Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 17h49
 

Economie

Les douaniers refusent les réformes

samedi 21 novembre 2015 | Léa Ratsiazo

Une chose est sûre, le ministre des Finances et du Budget ne fait pas entièrement confiance aux douaniers. Soupçons de « corruption » affirment ceux qui ont l’habitude de côtoyer ces agents de l’État pour des raisons professionnelles. Aussi, le ministre a décidé de faire appel à une société privée pour le contrôle à posteriori des produits importés. La société privée retenue pour cette tâche devrait être connue la semaine prochaine.

Branle bas de combat des douaniers face à cette décision. Le syndicat indique qu’il refuse cette mesure. Pour les douaniers, la non performance des recettes douanières ne résulte pas du tout de la corruption mais du contexte mondial et de la dépréciation de l’Ariary. Les recettes fiscales de 2014 s’élevaient à 13 milliards ariary et seront plus importantes cette année d’après les douaniers.

Reste à savoir si le ministre va céder aux syndicats des douaniers, d’autant qu’il est aussi pressé par les bailleurs de fonds en termes d’amélioration des recettes de l’État d’une manière générale et de lutte contre la corruption.

69 commentaires

Vos commentaires

  • 21 novembre 2015 à 09:15 | rakoto-neutre (#8588)

    Bonjour

    Les douaniers ne veulent pas les reformes donc ils voudraient continuer à corrompre et tous les fruits de cette corruption vont disparaître en acceptant cette reforme, donc l’imposition s’impose

    • 21 novembre 2015 à 10:05 | Stomato (#3476) répond à rakoto-neutre

      Votre avis n’est pas faux !
      Cependant qui va contrôler la qualité de la prestation de la société privée ?
      Et ensuite qui va contrôler le/les contrôleurs ?
      Mais il faut bien commencer par un bout de l’écheveau !

    • 21 novembre 2015 à 10:18 | Noue (#2427) répond à rakoto-neutre

      Vous avez raison. On peux dire que c’est leur manque à gagner .

      Tsolotra etsy , tsolotra eroa , tssss

      Je me souvient très bien d’une personne avec 2 bouteilles d’alcool arrivée à Ivato , le douanier alors disait , on a le droit qu’une bouteille par personne , et cette personne pris une bouteille , faisait semblant de la regarder et paf ! fait exprès de la faire tomber par terre ! voilà ! si ce n’est pas pour lui , c’est pour personne d’autre ! reste plus qu’à ramasser la casse !

      Non mais c’est inadmissible de la part des douaniers de refuser ces réformes !

      mais où allons nous ?

    • 21 novembre 2015 à 11:27 | isoarha (#8297) répond à Stomato

      L’argent qui rentre dans les caisses de l’État nous servirait de preuves.
      Sinon, ces douaniers douteraienr- ils de leur performance ? C’est comme tout, si l’on n’est pas efficace, la machine le fera à ta place et ton avis, on s’en tape.

    • 22 novembre 2015 à 14:31 | Menalahy (#9072) répond à Stomato

      C’est simple : il faut créer des contrôleurs, puis des contrôleurs des contrôleurs, puis des contrôleurs-des-contrôleurs-des contrôleurs.

      Je vous laisse continuer car la liste me fatigue physiquement.

      Ce serait un moyen pour diminuer le nombre de chômeurs.

      J’ai, parfois, des idées lumineuses :-)

    • 22 novembre 2015 à 17:17 | toky (#8231) répond à rakoto-neutre

      Le vrai souci de ce régime : il déplace le problème mais ne le résoudre pas, plus il continue à agir ainsi plus il perd de sou et de la confiance du contribuable. Si les soucis sont la corruption, pourquoi il prendrais pas des mesures pour punir et mettre hors état de nuire les corrompus ??? S’il avait peur de nettoyer l’administration douanière qu’il serait mieux qu’il démissionne ! Non seulement il jette l’argent par la fenêtre mais il multiplie par deux les corrompus ! Tout le monde sait les fortunes des inspecteurs des douanes les agents des douanes : au bout d’une année ils arrivent avoir des belles voitures, des villas sans être inquiétés, dommage la république bananière !

  • 21 novembre 2015 à 10:16 | Dadabe (#9116)

    Quand un ministre s’exprime, il évoque des « soupçons de corruption »... Dans un premier temps, on ricane. Dans un second on se dit qu’un tel ministre ferait mieux d’aller planter son manioc loin de la ville. S’agissant des douaniers, il faut en toute simplicité parler de « corruption généralisée » avec une complicité (active !) se situant au plus haut niveau du ministère des finances et du budget. Restaurer la démocratie (au plus bas à Madagascar, lire l’article de ce jour sur MT) commence par parler vrai. On en est loin. Quant aux explications des douaniers, c’est de la fumée.

    • 21 novembre 2015 à 10:22 | Noue (#2427) répond à Dadabe

      faux ! il n’évoque pas des « soupçons de corruption » c’est purement la vérité ! et le ministre sait ce qu’il dit , qui d’ailleurs ose dire que ce n’est pas la vérité ?

    • 21 novembre 2015 à 11:40 | Dadabe (#9116) répond à Noue

      Noue, auriez-vous l’amabilité de lire paisiblement les commentaires et d’essayez de les comprendre ? Si vous êtes insensible à l’humour ou au second degré, désolé pour vous... Nous sommes bien d’accord, le ministre sait qu’il y a une corruption généralisée et cela fait des années et des années que tout le monde le sait. J’adore les ministres qui enfoncent les portes ouvertes. Le problème, c’est la volonté politique de régler cette question : elle commence par le limogeage de 90% des douaniers... Délicat, non ?

    • 21 novembre 2015 à 12:52 | Jipo (#4988) répond à Dadabe

      Surtout les délicats, il ne va pas rester grand monde ...

    • 22 novembre 2015 à 14:39 | Menalahy (#9072) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe,

      « Soupçon de corruption » n’est qu’un élément de langage dans un pays qui n’ose pas se regarder en face.

      Il y en a plein comme ça.

      PS A propos des pousse-pousse ; cette exploitation des tireurs de pousse-pousse n’est pas nouvelle et ce ne sont pas les « étrangers » qui la pratiquent mais des Malagasy pur sang, des Merina bien installés à Antsirabe depuis des générations.

