Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 07h16
 

Economie

FMI-Madagascar

« Lente reprise économique »

vendredi 20 novembre 2015 | Léa Ratsiazo
JPEG - 26.7 ko
Mitsuhiro Furusawa, Directeur général adjoint et Président du conseil par intérim du FMI

« La reprise économique de Madagascar a été plus lente que prévue en raison de la forte baisse des cours des produits de base, de chocs climatiques et de faiblesses structurelles profondément ancrées », c’est dans ces termes diplomatiques que Mitsuhiro Furusawa, Directeur général adjoint et Président du conseil par intérim du FMI (Fonds monétaire international), explique la situation économique de la Grande Ile. Le FMI vient d’approuver un décaissement de 30,55 millions de DTS (environ 42,1 millions de dollars) en faveur de Madagascar au titre de la facilité de crédit rapide (FCR). Il s’agit d’aider les autorités à satisfaire leurs besoins urgents de financement de la balance des paiements. En d’autres termes, il faut renflouer la caisse de l’Etat pour assurer le remboursement des dettes et le paiement des fonctionnaires et des retraités.

Cette demande des autorités malgaches fait suite à un premier décaissement d’un montant équivalent à 30,55 millions de DTS, soit environ 42,1 millions de dollars) au titre de la FCR, qui a été approuvé par le Conseil d’administration le 18 juin 2014.

Le Conseil d’administration du FMI a également approuvé un programme de référence de six mois, portant sur la période allant jusqu’à fin mars 2016. Ce programme a pour but de guider la mise en œuvre des politiques, de renforcer les capacités locales, et d’établir des antécédents plus solides. La démonstration d’une capacité soutenue de réformes est une condition préalable à une demande future d’accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC). L’association du programme de référence et du décaissement au titre de la FCR devrait aussi catalyser l’aide financière extérieure en 2015 et 2016.

Rehausser la croissance et réduire la pauvreté…

La conjoncture économique reste difficile, constate le FMI. La reprise qui a vu le jour en 2014 n’a pas pris davantage d’ampleur en raison de la forte baisse des cours des produits de base, de chocs climatiques et de faiblesses structurelles profondément ancrées. Dans ce contexte, l’investissement privé est aussi resté faible. La croissance devrait atteindre 3,2 % en 2015, et l’inflation en fin d’année se limiter à 7,9 %.

Selon toujours le directeur général adjoint du FMI, « les autorités ont pour but de rehausser la croissance et de réduire la pauvreté de façon durable. Il leur faudra pour cela augmenter l’investissement public en capital physique, humain et institutionnel. Les mesures destinées à créer la marge de manœuvre budgétaire nécessaire sont axées sur l’intensification de la mobilisation actuellement faible des recettes, associée à une meilleure hiérarchisation des dépenses. Il convient de fortifier la gouvernance économique, avec notamment une stratégie de lutte contre la corruption, pour améliorer l’efficacité du secteur public et le climat des affaires, favorisant ainsi une croissance tirée par le secteur privé. Les autorités sont déterminées à éviter l’accumulation de nouveaux arriérés intérieurs et à apurer les arriérés existants dans les plus brefs délais. Le projet de loi de finances 2016 comporte des mesures dont nous nous félicitons dans ces directions. Il faudra consentir à des efforts soutenus de réforme pour accompagner le développement à moyen terme et mobiliser davantage de financement extérieur ».

« Les autorités malgaches ont pris des mesures pour améliorer le fonctionnement du marché des changes, maintenir un taux de change souple, et renforcer les capacités et l’indépendance de la banque centrale. D’autres mesures, telles qu’une gestion plus volontaire de la liquidité, devraient avoir pour but d’approfondir le secteur financier et de renforcer la stabilité des prix et de l’ensemble du secteur ».

Eliminer les subventions et exonérations

Le FMI insiste sur la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance qui sont finalement la source de tous nos maux. Afin d’améliorer les recettes fiscales, les autorités malgaches ont promis des nouvelles mesures prises pour renforcer l’administration de l’impôt. Ceci consiste essentiellement à améliorer le respect des obligations fiscales, décourager la fraude, éliminer certaines exonérations et s’attaquer à la grande taille du secteur informel. « Pour améliorer la qualité des dépenses, les autorités vont éliminer les subventions inefficaces aux carburants et réduire la nécessité de recourir aux transferts aux entreprises publiques déficitaires, notamment la compagnie d’énergie JIRAMA et Air Madagascar. Les autorités vont aussi prendre des mesures pour éviter l’accumulation de nouveaux arriérés intérieurs et pour apurer les arriérés existants dans les plus brefs délais » explique le responsable du FMI.

65 commentaires

Vos commentaires

  • 20 novembre 2015 à 09:21 | hrrys (#5836)

    Que des mots , toujours des mots ................!
    On veut des actes , des œuvres bien concrètes car pour l’instant rien a été encore fait, toy ny omaly ihany no androany !!

    • 20 novembre 2015 à 09:34 | rakoto-neutre (#8588) répond à hrrys

      Salama hrrys

      Ataoko fa efa mba misy masiandro kely miposaka ho an’ny Malagasy mahatanty fahantrana.
      Iza na sampana inona moa no mba manara-maso ny fampiasana ireo fanampiana ireo. Tokony hisy mantsy fanarahamaso ataon’ny mpamatsy vola @ fampiasana ny fanampiana omeny ary sampana mpanaramaso avy any aminy fa TSY NY MALAGASY MPANAO KOLIKOLY AVO LENTA VELIVELY.

    • 20 novembre 2015 à 09:39 | hrrys (#5836) répond à rakoto-neutre

      Raha ny fahalalako azy aloha nandritra izay fotoana nanaovana androrosy t@ reo zay toa tsy nahitana soritra fanaraha-maso na dia kely aza e !!! alaim-panahy ny tena hieritreritra hoe sao dia kolikoly avo lenta ( avo toerana ) ary ty atao ty ???

    • 20 novembre 2015 à 18:20 | Takebo Ramasy (#9258) répond à rakoto-neutre

      AZA MANONOFY E !
      Anjaran’ny tsirairay no MIANDRAIKITRA NY VAHOAKANY---

      Ka na dia mahafantatra aza ny Bailleurs de Fonds dia ANJARA ASAKO, ANJARA ASANAO, ANJARA ASANTSIKA MALAGASY ny mampandeha ny firenentsika ity ka na FANARAHAMASO IZANY na koa FAMAIZANA dia SAHIA ISIKA MIJORO HO olondehibe fa tsy toy ny zaza mpialatsiny sy mpifona lava...

    • 21 novembre 2015 à 07:13 | Gérard (#5118) répond à hrrys

      OUF !!!!!
      On l’a échappé belle !
      Juste à temps pour la valse des mallettes concernant les futurs sénateurs...
      Rien de neuf à Babakotoland où on ne sait rien faire d’autre que de tendre les deux mains en demandant des vola au monde entier.

  • 20 novembre 2015 à 09:28 | betoko (#413)

    Mis en garde sur mise en garde , avertissements sur avertissements , cause toujours tu m’intéresses , nos dirigeants n’ont rien à foutre du moment qu’ils reçoivent des miettes pour pouvoir faire du tip top
    Pendant la transition qu’est ce qu’Andry Rajoelina et tous les ministres , CST etc n’ont pas reçu comme engueulade et en ce moment qu’est ce qui se passe ? C’est fois 100 pire

    • 20 novembre 2015 à 09:30 | hrrys (#5836) répond à betoko

      Bien évidemment le robinet était fermé , mais Rajao ( ministre des finances à cette époque) payait régulièrement le salaire des fonctionnaires

    • 20 novembre 2015 à 11:11 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      Cela nous prouve que cet ex ministre de finance est bon exécutant des ordres,...mais mauvais donneur des ordres,...

