Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 20 août 2017
Antananarivo | 14h12
 

Editorial

Les coups de griffes du samedi 22 juin

samedi 22 juin 2013 | Patrick A.

Désolé, mais Tonton est toujours en campagne (pas l’électorale, la vraie, celle où l’on ressent le froid et les petits crachins de la fin Juin) dans le Madagascar profond et je suis donc amené à continuer mon rôle d’intérimaire du spectacle…

Le titre est « Coups de griffes » ? En cette semaine, n’ayons pas peur des inculpations pour coups et blessures volontaires…

Oui, oui, les fidèles connaissent le petit passage habituel de Tonton : « N’ayez crainte (…) Mes seules armes, c’est le clavier, c’est l’irrévérence et une ironie trempée d’un peu d’humour ». Mais il est des semaines où l’envie de flirter avec les articles 228 et 232 du Code pénal peut vous traverser. Et celle en cours fait partie de ces semaines.

Je fais bien entendu allusion à l’affaire Iharizaka. Commençons par un aveu : je connais bien Iharizaka, et ai été mis au courant de « l’affaire » dans les premiers jours, mais me suis abstenu d’en parler par souci de ne pas compliquer la situation, vu que ce qui allait suivre était assez prévisible…

Résumons les faits : lundi 10 juin vers 9h30, une voiture mal garée devant l’immeuble Aro à Ampefiloha entraîne une altercation entre deux automobilistes, Iharizaka R. et Faniry R. Ils l’ignorent à cet instant là, mais il se trouve que l’un est ancien ministre des télécommunications et l’autre est magistrate.

S’il s’était agi d’un receveur de bus et d’une maraichère, la conversation aurait été en langue malgache, mais là ça se passe dans la langue de Molière (l’histoire ne précise pas si les voitures parlaient entre elles dans la langue de Goethe, mais ça n’aurait sans doute pas changé grand chose quant au niveau d’incompréhension). Iharizaka est en pétard, il qualifie son interlocutrice de « pétasse ». Vous interprétez cela comme vous voulez, mais je vous recopie les définitions de mon dictionnaire :

  1. (Populaire) (Vieilli) Prostituée, ou femme facile.
  2. (Sens moderne) (Populaire) (Péjoratif) Fille d’un mauvais genre, vulgaire.
  3. (Sens moderne) (Populaire) (Péjoratif) Femme prétentieuse.
  • Hier, donc c’étaient les soldes. Donc en bonne pétasse parisienne que je suis, je suis donc allée à Hausmann, avant le taf, à 9 heures récupérer mes fringues mises de côté avant les soldes grâce à ma carte de super pétasse parisienne. — (site www .mhcestmoi.com, 2008)
  • […]  ; ils parlent fort, écoutent de la musique de sauvage et ont un humour fort particulier, surtout pour les pétasses de bourges ! s’amusa-t-il.
    — C’est moi la pétasse de bourge ?
    — Toi et les filles de ton milieu : ils ne t’appréciaient pas beaucoup non plus. Il faut dire que la seule fois où tu as tenté de passer une soirée avec nous, tu t’es comportée de façon tellement hautaine, supérieure et arrogante, qu’ils t’ont vite cataloguée : on a dû partir pour éviter que la soirée ne dégénère.
    — (Nathalie Faure Lombardot, Amnésie, BoD, 2010, p. 151)

Sens moderne ou sens ancien ? En tout cas, ce sont les archaïsmes qui se réveillent car l’on en vient aux mains. Et là les versions divergent sur qui frappe qui… Toujours est-il que le hasard fait que les deux protagonistes se rencontrent à nouveau au commissariat de police d’Ampefiloha, chacun entendant porter plainte, et que de nombreux témoignages laissent penser qu’aux alentours de 10 heures, la dame ne portait pas de marques de coups au visage (j’allais écrire « la dame n’était pas amochée », mais cela risquerait de passer pour du sexisme).

En fin d’après-midi, des agents de police sont venus chercher Iharizaka à son bureau pour le ramener à la brigade criminelle et le garder à vue. Entretemps, la magistrate était allée porter plainte au Parquet, en exhibant semble-t-il des blessures au visage, un certificat médical et un chemisier déchiré. Pour Iharizaka par contre, les choses ne font pas un pli (de robe de magistrat) : le lendemain, il se retrouve en mandat de dépôt et huit jours plus tard, il est condamné à trois mois fermes de prison [1]. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le doute n’a pas vraiment bénéficié à l’accusé et certains témoignages ont pesé plus lourd que d’autres.

