::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 21h12  :  20°C  :  Orage
vendredi 21 novembre 2014
 

 > Politique

« Ni, ni » ou « et, et »

Les consultations se poursuivent

lundi 14 janvier 2013, par Valis

Le communiqué officiel de la Présidence de la transition confirme que la candidature de Marc Ravalomanana et de Andry Rajoelina à la prochaine élection présidentielle, a été discutée à Dar-es-Salaam. Tous les cas de figure sur le sujet – apparemment le « ni, ni », mais aussi le « et, et » comme donc le Chargé d’affaires de l’ambassade d’Allemagne l’avait révélé quelques heures après le discours du président de la transition à Iavoloha le 9 janvier dernier – ont été explorés. Dar-es-Salaam a ainsi développé avec le président de la transition, les avantages et les inconvénients de chacune de ces alternatives. Le président de la transition ne pouvant pas décider tout seul, il va informer et consulter ses proches mais aussi son parti. Il a précisément dit : « Nous allons donc poursuivre les consultations en vue de tracer la route à suivre ».

De quelle route s’agit-il ? Il ne peut s’agir que de la route qui mène aux élections mais avec non plus un seul des deux principaux protagonistes mais les deux à la fois ; autrement dit avec la probabilité de candidature de Marc Ravalomanana, et donc de son retour inévitable pour qu’il puisse se présenter candidat lui aussi. Dès lors, quid des textes qui imposent une résidence permanente et effective d’au moins six (6) mois dans le pays du candidat à la présidentielle ? Quid également des restrictions dont Marc Ravalomanana fait l’objet mais surtout de sa condamnation par contumace par la justice et dont le verdict ne lui permet pas le bénéfice d’une amnistie ?

À beaucoup d’égards, et comme tous les participants à cette rencontre de Dar-es-Salaam ont encore une fois réitéré leur attachement au calendrier électoral qui doit donc se tenir le 8 mai 2013, on doit dire que le « et, et » n’est plus possible. À moins que techniquement et pratiquement le processus de préparation de ces élections n’accuse des retards qui nécessitent des révisions de ce calendrier ; ce qui n’est pas complètement à écarter au rythme de la confection de la liste électorale et des lenteurs de déblocage des fonds nécessaires.

En tout cas, le président de la transition a déclaré lors de la conférence de presse de ce samedi 12 janvier à son retour de Dar-es-Salaam : « nous souhaitons que le cas de Madagascar n’engendrera pas de déstabilisation, comme ce qui se passe en RDC, au Mali ou encore en Centrafrique. Certes, nous devons tout faire pour tenir des élections reconnues par tous. Mais ceci devrait se faire dans le cadre strict de ce qui a déjà été convenu jusqu’ici ». Autrement dit, Andry Rajoelina est conscient et informé des risques qu’encourt le pays si jamais, un seul des deux principaux protagonistes de la crise se présentait aux élections présidentielles de mai 2013 ou si les deux sont candidats.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 17 réactions Lire les commentaires
  • Les consultations se poursuivent
    14 janvier 2013 08:58, par jansi (#6474)

    Tous les observateurs se demandent quand est-ce que DJ va cesser cette comédie de se foutre de la gueule de tout le monde sachant très bien qu’il ne va plus se présenter aux élections quels que soient les cas de figure. Visiblement, il est en train de chercher à gagner du temps pour régler ses « z’affaires » en cours avant de faire ses cartons.

    L’attitude est incohérente si l’on se réfère à tout ce qu’il a dit jusqu’à maintenant
    Avril 2010 : je ne serai pas candidat
    Apres Seychelles en 2012 : je ne serai pas candidat si R8 ne l’est pas non plus ;
    Avant le 1er voyage en Tanzanie : je dirai bientot ma décision que je connais déjà depuis longtemps ;
    Au retour de ce 1er voyage en Tanzanie : Ma décision sera connue à la fin de l’année 2012 ;
    En sortant de chez Fabius : j’ai jusqu’au 8 mars 2013 pour dire ma décision ;
    Aux voeux du 31 decembre 2012 : Pas de déclaration
    Son discours du 9 janvier fustigeait la SADC et condamnait l’ingérence étrangère. On peut se passer de l’aide étrangère, affirmait-il d’un ton ironique. Aujourd’hui pour bon nombre de Malgaches, ce courage inconscient de se démarquer des partenaires n’a duré que le temps d’un discours.
    Il est allé à nouveau à Canossa la « queue basse » pour solliciter à
    nouveau une faveur ou un sursis pour annoncer sa candidature. Au retour de ce 2è voyage à Dar es salaam, toujours le même cinéma, aucune déclaration, je dois faire ceci, je dois faire cela......

