::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 17h54  :  21°C  :  Orage épars
mercredi 26 novembre 2014
 

 > Politique

Groupe parlementaire à l’Assemblée nationale

Les députés « indépendants » font problème

vendredi 28 février 2014

La session spéciale de l’Assemblée nationale s’achève ce vendredi 28 février sur une note de satisfaction totale pour le Mapar. Des députés indépendants du groupe parlementaire spécial (GPS), alliés circonstanciels du Mapar pour leur part rentreront un peu déçus au vu de l’issue de la dernière séance car ils ont aussi adopté la politique de la chaise vide lors de l’adoption de certains articles du règlement intérieur relatif au groupe parlementaire, précisément à la déchéance du député. Ces députés du GPS n’ont pas accepté d’adopter l’article qui donne le droit au chef de groupement du GPS de destituer un des membres du groupement. À leur avis, le GPS n’est pas un parti, aussi le mandat impératif ne les concerne-t-il pas mais plutôt il ne devrait intéresser que les formations politiques. Ainsi seuls 47 députés sur les 57 présents lors de la séance de ce jeudi matin du 27 février ont adopté cette partie du projet de règlement intérieur qui autorise la constitution d’un groupe parlementaire à partir de 15 membres.

Rappelons que les députés sans étiquette ou indépendants constituent une force non négligeable à l’Assemblée nationale. Quelque 26 députés indépendants sont rassemblés dans le GPS. Un peu plus d’une quinzaine se comportent comme des électrons libres et évoluent selon les circonstances. Apparemment ils ne souhaitent pas adhérer à une formation politique ni être embrigadés pour ne pas trahir leurs électeurs qui les ont élus au nom de leur indépendance. Si cette attitude manifeste le peu de crédit des partis politiques aux yeux des électeurs, elle ne facilite guère l’application de la loi sur les partis ni le respect de la vie parlementaire qui exige une discipline et un règlement intérieur. En tout cas, c’est le résultat de l’option adoptée dans le code électoral qui autorise la candidature d’individus qui ne sont affiliés nulle part dans aucun parti politique. Le nombre de députés présumés avoir signé la proposition de nom de Premier ministre, au nom du Mapar en faveur de Haja Resampa d’un côté, et ceux de la Plateforme pour la Majorité Parlementaire (PMP) en faveur de Jules Etienne de l’autre, fait au total 170 députés alors que l’hémicycle ne compte que 147 parlementaires. 23 députés fantômes basculeraient donc vers l’un ou l’autre camp selon des circonstances difficilement préhensibles.

Recueilli par Bill

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 11 réactions Lire les commentaires
  • Les députés « indépendants » font problème
    28 février 12:14, par jansi (#6474)

    Il faut dissoudre cette assemblée pour la stabilité politique. Je le dis avec beaucoup d’entre les participants a ce forum, même si HR mettra du temps avant d’aller dans ce sens

    • Les députés « indépendants » font problème
      28 février 12:53, betoko (#413) répond à jansi (#6474)

      Ce n’est pas dans son intérêt de dissoudre l’assemblée nationale dans l’immédiat pourquoi ?*
      1° Comment il va financer une énième élection
      2° Etes vous sûr qu’il aura la majorité à l’assemblée nationale vues les bourdes qu’il provoque tous les jours ?
      Dissoudre l’assemblée nationale est à double tranchant , qu’il essaie et nous verrons bien

    • Les députés « indépendants » font problème
      28 février 16:26, Gasigasy (#6439) répond à jansi (#6474)

      Tout à fait d’accord, La dissolution serait la seule solution parce qu’ils n’arrêteront pas de lui mettre des bâtons dans les roues à ce rythme et bientôt... empêchement ! On est coincé : ou dissolution du parlement ou 2ème transition avec une élection présidentielle incertaine et encore du financement à trouver..., donc si on devrait chercher de l’argent pour une élection ; autant une élection des parlementaires que du Président.

