Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 septembre 2016
Antananarivo | 18h12
 

Société

Etat de droit et Jean Pierre

Les USA réclament justice

jeudi 3 mars | Bill

Les Etats-Unis reviennent à la charge. L’ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar réclame les suites des promesses de respect de l’état de droit à propos des violences subies par l’étudiant Jean Pierre de la part des éléments des forces de l’Emmoreg il y a six mois de cela. C’était lors d’une manifestation estudiantine à Ankatso quand Jean Pierre, un des leaders du mouvement, a été arrêté, tabassé avec brutalité et acharnement, puis placé sous les chaises du véhicule de l’Emmoreg. Interpellée par l’opinion qui s’est insurgé contre ce traitement inhumain, la communauté internationale dont l’ambassadeur des Etats-Unis, a demandé des explications et des enquêtes tout en rappelant l’impérieuse nécessité du respect des droits de l’homme. Les commandements des forces de l’ordre ont déclaré avoir procédé aux enquêtes sur ces malheureux événements mais jusqu’à présent, les résultats se font attendre. Le commandement de la Gendarmerie nationale a achevé les enquêtes, dit-on, et les dossiers sont bouclés et prêts, reste à la Justice de s’en saisir. On notera que le ministre de la Défense nationale lui aussi a exprimé de telles réponses dans le cas des militaires qui sont accusés par des proches des commerçants de zébus d’avoir exécuté sommairement deux de leurs collègues à Tsiroanomandidy, dont un a été décapité.

83 commentaires

Vos commentaires

  • 3 mars à 09:29 | joba (#1217)

    et qu’est-ce qu’ils ont fait les USA pour l’Arabie Saoudite et l’Iran où on décapite et pend à tour de bras ?

    • 3 mars à 09:38 | Gérard (#7761) répond à joba

      Arabie saoudite tsy mangataka !

    • 3 mars à 09:43 | Noue (#2427) répond à joba

      Absolument rien à voir avec l’arabie saoudite , à Madagasikara , on n’a pas le droit de bouger d’un pouce , si tu bouges c’est l’acry , l’arrestation , barbarisme .

      Ces personnes là sont fait pour être de coté du peuple non pas pour faire ce que bon leur semble !

    • 3 mars à 10:11 | betoko (#413) répond à Noue

      En effet et ni notre président de la république encore moins notre ministre des affaires étrangères n’osent même pas dire que c’est une ingérence .C’est le mutisme le plus complet ,Nous verrons si d’ici quelques jours quelques semaines l’ambassadeur des États Unis va s’occuper aussi du cas de Mathieu ?
      En Syrie on ne compte plus les bavures causées par les drones américains qui tuent des civils et personne n’en parle

    • 3 mars à 10:12 | betoko (#413) répond à Noue

      En effet et ni notre président de la république encore moins notre ministre des affaires étrangères n’osent même pas dire que c’est une ingérence .C’est le mutisme le plus complet ,Nous verrons si d’ici quelques jours quelques semaines l’ambassadeur des États Unis va s’occuper aussi du cas de Mathieu ?
      En Syrie on ne compte plus les bavures causées par les drones américains qui tuent des civils et personne n’en parle

    • 3 mars à 10:40 | Malagasy mitaraina (#9407) répond à betoko

      Il y a des denonciations en Syrie et en Irak, mais les Etats-unis s’en fichent tous les mondes, comme ils sont le maitre du monde.

    • 3 mars à 10:41 | Malagasy mitaraina (#9407) répond à Malagasy mitaraina

      ... tout le monde

    • 3 mars à 10:54 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Comme je vous ai déjà dit ici, c’est le maître du monde qui se comporte en tant que tel,...

      Ce sont l’USA qui décident si une prise de pouvoir est un coup d’Etat ou pas,...
      Ce sont encore eux qui décident si un Etat est fréquentable ou pas,...
      Ce sont eux qui décident si une utilisation de force respecte ou pas le droit de l’homme,...
      Etc,...
      Sur laquelle « les deux poids deux mesures » est la règle,...en fonction de leur intérêts,...

      Qui se permettent de s’immiscer aux affaires internes des autres pays lesquelles ne leur regardent même pas,...et ignorent complètement leur souveraineté,...

      Les restes du monde ne font que les suivre même la France de Sarkozy,...par peur de représailles diplomatiques ou économiques,...

    • 3 mars à 11:07 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Erreur - Si ,on compte les bavures américaines .Elles font le tour du monde en quelques heures suscitant une indignation générale .Par contre les crimes ,les bavures de l’islamisme guerrier ne sont connues que si ces braves combattants décident d’eux meme d’en mettre les images sur internet .Ils pensent en tirer avantage pour leur recrutement et terroriser l’adversaire.

    • 3 mars à 11:40 | Gérard (#7761) répond à betoko

      Jean pierre, Mathieu, nombreux sont les exemples qui démontrent la fragilité du mince vernis passé ici en couches « éparses » par les bons pasteurs anglicans et norvégiens !!

      normal donc que l’ingérence de quelques « mormons », ou autres empêcheurs de massacrer en paix suscite autant de résurgence « nationaliste »

      les commentateurs de cette tribune qui n’auraient pas déparés à la cour de Ranavanona 1 sont dans le vrai ! Si peu de choses ont changé .

    • 3 mars à 11:45 | glagoute (#8954) répond à betoko

      Au moins , quelqu’un va s’occuper du pays , mieux vaut un étranger que personne !

    • 3 mars à 13:04 | Turping (#1235) répond à Gérard

      Gérard,
      On écrit Ranavalona 1ère mais non pas Ranavanona 1 ,ce n’est pas pareil.
      - Napodéon et Napoléon ,ce n’est pas pareil .Paix aux âmes des femmes et Hommes bâtisseurs d’une Nation .

    • 3 mars à 13:22 | Gérard (#7761) répond à Turping

      oups ! You’re Right sir..... on ne se relit jamais assez !

    • 3 mars à 18:46 | vatomena (#7547) répond à betoko

      .
      Je veux bien accorder aux américains quelques progrès dans leur démarche habituelle pour écraser l’ennemi .Aujourd’hui ,ils utilisent des drones.En 1943-44-45, des flottes de plus de 1000 bombardiers lachaient leurs bombes sur les populations civiles .En une nuit ,40 000 morts à Cologne ,200 000à 300 000 en 3 nuits sur Dresde . Apocalypse à chaque sortie des bombardiers . Le débarquement fera plus de 60 000 morts en Normandie .L’émission de France 3 du 29 Février l’a douloureusement rappelé aux français ( La France sous les bombardements alliés )- Aucun pays africain ou arabe a connu de pareils carnages .

    • 3 mars à 18:50 | Isandra (#7070) répond à betoko

      C’est comme ça que ça se passe quand on a quelqu’un ayant de charisme de ramanonaka(comme disait BB), aussi bien sur plan national qu’international,...à la tête du pays.

      Les autres veulent s’en mêler de n’importe quoi, de ce qui ne leur regarde pas,...

    • 3 mars à 18:57 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Sans lesquels la France serait resté colonie Allemande,...