    • 20 novembre 2015 à 11:22 | hrrys (#5836) répond à Isandra

      c’était un bon technicien , mais le poste de pdt ne lui convient pas

    • 20 novembre 2015 à 12:11 | manga (#6995) répond à hrrys

      Chapeau Hrrys,
      Un soi-disant président de la République, économiste de conviction, ayant été déjà membre du gouvernement précédent tournant au tour du pot à un mouvement plutôt centripète depuis sa nomination revient çà conclure qu’il ferait mieux de redorer son blason ailleurs.
      Le peuple en a marre et les commentaires des bailleurs traditionnels cessent de bourrer la Une des quotidiens et en langue étrangère.
      La question qui se pose est elle que le destituer est elle vraiment antidémocratique ?
      Wait&See...
      On disait que le Laitier, de par de son « ingratitude », ne pourrait pas attendre la fin du mandat pour faire quelque chose.

    • 20 novembre 2015 à 16:25 | hrrys (#5836) répond à manga

      Manga,
      le ptit laitier avait hâte de prendre la manette il l’ a dit urbi et orbi devant tout le monde ....Mais quid de ptit laitier ????? C’était « un bon élève de la banque mondiale » il était récompensé par un vrai faux diplôme d’ honoris causa

    • 20 novembre 2015 à 18:23 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      C’est trop grand pour son gabarit(charisme de ramanonaka, dixit BB,...),...

  • 20 novembre 2015 à 09:49 | tononkira (#3592)

    Moa tsy izao no antsoina hoe néo-colonialisme ? Mahazo vahana indray ny senateur hirotsaka amin’ny fifidianana !

  • 20 novembre 2015 à 09:54 | Eloim (#8244)

    Il ne faut pas se contenter de la somme présente à décaisser pour Madagascar dans le cadre de ce FCR.
    FCR, c’est quoi exactement ?
    Voici un lien,
    http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/rcff.htm
    Cultivons-nous et mâchons bien ce qu’on peut avaler ! Evitons la régurgitation, car c’est pas poli ça !

    • 20 novembre 2015 à 10:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Eloim

      FCR=Facilité de Crédit Rapide (-soutien à la balance de paiement-)
      - Pour apporter un soutien à moyen terme aux Pays à faible revenu,
      - Une aide financière adaptée aux besoins des Pays à faible revenu.

  • 20 novembre 2015 à 10:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Selon l’article183-2,
    - de la loi 2004-030,
    - du 09 septembre 2004,
    - sur la « LUTTE CONTRE LA CORRUPTION »
    "sera puni
    - d’un emprisonnement de 06 mois à 05 ans
    - et d’une amende de 10 Millions MGA à 40 Millions MGA
    toute personne assujetie à== une déclaration de patrimoine==qui,deux mois après un « RAPPEL » par voie extrajudiciaire n’aura pas fait déclaration de son patrimoine ou aura fait une déclaration incomplète,inexacte ou fausse".
    L’obligation de déclaration de patrimoine a pour objectif :
    - de promouvoir la transparence dans l’exercice « des fonctions publiques »,
    - de garantir l’intégrité des serviteurs de l’Etat
    - et d’affirmer la confiance du « PUBLIC » vers les Institutions.
    A CE JOUR,
    Gouvernement de Madagascar.
    - Seuls 15 membres du Gouvernement ,y compris le Premier Ministre Jean RAVELONARIVO,ont fait leur déclaration de patrimoine.
    Assemblée Nationale
    - Sur les 151 dépiotés,
    "seuls 65 s’y sont conformés.
    Haute Cour Constitutionnelle
    - Tous ses membres sont à jour.
    Commission électorale nationale indépendante.
    - Ses membres ont procédé ,ce 10 novembre 2015,à la remise de leur déclaration de patrimoine à Ambohidahy.
    Qu’en est il pour le cas :
    - des Secrétaires Généraux
    - et des Directeurs Généraux des "INSTITUTIONS étatiques et des Ministères.

    IL FAUT EXIGER TOUTE DECLARATION DE PATRIMOINE==avant==DE DISCUTER QUOI-QUE-CE SOIT,A TOUTE PERSONNE ASSUJETIE A LA DECLARATION.Point barre !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 20 novembre 2015 à 10:15 | Saint-Jo (#8511)

    Miarahaba anao, Menalahy !

    Raha ny toerana nisy ny toe-karena teo alohaloha teo no jerena, dia tsy hisy izay tokony hahagaga akory raha toa ka mba misy fandrosoana amin’izao fotoana izao.
    Satria, rehefa tafidina amin’ny farany ambany ka efa tonga mirefarefa amin’ny tany mihitsy, dia amin’ny fomba ahoana indray no mbola ahafahana midina ambany kokoa noho io tany io indray ?
    Raha tsy hoe lavahana mihitsy angaha ny tany hoe, mba ahafahana misitrika ambanimbany kokoa.

    Marihina koa fa efa laharana faha-dimy amin’ireo tany farany izay mahantra indrindra eto antany isika izao.
    No sady koa io fandroson’ny toe-karena voalaza io dia miadana dia miadana tokoa.

    Misy namana nametraka fanontaniana moa omaly.
    Noho ny andraikitra isan-karazany dia tsy nisy fotoana namaliana azy io aho.
    Lavidavitra ihany manko ilay ambanivohitra iray hafa nandaniako andro omaly, ka efa alim-be vao tapody antrano.
    Ka dia miala tsiny indrindra.

    Ny tanàna sy tanin’ny Gasy taloha, ka nalain’ny mpanjanaka ankeriny dia tena marobe tokoa.
    Kanefa izay an’ny andriana taloha ka nalain’ny mpanjanaka ihany no ametrahana fanontaniana, raha tena azoko tsara.

    Avahana tsara aloha fa nisy sokajiny roa ny mpanjanaka, na dia niaraka toy ny rano sy vary aza ry zareo.

    . Tao ireo mpanjanaka nitondra fanjakana sy mpiasam-panjakana. Colonists no azo iantsoana azy ireny amin’ny teny anglisy.
    . Tao koa ireo mpanjanaka tsy manam-pahefana ara-pitondram-panjakana, kanefa avy any Ivelany, izay Frantsay na koa hafa firenena ( Karana ohatra). Ny toe-karena sy ny varotra no anton’ny nahatongavan-dry zareo teto amintsika. Settlers no azo iantsoina azy ireo amin’ny teny anglisy.

    Raha ny tena izy aloha dia saika nalain’ny colonists daholo izay rehetra tany sy tanàna izay noheveriny fa ahasoa (useful) ny fitondràna mpanjanaka ho ajorony.
    Saika tanànan’andriana daholo izy ireny.
    Ny rova rehetra, ohatra, dia samy tany sy tanànan’andriana daholo. Dia :
    . na nalain’ny mpanjanaka ho azy izy ireny,
    . na tsy nisy olona nahazo nonina tanatin’izy ireny intsony.

