Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 21 novembre 2017
Antananarivo | 10h37
 

Société

Justice

Les greffiers reprennent le service

mardi 17 octobre | Ny Aina Rahaga

Les membres du Syndicat des greffiers de Madagascar (SGM) ont cessé leur grève et ce depuis hier, pour reprendre leurs fonctions respectives. Ce syndicat s’est joint il y a quelques semaines de cela au Syndicat des Magistrats de Madagascar (SMM) afin de les appuyer mais également de satisfaire leurs revendications.

Selon les explications, cet arrêt de la grève pour le SGM résulte du fait que leurs revendications ont été satisfaites par l’Etat, plus précisément, un compromis aurait été trouvé entre eux et l’Exécutif. Le SMM et le SGM sont entrés en grève le 27 septembre dernier et avaient alors déclaré une grève illimitée jusqu’à satisfaction des revendications des deux corps concernés. Les greffiers avaient comme revendications l’amélioration de leurs conditions d’avancement ainsi que le règlement de leurs émoluments, ce qui semble donc être fait vu la cessation de grève.

Toutefois, le SGM a déclaré qu’il soutenait encore et toujours le SMM dans sa grève pour réclamer l’indépendance de la justice. Et cela malgré le fait qu’ils reprennent du service. Les membres du SMM quant à eux se sont réunis hier pour décider des prochaines démarches à suivre dans l’accomplissement de leur grève illimité. Etant décidé à ne point fléchir face à l’Exécutif, une énième rencontre serait prévue aujourd’hui avec la Ministre de la Justice, Rasolo Elise, pour arriver à un terrain d’entente. L’on sait toutefois que ces rencontres n’ont jusqu’ici rien donné. En effet, le SMM avait déjà entamé des discussions avec l’ancien ministre de la Justice, Charles Andriamiseza, sans que cela n’aboutisse à rien. Le Premier ministre lui avait initié un dialogue et érigé une commission afin de répondre aux attentes et réclamations de ce syndicat. Toutefois, les discussions ont tourné court lorsque le syndicat a déclaré que rien de concret n’avait été produit par cette commission.

La question est donc maintenant de savoir quelle démarche le SMM entamera-t-il dans le cas où cette nouvelle discussion ne répond pas à leurs exigences. Le fait est que le syndicat ne devrait pas opérer un blocus indéfiniment, sachant que leurs tâches consistent également à faire fonctionner un Service public.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 427