Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 septembre 2017
Antananarivo | 12h23
 

Société

Paris

Les îles éparses à peine évoquées, les Malagasy n’osent pas insister

jeudi 29 juin | Yvan Andriamanga

Le chef de l’Etat malagasy, Hery Rajaonarimampianina a rencontré son homologue français Emmanuel Macron le 28 juin au palais de l’Elysée à Paris. Selon le communiqué officiel et d’après l’interview que le président malagasy a accordée à la radio France internationale, plusieurs sujets ont été évoqués dont la coopération entre les deux pays, le changement climatique, la sécurité des indopakistanais de nationalité française et la question des îles éparses. Conclusion sur les îles éparses «  les discussions devront se poursuivre  ». En tout et pour tout, c’est le résultat de la discussion sur les îles éparses. Donc, rien ou presque. Apparemment, le côté malagasy n’ose pas trop insister. Même si les Nations Unies ont donné raison à Madagascar sur ce sujet, c’est la France qui occupe et exploite ces îles éparses et les Malagasy n’osent pas trop insister auprès de son ancien colonisateur.

Le journaliste du RFI a évoqué dans ses questions un « relent de colonialisme » dans cette affaire, mais le Chef de l’Etat a éludé, préférant une question juridique. Donc, en gros avec ce genre de dirigeants ce n’est pas demain que les îles éparses seront rétrocédées à Madagascar. Les revendications des opposants et appels des sociétés civiles de tous bords voire le recours aux Nations unies ne sont que verbiages tant que l’Etat malagasy n’insiste pas auprès de l’Etat français. D’autant que le nouveau président français, Emmanuel Macron, semble dégager une nouvelle vision.

En matière de coopération entre les deux pays, lit-on dans le communiqué « il s’agissait de se pencher sur le renforcement de la coopération entre les deux pays » notamment par les voies traditionnelles mais surtout d’encourager les investisseurs privés français à venir à Madagascar qui est ouvert à tout le monde. Le président malagasy a cité pour souligner cette présence française, les grandes entreprises françaises actuellement à l’œuvre dont Bouygues, Colas et Aéroport de Paris dans les travaux d’’extension de l’aéroport international d’Ivato.

101 commentaires

Vos commentaires

  • 29 juin à 09:47 | Behantra (#9165)

    Aiza ialahy rambonaitra a ??

    Asa ra mba azon’ilahy antsaina fa tony ’fihaonana’ intony no ilana ny asan’i ’conseiller’

    Sa moa taimbava sy zesta no betsaka .. tena vongany marina

  • 29 juin à 09:53 | RASOA (#2016)

    Nos dirigeants doivent absolument réclamer en toute priorités les Iles Eparses afin de le rendre aussi pauvre que notre grande Ile Madagascar. Macron devrait dire à rajao : Karakaray aloha ny azo.
    En fait, la France a pitié des animaux habitants ces Iles Eparses, car si Rajao et les politichiens Malgaches y règnent, il n’y aurait plus rien à manger pour ces pauvres bêtes, même les cailloux fondraient en un rien de temps. En tant que Malgaches, je ne voudrait pas que les animaux qui y vivent subissent ce que nous les habitants de la Grande Ile...les Malgaches vivent actuellement.
    Alors, la France Gardez ces iles.....ne les donnez pas à ces dahalo.
    Faire pression sur la France...heureusement pour nos politichiens que le ridicule ne tue pas.

    • 29 juin à 10:40 | Gérard (#7761) répond à RASOA

      presque tout est dit là...

      une nouvelle idée en vogue est que la déconfiture actuelle serait due a une coopération trop exclusive avec l’occident, alors vive l’orient

      bien entendu les méthodes de gestion et de prédation locales n’y sont pour rien !

    • 29 juin à 14:21 | jules (#2904) répond à RASOA

      Heureusement que la france garde les iles eparses sinon ce serait une catastrophe pour elles.
      Les malgaches les pilleraient pour tout détruire comme sur la grande ile.

    • 29 juin à 16:44 | Bernika (#7711) répond à RASOA

      Alors là je tire mon chapeau devant tant de clairvoyance, bravo !

  • 29 juin à 10:22 | punchline (#9673)

    Rajao a un regard de suppliant, de mendiant, de subalterne ; et l’autre ne le regarde même pas.cette photo nous dit tout .

    dans la même situation Monsieur Madagascar tsy mandohalika a au moins essayé d’ouvrir sa guele, ça n’a pas reussi , mais au moins il a essayé

  • 29 juin à 10:48 | akam (#7944)

    @kartell
    - En jugeant Jupiter le marcheur, je vois que t’es un rejet du bokimena…un actuel melonchoniste ! de la gueule…rien que la gueule ! enfin un demago quoi !
    - A propos des TAF, beaucoup ont ete dits et debattus ici mais a ce stade, c’est fini. Jupiter ne peut contredire son idole. De Gaulle, le Grand et pas « les faux et pretendus g…istes actuels » l’a decide en son temps, relaye par les pouvoirs sucessifs FR et definitivement actes en TAF. C’est fini car les gasy eux-memes n’ont rien fait d’autres que de se lamenter. Ca ne suffit pas ! il y a des criteres juridiques internationaux, scientifiques, environnementaux…pleins ! Actuellement Jupiter qui se la joue en defenseur de peuples opprimes, d’environnement propre, de la planete « bleue » ne peut rien faire. Effectivement Jupiter qui tient a rendre la planete aussi belle que l’Amerique en replique a Donald (qui ne tient qu’a son continent) a des arguments fondamentaux comme quoi la France a enormement investi dans ces TAF comme quoi lui-meme qui se croit plus monarchique que le roi ne peut rien faire !
    - Jupiter appartient a cette generation qui a grandi avec les mediterraneens qui, elegamment, te repondent « on verra… demain » pour ne pas te dire sechement « non ». Alors aux croyants gasy du possible rattachement des TAF au tanibe, priez, priez…(plutot vers l’est) vos vœux pourront peut-etre exauces ! Toi qui adheres aux idees de l’insoumis : fais lui savoir au tympan !

    • 29 juin à 12:07 | kartell (#8302) répond à akam

      Le mélanchonisme est devenu le « Canada Dry » d’une gauche devenue libérale compatible sauf que le parcours politique de son gourou ne joue pas en faveur de son idéologie utopiste ….
      Nous touchons le fond du trou parce que la politique est devenue une simple guerre des chefs s’abritant derrière des idéologies plus publicitaires que pragmatiques : séduire un plus grand nombre pour s’ajuster au monde qui nous entoure….
      « Le caméléonisme » est devenue tendance sur notre planète malade où les nations sont prisonnières de leurs engagements à des communautés supranationales dont Jupiter vient de déclarer sa profonde addiction ( E.U) !….
      Mettons de côté, toutes ces déclarations de campagne, elles ne sont qu’un emballage jetable, nous allons découvrir le fond des choses, plus tard, des surprises sont à attendre !…
      Cet « homme providentiel » est un pur produit de l’élite française avec un parcours politique, dès plus speedé, qui ne permet pas de se faire une idée exacte de ce qu’il a dans le moteur !…
      Ses électeurs ont plébiscité un packaging en dédaignant son contenu, intentionnellement général , ils vont avoir tout le loisir de le découvrir prochainement :

      "Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau !
      Sans mentir, si votre ramage
      Se rapporte à votre plumage,
      Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois."

    • 29 juin à 14:21 | vatomena (#8391) répond à akam

      Sauvez ,sauvez tortues de mer ,petits et gros poissons des iles éparses . fermez la route d’Ivato et du marché asiatique . Tirez au canon sur tous les prédateurs de la faune marine

    • 29 juin à 14:28 | vatomena (#8391) répond à akam

      Il est joli ,il semble beau le nouveau Jupiter .Son ramage ressemble à son plumage .Il a fait les grande écoles ,le Monsieur .Et aussi du théatre mais je lui trouve la tete d’un DRH ,d’un directeur des ressources humaines ,pret à licencier quiconque lui déplait .

    • 29 juin à 14:50 | Isandra (#7070) répond à akam

      Vatomena,...

      Et qualifier les choses comme il faut,...par exemple : « la colonisation est un crime contre l’humanité »,...

      Ca promet,...

      Ce Monsieur est une dernière chance pour la France pour sauver sa place et ses influences dans le monde,...

    • 29 juin à 15:53 | vatomena (#8391) répond à akam

      @iSANDRA
      UNE colonisation qui établit une administration générale là où il n’y en a pas , qui ouvre des écoles là où il n’y en a pas , qui dresse la carte de régions restées inconnues, ,qui lance des ponts et des routes là où il n’y avait que des sentiers et des gués à traverser , qui accorde des bourses pour aller étudier dans une métropole ,qui ouvre des hopitaux pour ruiner les sorciers guérisseurs , qui assèche les marais ,qui introduit des cultures de rente ,qui instaure un système postal , qui abolit l’esclavage , qui répand la Dtt dans les villages paludéens : Oui ,c’est un crime contre l’humanité pour le Président Macron.
      Affamer le peuple comme l’ont si bien fait les dirigeants malgaches ,n’est ce donc pas un crime contre l’humanité !?

    • 29 juin à 16:29 | Isandra (#7070) répond à akam

      Vatomena,...

      Vous me faites penser à un riche qui a volé l’enfant de son voisin pauvre,...

      - Un juge a posé la question à M.le Gros, votre voisine Pierrette vous a accusé que vous lui avez volé son enfant,...Quelle est votre défense M le Gros ?

      - Chez moi, son enfant ne manque de rien, il peut manger tout ce qu’il veut, changer plusieurs vêtement tous les jours, jouer pleins des jouets, avoir sa propre chambre, dormir sur un grand lit avec un matelas tendre et épais,...aller à l’école en voiture,...etc

      Selon vous, en entendant l’explication de M. Le Gros le juge lui donnera t il raison d’avoir volé l’enfant des autres, juste sur le fait que l’enfant est bien traité chez lui,...?

    • 29 juin à 16:37 | manga (#6995) répond à akam

      AKAM,
      C’est ce que je n’arrive pas à saisir dans vos piètres commentaires et celui d’évoquer cette planète qui est loin d’être à notre portée sans avoir eu l’audace de démontrer à quel point notre président est ridiculisé, soit par la presse que sur le plan diplomatique. Il ferait mieux de prêter beaucoup plus d’attention de sur tout ce qu’il avance.
      Je m’explique :
      - Un individu est dit français quand il est en possession d’un document lui permettant d’attester son appartenance à ladite nationalité".
      - Les indo-pakistanais sont tous des apatrides, donc, ils ne jouissent même pas la nationalité indo-pakistanaise. Et s’ils ne sont pas issus de la énième génération ; c’est qu’ils vont directement vous cracher sur le visage qu’ils sont intouchables comme étant français. Raison pour laquelle, ils ne demandent même pas le concours du gouvernement malagasy de les aider à résoudre le conflit interne qui perdure au sein de leur propre communauté même.
      Je réitère que dans le langage parlé, ils sont des malagasy quand ils veulent très rarement s’en servir. Mais pour régler ce différend interne qui perdure, ils comptent brandir la carte maîtresse en ignorant simplement qu’ils sont sur le sol « malagasy » : état dit souverain comme il se doit.
      Et le fait de faire perdre du temps à Jupiter pour des sujets ne relevant que des absurdités avérées comme telles de notre cher et vénéré président est tout simplement synonyme de dialogue de sourd.
      Encore un autre fiasco ; les imperfections sont dans les gênes.

    • 29 juin à 19:29 | vatomena (#8391) répond à akam

      Rappelez vous Isandra ---En 1895 ,il n’y avait rien à voler à Madagascar mais il y avait tout à créer .Le seul commerce florissant était la vente d’esclaves ,de quelques zébus et du riz pour les bateaux qui faisaient escale en rade et non dans des ports .Il n’y avait pas de ports. , Par contre il y avait des immensités de terres à l’abandon ,jamais défrichées , couvertes de bozaka. Ces terres attendaient la tomate ,la vanille ,le manioc,le cacao ;l’eucalyptus....etc
      Et le Colon installé quelque part n’exigeait pas du fokonolona le Vodyhena à chaque abattage de zébu comme l’exigeait le mpamjaka autrefois .... crime contre l’humanité ?

  • 29 juin à 10:51 | vorona (#8254)

    « .....la France qui occupe et exploite ces iles Eparses.... »
    Petit rappel : les 5 iles éparses c’est total 60 km2 soit environ Tana et banlieue (sachant que Bassas da India est un atoll qui n’a pratiquement pas de terre émergée à marée haute). Le seul intérêt pour
    l’instant de ces ilots c’est leurs zones de 200 miles autour de chaque ile pour la pêche. Heureusement la France veille !