    Nisy koa anefa tanin’andriana hafa no nalain-dry zareo colonists. Ohatra :
    . io Antanimbarinandriana etsy akaikin’Imahamasina sy amoron’Anosy io, izay nanorenan’ny mpanjanaka sekoly sady novainy anarana ka nantsoiny hoe Squarre Poincaré.
    . io toerana antsoina hoe Ambohitsorohitra io koa dia isan’izay tanin’andriana nalain’ny mpanjanaka ankeriny, ka nataon-dry zareo toerana fonenan’ny Governora Jeneraly ; taoriana kelin’ny taona 1972, ny tena mpandova azy io dia niezaka nitaky ny famerenana azy io amin’ireo taranakin’ny tompony talohan’ny fanjanahana ; fa tsy nahomby mihitsy ny tetiky ry zareo.

    Ny settlers koa anefa dia nandray ankitsirano izay tanàna sy tanin’andriana nalain’ny colonists, ka natolotra an’ireto settlers ireto. Ohatra :
    . io toerana misy ny kianja filalaovana baolina kitra ao amin’ny kolejy Saint-Michel io dia tanimbarin’ny printsy gasy iray taloha. [ Tsy ho lazaiko ny anarany satria mety hampisendaotra ny sasany ]
    . toy izany koa ny ilany avaratra-antsinanan’Antanimbarinandriana izay nomena ny relijiozy vehivavy Providence sy ny Frères des Ecoles Chrétiennes [ Institution Sainte-Famille ].
    . raha miala avy eo amoron’ny farihin’Anosy ianao, ka hiakatra an’Antsahamanitra tahakin’ny hoe ho any Antaninarenina na ho any Ambatonilita, dia eo antsasam-piakarana eoeo, dia todiho eo amin’ny ankavianao eo, somary avoavo toerana : misy tanàna tena gasy taloha eo ; tanànan’andriana taloha nalain’ny colonists izy io, ary nomeny ho an’ny settler Docteur Villette .

    Mazava ho azy fa tsy ireo voalaza ireo fotsiny anefa no tanàna sy tanin’andriana taloha nalain’ny colonists ka nomeny ny settlers, fa misy maro dia maro hafa koa.

    Raha ny antontan-taratasy manamarina izany fakàna ankeriny tanàna sy tanin’andriana izany dia angamba any amin’ny foiben’ny LMS any London no mety hahitàna azy ireo.
    Tsy azo antoka ho hita any amin’ny trano fitahirizana antotan-taratsy eto antoerana na any amin’ny renivohitrin’ny fanjanahana izy ireny.
    Izao anefa : efa niova anarana ity LMS ity any London, kanefa misy mpandimby azy ry zareo any. Ka azo zahana ao amin’ny trano fitehirizana antotan-taratsy ao amin-dry zareo ao izay tianao ho zahana.

    Notice :
    Fomba fiteny taloha ity hoe :”Izay marary, andriana” ity.
    Ity voambolana hoe “andrianina” atolotr’i Matoriandro ity kosa dia voambolana vao niely ka fanta-bahoaka, vokatrin’ny fikarohana sy fandalinana ny tenin-drazana nataon’ireo mpikaroka momba ny teny sy ny fomba ary kolon-drazantsika tao amin’ny anjerimanontolo teto Antananarivo.

    • 20 novembre 2015 à 16:34 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Saint-Jo

      Ny andriana = marary !

      Izay te-ho andriana zany de tokony marary ?

      Lalana ahatongavana eo @ toeran’Andriana zany ny marary ve ?

      Efa lasa andriana zany zao ry tsy matoky ny mpitsabo gasy reny sy ry jamba isany satria marary ?

      De tena marary tokoa aloha ny andriana @zao !

      Ny Malagasy fahiny dia tia mitelina teny toy ny Anglisy ka izay no nahatonga io fiteny io nivilana fa tsy hoe voam-bolana vaovao noforonin’ny akademia Malagasy tsy akory io !

      Samia velon’aina !

  • 20 novembre 2015 à 10:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Ses obsèques auront lieu ,ce lundi 23 novembre 2015,à l’Eglise Saint Martin, de la Commune de « MONTIGNY-LES-CORMEILLES » Val d’Oise (-ÎLE DEV FRANCE".
    - « Toutes nos sincères condoléances », à sa « FAMILLE »,en France et à Antsiranana MADAGASCAR.

  • 20 novembre 2015 à 10:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Après les gifles/les bâtons de la BM voilà la mission du FMI qui arrive avec un peu de carotte alors qu’il ne fait que lire les données présentées dans l’exposé des motifs (explication des raisons de l’écart entre la prévision et la réalisation de la LFR 2015 et présentation des atouts pour la LFR 2016) de la loi de finance initiale pour 2016 :
    « La reprise économique de Madagascar a été plus lente que prévue en raison de la forte baisse des cours des produits de base, de chocs climatiques et de faiblesses structurelles profondément ancrées ».

    Quels sont ces produits de base dont les cours ont subis une forte baisse ?
    Quels sont ces chocs climatiques ?
    Quelle imagination débordante !

    Par contre les faiblesses structurelles profondes sont indéniables mais pas insurmontables si les tenants du pouvoir s’y attèlent vraiment par un programme responsable et sans tip top ni pilotage à vue.

    • 20 novembre 2015 à 11:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      « Hery Rajaonarimampianina a fait valoir auprès des participants à ce 1er Forum que la Grande Île de l’Océan indien est aujourd’hui un pays d’opportunités, par ses millions de Km² de terres arables et fertiles, ses microclimats qui permettent une diversité de plantations. Il en est de même au niveau marin à travers la Zone Economique Exclusive, toute aussi importante que la surface terrestre, ainsi que la biodiversité reconnue comme étant un hot-spot mondial pour l’endémicité de la faune et de la flore. A ces richesses s’ajoutent aussi tout ce qui est du domaine minier. » Article Relations RU-MADAGASCAR.

      Il n’y a plus de chocs climatiques : Quel contraste !

    • 20 novembre 2015 à 11:52 | Gérard (#7761) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Si la schizophrénie se caractérise par un dédoublement de la personnalité, que dire de la pathologie conduisant à cette triple ritournelle

      en Interne : tout va bien, cessez de vous inquiétez, nous avons la main sur tout, Jirama, Dahalos etc...

      En externe à destination des investisseurs : tout va bien, ayez confiance, nous vous garantissons un « climat » des affaires particulièrement clément

      En externe, a destination des « bailleurs » (qui en bâillent d’ennui) : Aie, aie ...Regardez les cyclones, le kéré , ayez pitié de nos 20 millions de pauvres

    • 20 novembre 2015 à 16:35 | Mihaino (#1437) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour PQMD ,
      Il n’y a plus de chocs climatiques ! MDRRR... mais en écoutant les infos de ce jour il y a un choc GRAVE à BAMAKO , capitale du MALI actuellement !

    • 20 novembre 2015 à 18:40 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Mihaino

      Bonsoir,

      C’est l’explication de l’écart, parait-il, entre les prévisions et les réalisations des LF 2014 et 2015 (Objectif non atteint) : Une explication tirée par le cheveu car la cause est ailleurs.

  • 20 novembre 2015 à 11:04 | Isandra (#7070)

    « La reprise économique de Madagascar a été plus lente que prévue en raison de la forte baisse des cours des produits de base, de chocs climatiques et de faiblesses structurelles profondément ancrées »,

    Ne cherche pas d’autres mots, les faits sont là...,la cause de tout cela, ce sont l’incompétence et l’amateurisme de ce régime orgueilleux et avide de pouvoir,...qui a choisi la rupture brutale et sauvage,...au lieu de poursuivre la politique déjà mise en place par l’équipe précédente, dont son efficacité a été déjà prouvée,...Madagascar aurait dû atteindre facilement le taux de croissance 7%, cette année.

    • 20 novembre 2015 à 11:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Isandra

      - « UNE EQUIPE PRECEDENTE »..
      De quelle équipe précédente ????