Tout cela n’étonnera que ceux qui ne connaissent pas bien le fonctionnement des tribunaux malgaches. Pour un Iharizaka dont le cas se retrouve médiatisé, combien de bougres se retrouvent embastillés (désolé, impossible de trouver un meilleur mot) pour des motifs incompréhensibles ? L’on veut bien croire que les juges sont humains, et que errare humanum est, mais… le coeur (et peut-être les zones environnantes, dont la poche du portefeuille) a ses raisons que la raison ne comprend pas.

En l’occurrence, la raison serait l’article 333 du Code de procédure pénale qui dit que « la détention préventive est une mesure exceptionnelle ». Belle utopie ; la réalité, c’est que le mandat de dépôt est de nos jours perçu par les victimes réelles ou alléguées, et malheureusement aussi par une partie de la « Justice », comme un moyen de chantage. Et une fois qu’un mandat de dépôt a été décidé par un juge, il est bien difficile d’obtenir de ses collègues une décision dans un sens contraire qui serait perçue comme un désaveu. Faut pas pousser quand même ! On ne va pas en plus donner aux innocentés la moindre tentation de demander à l’État des dommages et intérêts pour détention abusive !

Tout cela n’est malheureusement pas bien nouveau… Mais les quatre dernières années auront été bien sombres dans ce domaine, et l’on rit jaune en lisant Tonton demander ce que fait la ministre de l’Injustice…

Dans l’attente, en l’absence d’un pouvoir respectable et respecté, c’est vingt millions de personnes qui se retrouvent en taule. Et les péteux, les pétasses et les pétitionnaires peuvent se péter la gueule en constatant que dans la page Web de présentation des discours du PT, on continue de mettre en exergue un beau discours qui contient la phrase : « Madagascar a besoin d’un homme de parole ». Je vous assure que je n’ai pas fumé de pétard, les services d’Ambohitsorohitra tout au service du PT n’ont même pas pris la peine de rendre plus discret le discours de non candidature du 15 janvier 2013 ! Pour en avoir la preuve, cliquez ici avant qu’ils ne s’avisent de rattraper la bévue.

« Madagascar a besoin d’un homme de parole » : dans la tradition intermittente des vidéos musicales pour conclure un éditorial, Leo Chiosso, Giancarlo Del Re et Dalida ont certainement leur mot à dire.

Bon week-end quand même, et n’oubliez cependant pas que quand on confisque le pouvoir, c’est le peuple qui en est privé !

Bébé Patrick, intérimaire de Tonton Georges

Notes

[1procédure d’appel en cours

42 commentaires

Vos commentaires

  • 22 juin 2013 à 12:43 | regisson (#7075)

    la prison sélective pour tous.......

    on sent que la democratie s’exprime parfaitement....

    en fait, les 2 protagonistes ont du en croquer auparavant,....

    donc les 2 en prison .... pas seulement 1

    a quand les pieds nickeles en prison et interdit de droits civiques..?

    comment voulez-vous creer des elections démocratiques si on remet en selle des gens qui dans un pays normal seraient deja en prison ou dechus des droits civiques ...?

    restons logique avec nous-mêmes !!

    • 22 juin 2013 à 13:04 | Jipo (#4988) répond à regisson

      Désolé aurait aimé juste poster les liens, mais la lutte contre le politiquement incorrect a du chopper une gastro & semble avoir du mal à déglutir ...

  • 22 juin 2013 à 12:44 | Jipo (#4988)

    La justice avec son mur des kons n’ est pas en reste .
    Patrick merci pour une de ces anecdotes bien trop passées sous silence et au combien quotidiennes, la magistrature au dessus des lois , et dont le citoyen lambda doit assumer les erreurs , bavures & déviances n ’ est plus un scoop cf l’ institut pour la justice , qui ne cesse de dénoncer ces abus & dérives en tous genres , avec l’ impunité réservée aux Présidents en fonction .

    • 22 juin 2013 à 12:52 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      "Des dizaines de milliers d’individus dangereux pour la société et condamnés à de la prison ferme pour violences graves ne purgent pas leur peine « faute de place » dans les prisons.

      Des milliers de crimes et de délits graves ne sont même pas poursuivis.

      Et pourtant, la justice a su trouver sans délai, hier, une place à la prison de Fleury-Mérogis pour incarcérer un jeune étudiant de 23 ans, fondateur du mouvement pacifique des Veilleurs, protestant contre la loi Taubira.

      Ce jeune homme est « coupable » d’avoir participé à un rassemblement de la Manif pour Tous et d’avoir refusé une prise d’empreinte d’ADN.

      Il a été condamné en comparution immédiate à 4 mois de prison dont deux fermes.

      Il faut pourtant savoir que, depuis la loi pénitentiaire de 2009, lorsqu’on est condamné à une peine de prison ferme inférieure à 2 ans, le principe est « l’aménagement de la peine », c’est à dire une alternative à la prison (bracelet électronique, travaux d’intérêt général et, plus souvent liberté sous contrôle judiciaire c’est-à-dire en pratique rien du tout).