    • 29 juin à 18:13 | akam (#7944) répond à vorona

      @manga
      - Ok Professeur Manga je ne ponds que des pietreries qui enivrent les habitues du faux-rhum comme toi !
      - Je vois que t’as rien a cirer des problemes environmentaux et pourtant t’as bien vecu les consequences d’El Nino au mois de janvier quand des inondations eurent lieu a des endroits inattendus (sud) ou plutot la secheresse que t’as connue ici a Tana. Periode a laquelle l’Ikope est en crue ! Je te rappelle qu’en reponse a Donald qui, en tant que climat-sceptique, s’en fout de la COP21, Jupiter le marcheur (Macron) a dit « make our planet great again ». Ca lui concerne mais pas ton Hery !
      - En effet le gasy, comme t’es, s’en fout donc royalement ! Ce qui n’est pas le cas des froggies (francais, mangeurs de grenouilles) qui veillent sur les TAF non seulement pour leur potentiel energetique (energie fossile :gaz et petrole) mais les utilisent aussi pour parfaire leurs connaissances environmentales (station meteo, relais des grands bateaux de peches, biodiversite, flore, faune, fonds marins, geologie…) dans cette zone geostrategique (malheureusement en liaison avec le tanibe) comme les autres iles environnantes telles que celles que tu peux frequenter actuellement comme Nosybe et Sainte Marie (les plus connues). Si tu me titilles dans ce sens telles sont les situations actuelles. En bref depuis 2007-2008, la France a actees en TAF ces iles eparses qui ont ete et qui reviennent, a discussion ici, a longueur d’annee !
      - A propos des indo-pakistanais, je suis loin d’etre xenophobe et tu peux relever ici que j’suis un qui ne supporte jamais ce comportement ici. Comme ton login je ne suis pas caucasien mais bien teinte comme toi. Et je debats de ce que je sais et me tais quand je me sens incompetent. Je ne suis pas ignare mais je n’ai pas aussi reponse a tout. Si t’exposes la situation de ces personnes ici je ne vois pas en quoi la republique malgache ne les integre pas. D’ailleurs je connais pas mal qui sont fiers d’etre nes ici et d’avoir le passeport gasy. Quand au charivari antinomique que t’evoques a propos de la nationalite malgache, francaise ou indienne ou pakistanaise repose la question a l’AN, c’est l’assemblee democratique competente ou va voir en personne le PRM ? Alertons les futurs candidats PRM que ce sera un bon sujet de debat lors des futures elecions de 2018

    • 29 juin à 21:37 | manga (#6995) répond à vorona

      AKAMA
      Permettez-moi de vous tutoyer,
      Pour les indo-pakistanais, il me semble que tu n’as rien à rajouter de ce que j’ai avancé, et ce n’est pas surtout à toi que je souhaite m’y renseigner. Je les connais comme j’ai vécu dans leur environnement dans le cadre professionnel. Du moins saches faire la différence entre la réalité et quelques prétextes visant à sciemment modifier le sens de mes propos.
      Quant à EL NINO que tu relates tout au long de ton post, reconnais que lors du dernier COP 21, notre cher président s’est encore ridiculisé devant la communauté internationale en réclamant 40 Milliards de dollars à titre de « dommages et intérêts », un budget équivalent à celui prévu pour tout le continent africain.
      Sur ce volet, et comme 80% de nos besoins s’importent, contentons-nous de savoir respecter le peu que nous tenons entre les doigts, en commençant par arrêter ces exportations illicites de faune&flore, dont le régime actuel est mouillé jusqu’aux os, et qui semblent à l’origine des sanctions de quelques organisations internationales comme le CITES, et pour ne citer que...
      Quant en 2008, période où les médias réunionnaises avaient accusé les malagasy de polluer l’environnement avec leur feu de brousse ; elles auraient dû prévoir des incidents, comme ce qui s’est passé à Saint-Louis dans sa déchetterie : un incendie provoqué, donc de nature criminel.
      Il est des fois où on est obligé de fermer sa grande gueule sur des faits qu’on ne maîtrise point.
      AKAM, les linges sales se lavent chez soi, et pour beaucoup plus de discretion, étends tes caleçons à l’insu de tes voisins.

  • 29 juin à 10:54 | ratiarivelo (#131)

    MIDY VODY ny Anao LAHY****ny tena marina dia MIFORIN-DRAMBO toy any RAMBO....naitra****vava no betsaka sy ny : Wawaaaaaaaaaaaa ! vongany marina !! Efa mandry ve ny ao an-tanàna eeeee !!! mbola ho ela vao ho tafarina****samy tsara

  • 29 juin à 10:58 | ratiarivelo (#131)

    MAHERY an-TRANO e !! ny ao an_tanàna ihany no TERENA ! MAHONENA !!MPAMO**** an-tanàna ???

  • 29 juin à 11:12 | Isandra (#7070)

    Pour que la rencontre soit équilibrée, il fallait un jeune charismatique pour contre-balancer un jeune charismatique tel Macron,...

    Imaginez la poignée de mains entre Trump et Hery R,...Il faudrait qu’il s’entraîne à faire de bras de faire avec ses gardes rapprochés,...dès maintenant,...sinon, cela ferait mal,...

    • 29 juin à 11:22 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Bonjour .
      Vous devriez songer à arrêter la veuve poignée, vous allez, faute de vous muscler : nous faire une tendinite ...

    • 29 juin à 11:42 | takaka (#8449) répond à Isandra

      Je préfère un quémandeur que ton andevo d’ANR qui va vendre même sa mère.

    • 29 juin à 12:20 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ta-Kaka,

      « ton andevo d’ANR qui va vendre même sa mère »...?

      Alors là, vous volez très haut,...cela ne m’étonne pas quand on voit votre pseudo,...

    • 29 juin à 12:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Jipo,...

      Macron est une chance pour la France et la Francophonie,...il faut que vous vous en réjouissiez,...tous les dirigeants de pays que ce soit grands ou petits se bousculent à lui rencontrer,...

      A cette allure, les influences d’Antan de la France pourraient revenir, avec Macron le Winner, un autre charismatique,..Cela augmenterait la cote de la francophonie,...

      Quant à moi, je songerais voir deux jeunes charismatiques à la tête de nos deux pays,...Quelle image pour l’océan indien...!

    • 29 juin à 13:40 | akam (#7944) répond à Isandra

      revois en quel metal est fait le bras que t’utilises ? c’est vrai qu’on salue en embrassant plutot les meufs que de serrer leurs mains !

  • 29 juin à 11:29 | kartell (#8302)

    Le président m’avait rien à proposer mais beaucoup à quémander dans son entretien bilatéral de pure courtoisie, accordé afin de ne pas froisser les susceptibilités insulaires, qu’aucune urgence n’imposait à une pareille précipitation présidentielle, sauf celle dictée par quelques petites arrières-pensées électoralistes !….
    En position d’extrême faiblesse politique, notre président a du subir le bon vouloir de son interlocuteur français qui a imposé le tempo d’un entretien où les sujets, qui fâchent, ont été escamotés !...
    Notre président a du racler les fonds de tiroirs pour souligner une présence française, en perte de vitesse, dans des projets mineurs en comparaison avec ceux confiés voir « imposés » par l’ogre chinois !….
    Dans ce contexte très défavorable, notre président n’était pas en position de force pour remettre sur le tapis le « must du contentieux »…
    Il vient d’apprendre à son dépens et surtout à celui de son pays ( conséquence d’une diplomatie inexistante) que vouloir forcer les choses dans la précipitation et à contretemps, comme cette fois-ci, cela affaiblit un peu plus « sa stature » tant au niveau international que national, mais est-ce vraiment important ? ….

  • 29 juin à 11:34 | ratiarivelo (#131)

    Quelle réplique Bravo « Jipo »Sahaza Anao tsara io Madame-Be ISANDRA.... misimisy ny sahala @ny izao !!

  • 29 juin à 11:39 | Jipo (#4988)

    Notre cher présidia a sorti son panel de séduction, à savoir : mandibules supérieures & inférieures de son râtelier : dehors , outil de crédibilité, ou menace de mordre en cas de non recevabilité ?
    Et si l’ on parlait « du » résultat de sa présidence, on aurait préféré « des » mais hélas quelque soit les cotés ou l’ on se tourne, difficile d’ en voir , ne serait qu’ 1 !
    Notre honoris causa de la cisaille & du ruban aurait-il oublié ses instruments de prédilection au Pays ?
    Quant à la coopération , on ne peut que regretter qu’ elle ne soit pas bijective , pour autant les entreprises en quête de racket, de délestages, d’ insécurité & kidnaping, d’ administratifs sélectifs, partiaux et abusifs sont cordialement les biens venues naturellement ...

    • 29 juin à 13:12 | akam (#7944) répond à Jipo

      - si tu cherches a comprendre : c’est que la diplomatie malgache est inexistante…sinon comment cette France de Jupiter pourra avoir un regard compatissant d’un peuple rampant ! Si Jupiter n’a eu aucun egard a degager ses aines de tous bords comment peut-il considerer les doleances « a l’ancienne » de chaque dirigeant africain qui franchit le seuil de l’Elysee ?
      - Le Jupiter dominus, averti par ses administres, ne peut que tendre une oreille de la litanie adressee par le PRM. Car, a la balance, comme t’evoques il y a plus de sujets qui fachent, notamment les assassinats et l’insecurite actuelle des froggies dans l’ile qui subissent des rackets… que plutot de sujets consensuels alliant une meilleure collaboration face au terrorisme ou a l’expansionisme chinois !
      - Quelle erreur strategique d’avoir leve encore une fois le cas des TAF. Il fallait pas etre veinal comme quoi la diaspora supportait…alors on y va tete baissee ! Un tel entretien aurait du etre prepare rationnellement d’autant plus que Jupiter reconnait, quand meme, en Hery un president africain qui a reussi son sommet de la Francophonie organise en novembre dernier a Tana ! que lui reste-t-il ? aller aux champs elysees faire les soldes. Les collections estivales en discount completent bien l’« ananas » de l’an passe.

    • 29 juin à 22:51 | manga (#6995) répond à Jipo

      Encore une fois AKAM, votre commentaire n’a rien à voir avec les éloges formulées la veille, projetant briguer un autre mandat.
      En quatre ans de pouvoir, tu n’arrives même pas à sauvegarder l’indispensable, et ce, en renforçant le lien déjà existant avec tes investisseurs puisque tu veux tout monopoliser.
      Et voilà c’est ce qu’on appelle encore une des foutaises de notre ray aman-dreny de mairde : Tu fous tous les repris de justice entre nos murs et tu quémandes de l’autre côté de la rive pour des projets qui ne verront jamais le jour.
      On prend vraiment les autres pour des imbéciles à ce qu’il me semble. Et si telle est la conception des choses, mon pays ira très loin que tout être humain n’espère guère, on le modèle, comme une pâte, à un champ de bataille entre les brigands internationaux saupoudrés de quelques dogmes religieux pour assouvir aux fins d’un seul et unique individu prétendant tout maîtriser à la fois.
      Il voit loin dans sa pensée, mais la question qu’on doit se poser est l’endroit où il va fourrer ses sales pattes en entraînant avec lui tout un peuple déjà meurtri par ses caprices.

  • 29 juin à 11:40 | Eloim (#8244)

    Pourquoi perdre du temps à polémiquer sur un sujet extrêmement délicat ? Le peuple malgache a affaire à un interlocuteur inexercé. Cette bourde de nos dirigeants se comportant en quémandeurs des mies de tout bord nous assigne parmi les risées du monde dont aucune lueur d’espoir ne plane sur le bord de l’horizon, quelque part ? Oh, un avenir flou voire même sombre ! Quel dommage !

    • 29 juin à 12:07 | Turping (#1235) répond à Eloim

      Eloim,
      La situation de faiblesse dans laquelle le pays s’est plongé depuis l’indépendance octroyée sous dépendance avec les crises politiques y afférentes dans une situation de faiblesse ne permet pas nos dirigeants de jouer d’autres rôles que de mendier sous soumissions pour faire fleurir les capitaux étrangers ou s’endettter pour ne rien faire.
      - Depuis la résolution faite par l’ONU, c’est clair concernant les îles éparses.
      Madagascar et ses dirigeants voyous dans ses positions de faiblesse ne peuvent s’imposer au nom du peuple ni mener de dialogues comparables à d’autres pays pouvant s’imposer par exemple l’île Maurice, L’Afrique du Sud, etc...
      Dans la situation actuelle, l’urgence est ailleurs en se posant comment y parvenir pour que les problèmes primordiaux soient résolus : la corruption ; l’insécurité ; la pauvreté, le chômage,...
      Pour ne pas rejeter toujours les fautes aux autres, nos dirigeants successifs ont aussi une grande part d’irresponsabilité dans la décadence.

