Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 23 mai 2017
Antananarivo | 19h30
 

Société

Mouvement de revendication des étudiants d’Ankatso

Les associations pédagogiques suspendent les manifestations

jeudi 18 mai | Bill

Le ministère de l’Enseignement supérieur et les dirigeants d’associations pédagogiques et les responsables de l’université d’Antananarivo ont trouvé un consensus ce 17 mai 2017. Les représentants des étudiants se sont déclarés à moitié satisfaits car ils attendent la concrétisation et le respect des résolutions prises en commun tout en suspendant les manifestations. Un Comité de suivi des résolutions a été créé. D’après Jean Louis Rakotovao directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur, des solutions immédiates ont été prises au sujet des connexions internet. La société fournisseur sera informée des décisions et la question des droits d’inscription résolue. Quant aux revendications relatives au service de santé, ce responsable de ministère précise que le service médico-social ne s’occupe que des visites médicales et des urgences. Sinon, les solutions aux autres revendications n’ont pas été détaillées. Un représentant des associations pédagogiques ayant participé à cette rencontre ajoute et explique que le tarif exorbitant du droit pédagogique de 400 000 Ariary est du à l’insuffisance du budget de fonctionnement affecté à l’établissement universitaire.

Les représentants des étudiants qui étaient en négociations disent ne pas être responsables des manifestations qui se sont poursuivies ce mercredi 17 mai au portail/terminus des taxi be du campus. Le face-à-face étudiants-forces de l’ordre a en effet encore eu lieu pendant plusieurs heures ce mercredi 17 mai. Le général qui conduit sur site ces éléments de l’EMMO avoue les difficultés de contenir le mouvement en raison de la franchise universitaire qui protège le campus car les étudiants opèrent depuis l’intérieur en lançant des pierres et en vandalisant des infrastructures pour se ravitailler en « munitions ». Ce que déplore Alain Andriamiandravola directeur de cabinet du président de l’université d’Antananarivo. Ancien journaliste, ce cadre de l’université d’Antananarivo condamne les comportements indignes des étudiants de l’université d’Antananarivo qui détruisent les infrastructures de l’université et les biens d’autrui comme moyen d’expression de leurs revendications. Alain Andriamiandravola explique que les revendications sont récurrentes et les étudiants savent pertinemment que leurs résolutions dépendent non pas de l’université mais du ministère de l’Enseignement supérieur qui alloue un budget limité et qui arrive par étapes à l’université. La dévastation d’infrastructures de l’université et la destruction de biens des commerçants ou des passants ne résolvent rien mais c’est le dialogue qui permet de trouver des solutions martèle le directeur de cabinet de la Présidence de l’université.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 18 mai à 10:08 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Encore heureux que cette fois-ci il n’y ait pas eu annonce de blessés ni de jeunes étudiants victimes de maltraitance dont ces déshumanisés membres des forces de répression sont coutumiers .
    Je dis bien « il n’y a pas eu annonce » , car nul ne sait ce qui avait pu se passer réellement mais qui serait tu par ces autorités auxquelles nul ne peut faire confiance .

    Il est banal de dire et de répéter sans arrêt que ces jeunes étudiants sont l’avenir de ce pays .
    Oui ! C’est banal !
    Mais qui oserait dire et certifier que les autorités gasy
    [Rajao-la-terreur et ceux qui commandent l’armée et la gendarmerie gasy en tête]
    sont conscientes de cela ?

    Répondre

    • 18 mai à 12:55 | Gérard (#7761) répond à Saint-Jo

      il nous faut croire en cette jeunesse, c’est notre seul espoir, et c’est un bientôt septuagénaire qui vous le dit !

      mais , à l’heure ou tout le monde achète son « seza », qui va apprendre à cette jeunesse qu’il existe d’autres valeurs que le « vola »

      en ces lendemains de 13 mai, comment ne pas penser que depuis 72 deux générations sont passées........ qui n’ont rien fait que de se multiplier en reproduisant les mêmes travers

  • 18 mai à 10:23 | Turping (#1235)

