Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 17h49
 

Politique

Les députés absentéistes seront dénoncés à la HCC

jeudi 20 novembre 2014 | Léa Ratsiazo
JPEG - 70.6 ko

Le président de l’Assemblée nationale Jean Max Rakotomamonjy a maintes fois dénoncé l’absentéisme fréquent et massif des députés. « Certes ils ont des obligations dans leurs fiefs respectifs mais la présence dans les réunions ordinaires et extraordinaires et les formations font partie également de leur devoir », a déclaré le président de la Chambre basse la semaine dernière. Il a essayé de minimiser le taux d’absentéisme des députés, « quelques-uns seulement, deux ou trois. Les autres, après un rappel à l’ordre sont revenus à la raison. La présence des députés pendant cette session s’est améliorée par rapport à la première », selon le président de l’Assemblée nationale.

Or, pendant les réunions, les rangs des députés sont toujours à moitié vide. Les rappels à l’ordre n’ont pas donné les résultats escomptés. Après la carotte, le bâton. Certains membres du Bureau permanent laissent entendre que les députés absentéistes seront dénoncés à la Haute cour constitutionnelle (HCC). C’est un peu enfantin, mais face à leur irresponsabilité, il n’y a rien à faire. Reste à savoir si cette menace sera suivie d’effet.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 20 novembre 2014 à 09:36 | Eloim (#8244)

    Qui osent-ils les dénoncer à la HCC ? Et si ces ELUS sont justifiés FAUTIFS, c’est à dire avec des motifs non valables pour leur absence, est-ce que la HCC va se comporter comme un tribunal qui sanctionne les « COUPABLES » et les entraînant jusqu’à leur déchéance alors que ce sont les peuples malgaches qui les ont élus ?

  • 20 novembre 2014 à 09:45 | betoko (#413)

    Que ces députés surtout son président nous expliquent déjà combien ils touchent par mois , quels sont l’état de leur patrimoine , et ce président , comment il fait pour dépenser 190 litres d’essence par mois ?

  • 20 novembre 2014 à 12:06 | Tojo (#6209)

    Madagascar est vraiment malade : Il ne faut pas donner à la HCC le pouvoir qu’elle n’a pas. Ce n’est pas à la HCC de sanctionner l’absentéisme des députés mais l’Assemblée Nationale elle-même selon ses règlements intérieurs. Ils ont k.ons ou quoi ces bandes d’abrutis ?

    Si un chef d’institution telle que l’AN l’ignore à ce point, p.u.ain, c’est que l’AN ne sert strictement à rien.

  • 20 novembre 2014 à 12:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Nos « Députés sont des ignorants » d’après un membre de l’Assemblée Nationale Malgache.

    - « Qu’est-ce-qu’un Député de Madagascar » ?
    Un Député est un élu qui,à l’Assemblée Nationale,participe au « Travail Législatif » et au contrôle du Gouvernement.
    Il appartient également à une des « COMMISSIONS PERMANENTES » de l’Assemblée Nationale dont la fonction principale est de préparer le débat qui aura lieu ==en séance publique==et qui aboutira ==au vote==de loi.
    Il peut déposer ==des propositions==de loi.
    En Commission puis en séance publique,il peut proposer ==par amendement==des modifications ==au texte==examiné et prendre la parole.
    Après le vote d’une loi,un « Député de Madagascar » peut,avec au moins « X » Députés de Madagascar,saisir la Haute Cour Constitutionnelle (-HCC-) pour qu’elle se prononce==sur la conformité==du texte voté à la Constitution.

    Au titre de contrôle,le Député de Madagascar peut :
    - interroger le Gouvernement,
    - examiner « son » action au sein d’une Commission,
    voire,
    s’il est rapporteur spécial au sein de la Commission des Finances,
    - contrôler l’emploi de l’argent public.
    Il peut également,en signant une motrion de censure qui sera soumise au vote de l’ensemble des « Députés de Madagascar » :
    - mettre en cause la responsabilité du Gouvernement.
    en cas de dissolution de l’Assemblée Nationale,il est renvoyé devant ses électeurs.