    • 20 novembre 2015 à 11:51 | Rakotozafy (#1655) répond à Isandra

      Vous dites

      ***************
      ,...au lieu de poursuivre la politique déjà mise en place par l’équipe précédente, dont son efficacité a été déjà prouvée,...Madagascar aurait dû atteindre facilement le taux de croissance 7%, cette (...)

      **************

      Vous connaissez vraiment la situation économique du pays ?

      D’après tous les observateurs économiques, se basant sur les statistiques, Madagascar avait une moyenne de 2% pour la croissance et plus de 7 % pour l’inflation, depuis 2009, si on compte 3 % de taux de croissance de la naissance vous ne trouvez pas qu’il manque quelque chose, nos taux de craoissance économique ne compensent même pas les naissances, la dessus si on on additionne les inflations, on recule au lieu d’avancer.

      Ce que le FMI débloque c’est seulement qu’on puisse importer, au lieu de se trouver dans le rouge, de toutes les façons cet aide c’est une opération sur le plan comptable au sein du FMI, il ne faut pas croire que l’Etat encaisse cette somme.

      Donc on ne crée pas de profits avec cet aide, c’est juste une compensation de notre balance de paiements.

      Pour booster l’économie, il faut des investisseurs et je ne comprends pas d’ailleurs pourquoi on empêche R8 d’agir ? Pour une fois qu’un Gasy ose s’affronter aux grands qui exploitent le pays. C’est un faux problème de dire que R8 s’enrrichit personnellement, parce qu’on ferme les yeux sur ce qui se passent à coté.

    • 20 novembre 2015 à 11:52 | Isandra (#7070) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Celle qui avait pu faire tourner normalement l’appareil administratif, pendant 4 ans, mener à bon port Madagascar, atteindre +3 de croissance sans financement, ni aides extérieures,...

      C’est la première fois dans l’histoire de notre pays après l’indépendance,...

    • 20 novembre 2015 à 12:07 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Je vous l’ai déjà écrit : votre aveuglement est sidéral et d’une rare malhonnêteté ce qui fait de vous une complice objective des crimes commis par le petit con Rajoelina durant cinq ans. Vous osez prétendre qu’il a mené Madagascar « à bon port » !!!! Quid des milliers d’enfants morts par manque de soins ? Quid des dizaines de milliers d’emplois perdus ? Quid d’une misère grandissante ? Quid des routes dégradées ? Quid de l’insécurité qui a atteint des sommets ? Vous êtes totalement irresponsable.
      Votre militantisme vient d’où ? Etes-vous sous le charme du petit Dj qui se tortillait le cul sur le scènes pour faire croire qu’il avait un destin politique ? Ou bien avez-vous tellement profité de la mise à sac du pays durant la Transition qu’il vous faut aujourd’hui avoir la « reconnaissance du ventre » ? Dans un cas comme dans l’autre, je vous plains d’être si incapable de liberté d’esprit et d’objectivité. Je méprise les esclaves consentants (et consentantes). Un jour cet apprenti dictateur (une pitoyable marionnette) devra rendre des comptes. Je crains que vous aussi.

    • 20 novembre 2015 à 12:12 | Dadabe (#9116) répond à Rakotozafy

      Je crois Isandra incapable de comprendre vos arguments. C’est une sorte de militante-robot programmée pour affirmer des contre-vérités afin de défendre l’indéfendable. L’erreur, de sa part, est de penser qu’elle peut convaincre sur ce forum. Elle se rend simplement ridicule.

    • 20 novembre 2015 à 12:20 | betoko (#413) répond à Rakotozafy

      Qui empêche Marc Ravalomanana d’agir , si cela est avéré certainement il y une et mille raisons . Et si on demandait à Marc Ravalomanana comment il a fait pour financer son entreprise qui se trouve en Afrique du Sud ,et à combien de dollar ou d’euros ?
      Marc Ravalomanana était allé à l’île de La Réunion en Suède , en Allemagne , et en Corée du Sud pour trouver des partenaire dans le but de financer son entreprise .Nous aimerons savoir où en est le résultat
      Durant son règne Marc Ravalomanana avait mis des bâtons dans les roues de certaines entreprises malgaches et nombreux en ont souffert , s’il se plaint maintenant c’est du Ny tody tsy misy ... vous connaissez la suite . Mais je ne demande pas vengeance car c’est nul de penser ainsi , fort possible aussi que personne n’a plus confiance à l’homme , et il n’est pas le seul malgache qui sait diriger une entreprise . Et si toutes les entreprises malgaches ne paient ni leurs impôts ni taxes diverses à l’état pendant 7 ans , qu’est ce qui pourrait se produire à court terme ?

    • 20 novembre 2015 à 12:41 | betoko (#413) répond à Dadabe

      Est ce que tu peux nous citer les crimes commis par Andry Rajoelina , à te lire on dirait qu’il t’a piqué quelque chose , ta femme ou ta fortune , le traiter de petit con c’est ton droit , mais toi aussi on peut te traiter de gros con fasciste

    • 20 novembre 2015 à 12:46 | Dadabe (#9116) répond à betoko

      Imbécile.

    • 20 novembre 2015 à 12:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Isandra

      Avec des blanchiments des capitaux...
      OUI pour les affairistes et « NON » et « NON » pour les POPULATIONS".
      Pour les malins,il y a eu +3 et pour les populations -330 ???

    • 20 novembre 2015 à 13:04 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Ce n’est pas plus tôt vous qui êtes aveugle ou sourd,...ou bien faites-vous de mémoire sélective,...Il faut analyser les choses comme il faut.

      Tous ses maux que vous venez de citer sont à cause de la crise que Ra8 avait provoquée,...fait perdurer,...mais non pas à cause de la politique mise en place par la transition,...

      Je vous rappelle que cet homme a deux crises à son actif,...qui ne sait faire la politique qu’avec crise,...

    • 20 novembre 2015 à 13:07 | Rakotozafy (#1655) répond à betoko

      Il me semble que vous êtes encore au stade des Entrepises du 19ème Siècle, le monde a changé, nous sommes dans l’ère des monopoles, DASSAULT, BOLORE, VW, FORD,PSA, etc.

      R8 a compris ce changement et a tout misé sur cette évolution, tant pis pour les autres c’est le monde qui est ainsi.

      Qu’il cherche des partenaires, c’est la logique même.

    • 20 novembre 2015 à 13:10 | betoko (#413) répond à Dadabe

      T’es Deux béciles , je t’ai posé une question t’es pas capable de me répondre , donc ton accusation selon le quel Andry Rajoelina est un criminel , cela fait parti de tes fantasmes ou pire le salir au maximum pour assouvir tes vengeances .
      Le bouillonnant colonel Charles déclarait sur son lit d’hôpital à l’île de La Réunion qu’il a été décidé en sa présence et aussi de Monja Roandef , Andry Rajoelina de Harry Rahajason , de Lalatiana Rakotondrazafy entre autres le 6 févier 2007 , qu’il faudrait verser du sang pour le mettre sur le dos de Marc Ravalomanana et que cela a été décidé pour le 7 février Des journalistes lui ont demandé de réitérer sa déclaration , jusqu’ à ce jour , il n’a pas osé se présenter ni à la presse écrite ni sur les médiats audiovisuels pour confirmer sa déclaration . Et pour cause , ce colonel n’était pas à Tana mais à Manajary depuis le 4 février pour l’enterrement de son épouse
      Tu te bases sur ce témoignage Dadabe ?