      Bon séjour en France. Profitez su beau soleil de ce dimanche malgré la fraîcheur du fonds de l’air.

  • 21 novembre 2015 à 10:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « Le contrôle à postériori permettrait une action positive sur les comportements ».

    • 21 novembre 2015 à 11:36 | Takebo Ramasy (#9258) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comment est-ce possible DES FONCTIONNAIRES qui doivent obéir au Ministre refusent d’appliquer des réformes ?

      Rires, ici Madagascar, les PARENTS obéissent aveuglement à leurs ENFANTS, les MINISTRES se plient en quatre devant les FONCTIONNAIRES, LE MARI l’est aussi devant la femme...

      AMBONY AMBONY AMBONY AMBONIIIIIIIIIIII

      AMBANY AMBANY AMBANYIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

      AMBONY AMBANY NY FIAINAN’i GASSSSSSY

    • 21 novembre 2015 à 12:59 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Fô arrêter de tirer sur nos forces vives, l’ élite de la nation, ceux qui représentent la corruption à son summum ...
      Il fô les zencourazé à kontinuer ./
      Arrêtez de critiquer la corruption et laissez nous « PROFITER » .
      De toutes façons ça ne date pas d’ hier, mais depuis 50 ans et ailleurs c ’est pareil !

    • 21 novembre 2015 à 13:37 | rakoto-neutre (#8588) répond à Takebo Ramasy

      Salama Takebo Ramasy

      Isika malagasy ankehitriny dia sarotra atoro, sarotra fehezina satria efa novolavolain’ireo mpitondra mifandimby tamin’ny fitsipika goragora :
      -  Zatra ny kiantranoantrano sy ny fifampiandaniana dia ny hialokaloka sy hitady fiarovana mba hanaovana ny tsy mety.
      -  Zatra ny kimaizimaizina ka tsy tia ny mangaraharaha intsony.
      -  Zatra ny malotoloto ka tsy te hanao madio.
      -  Zatra ny risoriso sy kolikoly ka dia mitady ny kely sitrany ihany.
      FA HATRATY AMIN’NY AMBARATONGA AMBANY KA HATRANY AMIN’NY AMBARATONGA AMBONY DIA FENO KOLIKOLY SY RISORISO AVOKOA.
      Mila folahina ny saintsika, mila tarihina indray mba hizotra mahitsy, nefa aoka ny mpitarika no TSY HO VILAMBAVA INDRAY .

    • 21 novembre 2015 à 13:44 | rakoto-neutre (#8588) répond à Takebo Ramasy

      Salama Takebo Ramasy

      Isika malagasy ankehitriny dia sarotra atoro, sarotra fehezina satria efa novolavolain’ireo mpitondra mifandimby tamin’ny fitsipika goragora :
      -  Zatra ny kiantranoantrano sy ny fifampiandaniana dia ny hialokaloka sy hitady fiarovana mba hanaovana ny tsy mety.
      -  Zatra ny kimaizimaizina ka tsy tia ny mangaraharaha intsony.
      -  Zatra ny malotoloto ka tsy te hanao madio.
      -  Zatra ny risoriso sy kolikoly ka dia mitady ny kely sitrany ihany.
      FA HATRATY AMIN’NY AMBARATONGA AMBANY KA HATRANY AMIN’NY AMBARATONGA AMBONY DIA FENO KOLIKOLY SY RISORISO AVOKOA.
      Mila folahina ny saintsika, mila tarihina indray mba hizotra mahitsy, nefa aoka ny mpitarika no TSY HO VILAMBAVA INDRAY .

    • 22 novembre 2015 à 14:51 | Menalahy (#9072) répond à Takebo Ramasy

      Tout est possible dans ce pays qui marche sur la tête.

      Il y aurait même des « généraux » qui reçoivent leurs ordres de « deux colonels ».

      Il est de notoriété publique que certains soldats de 2ème catégorie donnent du « ialahy » à des généraux.

      Ahhhhhh, les capsules THB sur leur veste montrent leur côté décoratif uniquement.

      Alors, il ne faut plus s’étonner de rien.

  • 21 novembre 2015 à 12:39 | betoko (#413)

    Quel hypocrite ce ministre des finances . Quand Hery Rajaonarimampianina était ministre des finances , tous les transitaires sont allés le voir ,lui demandant de faire quelque chose car les douaniers n’arrêtent pas de les racketter , réponse de Hery Rajaonarimampianina , désolé mais je ne peux rien faire pour vous . Pendant ce temps au vu et au su de tout le monde l’ex directeur général de la douane Lova comme prénom se remplisse les poches et a construit des belles maisons
    Avec l’arrivée de Hery Rajaonarimampianina au pouvoir ces transitaires ont réitéré leur demande , même topo , notre président de la république ne pouvait pas faire grand chose .
    A chaque fois qu’un transitaire s’adresse à la douane pour des déclarations quelconque , autant les douaniers d’Ivato que de Tamatave le rackettent et tout le monde est au courant . Vous pouvez poser la question à tous les transitaires .
    Pourquoi le ministres des finances voulaient s’adresser à une société privée pour remplacer les douaniers , avec la corruption qui touche tous les ministères sans exception , qui nous dit que cette entreprise qui va remplacer les douaniers ne va pas mieux racketter les transitaires car les douaniers n’arrivent pas à satisfaire notre ministère des finances en matière de corruption .
    Aux journalistes d’investigation , une manière de dénoncer la corruption chez nous munissez vous de caméra caché et filmez tout et allez sur You Tube pour les publier , je vous assure que vous serez surpris du résultat

  • 21 novembre 2015 à 12:55 | Jipo (#4988)

    Les douaniers c’ est comme les dépités et la déclaration de leur patrimoine, la police de l’ autruche tant qu’ on peut se remplir les poches.
    Bien sur que l’ on pose le doigt ou est le problème, mais le « problème » c ’est que personne ne ne réellement le résoudre.
    Comment voulez-vous avancer avec des pourris pareils ?

