Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 09h22
 

Politique

Assemblée nationale

Les députés ignorent leur véritable rôle

mardi 28 octobre 2014 | Léa Ratsiazo

Dans le cadre de la coopération entre l’Assemblée nationale et le PNUD, ce dernier dispense actuellement une formation sur la bonne gouvernance aux députés. Constat des formateurs : les députés ignorent leur véritable rôle. La mission des députés ne consiste pas seulement à voter les projets de loi, leur rôle ne se limite pas seulement à passer les revendications des zones où ils sont élus. Les élus de la Chambre basse sont aussi le contre-pouvoir de l’exécutif et ils ont l’obligation de contrôler le pouvoir exécutif pour assurer qu’il a bien réalisé les projets convenus, expliquent les formateurs dépêchés par le PNUD. Le pouvoir législatif doit être la mauvaise conscience du pouvoir exécutif.

Mohamad Ahmad, un des députés en formation avoue que bon nombre des élus savent à peine lire et comprendre les textes soumis au vote, ce qui fait que certains lèvent la main au moment inopportun ou vice versa. La plupart des députés ne sont pas crédibles dans l’exercice de leurs fonctions selon cet élu.

D’après les textes en vigueur, la motion de censure fait partie des outils de contre-pouvoir mis à la disposition des députés pour contrôler l’exécutif. La motion de censure est exercée quand les députés estiment que l’exécutif ne remplit pas sa mission. Mais elle est devenue un outil de chantage en contrepartie d’avantages pour les députés.

Le déballage sur la dernière motion de censure continue au sein de l’Assemblée nationale. L’élu de Sambava membre du groupe HVM, Norbert Manangy, accuse l’attitude de son homologue élu d’Antalaha Jaovato qui était l’instigateur de la motion de censure et qui a fait volte face deux jours après selon lui. « Le mardi 21 octobre, nous étions au nombre de 86 pour une réunion à huis clos dont l’ordre du jour était le lancement de la motion de censure voire la motion d’empêchement. Jaovato était le principal initiateur de cette réunion et celui qui nous a promis en plus une voiture 4X4 par député dans deux mois. Deux jours après, nous avons assisté avec indignation à son ralliement aux anti -motion de censure, il n’est pas digne de confiance » clame le député de Sambava.

Le député Freddy Mahazoasy de son côté, accusé d’avoir distribué des pots-de-vin aux députés, explique que les députés sont effectivement venus dans son bureau pour signer la contre-motion de censure mais qu’il n’a pas distribué d’argent.
Bref, avec toutes ces accusations de pots-de-vin à tout va, on attend la réaction du Bianco.

24 commentaires

Vos commentaires

  • 28 octobre 2014 à 08:55 | olivier (#7062)

    « La plupart des députés ne sont pas crédibles dans l’exercice de leurs fonctions selon cet élu. »

    QUEL SCOOP !

    HALTE A L’INGÉRENCE INADMISSIBLE DU PNUD !

    lol

    • 28 octobre 2014 à 09:01 | betoko (#413) répond à olivier

      Comment ça ingérence ? Heureusement que ce PNUD est là . Quand on écoute les délires de nombreux députés il y a de quoi . La semaine dernière un député avait surpris un de ses collègues le quel demanda à un employé de l’assemblée nationale de lui expliquer une lettre qu’il avait reçu du membre permanent ,il n’avait rien compris le bougre
      Hier soir sur la télé KOLO un député indépendant avait déclaré que Jao Vato leur avait promis une 4X4 chacun dans deux mois s’ils acceptent de soutenir le gouvernement , du coup ce député a été menacé d’être de limogeage

    • 28 octobre 2014 à 10:30 | Stomato (#3476) répond à olivier

      Si vous ne le savez pas, le monde entier est en crise.
      L’argent est de plus en plus stocké dans des coffres forts de particuliers.
      Les états, par l’intermédiaire des Nations Unies, ne disposent plus d’autant d’argent qu’il y a quelques décennies.
      La fontaine à « vola » ne coule plus aussi fort. Le PNUD se doit de contrôler l’usage qui est fait du peu d’argent qui reste.
      Quand vous donnez de l’argent à votre fils ou fille vous aimez bien savoir ce qu’il/elle en fait. (Si vous n’avez pas d’enfant vous avez bien fait vu l’avenir qu’il aura...).
      Alors ne vous offusquez pas de ce que vous nommez l’ingérence du PNUD.
      Ce qui est inadmissible c’est l’incapacité des dirigeants de ne pas avoir su utiliser comme il le fallait l’argent donné ou prêté par les institutions internationales.