      Les condamnés à quelques mois de prison ferme sortent donc toujours libres de l’audience.

    • 22 juin 2013 à 12:58 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Notre pays a-t-il encore une justice égale pour tous ? Pouvons-nous encore croire à l’impartialité de nos juges alors que le « mur des kons » du Syndicat de la Magistrature a montré que des magistrats pouvaient en toute impunité insulter des familles de victimes ?

    • 23 juin 2013 à 12:15 | bbernard (#6880) répond à Jipo

      Non, le pays n’a plus de justice égale pour tous depuis bien longtemps, le ministre de l’Injustice n’ayant pas d’autre occupation que celle de se remplir les poches et celles de ses copains mafieux corrompus. Les juges malgaches sont à l’image du PT, de vulgaires petits rats de tribunaux.

  • 22 juin 2013 à 13:01 | Inglewood (#6780)

    Termes génériques :
    Une honte pour la profession de la robe noire.
    Une honte pour la noblesse du Droit.
    D’une simple altercation verbale causée par la circulation des voies ; vous vous trouvez en détention (sic). Et, d’où sort ce document médical (sic) ; façonné dans une extrème rapidité.
    Il y a une autre façon de voir tout cela :
    Du haut de vos qualifications professionnelles, allez défendre une cause de droit, devant la juridiction compétante, sur le continent Américain ou sur le continent Européen. On verra ce que donnera votre séjour professionnelle, à compétance égale.
    Il est singlant le rapport UsAId et le rapport de l’UE, sur le fonctionnement de ce ministère !
    Avec toutes ces malversations qui trainnent sur l’île de Madagascar...Pfffiii
    Qu’attendez-vous pour traiter le dossier de bois de rose == avec la même vitesse administrative et juridique== que vous avez taitez ce pauvre Monsieur.
    Tout justiciable n’a pas les moyens de payer sa défence 8000$, le dossier.
    Et, il y a d’autres dossiers. Madagascar restera une terre d’avenir.

  • 22 juin 2013 à 14:32 | jansi (#6474)

    Beaucoup d’amis ont assisté à l’audience. Les des étaient pipés depuis le début. Les témoins de la défense, de simples gens, vendeurs de journaux et chauffeurs de taxis dans le même parking ont été tout simplement terrorisés par l’accusation et la présidente ensemble avec des questions au millimètre près, pire que dans un procès pour assassinat, juste pour pousser les témoins à la contradiction.
    Notons que la présidente a refuse la vidéo retraçant les faits et que l’accusé n’a plus eu l’occasion d’assister au verdict donne le lendemain. Notons enfin que la présidente a été fortement escorté par la police à l’entrée comme à la sortie de la salle d’audience. Comme si elle redoutait déjà quelque chose . Bizarre .

    • 23 juin 2013 à 04:50 | regisson (#7075) répond à jansi

      c’est la vraie democratie, il faut continuer,

      ne changeons pas une equipe qui gagne !!!!

      Ainsi, d’un autre cote, il va gouter a la vraie vie des 20 000 0000 de Malagasys qui sont terrorises par ces gens-là !!!

      dommage que le magistrat ne soit pas aussi en tôle.....

      Madagascar, vitrine de la Democratie, ne casser pas la vitrine car derriere il y a un mur .... l’arrêt contre ce dernier est proche et il y aura du sang sur ce mur !!

      PS on entends plus notre Basi Loulou !!!

      enfin des vacances ???

    • 23 juin 2013 à 12:19 | bbernard (#6880) répond à jansi

      Nous revoilà sous le régime de Vichy, la gestapo arrête n’importe qui pour n’importe quelle raison et le jugement est expédié en deux coups de cuillère à pot. La gestapo malgache est à l’oeuvre. Peuple malgache, protège toi !

  • 22 juin 2013 à 17:02 | niry (#210)

    je ne connais ni l’un ni l’autre des protagonistes. Moi, tant qu’un ancien guy qui a ni plus, ni moins fricotté avec cette transition et qui se retrouve en détention provisoire me fait doucement marrer. Je préfère de loin que ce soit lui qui soit en prison plutôt que la .agistrate.. Après dé.erdez vous entre vous dans votre .erde !
    Fozaland est dans la .erde jusqu’au cou de toute façons..

  • 22 juin 2013 à 19:03 | Rakitoza (#689)

    Patrick

    Amoché = quelqu’un de pas moche a été rendu moche
    Vous avez eu raison de ne pas utiliser ce mot.

    Mbô kozy e !

  • 22 juin 2013 à 20:41 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Merci pour ce petit rappel Patrick

    ’Madagascar a besoin d’un homme de parole’ disait t’il ce 18 Janvier 2013

    En appuyant sur les tompkolahy sy tompkovavy ...