  • 29 juin à 11:47 | takaka (#8449)

    Vous avez entendu l’interview de Rajao sur France 24 cette nuit ?
    Cette salopy de journaliste qui pense qu’elle est mieux lotie en terme de gouvernance. Alors qu’on l’a choisie juste pour épater la galerie des têtes téléguidées par leur organe copulateur, j’ai nommé le zinzin.
    Aucun respect pour un président d’une république ! Comme si elle fait l’interview d’un drogué des banlieues !
    Continuez comme ça et on va voir le résultat !

    • 29 juin à 12:08 | Isandra (#7070) répond à takaka

      Pour que vous soyez respecté, il faut que vous soyez déjà respectable,...

    • 29 juin à 12:18 | Isandra (#7070) répond à takaka

      Ta-Kaka,...

      Comment voulez-vous que les journalistes respectent quelqu’un qui ne respecte pas son peuple, ose gaspiller avec attitude cynique l’argent de contribuable, pendant que celui-ci crève la faim...?

    • 29 juin à 12:47 | atavisme premium (#9437) répond à takaka

      Ta gros kk,
      Je viens d’écouter l’interview ,personnellement c’est votre président que je trouve pédant et orgueilleux .
      Mais je ne suis pas étonner quand on connait la mentalité des hauts personnages de la caste de dirigeante gasy qui se croient sortis de la cuisse de jupiter .
      Malheureusement pour eux ce sont des coqs qui chantent sur une tas de fumier !!!!

    • 29 juin à 14:00 | takaka (#8449) répond à takaka

      A renault premium déphasé.
      T’as bien écouté ? Tu étais aussi obnubilé par cette salopy. C’est comme ça qu’on fait l’interview d’un président de la république ? Elle frise les frictions diploma. T’as pensé à autre chose, la b.... par exemple.

    • 29 juin à 23:13 | manga (#6995) répond à takaka

      Eh Tataka,
      Les textes sur la cybercriminalité nationale n’ont pas été taillé comme il se doit, donc ne s’exportent même pas.
      Une chose que tu dois ancrer dans ta petite cervelle : Emmanuel MACRON et son gouvernement, sans tenir compte de la représentation de l’assemblée constituante évite du mieux que dans la mesure du possible le quatrième pouvoir. Ce dernier détruit tout dans son passage et quel qu’il soit ; connaît tout ce qui trame et anticipe même toute décision émanant du nouvel élu.
      Donc dire qu’il va rester insensible sur les casseroles que traîne ton vénéré de guide ; tu te goures complètement mon cher.

  • 29 juin à 12:03 | lanja (#4980)

    Sady mampalahelo no mampihomehy ity resaka nosy eparsa ity , taiza ny toerana niafenan ny mpitaritolona orange t@ nanonganana fitondrana teto, milaza zavatra maro be, fa tsy mahagaga raha tsy maharaka lotra ny valala be mandry , fa ireto olona afaka mahazo vaovao maro, afaka manao forum sns ireto no mahavariana

  • 29 juin à 12:15 | atavisme premium (#9437)

    Mais de quoi se plaignent les nationalistes vertueux gasy (mrn)
    Vous êtes traités par Macron pour ce que vous êtes .
    Une classe dirigeante dévoyée qui a fait de la perle de l’océan indien un enfer .
    Comme un homme vous êtes jugés pour vos résultats actuels et passés et ce n’est pas beau à voir !
    Pas une ligne pas une phrase dans les journaux et médias Français sur la rencontre Héry Macron ,c’est dire le peu de cas qui est fait de la grande ile ,qui mérite beaucoup mieux .
    C’est certain à Madagascar vous faites (mal ) la pluie et le beau temps mais dès que vous mettez vos pieds a l’extérieur de votre pays ,personne et je dis bien personne ne vous prends au sérieux .
    Cela est vrai aussi pour les iles éparses ,personne ,si ce ne sont les fous et les ambitieux ,confierait le canal du Mozambique (endroit stratégique )à votre pays !
    Alors que faire : conseil ;arrêtez de faire les cons ,apprenez l’humilité et le travail bien fait ,le reste suivra ,nous ne sommes plus au temps de la préhistoire ni de l’esclavagisme .
    Faut vivre avec votre temps les gars !

    • 29 juin à 14:07 | takaka (#8449) répond à atavisme premium

      Ah ! Cet atavisme qui se donne preneur de tout et de rien. Vous avez mal parce qu’en éliminant Ra8, vous avez pensé que d’autres ne feraient pas comme lui. Et bien, le Rajao a bien appris au Canada. Si vous continuez à nous envoyer des meridas comme les VSN représentants de je ne sais pas quoi, nous sommes dans l’Océan Indien. Et c’est composé de pays aussi formidables.
      C’est normal si on suit le courant économique mondial. Même Trump le fait.
      Changez votre politique internationale parce que c’est H. S.

  • 29 juin à 13:12 | Mihaino (#1437)

    Conclusion sur les îles éparses « les discussions devront se poursuivre » écrit Yvan A. dans cet article.
    Juste un petit rappel : Souvenons-nous que lors de la visite officielle du Pdt Mittérand dans notre Pays pendant le règne du Pdt Ratsiraka , un journaliste a posé la question sur les îles éparses. Dans cette conférence de presse à l’Hôtel Hilton en présence de ces deux Présidents , le Pdt Mittérand a répondu qu’une commission ad hoc va étudier ce problème . Nous sommes en 2017 et personne n’a jamais vu les conclusions de cette fameuse commission ad hoc sauf les Nations Unies qui reconnaissent que ces îles appartiennent à Madagascar .
    Bref, les discussions devront se poursuivre , semble-t-il, mais jusqu’à quand ????!! A l’éternité sauf miracle . je plaisante bien sûr .
    En analysant la photo(non truquée) des deux Présidents au Palais de l’Elysée, je partage l’avis d’un participant dans cette colonne que notre Pdt Hery a l’air de quémander comme d’habitude alors que le Pdt Macron reste à l’écoute et rigole probablement dans son for intérieur .
    En conclusion , je pense que les carottes sont cuites , Mmes & Mrs les opposants car en dépit de vos vociférations et à cause de vos divergences et de vos mésententes pour nommer un vrai leader de l’opposition, le Pdt Hery sera encore élu en 2018 sauf encore un miracle . Mea culpa si je me trompe !

    • 29 juin à 13:22 | akam (#7944) répond à Mihaino

      - j’irai plutot dire, qu’il va perdre les elections de 2018 en ayant recu un revers « slice » de Jupiter Dominus.
      - Les TAF sont compliques pour un PRM, qui ,d’apres les dires des uns et des autres, est un « Jupiter insulaire ». Donc l’incapacite de Hery a bouger l’Elysee, a propos de ces iles, ne mene qu’a sa chute. C’est pourquoi je dis clairement que la diplomatie gasy est inexistante. Incapable de preparer un tel entretien qui etait aussi bien strategique pour l’un qui envisage de se representer en 2018 et l’autre qui vient de debarquer dans les lieux sacres de la RF. Afin de soulever le cas des TAF, les gasy sont a nouveau repartis pour 2027 ! L’ annee ou Jupiter le marcheur quittera les lieux.

    • 29 juin à 14:43 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Bonjour Akam,
      Vous avez peut-être raison sur votre 2è point mais je ne partage pas votre argument selon lequel la non obtention des îles éparses va entraîner la chute de Hery . Vous observez bien comme tous nos électeurs que le parti HVM a verrouillé pour ne pas dire cadenassé tout le système électoral , malgré les allégations de la CENI qui n’est indépendante que par son nom . Dans nos 22 Régions , les membres de HVM commencent à implanter leurs antennes et leurs pions tant au niveau des administrations qu’au niveau des forces armées . Les retourneurs de veste sont aussi nombreux que les fondateurs de ce parti et leur nouveau slogan prône bien qu’ils ont réussi hier et que demain sera encore meilleur . Inutile de remarquer que pour eux le présent est complètement occulté : Corruption , pauvreté, insécurité , inflation galopante , kidnapping, vols et détournements , entrave à la justice , grèves ici et là qui n’obtiennent que des promesses non tenues etc, etc....
      Enfin , je termine avec humour que c’est bien dommage qu’il n’y ait pas d’électeurs malgaches dans ces îles éparses .

    • 29 juin à 16:04 | Eloim (#8244) répond à Mihaino

      Akam,
      La ré-élection ou pas du PRM actuel ne dépend pas uniquement des débats sur les îles Eparses. Mais se reflète essentiellement de son comportement et de son incapacité manifeste à gérer le pays de façon générale. Autrement dit, c’est l’échec de sa première mandature qui en est responsable, malgré la faiblesse constatée de ses adversaires politiques, les opposants de son régime qui ont du mal à se construire, faute de guerre de leadership.
      D’ailleurs, un autre schéma pourrait être présenté, il s’agit d’atterrer la candidature des prétendants de poids, Andry et Ra8, par voie du fameux « ni...ni » avec comme motifs juridiques de taille ... émis par le Conseil National pour la Réconciliation (CNR) pour convaincre le grand public.
      Pourtant, cette ré-élection tant rêvée par ses partisans est loin d’être acquise.

  • 29 juin à 14:27 | kartell (#8302)

    L’ obsessionnel, lorsqu’il façonne l’image d’un président en décalage avec celle de son peuple, peut indisposer son interlocuteur qui connaît par avance, la motivation essentielle du requérant pour l’entretien, sollicité !….
    L ’insistance, en matière diplomatique, ne permet pas d’obtenir gain de cause sauf si les deux partenaires jouent dans la même division ce qui est loin d’être le cas présent !…
    Réclamer est une chose mais l’obtenir requière une habilité et une persuasion qui font défaut d’autant plus, qu’à peine élu, le marcheur ne va pas risquer sa cote de popularité pour quelques confettis de sable, monomaniaques !
    Croire qu’il suffisait d’attendre le changement de jockey pour présenter cette sempiternelle requête, avec empressement, était vouée à des fins de non-recevoir !…
    Exigeons plutôt de notre président, recalé, de s’appuyer sur une diplomatie expérimentée pour qu’il puisse, lui aussi, bénéficier d’une formation adéquate qui, visiblement, n’était pas, elle non plus, à ce rendez-vous de dupes !

    • 29 juin à 15:59 | akam (#7944) répond à kartell

      @mihaino, kartell, rayyol
      - Je me fous du PRM qui va gagner en 2018, mais c’est clair qu’on a plus a gagner quand il s’agit de defendre son territoire que plutot a se coucher. Il y a d’autres facons de faire de la politique etrangere que plutot de ramper tout le temps. Car c’est de ton pays qu’il s’agit.
      - C’etait clair que Hery a gagne l’election de 2013 de facon democratique. Actuellement, il fait tout ce qu’il peut (satisfaire les veuves, les orphelins, les insatisfaites, les nymphos…), remue ciel et terre et brasse de l’air autant qu’il a encore du gaz pour redemarrer en 2018. En revanche il y a une evidence qu’il n’est pas bon du tout a l’international. Evidemment pour un entretien de moins d’un quart de journee, tu ne peux pas tout regler toutes les questions soulevees dans l’ocean indien. Car se faire gifler par Jupiter de cette facon. Il n’y a pas eu dialogue. Il y a eu plutot rencontre entre Jupiter et « Sosie » (un subordonne quoi !) ! Ta credibilite a l’international est foutue.
      - Pour 2018, ce pays a besoin d’un PRM intelligent, audible (avec une vraie stature de PR) et notamment une personne de cœur qui represente et protege ses 20 millions de gasy. 92% des gasy sont necessiteux : ce sont les priorites fondamentales d’un PRM lorsqu’il s’exporte a l’exterieur. Ce n’est pas en tendant la main ni en bradant des terrains aux etrangers qui lui permettent de stopper l’accroissement de gasy pauvres.
      - Quand tu sors a l’exterieur, les objectifs sont contenus dans des dossiers « epais » qui couvrent les besoins des 22 regions que tu devras exposer, developper, chercher des supports financiers « gagnants-gagnants ». Si Jupiter est au courant de la geopolitique strategique de l’ile c’est qu’il a ete bien informe par ses admnistres du ministere des AE. Pour un PRM, c’est en defendant bec et ongles des besoins de ton ile que tu peux interesser davantage ton homologue. De surcroit, tu devrais forcer tes ambassades de servir de relais pertinents sinon cela ne sert a rien de payer cher… tres cher des ambassadeurs qui ne font que gonfler aussi bien leurs panses que leurs poches.
      - Cet entretien avec Jupiter aurait du etre prepare de longue date et de facon intelligible et methodique ! Ce n’est pas un exercice facile d’exposer en un peu de temps les grands problemes qui touchent ton pays mais comme t’es parmi les premiers liders africains rencontres par Jupiter, l’opportunite y etait ! Le fait que t’etais le PRM africain recu en premier a l’Elysee, il fallait marquer le coup. Jupiter n’oubliera pas qui tu es que plutot de cette maniere rampante qui a plutot facilite ses premieres epreuves africaines.
      - A tt PRM qui voudrait reparler des TAF ! ce ne sera jamais avec des paroles en l’air que la France acceptera de se rasseoir autour d’une table mais eventuellement avec des tonnes de dossiers en beton (juridiques, scientifiques : geologiques-zoologiques-fonds marins-biodiversite, historiques…). Mieux vaudrait tard que jamais !