    • 28 octobre 2014 à 11:17 | olivier (#7062) répond à Stomato

      Il s’agissait d’humour...de second degré !

       :)

    • 28 octobre 2014 à 11:55 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Vous aviez oublié que les « zélites éduquées » de ce forum sont en général plutôt bas de plafond !
      L’humour tel qu’on l’apprécie ici c’est plutôt dans le registre pétomane qui déclenche des rires bien gras.
      De l’émotion en temps réel, en quelque sorte !
      Ne l’oubliez pas lors de votre prochaine prestation.
      QdB !

    • 28 octobre 2014 à 12:15 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Il eut été plus exact de dire « les députés sont des ignorants endurcis énonmoin » professionnels" !
      Un député avoue avec une belle candeur que la plupart de ses collègues ne savent pas lire...
      Comme si un voleur jouissant de l’immunité parlementaire avait besoin de savoir lire et écrire pour se remplir les poches à vitesse grand V !
      Regardez dj-simplet : un débile léger qui a su tirer parti des opportunités que lui offrait l’environnement socio-économique favorable de son pays ; ça c’est un self-made man comme on les aime à Madagascar !

      L’autre article du jour parle de ...« frémissements »...!

      Une belle bouffée délirante énonmoin poétique pour nous faire oublier le tragique de l’affaire !

      Et les îles éparses dans tout ça ?

    • 28 octobre 2014 à 12:39 | Stomato (#3476) répond à Paulo Il leone

      >>Et les îles éparses dans tout ça ?<<

      Elles font partie de l’humour au troisième degré.

    • 28 octobre 2014 à 13:02 | Paulo Il leone (#6618) répond à Stomato

      ... et des questions y afférentes ! "
      MDR !

    • 29 octobre 2014 à 09:02 | zaho (#699) répond à olivier

      Je préfère car j’avais du mal à vous comprendre.

  • 28 octobre 2014 à 09:18 | betoko (#413)

    A lire en première page du journal L’Express de Madagascar de ce jour 28 octobre , Les députés demandent que leur famille obtiennent des passeports diplomatiques . Mais de quel droit , Est ce pour pouvoir faire du trafic en tout genre car possédant un tel passe port est considéré comme un diplomate et aucun douanier n’a pas le droit de les fouiller et que va dire la communauté internationale ? Tant qu’ à faire pour quoi ces députés ne demandent pas la nationalité étrangère , exemple , française, mauricienne , comorienne, américaine , canadienne etc ...

    • 28 octobre 2014 à 09:40 | meloky (#637) répond à betoko

      Passeports diplomatiques pour tous les membres de familles des AN peuvent etre un jeu ou un moyens pour faire une grande violation « halatra » des droits dans le pays « sans controles ». Mais pourtant on s’est contante qu’il ya d’un Etat de droit !!!!
      Nous les gasy doivent un peu se mefier pour les AN actuels qui s’affichent pour soutenir le Pdt en place !

    • 28 octobre 2014 à 10:31 | Stomato (#3476) répond à meloky

      Cela fait plaisir de voir que vous vous réveillez...
      Il faut maintenant agir dans la fermeté et la sérénité.

  • 28 octobre 2014 à 11:26 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Je me rappelle du fameux discours de Tantely Andrianarivo du haut de cette assemblée quand il y etait venu pour ’présenter’ SA POLITIQUE

    Pendant pres de deux heures , assis , il s’est mis à lire .... le programme du PNUD

    Et je ne me rappelle point d’une quelconque protestation de ce PNUD en ce moment là

    Et voilà t’y pas que ce PNUD veut donner des leçons aux occupants de la chambre basse malagasy en déclarant mordicus que le législatif doit ètre la mauvaise conscience de l’exécutif

    Et tant qu’à faire pourquoi ne pas virer tout l’éxécutif et remplacer tous ses membres par ces soit disant experts (p)nudistes !!

    Quoique ???

    • 28 octobre 2014 à 12:28 | Paulo Il leone (#6618) répond à Rakotoasitera Fidy

      Après tout.. pourquoi pas ? avouez que ça pourrait difficilement être pire !