    Je ne saurai recommander à tout le monde de bien conserver l’allocution de
    dzoudzou ce jour là

    • 23 juin 2013 à 12:21 | bbernard (#6880) répond à Rakotoasitera Fidy

      Oui, car c’est une preuve irréfutable de sa malhonnêteté et personne ne pourra dire que les preuves ont été fabriquées par ces salopards de colons.

  • 23 juin 2013 à 06:24 | Lekivy (#1953)

    Arriver au tribunal pour une histoire de parking, il faut aussi admettre que les deux protagonistes n’avaient pas assez de modération ni d’humilité. Des deux côtés, ils devaient penser à leur position respective ce qui les amenaient à s’indigner pour une broutille pareille, étant imbu(e) de leur personnalité.
    A commencer par celui ou celle qui a mal garé sa voiture, s’il ou elle avait de la modestie ou de l’humilité, il/elle aurait pensé aux autres et aurait fait comme tout le monde, mais quand on se croit supérieur, on se permet de faire à sa guise.
    Celui ou celle qui était outré(e) par cet écart (car l’article omet de préciser qui était le premier fautif dans la reproduction des faits) aurait dû demander avec respect le passage tout en rappelant avec gentillesse si besoin l’erreur commise. Mais non, on pense toujours à sa position et à son rang, si bien que c’est rapidement devenu un drame.
    Malheureusement, ce genre de comportement est trop fréquent chez nos compatriotes qui ont atteint un certain rang/position dans la société. On est moins tolérant et on croit pouvoir se permettre de beaucoup de choses.
    En tout cas, si on traite son vis-à-vis de pétasse, il ne faut tout de même pas s’attendre à recevoir un sourire en réponse, à moins de jouer dans un film pour adultes bien entendu !

    • 23 juin 2013 à 08:56 | Inglewood (#6780) répond à Lekivy

      +1 :ok
      De plus, quand on voit :
      L’état de la chaussée
      La largeur de la chaussée
      L’état du trottoir
      La propreté ambiante : Chaussée et trottoir
      L’évacuation des eaux usées
      Le civisme du citoyen piéton
      Le civisme et le code de la route
      L’éclairage publique
      La pollution de l’air : odeur ambiante chargée
      L’occupation marchande de la zone piéton
      Absence d’arbres pour harmoniser la circulation : Piétons - véhicules -climat
      Comme vous dites, il n’y a pas de quoi à se prendre des « grands airs » allambiquées : Personnage-Professionel.

    • 23 juin 2013 à 13:00 | Inglewood (#6780) répond à Inglewood

      A ceci s’ajoutent les activités de la population nocturne : Les péripatéticiennes synonymes de défacation à l’air libre, l’urinoire est partout, sur les voies publiques. Osons la nuit.
      Le stationnement réglementé qui n’existe pas ou presque...
      Les rues diminuent les voitures grossissent . La passion du tout terrain, en ville (sic !)
      Alors pourquoi se crêper le chignon quand on est « magistrate ».

  • 23 juin 2013 à 06:51 | regisson (#7075)

    il semblerait qu’une video existe, il faut la mettre sur la toile pour la faire circuler, on verra bien !!

    bien sur, il faut la faire circuler de l’étranger, sinon, ce sera débarquement de la police et convocation pour « affaire vous concernant etc.. etc... »

    • 23 juin 2013 à 12:23 | bbernard (#6880) répond à regisson

      D’accord avec vous, mais à condition qu’elle n’ait pas été saisie et détruite pour empêcher de faire ressortir la vérité. Avec ces salopards de mafieux de la justice et de la police, il faut s’attendre à tout.

    • 23 juin 2013 à 12:50 | regisson (#7075) répond à bbernard

      pour BB

      vous etes médisant, vous tentez de faire croire que la justice est corrompue a Madagascar !!

      Reflechissez une minute .... avez vous vu la vitesse d’execution du jugement ... plus vite que l’éclair,

      les voleurs doivent savoir que la justice veille !!

      cordialement

    • 23 juin 2013 à 13:06 | Inglewood (#6780) répond à regisson

      Pour régisson,
      NA !

    • 23 juin 2013 à 19:05 | bbernard (#6880) répond à regisson

      Je ne tente pas de le faire croire, je ne fais que dénoncer haut et fort ce que tous les citoyens subissent tous les jours de la part de leur Injustice. La justice malgache est à l’image de ses dirigeants et de sa police, corrompue jusqu’à la moelle.