    • 29 juin à 16:51 | akam (#7944) répond à kartell

      @eloim
      - c’etait un rachat pour Hery. Localement il est reconnu par quiconque que le nombre de pobres est en croissance quotidienne. Evidemment cela n’est pas du a lui seul ! les crises sucessives generees par les differents coups en font partie. Que retenir de sa mandature ? et ben ce sont ces affaires differentes (corruption, malettes, ecolage...) qui sont en cours de traitement au Bianco...et le croulement des differentes entreprises d’etat (jirama, air mad....) ! et pourtant l’election democratique qui lui a porte au sommet de l’etat n’est qu’un pain beni pour cette ile...qui finalement a reconnu qu(il faudra eviter les problemes generes par les putsch. Bref localement, ce n’est pas jojo !
      - L’international fut une opportunite pour lui...et patatras car il s’est fait piege par ces histoires de TAF. Relis ce que Diego a pondu il y a quelques temps car cela rejoint ce que j’ai transcrit presque au meme moment. Les TAF sont un sujet difficile mais concernent les natifs de ce pays (nous actuellement, ceux qui sont morts et ceux qui naitront dans les annees a venir). Par le dialogue, un vrai...et pas un semblant ceux qui palabrent autour d’une table sont des gens intelligents mais pas forcemment d’un cote les chefs et de l’autre les subordonnes !

    • 29 juin à 19:20 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ akam

      Hery a gagné les élections démocratiquement mais en jouant au billard à trois bandes ( en tirant les ficelles d’une coulisse très opaque )…
      Qu’il oeuvre sans relâche au bien-être de la veuve et de l’orphelin, comme vous tentez d’en convaincre vos lecteurs, est une affirmation qui mériterait d’être confirmée sur le terrain du quotidien car les intéressés ne semblent pas être au courant de cet harassant labeur présidentiel !.
      Les français et son président sont très au courant de la petite cuisine gasy : complexe, hésitante, contradictoire avec un menu unique depuis des décennies !….
      Les sujets de discussions bilatéraux sont sensiblement toujours les mêmes et le marcheur savait à l’avance les sujets de doléance de son invité gasy, il lui a été d’autant plus facile d’esquiver ceux qui fâchaient voir indisposaient !….
      La monotonie des entretiens bilatéraux ne facilite pas leurs résolutions, elle les enferme dans une spirale infernale de l’enlisement et du report sine die ….
      L’ erreur présidentielle, fut sa trop grande précipitation d’entretien au lieu d’attendre un moment plus opportun pour venir discuter avec le marcheur et cette attitude speedée, contraire à notre culture, a plombé cet entretien qui s’est achevé en jus de boudin !…
      La diplomatie, c’est un métier et l’avoir ignoré depuis le début de son quinquennat pour des raisons pseudo-financières ou politiciennes l’a exposé à des camouflets comme celui d’hier !….
      Tirera-t-il un enseignement de cette leçon, pas si sûr !….

  • 29 juin à 14:33 | rayyol (#110)

    Hery n est pas en position de discuter de quoi que ce soit avec Macron surtout pas de revendication .
    Tant qu il n aura pas un mandat fort .
    Et un appui solide qui repose sur un appui d une autre puissance qui ne peut être que celui de la Chine
    Le vrai jeu commence le jeu vraiment dangereux pour Hery .
    Il va devoir se trouver des appuis et de poids sinon sa peau ne vaux pas cher
    C est cela le dilemme de Madagascar
    Les amis ne sont pas des amis mais des vampires
    Tout n est hypocrisie Macron s inscrit dans le meme groupe que les faux amis seulement ses intérêts et ceux de la France priment et celle ci va pousser ses pions diviser pour régner
    Et son pion ne réalise pas qu il n est qu un pion dans les mains de la France car celle ci a comprit le jeux de Hery attendez vous verrez
    Que peux faire Hery difficile a deviner son jeux pour cela il faudra etre dans ses souliers
    Moi je sait ce que je ferait mais c est très dangereux
    Qui d entre vous voudrait etre dans ses souliers ,c est cela diriger un pays facile critiquer

    • 29 juin à 14:59 | Jipo (#4988) répond à rayyol

      Heureusement que vous ne l’ êtes pas ...
      D’ autre part qui ( de sensé ) voudrait être « dans les souliers » : d’ un incapable pareil ???

    • 29 juin à 19:44 | akam (#7944) répond à rayyol

      @kartell
      - Bien vu bonhomme ! Pour moi cette visite a revele encore une fois la faiblesse du PRM gasy en face du nouveau PRF qui n’a juste qu’effleurer le cas de Dago. Jupiter connait bien la politique francaise mais je doute qu’il maitrise parfaitement le cas malgache. Ayant rencontre son interlocuteur, il a pu devine ce qui se passe dans l’ile, et notamment la classe politique malgache. Non seulement, il a ete certainement informe par ses sbires diplomates, mais en ayant recu Hery, il a vite compris leur niveau (si vraiment on peut le dire !) et deviner ce qui se passe dans l’ile.
      - Revois son interview a RFI ! on dirait « une mere qui vient d’accoucher et qui doute encore si vraiment l’enfant est sorti de son ventre ? » Le journaliste lui tend la perche (comme quoi les Nations Unies declarent que les TAF appartiennent aux gasy) et que lui-meme se pose encore des questions sur l’appartenance ? Madagascar fait bien partie des Nations Unies ou quoi ??? Enfin s’il veut jouer avec ce point-clef, qu’ils fournissent des dossiers « et pleins » !

  • 29 juin à 15:04 | atavisme premium (#9437)

    Mais que croient les fils de la cuisse à Jupiter des hauts plateaux Malgaches .
    Qu’ils suffit de réclamer sous couvert d’une résolution de l’ONU vieille de 40 ans ,pour qu’enfin la France vous donne les îles éparses .
    Je n’utilise pas le verbe« restituer », car ces îlots ne vous ont jamais appartenu .
    Prenons un cas récent ,la Crimée,cette presqu’île a été russe avant la création de l’Urss .
    Pourtant lors de l’effondrement du bloc soviétique ce territoire a été affecté à l’Ukraine .
    Les Russes ont alors attendu leur moment pour la reprendre .Cela s’est fait par l’utilisation de forts moyens militaires et non a l’amiable .
    Que va faire Madagascar pour reprendre ces îlots militairement ?
    Parce que je le répète ce n’est pas avec votre bouche ou par des moyens diplomatiques que vous prendrez ces ilots
    Créer et envoyez la bas de forts moyens militaires et vous obtiendrez ,peut etre ,ce que vous voulez
    Vous connaissant ,je crois qu’il va falloir attendre quelques siècles

    • 3 juillet à 19:07 | rakotoson (#8023) répond à atavisme premium

      @ Attavisme Premium

      ### Je n’utilise pas le verbe« restituer », car ces îlots ne vous ont jamais appartenu .###

      NDA . A vous entendre vous êtes ... un français frileux comme il en existe . Passons .

      Avec quel aplomb vous dites que « es Iles Eparses ne nous appartiennent pas » ?

      Allez revisiter vos livres d’ histoire si toutefois vous en êtes encore capable ! L’ ONU - du temps du Président Ratsiraka - avait déjà reconnu l’ appartenance des Iles Eparses à Madagascar . Seulement , il fallait que la partie malgache aille jusqu’ au bout de la procédure . Ce que l’ Amiral n’ avait pas fait ; pire , les présidents qui l’ avaient succédé n’ ont ucune pratique de la continuité de l’ Etat .

      Et , voici , que le Président Hery R. archi - connu pour son grand verbiage n’ ose même pas en parler au Président E.Macron encore pas remis de l’ accolade inattendu - sans tapis rouge généralement réservé aux hôtes de marque de l’ Elysée - que vient de lui affubler le maître de céans .
      Si vous n’ avez pas de livre d’ histoire sous la main , suivez au moins l’ actualité récente .Sachez - pas plus tard que la semaine dernière - l’ Ile Maurice qui fut dans la même situation que Madagascar vient d’ avoir obtenu un vote massif devant les Nations - Unies . L’ Ile Maurice s’ est vue restituée , par Londres , le Iles Chagos que les Américains utilisent jusqu’ à maintenant comme base militaire .

      Attavisme , je ne vous connais pas , mais vous êtes certainement de ceux et celles qui considèrent que les Malgaches n’ ont pas les moyens d’ exploiter les Iles Eparses - comme le font déjà aujourd’ hui la France - pourtant gorgées de réserves pétrolières et gazières insoupçonnées ; d’ où la la main mise sans scrupule de la France sur ce territoire appartenant historiquement à Madagascar . Des dirigeants malgaches manipulables à volonté ne se sont pas souciés de l’ aubaine qu’ ils ont sous la main pour sortir leur pays de la mendicité .

      Ce que vous ignorez - ignare comme vous êtes Attavisme - c’ est que ce ne sont pas les pays partenaires potentiels qui manquent pour exploiter avec nous ces « cailloux » pour reprendre le propre terme de feu Ampy Augustin Portos , l’ indélébile ministre de l’ intérieur de l’ Amiral - Rouge . Pas besoin d’ attendre la France , ni la Chine , ni l la Russie ... Des pays comme la Norvège , l’ Afrique du Sud , ll’ Inde , le Brésil ... peuvent s’ en occuper avec nous . Point barre !

    • 3 juillet à 19:46 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Rakotoson ,
      Vous pensez ce que vous voulez !
      Ce que je sais,surtout s’il y a un potentiel gazier et pétrolier,jamais la France ne cédera ces îles.
      Comme les chinois en mer de Chine ,cela se réglera aux canons et aux missiles

  • 29 juin à 16:02 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il ne peut pas y avoir une conversation sérieuse entre le président d’un pays bien institué, solide, stable, riche, cinquième puissance économique et l’un de l’Armée le plus guerrière de monde, et le président d’un pays où la classe politique, les résponsables politiques et les grands fonctionnaires des Institutions Judiciaires, autrement dit, ceux qui sont sensés protéger les intérêts vitaux de leur pays et les garants de LA SOUVERAINETÉ de l’État malgache :

    - ne connaissent pas la Constitution de leur pays, pire, ils ne la respectent pas du tout.

    Question bête, et je dirais méchante. Quels fonctionnaires, quels interlocuteurs que Madagascar va désigner lui représenter ? Ceux qui défilent à Mahamasina depuis 2002 légitimant tour à tour des putschistes et validant les élections organisées par des Institutions étrangères, au grand mépris de la Constitution et les lois Malgaches ?

    Mon œil !!!!!

    Imaginons que la France accepte discuter des Îles Éparses. Cette discussion sera juridique et politique. Autrement dit, entre les spécialistes et les experts judiciaires et les parlementaires de deux pays, mécaniquement les Institutions Judiciaires et les parlementaires français et malgaches seront sollicités.

    Si du côté français, vous avez un État, des Institutions solides et des élus légitimes et connaissent parfaitement la Constitution de leur pays, du côté de la Grande Île, la majorité des élus ne sait même pas comment voter un budget.

    En France, les élus savent et bien conscients qu’aucun texte ne peut s’avèrer contraire à la Constitution. À Madagascar parler de la Constitution brûle les lèvres des élus et font rigoler les élites du pays, et la grande majorité des Malgaches n’en a aucune la moindre idée.

    La France est un pays bien instituée, la légitimité des élus sont incontestables. Les élections ne sont pas contestables et ne jamais contestés car elles respectent les lois. À Madagascar, la légitimité des élus est contestée, car les élections, ne respectant pas les lois et bafouent la Constitution, ont été toujours illégitimes, par conséquent, contestables !!!

    À Madagascar, la légitimité des élus et des dirigeants sont, à la base, contestée.

    Mais faisons l’hypothèse qu’il aurait conversations et décisions, en faveur de Madagascar. Il faut encore que ces décisions passent devant le Conseil Constitutionnel. Il est dit que l’organe chargé de la légalité est le Conseil Constitutionel. On s’en fiche de tout cela à Madagascar, mais les élites et les dirigeants Malgaches ont à faire avec des gens qui sont brillants et probablement vont leur mettre sous le nez des lois datant de 80-100 ans, par exemple.....