    Face à ce désastre, le manque de moyens auxquel les étudiants font une revendication, l’état ne devrait rester dans le mutisme total pour apporter de solutions.
    - La problématique que l’état doit apporter de solutions c’est dans le cadre d’aider les étudiants. On parle de moyens budgétaires alloués aux étudiants pour que ces derniers ne paient de loyer exorbitant. Les bourses revues à la hausse et payées sans retard.
    - Conclusion : un état digne de son devrait s’occuper de tout ce qui touche le système éducatif pour former une génération instruite et aussi de trouver des débouchés aux emplois pour créer de richesses humaines,...
    On dit toujours que les jeunes, les étudiants doivent assumer la relève, l’avenir d’un pays assoiffé par le développement ? Est -il toujours le cas ?? Ce problème ne date pas d’hier mais au moins depuis 3décennies en favorisant la délinquance et la survie, hélas !

    Répondre

    • 18 mai à 10:26 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : un état digne de son nom,...

  • 18 mai à 10:47 | Boris BEKAMISY (#4810)

    Dites moi un SECTEUR, UN SEUL , qui marche à Madagascar auquel on pourrait parler d’un RÉSULTAT SIGNIFICATIF de ce RÉGIME HVM POURRI après 4 ANS au pouvoir !
    Le gouvernement de Combat semble croiser le bras et joue au pompier ici et là .
    La POLITIQUE perd de plus en plus SON SENS NOBLE et ne s’occupe plus de la Ville et ni de son Peuple, la POLITIQUE à Madagascar est réduite à sa dimension de« Syndrome CLAUDINE » et rien de plus.
    Est-ce que en POLITIQUE faire les CHOSES POSITIVEMENT est aussi DIFFICILE que ça A MADAGASCAR ? Pourquoi cette INCAPACITé/PERVERSION SYSTÉMATIQUE en POLITIQUE à Madagascar.
    BB

    Répondre

    • 18 mai à 12:58 | Gérard (#7761) répond à Boris BEKAMISY

      à BB ? Boris ou Brigitte

      le tourisme sexuel ?

    • 18 mai à 15:16 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Boris BEKAMISY

      Oui Gérard,
      Le TOURISME ( tout court...) est un de SECTEUR qui résiste à la cascade du DÉCLIN à Madagascar mais ce REGIME HVM POURRI n’y est pour rien !
      La RÉSILIENCE du secteur TOURISME MALAGASY vient tout simplement de 3 facteurs :
      - 1l’ENORME POTENTIEL NATUREL de Madagascar
      - 2le DYNAMISME du SECTEUR PRIVé dans ce SECTEUR auquel le RÔLE de l’ETAT est moindre ( malgré que l’ETAT joue son rôle au service minimum)
      - 3le monde qui se GLOBALISE ET MULTI-POLAIRE et qui fait bouger les TERRIENS dans ce village planétaire même si AIRMAnDady ne s’y adapte pas toujours, MORAMORAGASIGASY oblige !

      Pour vous dire que ( N’en déplaise à DAROLLA.. BeMoto !) Le CONTEXTE de la MONDIALISATION est favorable developpement du secteur de tourisme et si l’ETAT avait une politique plus VOLONTARISTE on pourrait multiplier par 100 000 les RÉSULTATS ACTUELS au niveau du SECTEUR TOURISTIQUE à Madagascar !
      BB

  • 18 mai à 11:04 | Isandra (#7070)

    Il faut arrêter d’instrumentaliser les étudiants, laissez les étudier tranquillement,...C’est une mauvaise pratique de MFM de Ndao handrava qui est politiquement mort, d’ici peu dans l’oubliette,...tant mieux pour notre pays,...

    L’Etat aussi ne doit pas attendre les gréves pour se mobiliser et faire quelque chose,...mieux vaut prévenir que guérir,...mieux vaut éviter le feu, qu’appeler le pompier,...