      • Les députés « indépendants » font problème
        3 mars 08:07, Malagasy60 (#8241) répond à Gasigasy (#6439)

        on peut se permettre de prendre une solution facile dont la dissolution.
        Le PMP ne pense pas à engager immédiatement une action de développement. On constate que l’équipe ne fait que gérer la politique politicienne. Pour eux la question est de renforcer le pouvoir du Président (qui n’est pas mal) mais n’oublie pas qu’il y a à coté les députés élus.
        A quoi bon de faire élire des députés si on les massacres déjà en ce début de leur prise de fonction et ne les laissent pas travailler.
        Le problème est que on veut tout avoir. (Le Président, l’AN et le PM)

  • Les députés « indépendants » font problème
    28 février 13:15, par Marturia (#5864)

    TSY TOKONY FANOMPOANA TSANGAN’OLONA FA FANOMPOANA TANINDRAZANA !

    Miombon-kevitra aminareo aho fa misy ireo olom-boafidy na ireo tomponandraikitra eo @ fitondrana dia « miovaova loko na mamadika palitao » hoy ny fomba fiteny.

    Aoka ho tsaroantsika koa fa ny hevitra hitondra @ tsaratsara na ho @ fampandrosoana ny firenena no mampivondrona na mampiaraka @ fanohanana ny antoko na ny mpitondra eo @ fitondrana !

    Rehefa mivaona @ ilay hevitra na sori-dalana tokony arahina ilay mpitarika dia heveriko fa tsy misakana ny sasany hitsoaka an-daharana noho ny tombontsoam-pirenena ambony !

    Fomba hita izany @ tany mandàla ny demokrasia eran-tany !

    Satria aza adino, fa hevitra hampandroso ny firenena no mampitambatra fa tsy tsangan’olona ! ( culte de personnalité )

    Koa izaho tsy mahalala ny antony, fa ireo député ireo no mahafantatra ny mahatonga azy hisintaka na hiala ao @ fiarahana ao @ groupe MAPAR !

    Milaza ireo député ao @ GPS izany,satria aza adino ho anareo rehetra ao @ Assemblée nationale fa na dia mahaleotena aza ianareo « independants dia » mandat impératif " ny mandat des députés rehetra na iza na iza izy !

    Ny fikambanan’ny MAPAR-GPS, talohan’ ny nananganana ny groupe parlementaire iny dia tsy misy engagement @ ireo membres ao @ GPS !

    Ary izay no fahavoazana teo @ MAPAR !

    Diso tia tena loatra ry zareo ! , mialatsiny @ fomba fiteny somary mivantambatana amin’izany !

    Nibodoan’izy ireo daholo ny toeran’ny Birao maharitra ao @ Antenimieram-pirenena !
    Heveriko fa fahadisoana politika izany @ izao andron’ny demokrasia izao eto @ firenena !

    Miovaova ireto député ao @ GPS ireto !
    Heveriko fa zon’ny tanteraka izany mialoha ny « Constitution du groupe parlementaire à l’Assemblée nationale » ! Amin’izao mbola tsy misy izany !

    Ny MAPAR etsy andaniny,dia milaza sy manamafy fa manana ireo 75 solombavam-bahoaka miaraka aminy izay nanao sonia tany aloha ao aminy araka ny nolazain’izy ireo !

    Ankehitriny anefa, efa niova ny fandehan-draharaha fa satria maro no efa niova hevitra ireo ao @ GPS izay diso fanantenana @ fomba fisainana ataon’ireo MAPAR ireo !

    Soa ihany, fa tsy mbola tao anaty « Groupe parlementaire » araka ny ao @ Assemblée nationale ! Fa raha tsy izany, aza adino fa « mandat impératif » ny mandat des députés à l’Assemblée nationale ! Noho izany, dia azon’ny HCC atao ny manao déchéance ny député raha hita fa tsy mitazona io mandat impératif io !

    Amin’izao dia mbola tsy misy io groupe parlementaire io ka efa mitsangana ara-dàlana ao @ Assemblée nationale ! Noho izany, dia mbola malalaka tsara ireo député indépendant rehetra ireo hatramin’izao hifidy izay foto-kevitra tiany ho tohanany ao @ Assemblée nationale !

    Satria efa miova ny fandehan-draharaha ankehitriny, ny raharaham-pirenena @ ankaopobeny izany !

