateurs . En attendant , ce sont les automobilistes en mal de stationnement qui vont tourner péniblement en rond dans les artères .Pire , ce sont les propriétaires des boutiques des environs qui paient déjà annuellement- officiellement - des patentes qui ne trouveront pas où se garer . Et quand on pense à leurs clients potentiels lesquels vont devoir se rabattre sur les grandes surfaces pour éviter les enfers de l’ avenue de l’ Indépenance

      Madame Lalao Ravaomanana et son équipe devraient ( aussi ) y penser sérieusement

      J’ ai lancé , ici , l’ idée d’ installer un véritable show- room payant sur le By - pass ou le Marais Massay. Ces vendeurs de voiture n’ y gêneront personne. Il n’ y aurait même pas eu la peine d’ investir dans ces coûteux parc - mètres ( pour la commune ! ) car des embouteillages ils y en auraient moins alors . A moins que les responsables de la CUA tiennent à investir dans ces équipements pour leur « bizn » et/ ou autres commissions !

    • 11 mars à 10:03 | Eloim (#8244) répond à Dadabe

      Brûler ou pas, c’est un faux problème car des mesures répressives ne résolvent rien du tout, plutôt ces mesures aggravent la situation qui prévaut avec la précarité grandissante des conditions de vie de la population tananarivienne.
      Est-ce qu’il y a d’autres mesures incitatives visant à intégrer progressivement dans le secteur formel ces marchands en leur offrant un délai raisonnable pour s’en approprier ? Des mesures non contraignantes qui sont facilement réalisables et encourageantes avec allègement de charges tout au début et améliorer au fur et à mesure que leurs conditions de travail s’améliorent.
      Notre administration n’est pas apte à éduquer la population et ne fait que brandir des mesures disciplinaires vaines pour mâter les émeutes générés par ces incompréhensions d’ordre organisationnel. Alors, on sait que la conséquence est très néfaste quant à l’ambiance créée par des troubles permanents qui pourrait influencer le bon déroulement des activités économiques de la Ville. La mesure primordiale c’est d’engager toujours des dialogues tendant à faire participer tous les acteurs concernés et des mesures prises collectivement qu’on applique loin de toute utilisation de la force.

  • 11 mars à 10:37 | Isambilo (#4541)

    La seule solution qui vaille est de prendre le mal à sa racine :
    Les importateurs et les grossistes pour les produits importés. Mais il faudra affronter les intermédiaires malgaches. Un premier pas est franchi avec la régularisation de la situation des transitaires. Il faut continuer dans ce sens.
    Pour les produits frais (légumes, viandes, etc) il n’est pas difficile de tracer leurs origines. Même traitement.
    Il est inutile de courir après le menu fretin.

    • 11 mars à 11:45 | Dadabe (#9116) répond à Isambilo

      Bonjour Isambilo et Eloim,
      Vos posts me conviennent tout à fait. Mais, si d’aventure, on se mettait à brûler des affaires utiles pour les plus nécessiteux, voilà qui me semblerait scandaleux. Pour le reste, il faut évidemment trouver une solution pérenne à la multiplication de ces vendeurs à la sauvette ou informels. Bonne idée, aussi, que de désembouteiller le centre-ville en aménageant des parkings à la périphérie.

    • 11 mars à 17:36 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Vous feriez mieux de vous occuper de tonnes de nourriture consommable jetées par les grandes surfaces en France,... au lieu de donner des leçons aux Malagasy ici,...

    • 11 mars à 18:22 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra là encore tu parles de quelque chose que tu ne maîtrise pas.
      Ce qui est jeté par les Grandes Surfaces comme vous dites est légiféré depuis quelques années en France, de nos jours les denrées alimentaires qui ne sont plus vendables en Grande surface sans que ceci ne soient périmées sont données à divers association et Gratuitement.
      Donc Parler de ce vous maîtrisez, au lieu de porter accusation à tort à des choses que vous n’aviez aune connaissance. Vous vous estimez intelligente peu-être, mais détrompez vous, vous êtes plus qu’un ignare. Pour ne pas dire autre chose, vous êtes une GROSSE DAUBE...§§§ !!!!

    • 11 mars à 18:53 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Est ce donc que vous etes constamment mal informée ou que vous cherchez à faire rire de vous ? -Ignorez vous « les restaurants du coeur » alimentés par des dons gracieux du public et par les grandes surfaces qui se débarrassent ainsi de tout ce qui est fraichement périmé en date .Les affamés malgaches du grand sud ne pourront jamais profiter de ces dons car nos ministères ne voudront jamais s’acquitter du prix du transport et que la douane vorace de Tamatave est prete à tout taxer .