    • 21 novembre 2015 à 13:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Jipo

      Circulez povr c..on
      Demandez à Marc RAVALOMANANA comment faire fortune quand on est au « POUVOIR » ???????.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 21 novembre 2015 à 20:43 | rakoto-neutre (#8588) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour Basile

      Quand Ravalomanana a été au pouvoir, il a exploité par tous les moyens son autorité pour faire prospérer son entreprise. Sa première préoccupation est de promouvoir cette entreprise, pour ne citer que :
      - l’exonération de taxe pour Tiko
      - la concurrence déloyale
      - l’elimination de ses concurrents
      - l’utilisation de la trésorerie au profit de TIKO...
      Et j’affirme que ceux qui ont occupé cette fonction , avant lui et après lui,ont fait la même chose.à

    • 21 novembre 2015 à 22:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à rakoto-neutre

      rakoto-neutre
      Qui que ce soit au -POUVOIR« ,dans n’importe quel »PAYS« ,il y a toujours de la »CORRUPTION SANS VOL« ,avec différentes »DENOMINATIONS" .Point barre

    • 22 novembre 2015 à 14:56 | Menalahy (#9072) répond à Jipo

      La Police de l’Autruche et du F.RY passoire, c’est ça ? = (PAF) ?

    • 22 novembre 2015 à 15:01 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour Basile,

      Vous êtes mauvaise langue, tout de même. On va vous rétorquer : et Andry Rajoelina ? Et telle personne ? Etc.

      Tiens, au fait, peut-être que les financements « misioka tokana » des Allemands tant annoncés à coup de trompettes dignes de celles de Jéricho ne sont pas arrivés de la CUA parce que « quelqu’un » aurait eu besoin d’un peu d’argent de poche.

      Ce n’est qu’une hypothèse plausible et non une affirmation hasardeuse.

  • 21 novembre 2015 à 12:57 | Mihaino (#1437)

    Je vais être direct et franc :
    - Les douaniers comme d’autres fonctionnaires de l’Etat d’ailleurs refusent les réformes car ils prétendent qu’ils connaissent bien leur métier même sans leur ministre ?! Comment voulez-vous que notre PAYS avance avec des refus à tout changement ??? Madagascar devient ingouvernable avec des comportements pareils !
    - Récemment , notre PRM et notre PM étaient absents en même temps du Pays et la machine administrative et la gouvernance semblent fonctionner normalement ??!! A QUOI SERVENT-ILS alors ?? Il est navrant de constater que toutes les revendications des mouvements de grève ont été presque satisfaites depuis 2 ans ... Ceci démontre bien la faiblesse et l’incompétence de nos gouvernants ! Plusieurs ministres accompagnent le PRM dans ses déplacements et leurs ministères n’ont pas été bloqués pour accomplir leurs taches quotidiennes !?
    Enfin, je persiste et signe que notre PAYS restera ingouvernable tant que nous refusons tout changement et/réforme dans bien des domaines ! N’oublions pas que nous sommes en 2015 et non en 1960 !

    • 21 novembre 2015 à 18:02 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      « La vie est comme une bicyclette , on avance sinon on tombe » ( Einstein A.). Exception faite pour les équilibristes qui savent même reculer et faire des culbutes sur leurs vélos comme dans les cirques !

      J’ai la nette impression que tous nos hauts Responsables et la plupart de nos hauts fonctionnaires veulent à tout prix le STATU QUO ?! PAS DE CHANGEMENT , (Mandeha ho azy io ê !!! Aleo aloha izao ihany ê !...)
      Il ne faut pas surtout toucher à nos privilèges et ne pas piétiner notre plante - bande ! Les juges et les autres personnels de notre fameuse Justice ne veulent pas les affectations ?! Ils souhaitent terminer leur carrière au même endroit, au même poste ! Cette remarque reste valable pour la plupart de nos hauts fonctionnaires qui devraient SERVIR et non SE SERVIR ( mille fois répété par nous tous ici et partout ) .
      Que dire de nos Députés actuels et de nos futurs Sénateurs ???!!!
      Wait and see ....
      Bon week-end à tous !

    • 22 novembre 2015 à 14:05 | Isandra (#7070) répond à Mihaino

      Ingouvernable ?

      C’est comme ça que ça se passe quand un gouvernement est impopulaire, nul,...aucune de ses initiatives n’a reçu le soutien de la majorité de la population, ni la société civile,...encore moins les politiciens,...

      Il va de soi qu’ à la place de soutien, c’est la contestation,...et cette situation se répète à chaque foi que ce régime veut entamer une réforme.

  • 21 novembre 2015 à 13:10 | Isambilo (#4541)

    Voilà une solution de facilité accompagnée de la croyance naïve que les entreprises privées sont plus efficaces que les fonctionnaires d’une part, et à l’abri de la corruption d’autre part.
    La Banque Mondiale et le FMI font la promotion de ce genre de truc depuis des décennies. Et nous savons qu’il n’en est rien. Le choix de la société privée permet dès le début d’introduire la corruption grâce aux commissions.
    Une des solutions est de faire appel aux affectations régulières des fonctionnaires, y compris des affectations disciplinaires à Betioky pour un douanier par exemple. Il n’y aura rien à faire, il va manquer du minimum de confort, il ne pourra pas se faire soudoyer puisqu’il n’y aura pas de douane. Il coutera juste son salaire, mais l’état aura moins de manque à gagner.
    La solution du licenciement n’est pas bonne parce qu’il y aurait un contentieux au tribunal et l’état y perdrait parce que les magistrats eux-mêmes sont corrompus. Et puis il y a l’impact médiatique.
    Deux ou trois affectations par mois, et le tout est réglé en 6 mois. Et les responsables ne doivent jamais rester plus de 3 ans sur un même poste. C’est ce qui se fait dans l’administration française et dans toutes les entreprises privées. Ce n’est pas sans raison.

  • 21 novembre 2015 à 13:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    L’image traditionnelle d’un fonctionnaire de la douane est souvent celle d’une personne en uniforme,postée aux frontières ou dans un aéroport.
    La présence physique de la douane aux points d’entrée d’un Pays offre la possibilité d’une vérification de marchandises==en temps réél==avant qu’une décision soit prise concernant la mainlevée.

    CETTE PRESENCE EST EGALEMENT DESSUASIVE POUR LES CANDIDATS A LA FRAUDE.
    Les contrôles aux frontières ont toujours un rôle à jouer dans une douane moderne.
    Cependant,des vérifications excessives et prolongées au point de dédouanement peuvent se révéler « contre-production ».
    Le commerce international moderne s’emploie à réduire les délais et les économies nationales peuvent espérer==des retombées==favorables d’un dédouanement fluide et rapide des marchandises.

