Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2016
Antananarivo | 21h29
 

Economie

Marché des produits cosmétiques

Les importations sont prépondérantes

mardi 15 mai 2007 | Lanto

Les produits cosmétiques et parfums sont considérés à Madagascar comme des produits de luxe. Avec un salaire mensuel moyen de 30 euros soit 74 370 Ariary , le pouvoir des achats des Malgaches est faible, et ne permet pas à la plupart d’y accéder. Toutefois, les besoins évoluent dus à la sensibilisation à l’hygiène. Dans les grandes villes, les besoins en produits cosmétiques et parfums deviennent significatifs. Les femmes dépensent jusqu’à 20% de leur salaire pour les produits de beauté. Dans les petites villes, les besoins en produits d’hygiène notamment la dentifrice, savons et shampooing se font sentir.

Dominance de la marque française

L’industrie des cosmétiques et parfums est dominée par les sociétés « Diana » et « Somalco ». Ces dernières produisent principalement des produits basiques tels les vernis à ongle, le savon de toilette, dentifrice et shampooing pour une clientèle locale. Par ailleurs, les importations sont significatives bien qu’elles aient nettement diminué avec la crise économique de 2002 et la dépréciation monétaire de 2004.

Les importations sont largement dominées par les marques françaises, qui sont fortement concurrencées par les produits de contrefaçon importés d’Asie, les produits d’Afrique du Sud et en moindre part par les produits fabriqués localement .Selon les chiffres des douanes, en 2006, sur 28% des importations de produits cosmétiques, 14% viennent d’Afrique du Sud et 11% de la Chine.

La réglementation laisse à désirer...

Les importateurs de produits cosmétiques pour la plupart sont des importateurs-grossistes et agents de marque avec ou sans contrat d’exclusivité. Les produits sont ensuite distribués dans les instituts de beauté, les magasins spécialisés et les pharmacies. Les grandes surfaces, quant à elles, importent par leurs centrales d’achat et les parfumeries de luxe et des instituts de beauté.

Ces produits ne sont soumis à aucune réglementation. Une demande d’autorisation de dédouanement est l’unique obligation des importateurs. Cette demande, annexée de la facture et du connaissement doit être faite avant expédition des marchandises auprès de la Direction e la Pharmacie et des Laboratoires.

Seuls les produits pharmaceutiques et para pharmaceutiques dont les produits amincissants, les produits dermatologiques ainsi que les compléments alimentaires doivent faire l’objet d’une autorisation de mise sur le marché.

P.-S.

Source : missioneco

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 288