    • 20 novembre 2015 à 13:11 | Rakotozafy (#1655) répond à Rakotozafy

      Pour les avantages fiscaux, c’est ce qui se pratique partout dans le monde, OBAMA, HOLLANDE, MERKEL etc.

    • 20 novembre 2015 à 13:20 | betoko (#413) répond à Rakotozafy

      Je suis bien au 21 éme siécle ,C’est son droit de trouver des partenaires , il n’y a pas de mal à cela , mais on dirait que rien ne bouge car connaissant Marc Ravalomanana , vaut mieux ne pas s’associer avec cet homme
      Juste une question , pourquoi le GEM ne voulait pas de lui ? L’épervier ne vole pas pour rien " Ny hitsikitsika tsia mandihy faona

    • 20 novembre 2015 à 13:34 | Dadabe (#9116) répond à betoko

      Le colonel Charles ! Il n’y a que des imbéciles comme toi pour prendre en compte ses dires et médires.Tu ne sais même pas lire : le crime (contre l’humanité, qui plus est) consiste en ce qui concerne le petit con Bac-8 à avoir accepté d’être la marionnette d’un coup d’Etat militaire avec l’aide de puissances étrangères, à avoir fait durer une transition anti-démocratique durant cinq ans pour s’en mettre plein les poches (il ne fut pas le seul !), à avoir construit des « hôpitaux » vides pour sa simple gloriole personnelle mais totalement négligé les besoins fondamentaux de la population dont PLUSIEURS MILLIERS D’ENFANTS SONT MORTS, faute de soins appropriés (dont la nourriture), dont PLUSIEURS DIZAINES DE MILLIERS D’ENFANTS ONT ETE DESCOLARISES (une obligation pourtant faite dans la Charte universelle des droits de l’Enfant). Je pourrai continuer avec le bois de rose etc...
      Je dis, j’affirme et insiste : Andry Rajoelina a commis en ce sens un crime contre l’humanité, un crime contre le peuple malgache. J’attends (et cela prendra du temps) sa condamnation devant le Tribunal pénal international ainsi que celle de ceux qui l’ont poussé à poser son petit cul sur un siège de « président » de Transition non élu (parmi ces derniers, quelques Français naturellement). Je veux bien que chacun soit fan de tel ou tel politicien (tous aussi véreux les uns que les autres). Ici, il s’agit de n’être pas le complice objectif d’un criminel. Est-ce si difficile de saisir la nuance ? Pour le reste, petite donneuse, tu peux m’injurier tant que tu veux (si cela te fait du bien...). Tu ne me feras pas retirer un seul mot de ce que j’écris. Sois assuré, toi aussi, de mon profond mépris.

    • 20 novembre 2015 à 13:40 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Moins idiote que Betoko, soit, vous mélangez tout, Isandra. Les réalités économiques et sociales sont là : RA8 a suscité une crise politique lors de son deuxième mandat (où il fut pourtant très légitimement élu, lui) mais pas une crise économique ni même institutionnelle. Vous confondez le marigot de Tana avec le quotidien du pays tout entier. Sortez un peu, aérez vos neurones, lisez autre chose que les commentaires partisans et tentez, ne serait-ce qu’une fois, d’analyser les choses avec un minimum d’objectivité. Si vous préférez réciter votre catéchisme, libre à vous. Mais cela ne vous grandit pas.

    • 20 novembre 2015 à 13:42 | Rakotozafy (#1655) répond à betoko

      Il n’aurait pas besoin de vous comme partenaire, votre opinion n’engage que vous. qu’est ce que le GEM ? Quel est leur poids sur l’échiquier mondial ?

      Avant de formuler des conclusions, attendez les résuktats, d’ailleurs pourquoi HVM agit de cette façon parce qu’il est incapable de progresser.

      Pour le DJ, où il est en ce moment, on dirait que le sort des Gasy ne l’intéresse plus, à moins qu’il ait peur du retour de manivelle ? Il se comporte comme quelqu’un qui n’a pas la conscience tranquille.

    • 20 novembre 2015 à 13:43 | Isandra (#7070) répond à Rakotozafy

      Ce que vous apportez là, ce sont des statistiques,...sans nous détailler la cause réelle, vous faites exprès ou...?

      Comme Dadabe, vous avez feint d’oublier que non performance de notre pays sur le plan économique en 2009-2013 est à cause de la crise politique,...Malgré cela, Rajoelina et son équipe ont pu atteindre un taux de croissance 2.4%(à arrondir 3%... :)),...grâce à la bonne politique qu’ils ont mise en place,...C’est claire,...?

      Hery aurait dû poursuivre cette politique, ne ce serait que pendant certain temps,...

      Quant à Ra8, c’est homme ne fait qu’appliquer les FF(Feinte et Forcing),...il n’a pas du tout ce qu’il prétendait ici par là,...Où sont maintenant les financements des Allemands pour Tana,...l’ouverture de TIKO,...?

    • 20 novembre 2015 à 13:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Qui l’empêche de réagir ??
      Il y a des règles à suivre en financements,mêmes les financements parallèles.
      Des capitaux,on peut en trouver partout.. ;
      Du temps de « DIDIER »,il y a la « MAFIA JAPONAISE » qui voulait investir,à Madagascar mais « DIDIER » avait dit « NIET » !
      Le MAPAR vient de rapporter une élection municipale dans un endroit plein d’étrangers vivants des mlines...alors qu’en dîtes-vous ??
      D’où vient l’argent de « MAPAR » ???

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 20 novembre 2015 à 14:02 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Si vous ne me croyez pas, je vous rapporte ce rapport de banque mondiale sur les coûts de cette crise politique comme vous dites Ra8 a suscitée,... :

      http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2013/06/05/madagascar-measuring-the-impact-of-the-political-crisis

    • 20 novembre 2015 à 14:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Aucun moment dans ce rapport où ’ils ont mis en cause la gouvernance de Rajoelina.

    • 20 novembre 2015 à 16:47 | hrrys (#5836) répond à betoko

      C’est à dire il n’ ya que soit R8 soit NR ?????

    • 20 novembre 2015 à 16:59 | betoko (#413) répond à Dadabe

      Tous les fanatiques de Marc Ravalomanana attendaient que le colonel Charles confirme ses accusations devant les médias , hélas il l’ont déçu et se sont sentis manipulés
      Accuser Andry Rajoelina de crime contre l’humanité ? Comment se fait il que le TPI n’a rien fait jusqu’ à ce jour comme il a fait avec Laurent Gbagbo et Omar El Béchir ? Est ce que du temps de Marc Ravalomanana il n’y avait pas le kéré et en ce moment , est ce que tout est beau pour le meilleur du monde ? On peut aussi porter plainte contre Hery Rajaonarimampianina , le kéré s’accentue , des milliers d’enfants ne sont pas scolarisés , le nombre de pauvres augmentent de jour en jour , les forces de l’ordre tuent sans raison partout sans procès des soit disant dahalo .
      Marc Ravalomanana avait déposé sa démission et avait donné le plein pouvoir à l’armée , la quelle l’avait transmis à Andry Rajoelina , mais celui ci avant d’accepter le poste de PRÉSIDENT DE TRANSITION avait demandé l’avis de la HCC la quelle avait dit ok .
      Personne n’avait obligé à Marc Ravalomanana à déposer sa démission , c’est lui le responsable comme en 2002 où il était arrivé au pouvoir par un coup d’état .
      Je te signale que le gouvernement de transition était composé de partis politiques de tout bord , Andry Rajoelina n’était pas le seul à décider quoi que se soit , et est ce que c’est de sa faute si ni La Banque Mondiale ni Le FMI nous ont coupé les subventions ? C’était depuis 2008 oui 2008 que ces deux bailleurs nous ont coupé de robinet et tu sais très bien pour quoi
      J’ai un conseil à te donner pour régler ta frustration avec Andry Rajoelina , Tu montes une association victime d’Andry Rajoelina , certainement tu as avoir des millions de victimes et tu déposes plainte au TPI , avec cela , tu pourrais peut être arrivé à tes fins
      Bon courage

    • 21 novembre 2015 à 13:25 | Rakotozafy (#1655) répond à Isandra

      Dites moi qui a créé cette crise politique, c’est bien le DJ qui a pris le pouvoir par la force non ? Il a fait de tas depromesses sur la place du 13 Mai pourquoi il n’a pas tenu ces promesses, ne faites pas comme Bekoto que c’est la faute des autres s’il n’a pas réussi ? Vous ne trouvez pas que c’est facile comme excuses ?