    • 11 mars à 19:27 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      « Ce qui est jeté par les Grandes Surfaces comme vous dites est légiféré depuis quelques années en France »

      Quelques années,...? Parce que ce j’ai compris cette loi n’est pas encore en état d’être applicable,...

    • 11 mars à 19:50 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Elle est appliquée -Savvez vous qu’à la Réunion on collecte activement pour Madagascar constamment en souffrance

    • 11 mars à 20:03 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Pas besoin d’être grand devin pour comprendre d’ou sort cette cher Isandra !
      La morgue et le mépris au bord des touches sont toujours là
      Cette espèce, dont elle est issue, nous autres, les avons raccourcis d’une tete pendant la révolution Française !
      L’histoire est en marche ,le peuple Malagasy le fera aussi un jour ou l’autre !

    • 11 mars à 20:32 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Ecoutes Isandra je ne suis pas là pour vous servir dans un plateau et encore moins dans un plateau en argent...Vous vous dites fûtée et intelligente faites les recherches vous même. ET je maintiens ce que j’ai dit...Grosse Tâche que vous êtes ...
      De l’incroyable. Mais quelle abrutie alors ..!!!!

    • 11 mars à 21:20 | vatomena (#7547) répond à FINENGO

      Faut pas etre trop sévère avec la dame Isandra . Elle donne l’impression de s’essayer mais elle n’a pas encore le fond . A Marseille on dirait d’elle : « Elle n’est pas finie ! » Il est amusant de la voir dérailler

    • 11 mars à 21:32 | FINENGO (#7901) répond à vatomena

      Re bonsoir Vatomena.
      A Marseille peut-être mais dans le Sud-ouest ils disent Fini à la Pisse...
      Et je pense que c’est bien le cas.
      Re bonne soirée ..!!!

    • 12 mars à 06:37 | Dadabe (#9116) répond à vatomena

      Bonjour Vatomena,
      Pas d’orage cette nuit, à Antsirabe ! Mais la fraîcheur du matin est là... Ouf ! Bref, Isandra est le prototype même de l’imbécile satisfait(e) de lui (d’elle). Jamais un doute, jamais une question intelligente pour tenter d’en savoir plus, jamais un « merci » ou l’aveu de s’être trompé(e) : l’arrogance de la konnerie, quoi !
      Personnellement, comme des millions de Français, je donne chaque année à la Banque alimentaire qui se charge de répartir les dons alimentaires vers les associations s’occupant des plus démunis (et ils sont nombreux, en France aussi !!). Je donne d’ailleurs essentiellement des produits pour bébés (trop de généreux donateurs les oublient !) et cela représente pour moi un petit SMIC (je le fais car je le peux, c’est tout). Isandra pourrait-il (elle) nous préciser sa générosité ? Je sais, ça ne se dit pas, on ne s’en vante pas etc, etc... Mais, pour une fois, pour savoir, par esprit de transparence, pourrait-il (elle) nous donner une petite raison de ne pas le (la) prendre pour un sa-laud (une sa-lope) définitif (ve) ?
      PS - S’agissant des grandes surfaces, vous avez parfaitement raison. Une loi récente a d’ailleurs mieux encadré ces dons (notamment pour les denrées périssables) et le système fonctionne depuis très longtemps et de façon exemplaire. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut dire du bien des grandes surfaces qui étranglent les petits producteurs...

    • 12 mars à 14:50 | takaka (#8449) répond à Isandra

      Chère Isandra. Les pays développés fonctionnent autrement. Il y a des lois même pour jeter à la poubelle. Ces lois sont faites pour protéger les producteurs, le système fiscal, etc et ainsi d’éviter les corruptions. Rien à voir avec notre bien aimé et bordélique Dago.
      Alors SVP restons à Madagascar pour les résolutions de ses problèmes.
      NB Une personne qui aime ses compatriotes même s’ils sont nuls et malfaisants comme TGV.

  • 11 mars à 13:03 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Quel titre aguicheur !
    et si on brulait les trafiquants de BDR, et toutes ces racailles qui gangrènent le Pays, certes il y aurait un énorme trou dans la couche d’ ozone, mais l’ air serait tellement plus respirable ...
    Toujours s’ attaquer aux petits, aux plus démunis, quel couraze !
    Donnez du travail à ceux qui essayent de survire au lieu de mettre la me-de sous le tapis !
    Entre ceux qui essayent de survivre « honnêtement » et ces parasites qui affichent de manière ostentatoire et provocante leurs larcins / la voie publique, tant qu’ à faire : qu’ ils banquent : (horodateurs) et chaque véhicule qui ne change pas de place au bout de 48h00 : fourrière ./
    Autant bruler les rizières, qui ne suffisent pas à nourrir son peuple ...