    • 3 mars à 19:17 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Arrêtez de dire des bêtises plus grosses que vous. La France n’a jamais été une colonie de l’Allemagne. La France a été OCCUPÉE militairement (en partie jusqu’en 1942, pour faire court) et a toujours disposé d’un gouvernement et de ses droits régaliens (hormis celui de la guerre sur le sol métropolitain). La République française a été remplacée de 1940 à mi-1944 par l’État français que dirigeait le maréchal Pétain qui a pratiqué une politique de « collaboration » particulièrement honteuse avec le Reich allemand. Vous êtes habitué(e) aux contre-vérités historiques mais celle-là est particulièrement ridicule et ferait rire un enfant de CM2 (c’est le niveau scolaire, d’ailleurs, de votre petite idole ex-DJ).

    • 3 mars à 19:55 | Bena (#494) répond à Gérard

      un général (un autre baomba) a dit que l’arrestation a été effectuée dans les règles de l’art «  »internationale«  ». peut être que celui-là reçoit les ordres d’un « chef suprême ». donc ce que dis le commandant de la gendarmerie ne vaut rien. les usa auront aussi beaucoup à dire sur l’affaire matthieu (pas mireille, mais l’autre plus célèbre).

    • 3 mars à 19:57 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Vous pouvez l’interpréter comme vous voulez,...

      Cependant, Wikipedia définit la colonisation comme un processus d’une occupation plus ou moins rapide voire d’une invasion brutale d’un territoire.

      Un pays occupé ou colonie, c’est pareil au même, dans la mesure où tous les deux ont perdu leur souveraineté, et c’est le pays envahisseur qui devient leur maître.

    • 3 mars à 19:58 | Bena (#494) répond à Isandra

      si je comprends bien, vous dites « tant pis » pour jean pierre ?? cela vous arrivera aussi bientôt, il ne faut pas se réjouir trop tôt. et dans ce cas tout le monde sera des carpes aveugles.

    • 3 mars à 21:29 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      C’est vous qui le dites —Un ralliement de la France à l’Allemagne aurait crée une Europe invincible .Ce qui n’est pas le cas de l’Europe de Bruxelles

    • 4 mars à 05:01 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Votre ignorance est abyssale*. La France, précisément, à la différence de la Belgique ou de la Pologne, avait conservé sa « souveraineté » via le régime de Vichy et la « Collaboration » du chef de l’État, le Maréchal Pétain (et non président de la République, essayez de comprendre la nuance). Cela n’a strictement rien à voir avec une colonie qui ne dispose pas de gouvernement ni de lois propres mais est « gérée » à 100% par le colonisateur.
      Retournez à l’école et cessez de dire des bêtises sur ce forum qui en subit déjà beaucoup. Votre souci d’avoir toujours raison malgré votre inculture et votre refus de reconnaître une erreur ou une simple confusion (en l’occurrence vous interprétez à tort Wikipédia qui ne parle que de la colonie et ne fait aucunement une comparaison malheureuse entre colonisation et occupation militaire d’un pays) vous rend ridicule. Vous êtes orgueilleusement ridicule et, à ce titre, méprisable.
      PS - Abyssale : trouvez la définition dans le dictionnaire, svp ! Cela vous évitera encore de répondre n’importe quoi.

    • 4 mars à 11:06 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Parce que selon vous, les militaires allemands débarquaient à Paris pour exécuter les ordres du gouvernement français, et ignorer ceux de leur Reich...?

      Un conseil, il ne suffit plus de se contenter des cours destinés au CM1, il faut aller plus loin,...si vous voulez savoir davantage,...

      De 1940 à 1944, la France est sous la tutelle de l’Allemagne. Jusqu’en 1942, au Nord de la ligne de démarcation, la France est occupée et administrée directement par les Allemands ; au Sud, dans la zone dite « libre », le Maréchal Pétain et Pierre Laval dirigent un gouvernement, basé à Vichy, qui a choisi la collaboration.

    • 4 mars à 11:25 | sanois (#8546) répond à Isandra

      .Il me semble que vous avez beaucoup de haine en vous

    • 4 mars à 12:43 | glagoute (#8954) répond à Isandra

      Pas seulement la France , mais toute l’Europe et l’ Afrique : les étrangers de toutes nations qui sont morts pendant cette guerre n’ont pas servi d’esclaves aux états du nord , ils se sont surtout battu avec pour l’indépendance des leurs , avant d’être indépendants des colonisateurs et esclaves de leurs propres dirigeants !

    • 4 mars à 13:28 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      La France en 1940 n’a pas été colonisée par les allemands . Elle a été vaincue dans la bataille et a du signer une convention d’armistice ..Le Prix de l’armistice était l’occupation allemande d’une grande partie de la France jusqu’à un éventuel traité de paix . Tout armistice étant une suspension temporaire des combats ,de la lutte armée. C’est tout autre chose que la Capitulation SANS CONDITIONS que les allemands signeront en 1945.Avec la capitulation les allemands perdaient tout . le pays était partagé entre les vainqueurs .Et il n’y avait plus aucune administration allemande .Les chefs et les généraux vaincus étaient traduits au tribunal de Nuremberg pour etre condamnés à la pendaison
      Apprenez donc à lire l’histoire avant d’apporter vos jugements .Vous perdez tout crédit.

    • 4 mars à 13:35 | ranja (#9456) répond à Isandra

      misaotra an’i ISANDRA manaitra ny gasy hijery an-kafà toy izay ny takomaso tokana nampitoheriny frantsay hatrizay ka hatrizao.
      O ry Dadabe sy ny tariny ô:efa misy ny « internet » ary boky afa maro tsy hita @ internet mba hafahana mampisokatra saina sy mianatra zavatra maro ary manitsy ny tsy ampy, dia izay no hivoarana ka mba hitaritana ny manodidina.
      Rehefa frantsay renikelin-dozatra no mitsabaka sy mitantana ny raharaham-pirenena malagasy dia « amen » fa raha vao ny afa dia tsy maintsy angataka alalan @« botokely frantsay » ???
      Paika fiady @ fiainana tsotra ihany e : raha tia ho tafita dia miaraka @ « 1er de la classe », matanjaka sy manan-tsaina fa tsy ho domboiny izay « 3 na 4éme rang » lava izao foana !
      efa nahita firenena "francophone veianareo ka manana ny hajany mijoro irery sy tafita ara-ekonomika ?

    • 4 mars à 14:09 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vous pouvez l’interprétez comme vous voulez, pour moi, l’occupation et la colonisation, c’est pareil au même,...du fait que, je répète encore toutes les deux privent un pays sa souveraineté et son indépendance.

      La convention d’armistice franco-allemande du 22 juin 1940 fixe aussi le principe de la contribution financière de la France à l’entretien des troupes d’occupation et subordonne l’économie française à l’effort de guerre du Reich : participations financières allemandes dans l’industrie, commandes imposées. Elle détermine aussi une ligne de démarcation qui sépare la zone « occupée » de la zone « libre » où siège le gouvernement Pétain, à Vichy.

      Au nord, la France occupée est elle-même divisée en trois zones : la zone occupée proprement dite, la zone sous administration allemande directe, rattachée à la Belgique, et la zone annexée (Haut-Rhin, Bas-Rhin et Moselle, déjà détachés de la France, au terme de la guerre de 1870 et jusqu’en 1918). Ces trois départements, soumis à une forte pression assimilationniste, sont intégrés au IIIe Reich ; une frontière les sépare de la France. Nord et Pas-de-Calais dépendent de l’administration allemande à Bruxelles ; dans la perspective d’une « Europe nouvelle », Hitler pensait les intégrer à la Belgique pour constituer une province industrielle, tandis qu’il assignait à la France une vocation toute rurale.