    Et il faut que les dirigeants et les grands fonctionnaires malgaches apprennent que la France est gouverné par des élus issues des processus électoraux légitimes. Et ces élus sont tenus à respecter les lois et la Constitution. Le Président de la République, le Premier Ministre, le président du Sénat, le président de l’Assemblée Nationale, 60 députés ou 60 sénateurs peuvent déferer au Conseil Constitutionnel un texte, non encore entré en vigueur, qu’ils estiment contraire à la Constitution, y compris son préambule.

    Une disposition déclarée inconstitutionnelle ne peut être ni promulguée ni mise en application.

    Bienvenue dans un monde de Droit Madagascar !!!

  • 29 juin à 16:41 | ETHAN (#9769)

    hello,

    Je ne vais surtout pas mettre en cause ce qui devait régulariser les attentes des uns et des autres sur les iles éparses, mais ce qui est encore plus important à mon avis, c’est le changement de mentalité en général à Madagasikara.

    Comme il y a tellement de problèmes, l’important est d’arriver à une autre Governance.
    Il ne faut donc pas oublier, mais toute tentative de rationalisation et de reconstruction à posteriori sera une évolution historique très complexe.

    = > Donc Analyser en profondeur pour mieux Comprendre toutes les raisons de tous les échecs de ces 6 dernières décennies avant de concevoir toutes les réformes structurelles obligatoires est fondamental, y compris la Constitution qui ne devrait pas être le monopole des experts juristes. On a besoin de tout le monde.
    = > Or fallait-il encore une opposition franche et crédible / Ce qui n’est toujours pas le cas ici.

    Pourquoi ?
    1° D’une part, toutes ces manœuvres médiatiques venant des anciens et futurs caméléons revendiquant être des forces d’opposition ne font qu’assombrir encore plus le Pays et donnent une fausse idée du ‘’pouvoir s’en sortir’’.
    2° D’autre part, le cas Malagasy est disposé d’une base sociale à la fois multiclassiste et d’ethnies différentes. Cela nécessite plus de conciliation entre les nombreuses visions socio-culturelles et si possible vers une convergence de vraie force d’Opposition Populaire. Or ici, le Peuple est fatigué de toutes ses difficultés. Le Peuple a certainement beaucoup d’autres choses à résoudre au jour le jour que de passer son temps à réfléchir sur des domaines où cupidité, brutalité et pauvreté œuvrent leur quotidien.

    Si en revanche, une telle force d’Opposition venant du Peuple pouvait voir le jour et s’imposer pour governer autrement avec des Leaderships (même avec des étrangers !!), une industrialisation de l’Agriculture et des Matières 1ères par substitution aux importations (ISI) est l’une des démarches à adopter, déjà pour un modèle d’autosuffisance alimentaire.

    D’autant plus que la grande majorité des Pauvres se trouvent dans le monde rural à Madagasikara et vu que l’intégration financière massive des matières 1ères rend celles-ci très instables au niveau mondial.

    = = > Comme le temps coûte particulièrement cher dans ce contexte, si personne n’arrive à redresser le Pays comme il se doit.
    Et Quoiqu’on dise ici ou là, si la corruption, l’insécurité et si la mentalité ne changeront pas, alors le Paradigme nouveau vers le Changement ne pourra venir qu’à partir d’une Governance étrangère avec le Peuple. J’en suis conscient sur toutes les conditions nécessaires et suffisantes qui doivent être acquises et qui s’y résultent.
    C’est peut-être méchant d’évoquer cela mais, je peux être constructif à toute autre éventuelle démarche possible.

    • 29 juin à 17:23 | betoko (#413) répond à ETHAN

      Que je vous comprends ETHAN , Hélas c’est pas demain qu’on trouvera un président de la république digne de ce nom à Madagascar . J’ai entendu par ci par là ce ci " Y a qu’à , il faut que etc .. Depuis la 2 éme république , le slogan de tous ce qui étaient au pouvoir , c’est MOI et MA FAMILLE d’Abord ; Certains qui veulent changer des choses ont peur aussi de se faire assassiner , mais on dirait que ça commence à changer avec le SMM , et les divers syndicats
      A Vatomena
      Vous avez dit que grâce ou à cause de la colonisation , Madagascar a pu bénéficier d’Écoles des hôpitaux , des routes et peut être aussi de la démocratie . Mais vous croyez vraiment que sans la colonisation , Madagascar n’évoluera pas ? et de plus il ne manquait plus que ça , Aucun malgache n’avait demandé à La France de coloniser des pays comme Madagascar , des pays africains et asiatiques et sans ses ex-colonies , sincèrement et en toute objectivité , est ce que La France , L’Angleterre , L’Italie sont devenus comme ils sont maintenant ?
      Oui je suis d’accord avec Emmanuel Macron La colonisation est un crime contre des peuples qu’on a forcé à subir des atrocités . Depuis hier et aujourd’hui , des français et y compris des militaires français tiennent comme responsable La France concernant la génocide au Rwanda d’avoir armé les HUTU et pour quoi Hubert Védrine reste silencieux jusqu’ à maintenant ?
      Chez nous aussi Radama 1er a commis des atrocités lors de sa pacification des gens de la côte , je pense en particulier au sakalava , bara , etc et je le condamne aussi

    • 29 juin à 17:48 | Jipo (#4988) répond à ETHAN

      Bonjour Ethan.
      Si votre lucidité pouvait être contagieuse 😷 , il ne vous resterait pas quelques petits virus, même analogiques ?

    • 1er juillet à 22:06 | vatomena (#8391) répond à ETHAN

      Vous avez bien fait ,Betoko ,de nous rappeler les crimes ,les guerres et les horreurs conduites par Radama, le conquérant. Est ce que les Antakarana ,les Sakalaves ,les Bezanozano , les Betsimisaraka ,les Antanosy avaient demandé aux souverains de l’Imérina de faire incursion chez eux pour les soumettre, y batir des fortins ,installer des garnisons de merina et y lever des impots . A Sainte Marie comme à Nosy be, les notables avaient demandé aux français de les protéger .

  • 29 juin à 18:17 | vohitsara (#8896)

    Izao no filazan´ny Lapan´ny Elysée

    "Entretien avec M. Hery RAJAONARIMAMPIANINA, Président de la République de Madagascar.
    28 Juin 2017
    Type de contenu : Communiqué de presseLe communiqué

    Le Président de la République s’est entretenu avec le président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina. Les deux présidents se sont engagés à poursuivre et renouveler le partenariat entre les deux pays, autant en appui à la croissance économique de Madagascar, que sur la scène internationale notamment en tant qu’Etats membres de la Commission de l’Océan Indien et de la Francophonie, dont Madagascar assure actuellement la présidence.
    Ils ont échangé sur les nombreux sujets au cœur des relations bilatérales entre la France et Madagascar.
    Le Président de la République a salué le retour de la stabilité politique dans le pays après des années de crise et a souligné l’importance d’un climat politique apaisé, au bénéfice des populations et d’une stabilité durable.
    Le Président de la République s’est engagé à poursuivre et renforcer la coopération française, en particulier dans le domaine du climat et des énergies renouvelables. Il a salué le rôle de Madagascar dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Il a encouragé les investissements d’entreprises françaises dans le pays, notamment dans le secteur hydroélectrique.
    Le Président de la République a évoqué le rôle important de communauté française à Madagascar, la deuxième d’Afrique, dans la solidité des relations entre les deux pays.
    La situation des îles Eparses du canal du Mozambique a été évoquée et le Président de la République et le président de Madagascar sont convenus ensemble de reprendre les travaux à ce sujet."

    • 29 juin à 18:50 | atavisme premium (#9437) répond à vohitsara

      Macron en fin tacticien voulait sans doute jauger son adversaire !
      Avec un PRM bouffi d’orgueil c’est extrêmement facile à gérer
      Pas pour rien que les nôtres sont des spécialistes de la politique
      L’expert comptable est à des lieues des connaissances et compétences nécessaires à ce niveau
      Mais pour le gasy ,même les tireurs de pouss peuvent être PRM
      Continuez,continuez !

    • 30 juin à 08:54 | lysnorine (#9752) répond à vohitsara

      @ vohitsara 29 juin à 18:17 | vohitsara
      « Izao no filazan´ny Lapan´ny Elysée »
      Entretien avec M. Hery RAJAONARIMAMPIANINA, Président de la République de Madagascar.
      28 Juin 2017

      Autre son de cloche : Un communiqué malagasy sur la teneur des entretiens selon les coulisses !

      Le Président de la République française, commis de la Banque Rothschild et du groupe Bilderberg, factotum de Frau Merckel impératrice de l’Union européenne, vassal fidèle du César des États-Unis, a convoqué, selon le rituel imposé exclusivement à ses ex-colonies de l’Afrique au Sud du Sahara, mais, bien sûr, inconcevable pour celles de l’ancienne Indochine et de l’Afrique du Nord, le président de Madagascar pour lui rappeler ses obligations imprescriptibles vis-à-vis de l’ex-mère-patrie et le mettre en garde contre quelque vélléités de s’affranchir de la France et de ses associés néo-colonialo-impérialistes telles qu’elles ressortent de sa récente visite officielle en Chine et de son rapprochement avec la Turquie.

      De même, il doit écarter impérativement tout resserrement des liens de Madagascar avec la Russie ou d’autres états qui ne sont pas en odeur de sainteté, comme tout relâchement de ceux d’avec la Commission de l’Océan Indien et de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

      Il s’engage corrélativement à veiller au renforcement de l’utilisation de la langue française dans tous les domaines : administratifs, judiciaires, économiques, éducatifs, techniques, culturels en vue de l’extinction définitive, à terme, du « parler » indigène, associée au renforcement de la francisation de l’esprit, des cœurs et des mentalités des Malgaches, complément indispensable à la stimulation permanente des inimitiés intertribales, politiques chéries de Galliéni.

      Ils ont aussi échangé sur de nombreux autres sujets au cœur des relations bilatérales de maître à esclave entre la France et Madagascar.

      La Président de la République française a notamment salué le retour de la stabilité politique de la FrançAfrique dans le pays comme en témoigne la renaissance de la capacité de nuisance et de déstabilisation tous azimuths de notre cinquième colonne à Madagascar, qui est activée actuellement, à titre d’avertissement : elle avait été, en effet, quelque peu amoindrie avant notre promotion du coup d’état de 2008-2009 visant à éliminer l’ancien président malgache, Marc Ravalomanana. Il a tenu à souligner l’importance d’un climat politique apaisé au bénéfice des entreprises et intérêts français dans tous les domaines. Il a notamment prévenu le président de Madagascar de veiller à ce que le développement du secteur hydro-électrique demeure dans le giron des entreprises françaises et de l’EDF et que des entreprises chinoises comme SINOHYDRO ne s’y aventurent. Même rappel pour les travaux publics, les télécommunications, les domaines financiers et bancaires, et autres secteurs stratégiques.

      Le Président de la République française a également évoqué le rôle important de la communauté colonialiste française et islamo-française à Madagascar, la deuxième d’Afrique, dans la solidité des relations entre les deux pays.

      La situation des îles Eparses du canal du Mozambique a été évoquée et le Président de la République et le président de Madagascar sont convenus ensemble de faire semblant de reprendre les travaux à ce sujet. Le Président de la République française a rappelé que la souveraineté inaliénable de la France sur ces îles l’autorise à fouler au pied le droit international tout en empêchant le Conseil d’État français d’examiner l’illégalité du décret n°60-555 du 1 avril 1960 relatif à la situation administrative de certaines îles relevant de la souveraineté de la France qui les détacha arbitrairement de la République Malgache, devenu à partir du 14 octobre 1958 le successeur légal du Territoire d’outre-mer « Madagascar et DÉPENDANCES » dont elles faisaient intégralement partie depuis toujours .

      Enfin le président s’est félicité d’avoir réussi à convaincre le président de Madagascar de s’illusionner sur un soutien que la France lui accorderait lors des prochaines élections présidentielles. Il n’a pas vu, semble-t-il, qu’ un phénomène « Macron malgache » appartenant de préférence à la gente féminine pour flatter la cinquième colonne féministe de Madagascar a été mis en de route depuis un certain temps déjà !

    • 30 juin à 11:09 | takaka (#8449) répond à vohitsara

      @ lysnorine.
      Pas mal. Je me demande si vous êtes un conseiller spécial. Et de qui ?
      Mais ce qui est de la gente féminine, n’ayez pas peur. Ce Foza de Sarkozy ne sera plus là. Ce Sarkozy a fait des dégâts à la diplomatie française.