    Le nombre limité de documents exigés au moment de l’importation ne permet pas de disposer d’une vision complète ou de connaître le contexte d’une transaction commerciale,autant d’éléments qui sont nécessaires pour déterminer,entre autres,la valeur en douane et le classement applicables aux marchandises ou encore le droit ==à bénéficier==du régime préférentiel en matière d’origine.

    - « IL DEVIENT DONC IMPOSSIBLE POUR LES DOUANES DE PRENDRE DES DELAIS AUSSI COURTS DES DECISIONS DEFINITIVES SUR LE PAIEMENT DES DROITS ».

    Il n’est pas plus pertinent,à moins de suspecter un cas de fraude,de différer le dédouanement des marchandises dans l’attente d’une réponse à ces questions.

    C’EST POURQUOI DE NOMBREUSES ADMINISTRATIONS S’ATTACHENT A CONTRÖLER L’ENVIRONNEMENT "POST-IMPORTATION,TOUT EN CONSERVANT UNE CAPACITE SELECTIVE et CIBLEE DE VERIFICATION AUX FRONTIERES.

    A travers une approche à postériori basée sur les risques,les douanes sont à mesure de cibler plus efficacement leurs ressources et de travailler ==en partenariat==avec la communauté commerciale afin d’assurer un meilleur « respect » des lois et de faciliter le commerce.
    - "Le processus de contrôle à postériori (-CAP-) peut se définir comme un examen structuré des systèmes commerciaux==pertinent==d’une entreprise :
    - des contrats de vente,
    - des régistress financiers,
    - des stocks matériels
    - et autres actifs
    en vue d’évaluer et d’améliorer le respect des lois.

    LA TRANSITION...
    La transition pour passer de contrôles effectués,en priorité aux frontières à des contrôles reposant ==essentiellement==su le CAP prend généralement quelques années,durée nécessaire pour :
    - élaborer les nouveaux processus,
    - mettre en place des nouvelles procédures
    - et acquérir des nouvelles compétences.
    Cependant,la mise en oeuvre des CAP n’est pas un processus indépendant ;il doit s’inscrire dans un contexte plus large de facilitation,prévoyant le recours à :
    - des régimes simplifiés de dédouanement aux frontières,
    - des régimes d’entreposage
    - et d’autres régimes douaniers réponsant par exemple sur l’existence des relations régulières entre l’Administration des douanes et l’entité contrôlée.

    Par étapes successives,
    les contrôles douaniers passent des frontières à un environnement « post-importation ».

    Pour certaines administrations,
    la première étape consiste à introduire des contrôles ==après==importation, reposant sur la transaction==avant==de mettre en place le CAP,basés sur le respect des lois.

    LES ADMINISTRATIONS QUI S’ENGAGENT SUR LA VOIE DES CAP PEUVENT ENVISAGER D’ADOPTER UNE TELLE DEMARCHE.

    Le PADESM et ses héritiers

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 21 novembre 2015 à 17:58 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      1- On voit bien que ce texte n’ est pas de vous
      2 -Encore des contrôles, mais c’ est pathologique, changez de main vous allez faire une tendinite !
      Déjà avec les lenteurs tant administratives que des « kons-trolls » de services, dont vous êtes le premier à dénoncer l’ incompétence ( de l’ OR par centaines de Kgs transitent / Dubai , selon le FMI, les pierres, le BDR, les tortues, les ailerons, les zorganes, les vevavy , les zanciens présidents ) et vous en redemandez, car votre demi frère était dans les douanes, mais il semble qu’ il était aussi corrompu et incompétent que vous, ne serait-ce que vous laisser passer avec des Kgs de langoustes pour soudoyer les fonctionnaires gasy, qui gravitent autour de l’ Avenue Raphael et vous faire bien voir, pour ne pas dire mousser et en profiter pour ramener votre grande gueule, tout en vivant par procuration, n’ ayant jamais été capable de faire quoi que ce soit de vous 10 doigts, et pavaner dans les couloirs jouer à l’ inspecteur balance, un manche à balai dans une main et un appareil photo dans l’ autre pour un scoop qu’ on attend encore !
      3- Quant au peu de neurones dont vous avez hérités, A part vous en servir pour promouvoir la dictature, le racisme, et la corruption, ou faire de la lèche, de quoi etes vous capable d’ autre ???
      Moimoimoi : ze n’ écoute pas de muzic
      Moimoimoi : je n’ ai zamais été capable de passer mon permis de kon-duire .
      Moimoimoi : ze ne vote pas.
      Moimoimoi : ze côze pas l’ inglisy .
      Moimoimoi : ze suis un incapable, à qui il ne reste que la gueule, pour avoir l’ impression d’ exister, au travers de mon frère, papabe, mon demi-frère, et ma pôv mère.
      Mais vous !
      à part avoir trainé vos guêtres dans une ONG dont vous ne parlez pas la langue, et tout naturellement vous etre fait viré : vous avez fait koi de votre sinistre vie ???
      Regardez vous dans une glace, à moins que vous n’ en ayez pas de peur de vous effrayer ???
      Vous vous rasez au papier de verre, ou à la cire ?
      Je vous ai trouvé une épitaphe qui vous siéra à merveille :
      « Aquí se halla un hablador que por primera vez se calla »
      ...
      Moimoizuezeu ne côze non plus l’ Espagnol .
      Quel CV !

    • 21 novembre 2015 à 19:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Jipo

      C’était mon « GRAND FRERE » :-« René Be » !
      Il était un des premiers douaniers de la PREMIERE REPUBLIQUE MALGACHE,à un grade inférieur parcequ’il est entré aux DOUANES avec le diplôme de « Brevet Elementaire ».
      Il était l’ HOMME CLE des Douanes Malgaches :
      - TAMATAVE,port
      - NOSY-BE HELL-VILLE chez mon frère « JOSOA »=TSF à Hell-ville.
      - Ivato-aéroport
      - « SERVICE CONTENTIEUX » ;

      Pour votre plaisir,j’étais fier de LUI...