    Mais les proches du dossier Malgache savent que l’ultimatum donné par la SADC est sans appel, sinon on s’acheminera vers un schéma d’unilatéralisme qui nous entraînera vers un cycle de violences. Ce raisonnement est valable au cas où il se décide à insister sur sa candidature ; ou bien Marc Ravalomanana pourra aussi revendiquer à concourir de nouveau, ce qui reviendrait à revenir au point zero.

    A Paris, lors de la présentation des vœux de François Hollande au corps diplomatique, le 11 janvier, les « africanistes » de l’Elysée n’ont pas manqué de montrer leur agacement, voire leur énervement face à l’attitude « puérile et irresponsable » de Andry Rajoelina en commentant cette inconstance et incohérence de sa position et surtout de ce jeu de scène qui ne fait qu’empirer la situation à Madagascar. La France soutient la SADC, martèle le gouvernement français. Il n’y a donc plus à revenir sur le ni....ni.
    Mais d’autres voix aussi se sont élevées et ont commencé à gagner la plupart des observateurs politiques locaux et étrangers : le ni ni devrait maintenant évoluer en ni la transition, ni l’élection présidentielle. Ceci s’adresse bien sur au seul DJ qui le mérite bien.

    DJ tourne visiblement les Malagasy en bourrique. Gagner du temps en affirmant vouloir consulter à nouveau son entourage est une insulte pour tous les Malagasy qui ont déja majoritairement exprimé leur ras le bol de cette classe politique destructrice de la Nation.

    Une nouvelle et vraie transition s’impose pour la guérison du pays :
    rétablissement de l’état de droit et des libertés fondamentales
    apaisement politique réel
    préparation et organisation avec compétence et sans parti pris des élections.
    retour de Mada dans le concert des Nations
    mesures d’urgences dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’environnement, de la sécurité et de la paix sociale et des transports.
    remise en confiance de l’ensemble des Malagasy .

    Voilà ce qu’il nous faut avec une transition neutre et technocratique qui est la seule solution objective en ce moment quel que soit l’alternative retenue, ni... ni.... ou et... et...... . La présence de DJ à la direction de la transition est un frein à l’évolution positive de la situation. Il ne peut être capable d’impartialité même s’il n’est pas candidat. Il est la source des problèmes de tous les Malagasy.
    Mais avec lui, on devrait aussi associer tout l’échiquier politique malagasy incapable en 4 ans de sortir le pays de la crise malgré la cohabitation qui visiblement n’est pas leur tasse de thé.
    Tout ce monde d’incapables doit se retirer de la transition et attendre les élections.

    • Les consultations se poursuivent
      14 janvier 2013 10:19, saricine (#2893) répond à jansi (#6474)

      Le fantasme de M jansi recommence.

      • Les consultations se poursuivent
        14 janvier 2013 10:53, marco (#6803) répond à saricine (#2893)

        Si Andry RAJOEL persiste malgré tout à se porter candidat, cela ouvrira de nouveaux horizons à Marc RAVALOMANANA.Son cas sera considéré comme un cas particulier, et il pourra aussi se présenter.D’ailleurs c’est RAJOEL lui-même qui a affirmé que les malgaches ont le droit de choisir leur dirigeant.
        RAJOEL ne pourra jamais se présenter unilatéralement aux éléctions.
        S’il ne veut pas le NI...NI, ce sera le ET....ET

        • Les consultations se poursuivent
          14 janvier 2013 13:57, manga (#6995) répond à marco (#6803)

          C’est ce qui m’est venu en tête, est que ANR s’est entêté une énième fois devant la CI, et que l’ultime recours est de l’ironiser publiquement. Ra8 ferait mieux de tenir ses paroles jusqu’en 2014 (après les élections présidentielles), si il veut bien accroître sa côte de popularité. Ce ne sera qu’un plus pour lui de se retirer en contemplant, avec minutie, son adversaire périr dans un état déjà cliniquement mort. On verra bien qui est vraiment nul par rapport à l’autre.