      Paris est le siège du haut commandement allemand, auprès duquel Vichy a accrédité un délégué général qui fut longtemps Fernand de Brinon, dévoué à la cause nazie.
      Les Français ont le choix entre la collaboration avec l’ennemi ou la Résistance qui peu à peu s’organise.

      A partir du 11 novembre 1942, la zone libre est à son tour occupée par les Allemands, qui ripostent ainsi au débarquement allié en Afrique du Nord.
      ..

    • 4 mars à 21:15 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Et la rafle du Vel’d’hiv, c’était la police allemande ou la police française ? Et René Bousquet à Paris, c’était un « gauleiter » nazi ou un bon français collaborateur et vichyssois devenu par la suite l’ami de François Mitterrand ? Le maréchal Pétain était chef d’État. Laval a été chef du gouvernement en alternance avec Darlan. Cessez un peu de tout confondre. On trouve de tout sur internet... Wikipédia, site plutôt sérieux car en correction permanente par ses lecteurs, dit ceci : « Les Allemands, qui occupent d’abord le nord et l’ouest du territoire national et, à partir du 11 novembre 1942, la métropole tout entière, laissent l’administration française sous l’autorité d’un gouvernement français installé à Vichy ». Vous, vous appelez cela une colonie ? Parfait : dans ce cas retournez à l’école et cessez de dire des bêtise.

  • 3 mars à 10:05 | manga (#6995)

    L’injection létale est aussi une pratique similaire qui couvre 31 états fédérés sur une cinquantaine même si elle est en relative décroissance en nombre/an.
    L’important n’est pas de savoir qu’est ce que la communauté internationale fait des autres pays en guerre.
    Mais qu’est-ce qu’ils peuvent faire pour aider notre pays d’avancer.
    Elle nous a octroyé quatre super-vedettes qui vont élever nos capitaines de vaisseaux en contre-amiral, et pour ceux chanceux, devenir l’adversaire direct de notre Ignace qui prétend être le seul.
    Revenons à nos moutons :
    Il relève de l’éditorial que notre cher président, victime d’acharnement de part et d’autre, ne peut plus s’asseoir sur ses deux « faisses ». Il ne lui reste qu’à multiplier ses houleuses « interventions » pour que son régime soit certifié légal que légitime pour un second mandat.
    Quant en ce qui concerne l’ingérence dont vous faites foi, notre pays n’a plus le privilège d’être un état souverain, et ce, depuis que le coup d’état de 1972 ne cesse périodiquement de se mettre en boucle.
    A nous d’agir, et selon les règles de l’art, et retenons que n’est pas président qui veut.
    Que nous reconnaissions nos erreurs qui s’entassent et ne me demandez pas comment la situation continuerait à s’empirer.
    Je crains fort même que sa candidature ne serait que symbolique : Les votants proposent et les bailleurs disposent.

    • 3 mars à 12:58 | Turping (#1235) répond à manga

      Manga !
      - L’événement de 1972 n’était pas un coup d’état .Un effet similaire de 1968 en France ,une vraie révolution estudiantine .Beaucoup font de confusion en étudiant ,écoutant les faits ,....il suffit d’aller sur Youtube si vous n’avez pas vécu cet événement .
      - L’événement du 11 Février 1975 ,oui c’était un assassinat masqué par un coup d’état perpétré par les mobiles géguerres ethniques entre « officiers merinas-côtiers » ,derrière tout cela se cachaient les intérêts économiques multinationales ,coloniales .Comme ce qui se passait en Lybie ,il fallait payer des mercenaires entre malgaches pour maquiller l’histoire.

    • 3 mars à 13:17 | manga (#6995) répond à Turping

      Bonjour Turping,
      Excusez de la façon dont j’ai interprété ce terme, et que je définis ponctuellement comme suit :
      Le départ involontaire d’un président nommé suite à une quelconque manifestation ; en d’autres termes : un Coup porté à l’encontre contraignant au chef d’Etat de démissionner.

    • 3 mars à 13:25 | Turping (#1235) répond à manga

      Exact ! on est d’accord ,derrière il y avait une forte pression pour céder le pouvoir suite à cette manifestation estudiantine quelque soit le motif.

    • 3 mars à 13:32 | FINENGO (#7901) répond à Turping

      Bonjour Turping,

      Vous dites. Je cite : « L’événement de 1972 n’était pas un coup d’état .Un effet similaire de 1968 en France ,une vraie révolution estudiantine .Beaucoup font de confusion en étudiant ,écoutant les faits ,....il suffit d’aller sur Youtube si vous n’avez pas vécu cet événement . »

      Etes - vous sure de ce que vous avancez ???
      Le 22 janvier 1972, les 500 étudiants de l’Ecole de médecine et de pharmacie de Befelatanana se mettent en grève. Leurs revendications sont les suivantes : amélioration des conditions d’hébergement, amélioration et diversification des repas, augmentation du montant des bourses et alignement du programme sur celui de la Faculté de Médecine de l’Université qui a ouvert ses portes en 1970. Rappelons que l’Ecole de Befelatanana avait été créée par le Général Galliéni en 1904, et son accès se faisait sur concours après la classe de seconde. Les étudiants sortaient « médecins » après quatre ans, alors que les étudiants de la Faculté de Médecine qui avait ouvert ses portes en 1970 au sein de l’Université de Madagascar devaient sortir « docteurs en médecine » après sept années d’études postérieures au baccalauréat. Cette différence de niveau a amené les étudiants de l’Ecole à revendiquer une harmonisation, ce que le Gouvernement malgache a refusé en février 1972 : l’argument présenté par le Ministre de la Santé est qu’il fallait maintenir l’école de Befelatanana pour former des médecins destinés aux zones rurales.

      L’escalade de la crise sociale est favorisée par une excellente organisation du mouvement de grève. Celui-ci est tout d’abord géré par l’Association des étudiants en médecine et pharmacie (AEMP), puis est très rapidement encadrée par les éléments du futur parti M.F.M. Les diverses tentatives de l’Etat pour résoudre la grève des étudiants de l’Ecole de médecine, contribueront à l’escalade au lieu de faire baisser la tension. Cette escalade est symbolisée par les messages qui deviennent de plus en plus radicaux, en particulier quand les intellectuels gauchistes du futur M.F.M. commencent à s’impliquer :
      - janvier : revendication pour une amélioration des conditions d’études des étudiants de Befelatanana (logement, bourse, alignement avec la Faculté de médecine…)
      - mars : revendication pour une malgachisation de l’enseignement et rupture des accords de coopération
      - mai : revendication pour le départ de Tsiranana

      Quand le M.F.M commence à s’impliquer le coup d’état à pris forme.
      Et je tiens à préciser que les Manif des étudiants ne sont suivies nul part ailleurs sur la Grande ile, car dans les Provinces c’étaient des contre Manif de ce qui se passait sur Tananarive. Appelons 1972 comme l’on veut mais ne comparer pas avec Mais 1968 en France, qui n’aurait aucune teneur de similitude aucune .

    • 3 mars à 14:02 | manga (#6995) répond à Turping

      Convaincu qu’un gouvernement apolitique puisse logiquement s’adapter au cas de son pays, le cher et regretté Général de division Gabriel RAMANANTSOA a été contraint de démission pour léguer le pouvoir à un subalterne, et ce, suite à la pression internationale. Vous n’êtes pas obligé d’y croire.