      Merci povr c..on de m’obliger à sortir ce texte pour mon défunt frère :
      - « René ANDRIAMAHEFA »
      Mort en service aux Douanes Malgaches ;
      - « PAIX A SON ÂME ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 22 novembre 2015 à 11:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Jipo

      Je n’ai jamais eu ==d’appareil photos==, povr co..n

    • 22 novembre 2015 à 12:59 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comme d’ hab vous ne répondez pas !
      Les Kgs d’ or qui sortent du Pays, les pierres précieuses, le BDR, un inefficacité édifiante de l’ incompétence des branleurs que vous souhaitez voir continuer : à savoir les douaniers comme les « dirigeants » entre autres ...
      Vous n’ avez pas le permis de conduire, vous n’ avez pas de disques, vous n’ avez pas le droit de voter, vous n’ avez pas d’ appareil photo, mais qu’ y a -t-il donc que vous n’ avez pas ???
      Et avec toutes ces qualités, vous connaissez tout le monde ???
      Vous êtes, en plus du reste un mythomane doté d’ une débilité « Bé » avancée ./
      Toujours à jouer / la corde sensible, mais rêne, b ou c, mama ou papa bé : rien cirer roséfarisaoul !
      Répondez à vos contradictions, sur l’ inefficacité totale des douaniers kely , au lieu de nous bassiner avec votre famille dont on a strictement rien à cirer
      Devant cette incompétence généralisée que vous soutenez : vous en redemandez ! 🔫
      Faudrait arrêter de prendre vos interlocuteurs pour ce que vous êtes !
      Ce sont les touristes qui vous ont pris en photo à ramasser des détritus devant votre ambassade, ils ont vu un singe qui voulait se singulariser et vous ont immortalisé ?
      Arrêtez de bavasser à brasser de l’ air vous nous gavez grave !

    • 22 novembre 2015 à 14:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      DIRECTIVES AUX FINS DE CONTRÔLE A POSTERIORI (-CAP-)
      - Organisation mondiale des Douanes ,Juin 2012-
      1-Rappel concernant les contrôles à postériori

      1-1
      - Quels sont les objectifs du CAP ;
      1-2
      - Avantange découlant des CAP ;
      1-3
      Vue d’ensemble de processus de CAP.

      2-Cadre juridique et opérationnel

      2-1
      - Cadre juridique pour le CAP et principales prérogatives ;
      - Portée et champ d’application du CAP ;
      - Prérogatives des Fonctionnaires de la Douane ;
      - obligations et droits des entités contrôlées.
      2-2
      Structure de l’organisation ;

      3-Planification stratégique aux fins des CAP.

      3-1
      - Considérations générales : ;
      3-2
      - Ciblage:sélection pour le contrôle ;
      3-3
      - Promouvoir un meilleur respect des lois à travers l’auto-évaluation.
      3-4
      - Gestion des ressources ;
      - Besoin en formation/compétences professionnelles ;
      - Normes éthiques aux contrôleurs.
      3-5
      Limites des CAP

      4-Gestiion des risques

      4-1
      - Présentation du processus de gestion des risques ;
      4-2
      - Mise en place de « SYSTEMES DE RENSEIGNEMENTS » sur les risques.

      5-Liaison avec des unités de la DOUANE et Services Fiscaux autres/étrangers.
      - Soupçon de fraude ;
      - Conseil juridique ;
      - Autres unités douanières ;
      - LIAISON AVEC LES ADMINISTRATIONS FISCAUX et LES SERVICES CHARGES DE LA TVA ;
      - Liaison avec les administrations des Douanes Etrangères

      Copier-coller

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 22 novembre 2015 à 15:05 | Menalahy (#9072) répond à Jipo

      Quel lyrisme !

  • 21 novembre 2015 à 13:58 | valoha (#7124)

    Tsaha misy hihinanan-dry zalahy koa !! Koa tsy aleo ve mba homana ihany koa ny douanes e ?! Efa mba samy mamely izao !
    Ny trondro no mamofona, hono, dia avy any @ ny lohany aloha !!!

  • 21 novembre 2015 à 17:41 | diego (#531)

    Bonjour,

    On ne peut pas parler et aborder des reformes sans parler et aborder sérieusement le de temps politique, la situation politique qui prévaut dans le pays et bien évidement la présence ou l’absence de majorité politique dans le pays quand.

    Une fois qu’on dit cela, il est, me semble-t-il, plus qu’évident qu’on peut aborder les réformes sans ambiguïté, si elles sont faisables ou pas dans la situation politique dans laquelle le pays se trouve. Il est d’autant plus évident que parler des réformes à Madagascar c’est ce demander c’est qui se loge exactement dans le gros trou du Q d’une vache.....qui oserait y mettre la main ? .....on ne met pas les mains impunément dans le gros Q d’une vache sans courir le risque de recevoir un coup de patte.....tout le monde pince le nez, c’est plus pratique et au moins, on peut accuser les voisins de....pt....

    • 21 novembre 2015 à 18:04 | Jipo (#4988) répond à diego

      Bonsoir Dieg😷.
      Je comprend que vous préfériez un peu plus d ’ altitude , voir votre cabine pressurisée, que le plancher des vaches, ou en effet l’ air y est plus saturé en gaz ...

  • 21 novembre 2015 à 19:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    UN PACTE SECURITAIRE POUR VAINCRE LES DHIADISTES ...« marocains/français/belges »,africains et ce tera..(- ??-).
    Les Etats et Gouvernements susceptibles d’assister à ce sommet de l’OIF,en 2016