    • 24 juin 2013 à 10:07 | claude (#3141) répond à regisson

      Oui,svp, que celui ou celle qui detient une copie de la video veuille bien la faire circuler sur la toile. merci

  • 23 juin 2013 à 10:31 | solo_bakaka (#6949)

    Monsieur Patrick A.
    votre discour n a ni queue ni tete, c est juste une volonte de montrer que vous maitriser la langue de Moliere, soit, je vous l accorde, mais si la forme est bonne, le fond par contre laisse a desirer.....
    Vous n etes pas un polemiqueur, digne de ce nom, au plus vous etes un m’ as tu vu...as tu vu comment je maitrise le francais...mais au fond, rien de concret, a part les differentes definiton « Dictionnairiennes » du mot « petasse », on ne sait pas ou vous voulez en venir.
    Quelqu un qui aurait voulu avoir une vision objective de la situation actuelle a Mada, habitue aux pic de Tonton Georges, et qui aurait espere trouver en vous le releve de ce brave polemiqueur, en est pour ses frais : VOUS ETES LOIN D ETRE AUSSI INTELLIGENT QUE TONTON GEORGES.
    Vous fermez votre gueule,- mieux cessez de vous prendre pour le nombril du monde- le Mada ne s en portera pas plus mal.
    solo Bakaka

    • 23 juin 2013 à 12:29 | bbernard (#6880) répond à solo_bakaka

      Pourquoi vous en prenez-vous de la sorte à ce chroniqueur ? Vous êtes jaloux de ne pas maîtriser la langue de Molière comme lui ? Personne ne vous empêche, dans ce cas, de faire des études pour apprendre à la maîtriser. Vous niez les faits qu’ils rapportent ? Cela vous dérange qu’il mette en avant un événement qui montre à quel point la justice malgache est malhonnête et expéditive en plus d’être vendue à la cause de quelques individus qui la déshonorent ? Dans ce cas, rejoignez les rangs de ceux qui vivent cette injustice au quotidien et vous changerez vite de regard sur cette soi-disant justice. Si vous crachez votre venin parce que l’on attaque vos complices, alors, il est préférable que vous quittiez ce forum car vous allez faire une crise d’urticaire dans peu te temps.

    • 23 juin 2013 à 12:33 | da fily (#2745) répond à solo_bakaka

      AH bon ?

      Mais quelle mouche pique donc saobakaka ? Il s’y raconte une histoire, et vous vous ne faites que voir une supposée vanité de l’auteur ? Qu’il ne soit polémiqueur, soit, sa prouesse est ailleurs, mais que vous l’enjoignez à fermer sa gueule, c’est moi qui vous dit d’aller vous laver la bouche ! et fermez-là je vous prie... On s’entend plus causer ici !

      Ben encore heureux que Patrick maîtrise le français mon k.ouillon ! c’est un journal d’expression française non ? Vous voudriez qu’il l’écrive mal peut-être ? Ah pétard ! ces foutus malagasys et leur complexes de TduKul me désoleront toujours... ohé ! évoluez quoi !!

    • 23 juin 2013 à 19:13 | bbernard (#6880) répond à da fily

      Prudence, da fily, en ces temps troublés, vous risquez de vous prendre une rafale d’insultes de la part de certains démocrates malgaches bien pensants. Mdr.

    • 23 juin 2013 à 20:09 | hrrys (#5836) répond à bbernard

      Notre code pénal punit les agresseurs qui utilisent la violence envers les magistrats meme en déhors de l’exercice de leur

    • 23 juin 2013 à 20:12 | da fily (#2745) répond à bbernard

      Mouais bof, ma carapace en a vu d’autres, mais ce singulier réflexe de mes compatriotes dès qu’ils jugent une personne un peu plus « savante » qu’eux m’horripile ! et on s’étonne qu’on en soit encore à la préhistoire dans ce pays... mentalité de loosers et réflexes de mesquins ne font que donner l’avantage aux plus tordus, sournois, on a rien compris dans ce pays.

      Ceci posé les griffures du chaton Patrick n’ont pas de quoi nous défriser la tonsure ! c’est vrai que ça ressemble plus à un caquètement d’un cacatoès en mal d’inspiration, qu’à une véritable charge d’un puma toutes griffes dehors, ça c’est pour la critique du fond... La forme, on connaît la retenue, voir la pingrerie émotionnelle de l’auteur !

    • 23 juin 2013 à 20:17 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      Fonction, cela ne les autorise pas à enfreindre les lois d’autant plus que c’est eux les gardiens de la loi

  • 23 juin 2013 à 13:37 | RAR.DAGO (#4766)

    Madame Fanirisoa le suit alors qu’il se dirige vers sa voiture. L’altercation physique a lieu une fois Iharizaka dans la voiture et la dame à l’extérieur. Autrement dit la dame pénètre un espace privé pour venir y frapper quelqu’un. Qui est l’agresseur dans ce cas ?