    • Bonne idée
      14 janvier 2013 10:46, NIZAL CESTENE (#7109) répond à jansi (#6474)

      C’est la seule voie qui s’offre à nous si on veut sortir le Pays de la crise et préparer les bases solides de la 4ème République.
      En effet, la pauvreté couvre 80% de la population actuellement.Tous les fondamentaux et les indicateurs économiques virent au rouge. Les malgaches ont perdu leur identité.On assiste à une déliquescente de l’Etat.
      C’est le résultat de 4 ans de crise et de transition.
      Andry Rajoelina , ses troupes et tous les politiciens qui ont déjà comparu sur la scène nationales ont montré leur limite et leur incompétence.
      Il nous faut une vraie transition NEUTRE pour bien préparer l’avènement de la 4ème République ;
      En effet, la CENIT dans sa conception actuelle n’est pas à même de garantir une élection juste, fiable et équitable tant qu’elle ne joue pas le rôle d’un vrai contre-pouvoir.Par ailleurs, qui nous dit qu’elle ne reçoit pas ordre de Andry Rajoelina.
      Par ailleurs, Andry Rajoelina ne peut pas préparer cette élection car on ne peut pas être à la fois capitaine d’équipe et arbitre.
      Il nous faut donc une transition neutre pour :
      - Rétablir l’Etat de Droit (Indépendance de la Justice, Retour à la caserne des militaires pour qu’il s’adonnent vraiment à leur fonction de protecteur des citoyens , de leurs biens et des richesses nationales et culturelles, Droit de l’homme et de de la démocratie, Bonne gouvernance et transparence dans la gestion des finances publiques, etc...
      - prendre les mesures d’urgence (Réconciliation nationale, apaisement politique, faire retourner à l’école les 500 000 élèves qui ont dû abandonnée leurs études à cause de la crise, assurer les santés de base, prendre les mesures urgentes dans le domaine de l’environnement etc

      POUR CELA IL FAUT METTRE EN PLACE UN GOUVERNEMENT NEUTRE DE TECHNOCRATEs ; En plus des objectifs sus-mentionnées, ce gouvernement préparera les élections suivant les normes internationales ;
      Cela fait penser à l’offre de Service du Pr Ranjeva qui a déjà lancé ces idées depuis le début de la crise en créant le mouvement HETSIKA VONJY AINA ;

      Il est grand temps .....

      Nizal Cestene.

    • Les consultations se poursuivent
      14 janvier 2013 10:56, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi (#6474)

      Jansi,
      C’est presque la position de « FRANCE-ALLEMAGNE » :
      - Marc RAVALOMANANA et Andry Nirina RAJOELINA candidats aux élections présidentielles Malgaches.Au Peuple Malgache de décider librement pour son « FUTUR PRESIDENT ».
      Alors ,continuez de « rêver » sur RRanjeva.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

      • Les consultations se poursuivent
        14 janvier 2013 13:08, mihemotra (#4567) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

        A ta place je ne discute plus. LELAN’OMBY !!!!!!!!!

        • Les consultations se poursuivent
          15 janvier 2013 12:34, bbernard (#6880) répond à mihemotra (#4567)

          D’autant que la direction de MT l’a prié de se taire pendant une semaine.

      • Les consultations se poursuivent
        14 janvier 2013 14:07, NIZAL CESTENE (#7109) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

        Ni...Ni ou Et ....et

        Tout sera vain si on ne s’attaque pas aux maux, sources des crises répétitives avant toute élection.