    01 Albanie,
    02 Andorre,
    03 Arménie,
    x Autriche,
    04 Belgique,
    05 Bénin,
    x Bosnie Herzegovine,
    06 Bulgarie,
    07 Burkina Faso,
    08 Burindi,
    09 Cambodge,
    10 Cameroun,
    11 Canada °
    12 Canada Nouveau B °°
    13 Canada Québec °°°
    14 Cap Vert,
    15 Centrafrique,
    16 Chypre,
    17 Comores, (- ???-)
    18 Congo,
    19 Congo R.D.
    x Costa Rica,
    20 Côte d’Ivoire,
    x Croatie,
    21 Djibouti,
    22 Dominique,
    23 Egypte,
    x Emirats Arabes Unis,
    x Etonie,
    24 Ex-République Yougoslavie de Macédoine,
    25 FRANCE,
    26 Gabon,
    x Georgie,
    27 Ghana,
    28 Grèce,
    29 Guinée,
    30 Guinée Bissau,(- ?-)
    31 Guinée Equatoriale,
    33 Haĩti,
    x Hongrie,
    x Kosovo,
    34 Laos,
    xLe Houic,
    35 Liban,
    x Lituanie,
    36 Luxembourg,
    37 MADAGASCAR,héberge le sommet de l’OIF en 2016
    =« NOUS VAINCRONS »
    38 Mali,="Il y a une prise d’otages,en cemoment-)
    39 Maroc,
    40 Maurice,
    41 Mauritanie,
    x Mexique,
    42 Moldanie,
    43 Monaco,
    x Monténégro,
    x Mozambique,
    44 Niger,
    x Polgne,
    45 Qatar...(- ??-)
    x République Dominicaine,
    x République Tchèque,
    46 Roumanie,
    47 Rwanda,
    48 Sainte Lucie,
    49 Sao Tomé et Principe,
    50 Sénégal,
    x Serbie,
    51 Seychelles,
    52 Slovaquie,
    53 Slovenie,
    55 Suisse,
    56 Tchad,
    x Thailande,
    57 Togo,
    58 Tunisie,
    x Ukraine, (- la révolution orange ???-)
    x Uruguay,
    60 Vanuatou,
    61 Vietnam,
    62 Fédération wallonie-Bruxelles (-base arrière des dhjiadistes en Europe-)

    - "Après COP21 à Paris 2015 FRANCE
    - ,cest le sommet de l’OIF à MADAGASCAR,en 2016.

    - « PACTE SECURITAIRE POUR VAINCRE LES LÂCHES ».
    Madagascar /France même combat.
    FH/HR:même combat !

    - « NOUS VAINCRERONS » !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 21 novembre 2015 à 19:53 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      DJIHADISTES....

    • 21 novembre 2015 à 21:13 | mailomikaroka (#2508) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Combien d’années en France déjà ?
      C’est quoi ce verbe « vaincrer » (néologisme à la babazy) ! et en majuscule de surcroît.
      Arrêtes le forum b’asile et prends tes cachets.

    • 21 novembre 2015 à 23:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à mailomikaroka

      vous avez rasion :
      - « NOUS VAINCRONS »l
      Merci de votre remarque !
      - « Nous n’avons pas le droit de rater== une seconde fois== le sommet de l’OIF » !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 21 novembre 2015 à 23:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à mailomikaroka

      Ne vous inquiétez pas de ma connaissance en langue française.Elle n’est qu’une langue de communication.Point barre !
      Question académique,je n’ai rien à cirer !

    • 22 novembre 2015 à 11:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - vous avez raison

    • 22 novembre 2015 à 11:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - « Les mesures prévues contre les »terrorismes« sont indispensables.Mais il faudrait les inventer ,notamment au niveau des aéroports où le principe de précaution appliqué sans discernement pose problème ».
      - « Les spécialistes de la sûreté aéroportuaire,où que ce soit,sont systématiquement==peu nombreux==aux heuresz de grandes influences ou encore==éxagérement==tatillons ».
      LA FRANCE EST TOUJOURS MENACEE==alors==IL FAUT FAIRE UN PACTE SECURITAIRE AVEC LA FRANCE,bref les mêmes directives pour la « SÛRETE » et la « SECURITE »..partout.
      - « NOUS VAINCRONS LES TERRORISMES D’OU QU’ILS VIENNENT ».

      VIVE LA FRANCE
      VIVE MADAGASCAR

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 22 novembre 2015 à 15:12 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous n’avez pas tout à fait tort concernant les failles des contrôles aux frontières, surtout dans les aéroports.

      Vendredi, je suis allé en Allemagne.

      Une demi-heure sous la pluie battante et le froid pour rentrer sur le territoire allemand :
      - contrôle des personnes et des véhicules (y compris les transports en commun) à deux kilomètres de la frontière franco-allemande par la PAF française,
      - re-contrôle par la PAF allemande à l’entrée de leur territoire,
      - au retour, mêmes contrôles.

    • 22 novembre 2015 à 18:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Menalahy

      C’est un peu tard avec l’arrivée massive des migrants.,.malheureusement,il faut intensifier les contrôles aux frontières.
      MADAGASCAR DEVRAIT SE PREPARER AUSSI !
      Si..nous voulons réussir le « SOMMET » de l’OIF,en 2016.
      - « LA FRANCE EST TOUJOURS MENACEE »..
      A nous de prendre le devant de « FAIRE UN PACTE SECURITAIRE AVEC LES PAYS EN COALITION CONTRE LES TERRORISTES ».

    • 22 novembre 2015 à 19:18 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - Mieux vaut tard que jamais.

      Les contrôles aux frontières, à part quand je vais en Suisse, je n’y suis plus habitué et c’est barbant, mais j’accepte de bon gré car c’est une forme de sécurité.

      C’est barbant et cause de perte de temps si on y va pour des rasions autres que pour les courses ou le tourisme.

      - Avec quelles ressources humaines et en matériel alors qu’un aéronef d’origine inconnue a pu survoler et atterrir quelque part à Madagasikara, il y a un peu plus d’un an de ça ?

      Vous êtes un petit rigolo Basile (c’est gentil, pas une insulte).

    • 22 novembre 2015 à 23:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Menalahy

      - "Vous voulez faire allusion de l’arrivée de Marc RAVALOMANANA.
      Vous n’aurez jamais la réponse.Point barre !