    • 3 mars à 14:11 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      Bonjour Finego.
      Pour information, ne peux que recommander ces 4 vidéos d’ une heure de Asselino qui mettront fin à toutes polémiques définitivement en plus d’ etre instructives pour les non initiés 😆 .
      Concernant Jean-pierre, ils ont entièrement raison de rappeler à l’ ordre hery, qui semble atteint d’ une mémoire plus que sélective, chaque jour que Dieu fait !
      Ce n’ est pas parcequ’ ils sont kon que les autres doivent faire pareil...
      http://www.upr.fr/conferences/qui-gouverne-la-france

    • 3 mars à 14:17 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Asselineau : azafady .

    • 3 mars à 15:03 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Finengo ,
      Oui ,je suis sûr et vous réitère mon propos que : 1972 n’était pas un coup d’état ,un événement similaire à celui de Mai 1968 en France entraînant une grève générale .
      Le PGCD commun ,la similarité se repose sur la revendication que ce soit de la part des étudiants malgaches de Befelatanana ou celle des étudiants en France,expliquant le malaise latent au sein de l’Université française ,le critique de l’enseignement traditionnel,l’insuffisance des débouchés etc....
      - Le MFM dont vous parliez conduit par Manandafy Rakotonirina justement avait dénoncé le pouvoir de Tsiranana en place .comme la revendication faîte conduits par les leaders de toutes mouvances le 10Août 1991 .,.....Paradoxalement ,la révolution orange de 2009 ,derrière ,on avait payé les gros bras pour f.outre le B ;ordel même si le régime Ravalomanana n’était pas parfait.
      - 

    • 3 mars à 15:41 | Turping (#1235) répond à manga

      Manga,
      Comme vous ,je suis convaincu qu’un gouvernement apolitique puisse logiquement être adaptable à Madagascar .
      - La situation dans laquelle Madagascar se trouvait depuis la vraie rupture avec la tutelle française ,s’était arrêté depuis le règne Tsiranana ,officiellement .Le général Ramanantsoa ,chef de l’tat major malagache ayant servi dans l’armée fut le plus haut gradé de l’époque à qui Tsiranana avait légué le pouvoir.
      - Les bisbilles entre la rivalité ,« officiers Merinas -Côtiers » était encore au rendez-vous .Le rituel ,les militaires à la tête du gouvernement ,comme le cas actuel nous démontre comme si Madagascar est toujours dans un état d’urgence en permanence ,dommage alors que le socio-économique n’est pas assez largement développé.
      - Le dernier interview de RATSIRAKA par cécile Lavrard a démenti ,comme vous l’avez souligné récemment si la famille Andriamahazo devait porter face à son accusation .Est-il vrai que Gl Ramanantsoa après sa démission devait céder le pouvoir à Gilles accusé à tort ?
      - Qui a raison ,qui a tort en essayant de camoufler les choses ? seuls les morts peuvent en témoigner ! Betoko va vous parler la boule de cristal de Belanto pour essayer de démystifier la situation.

    • 3 mars à 15:46 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : porter plainte ,....volet socio-économique.

    • 3 mars à 20:04 | Isambilo (#4541) répond à FINENGO

      Il ne pouvait y avoir de manifs d’étudiants ailleurs qu’à Tananarive parce qu’il n’y avait pas d’université ailleurs.
      Par contre je sais qu’il y a eu des manifs assez violentes à Majunga vers le mois de Février.
      Il est clair qu 68 et 72 n’avaient rien de commun sauf qu’il s’agissait de mouvements de jeunes, comme au Mexique en 68 aussi (avec des morts sur la place Texcatoatl).

    • 4 mars à 18:23 | FINENGO (#7901) répond à Jipo

      Bonjour Jipo,
      Je viens de terminer la vision de la vidéo, qui n’est pas un secret de polichinelle en soit, mais toute fois passe inaperçu quand on n’y prête pas attention. C’est une réalité édifiante, qu’à priori beaucoup le savent, mais comme il a été bien dit, c’est une attaque indolore, qui ne cause aucun préjudice immédiat à vu d’oeil que le monde s’est laissé englué dans la doctrine Américaine. Les Etats-unis qui en faite n’est qu’un Etat malgré la complexité de la Chose, est devenu le Maître du monde à juste titre.
      Alors quand je lis le Post d’Isandra se posant la question de savoir si la Politique est un Calcul, je n’ai pu m’empêcher de lui rendre réponse.
      Excellent après-midi !!!

  • 3 mars à 10:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Concernant la violation des droits de l’homme aux Etats-Unis et dans le monde par les Etats-Unis, il n’y a qu’une seule réponse possible : La loi du plus fort est toujours la meilleure.
    En ce qui concerne cette violation dans notre pays et par nos propres forces de l’ordre, l’ambassadeur des Etats-Unis n’a pas le droit d’ingérence mais il a le DEVOIR d’interpeller en tant qu’ être humain résidant dans notre pays et de surcroit le représentant du pays sensé être le leader dans la défense des droits de l’homme dans le monde (mondialisation oblige) : C’est joindre l’acte non plus à la parole mais au principe.

  • 3 mars à 11:21 | Eloim (#8244)

    Ces foyers de tensions ont généralement pour origine les PROMESSES NON TENUES, d’une part et la manque de considération voire même la négligence de la CONTINUITE DE L’ETAT, d’autre part.
    Des promesses non tenues car on est dans l’IMMOBILISME.
    Négligence de la continuité de l’Etat car chacun de nos Dirigeants a voulu apposer sa SIGNATURE tout en tournant le dos aux promesses tenues par ses prédécesseurs.
    Tout ceci marque l’INCAPACITE de bien gérer le pays. Donc, comme seul refuge l’utilisation de la force, agir en Etat Gendarme, en négligeant la force du dialogue, de la notion du consensus, de mesure d’apaisement voire même en violant le minimum du principe du Droit de l’homme.

  • 3 mars à 11:48 | Dadabe (#9116)

    Bonjour, tout le monde, sauf quelques uns (comme d’habitude...).
    On peut toujours trouver pire ailleurs. Et la question qui se pose n’est pas celle de l’ingérence des Etats-Unis qui ne font que cela depuis un bon siècle et qui n’arrêteront pas de le faire parce que tel ou tel Malgache s’insurge. Dans le combat de David contre Goliath ce n’est pas David qui gagne à tous les coups...
    La question, d’ailleurs bien posée par l’ambassadeur américain mais déjà réclamée par bien des voix, ailleurs et ici même sur ce forum (notamment par moi-même avec d’autres), est que justice soit faite à ce jeune homme Jean-Pierre. La vidéo disponible sur Youtube dans le monde entier est plus qu’éloquente et devrait faire honte à tout être humain digne de ce nom.
    Manifester pour les îles Éparses ne sert sans doute pas à grand-chose, le faire pour Jean-Pierre serait probablement plus efficace en matière de respect des droits de l’homme. Aux Malgaches de montrer l’exemple au lieu d’attendre les « ingérences » étrangères.
    Pour le reste, beaucoup de pluie cette nuit à Antsirabe où j’ai retrouvé mes deux petites puces (16 mois et demi !) qui trottinent toute la journée (épuisant !!!). Bonne journée à vous, je profite d’un petit rayon de soleil...
    PS - Je sais : certains vont encore me dire qu’il n’ont rien à cirer de mes petits propos personnels. Mais je fais ce que je veux et mes petites puces me semblent plus importantes que toute autre chose au monde.