        La 4ème République doit être assises sur des bases solides pour qu’elle soit stable

        • Les consultations se poursuivent
          15 janvier 2013 12:36, bbernard (#6880) répond à NIZAL CESTENE (#7109)

          D’autant que la IVème République n’est qu’à l’état de projet, le DJ et la HAT n’ayant aucun pouvoir constitutionnel pour la valider.

    • Les consultations se poursuivent
      14 janvier 2013 16:20, Jerry (#2173) répond à jansi (#6474)

      Je suis tout à fait d’accord avec votre opinion Jansi. Ce gars est en train de nous tourner en bourrique.

  • Les consultations se poursuivent
    14 janvier 2013 12:07, par niry (#210)

    Rajoel a désormais beaucoup d’expérience, il est persuadé comme tout homme de pouvoir que « sans lui = fin du monde ».

    sans lui = déstabilisation globale de la région à l’image de la centrafrique et le mali..

    sans lui = apocalypse, carnage, déluge...

    • Les consultations se poursuivent
      14 janvier 2013 12:08, niry (#210) répond à niry (#210)

      Sans Rolly mercia aussi d’ailleurs....

      • Les consultations se poursuivent
        14 janvier 2013 18:01, che taranaka (#99) répond à niry (#210)

        LAISSER CES DEUX MAFIEUX CONCOURRIR A LA FONCTION SUPREME C’EST TOUT SIMPLEMENT EXPOSER MADAGASCAR A LA GUERRE CIVILE...

        C’est celà qu’ils veulent les ennemis de ce pays....?????!!!

        les cac40,ceux qui exploitent nos richesses...

        en tout cas sur les côtes malagasy...les gens pensent que les merinas sont en train de foutre le pays en enfer...

        tout çà ..parce que deux clans se disputent le pouvoir de nous avilir...

        il fera comment maintenant RAJABALI...???

        • Les consultations se poursuivent
          14 janvier 2013 21:14, saricine (#2893) répond à che taranaka (#99)

          Che taranaka,

          Si on poursuit bien votre raisonnement, qui sera le prochain maffieux ?

          Vous vous restez toujours dans le langage arcaïque comme quoi tous ceux qui ont été au pouvoir sont tous des maffieux, des tyrans, des dictateurs, des assassins.

          Reveillez vous, ça ne marchera plus !

          D’où l’importance du partage de responsabilité !

          Isika miseho mikatsaka ny vaha olana kanefa ilay olana fototra tokony ho vahana hodiana tsy hita.

          Mizara telo mazava tsara ireo « mieritreritra NI NI » :

          - Ireo izay mba te hiseho vahoaka sy hitondra fanjakana, ny hozatsaina (be hevitra) mba misy ihany fa ny hoza-pe (base : ny fahazoana ny fom-bahoaka)mihitsy no tsy misy. Tsy te hiara-miasa amin’ireo manana base satria matahotra ny ho lena amboalohany.

          - Ireo mirona amin’ny fiaviana na ny resa-paritra, izay mihevitra fa olan’Antananarivo no mitranga : raha adika mivantana dia ireo mihevitra fa tokony ho cotier na tsy avy eto Antananarivo no ho President. Satria na tiana na tsy tiana aloha, dia ambony noho ny an’ny rehetra ny cote de popularité n-dRavalomanana sy Rajoelina.

          - Ireo izay very fanahy mbola velona , tsy mahita izay atsimo sy avaratra amin’ny fandehan-javatra ka vao naheno ilay NI NI dia roboka satria « TIA VAOVAO ». Tsy omena tsiny ity farany satria tsy afaka ny hahafantra ny tena fotokevitra fototra namoronana ilay NI NI avy ny rehetra.

        • Les consultations se poursuivent
          15 janvier 2013 12:40, bbernard (#6880) répond à che taranaka (#99)

          Vous n’avez pas totalement tort. Le pays s’engage de plus en plus dans la guerre civile. Des exactions ont lieu dans de nombreux points du pays, même si le DJ et sa mafia empêchent les médias d’en informer la population pour éviter l’effet tache d’huile. Mais dans le cas où le DJ s’imposerait comme président autoproclamé, le pire est à craindre car un peuple qui a le ventre vide n’a plus d’oreilles.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 223  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360