::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 02h33  :  17°C  :  Clair de lune très nuageux
mercredi 26 novembre 2014
 

 > Editorial

Les foules, l’individu et le réseau

lundi 30 mars 2009, par Patrick A.

L’une des difficultés avec les manifestants d’Ambohijatovo, c’est de leur donner un nom.

Les pro-Ravalomanana ? Beaucoup de ces manifestants refusent ce qualificatif. Les anti-TGV ? Certains d’entre eux disent surtout être rebutés par les « dinosaures politiques ». Ou par l’influence excessive de la France.

Les partisans de la légalité ? Cette digne dame a été si abondamment violentée par tant de passants, parfois avec son consentement, que l’identifier devient quasi-impossible.

Les adversaires du coup d’état militaro-civil ? Non seulement l’expression est trop longue, mais les partisans d’Andry Rajoelina et la HCC contesteront sa neutralité.

Donc nous avons tendance pour le moment à privilégier l’appelation « manifestants d’Ambohijatovo », tout en continuant à chercher quels mots utiliser le jour où certains d’entre eux arriveront sur la place du 13 mai.

Et puis il y a eut ces images. Celles qui rappelent que dans toute foule, il y a des individus. Et que derrière chaque individu, il y a le mystère de son histoire et de ses idées.

Les images de celui que nous ne connaissons que sous le surnom de Razily.

JPEG

Point de foule. Point de banderoles. Point de portrait de Marc Ravalomanana.

Juste un homme qui remet en mémoire ces mots du Général MacArthur : « Le monde complote constamment contre les braves. C’est le combat ancestral - le rugissement de la foule d’un côté - et la voix de votre conscience de l’autre. »

Ou (chacun ses références) ces paroles écrites par Michel Audiard pour le film « Un Taxi pour Tobrouk » : « Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche. »

Sauf qu’en ces heures, personne n’osera sans doute qualifier Razily de brute. J’ignore son niveau scolaire, mais il est probable qu’il n’a jamais entendu parler d’Edward Saïd, palestinien de nationalité américaine, qui a écrit : « L’intellectuel est doté d’une faculté de représenter, d’incarner, d’exprimer un message, une vision, une philosophie ou une opinion devant et pour le public. ».

À ce titre, Razily est incontestablement un intellectuel. Un homme qui sait se détacher de la foule, mais est fidèle à un ensemble politique et social.

On dit que les foules sont bêtes. On sait que les individus sont fragiles.

Mais entre les foules et les individus, il y a un espace intermédiaire, cet ensemble social.

Les images de Razily ont certainement éveillé quelque chose dans des consciences de tous les camps. À cause ou non de la proximité de la commémoration de la date du 29 mars 1947.

Peut-être que parmi les victimes du 7 février 2009 figurent de lointains cousins de Razily, ayant adopté une attitude similaire de bravade, peut-être pour la même haute conception de la société malgache, et qu’ils ont eu ce jour là encore moins de chance que Razily n’en a eu ce Samedi.

Entre cousins, entre simples individus, il est temps de se parler. Non pas de bloc à bloc, non pas en partisans de Untel ou de Untel, mais avec ce simple souci du relationnel sans lequel nous ne serions pas malgaches. Ce n’est pas à des lecteurs internautes que l’on apprendra que, si les foules peuvent rendre bête, la mise en réseau peut rendre plus intelligent.


Note  : Selon nos informations, « Razily » et ses compagnons devraient être présentés au Parquet ce Lundi 30 mars.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 29 réactions Lire les commentaires
  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 08:01, par saina (#1582)

    Je ne crois pas mes yeux ! On est encore entrain de refaire la même chose qu’auparavant. Regardez cette brutalité alors qu’on est sensé appliquer la démocratie. Est cela la démocratie ? ils ne sont pas des casseurs ! En quoi, la sécurité est elle menacée. Où va-t-on en fait si on favorise l’adage « faites ce que je vous dis mais ne faites pas ce que je fais ».
    Aucune réaction devant ces gens qui se disent partisans de la démocratie et qu’une fois en place, la foulent de leurs pieds.
    Ce que j’avais toujours pensé et redit : c’était une lutte d’intérêts mais non point une lutte de classe ou de liberté. Même ceux qui descendent maintenant à ambohijatovo sont là pour leurs intérêts mais non point pour amour de la patrie.
    Où trouver la vraie personne : patriote et désintéressée ?