  • 23 juin 2013 à 21:14 | Turping (#1235)

    J’ai suivi cette histoire via Midi Madagascar sur le net.
    La faute tangible est infligée à celui ou celle qui lève la main ,provoquant le coup et blessure même si le provocateur ou provocatrice a eu tort d’avoir monter le créneau.
    Une altercation entre un ancien Ministre et une magistrate .Ce ne sont pas n’importe qui !
    Malheureusement cet acte reflète aussi le mal d’une société que des milliers,des centaines de milliers vivent au quotidien.
    Le manque de civisme à l’éducation a été vraiment négligé que chacun fait ce qu’il veut sans se respecter ni respecter les lois de référence qui n’’existent pas.
    Il suffit d’avoir un bel 4X4 ou belle voiture pour enfreindre les valeurs morales .
    Ce qu’on peut tirer de cette Histoire c’est que Monsieur Iharizaka était tombé sur os car son machosisme ne marchait pas.
    Non pas seulement il n’est plus Ministre mais il était tombé sur quelqu’un qui savait se défendre ,un Magistrate ,qui connait bien aussi les lois et les moyens pour ne pas se laisser faire. Pour le reste,la majorité , il y a encore du chemin à faire.Justice à 2 vitesses.

    • 23 juin 2013 à 21:51 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....d’avoir monté au créneau ; une magistrate .
      C’est dommage que le manque de « ’fair play » ,de « courtoisie »chez les malgaches même pour des choses anodines deviennent compliquée !
      « Il faut devenir fort ou forte par l’aspect extérieur pour qu’on vous juge que vous êtes le »seigneur...."sinon boom !
      Chez certains ,leurs attitudes résonnent comme une bouteille à moitié vide .
      Une petite histoire anecdotique ;
      Le propriétaire fondateur d’Ikea,le suédois Ingvar Kamprad prenait toujours le transport en commun même en tant que milliardaire en dollars .
      Il y a eu trop d’humilité de sa part même si la Suède adopte une vie de société sereine où le respect de l’environnement est indispensable (sans pollution) !

    • 23 juin 2013 à 21:55 | Turping (#1235) répond à Turping

      ...compliquées...

    • 24 juin 2013 à 00:33 | jansi (#6474) répond à Turping

      Je vous invite à prendre quotidiennement le bus a Tana. Franchement je ne le ferai pas malgré toute mon humilité. Et vous ?

    • 24 juin 2013 à 00:48 | Turping (#1235) répond à jansi

      Jansi,
      Le bus à Tanà ,je le prenais assez souvent en dehors des heures de pointe lors de mon passage à Madagascar pour avoir plus de liberté même si cela laisse indésirable dans la plupart du temps.
      A côté j’ai toujours une voiture à ma disponibilité .
      J’ai aussi mes habitudes de faire le jogging 2fois semaines avec précaution dans le quartier calme où je réside. Le stress , et les mauvaises habitudes comme (boulot ,dodo ,passer son temps dans les transports en commun sont à proscrire).
      Certes ,que beaucoup des infrastructures qui datent encore de l’époque coloniale n’ont pas vraiment évolué alors que la population a triplé en 30ans.