  • 28 octobre 2014 à 11:27 | Turping (#1235)

    Léa ,
    - Peut-on parler de la démocratie ,du contre pouvoir ,etc....si la motivation des députés et les membres de l’exécutif n’est autre que de jouer le rôle de l’usurpateur ?
    - Faire la politique pour assouvir à ses besoins personnels ,le népotisme ,le copinage ,les conflits d’intérêts ,les règlements de compte,....« Ce qu’on appelle le rôle de l’usurpateur » ,une tendance cyclique démontrant le non avancement de ce pays en dehors des intérêts étrangers et de ceux qui tirent les ficelles .
    - On ne peut pas parler du rôle de l’opposition ni contre pouvoir si tout le monde mange sur le même râtelier ,uniquement pour ses intérêts personnels en s’asseyant sur le peuple ,le mépris total .
    - Le rôle des députés normalement ,issus de l’opposition qui n’ a jamais ’existe pas à Madagascar reposant sur le principe démocratique c’est de critiquer le gouvernement ,leur inaction ,etc....en dehors de ce que vous avez déjà cités.
    - Un député ,c’est un élu du peuple comme le représentant de sa circonscription où il a été élu pour defendre les intérêts afférents de la population ,afin de débattre à l’assemblée nationale les causes à défendre que de se remplir les poches .Par exemple :Quel budget peut-on obtenir devant l’assemblée pendant la séance plénière pour assainir les villes ,les ramassages des ordures pour combattre la propagation de la peste ,l’insalubrité généralisée ??? Est-ce que chaque commune pourrait avoir une grosse benne d’ordure ???les aides ,les emprunts ne sont pas t-ils nécéssaires pour acheter des camions bennes ? débattre les budgets de fonctionnement sans les détourner ).
    - Débattre aussi sur les projets de financement ,le budget de l’état quant à l’utilisation des deniers publics ,etc,....exemples parmi d’autres ,la JIRAMA ,AIRMAD,...
    - Imposer les Karanas ,les sociétés qui investissent à Madgascar pour renflouer les caisses vides de l’état .
    - Les baîlleurs de fonds ,la BM ,.... ne sont là que pour donner des coups de pouce avec les intérêts afférents .
    - Ce pays demande une politique de vraie riguer ,de dynamisme où chaque citoyen doit s’impliquer au processus du dévéloppement en commençant par le renforcement du système éducatif .
    - Création d’emplois autour de la solidarité et de cohésion de la politique gouvernementale à travailler sur ce sujet.
    - Pour ce faire ,la rupture avec la politique du passé est indispensable ;corruption , détournement , l’insécurité ,....
    - Dans un pays souverain comme Madagascar ,reformer c’est comme déplacer une montagne .Sans changer de mentalité ,de faire la rupture totale en abandonnant les politiques menées depuis 5 décénnies ;
    - Mots clés ;Souveraineté ,la vision collective sur le long terme autour du vrai rassemblement et de l’avancement du dévéloppement pérenne où chaque citoyen devrait mener un acte de citoyenneté dont le gouvernants sont censés d’être les promoteurs ,précurseurs de cet avancement soiciétal ambitieux ,...

    • 28 octobre 2014 à 11:32 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....rigueur....

    • 28 octobre 2014 à 12:44 | Stomato (#3476) répond à Turping

      Attention de ne pas confondre :
      « Les baîlleurs de fonds ,la BM ,.... ne sont là que pour donner des coups de pouce avec les intérêts afférents . »
      Avec les bailleurs de fonds...

      Les Baîlleurs sont ceux qui passent leur temps à bailler ...

      Les Bailleurs sont ceux qui prêtent de l’argent aux états.

      Irons nous jusqu’à dire que les députés sont des baîlleurs ?

    • 28 octobre 2014 à 13:05 | Turping (#1235) répond à Stomato

      Stomato,
      - Tout a déjà presque dit ,avec les intérêts afférents .Les baîlleurs ne sont pas des institutions politisées .Ils jouent le rôle d’une banque .

      - Les députés ne sont pas des baîlleurs bien evidemment plutôt des fossoyeurs ,budgétivores .Connaissez-vous leur rôle ?
      - On s’attendait au strict minimum de leur fonction ,le rôle censé d’être accompli.

  • 28 octobre 2014 à 11:34 | harmelle (#5862)

    « Bon nombre des élus savent à peine lire et comprendre les textes soumis au vote, ce qui fait que certains lèvent la main au moment inopportun ou vice versa. » ??????
    Mouahahahahah se servent de leurs pouces préhensiles pour attraper les bons d’essence ou les billets de 25 000 .....Mais rien a dire ont été élus comme le prézida .....sauf par les abstentionnistes qui ne doivent pas être les derniers à couiner ! mdr

  • 28 octobre 2014 à 14:50 | betoko (#413)