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 08:44, par Tia Tanindrazana (#1740)

    J’espère que vous les journalistes pour suivre les nouvelles de notre héros national : Razily.

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 08:54, par Zok’B (#1553)

    Appel à tous ; société civile, politiques, fédération des églises chrétiennes, simples citoyens et surtout les médias pour la libération de Razily et ses compagnons. Manifestons-nous, demandons la libération sur le champ de Razily et ses compagnons.

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 09:06, par jack-no (#1477)

    « le jour où certains d’entre eux arriveront sur la place du 13 mai ». et le contenu en général de votre article laissent perplexe sur votre neutralité.

    les manifestants sont des legalistes. même le « gouvernement français » fait marche arrière pour reconnaitre Ra8 le president. heureusement que les tchèques, presidence de l’UE ont condamné ce coup d’etat, sinon, sarko aurait reconnu tgv, à l’instard de l’ambassadeur.

    jacques

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 09:27, par caligari (#1687)

    Rasily est le pendant malgache du jeune étudiant qui défia un char place Tien An Men à Pékin et dont les images firent le tour du monde...

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 09:37, par ragasy (#416)

    « ayant adopté une attitude similaire de bravade »

    Désolé Patrick, c’était pas une bravade mais du pur courage pour prouver que ces militaires ont tort.

    « Selon nos informations, »Razily« et ses compagnons devraient être présentés au Parquet ce Lundi 30 mars. » Pourquoi le parquet ? Quelles étaient leur faute ? Et ces militaires avec leurs balles réelles, quelles étaient leur responsabilité ?

    Tous au parquet les amis ! car nous tous, nous devons aussi être présentés au parquet comme le héros Razily.

    On verra si ces juges sont aussi des pourris comme tgv !

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 09:41, par Jeanmi (#838)

    Une viséo amateur (localisable, mal filmée et ricanante !) fait donc un « Héros national ».
    Que s’est-il passé ? Un homme, qui sans doute sortait de l’école (avec son cartable) s’avance seul vers les forces de l’ordre. Qui est-il ? Que veut t’il ? Qui l’envoie ? Pour quoi faire ?
    L’accès au 13 Mai est déclaré impossible. Mais on ne lui tire pas dessus. On le pousse dans la benne d’un 4x4, avec deux autres personnes et ils sont embarqués.
    Que font les autres ? Ceux qui derrière sans doute le soutiennent (en ricanant eux aussi ?).
    C’est bien peu pour faire un « Héros » !

    • Les foules, l’individu et le réseau
      30 mars 2009 18:56, rasoa (#1766) répond à Jeanmi (#838)

      Comprends pas ton poème. Déjà il est flou, veut faire très spirituel I guess !!!

    • Les foules, l’individu et le réseau
      31 mars 2009 01:24, niry (#210) répond à Jeanmi (#838)

      J’hallucine.."derrière ceux qui le soutienne (et qui ricanent eux aussi..) ..La Goebbels attitude continue, on dirait..Quelle mauvaise foi, quelle bassesse d’esprit ! Quelle ignominie. Et ca laisse ce genre de com’ et ca s’endort ensuite la conscience tranquille.. Vous êtes à vomir

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 09:42, par Vaonala (#1688)

    En effet, pour qualifier la situation actuelle de notre pays, je dirai que nous « tombons de Charybde en Scylla » surtout que l’un des personnages-clés de la HAT et de surcroît « tourne-veste » porte un nom homonyme du deuxième lieu cité.

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 10:01, par xena (#774)

    Mirehaka ireo pro Ravalo fa hoe nahazo olona betsaka ! Fa betsaka amin’ny ahoana moa ? Moa va tsy ireo ihany ilay teny Iavoloha fahiny niaro an-dRavalo ? Ndao atao hoe 50000 ny olona teny Ambohijatovo (tena génereux be aho), inona moa nefa no dikan’izany, tsy midika ninoninona izany, satria raha tezitra amin’i Andry ny vahoaka dia ho avy hatrany dia olona 1000000 no hidina avy hatrany eny an-dalam-be farafahakeliny, ary hatrany anindran-tany dia hiely avy hatrany ny hetsika ka hikomy avy hatrany koa ny tanindrana ! Tsy izay nefa no niseho sy miseho, satria ireo olona 50000 ireo ihany no manohy mivorivory eo, ary ny any ami’ny province tsy mihontsona intsony ! Ireo 50000 ireo dia tsy iza fa ireo very fihinana, ary ny ankamaroany dia ireo mpiangona ao amin’ny FJKM !
    Raha ny marina dia tsy ho lasa lavitra izany satria mbola teo am-pelanany aza ny fahefana sy ny vola ary ny miaramila tsy nandresy an’i Andry izy ireo ka mainka va fa vato sy antsy fotsiny, inona no ho resiny amin’izany !