    • 27 juin 2013 à 11:06 | Infos (#7495) répond à Turping

      « Ce qu’on peut tirer de cette Histoire c’est que Monsieur Iharizaka était tombé sur os car son machosisme ne marchait pas. Non pas seulement il n’est plus Ministre mais il était tombé sur quelqu’un qui savait se défendre ,un Magistrate ,qui connait bien aussi les lois et les moyens pour ne pas se laisser faire. »
      Cela est un fait non négligeable, la considération devenue normal de comportements anormaux est flagrante rien qu’a voir les campagnes médiatiques déployées par les partisans de Iharizaka à visage découvert ou pas ! Les faits présentés selon un son de cloche sans aucun doute avec beaucoup de prise à partie , alors que personne ne détient le dossier complet mis à part la Justice, et déclenchant encore plus de violence et de persécution envers cette femme qui déjà est sans conteste « VICTIME » et reconnue par la loi qui est égale pour tous ! Comme vous l’avez dit, elle ne s’est pas laissée faire, connaissant les textes et ses droits ! Quid si ça aurait été une simple citoyenne, ayant subi la même chose, je mettrai ma main au feu, qu’elle serait actuellement sous les verrou de la prison, condamnée, après avoir subi toutes les humiliations possibles, violences verbales, physiques et morales !
      Rien que la réaction observée jusque là reflète encore la continuation de cette agression envers cette femme magistrate, il y en a qui la traitent encore de p…, demandant son nom, sa photo, (pourquoi faire on se demande bien ? y en aurait-il qui en voudraient encore à sa peau après cela ??? ) en a qui la jugent sans la connaître, qui l’accable de tous les maux de la Justice déjà gangrénée bien avant l’apparition de cet incident !
      Ce n’est pas parce qu’elle est magistrate qu’elle se trouve délestée de ses droit de recourir à la Justice devant de telles atteinte à son intégrité ! Et si la Justice a rendu son verdict ce n’est pas forcément parce qu’elle est dans le corps, mais surtout parce qu’elle est compétente pour juger, la Justice comme je l’a dit plus haut détient les éléments du dossier que nous n’avons pas à notre possession pour prendre sa place !
      La Justice a statué et reconnu coupable l’homme qui a commis des violences sur une femme, qu’il soit ex ministre, DG, riche ou pauvre, de droite ou de gauche, la loi doit lui être appliquée, et les voies de recours sont là pour lui s’il n’est pas satisfait de son verdict !
      Il est temps aussi pour nous autres citoyens de savoir que ce n’est pas à celui qui gueule plus fort que les autres qui a forcément raison car il est le roi de la communication, (d’ailleurs ex roi en fait car il n’a pas fait long feu en temps que ministre de la télécommunication !!!)
      Et aussi que la loi est le même pour tous pas seulement pour les faibles, mais aussi pour les forts, et qu’il est temps d’arrêter les trafics d’influence ! car cette histoire a été l’exemple de l’échec de trafic d’influence exercé par les partisans de l’ex ministre pour essayer de le soustraire à l’application de la loi à sa personne, qui malgré toutes les interventions possibles effectuées, il a quand même été placé sous mandat de dépôt et condamné à prison ferme ! Mais de cela ses partisans n’en parlent pas bien sur ni des menaces perpétrées à l’endroit e la femme magistrat au cas où cet ex ministre sera condamné, tout cela invoqué par l’avocat de la partie civile lors de l’audience !! Echec peut être mais pas tout à fait aussi puisque l’ex ministre en question bénéficie actuellement d’une mesure d’évacuation sanitaire à l’Hopital alors qu’il n’est nullement malade ? Quid encore, un ex ministre ne peut donc pas comme tout le monde purger sa peine en prison ??? Suivez mon regard, mais qui dans cette histoire donc se décrète « tsy maty manota » ???

    • 27 juin 2013 à 23:51 | Turping (#1235) répond à Infos

      Infos,
      Merci pour ces informations complémentaires.
      Toutes formes de violences sont à proscrire:verbales , physiques ,....
      Les choses doivent évoluer à Madagascar contre les violences et aussi l’impunité.
      Malheureusement ,les plus faibles sont les plus touchés dans une justice à deux vitesses car si on n’a pas les moyens de se défendre ,on risque de payer très fort encore pour défendre ses causes et les préjudices morales ainsi engendrées parfois destructrices sur tous les plans et valeurs morales .
      Les femmes ,les enfants ,les personnes âgées sont les plus vulnérables,les plus touchés au quotidien.
      De peur de représailles ,parfois les victimes renoncent à porter plainte.
      Les droits ,le lois s’appliquent ben à Madagascar mais hélas ces derniers sont négociables si on est quelqu’un d’influent ou qui peut les acheter .
      Un ex-ministre ou celui qui peut corrompre peut toujours acheter la justice ou la contourner .« Tsy maty manota comme vous dîtes ».
      Cordialement.

    • 27 juin 2013 à 23:54 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....bien....

    • 28 juin 2013 à 10:13 | Infos (#7495) répond à Turping

      Bonjour Turping,

      Malheureusement oui, c’est encore le cas à Madagascar la justice à deux vitesse, cela aussi doit cesser et qu’il n’a pas que les faibles ( sans connaissances haut placés qui peuvent intervenir), qui doivent subir les lois ! Ll’immunité auto proclamée de certains surtout des cercles d’influence, des corporatismes negatifs, des solidarités malsaines,...
      Tout cela doit évoluer, et même si on ne change pas un monde du jour au lendemain, on peut toujours commencer par planter des graines de valeur et de prise de conscience pour tout le monde !

      Etape peut être vers un Etat de droit, où la loi est égale pour tous !

      Bien à vous, cordialement

  • 24 juin 2013 à 08:30 | kakilay (#2022)

    Le passage de l’oral à l’écrit pose toujours problème : et si dans « pétasse » l’Autre disait en fin de compte : pt-asse, féminin de pt, ne voulant pas la traiter d’un nom de crabe bien connu dans la capitale ? Car à voir la définition, moderne bien sûr, un pt et une ptasse ne sont que ou sont des déclinaisons...

    Alors, si j’étais un défenseur de l’Autre, je dirais qu’il y a méprise sur le mot. Quand je dis infâme, ce n’est pas du masculin d’une femme dont je voulais parler. Alors, ne me condamner pas d’une chose dont je ne suis pas l’auteur.
    Le doute doit bénéficier à l’accusé dit-on...