    • 3 mars à 12:35 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Dadabe

      Bon retour sur le forum mais on est toujours sans nouvelle de Basile R. : Espérons seulement que ce sans nouvelle signifie bonne nouvelle car ce forum est devenu sa seconde nature. S’il est malade, on lui souhaite bon rétablissement et un retour dans les meilleurs délais sur le forum (à lui et à beaucoup d’autres évidemment car c’est nous tous ensemble qui font vivre le forum : une famille virtuelle).

    • 3 mars à 13:34 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Je l’ai déjà dit mais je le répète volontiers avec vous : meilleurs vœux à Basile qui était sur ce forum un « opposant » respectable et respectueux à mes convictions et celles de bien d’autres. Quelques très rares débris ont cru utile de le dire mort et pire encore de préciser que Basile ne leur manquait pas. Cela est sans doute vrai, mais cela ne se dit pas. Du moins quand on a un peu d’éducation. Bonne journée.

    • 3 mars à 19:06 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Basile a des Convictions :Basile est sincère . Cela mérite le respect . Basile est un ancien. Il est une mémoire.Cela mérite aussi le respect .Souhaitons un bon rétablissement à Basile ...

    • 3 mars à 19:22 | Dadabe (#9116) répond à vatomena

      Bonsoir Vatomena,
      Je signe des deux mains ce que vous venez d’écrire. Merci pour lui.

    • 3 mars à 20:08 | Isambilo (#4541) répond à vatomena

      Sa sincérité n’est pas loin de la candeur. Et un inconditionnel du Padesm ne mérite pas grand chose.

    • 3 mars à 21:31 | vatomena (#7547) répond à Isambilo

      Votre jugement me rappelle le coup de pied de l’ane au lion devenu vieux .- souvenir d’une fable -

      Bonsoirr
      Qu’il aient été du PADESM ou du MDRM ,ils étaient tous malgaches ,ne
      l’oubliez pas .Et ils étaient nombreux dans chaque parti .Et si la responsabilité du naufrage de l’Indépendance revient à l’esprit du Padesm ou du MDRM ,c’est à vous de me le dire .
      Ce que j’ai retenu des événements de 1947 c’est que le révérend Botovasoa de Vohipeno a été décapité parcequ’il s’opposait à la destruction des églises et surtout qu’il ne voulait pas s’affilier aux gens du MDRM

  • 3 mars à 12:08 | Turping (#1235)

    L’Etat de droit d’accord !
    - Normalement ,l’exercice raisonnable du pouvoir appelle donc un « exercice de droit ».L’idée de droit est à la racine de l’Etat moderne pour s’exprimer librement si cela l’objet d’aucune menace ni diffamation infondée,...
    - On désigne aujourd’hui cette communauté sous le terme d’Etat de droit-au point que Montesquieu définit au XVIII ème siècle, l’Etat par la notion de loi .
    - Avec cette notion venue de l’outrance comme l’ingérence quand tout leur semble bon pour envahir l’Irak quand il s’agit de l’intérêt pour le pétrole ,en Lybie pour les intérêts européens pour évincer un soit disant un dictateur bienfaiteur de son pays ,il fallait créer une guerre civile interethnique concoctée par les pays fondateurs d’un Etat de droit se limitant à leur frontière .
    - Cette histoire ne cautionne pas non plus l’absence d’un vrai état de droit à Madagascar que les pays puissants dénoncent .
    Conclusion :la problématique de base citée au quotidien ici ,c’est l’absence d’une souveraineté nationale où la leçon de morale ,d’ingérence doit provenir de l’extérieur ,de la CI ,même pour choisir un PM à leur convenance ou perpétrer un coup d’état,...

    • 3 mars à 12:10 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rajout : si cela fait l’objet d’aucune menace ,...

    • 3 mars à 14:44 | Eloim (#8244) répond à Turping

      Je rejoins en toute connaissance des choses votre affirmation que la problématique principale c’est la souveraineté nationale.
      Je répète encore une fois que ces pays riches qu’ils soient en position de s’ingérer dans nos affaires internes, ils sont presque dans leur droit le plus absolu. Ils protègent leurs acquis tout en défendant les faibles pour une vision plus humaniste.
      Tout le monde reproche les attitudes des USA vis-à-vis des agissements de nos dirigeants et les services alloués pour le soi-disant maintenir l’ordre publique tout en les accusant d’agir en deux poids deux mesures par rapport aux actes « barbares » qu’ils menaient ailleurs sans mentionnant le nom des droits de l’homme.
      C’est tout à fait différent. Nous sommes des irresponsables, je veux dire nos Dirigeants. C’est pourquoi, je suis dans une position inconfortable d’accuser les autres, les pays riches de s’ingérer là où ils se croient être permis. Désolé d’utiliser le terme « permis » et ceci peut nous évoquer beaucoup de choses et affecte à notre souveraineté.
      Notre souveraineté s’arrête là où nous n’arrivons pas à réduire le taux de la pauvreté (publié dans le document compromettant des différentes institutions internationales qui opèrent à Madagascar).
      Notre souveraineté s’arrête là où nous n’arrivons pas à diminuer le taux d’injection des bailleurs pour l’appui budgétaire.
      Notre souveraineté s’arrête là où les différentes conditionnalités exigées par nos PTF restent en vigueur.
      Notre souveraineté s’arrête là si satisfont les besoins de la population malgache par la MENDICITE.
      Et pour terminer, notre souveraineté s’arrête là où l’INCAPACITE de nos Dirigeants persiste toujours.

    • 3 mars à 17:56 | Turping (#1235) répond à Eloim

      Bjr Eloim,
      D’accord avec vous sur ce point de vue et en général !
      Cordialement

    • 3 mars à 18:29 | manga (#6995) répond à Turping

      Précédemment, j’ai évoqué la même version, mais malheureusement Dadabe croit n’avoir rien compris, et comme si j’ai tout mélangé, je cite. Peut-être que votre post lui appporterait beaucoup plus d’éclaircissement sur ce sujet.

    • 3 mars à 19:30 | rakotoson (#8023) répond à Eloim

      Etat de droit et Jean Pierre
      Les USA réclament justice

      Et que dire de l’ affaire Mathieu , ce fils à papa qui s’ emmène avec des militaires armés jusqu’ aux dents , pour régler un lige de terrain dont la production en pierre semi - précieuse s’ élève au bas mot à plusieurs dizaines de milliards Fmg !

      Les militaires ont tiré et blessé plusieurs paysans .Un Antandroy a été abattu sans raison .L’ impunité du fils a papa cela va sans dire ne sera pas du domaine de la justice . Son mariage prévu dans les jours prochains risque d’ être perturbé ; non pas que sa dulcinée ait changé d’ avis ; mais , parce que les deux familles du couple ont des problèmes à régler

    • 4 mars à 05:06 | Dadabe (#9116) répond à manga

      Bonjour Manga,
      Je réagis tardivement ce matin à votre propos que je découvre au lever du jour... De fait, je ne comprends rien. Je ne comprends surtout pas pourquoi vous me mêlez à un propos de Turping... Je veux bien des éclaircissements, mais à quel propos ? A quel sujet ? Merci de me répondre.