      R8, il a agit comme un Chef d’Entreprise, comme partout dans le monde, si les autres n’arrivent pas à suivre, il ne faut pas incriminer celui qui fonce dans le but de booster la croissance.

      Vous préférez aussi que ce soient les étrangers qui dominent l’économie du plus ? Ne faites pas semblant de ne pas comprendre, des 4 personnes qui sont les plus riches du pays.

    • 21 novembre 2015 à 13:27 | Rakotozafy (#1655) répond à Rakotozafy

      Ci-joint les différents indices du pays

      http://instat.mg/madagascar-en-chiffres/

  • 20 novembre 2015 à 13:15 | Jipo (#4988)

    Un copié collé depuis le discours d’investiture de ce que fait la France, à l’ image du loukoum, la reprise est lente, s’ il n’ y avait qu’ elle ...
    Pour un honoris causa d’ économie, qu’ est ce que ce serait s’ il ne l’ était pas !
    Même pas honte ?

  • 20 novembre 2015 à 13:39 | betoko (#413)

    A propos de la reprise lente de notre économie , nous n’avons pas besoin des rapports ni du FMI ni de la Banque Mondiale , il suffit d’aller faire des enquêtes en ville , ce que j’ai fait cette semaine
    J’avais posé la question aux chauffeurs de taxi-be , aux taxi-man , au vendeur de fruits et légumes et aussi aux bouchers , comment se porte votre commerce ? Tout le monde est unanime , ça va de + en + mal , les gens n’ont pas d’argent , Un taxi-be n’arrive même pas à verser les 250 000 fmg que son patron lui demande . Les taxis , c’est pire , un trajet qui d’habitude je paie 70 000 fmg , ils sont prêts à descendre jusqu’ à 45 000 fmg , Ils m’ont dit , monsieur merci de m’avoir pris car je n’arrive même pas à encaisser 100 000 fmg par jours , la population n’a plus d’argent .
    Ceci explique cela

    • 20 novembre 2015 à 13:48 | Rakotozafy (#1655) répond à betoko

      Vous ne vous êtes pas demandé pourquoi ce marasme ? Vous ne pensez pas que le DJ y est pour quelque chose ? A moins de continuer dans votre logique que c’est la faute à R8 ?

      J’ai donné une explication, comme quoi la population augmente de 3%, la croissance de 2%, l’inflation de 7 %, c’est obligé que le niveau de vie diminue.

      Ce que vous décrivez c’est la conséquence directe de la situation économique

    • 20 novembre 2015 à 16:34 | betoko (#413) répond à Rakotozafy

      Est ce que vous vous êtes posé la question , qui a provoqué la crise de 2009 -2013 ? Certainement pas ANdry Rajoelina .

    • 20 novembre 2015 à 17:17 | Rakotozafy (#1655) répond à betoko

      Peu importe les circonstances qui ont conduit à ce coup d’Etat, quand on prend le pourvoir avec les promesses de faire mieux, on fait en sorte que ce qu’on a promis soit réalisé, pourquoi ce n’est pas fait ?

      Au contraire on a dégradé la situation durant pratiquement 5 ans, ce n’est quand même pas la faute à R8 qui n’était pas là ou d’autres acteurs ?

    • 20 novembre 2015 à 17:49 | betoko (#413) répond à Rakotozafy

      Désolé mais Marc Ravalomanana pendant son exile a tout fait pour saboter le régime de transition , vus les vas et vient des membres de la SADEC . Marc Ravalomanana voulait les manipuler mais cela n’a pas fonctionner , raison pour la quelle la transition a duré presque 5 ans
      Deux ans auraient suffit largement , ce que souhaitait Andry Rajoelina

    • 20 novembre 2015 à 18:08 | Dadabe (#9116) répond à betoko

      Le petit Dj est désormais une victime du méchant RA8 !!!! Une thèse idiote mais à laquelle certains fanatiques adhèrent pour d’obscures raisons et une autre plus claire : ils ont cru en Rajoelina, ils se sont déguisés en orange, ils ont cru le grand soir arrivé... Comment admettre s’être trompé à ce point ? Pourtant, un coup d’Etat (une évidence que toute la communauté internationale reconnaît, à part vous et vos semblables) manipulé depuis la France par un ancien dictateur trop heureux d’’avoir une gentille marionnette à sa botte, cela aurait dû vous rendre prudent... Mais non. C’est à cela qu’on voit les cons. Vous en êtes un, et un beau spécimen.
      PS - Faut-il pleurer d’apprendre que le petit Bac-8 a dû piller le pays durant 5 ans au lieu de 2 ? Ca va ? Il s’en est remis ? Et pendant ce temps-là, RA8 qui téléguidait depuis l’Afrique du Sud la destruction de ses magasins Magro et de ses usines Tiko. Le grand fou qu’il était !
      PS (2) - La psychiatrie a fait des progrès. Un petit traitement médicamenteux pourrait vous aider...

    • 21 novembre 2015 à 10:45 | Rakotozafy (#1655) répond à betoko

      Vous en êtes encore là ! C’est à cause des autres si on ne réussit pas ?

      Ce vous voulez à propos de R8, ce qu’il se soumet après qu’on l’ait chassé du pouvoir, qu’on ait détruit tous ses biens ?

      Et à coté vous admettez que les 4 grosses fortunes du pays ne soient des Gasy d’origine ?

      Le DJ serait resté au pouvoir jusqu’à la fin de sa vie si la CI ne l’a pas empêché, car personne ne voulait admettre qu’on prenne le pouvoir par la force.

      Pourquoi Hery ne réussit pas ? Parce il traine une casserole derrière lui, il a participé à la destruction du pays, comment voulez vous que les Investisseurs viennent en constatant que même un originaire du pays s’est vu détruire tous ses biens sous pretexe qu’il a réussi ?

  • 20 novembre 2015 à 15:40 | I MATORIANDRO (#6033)

    Lany andro eo ampisangiana takotra toy ny boka mangala-pihinana ty fitondrana mitanjaka natsangan’dr’Isandra sy ny forongony ty !

    Mangataka etsy, mangataka eroa ! Efa lany henatra otran’dr’Isandra sy ny forongony ka lanitra tsy hianjera no tohanana !

    Vitao tsara daholo aloha ny fametrahana reo andrim-panjakana rehetra de ho hitantsika eo ny tohiny !

    Tontoim-bitana ve ny vahoaka Malagasy sa ny mpitondra no tsy mahay mipetraka eo ambatoambo ?????!!!!!

    Tanisa, tanisa lalaon’Imerina,
    Tanisa tanisa, miverimberina !
    ....