      Contentez-vous de ceci :
      - son retour sans tapage ,ni joie !
      AU BENEFICE DE L’ETAT MALAGASY

  • 22 novembre 2015 à 00:29 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - Pas seulement la douane !!! Madagascar dans tout les domaines mérite un grand nettoyage ...
    - 1 seul objectif = le développement de MADAGASIKARA
    - QUE DIEU NOUS REVEIL

    • 22 novembre 2015 à 00:34 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      - Quels est le travail d’un Chef de quartier - Maire - Député - Ministre et Président ? Messieurs vous n’avez pas honte de l’état actuel de Madagasikara ?
      - QUE DIEU GUIDE VOS PAS

  • 22 novembre 2015 à 08:43 | lanja (#4980)

    Mihorohoro ny mpanao afera maloto raha vao maheno fa ho avy ny privé, dia ho avy ny fampikatsoana ny raharaha @ grevy sns... dia miandry fahapotehana misimisy indray i HR alohan ny hanekeny ny didin ny mpitokona ... sao mba tokony ho dinihina mihitsy ny fanovana ny satan ny mpiasampanjakana ? Ny contrat voafetra , azo havaozina , mety azo eritreretina, tsy maka tahaka be fahatany fa dinihina tsara , fa raha izao kosa no mitohy dia tsy hisy reforme azo atao eto, fa hijanona @ gaboraraka sy ny kolikoly eto isika, fantatra mazava fa ireo mahazo tombony @ izany dia tsy hanaiky velively , ny sata miaro azy no lasa fitaovana hanaovany izay tiany

  • 22 novembre 2015 à 10:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Douanes
    De source auprès de la Direction Générale des Douanes,les recettes perçues au niveau des DOUANES sont== en hausse==et ateignent cette année les 16 Milliards MGA contre ==environ==12 Milliards MGA,en 2014.

    Infrastructures.
    Le Ministère d’Etat en charge
    - des projets présidentiels,
    - de l’aménagement du Territoire
    - et de l’équipement
    (-MEPATE-)
    annonce les défis de la deuxième étape des « INITIATIVES à RESULTATS RAPIDES » (-RRI ouIRR-) :
    - la construction et la réhabilitation de certaines infrastrucures,
    - l’opération domaniale concertée
    - et la mise en place de la « ZONE ECONOMIQUE SPECIALE ».
    Source :
    Orange.mg du 21 novembre 2015

    • 22 novembre 2015 à 13:25 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Une hausse certaine ? élémentaire mon cher Watson !
      Il n’ y a qu’ à regarder les tonnes d’ or saisies, de pierres précieuses & de BDR, pour se rendre à l’ évidence que les recettes ne se sont jamais aussi bien portées , grâce à l’ incompétence des intéressés ...
      On ne parlera pas des devises !
      IRR au Pays du MM ( mora mora)
      RR tombent à l’eau que reste-t-il de « I » ???
      Fô arrêter le riz roséfarisaoul, passez au voansbory ...

  • 22 novembre 2015 à 13:42 | walesa (#5863)

    Quelle comedie ! Les douanes,controlleurs, qui ont besoin d’etre controllés à leur tour par des controlleurs, qui... et ainsi de suite sans fin ! Et ce sans aucune garantie d’un résultat positif à la fin de comptes ! Mais c’est pareil avec les banquiers-banksteurs ! Car, qui pourra se permettre de controller un Grand Trésorier du Pays ?! Ou plutot : Qui pourra etre CAPABLE et OSER de par sa mission, son professionalisme, honneteté, courrage etc etc de controller un tel Trésorier ou un tel Ministre de Finances ?! Surtout s’ils sont tous complices ?!
    Dans la pourriture totale, qui reste prédominante à Madagascar, le changement positif n’est pas envisagé ! C’est un cèrcle vicieux constitué tjrs par les meme pèrsonnes qui refusent quelconque changement pouvant- etre néfaste à leur sales bésognes !
    Malheuresement Madagascar est devenu un Pays ingouvernable ! C’est plutot un CONDOMINIUM de la Mafia socio-politico-economique des certains riches de Haut Plateau en étroite collaboration avec millieu d’affaires KARANA, Chinois et egalement quelques Vazahas malintentionnés !
    Excusez-moi de le dire, mais il n ’ y a que du MIRACLE qui pourra sauver notre Ile Rouge !

  • 22 novembre 2015 à 16:51 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaiikoum

    Le regime doit d’abord balayer devant sa porte avant de s’attaquer a celle des autres car il ne voit que la paille devant les yeux des autres mais pas la poutre (illegitimite, incompetence,irresponsabilite, pilotage a vue, sans programme lisible et credible, du tape a l’oeil a chaque fois,etc..) devant ses yeux.

    Si c’est pour lutter contre la corruption, il n’y a pas que la douane et de toute facon les mesures en amont ne compenseront jamais les gaspillages en aval.
    Cette decision est-elle justifiee /reflechie ou juste prise a la legere pour faire bonne figure ?

    Il faut d’abord mettre en place une mesure generale qui punira tous les corrompus sans distinction , qui dissuadera les recalcitrants et qui fera non seulement rentrer de l’argent a la caisse de l’etat mais lui evite egalement d’en perdre : LA LUTTE CONTRE LES BIENS MAL ACQUIS D’ABORD ET AVANT TOUT car autrement on ne fait que deplacer seulement les problemes.

    Si c’est pour ameliorer les recettes douanieres independamment de l’evolution du niveau de vie de la population (les consommateurs potentiels des produits importes), de telles mesures semblent bonnes sur table mais pas sur le terrain sauf concernant les PPN car pour les autres ce sera l’effet contraire (au lieu d’importer par exemple 30 voitures d’occasion par an avec le changement ce nombre ne sera plus que 10) : NO BIG FISH IN CLEAR WATER.
    De toute facon les concessionn’aires des voiitures neuvess ont deja avertis que l’instauration d’un droit d’accise ne fera que baisser leurs ventes donc des recettes douanieres en moins d’autant plus qu’ils ne paient des droits de douanes qu’au moment de la vente locale mais pas au debarquement.

  • 22 novembre 2015 à 17:15 | diego (#531)

    Bonjour,

    On ne fait pas des réformes quand on n’a pas de majorité, point ! Maintenant, il faut que Mr R. Hery et son gouvernement se demandent comment s’y prendre pour redemmarer l’économie de pays ?

    Pour redemmarer l’économie malgache point besoin des réformes. On ne peut pas aborder de réformes tant que la stabilité politique et la sécurité publique ne sont pas effectives.

    Même chose pour les aides. Ces aides vont s’évaporer dans la nature si le pays n’a pas des institutions et un État solides et fiables.

    Réformer le pays, ici on parle de la douane, c’est une mission impossible. En partie parce que les politiciens ne savent pas ce qu’ils avancent. Pas de majorité, réforme mission difficile, cala va de soi, mais si en plus ceux qui parlent de réformes n’en ont aucune idée, alors c’est une mission impossible.