    • 2 juillet à 12:00 | atavisme premium (#9437) répond à vohitsara

      Lysorine ma grande ,
      Toujours en France ?
      Imagination fertile mais toujours mal orientée.
      Tu parles de votre culture ,c’est quoi l’esclavagisme ?
      Le peu qui vous reste ,a cause de votre refus de l’ouverture sur le monde ,est déjà foutu .
      Les chasseurs cueilleurs qui essayent d’empêcher les hommes du futur de régenter le monde .
      C’est dramatique de bêtise !
      Vous êtes surclassés dans tous les domaines ,il n’y a plus que la sacro-sainte « autodétermination des peuple » qui vous protègent un peu .
      Le reprise économique mondiale qui arrivent va vous achever !

  • 29 juin à 19:03 | akam (#7944)

    Voici le contenu de l’interview a RFI
    Hery Rajaonarimampianina répond aux questions de Sébastien Nemeth.
    RFI : Quelles sont vos impressions après cette première rencontre et que lui avez-vous dit ?
    - Hery Rajaonarimampianina : Il m’a donné une très bonne impression. C’est un président très déterminé qui comprend les réalités, même si c’était la première fois qu’on parlait de Madagascar. Je pense que c’est un président qui connaît bien les dossiers.

    RFI : Lundi, lors de la fête nationale, vous avez mis en avant des relations de très longue date avec d’autres pays - la Chine, l’Inde, le Vietnam -, mais vous n’avez pas cité la France. Est-ce que c’était volontaire ?
    - HR : Mais non, la France était déjà là. Qui ne le sait pas ? Aujourd’hui pour la reconstruction du pays, Madagascar a besoin de beaucoup plus de moyens, qui pourraient venir de partout. Nous travaillons avec les bailleurs de fonds internationaux depuis très longtemps par exemple, mais j’ai toujours préconisé qu’on puisse approfondir leurs relations avec les investisseurs privés.
    Il y a quand même un changement dans les formes d’intervention au niveau du développement économique. Donc si je n’ai pas cité les autres pays, ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas dans ce paradigme, ils y sont déjà. Donc que l’intérêt de Madagascar pousse son président à trouver les moyens qu’il faut, il n’y a pas d’exclusion, ni d’exclusivité.

    RFI : On sait par exemple que la Chine est devenue votre premier partenaire, au détriment de la France. Est-ce qu’il y a une volonté de vous rapprocher davantage de l’Asie et, peut-être, de vous éloigner de la France ?
    - HR : Pas du tout, ce n’est pas notre intention, non. Demandez à un des grands pays comme les Etats-Unis par exemple, qui sont les grands investisseurs chez eux ? Ce sont les Asiatiques. Pourquoi des pays comme Madagascar ne pourraient pas avoir cette opportunité. Les capitaux sont partout. Pourquoi pas ne pas ouvrir la porte à tout le monde.

    RFI : Il y a un sujet sensible dans la relation franco-malgache, c’est le cas des îles Eparses. Avez-vous évoqué ce sujet avec Emmanuel Macron ?
    - HR : Bien sûr. C’est un sujet qui a été mis sur la table pendant la mandature du président Hollande. Donc nous avons décidé de reprendre et d’y accorder vraiment l’importance qu’il faudrait.

    RFI : Je rappelle que ce sont des îles gérées par la France. Pourtant les Nations unies ont rappelé à plusieurs reprises qu’elles appartenaient à Madagascar. Il n’y a pas mal d’enjeux, notamment de pêche, au niveau des hydrocarbures. Quel est votre souhait pour la gestion de ces îles ? Est-ce que vous êtes toujours favorables notamment à un système de cogestion peut-être ?
    - HR : Il y avait des résolutions prises par les Nations unies en 1979 et en 1980, ce n’est que plus de trente ans après qu’on remet le dossier sur la table alors qu’il n’y a pas grand-chose qui a été fait entre temps. Le plus important, c’est de discuter de ce sujet-là de manière bilatérale. C’est toujours possible, la cogestion. Mais je pense que la question fondamentale qui est derrière, c’est de dire : à qui appartiennent d’abord ces îles ?

    RFI : La convention des Nations unies et des droits de la mer a déjà dit que ces îles appartenaient à Madagascar. Pourquoi la France refuse de les rétrocéder. Est-ce qu’il y a, selon vous, un relent de colonialisme là-dedans dans ces décisions ?
    - HR : Je pense que ce sont des considérations beaucoup plus juridiques. Ce sont des débats d’experts et de juristes. C’est vrai, Madagascar estime que si on se référait aux résolutions des Nations unies, ces îles appartiennent à Madagascar. La position de la France peut ne pas être nécessairement la même. Donc c’est là où il y a lieu de discuter pour pourvoir des positions idoines.

    RFI : Une actualité brûlante en ce moment, c’est le phénomène de la communauté Karane [Indo-Pakistanais d’origine française] dont beaucoup de membres ont été agressés, kidnappés récemment. Est-ce que c’est un sujet de préoccupations chez vous ? Et est-ce que vous en avez parlé avec le chef de l’Etat français ?
    - HR : Bien sûr, on en a parlé parce que tout ce qui préoccupe les populations qui vivent à Madagascar, d’où qu’elles viennent, préoccupe le président de la République. Il y a aussi des situations qui font croire que le mobile de ces kidnappings a toujours été le mobile financier. Donc il y a des paiements de rançon. Laissez-moi vous dire que depuis deux semaines, les dispositions que nous avons prises ont donné leurs résultats. On a commencé à démanteler les réseaux de ces kidnappings.

    RFI : Est-ce que dans ce dossier une coopération judiciaire, policière avec la France est envisagée et possible ?
    - HR : C’est très possible. C’est très envisagé et justement nous étions en train de voir comment on irait beaucoup plus loin dans ce qui se fait déjà, et dans ce qu’on pourrait faire par rapport à ces coopérations d’ordre judiciaire, policière et tout cela.

    RFI:Depuis son indépendance, Madagascar subit des crises cycliques politiques. Est-ce que la France a un rôle à jouer dans le règlement de ces crises et quel rôle souhaitez-vous que Paris joue ?
    La résolution d’une crise au niveau d’un pays appartient toujours à ce pays. Mais néanmoins, nous sommes ouverts à toutes les mains tendues. Ces crises sont d’ordre politique, mais il y a aussi des aspects économiques : la pauvreté en soi est déjà une crise, donc la contribution de la France au niveau économique sera, à mon avis, une contribution pour résoudre cette crise.

    • 29 juin à 20:34 | Mihaino (#1437) répond à akam

      Dès la 1ère question ,le Pdt Hery« pense que le Pdt Macron est un président qui connaît bien les dossiers » .C’est tout à fait normal car avant de recevoir quelqu’un dans votre maison , il est logique et évident que vous devez connaître le but de sa visite, ses habitudes , ses goûts , son caractère (bon /mauvais c’est selon) , ses centres d’intérêt , ses passions etc, etc...). Certains participants ont souligné plus haut que Hery n’a pas bien préparé ses dossiers avant cette rencontre . A mon avis , il n’a pas ficelé ni étudié sérieusement les principaux points à discuter avec Macron . Ce dernier semble connaître nos problèmes mieux que Hery ,mal conseillé et avait hâte de revoir la France pour constater le changement depuis l’avènement de Macron .
      Il faut noter que Hery est le 3è , non le 1er, chef d’état africain reçu par Macron après celui de la Côte d’Ivoire et celui du Sénégal . Il est bizarre que la plupart des médias français n’ont pas parlé de cette visite de Hery à Paris .
      Enfin , je reconnais la plume de certains participants qui ont relevé le débat de ce jour sur ce forum . Inutile de les citer car ils se reconnaîtront facilement

  • 29 juin à 20:46 | akam (#7944)

    @mihaino
    - Merci de m’avoir rappele qu’il est le 3eme africain recu a l’Elysee par Jupiter.
    - En tous cas, la diplomatie gasy est inexistante. Cet entretien a rappele, presque bis repetita, sa premiere entrevue avec Hollande en 2014. Pourquoi remettre les TAF sur la table si t’as rien de neuf ? pourquoi ne pas exiger un agenda si tu tiens absolument aux TAF ? pourquoi tu te remets encore en question sur l’appartenance ? t’as quelle nationalite ? t’es gasy ou quoi ?
    - Bref t’as offert la pour 2018, des fleches pour tes opposants afin de te faire massacrer.

  • 29 juin à 20:56 | Jacques (#434)

    Bonjour,

    Métaphorique, la photo. Le p’ti à lunettes : « Papa, donne-moi des bonbons » ou bien si l’on bigle du côté de Jupiter Macron c’est « causes toujours, tu m’intéresses ». Bref. Trêve de plaisanterie.

    Ah, ces Taaf ou plutôt ces îles éparses de l’océan indien qui cauchemardent les soi-disant esprits patriotes du bled au premier rang desquels, entre autres, cette plateforme dénommée Vovonana Mampiray qui, dans une récente lettre adressée au nouveau président français, invite ce dernier à restituer ces quatre bouts de terre d’une quarantaine de kilomètres carrés conformément au vœu de l’ONU. Histoire -malheureusement- méconnue de la grande majorité des malgaches qui n’ont autre chose à faire que survivre.

    Pour le président français cette histoire des îles éparses ne devaient certainement pas faire partie du menu des discussions avec son homologue malgache qui, visiblement, a compris le caractère tabou du sujet si l’on se réfère à ses éphémères réponses lors de son interview à RFI (http://www.rfi.fr/emission/20170629-hery-rajaonarimampianina-Madagascar-macron) où, effectivement, il a quasiment éludé la question avec cette utilisation du conditionnel quant à la réelle appartenance de ces bouts de terre à Madagascar. Et oui, Rajao-la-terreur en personne n’en a cure de ces morceaux de cailloux qui n’apporteront rien aux malgaches dont il vient (enfin) de reconnaitre leur statut de pauvres, l’important pour lui c’est de préparer la voie pour sa réélection l’année prochaine.

    Macron, comme ses prédécesseurs, ne restituera jamais ces îlots à Babakotoland car, outre les pseudo richesses actuelles dont ils regorgent et qui profitent à l’Hexagone il ne voit pas pourquoi il est judicieux de les céder à ceux-là même qui persistent à détruire leur Grande Ile. Donc pour Macron c’est : circulez, y a rien à voir aux Taaf !

  • 29 juin à 21:45 | diego (#531)

    Bonjour,

    Par délicatesse, mon fils m’a envoyé le contenu de l’interview du président Malgache....une délicatesse j’ai le plaisir de retrouve ici aussi....

    Dans l’ensemble, je dirais que je n’ai pas honte de mon président.

    Seulement voilà, le président porte sur ses épaules un lourd handicap, que la classe politique et les élites Malgaches continuent à refuser d’admettre. La réalité est que les crises successives après l’indépendance à Madagascar n’ont jamais été d’origines politiques, encore moins économiques :

    - mais cela a été toujours et ça l’est encore, une crise Institutionnelle.

    Si elles étaient politiques et économiques uniquement, elles seraient moins complexes.

    Prenons les choses sous un angle dans lequel il n’y aura pas le moindre divergence entre les grands fonctionnaires français et malgaches, et les parlementaires et les élites de ces deux pays :

    - l’héritage gaullien !!!

    La France et ses ex colonies ont comme héritage la Ve République. Par conséquent, entre gens des bonnes volontés, il ne pourrait y avoir des divergences insurmontables. C’est quoi l’héritage gaullien ? C’est la souveraité de la Nation.....le général de Gaulle a su mettre des mencanisme conduisant une France meurtrie, battue, appauvrie en 45, dans le camp des vainqueurs. Madagascar comme tous les pays ex colonies, et bien sur la France, sont entre les mains les mêmes mécanismes, les mêmes Institutions et des lois, à quelques variances près, sont techniquement identiques.

    La clé du succès, le général l’a bien montré, et c’est prouvé :

    - la légitimité des élections.

    Les élections sont des affaires uniquement et exclusivement nationales, point. Les ingérences des pays étrangères dans ces processus nationaux ne sont pas acceptables et point tolérées dans les pays Occidentaux, ni en Asie et elles ne peuvent pas être tolérées et acceptées en Afrique et à Madagascar.

    Conclusion, il est regrettable que les questions touchant les processus et financements électoraux ne soient abordées en Afrique et à Madagascar qu’une fois les crises post-électorales séviseent dans le continent noir.