    Malheureusement, ce régime est comme « Ankoholahin’Ambanintsena sokirana vao maneno,... »

    Répondre

    • 18 mai à 12:35 | betoko (#413) répond à Isandra

      Isandra
      Est ce que je peux savoir votre âge ? La révolte de 1972 , était nécessaire , car à cette époque , on nous a enseigné + l’histoire et la géographie de la France que celles de Madagascar , et à peine si on nous a enseigné la culture malgache , son histoire , sa géographie etc , Le problème c’est que le mouvement s’est radicalisé et a été récupéré pour des politiciens francophobes , tel que Manandafy . Le France et L’Algérie ont fait la guerre de 1945 jusqu’en 1961 , mais la paix revenue , L’Algerie selon les accords d’Evian avait demandé à La France que la langue française soit toujours enseignée en Algérie et nombreux sont les coopérants français qui étaient mutés dans ce pays , contrairement à ce qui s’est passé chez nous dont le slogan était La France dehors , quelle erreur
      Un des conseillers de Philibert Tsiranana et de André Resampa , m’avait dit , je le cite" J’ai prévenu le Quai D’Orsay que nous les français , nous abusons trop sur les malgaches . Il s’appelait Mirouse , et était un agent de la DGSE , bref un espion français que j’avais connu à l’île de La Réunion en 1974 . et La France savait que Tsiranana ne pouvait plus assumer son rôle de président de la république malgache car il était victime de AVC deux fois
      De coup avec l’arrivée de Didier Ratsiraka , les fonctionnaires français , qui ont travaillé dans les administrations malgaches furent remplacés par des cadres malgaches les quels n’étaient pas à la hauteur car nombreux sont les postes où le nouveau gouvernement avait mis en place des personnes incompétentes pour des raisons d’ethnie et pour des raisons politiques . Cela avait entraîné des gabegies et de la corruptions à tous les niveaux , ce que nous héritons jusqu’ à ce jour

    • 18 mai à 15:22 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Betoko,

      Pour vous donner une idée de mon âge mes parents se sont marié une année avant cet sombre événement,...et je suis leur deuxième enfant,...

      Pour vous dire franchement, je fait partie des victimes de cette révolte laquelle avait été commencée par simple revendication estudiantine et après l’infiltration et récupération des marxistes est devenu soulèvement populaire pour bouleverser tout et à travers,...alors que la politique alternative n’avait pas été prête comme les relèves,...et le résultat est là, 45 ans après,...

  • 18 mai à 11:50 | Isandra (#7070)

    Que les universités soient les fondations de l’avenir,...mais non pas, destruction de l’avenir comme ce qui s’est passé en 1972,...date à laquelle notre pays est entré dans un tunnel noir des destructions massives,...sur tous les domaines,...

    Répondre

    • 18 mai à 11:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Les soixant douze-ard devraient demander pardon au peuple Malagasy, comme Ndimby a fait aux karanas,...

  • 18 mai à 13:15 | Jipo (#4988)

    Qui étaient les soixante douzards ?
    Nommez leurs noms et appelez un chien un chien, allez je vous aide ça commence / « R » et fini / « A » et vous savez quoi il jouit d’ une retraite moins que méritée, heureuse, protégée vous ne devinerez jamais / qui, ? allez je vous aide : pas les frantie, ni les karane mais bien les ...
    Certains appellent cela le syndrome de stockholm !

    Répondre

  • 18 mai à 15:28 | rayyol (#110)

    Maintenant les magistrats sont dans l œil du pouvoir et accusé de déstabilisation faut le voir .La vérité de l un n est pas celle de l autre Hery et compagnie se croit dans leur droit de faire ce qu ils ont fait
    La question est a t on le droit de voler Pierre pour donner a Jacque C est ce que le gouvernement a fait et ils se sont fait pieger comment pouvait t il en etre autrement .
    Sans moyen il se les a approprier est t il en tort D un autre cote il est si maladroit qu il a toujours l air en tort . Si il avait accepte une alliance avec Mapar serait t il ou le peuple serait t il en meilleure posture la est la question .
    Comment y répondre sinon anticiper Si l on se fie a ce qui était avant On peut dire que grand nombre des pourris d avant sont toujours les pourris du présent sur ce pas de réel changement .
    Donc ils se serait empli les poches de la même façon car il n y a personne de d assez digne honnête intéressé a remplir les fonctions, et les pourris surveillent le jeu et ne permettent a personne de les menacer dans leur fief Donc que faire Le gros problème c est que ce Hery n a aucun charisme un bosseur ,mais zéro communication .
    Son opposant Mapar un arriviste mais full communication .Résultat Madagascar fait du surplace tout se perd rien ne se crée .Comment sortir de cette impasse Seul possibilité remplacer le chef mais par qui .
    Tout ceux qui pourrait faire l affaire ne peuvent pas car en manque de moyen Et ceux qui peuvent ne sont pas dignes de confiance