    • Les foules, l’individu et le réseau
      30 mars 2009 12:11, pierrotgasy (#928) répond à xena (#774)

      diso heviyra ianao fa mihoatra be dia be an’izany isa izany ny vahoaka teo.ary izao izay manoratra dia tsy tim mihintsy fa tsy mila jolahim-boto eto @ fitondrana aho sy miaramila mamba-vola koa any @ ambohijatovo foana daholo ê !

      • Les foules, l’individu et le réseau
        30 mars 2009 12:55, xena (#774) répond à pierrotgasy (#928)

        Ndao atao hoe iray hetsy ny olona Mahamasina ! Tsy maninona izany kanefa inona moa izany mihoatra ny malagasy manontolo manohana ny fitondrana ara-dalana entin’i FILOHA Andrinirina Rajoelina ! Any amin’ny faritany dia efa milamina ankehitriny satria manohana ny ara-dalana tarihan’ny FILOHA Andrinirina Rajoelina daholo ny vahoaka any ! Ireo sisa manohana an-dRavalo dia ny FJKM vitsivitsy very saosy sy ireo mihevitra ho taranak’Andrena very hasina miampy Hova vitsivitsy ary ireo TIM very seza !
        Ka na tianao na tsy tianao dia ny FILOHA ara-dalana Andrinirina Rajoelina no mpitondra ary tsy hahafaka an’io eo ianao na handeha ambanin’ny lohanao aza ! Ny HCC mihitsy no nametraka azy teo !

        • Les foules, l’individu et le réseau
          30 mars 2009 13:02, Ramarolanoana J (#1663) répond à xena (#774)

          Xena,
          Tsy izany ihany koa ve no fihevitry ny mpomba anRa8 teo nefa lasa ihany izy izay nanana ny atout rehetra, ka mandrampahoviana no aharetan’ity fanjakana tsy mitombina (tsy légitime fa toananan’antokonolona, tsy legale fa maka fahefana @kery) akory dia efa contesté sahady ? Rah fetsy izy dia manomana fifidianana haingana fa tsy miandry 2 taona si non hitsoaka hoantraRa8 koa.

          • Les foules, l’individu et le réseau
            30 mars 2009 14:48, xena (#774) répond à Ramarolanoana J (#1663)

            Amiko raha ny any amin’ny faritany koa dia manao hetsika hampiveranana an-dRavalo sy hanonganana ny FILOHA ara-dalana Andrinirina Rajoelina dia hoy aho hoe hevi-bahoaka izany, fa raha mbola ny taranak’Andrena sy ny FJKM fotsiny eto Tana, na mahazo olona 1000000 aza dia tsy vahoaka zay amiko, fa olona very seza sy very saosy fotsiny ihany !

    • Les foules, l’individu et le réseau
      30 mars 2009 12:56, Ramarolanoana J (#1663) répond à xena (#774)

      Marina fa tsy ny vahoaka manontolo no teny Ambohijatovo sy teny Mahamasina fa maphany (1/10 ; 1/100 ????) ka tsy tokony hanapaka ho an’ny be sy ny maro izy ireo. Toraka izany koa ny teny @ 13 mai. Tsy ny olona teny no nampiongana an-Ra8 fa ny Capsat. Izao zava-misy izao dia tokony hahatonga saina ireo izay manatsotra resaka : ny fifidianana ihany no ahafantarana ny hevitry ny vahoaka fa tsy ny fivorivoriana eny andalam-be, ny referendum ndRa8.

      • Les foules, l’individu et le réseau
        30 mars 2009 19:28, richlife (#1715) répond à Ramarolanoana J (#1663)

        O ! Ramarolanoana a !

        Tsy ny capsat no nampiongana ny filoham-pirenena Ravalomanana fa ny rariny sy ny hitsiny ary izy tenany ihany

        Fa azony natao tsara ny nidongy tsy hiala hatramin’ny farany araka ny teniny indrindra raha manohana azy araka ny eriteritry ny besinimaro ny fiaraha-monim-pirena avy any ivelany

    • Les foules, l’individu et le réseau
      31 mars 2009 01:30, niry (#210) répond à xena (#774)

      Efa tsy misy mamaky intsony Xena fa mankaleo loatra.. Voa misokatra ny vavany dia zavatra tsy crédible foana no lazaina..Ary TGV angaha nahavory olona 15000 telo andro nisesy ?