    • 11 mars à 13:16 | Dadabe (#9116) répond à Jipo

      Vous n’avez pas tout à fait tort (c’est une litote !).

  • 11 mars à 13:31 | harmelle (#5862)

    Lorsque je suis obligé de passer par Tananarive les gosses qui mendient sur les trottoirs à l’ombre des bennes à ordure me gênent beaucoup plus que le fait d’être obligé de contourner les commerçants informels ! Je n’ai pas les mêmes priorités et , n’ai pas à faire non plus de populisme facile et pré électoral .
    Il faut vraiment sérier les priorités .....

    • 11 mars à 16:33 | Dadabe (#9116) répond à harmelle

      Vous avez parfaitement raison (cette fois, ce n’est pas une litote).

  • 11 mars à 18:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Johnny Halliday chante : « Allumez le feu ».
    Un vendeur ambulant Tunisien s’est immolé au feu.
    Le printemps a embrasé le monde Arabe dont la Syrie actuellement.
    C’est la fin (arriver au pouvoir avant 2018) qui justifie les moyens sauf qu’à Mada les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets même si la volonté d’y parvenir/la similitude est flagrante/frappante : Les conseilleurs ne sont pas les payeurs et le copier-coller est toujours de rigueur.

    • 12 mars à 06:47 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour,
      Votre référence au « Printemps arabe » et à ce jeune homme tunisien, petit marchand ambulant qui s’est immolé par désespoir, est très intéressante et peut-être même inquiétante. La CUA ne fait-elle pas, dans cette affaire, une subtile et assez vicieuse pression sur le gouvernement pour que ce dernier lui lâche un peu du lest ? Si la CUA va jusqu’au bout de son intention à l’égard des marchands ambulants, il est bien possible que cela soit l’étincelle qui va embraser le mécontentement populaire (du moins à Tana, mais comme c’est toujours à Tana que se décident les choses...). L’État, c’est à dire Hery dans votre actuel système présidentiel où vos députés ne sont que des marionnettes qu’on fait taire à coup de 4x4 et de coupons d’essence, ne peut que redouter cette position de la CUA... Faut voir.

  • 12 mars à 10:02 | kakilay (#2022)

    Il suffit de ne pas faire de loi ;
    comme cela,
    pas de loi à appliquer,
    et le bordel est assuré...
    Sinon on aura toujours le problème
    à résoudre :
    comment faire appliquer les lois ?

    Ou bien refaire les élections municipales,
    et promettre de n’appliquer aucune loi,
    être sûr de gagner sans aucune discipline,
    mais dialoguer
    sans aucune discipline
    de prise de parole :
    c’est toujours répressives...
    les règles.

    Rousseau :
    Si les hommes savaient
    ce qu’ils voulaient,
    ils n’auraient pas besoin de...
    loi.

    Tous des citoyens éclairés !

    Le populisme éclairé :
    à l’ère du numérique !

  • 12 mars à 15:58 | FINENGO (#7901)

    Isandra, je ne sais exactement où vous êtes résident (e) dans le Monde.
    Mais hier soir sur TF1 une émission à été consacré sur divers structures d’aides aux personnes en difficulté, et la donation était un des sujet évoquée, en Particulier des Grandes Surfaces et des industriel. Si vous l’auriez vu et suivi cette émission vous auriez eu la réponse à vos interrogations. Oui les produits des Grandes Surfaces non vendus et non périmés qui sort de leurs rayons de vente sont donnés à des associations et ceci est bien légiféré, qui par moment rendent les donations assez compliquées, en Particulier pour la Viande entre autre.
    Vous auriez certainement pu voir aussi cette émission sur TV5 Monde.

    Donc au lieu de vous prétendre connaisseur ou connaisseuse de toutes choses et sans limite, ce qui est très rare ou inconcevable dans ce monde. Ayez l’obligeance d’être humble et de ne parler que de ce vous maîtrisez. L’histoire du Crapaud et de la Grenouille est un bel exempte de la vie, à vouloir être ce que l’on n’est pas, on fini par s’ exploser. Et c’est bien votre cas. Je me répète vous êtes d’une turpitude qui dépasse toute attente.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 222