    Répondre

  • 18 mai à 15:33 | betoko (#413)

    Il y a une chose que je trouve inacceptable de la part des forces de l’ordre . Elles se plaignent qu’un de leur fut agressé gravement . D’accord c’est regrettable mais quand elle tabasse des manifestants sans raison , personne ne sais à qui s’adresser pour sa défense
    Il y a quelque chose de plus grave que cela qui se passe en ce moment , le premier ministre voulait interdire Mme le substitut de la république de faire son travail , à savoir mettre en prison MMe Claudine Razaimamonjy , Il voulait porter plainte contre elle pour abus d’autorité . Si cela se concrétise , ce sera la révolte .Il ne nous reste plus que la protection de la communauté internationale

    Répondre

  • 18 mai à 18:31 | Stomato (#3476)

    18 mai à 12:35 | betoko (#413) répond à Isandra
    >>.../... Le problème c’est que le mouvement s’est radicalisé et a été récupéré pour des politiciens francophobes , tel que Manandafy . <<

    Lequel n’a d’ailleurs pas hésité à envoyer un de ses fils (bi national) en France pour se faire soigner et entretenir par les services sociaux français.
    Mais peut-être était ce pour lui la manifestation suprême de sa francophobie ?

    >>La France et L’Algérie ont fait la guerre de 1945 jusqu’en 1961<<

    Changez de livre d’histoire, c’est le 1er novembre 1954 que la "guerre" d’Algérie à commencé.
    cf . https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_de_la_guerre_d%27Alg%C3%A9rie

    Et la fin de cette « guerre » s’est conclue par un divorce, et la France à eu la garde des enfants mais sans autorisation de les éduquer...

    Répondre

  • 18 mai à 21:39 | Mihaino (#1437)

    Bonjour à tous ,
    Etant enseignant à Ankatso puis à Toamasina depuis des années , je suis à même de vous dire ce qui suit :
    - Toutes les manifestations des étudiants commencent par des mécontentements purement matériels et financiers ( bourses insuffisantes , manque de logements attribués alors qu’il y a d’éternels étudiants dans les campus devenant des HLM hébergeant toute la famille , insuffisance de locaux pour étudier le soir etc, etc....) . Les campus universitaires jouissent de la franchise et que ni les forces de l’ordre , ni des tierces ne peuvent y pénétrer sans l’aval du Président de l’Université ou d’ un haut responsable ...Un campus devient actuellement un village dans une grande ville où on rencontre des commerçants de tous les PPN avec leur petit magasin .(Cf Ankatso , Ambihopo...) Inutile de détailler les cités au 67 ha !
    - Ayant été étudiant et ayant fait des grèves , je l’avoue, il n’a jamais été question de remettre en cause les compétences de nos ENSEIGNANTS qu’ils soient nationaux et/ou étrangers d’après des accords conclus entre leurs pays d’origine ( France, USA , Chine, Canada , Angleterre, Hollande, Suisse, Russie, Vietnam,Indonésie, Allemagne ....et que sais-je encore ?
    - Il faut reconnaître que la plupart des enseignants-chercheurs ont été formés et formatés par les Ecoles occidentales , d’où les querelles d’écoles qui existent au sein même de l’Université et dans les hautes administrations. Les enseignants formés localement sont aussi compétents que ceux venus d’ailleurs , je le confirme.
    - Les associations pédagogiques suspendent les manifestations , titre de cette colonne, et je m’en réjouis à condition qu’il n’y a pas de récupération politique dans cette histoire !?

    Enfin , je me permets d’interpeller nos Dirigeants avec cette phrase : « MISY VOLA VE SA TSIA » ? vous dites que la caisse de l’Etat est vide et vous quémandez partout de par le monde pour redresser notre Pays alors que vos belles voitures circulent partout et que vos nouvelles villas poussent comme des champignons ! Mea culpa si je me trompe !

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 338