    Bien qu’élu dans le cadre d’une circonscription,chaque Député,compte tenu de la mission de vote de la loi et de contrôle de l’action du Gouvernement dévolue à l’Assemblée Nationale,représente la Nation toute entière et est à ce titre==détenteur==d’un mandat national
    - « PAS SEULEMENT MIRAKA AMIN’I »X« et »Y".

    Le Terme MAPAR est inapproprié pour les Députés de Madagascar,
    De facto,il est illégal.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 20 novembre 2014 à 14:55 | Jipo (#4988)

    Payé à leurs heures de présence, avec devoir de résultat, aucun vote groupé , et suppression de salaire et avantages à la première absence non justifiée !
    Vous allez voir comment ils sont intelligents et véloces, contrairement au moramora coutumier .

  • 20 novembre 2014 à 17:45 | violety (#3681)

    Ne rêvons pas !!! Jean Max a l’obligation de les dénoncer et il passe la patate chaude à la HCC. Voilà ce qui arrive à celui qui a accepté le poste (avec un semblant d’élection !!) alors que son parti n’a que 5 pauvres députés leader fanilo, ce grand parti roi de l’éthique politique !!!

    • 20 novembre 2014 à 19:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à violety

      krisy n’est-elle-pas leader fanilo aussi !
      Toutes mes excuses si je me suis trompé

  • 21 novembre 2014 à 02:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Chapitre lll
    Des rapports entre le Gouvernement et le Parlement
    Article 86
    - de la Constitution de la quatrième République Malgache.
    L’initiative des lois appartiennent concuremment==au Premier Ministre==et aux Députés de Madagascar et aux Sénateurs.
    Les projets de loi sont délibérés en Conseil des Ministres et déposés sur le bureau de l’une des deux « ASSEMBLEES ».
    L’ordre du jour des Assemblées comporte (par priorité et dans l’ordre du jour fixé par le Gouvernement) ;
    - la discussion des projets de loi déposés sur le bureau de l’Assemblée Nationale ou celui du Sénat par le Premier Minitre.
    NOTA,
    - tout ce qui est entre-parenthèse n’existe pas dans le texte de l’Assemblée Nationale,ce n’est pas étonnant que les « Députés de Madagascar » passent leur temps à discuter de leurs avantages pécuniaires et matériels,à la place des textes des projets de loi déposés par le Premier Ministre.

    Les propositions de lois et amendements déposés par les parlementaires sont portés à la connaissance du Gouvernement qui dispose,pour formuler ses observations,d’un délai ;
    - de 30 jours pour les propositions de loi,
    - et de 15 jours pour les amendements.
    A l’expiration de ce délai,l’Assemblée, devant :laquelle ont été déposés les propositions et amendements,procède à l’examen de ceux-ci en vue de leur adoption.
    Les propositions ou amendements ne sont recevables,lorsque leur adoption aura pour conséquence ,dans le cadre de l’exercice budgétaire,en cours,
    - soit la diminution des ressources publiques,
    - soit l’aggravation des charges de l’Etat,sauf en matière de loi de finances.
    S’il apparaît ;au cours de la procédure législative,qu’une proposition ou un amendement ,n’est pas du domaine de la loi,le Gouvernement peut opposer l’irrécevabilité.
    En cas de désaccord entre le Gouvernement et l’Assemblée Nationale ou le Sénat,==la HCC==,à la demande du Premier Ministre ou du Président de l’une ou l’autre Assemblée Parlementaire,statue dans un délai de huit jours ;
    DEUX SEMAINES SUR QUATRE SONT RESERVEES A L’EXAMEN DES TEXTES ET AUX DEBATS DONT LE GOUVERNEMENT DEMANDE L’INSCRIPTION A L’ORDRE DU JOUR.

    • 21 novembre 2014 à 16:53 | raoera (#8569) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Qui osent les dénoncer ? That’s the question ! Les députés à Madagascar, c’est honteux, aussi bien en comportement qu’en mentalité. Ca ne fait que demander mais ils ne font rien. Mais prenez l’exmeple de ceux de la France (les sessions passent en « live » sur canal sat. Ca discute durement mais en tout respect. J’ai maintes fois suivi les débats mais à aucun moment on ne parlme pas pour soi, on parle pour le bien de la socièté)

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 253