    C’est le député Jao Jean un pédophile notoire qui voulait déposer un projet de loi selon le quel que toute la famille d’un député puisse jouir d’un passeport diplomatique . Mafy zany te andeha any andafy zany et faire aussi des trafics illicites .
    D’après un député indépendant entendu ce matin sur les ondes de Free Fm , c’était Laisoa Jean Pierre dit Jao Vato qui avait promis des 4X4 à tous les députés (101) qui vont signé et voté contre la motion de censure . Donc sans l’avoir dit en public , un des gros trafiquants de bois de rose est le député de Sambava en la personne de Laisoa Jean Pierre , Il a déjà dit sur TV+ qu’il est énormément riche . Voilà une occasion pour le Bianco de vérifier les comptes de ce monsieur , D’où vient sa fortune pour pouvoir offrir 100 voitures 4X4 aux députés . Parait que nombreux sont les députés qui ont gagné la somme de 500 000 Ar en y mettant des fausses signatures à côté de leur nom

  • 28 octobre 2014 à 16:21 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    Tous nos dirigeants (Exécutif, législatifs et judiciaires) ignorent leurs rôles et c’est la raison de notre sous-développement depuis l’indépendance : C’est l’aberration du copier-coller à la malgache basé sur la forme et non pas le fond.

    • 28 octobre 2014 à 16:42 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      « Jamba mifampitantana ny fahefana rehetra eto amintsika ka any ankady no hiafarany vao ho tonga saina ohatran’ny teo aloha ihany e ! »

  • 28 octobre 2014 à 18:54 | ramaso (#7441)

    A L´AN les Deputes se battent pour leurs avantages et tous les privileges au maximum,jamais il n´y a eu un debat concernant les VAHOKA,jamais, maintenant ces Deputes veulent des passeports diplomatiques,pourquoi faire ? pour profiter encore plus ! il faut arreter cette histoire avec les DEPUTES c´est trop,ils sont devenus une grande charge pour l´ETAT:salaires exorbitants-4x4-logements etc...ils sont unitiles,il faut faut dissoudre cette AN,l´ETAT Malgache va vraiment faire une grande epargne et peut s´occuper directement du peuple,ce JAOVATO JEAN PIERRE a dit ouvertement dans l´INVITE DU ZOMA« je suis riche » et qu´il ne va pas aux Malgaches sa richesse !

  • 29 octobre 2014 à 15:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Un petit rappel à nos « Députés de Madagascar ».
    Article 45
    - de la Constitution de la quatrième république Malgache.
    Le Président de la République,Chef d’Etat de Madagascar est le garant,par son arbitrage,du fonctionnement régalien et continu des « POUVOIRS PUBLICS »,de l’INDEPENDANCE Nationale et de l’INTEGRIITE TERRITORIALE.
    Il veille à la sauvegarde et au respect de la « SOUVERAINETE NATIONALE » tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.Il est le garant de l’UNITE NATIONALE.

    Article 59
    Le Président promulgue les lois dans les trois semaines qui suivent la transmission par l’Assemblée Nationale de ==la loi==définitivement adoptée.
    A l’expiration de ce délai,le Président de la République peut demander au « PARLEMENT » une nouvelle délibération de la loi ou de certains articles .Cette nouvelle délibération ne peut être refusée.

    Article 60
    Le Président de la République peut,==après information==auprès du Premier Ministre et ==après consultation== du Président de l’Assemblée Nationale,prononcer la dissolution de l’Assemblée Nationale.
    Les élections générales se tiennent soixante jours,au moins, et quatre-vingt-dix jours,au plus après le prononcé de la dissolution.
    Il ne peut être prononcé à une nouvelle dissolution dans les deux années qui suivront les élections.

    Article 74
    Le Président de l’Assemblée Nationale et les membres du BUREAU sont élus au début de la première session==pour la durée==de la législature.
    Toutefois,ils peuvent être démis de leurs fonctions respectives de membre de Bureau==pour motif grave==par un vote secret des deux-tiers des Députés de Madagascar".

    Article 77,
    Les séances de l’Assemblée Nationale sont publiques.Il en est tenu « PROCES-VERBAL » dont la publicité est assurée dans des conditions prévues par la loi.
    L’Assemblée Nationale siège à « HUIS CLOS »,à la demande du quart de ses membres ou du Gouvernement.
    Il est dressé un procès-verbal aux décisions arrêtées.

    Article 79
    Les règles relatives au fonctionnement de l’Assemblée Nationale sont fixées dans leurs principes généraux par==une loi==organique et dans leurs modalités par==un règlement intérieur==qui est publié au Journal Officiel de la République Malgache.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 200