    • 29 juin à 23:10 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Aux dernières nouvelles selon TVPlus de ce soir , la Chine va construire la route reliant Ambilobé - Vohémar . Qui plus est , le ministre des travaux publics a dit que ce sera un financement/dons non remboursables ?! Ah bon , les Chinois sont donc très généreux envers nous ! Merci .
      Par ailleurs , les Dahalo ont volé une centaine de zébus à Betroka et ont tué un adjudant de la Gendarmerie lors des affrontements hier !
      Comment organiser les élections en 2018 si le Pays traverse encore des crises sans précédent : Insécurité , grèves ici et là ( la grève actuelle des douaniers a entraîné qqs milliards de perte selon les Représentants du SIM ( Syndicat des industries de Madagascar).
      Nous attendons le coup de balai annoncé par le Premier Ministre qui va nettoyer son gouvernement en remerciant les incompétents et les ministres improductifs . Des têtes vont tomber incessamment sous peu , paraît-il ?

    • 30 juin à 10:34 | atavisme premium (#9437) répond à diego

      C’est pas compliqué pour rèsoudre les problèmes du sud.
      1 )
      Tu arrete la politique de répression systématique et surtout stopper net la corruption et le racket effectués par les forces du désordre .
      2)
      Construire des centres de soins au profit de la population avec des services gratuits .
      Gratuit, donc la haute de Tana n’achète plus des 4x4 à 800 millions et avec cette argent paie des médicaments au gens du sud .
      3 Tu facilites la formation des plus nombreux afin qu’ils puissent intégrer les grandes entreprises minières qui vont s’installer prochainement .
      En résumé tu facilites la vie des gens ,c’est simple ,non !

  • 30 juin à 00:10 | Jipo (#4988)

    « Premier Ministre qui va nettoyer son gouvernement en remerciant les incompétents et les ministres improductifs » il ne devrait pas rester grand monde, s’ il en reste ...

    • 30 juin à 00:27 | Jacques (#434) répond à Jipo

      Il est à l’origine des déboires de la mère Claudine. Il devrait s’inscrire lui-même sur la liste de ceux qu’il va nettoyer.

    • 30 juin à 09:49 | Mihaino (#1437) répond à Jipo

      Merci Jipo et Jacques de vos réactions car elles contiennent plein d’humour et posent de vraies questions !
      Bonne journée

  • 30 juin à 10:50 | atavisme premium (#9437)

    Entendu hier soir sur TV5 monde de la bouche du PRM
    Je ne connais pas cette « claudine » ,c’est facile pour chacun de se dire « proche du président » ,dans cette affaire je fais confiance en la justice .
    Ou sont les photos de claudine avec sa femme ou avec lui ?
    Toute les réponses qu"il a donné à la journaliste qui l’interrogeait ,étaient faites de langue de bois simplette ,même un enfant de 10 ans aurait senti qu’il mentait tout le temps .
    Ce type a surement des compétences mais pas comme PRM ,c’est une honte pour ce pays

  • 30 juin à 11:40 | Behantra (#9165)

    Ary maninona moa ra mamono tena lé milaza azy hoe vatomena .. amin’izay izy mifakahita amin’ireo
    ’colonschéris’ ireo

    Ka dé avelao ataony Babah sy Lys mihinana ny amaniny eo ra mbola bé taimbava eo faona !

    • 30 juin à 12:13 | atavisme premium (#9437) répond à Behantra

      Behantra ,
      Pourquoi t’a pas les co.uilles de dire cela en Francais ?

  • 30 juin à 12:13 | vorona (#8254)

    La photo est limite tendancieuse. IL existe d’autres photos du moment dont une ou l’on voit les deux présidents marchant en souriant une main de Macron sur l’épaule de Hery. Comme quoi : la com’ toujours la com’ qu’apparemment le service presse du président ne maitrise pas encore !

  • 1er juillet à 03:27 | diego (#531)

    Bonjour Mihaino,

    Je viens de voir seulement votre réaction....

    Vous savez très bien ce que je pense des élections à Madagascar, pièges à C......

    S’agissant de l’économie, l’insécurité dans le pays et la compétence des dirigeants et d’une manière générale celles de la classe politique et des élites, ( en pensant, vous en faites partie à mes yeux ), si le pays se trouve dans l’état où il se trouve aujourd’hui après 57 ans de l’indépendance :

    - ce que collectivement et individuellement la classe dirigeante et les élites n’arrivent pas à instaurer une bonne gouvernance et pas assez disciplinées à respecter la loi et la Constitution de leur pays.

    On peut raconter tout ce qu’on veut, si on ne respecte pas la loi dans un pays, alors ce pays recule et la crise y est récurrente.

    Justement, sur le sujet il ne faut pas s’attendre à un miracle. Pour sortir de l’instabilité politique et le déficit de légitimité dont souffre les élus et la classe politique malgache :

    - le pays doit avoir des processus électoraux et des financements des partis politiques et des campagnes électorales bien encadrés par la loi.

    Et ces processus ne verront pas le jour tant que le régime au pouvoir ne prenne l’initiative d’y associer tous les partis politiques et leurs leaders respectifs. Si les politiciens y arrivaient. Madagascar ne connaîtrait plus une crise post électorale.

  • 1er juillet à 18:32 | berliner (#9946)

    N’en déplaise à mes amis malgaches, le ne semble pas que ces iles intègrent le territoire malgache :
    J’ai lu et entendu qu’en 1980 un accord avait été signé entre la France et Madagascar concernant Ste Marie et les îles éparses.
    Il semblerait que jusqu’à cette date les natifs de Ste Marie pouvait obtenir la nationalité français et compte t’en de la proximité avec la grande terre, le France ne voulait pas favoriser, encourager les flux entre l’ile et Mada. Donc elle a abandonné ses droits (acquis bien avant l’annexion) pour que Ste Marie devienne malgache...
    En échange de quoi, la France a reçu les iles éparses...
    Je l’ai lu et je crois que cela serait à vérifier pour éviter les discussions inutiles... et revenir à l’essentiel : que faire pour que tous les malgaches profitent de leurs richesses (et pas une minorité...)

    • 2 juillet à 11:06 | Behantra (#9165) répond à berliner

      J’aimerai bien savoir d’ou viennent ces lectures et ces oui-dire berliner ??

      En 1980 c’est Ratsiraka qui était au pouvoir :

      Juste un petit rappel : Ratsiraka a envoyé un commando de parachustistes malagasy pour libérer cette ’région’

      Et je vous ai posé cette question car parmi mes amis français journalistes , politiques , militaires ( à la retraite ) aucun n’affirme cet accord d’échange entre Madagasikara et la France concernent Ste Marie
      et les iles éparses

  • 2 juillet à 10:54 | Behantra (#9165)

    Mais pourquoi personne ne pose la question de savoir pourquoi La France tient tellement à ce que ces
    ’ilots’ restent ’français’ ???

    Comme de savoir ce que la France fout en Afrique sub-saharienne ??

    Moi je propose que des experts malagasy y aillent et fouillent ce qu’il y a sous ces ilots

    • 2 juillet à 11:08 | Behantra (#9165) répond à Behantra

      lire : concernant au lieu de concernent

    • 2 juillet à 11:46 | kartell (#8302) répond à Behantra

      La question pourrait être posée dans l’autre sens !….
      Posons-nous, à nous-mêmes, les bonnes questions car quand il y a le feu dans la maison, cela ne sert à rien de se demander pourquoi notre voisin vit dans l’opulence !…
      Nos experts devraient être mandatés et mobilisés à imposer les bonnes solutions pour sortir de notre infernale corruption, matinée de mauvaise gouvernance mais nous préférons, semble-t-il, jouer du pipeau de la diversion en nous compressant les neurones disponibles pour des sujets, où notre susceptibilité et notre amour-propre sont mis à vifs !…. ….
      Cette manière de voir les choses dénote de notre part, notre incapacité totale à prioriser nos urgences en préférant l’impératif d’une élite « offensée » à celui, bien plus modeste, du plus grand nombre, qui rêvent d’un simple plat de riz à chacun de ses sakàfo !…

    • 2 juillet à 14:31 | atavisme premium (#9437) répond à Behantra

      En bateau avec les vezo et avec une pelle et une pioche ?
      Et des spécialistes dans quel domaine ?

  • 2 juillet à 12:34 | Babah (#9347)

    ☺😊😀😁
    Petit coucou de vacances aux Petits immigrés sans-dents genre Vatomena, Jipo, Atavik, Jacques, etc.

    Alors, on continue à déverser sa nullité d’indigents, incapables de se payer des billets d’avion à sa famille, sur le forum et à se croire le roi des critiques-sans-dents-sous-les-tropiques ???

    Mettez-vous face à un miroir et posez-vous cette question existentielle : « vazaha descendant de Vercingétorix tel que je suis, que fais-je ici sur ce forum ? »

    Autre exercice pour les neurones : réflechissez bien aux odeurs fétides qui commencent à puer sur la France sur son rôle dans le génocide rwandais : le financement des génocidaires/banque BNP (un procès va commencer à Paris), la fourniture des armements aux tueurs hutus par l’armée française lors de l’opération turquoise (un officier français vient de témoigner et confirme). Il y a aussi le scandale du financement de Daesh par les Ciments Lafarge, etc.

    Je vous le répéte les petits immigrés sans-dents (blancs ou blanchis sur le papier genre Iarivo et Zanadralambo), estimez-vous heureux d’être accepté par les Gasy et f.outez-nous la paix avec vos leçons d’humanisme, de politique, d’économie, de géo-politique, etc. à 2 balles ☺😊😀😁. Vous feriez mieux de vous concentrer sur ce que vos dirigeants À VOUS font en votre nom en aidant à massacrer des innocents ailleurs ou même chez vous ... ?

    Histoire de la poutre érigée sur les îles éparses et de la paille éparpillée pour masquer la saleté de l’écurie au Béarn...

    • 2 juillet à 14:15 | zanadralambo (#7305) répond à Babah

      Babah dans ses œuvres. A peine se lève-t-il qu’il se laisse aller à sa haine. Cette haine qui l’étouffe tellement qu’il ne se rend même pas compte qu’il confond tout et qu’il a tout faux. Babah n’est même pas foutu de comprendre que Jacques est un gasy comme lui. Tout ce qui pense autrement, c’est à bannir, hein Babah. Ah, lla pensée unique, l’arme fatale des extrémistes.

      Et l’autre, le Lysnorine, le chef de file de la frange francophobe sur ce site. Qui veut qu’on jette aux oubliettes tout ce qui rappelle ce pays où l se planque. Elle est bonne, la retraite, hein, Lysnorine ? On a bien profité des largesses de la France et on vient lui cracher dessus pour finir. La reconnaissance, décidément, ne sera jamais une vertu chez ces gens là…on préfère mordre la main qui vous nourrit. Tain, rentrez les mecs si le pays qui vous a pourtant ouvert si grand ses bras vous dégoute à ce point. Un peu de cohérence, que diable. Dans ses délires, Lysnorine voit la patte du DGSE dans tout ce qui bouge à Mada. Il se fait un film où OSS 117 met tout en œuvre pour empêcher que les gentils Chinois, les démocrates Russes et autres philanthropes Turcs ne prennent la place de ces maudits Français dans l’eldorado gasy….Paranoïa, quand tu nous tiens. Se rend-on seulement compte que ces nationalistes (terme qu’ils récusent, le comble) veulent nous sortir du « giron »français pour nous jeter dans les filets de l’impérialisme chinois ? Le mal qu’ils ont fait en 72, ils l’ont tout simplement oublié. Le fou furieux qu’ils nous ont servi en 75 et qui nous a amenés en enfer, je ne l’ai quand même pas rêvé. Les larmes, j’ai donné, 57 ans d’illusions, moi, ça me suffit.

    • 2 juillet à 14:29 | Babah (#9347) répond à Babah

      😀 Zanadralambo,

      Que jacques et vous, ou un autre singeant les vazaha, ayez du « sang » gasy n’importe pas. Vous êtes franchouillard dans vos manières de penser, de voir les choses et votre posture d’indigènes affranchis.

      Assumez.

    • 2 juillet à 14:55 | Babah (#9347) répond à Babah

      ● Ps/Zanadralambo,

      Pour preuve de votre petit statut de « serviteurs de la France », voyez les remarques des immigrés sans-dents, vos con-citoyens, Atavik, Vatomena : ils ne s’y trompent pas, eux, l’un vous jette des petites miettes de compliments « humanistes », l’autre vous remet à votre place de « pas français de souche » immigré et naturalisé, juste bon pour les allocs français ☺😊😀😁.

      La vie est dure, il faut faire des choix...

    • 2 juillet à 15:00 | atavisme premium (#9437) répond à Babah

      BARBAH,
      Les 92 % de pauvres de Madagascar vous remercient pour la puissante façon de penser des enculés de ton espèces .
      Espère qu’un jour certains d’entre eux te rendent visite pour prélevé un si belle tète bien faite !
      Minable !