    Milaza kosa ny PMP, etsy ankilany, fa efa nahazo ireo député 95 miaraka aminy ankehitriny àry efa nanao sonia ny taratasy nanolorana ho @ filoham-pirenena izay ho Praiministra !

    Hitantsika amin’izany, fa miova ny fijerena ny raharaham-pirenena !

    Mety ho diso fanantenana ireo izay mitetitetika ny handrombaka ny toerana rehetra sy ny fahefana rehetra eto @ firenena !

    Ny firaisam-pirenena sy ny fihavanam-pirenena no maha maika ny filoham-pirenena aloha amin’izao araka ny nolazainy ! Heveriko fa mitombona izany àry hany làlana mankany amin’ny famapandrosoana !

    Atambaro ny hery ry Malagasy rehetra ho @ fampandrosoana ny tanindrazantsika ity ! izay mamintsika rehetra !

    Ho ela velona ny firaisankinam-pirenena sy ny fampivoaram-pirenena !

    • Les députés « indépendants » font problème
      3 mars 08:16, Malagasy60 (#8241) répond à Marturia (#5864)

      Ny Mapar anie tsy manao hoe haka ny toeran’ny Filoha. Alohan’ny hilatsahany, fantany fa tsy manana dépiote na iray aza izy. C’est une question de choix.
      Raha régime semi- parlementaire no resahina dia manana ny fahefany ny Députés. Manana ny fahefany manandrify azy koa ny Président.
      Ny fiangongon’ny fahefana eo am-pelatanan’olon-tokana no nialana mba tsy hisiana jadona.
      Noho izany, ny fiara-miasa no zava-dehibe.
      Amiko, tsy tokony ahagaga ny position ny Mapar satria misy fahefam-bahoaka nomena azy.
      Satria te ho eo amin’ny toeran’ny Mapar ny rehetra dia milaza izay tsy tokony ho lazaina.
      Soyons rationnel

  • Les députés « indépendants » font problème
    28 février 19:55, par Radepy (#7163)

    La solution avant toute nomination d’un PM serait de convoquer en urgence l’AN pour une session extraordinaire ... présenter un projet d’amendements de la Constitution .. tout en brandissant le spectre de la dissolution.
    A moins que le MAPAR et le HVM trouvent entre-temps un terrain d’entente ...

  • Les députés « indépendants » font problème
    28 février 20:17, par Radepy (#7163)

    L’éventualité d’une dissolution dépend du groupe MAPAR ... Si elle a lieu, une nouvelle élection sera organisée ... qu’on le veuille ou pas !

    • Les députés « indépendants » font problème
      1er mars 01:18, Radepy (#7163) répond à Radepy (#7163)

      Moi le président, je ferai le fou, plus fou encore que les autres en sortant de ma poche une liste fictive de noms ... je nommerai une femme bien simple et expérimentée, membre du MAPAR élue parlementaire.

    • Les députés « indépendants » font problème
      3 mars 08:25, Malagasy60 (#8241) répond à Radepy (#7163)

      Que le peuple s’exprime au cas où les deux camps n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente.
      Il vaut mieux reprendre l’élection sans exclure quiconque.
      L’élection a été réalisée pour sortir le pays de la crise mais voilà, on s’enfonce encore dans une nouvelle crise constitutionnelle.
      Pour l’autre camp, le Mapar ne doit pas exister. On veut tout accaparer.
      Jusqu’à ce qu’on ait tout, on va qualifier le Mapar de quoi que ce soit et dire que c’est la constitution qui fait défaut.
      N’oublie pas que pendant la transition, tout a été entrepris de manière consensuelle. Ce qui prouve l’existence du gouvernement de consensus.
      La Constitution, avant le référendum, a eu l’avis de toutes les tendances. Et maintenant, pour une manipulation, on se sert des experts pour dire que la Constitution a été conçu pour une seule personne.
      Les malgaches ne sont plus facilement manipulables

  • Les députés « indépendants » font problème
    1er mars 01:29, par Radepy (#7163)

    Il nous faut une femme, imposante et autoritaire comme la Présidente du CENIT à la primature. Les femmes malagasy, contrairement aux hommes, sont beaucoup plus travailleuses, sérieuses et nettement plus intelligentes ...

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 376  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360