    • 5 mars à 10:59 | rakotoson (#8023) répond à rakotoson

      Et que dire de ce gouvernement qui n’ a même pas de quoi mettre à la disposition des Services Pénitenciers d’ Antanimora des fourgons cellulaires dignes de ce nom au lieu de mettre les détenus à bord des taxi-be de la Ligne 119 pour un aller - retour au tribunal d’ Anosy - Antanimora ( 2000fmg : détenus mieux que le carburant d’ un fourgon pénitencier ! )

      Et , que dire de ce taxi - brousse réquisitionné sur la route d’ Antsirabe , par des agents de Police , pour mettre à l’ arrière du véhicule - avec les passagers svp ! - un zébu destiné aux festvités de fin d’ année de la Police nationale à Antananarivo .

      Raisons invoquées encore et toujours par le gouvernement : l’ Etat n’ a pas d’ argent « . Un leitmotiv qu’ on met hélas - à toutes les sauces - pour les maîtres FRAM , les boursiers malgaches en Chine et ailleurs ( dont à Madagascar ) , les Enseignants des Universités , les infrastructures sanitaires ( hôpitaux , CSB ... ) ; la réfection des routes à travers le pays et même dans les villes ( les subventions de l’ Etat étant dérisoires ) ; le ramassage des ordures dans les communes urbaines comme Aniananarivo . Bientôt , on va aussi réquisitionner des bus pour transporter les ordures ?! ; pour assurer la sécurisation des biens et des personnes etc etc » L’ Etat n’ a pas d’ argent " . Oui , mais , il y en a pour les nombreux déplacements à l’ étranger du PRM , alors que le PM ou les ministres sont payés pour cela : l’ achat avec l’ argent des contribuables des nombreuses voitures de service et/ou de fonction voire les membres de la famille pour les Hauts Commis de l’ Etat , des V8, des 4X4 flambants neufs , des berlines toutes catégories ; les députés, les sénateurs , les chefs de région etc ; les banquets de 2500 couerts alors que le Kere fait des victimes dans le sud , les vacances de Pâques 2015 du PRM et ses amis , à Nosy Be , où le vols MD aller - retour ont été purement et simplement annulés pour les nombreux passagers payants ; les trafics du bois de rose et autres où les vrais responsables et commanditaires n’ ont fait l’ objet d’ aucun jugement et leurs gains considérés comme pertes et profits pour les braves contribuables - d’ autres appelleront l’ Etat - ; même chose pour les détournements des deniers publics frappés d’ impunité à défaut de Justice digne de ce nom .

      La liste serait longue à dresser à charge pour tout un chacun de compléter s ’ils sont concernés par tout ce gabegie grandeur nature

  • 3 mars à 12:54 | Isandra (#7070)

    Après les huîtres, ce sont les puces,....

    Lu ailleurs,...
    « Je connais une personne, elle n’est pas purement désagréable, même plutôt gentille, mais elle est particulièrement agaçante car elle parle tout le temps de sa vie perso. Quand on parle d’un sujet, il faut toujours qu’elle fasse référence à son vécu. Elle pose souvent des questions, mais il faut toujours qu’elle donne des exemples pour se faire comprendre et donne systématiquement des détails perso sur elle ou sur la façon dont ça se passe chez elle. On dirait qu’elle veut nous faciliter la tâche de la découvrir, elle se débale. En générale quand on fait connaissance, on reste discret sur sa façon de penser, mais elle n’est pas génée, elle débale ses sentiments, ses états-d’âme à n’importe qui. Vous connaissez des cas comme ça vous ? Elle n’est pas comme tous le monde... D’où ça lui vient ? »

    • 3 mars à 13:29 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Faut-il être bête pour répondre de cette façon à ce qui n’était qu’une petite provocation sans méchanceté ! Tu n’as donc rien d’autre à faire Isandra ? Je te plains. En attendant, j’ai lu (hier ou avant-hier) que tu était prêt(e) à baisser ta culotte et à faire des risettes à Ravalomanana au cas où... Aucun honneur, Isandra, aucune vraie conviction, juste la lâcheté ordinaire des militants de base, bêtement nationalistes et bornés, qui vieillissent mal sans manger d’huîtres ni faire de câlins à leurs petites puces. Oui, finalement, je te plains.

    • 3 mars à 13:35 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Et si tout le monde faisait comme elle, ce forum changerait sa couleur,...

      J’imagine bien le ravitoto, le voanjobory, tekateka,...etc inondent ce forum,...

    • 3 mars à 13:51 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Et cette personne, quand vous toucher son orgueil, elle vous crache à tout va son venin,...

    • 3 mars à 13:59 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Étant bien élevé je ne crache pas. Et je t’ignore. Arrête un peu de baver.

    • 3 mars à 16:04 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Parce que la vulgarité et l’insulte font partie de votre culture,...

      « Il n’y a pas d’hommes cultivés, il n’y a que des hommes qui se cultivent. » dixit Ferdinand Foch.

  • 3 mars à 13:19 | Rahasimbery (#8396)

    - Le retour des Américains sur cet évènement (Bill, l’étudiant Jean Pierre au centre de l’actualité, 02/09/15, M.T) ne constitue pas un hasard de calendrier. Il s’agit en réalité de faire pression sur le gouvernement, nonobstant la nature de cette redevance, pour qu’il abandonne définitivement l’affaire ACD (Advanced Cargo Destination). Oui, en effet, en matière de « droits de l’homme », les Yankees tout comme les Français, au gré de leur propre intérêt, pratiquent le « deux poids, deux mesures » (L’ Arabie Saoudite, la Chine etc) et il faut accepter une bonne fois pour toutes qu’il en va de même pour toutes les nations du monde. Realpolitik oblige. L’éthique affichée, bien qu’en soi elle puisse être séduisante, quand elle porte un masque politique, international dans notre cas, exprime le droit d’ingérence. Le fait que l’État malgache ait « fait marche arrière » signifie qu’il n’est pas en mesure de contenir cette « incursion ». Cette donnée me paraît être fondamentale pour comprendre la situation politique malagasy actuelle : à quel point la question de la puissance publique, de l’État est un mythe et quelle est la frontière symbolique et réelle entre ce qui relève de l’international et du national ? Par conséquent, peut-on encore parler de sphère publique et de sphère privée à Madagascar ?

  • 3 mars à 14:12 | FANTOMAS (#7269)

    Le problème de tout cela c’est que les USA et d’une façon plus générale la communauté internationale verse de l’argent à MADAGASCAR, ils ont le droit de parler particulièrement concernant les droits de l’homme. Je vous laisse imaginer MADAGASCAR sans aucune aide........

  • 3 mars à 14:27 | walmad (#4763)

    Cet ambassadeur est un « imbecile.. » Il oublie que ce sont les USA du fiston bush qui est le RESPONABLE des immenses problèmes que connait le Moyen Orient (Irak - Iran) et la Planète. Pour la Libye c’est le débile sarko ( que je refuse de mettre avec une majuscule.... lui le minuscule !).
    Que le USA balaient chez eux... combien de morts exécutés par LEUR police.