    N’empêche : le MD, doit-on le répéter, est devenu un instrument politique et l’expression du droit du plus fort. Le MD est contre le principe du présomption d’innocence. Eva Joly, déjà du temps de Ra8, demandait déjà son inutilisation. En vain. Au nom de ce principe, si on doit l’utiliser, il doit faire l’objet de deux signatures indépendantes.

    Mais à bien y réfléchir : aucune structure saine n’est jamais à l’abri de la corruption ou de la soumission volontaire au pouvoir. Car ce n’est point la CES qui est mauvaise en tant que structure : ce sont les hommes qui l’ont fourvoyé.
    Des institutions démocratiques, ce n’est point cela qui nous manquent. Mais regardons comment on les utilise. Revoir donc cette loi que le CT a voté.
    Cela ne nous convient pas de dire que ce sont des histoires d’hommes. Je disais déjà que dire qu’une « institution marche » est un abus de langage et que ce sont toujours les hommes qui les font marcher ou non. « The right man at the right place » plaide encore en ce sens.
    Mais quand les hommes ou femmes compétents et de haute valeur morale font défaut, je milite pour que des messies soient. Et il est plus facile de trouver et de contraindre une personne pour être « probe », que de vouloir changer tout un CT, CST, HCC, magistrats....
    Très peu pour moi donc, l’aventure d’un régime parlementaire ou autre. Ce n’est que multiplier les problèmes. Car quand il faut satisfaire ce grand nombre, on est prêt à tous les « sacrifices » : se souvenir de Ravony et ses 4x4... Ou le pt et ses bidasses qu’il faut étoiler.
    Un Président de la République fort donc. Et sa probité ne dépend que de nous : pour peu que « le peuple souverain » est une conquête et non un acquis.

    Formons des hommes,
    les hommes !

  • 28 juin 2013 à 11:04 | mandinika (#7501)

    Manao ahoana e !
    Eto tokoa isika afaka miteny sy milaza izay tiantsika ambara fa « pseudo » ny ampiasaina fa tsy ny tena anarana na ny andraikitra sahanina no isehoana, tsy misy bedy !
    Dia lasa ny saina hoe vazavazaina ny kolikoly eo amin’ny fitsarana satria izay hono ny aretiny ! fa hiniana hakipy ny maso fa ny fanohanana mpitondra fanjakana taloha voampanga fa nanao herisetra tamin’na VEHIVAVY sy nanompa azy teny andàlambe anie dia kolikoly amin’ny endriny hafa ! Ary manelingelina ireo namana sy mpomba azy ny fahazoan’ilay VEHIVAVY rariny satria sahy nijoro sy nitory ny herisetra natao taminy !
    Izao dia voizina eto ny tohiny satria tsy nisy vokany ny rodobe natao teny amin’ny fitsarana nampanarahana vavolombelona marobe (izay tsy nisy nanatrika akory ny zava-nitranga fa hoe nalahelo an’Ingahy minisitra rehefa namaky gazety sy naheno ny resaka nandeha araka ny nambaran’izy ireo teny amin’ny fitsarana io an).
    Lazaina fa tany amin’ny polisy aloha ilay ramatoa vao nankany amin’ny dokotera sy tany amin’ny fitsarana,hamarino tsara aloha sao dia mifanohitra amin’izay ny zava-nisy ka manova tanteraka ny fijery ny fiovan’ny firafitry ny zavatra ambara e ! ary ny pitsony kely hoe nisy làlana malalaka azon’ilay fiara nivoahana teo amin’ny parking natoron’ilay « sécurité » fa tsy nahoany izay fa naleon’Ingahy ministra taloha nanokatra ny fiaran’ilay Ramatoa hitabatabaina an’ilay zaza tao anatiny mandra-pivoakan-dreniny ! Tsy ambara ireo fa nahoana ?!?!?
    Mampalahelo ny mieritreritra hoe ankehitriny dia dradraina ny ady amin’ny herisetra mihatra amin’ny VEHIVAVY nefa misy sahy mijoro sy manohana fa tsy rariny ny naha-voasazy ity ministra taloha ity satria nikasi-tànana VEHIVAVY ! Dia tsy nanao hetsika mihitsy ve ny naman’Ingahy minisitra mandra-pahatongan’iny fotoam-pitsarana iny fa niandry fotsiny ny andro fivoahan’ny didy ?!?!?Mahakely finoana ahy aloha izany e !Mbola lavitra hoy aho ny làlana hivoahantsika amin’ny ady amin’ny kolikoly e toa tsy hisy akory aza izany raha izao no mitohy !
    Eto isika hiara-handinika sy hijery ny fizotr’ity tantara ity sao dia misy ambadika hafa tiana havoitra ary dia zara aza misy valala !! asa re !!!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 229