    Samia velon’aina !

  • 20 novembre 2015 à 16:41 | diego (#531)

    Bonjour,

    Comment redemmarer l’économie ?

    - Un, le pays doit instaurer la stabilité politique.

    - Deux, il faut que les politiciens soient capables de gouverner le pays, autrement dit, le pays doit être gouvernable. Et c’est seulement en ce moment qu’on pourrait exiger une bonne gouvernance et envisager de lutter contre la corruption.

    - Trois, il faut s’attaquer aux réformes. Une réforme conjocturelle et une réforme structurelle !

    - Et enfin, quatre, il faut que le gouvernement favorise, instaure un climat de confiance pour les affaires. La lutte contre la pauvreté ne se décrète pas. La pauvreté ne reculerait pas tant que le pays n’arrive pas lutter efficacement contre le chômage. Pour lutter contre le chômage, il faut que le pays soit capable d’attirer des investisseurs, et des entreprises. La diminution de chômage sera effective quand les entreprises auguementent leurs effectifs !

    Mais que le président le veuille ou pas, il doit avant tout réaliser, je l’ai dit le lendemain de son élection que les problème de son régime ne sont pas la CI ou les bailleurs des fonds ou les pays qui veulent investir à Madagascar :

    - mais la NON réconciliation et un pays Ingouvernable.

    Autrement dit :

    - la situation politique du président. Il n’a pas de majorité politique, par conséquent, il ne pourrait pas gouverner. Le pays n’a pratiquement plus des institutions en état de marche, elles sont victimes de la corruption.

    L’État malgache est faible. L’ensemble des pouvoirs publics sont inexistants. Les pouvoirs sont concentrés entre les mains du président. Les gouvernants ne peuvent être qu’arrogants :

    - le pays n’évoluera point !

    Les aides vont faire du bien au pays, ils vont créer une croissance artificielle. C’est la vocation des aides. Mais elles n’ont pas vocation à créer des emplois et enrichir l’État et le peuple !!!!

  • 20 novembre 2015 à 18:58 | Razaka (#7817)

    Rowdiness verbal for nothing
    It’s almost out of Context
    So I try to be brief.

    L’imf dit :
    ‘’La reprise économique de Madagascar a été plus lente que prévue en raison de la forte baisse des cours des produits de base’’
    = > Mada n’a pas encore de production Pétrolière significative. Cela pourrait concerner la production de la Vanille or du Litchi.
    Cette remarque n’a donc aucun sens pour l’économie Malagasy.
    ** Par contre des Grandes Banques au service de la Spéculation des multinationales et non moins Actionnaires de l’IMF font le Mauvais ou le Beau Temps au sein du Marché mondial des matières 1ères (dans l’Intégration Financière de Celui-ci). Je me passerai les détails de cette démonstration, car long.

    L’imf dit :
    ‘’Il faudra consentir à des efforts soutenus de réforme pour accompagner le développement à moyen terme et mobiliser davantage de financement extérieur’’
    = > C’est un grand MOT que Mada attend depuis des décennies. L’imf connait bien la situation africaine et malagasy.
    ** Il faudra de la Stabilité politique et surtout une Constitution où Mada peut s’en adapter facilement pour faire émerger des Institutions Crédibles et Impartiales.
    ** Puis un Leadership d’Etat (qui n’a jamais existé) capable de se projeter Structurellement pour l’Avenir, avec des Programmes de development sur 15 voire 40 ans, qui viseront à modifier les tendances Négatives Actuelles en transformant les Structures économiques, Sociales et Culturelles dans le Sens du Progrès. Chez nous ils ne pensent Tous qu’à leur réélection, petits joueurs distributeurs de T-Shirt & Caps.

    The IMF is an institution which revolves the greatest Finance’s Rogue.
    It is not surprising that it is never lost, where the interest causes Setbacks Spirals.
    It’s almost an AFD (Arena Financial Delinquency)
    Africa’s Incompetence adapts to follow the same way, even if it leads to Disaster.
    It is not tomorrow that Africa will come out of the hole.

    Future will tell us, but it will be too Late

    • 20 novembre 2015 à 22:12 | caro (#7940) répond à Razaka

      Bonsoir Razaka,

      « Puis un Leadership d’Etat (qui n’a jamais existé) capable de se projeter Structurellement pour l’Avenir,… » :

      Parmi ceux qui étaient aux commandes, nous avons eu comme intellectuels Ratsiraka et Zafy avec Ratsirahonana, puis actuellement Rajaonarimampianina. Mais quand vous voyez un peu comment ce pays a été ou est dirigé, vous arrivez inévitablement à la conclusion qu’ils n’étaient ou qu’il n’est pas à la hauteur.

      Le premier inspirait un réel espoir à ses débuts, mais il était vite dépassé par des ambitions personnelles utopiques voulant créer un Madagascar qui ne tenait pas compte du real politique et du contexte national et international qui ne s’apprivoisent pas par de simples désirs ou de bonnes paroles en surfant sur des effets de mode comme lui-même l’avait reconnu.

      Pour diriger un pays, en voulant établir une égalité au sein du peuple en prenant des mesures ségrégationnistes par quota en fonction de la région d’où vous êtes originaire, n’engendre que le désordre total que nous vivons actuellement dans le fonctionnariat, dans l’armée,… qui ne sont que des structures non productives au contraires, des charges pour le peu de secteur qui produit des richesses.

      Le deuxième, avait à peu près la même conception ostraciste de certains composants de la société malgache, en plus de l’incapacité à s’adapter à un contexte qui, bon gré mal gré, devait être pris en considération en l’absence de la capacité du pays à se financer. Pas de cap, tout se pilotait à vue sans songer à voir plus loin alors que la conduite des affaires de l’Etat doit impérativement s’arrimer aux trois termes court, moyen et long.

      Il est dès lors tout à fait normal que du point de vue économique, il ne fallait pas s’attendre à grand-chose.

      Le troisième, comme tout le monde le connaît, n’ayant jamais eu l’onction de la bénédiction du vote populaire, s’était évertué à courir dans toutes les allées du pouvoir pour distiller partout des venins administrés à des doses telles que chaque dirigeant du pays qui l’avait pris comme Conseiller s’alignait à ses avis sans penser au lendemain.
      Mais il faut reconnaître que lorsqu’on a affaire à une personnalité ayant ses connaissances et ses bras longs, et surtout lorsqu’on se trouve aux manettes sans que l’on ait été formé pour, le piège peut très vite se refermer.

      Il en résulte que dans l’ensemble, les conseils qui provenaient de cette personne consistaient davantage à des filouteries qu’à de véritables recherches de développement du pays.

      Sans faire découvrir ce que nous vivons au quotidien sous nos yeux, il n’y a pas grand-chose à dire au sujet de l’actuel Président : il parait pire que les précédents : deux ans de pouvoir et pas la moindre perspective à l’horizon.

      De ces quatre personnes, on en conclut que les intellectuels qu’il(s) sont/est ne répondaient pas aux missions pour lesquelles le pays les attendait.

      Doit-on en conclure qu’il faut confier la gouvernance à des non intellectuels ?

      Je me garde de me lancer dans des appréciations susceptibles d’aller vite en besogne pour y répondre.

      En effet, si l’on prend le cas de Ravalomanana, l’on sait que le pays avait un taux de croissance jamais connu à Madagascar. L’on peut estimer du coup que son esprit de self made man y était pour quelque chose, mais est-ce suffisant pour lui vanter toutes les qualités d’un bon dirigeant ?
      C’est un peu faire du raccourci quand on y consent car la confusion dans l’affaire de l’achat de l’avion présidentiel atteste que l’esprit de loi ou de l’orthodoxie dans un domaine précis n’est pas forcément un réflexe.