    • 3 mars à 15:26 | Eloim (#8244) répond à walmad

      Ici, le problème n’est pas les USA mais NOUS-MÊME, nous sommes des irresponsables. C’est nous même qui avons permis que les autres puissent s’immiscer dans nos affaires.
      - Qui a organisé les différentes élections récentes à Madagascar ? et pourquoi organisait-elle (la réponse en soi ?) ces élections ?
      Tout le monde est capable de répondre à ces questions « BÊTES » : pour la sortie de crise, bien sûre.
      Et après les élections, le PRM élu a couru partout pour retrouver le soi-disant « reconnaissance internationale ». D’une manière simpliste, il s’agit de renouer les liens qui nous unissent avec les BAILLEURS de FONDS, plus généralement les PTF. Il s’ensuit après les bilatéraux et les multilatéraux.
      c’est à partir de cette notion de lien qu’on conjugue les intérêts, les profits, ... (signifie mutuellement avantageux) de manière réciproque. Ces pays dits nos partenaires devront avoir leur par de gâteaux chez nous. Et ceci se manifeste habituellement par leur interpellation assez critique à l’endroit de nos Dirigeants sans ménagement.
      Tant que ce lien qui nous unit avec ces PTF est assez solide, l’ingérence est toujours remis en CAUSE, ...

  • 3 mars à 14:28 | Jipo (#4988)

    Le fait de dénoncer ce que les Malgaches refusent ou ne peuvent régler, et dénoncer : est systématiquement qualifié d’ ingérence, par toujours les mêmes ceux qui usent et abusent de leur rang, et exploitent de manière totalement inacceptable leur Pays et compatriotes , il y en a même qui ont fait la révolution pour obtenir l’ indépendance : pour ces prétextes, le résultat est sous nos yeux , et de demander encore : tu m’ étonnes ...

  • 3 mars à 15:27 | diego (#531)

    Bonjour,

    Réclamer Justice ? Qu’est-ce que cela signifie ?

    On parle ici une conversation entre deux pays indépendants, de facto, c’est une conversation entre les représentants des deux États, et leurs Institutions respectifs, deux pays souverains. On touche ici aux systèmes judiciaires d’un pays souverain !

    J’ai dit hier, en politique et dans l’économie, on parle et parlera toujours les mêmes choses, à savoir :

    - la stabilité politique, la paix sociale, la justice, l’État, les Institutions, le Travail, le Capital ou Vola, le chômage, création d’emploi, la sécurité, développement économique etc.... Et bien sûr les processus électoraux et la souveraineté.....

    Nous y sommes !

    Comment s’y prendre ? On tâcle toujours ce genre d’équation par la mise en place d’une stabilité politique et des processus électoraux forts et stables dans le temps :

    - aucun pays ne vienne se permettre de vous rappeler comment conduire vos systèmes judiciaires, publiquement, si vous étiez un pays souverain !

    La question serait donc, quand et pourquoi aviez-vous perdu votre souveraineté ?

    • 3 mars à 16:04 | Eloim (#8244) répond à diego

      Diégo,
      J’admire la façon dont vous soutenez bien votre thèse sur certains points très critiques concernant notre pays, en particulier tout ce qui parle de la souveraineté et les critères que vous avancez pour qu’un état soit, son gouvernement, ses institutions, ...
      Je touche un petit mot sur la dite souveraineté nationale sur mes posts ci-dessus dont références :
      3 mars à 14:44 | Eloim (#8244) répond à Turping ^
      3 mars à 15:26 | Eloim (#8244) répond à walmad ^
      Content toujours de vous lire, ayez le courage d’en continuer davantage.

  • 3 mars à 15:39 | Ra-Jao (#282)

    Puisque les USA n’ont pas de leçon à donner, laissons HERY et ses Emmoregs mater toute manifestation pour revendiquer nos droits !
    Vas y HERY, il y a encore trop de malgaches qui osent râler contre ton régime pourri !

  • 3 mars à 16:18 | John Steed (#8470)

    C’est curieux cette position qui cherche a justifier l’inacceptable par un autre inacceptable. Comme si Hitler justifiait Staline qui justifierait Polpot qui justifierait Mao etc......
    Tous les pays ont a se reprocher des trucs (voir le rapport dlAmnesty) donc on ne dit rien ?

  • 3 mars à 16:21 | Rahasimbery (#8396)

    - Une analyse politique digne de ce nom distingue toujours les niveaux national et international. La politique se mesure à « l’aune des rapports de force ». L’ingérence est l’une des multiples facettes de la manière dont les deux niveaux s’articulent, s’entrechoquent. Quand elle surgit brutalement dans l’actualité et impacte la réalité (marche arrière), il n’y a plus lieu de pleurer ni d’accuser Rakoto, Randria et Ramaria car, passée de l’expression d’une puissance idéologique à l’inflexion politique, elle est devenue « factuelle ». En d’autres termes, juger si le « droit d’ingérence » est bon ou mauvais ne sert pas à grand-chose quand l’une des forces en présence se ploie à l’exigence de la partie adverse. Ce qui reste à faire maintenant, c’est de comprendre pourquoi « nous » ne sommes plus en mesure de (r)établir un tant soit peu une relation équilibrée avec les autres nations. Pour y arriver, les tendances mortifères (culpabilisation culturelle, auto dénigrement, la mendicité étatique etc.) qui, en somme, expriment l’abandon de soi et par extension, le pouvoir, la capacité de changer le cours des choses, sont à proscrire.
    - Attention cependant à ne pas considérer ce « nous » comme une donnée a priori et immortelle, c’est une construction politique, une puissance d’organisation et un projet d’avenir. En l’état actuel de notre pays, « nous » est une question de vie et de mort ; nos dirigeants censés nous représenter, au lieu d’incarner une force de résistance, de rassemblement, de propositions et de transformations, bradent, divisent, suivent, miment et conservent leur « petit pouvoir » quitte à sacrifier l’ensemble au nom même de la pseudo immortalité de la culture et du peuple malagasy.

  • 3 mars à 17:40 | mamada (#9453)

    Pourquoi vous en voulez vous aux Etats Unis ? Bien au contraire, nous devions remercier cet ambassadeur qui ose publiquement sonner la cloche d’alarme, que rien ne va plus ici à Mada. On crie haut et fort que le régime respecte la démocratie, mais dans la réalité, on pratique tout à fait le contraire.
    Pourquoi Madame la Ministre des affaires étrangères ne convoque pas cet ambassadeur, comme elle l’a fait avec fierté avec l’ambassade de France à propos du limogeage du DGT ?

    • 4 mars à 13:57 | ranja (#9456) répond à mamada

      Vaovao @ ity serasera ka gaga ihany hoe toa teny frantsay no hifaninanany samy gasy.
      marina fa nozanahiny frantsay fa ahoan raha mba mianatra tenim-pirenena afa dia mifampianatra sy mifanasoa ?
      Eo ny bekintana, tsy tantiny maro, fa misy koa ny rainiboto, « espagnol » sy afa anie !
      Samy manana ny fomba fijeriny sy fiasany dia hiaraha-mahita ohatra laharana faha-firy no misy ny « akoholahy kely feo » (hajanona hatreo mba tsy ho toy ny fiantsony « belges » andry zareo frantsay) ; tsongaina hiavaka izay ahasoa etsy sy eroa fa tsy ho faty an-kazo tokana frantsay foana re olona ô !
      Io tsy fisany « pragmatisme » @ fomba fisainana sy fiasa ny franstay io ihany no efa manapotika hatrizay dia mbola tsy hisy finiavana hanova fihetsika ve.
      Misy asa maro tokony hatrehana fa tsy resa-be toa ny mitonona ho politisiana sy mompêra.
      tsy dia mifehy loatra ny teny gasy fa mihezaka manoratra sy miteny satria io sisa no ambony haja sy hambao maha malagasy.