      Manao lainga avec mémoire séléctive, ka tsy omen’ny olona crédibilité intsony ny resakao Xena.

      Hay moa la guerrière ny Xena, fa dia inona loatra re no nataon-Dra8 taminao é..??

    • Les foules, l’individu et le réseau
      31 mars 2009 03:18, jonas (#185) répond à xena (#774)

      Ho an’ny xena

      Ny masonao no hahita ny fialan’ny andry tgv eo amin’ny fitondrana raha velona ianao amin’io fotoana io,satria ny sitrapon’ny Jesosy tsy fantatsika.

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 10:22, par Albatros (#234)

    Effectivement Jeanmi !!!! Vidéo « mal filmé » !!!!. Avec des images moins « léchées » que celles de l’investiture du Président de la HAT !!!.

    Mais quel symbole !!!. Un homme seul qui brandi fièrement le drapeau de son pays arrêté sans ménagement par des militaires sensés justement défendre les couleurs de ce drapeau. Lui même jeté dans le fourgon !!!.

    Bravo aux « militaires ? », « mercenaires ? », « patriotes armés ? », (je ne sais comment les nommer) qui ont démontré un grand courage face a cet « Attentat » perpétué contre la Démocratie Malgache.

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 11:14, par Rabila (#1379)

    On pourrait les appeler « les légalistes » en échos au coup d’état de velours.

    En tout cas, dans la presse étrangere, surtout française, on les appelle les Pro-Ravalomanana. Ce qui n’est pas toute à fait la vérité.

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 13:02, par zana47200 (#227)

    Cette foule, cet individu ne sont ni pro-Ravalomanana, ni anti-TGV. Cette foule aspire à une vrai démocratie au sens propre du terme et non à la façon des dirigeants malagasy.
    Ils sont là car ils réclament à ce que les dirigeants pensent tout d’abord qu’ils ne seront pas dirigeant tant qu’ils ne sont pas élus par le peuple et par la voie des urnes.
    Ils sont là, car ils demandent un vrai changement et non pas à une prise de pouvoir guidée et dirigée sournoisement par la France et les suppôts de la république qui vivent en France.
    Ils sont là car, ce qu’ils ont élu par la voie des urnes n’ont pas pu les satisfaire dans leur souci quotidien.
    Ils sont là car ils ont marres de la politique des polichinelles ?
    Ils sont là car ils souhaitent à ce que l’armée et ses sbires soient dissouts.
    Ils sont là car ils s’aperçoivent que les promesses du Train à Grande Vitesse est tellement rapide que le carburant monétaire n’a pas pu le faire sortir du tunnel.
    Ils sont là car l’inexpérience du machiniste du train fait qu’il n’a pas pensé que le carburant ce ne sont pas les malagasy qui le fournit mais la communauté internationale. Et qu’il n’y a pas que la France qui constitue cette communauté internationale.
    Ils sont là car ils se rendent compte que la France commence à leur montrer ses erreurs monumentales et son inexpérience de la connaissance de Madagascar.
    Ils sont là, car ils ne représentent pas les malagasy de la période coloniale et néocoloniale, et pour empêcher Madagascar de devenir bientôt le 102è département français

  • Sainteté
    30 mars 2009 16:18, par Bena (#494)

    Pourquoi Sa Sainteté Monseigneur Odon 1er ne condamne plus les BETISES actuellement ? Ou bien les bétises dépendent des donneurs d’ordres ? Merci et Amen.

  • Sainteté (suite)
    30 mars 2009 16:21, par Bena (#494)

    Désolé, je voulais dire Votreseigneur, pas le mien....

  • Les foules, l’individu et le réseau
    30 mars 2009 16:32, par Rado (#172)

    Par quel moyen le peuple malagasy a exprime son voeu pour un pouvoir qu’ils n’ont pas ete consulte d’une facon ou d’une autre ?

    Et la litanie de contsetation internationale va continuer, sauf l’hypocrisie de la France.

  • Les foules, l’individu, le réseau, les militaires
    30 mars 2009 16:51, par poiuyt (#584)

    Les militaires semblent avoir vendu leurs âmes aussi.

    Si oui, le fascisme est dans les murs, alors il faut appeler l’aide de l’étranger

    Si non, où sont-ils ?

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 69  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360