      Pour prendre le cas de Rajoelina,, il n’y a pas grand-chose à évoquer avec son incapacité totale à diriger un pays à part dénoncer les travers de son adversaire pour s’y livrer à son tour corps et âme une fois le pouvoir confisqué après avoir promis tout faire changer en six mois de temps.

      Je reste convaincue que pour mériter de diriger un pays, la première des choses c’est d’abord l’élection démocratique avec un minimum de connaissance préalablement définie.
      Des élus qui savent à peine lire à qui on confie les affaires de l’Etat en comptant seulement sur la compétence de leur entourage ne sont pas capables d’apprécier par eux-même les situations sur lesquelles ils doivent vite se prononcer et préconiser des mesures.
      C’est une condition essentielle si l’on veut progresser et favoriser le développement du pays, en particulier sous l’angle économique.
      Notre problème à Madagascar, c’est que sous des prétextes tirés de tout un ensemble démagogique dont celui de l’équilibre régional, entre autres, on ne valorise pas les compétences à leur juste mesure au profit d’autres raisons dont l’invocation ne profite qu’aux politiciens avides d’intérêts personnels.

      Cordialement.

    • 20 novembre 2015 à 23:27 | Razaka (#7817) répond à caro

      Hi there Caro

      Comme d’habitude je ne suis l’inconditionnel de personne ici comme Vous.

      Donc sans être ni ZD ni TIM, pour moi Marc Ravalomanana était le seul PRM qui avait fait quelque chose dans le domaine de l’économie et du development. Qui plus est, n’ayant pas fait de longues études, il avait su introduire une autre façon de faire, un tout petit peu en dehors des sentiers battus.
      Le problème c’est qu’une bonne partie de l’économie fait toujours partie de celle du Comptoir où la notion de ‘Social Responsibility’ n’a pas été très présente. Car toutes les couches sociales n’ont pas pu bénéficier du fruit du development. Le petit peuple n’est toujours pas Acteur de l’Economie.
      Car faute de formations des Jeunes ou des moins Jeunes et en tout cas, aucune initiative d’industrialisation réelle de Mada. Or une grande masse de la population rurale est aussi très loin des hautes Sphères centralisées.

      Caro, je pense que c’est une maladie des Etats africains et malagasy, car une Croissance même à 2 chiffres ne veut rien dire si elle n’arrive pas à éradiquer la Pauvreté et surtout si c’est aux Malades d’acheter même les antiseptiques comme l’alcool à l’Hôpital.
      Aucune décentralisation effective n’apparait même pas à l’horizon.

      Caro,
      Des Intellectuels capables, nous en avons à Mada, même parmi les Jeunes car il ne faut pas non plus les sous-estimer.
      Le problème c’est le : COMMENT peuvent-ils s’introduire, celles et ceux qui sont capables pour redresser le Pays, dans l’Absence des Institutions Dignes et Fortes ??
      Où les élections qui doivent se faire dans les règles les plus démocratiques, sont encore impossibles à Mada !!!
      Les Institutions dignes et efficaces n’existent pas (Justice-Armée-Intérieur- Finances … …), pour une Stabilité politique pérenne. Il n’y a donc même pas de Gouvernance au sens propre comme au figuré.

      Mais comment les Commencer alors ??
      Si ce n’est pas possible avec des Vraies Elections démocratiques, ce serait avec une Révolution par le Peuple ??

      Caro, You’re the Eldest Model here … … for me.

      Cordialement

  • 20 novembre 2015 à 19:00 | diego (#531)

    Bonjour,

    Dans un pays, aussi pauvre et institutionnellement désorganisé, et dans lequel l’État n’est plus en état de jouer aucun rôle, la ou les solutions ne sont pas et ne seront pas économiques :

    - c’est avant tout Politique.

    La plupart du temps, la logique économique des institutions internationales ne tiennent pas compte de la réalité économique locale. Dans ce cas, il y aurait forcément une différente appréciation de ce que l’FMI appelle une lente reprise économique et la véritable situation économique du pays.

    Les fonctionnaires du FMI dénoncent, à juste titre, la corruption et la lacune d’une bonne gouvernance. Un pays ne peut pas lutter contre la corruption et ne pourra pas instaurer une bonne gouvernance si l’État est inexistant et les Institutions sont fragilisées, désordonnées. Il serait donc plus intelligent et probablement une bonne chose, surtout, politiquement, mais aussi économiquement pour Madagascar que le FMI et les bailleurs des fonds traditionnels aident le pays à instaure rapidement les autorités de l’État partout dans tous les territoires.

    Si l’FMI et les bailleurs des fonds arrivent à oublier que Madagascar est avant tout un pays agricole, c’est-à-dire que bien plus que la moitié de sa population vit de la terre, la crise ne peut que s’aggraver. La pauvreté va continuer à s’aggraver. Et n’oublions pas qu’il y a peu de travail qualifié dans le pays. Et le pays n’est pas dans la capacité économique d’en fournir et de former des travailleurs qualifiés pour occuper cette place.

    Dire comme c’est écrit « Rehausser la croissance et réduire la pauvreté » n’a aucun sens, du moins du point de vue économique. Cela ne veut absolument rien dire. Il faut que les fonctionnaires du FMI cessent de nous raconter des âneries. Pour rehausser la croissance à Madagascar, il faut être simultanément agressif sur deux fronts :

    - un, identifier les besoins de la population et y investir massivement, c’est à dire, dans les demandes et besoins locaux. Autrement dit la terre et FIOMPIANA ;

    - et deux, favoriser la venue et l’installation des entreprises privées et bien évidement il faut favoriser et facilité la venue des investisseurs étrangers.

    On ne peut pas indéfiniment négligé et ignoré la population locale si on considère que la croissance économique et réduire la pauvreté sont liés, et ils sont liés bien évidemment !

    Et la venue des investisseurs privés et éventuellement l’augmentation des demandes de ces entreprises ne profiteraient pas aux Malgaches que lorsque Madagascar serait capable de fournir des travailleurs qualifiés ou qui satisferaient les demandes des entreprises.

    Il y a donc des choses qu’on peut faire tout de suite, que le gouvernement peut enclencher rapidement, et il y en a d’autres qui demandent un peu plus de stratégie économique, de patience parce que cela demande des reformes structurelles lourdes et ne seront pas toujours compris par les Malgaches. Mais il faut expliquer aux gens et dans le même temps, il faut savoir soulager les besoins immédiats de la population :

    - médicaments, maitriser les prix des denrées que les Malgaches utilisent tout le jour, sécurité, etc...

    • 20 novembre 2015 à 23:25 | diego (#531) répond à diego

      ....et il ne faut jamais oublier que l’économie déteste l’incertitude.

      Un gouvernement dictatorial qui sait imposer la stabilité et donner la certitude que son pouvoir est stable aurait la confiance des investisseurs. Mechaniquement les investisseurs viennent en nombres et le chômage pourrait bien être stabilisé....bien évidemment si la situation politique serait humanitairement acceptable pour la CI.

      Si on veut se développer il faut accomplir le boucle du cercle vertueux :

      - Capital, Confiance et Travail !

      Le président veut obtenir le « Capital » sans être capable de donner la « Confiance » aux investisseurs, comment pourrait-il jongler le chômage s’il n’y a pas des créations massifs de travails ?

      Et cela s’apprend, cela ne s’improvise pas !!!!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 229