  • 3 mars à 17:55 | diego (#531)

    Bonjour Eloim,

    Quand je parle de Madagascar, je le considère avant tout :

    - un, comme un pays souverain, c’est à dire, le pouvoir ne dépend pas d’un autre pouvoir ;

    - et deux, un pays indépendant, autrement dit, libre de toute autorité ; qui ne subit aucune dépendance !

    Ma petite contribution ne fait que soutenir et affirmer que ce pays est souverain et indépendant, en fait, il doit l’être :

    - je tire dans le vide, j’écris sur des sables et je répète les mêmes choses, encore et encore, tout simplement parce que le pays perd tout doucement et assurément sa souveraineté.

    Comment pourrait-il dans ce cas, affirmer son indépendance ? Et politique, mais aussi économique ?

    L’équation que les leaders politiques, le pouvoir et la Société Civile doivent résoudre est :

    - comment réinstaurer durablement la souveraineté nationale ?

    On voit bien que ce n’est pas quelque chose qui inquiète ce beau monde. C’est très surprenant ! Mais pas tant que cela si on revient en arrière et analyser les trajectoires du pays depuis son Indépendance. Comme la majorité des pays africains, fraichement indépendants :

    - d’un côté, l’héritage colonial est lourd à porter, et de l’autre les élites de ces pays n’ont jamais été en mesure de relever les défis que cela reprenne une Indépendance, qui doivent être avant tout une indépendance politique et en suite économique.

    Et c’est dans cet ordre, uniquement dans cet ordre, qu’un pays pourrait espérer durablement obtenir une stabilité politique. Bien évidemment, quand on dit Politique, on pense mécaniquement à l’État, aux Institutions et à l’ensemble des pouvoirs publics.......aux libres et fiables élections.....etc...

    Tant mieux si vous trouvez que cette manière d’analyser les choses est juste. En tout cas, je peux vous dire que je n’invente pas. Je ne peux savourer comme il se doit les compliments tant que les politiciens ne cherchent pas à identifier, je l’appele une ignorance, la nature de la lutte qu’ils doivent mener pour faire évoluer leur pays, et cette ignorance ne cesse de s’aggraver depuis six ans !

    • 3 mars à 18:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à diego

      Bonjour,

      Juste un droit de réponse à votre commentaire d’hier sur la transition :

      Le PHAT n’était pas un homme de pouvoir mais cela ne veut pas dire qu’il serait automatiquement un homme d’état.
      La transition est l’exception qui confirme la règle et notre pays n’était pas à sa première transition entre 2009-2013 : Ce contexte aussi il faut le comprendre pour discuter en connaissance des causes (des faits juridiques et sociaux y afférents).
      Rien qu’avec ces deux arguments, il n’y a aucunes batailles de perdues de ma part concernant cet époque en ce sens que vous devez nuancer vos arguments.

    • 3 mars à 21:45 | diego (#531) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour,

      Je vous réitère ce que j’ai dit hier. Vous perdrez la bataille intellectuelle et juridique si vous cherchiez à justifier la crise de 2009......les multiples conséquences, prévisibles par ailleurs, qui sont attribués aux natures néfastes d’un coup d’État pour peu qu’un tel coup porté envers la Constitution, toutes les Institutions et de facto, soit souhaitable, mettrait en désordre, questionne tous les systèmes judiciaires et l’ensemble des pouvoirs publics du pays.

      Et je dois dire, pour être encore plus clair, 2009 et l’élection de Mr R. Hery sont les deux majeures conséquences néfastes de 2002, et vont être difficiles à digérer aujourd’hui et dans les mois et années à venir :

      - quand on s’amuse à bafouer sa Constitution, on expose son pays et les autres vont finir le boulot à sa place !!!

      On ne définit pas sa souveraineté, encore moins la renforce-t-on, en refusant de honorer un 2e tours à une élection présidentielle. On ne la définit pas plus en bafouant la Constitution et les Institutions durant cinq ans. Et enfin le coup fatal, où a-t-on mis la souveraineté du pays en acceptant la mise en place par la CI avec l’accord et l’aide d’un pouvoir illégitime, des pseudo-Institutions électorales, qui détiendraient le pouvoir et une légitimité qu’on refuse accorder aux Institutions du pays depuis 2002 ?

      On voit ici le glissement du pays dans une crise institutionnelle profonde dont l’une de 1ere conséquence n’est que la mise en striptease de la classe politique et des partis politiques du pays...ou si vous voulez une manière de priver des tous pouvoirs décisionnels à nos élus.....la preuve est sous nos nez, cadeau de quatre vedettes rapides qui au passage court-circuit, sous estimes les rôles et redéfinir les prérogatives de l’Armée Malgache....un exemple parmi tant d’autres.....

      Les bureaux d’un Chef d’Etat et les Chef des Institutions sont comme les Cabines de Pilotages des Avions :

      - tous s’y décident, mettez-y des profetionels, des gens de confiance, compétents. Vous manquez à ce devoir, cela vous serait fatal, à court, à moyen et à court terme...

      Pour y arriver, c’est simple, il faut respecter bêtement les processus et si on n’en a pas, il faut s’en doter et dans lesquels tout le monde et tout le pays accepte, se reconnaisse !!!

    • 3 mars à 23:55 | diego (#531) répond à diego

      Et je dois ajouter, il y a des gens intelligents qui nous ont écrit notre Constitution, nous ont façonnés nos lois :

      - si on pensait que les lois sont caduques ou ne correspondent plus à la réalité politique et économique du pays, et bien il faut les changer, point !

      Pour le faire, il suffit tout simplement de respecter les processus à suivre pour cela, pour ne pas se mettre hors-la-loi, et l’ensemble de notre classe politique et surtout, tout le pays, par exemple :

      - encore une fois, nous tombons ici sur nos quatre pattes, il n’y a pas lieu de commettre un coup d’État, pour peu qu’on soit intelligent et logique et ait un peu respect envers le pays et son peuple.

  • 3 mars à 20:12 | Isambilo (#4541)

    Est-ce que je réclame des comptes sur Guantanamo ?
    Mais ce n’est pas une raison pour ne pas appliquer la loi chez nous.

  • 3 mars à 22:07 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    « Mangataka ny hisian’ny mangarahara, miangavy ny hanehoana ny marina, mitaky ny hilazana ny zavamisy marina ».

    Iza no tsy naheno izany teto Madagasikara, miteny ny atsy, miresaka ny eroa, fa inona no vokany, moa nisy niova ve ? mbola misy ihany ve ny manjaka vahoaka sy ny mahazaka vahoaka eto ?

    Ny zavamisy dia tsotra : vahoaka reraka, resin’ny fahantrana sy ny vesatry ny fahasahiranana, vahoaka lavon’ny fihatsarambelatsihy andavanandro, fiarahamonimpirenena variana mihaza famatsiambola, antoko politika mpanao sintomahery sy mpamatsy lainga eo amin’ny fiainam-piarahamonina, mpitandro filaminana revo mivarotra tanjaka sy hery ao anaty fiarovana fitondrana...

    Tsy misy to teny sy ekenteny intsony eto e ! ny vola sy ny hery no ivo hifanotofana. Fantatry ny hery vahiny izany, izy ireo sisa no afaka mampiaka-peo.

    Resin’ny fihatsarambelatsihy Ramalagasy, variana manondro molotra ny hafa sy mitady izay omentsiny lava fa tsy sahy intsony miatrika ny hoaviny ao anaty fahamatorana.

    Mankasitraka Tompoko

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 310