    • 2 juillet à 15:56 | zanadralambo (#7305) répond à Babah

      Je n’ai pas de leçon de patriotisme à recevoir d’un facho. Oui,facho. La haine et le rejet de l’autre comme projet de société, on a vu mieux. Au fond, à part la couleur de la peau, qu’est ce qui vous distingue d’un en.c ; ;. comme Atavisme ? Bon sang, rien, rien, nada !!!!Vous avez des comptes à régler avec la France, est-ce une raison pour jeter l’opprobre sur tous les Français ? Est-ce parce qu’un Malgache comme vous prend plaisir à insulter tout ce qui est étranger qu’il faut croire que tous les Malgaches sont des xénophobes convaincus ? Ce pays a assez souffert pour que des inconscients et des irresponsables comme vous en rajoutent. Réveillez-vous, ce pays que vous vouliez, soit disant, relever n’est même plus à genoux, il ers à terre…et Dieu sait s’il se relèvera jamais. Et vous voila, vous et les démagogues de votre espèce qui débarquez et qui dites c’est la faute de la France. Tain, c’est la France qui nous a obligés à installer un fou furieux à la tête de la nation en 75 ? C’est la faute de la France si la corruption, la gabegie, le vol et l’impunité sont devenus les règles de fonctionnement dans ce pays ? C’est la France, bien sûr , qui entretient ce climat d’insécurité qui plombe la vie de tous les jours de nos concitoyens..C’est la France qui a inventé les dahalo et les voyopus à col blanc qui saignent Mada.
      C’est votre faute, la mienne, ainsi que celle de cette génération d’écervelés qui avait cru, en 72, qu’en bottant justement le cu à la France, tout allait s’arranger.

    • 3 juillet à 00:19 | vatomena (#8391) répond à Babah

      b&bah Singullier Babah ;à son age ,il n’a pas encore intégré que le pays des sans dents et sans estomac c’est celui des malgaches__La pauvreté des malgache est proverbiale et il ne le sait pas. Du moment que la France lui donne à manger et il se satisfait. Viens faire du riz ici ,bonhomme , et ce sera mieux pour le pays.
      fait.

    • 3 juillet à 11:42 | Behantra (#9165) répond à Babah

      Mba mahay teny gasy ve lé atavisma io ?

      Ataovy manémaniny any daholo ry Babah a !

  • 2 juillet à 17:31 | zanadralambo (#7305)

    Pour clore, j’espère, le débat.
    A part l’insulte, l’anathème et les invectives, l’internaute Babah a t-il des arguments, des vrais, dans son réquisitoire sans fin contre la France et ses valets ? Les propos outranciers qu’il me sert à moi, le traître qui ne mérite pas son respect, ne cacheraient-il pas la honte de cracher dans la soupe ? Car Babah le vertueux, le patriote intransigeant, au fond, ne connait, comme moi, je le concède volontiers, que par procuration la misère que vit au quotidien notre peuple. Pendant que les enfants malgaches fouillent dans les poubelles pour se mettre quelque chose dans le ventre, Babah et moi nous goinfrons. Dans ce pays qui offre le gîte et le couvert à Babah le magnifique qui, en guise de remerciement, lui c.hie dessus, Babah et moi avons oublié qu’on mange et qu’on boit. Un peu de décence, Babah. Rentrez, insultez moi ensuite, vous seriez plus légitime dans votre mépris à mon égard.

    Une fois pour toutes, mon vieux, sachez que j’aime ce pays autant, sinon plus que vous. L’amour du pays de ses ancêtres ne se mesure certainement pas aux bordées d’injures qu’on adresse à son pays d’accueil. La France, à défaut de votre amour, mérite quand même un peu plus de respect, ne croyez-vous pas ? Ces Français sur qui vous crachez, vous êtes bien content d’être chez eux pourtant. On y est pas si mal que ça, avouez le donc…Alors pourquoi tant de haine ? Les erreurs de leurs aînés, en sont-ils forcément redevables ? Ils ne sont pour rien dans ce que vous reprochez à la France d’antan. Vous et moi serions, autrement, coupables, à notre tour, des crimes que le royaume merina a pu commettre du temps de la conquête entreprise par nos aïeux. Je ne vous ferai pas l’injure, moi, de vous comparer à l’autre primate. Un peu de jugeote, quand même, l’Histoire est ce qu’elle est, elle ne reviendra pas, le comprendrez-vous jamais ?l Arrêtez de vouloir, avoir à tout prix, raison…Arrêtez de caricaturer, il n’ y a pas toujours les bons d’un côté, les méchants de l’autre. Il y a des bons et de méchants des deux côtés. Tout n’est pas forcément blanc ou noir en ce bas monde, il y a des nuances dans la vie, heureusement.

    Je n’ai aucune animosité à votre égard. Vous ne m’aimez pas, tant pis, n’en parlons plus. Mais je n’accepte pas votre ostracisme envers nos amis étrangers, ici ce n’est pas une tribune pour étaler tous les jours son rejet de l’autre, simplement parce qu’il est autre. Parmi ces étrangers à qui vous vouez cette haine tenace, il y en a qui aiment notre pays au-delà de la raison. Il n’y a pas que des s. aluds comme Atavique . J’en connais personnellement, vous seriez épaté si vous les rencontriez. Comme quoi, les préjugés….

  • 3 juillet à 08:19 | lysnorine (#9752)

    @ Behantra-2 juillet à 10:54
    « Mais pourquoi personne ne pose la question de savoir POURQUOI La France tient tellement à ce que ces ’ilots’ restent ’français’ ??? »

    Somary naha-gaga kely anay io fanontaniana io satria nampoizinay fa tsy ankaromiafina ny momba ny fisiana solitany miangona ao ambanin’ny andilan-dranomasin’i Mozambika. Ankoatr’izany moa dia ny « guano-phosphates » - zezika taim-biby sy fatim-bibin-dranomasina no tena nampalaza an’ i Juan de Nova.

    Ny hisazoka, izany hoe ny HANGALATRA io SOLITANY fananan’i Madagasikara io araka ny lalàna iraisam-pirenena no antony anaovan’i Frantsa bodongerona ny nosy JUAN DE NOVA sy ny namany. Antitranterinay tsara, ohatra, fa fananan’ny Malagasy HATRIZAY HATRIZAY ny nosy Juan de Nova, ka anisan’ireo « Nosy miankina amin’i Madagasikara » voalazan’ilay lalàna JADONA frantsay tamin’ny 6 Aôgositra 1896, nanitsakitsaka ny lalàna iraisam-pirenena, nanambara an’i Madagasikara ho zanatany frantsay :

    « LOI déclarant Madagascar et les ÎLES qui en DÉPENDENT colonie française. (6 Août 1896)
    « Article unique - Est déclarée colonie française l’Île de Madagascar avec les îles qui en dépendent. ».

    Ny naha-fananan’ny Malagasy ny nosy Juan de Nova sy ny niankinany tamin’i Madagasikara dia nohamarinin’ny tatitra iray ho an’ny governemanta jeneraly teto Madagasikara tamin’ny taona 1902 araka izao andalan-tsoratra notsoahina avy aminy izao :

    « Le lieutenant de la légion étrangère Danzel d’Aumont [ tsy « nationaliste » Malagasy izany !] a adressé au Gouvernement Général un rapport sur l’île Juan de Nova, qu’il a récemment visitée, dont nous extrayons les renseignements ci-dessous :

    « L’île Juan-de-Nova est située à peu près sur le parallèle de Beravina, à 80 milles [148.16 km eo ho eo] environ de la côte. Elle a la forme d’un trapèze très aplati. Sa largeur moyenne est de 1400 mètres et sa longueur de 6 kilomètres, avec une superficie de 850 hectares. [...]

    « .Lorsque M. le capitaine de vaisseau Le Do visita l’île Juan-de-Nova, en 1898, celle-ci était HABITÉE pendant 6 à 8 mois de l’année par des pêcheurs de tortues, SUJETS DU ROI ALIDY, de MAINTIRANO,. Ils venaient, par boutres, dans le courant de juillet, au nombre d’une trentaine environ, y compris les femmes et les enfants.

    « Les produits de la pêche étaient vendus aux marchands arabes d’Ambanoro (Nosi-Be).
    « Un de nos compatriotes s’est, depuis cette époque, rendu LOCATAIRE de l’île pour une durée de 20 ans. »
    [ « L’île Juan-de-Nova », Colonie de Madagascar et Dépendances, Bulletin économique 1er trimestre 1902, p. 385].

    Arosonay ho an’izay tompon-tany Malagasy liana ny handalina itony raharaha itony, izay lehibe lavitra noho ny fakofakon-dresaka famaky isan-andro eran’ny gazety mpiseho eto an-toerana, ireto lahatsoratra vitsvitsy ireto :

    1°-« :Assessment of Undiscovered Oil and Gas Resources of the MORONDAVA Province, East Africa (2016)
    https://pubs.usgs.gov/dds/dds-069/dds-069-gg/REPORTS/69_GG_CH_11.pdf

    2° “Madagascar : Wessex Exploration updates Juan de Nova operations” https://www.energy-pedia.com/news/madagascar/new-150537

    3° Ary tahatahaka izao izany no fipetraky ny toe-draharaha eo amin’ny fikarohana solitany manodidina an’i Juan de Nova noho ny fangalaran’i Frantsa azy.

    “France’s Juan de Nova Islands”.
    In the Mozambique Channel between Mozambique and Madagascar lies the Juan de Nova islands, which is controlled by France as part of its TAAF or Terres Australes et Antarctique Francaises (French Southern and Antarctic Lands) administrative region. The islands, which are claimed by Madagascar, were not part of Madagascar [TSY MARI-POTOTRA IO !] when the country gained independence in 1960. The Juan de Nova permit, which is 75 percent owned by Nigeria’s South Atlantic Petroleum, is located east of the ROVUMA BASIN in Mozambique, where Anadarko and ENI have made MAJOR GAS DISCOVERIES, and west of Madagascar’s BELO PROFOND permit. To the east of the Juan de Nova permit and west of Belo Profond is the Juan de Nova Est permit, which was issued by France to the UK’s Wessex (70 percent operator) and Australia’s Global Petroleum (30 percent). France has DECLARED A CONTINENTAL SHELF SURROUNDING THE ISLANDS AND CLAIMS THE ENERGY AND MINERAL RIGHTS.. The Juan de Nova Est permit lies 100 km northwest of the TSIMIRORO and BEMOLANGA.

    [Africa’s Booming Oil and Natural Gas Exploration and Production-National Security Implications for the United States and China, Appendix I ; http://ssi.armywarcollege.edu/pdffiles/pub1186.pdf ]

    • 3 juillet à 11:11 | Behantra (#9165) répond à lysnorine

      Misaotra Lys a !

      Tampona ny vavan’i tsotsoka bé taim-bava

      Akaotran’izany , misy ifandraisana amin’ny Guanomad (Erick Rajaonary) ve ireo zezika taim-biby (guano-phosphates) any Juan De Nova ?

    • 3 juillet à 14:39 | vatomena (#8391) répond à lysnorine

      Seigneur Dieu ,Préservez les tortues deJuan de Nova- Eloignez les prédateurs en pirogue ou en boutre

  • 3 juillet à 14:11 | Ibalitakely (#9342)

    Vao hiainga taty dia efa nolazaina hoe "tandremo ingahy sao mikaozikaozy momba ny Zeparsa rehefa tonga aty !! Hanohy ny fangalana baiko matetika an’ny tAtezamihitatra hoe no nahatongavako aty.

  • 3 juillet à 17:11 | lysnorine (#9752)

    @ Behantra 3 juillet à 11:11

    « Akaotran’izany , misy ifandraisana amin’ny Guanomad (Erick Rajaonary) ve ireo zezika taim-biby (guano-phosphates) any Juan De Nova ? »

    Tsy fantatray ny amin’izany fa tsara hohalalinina ihany !

    Raha ilay anarana aloha dia METY ho tamingan’itony MPITSIKILON’ ny Sûreté générale tamin’ny faha fanjanahan-tany itony ilay Rangahy. Noho izany, tsy nahagaga anay raha natositosiky ny « andry fahadimy » mafy dia mafy izy io, teo alohaloha teo, ho dimbin’ny PM ankehitriny izay kendrena tsy misy fitsaharany foana ny vely amponga mitaky ny fanonganana azy, mba hametrahana olon-kafa hifehy ny fifidianana prezidà ho avy.

    Arak’izany, dia azo heverina tsara ho isan’ny kandidà voafantina hifaninana amin’ny maro maniry mba ho « phénomène Macron » tohanan’i Frantsa io Rangahy io.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 404