Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 septembre 2017
Antananarivo | 01h32
 

Société

Préparatifs pour le 15è anniversaire du TIM

Les forces de l’ordre ont investi le stade

jeudi 6 juillet | Bill

Tôt ce matin du 6 juillet 2017 ou dans la nuit même, des éléments des forces de l’ordre ont investi le stade de Mahamasina. Ils contrôlent les entrées et ont enlevé les banderoles, décorations et affichages plantés par le TIM dans la perspective de la célébration des 15 ans du parti. Les vociférations, explications et déterminations du président du parti n’ont rien donné. Le Préfet de Police, le général Angelo Ravelonarivo a réuni l’Organe mixte de conception (OMC) pour confirmer son interdiction de manifester dans la capitale et en même temps il nie avoir été informé d’une demande d’autorisation de la part du Mouvement pour la liberté d’expression (MLE) qui prévoit une « marche pacifique » pour demain vendredi 7 juillet 2017.

Marc Ravalomanana a déjà mis en branle tous les préparatifs pour cette célébration du 15è anniversaire du part et les militants du TIM sont déjà en route. Il n’y aura aucune provocation de leur part, insiste-t-il ; et si risques il y a la Préfecture ferait mieux d’aider les services de sécurité propres au TIM à les prévenir ou du moins en encadrant la manifestation. Mais contrairement à cela, la Préfecture a préféré purement et simplement annulé l’autorisation qu’il a délivrée au TIM pour le 8 juillet. Le même traitement est imposé au MLE à la différence que d’après le général Angelo Ravelonarivo, le MLE n’a déposé aucune demande d’autorisation. Fetra Rakotondrasoa du MLE a pourtant expliqué que des accords ont été trouvés avec les forces de l’ordre pour le déroulement de cette « marche pacifique » depuis Ankorondrano près du temple Jesosy Mamonjy jusqu’à la stèle de la liberté de la presse à Soarano. La marche devait rassembler les citoyens responsables, les associations et formations politiques et les syndicats ; le « Dinika Fanavotam-Pirenena (DFP) et la Solidarité des syndicats de Madagascar ont déjà répondu présents pour cette marche.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 6 juillet à 12:42 | TSIKOZA (#7624)

    Miara-mizotra isika ho any Jerosalema ! Raha ny fahitako azy izany dia tsy mahavita azy ny fitondrana ka miezaka manakana izay hetsika rehetra ataon’ny olona na fikambanana na antoko politika hafa ivelan’ny antoko HVM ! Tsy fitondrana izany, tsy olona manana hazon-damosina izany fa fahalemena tanteraka. Maninona ary no tsy mametra-pialana e ? Mahafaly ianareo ve ny mitango tombontsoa amin’ny volam-bahoaka isanandro nefa ny zo sy ny rariny tokony homenareo azy sakananareo ? Sady tsy voafehinareo ny halatr’omby, no mbola be zesta tamin’ny 26 jiona teo nandritra ny matso ka aiza ary ny fahaiza-manaonareo tafika malagasy e ? Aza sakanana ny olona ry prefet ô ! tandrovinareo ny fandriam-pahalemana ! Nahavita nanao ny fetim-pirenena ve ianareo ka tsy ahavita ny amin’ny 8 juillet ? Aza malahelo ny anjaran’ny hafa e ! mitovy amin’ny antoko HVM koa avelao andeha malalaka ! Azon’i PM Mahafaly na i Rajao atao ny milaza amin’ireo mpitandro filaminana hoe : « izay tsy mandray ny andraikiny dia ho tapahina ny karamany na zandaro na police na miaramila ! » anjaranareo ny miaro ny vahoaka mamonjy io lanonana io !

  • 6 juillet à 13:38 | Jipo (#4988)

    @ Bill
    « a préféré purement et simplement annulé l’autorisation » participe passé et infinitif : annuler, c ’est pas nul de mettre « ER » ...
    Les forces de rétorsion sont bien connues pour leur démonstrations et simulations, pour ce qui est de la pratique, on a vu lors de la simulation de la prise d’ assaut du Boeing / le tarmac d’ ivato, ou la libération simulée d’ un bâtiment public , les cow omby en lewis, addidas & rayban ont troqué leur accoutrement pour plus de crédibilité, en ninja du gign , mais à l’ image de leurs dirigeants, le paraitre avant l’ être, comme d’ hab : beaucoup plus facile , quel cirque !

    • 6 juillet à 19:53 | manga (#6995) répond à Jipo

      La définition la plus appropriée de ce qu« est une république bannière, et ni moins ni plus. Oncumule les mêmes erreurs. L’espoir d’une meilleure vie du lendemain ne fait vivre qu’aux umbessiles » qui croient dur comme fer qu’un second mandat se profile déjà à l’horizon.
      Les forces de l’ordre ne sont plus là pour protéger les personnes et de leur bien. Ces dernières pénètrent avec effraction dans un lieu sécurisé, à une heure si indue et vandalisent tant qu’elles peuvent, carte blanche entre les mains, délivrée me semble-t-il par l’organisme de conception, du moins par des récidivistes à col blanc au-dessus de la Loi.
      Est-ce que le régime actuel a au moins le sens de ce qu’est de la bonne gouvernance tant « sollicitée » par la communauté internationale, ou on est encore entrain de mettre en exergue la souveraineté d’une nation qui n’a plus sa raison d’être ?
      On est dirigé par des à tarder menthols, et le moins qu’on puisse en déduire.

  • 6 juillet à 14:12 | ratiarivelo (#131)

    Tsy mahagaga ny fisehon-javatra toy izao : HIVALONA TSY HO ELA NY FITODRANAO ry H.V.M........! harao ny FIJERIKO****Samy tsara

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 109