    Pour réformer la douane, il faut avant tout réformer la Justice. Et s’il y a une institution qui doit être réformée rapidement c’est bien la Justice !

    Mr R. Hery devrait cesser de rêver. Il ne pourra pas réformer Madagascar. Il ne s’y est pas préparé par conséquent il est inefficace. Il ait de chances à ce qu’il ne connaît que vaguement qu’est-ce qu’on entend par réforme ! S’il le savait, il aurait avant tout s’attaquer à l’instabilité et l’insécurité....

    À mon sens, il faudrait mettre de l’ordre avant tout dans la vie politique du pays et le rendre gouvernable.

    Puis, pourquoi ne pas mettre en place et encourager des projets pilotes à travers l’Ile ? Le président peut bien mettre cela en place. Je parle pas des projets que le parti de Mr R. Hery va, encore, utiliser politiquement.

    Des projets de vie pour les jeunes :

    - eaux et forêts, informatiques, élevage etc....bref bien cibler les besoins de pays et y amener la jeunesse.....facile à dire qu’à faire ? Pas quand on est président....il y a des milliers d’initiatives à prendre qui aideraient le pays et son peuple à mieux respirer à être fiers.....

    • 22 novembre 2015 à 18:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      - "Nos Administrations,Notre Justice, Notre Douane et cetera sont les mêmes que que celles de la France.
      Il y a des hauts et des bas...
      Je pense que cette troisième guerre « mondiale » apporterait== quelque changement==,au bénéfice de Madagascar.

      QUI VIVRA VERRA !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 23 novembre 2015 à 00:19 | kunto (#7668) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
      - QUOI ??? Mr Basile , si tout est pareil pourquoi tu ne viens pas habité ici à Madagascar ???
      - QUE DIEU NOUS GUIDE

    • 23 novembre 2015 à 00:24 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :

      - Malheureusement la France et ces institutions sont en 2015 et Madagascar en 1800 et des bananes ... Triste réalité .

      - 1 seul Ethnie = MALAGASY
      - 1 seul ennemi = le pauvreté
      - 1 seul sujet = le développement de Madagasikara

      - QUE DIEU NOUS AIDE

    • 23 novembre 2015 à 02:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à kunto

      - "HABITER en FRANCE ou à MADAGASCAR,pour MOI :
      - « c’est bonnet blanc blanc bonnet » !

    • 23 novembre 2015 à 15:18 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      En ce cas retourne d’ ou tu viens ./ !!!

  • 22 novembre 2015 à 19:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Economie. ;de Madagascar
    SEM Hery RAJAONARIMAMPIANIRA RAKOTOARIMANANA a fait valoir que la grande île de l’Océan Indien,MADAGASCAR,est aujourd’hui un Pays d’opportunités,par ses millions de Km2 de terres arables et fertiles (-qui n’arrive pas à nourrir son Peuple==POURQUOI ?==-),sous l’influence de microclimats qui permettent une diversité de plantations (-il faut penser au Peuple avant de penser aux autres-).
    Il en est de même au niveau « MARIN »,à travers la Zone Economique Exclusive,toute aussi importante que la surface terrestre,ainsi que la « biodiversité » reconnue comme étant un « HOT-SPOT » mondial pour l’endémicité de la faune et de la flore.
    Avec ces richesses s’ajoutent aussi tout ce qui est du domaine minier ;
    - « N’OUBLIONS PAS LE CANAL DE MOZAMBIQUE et LES ÎLES EPARSES ».
    Pour ces dernières,la « COGESTION co-gérées » pourrait être envisageable.*
    - « FAÎTES L’AMOUR PAS LA GUERRE ».
    Pour ces îles,
    - la France conserve son rôle et son pouvoir.
    - Madagascar possède un certain pouvoir « économique // environnemental. » et largement représenté dans le Conseil d’Administration.
    La gestion administrative serait confiée ==à la fois==à la France et Madagascar.

    Ce n’est qu’une option personnelle !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 22 novembre 2015 à 20:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - "Trafic entre
    - MADAGASCAR
    et
    - la FRANCE (-MAYOTTE-)
    Prix du voyage clandestin :
    - 3 000 000 MGA ,environ 950 Euros
    Le 14 Octobre 2013,jour anniversaire de la proclamation de la République Malgache :
    - 14 clandestins à 3 Millions MGA/personne/passage ,refoulés à Madagascar
    - 4 trafiquants-Passeurs mis en détention provisoire à Mayotte.
    - et 156 kg de cannabis

    le 24 juillet 2014,
    - 13 clandestins à 3 Millions/personne/passage,refoulés à Madagascar
    - 2 passeurs-trafiquants se font prendre
    - et 118 kgs de cannabis.

    Quelle peine pour ces trafiquants-passeurs ???

    - « Dommage que la »PEINE DE MORT « n’existe plus »..

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 23 novembre 2015 à 15:20 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      En effet vous ne seriez plus là pour remonter vos insanités !

  • 22 novembre 2015 à 23:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Le Général Jean RAVELONARIVO
    Ambassadeur de Madagascar à PARIS.

    POURQUOI PAS ?

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 22 novembre 2015 à 23:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Madagate prouve la « souveraineté malgache » sur les îles éparses par non-besoin d’autorisation ou pas de visa pour y accéder,en 1969 et cetera.
    L’OBLIGATION DE VISA POUR LES MALGACHES DATE DE 1972 si je ne me trompe pas.Point barre

  • 23 novembre 2015 à 13:31 | Robby (#9217)

    Si le ministre veut lutter contre la corruption tout en améliorant les recettes de l’état, qu’il fasse le toilettage au niveau de toutes les directions et même les départements au sein de son ministère ! S’il n’ose pas le faire qu’il démissionne ! Tout le monde connait même un simple citoyen que la corruption règne au niveau des douanes, impôts, etc...lui aussi il était au courant de tout avant qu’il a pris son poste. Et voilà le refus des douaniers pour toute reforme car celle-ci empêche la rentrée des bôjy isan’andro qui arrivent à assurer les 30 jrs du mois à part le salaire. Quelle mentalité ??????????????

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 262