Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 12 décembre 2017
Antananarivo | 20h35
 

Société

Destruction de maisons à Ankadimbahoaka

Légitimité et/ou légalité dans la question foncière

mercredi 21 mai 2014

Le ministère d’État en charge de l’Aménagement du territoire, des Infrastructures et de l’Equipement dirigé par Rivo Rakotovao, est mis à l’épreuve de l’actualité sociale. À Ankadimbahoaka, une cinquantaine de maisons devaient être détruites pour construction et occupation illégale de terrain appartenant à autrui. Les opérations de destruction n’ont pu être conduites à terme en raison d’une opposition acharnée manifestée par des occupants des maisons à détruire et des riverains qui se présentent comme « victimes » d’une décision de justice, dont le bénéficiaire est le groupe FILATEX dirigé par un « karana ». Malgré l’usage de bombe lacrymogène par les forces de l’ordre, l’exécution de la décision de justice a dÛ être interrompue ; des députés de la capitale sont intervenus en faveur de la suspension de l’exécution de cette décision qui a force de loi. Ce mardi 20 mai 2014, le député élu au 5è Arrondissement de la capitale, Naivo Raholdina, déclare qu’il a obtenu auprès de la Justice, la suspension des opérations de destruction, c’est-à-dire, la suspension de la décision de restitution des terrains à son propriétaire légal.

Interrogé à ce propos par la presse, le ministre d’État, Rivo Rakotoavao, est manifestement embarrassé. Il avoue que « ce n’est pas du tout une partie de plaisir que de déloger des familles mais il y a des lois à respecter », dit-il. Il laisse comprendre que l’État ne peut s’en tenir qu’à la loi, à l’état de droit et il appelle à ce respect de la loi.

Hésitant pourrait-on dire

Apparemment, le ministre d’État n’est pas tout à fait convaincu de ses dires car la situation a été proche des affrontements entre une foule en colère et les forces de l’ordre. Le danger est réel. Des agents en charge de l’exécution de décision de justice ont été assaillis et battus à Ankadimbahoaka. Les forces de l’ordre n’ont pu empêcher des hommes en colère de s’en prendre à des agents qui accompagnaient l’huissier de justice qui devait mettre en œuvre les destructions.

Le bureau du fokontany d’Ankadimbahoaka a même été saccagé et la foule est à la recherche du président du fokontany pour lui demander des comptes. Le président de fokontany est accusé par les « victimes » de la destruction de logement, de complicité avec le propriétaire du terrain. L’on sait de par la presse que le président de ce fokontany avait été démis de ses fonctions depuis le premier tour de la présidentielle pour des raisons relatives à l’établissement de la liste électorale ; autrement dit, le fokontany n’a pas de président de fokontany depuis plusieurs mois. En fait, d’après les députés venus à la rescousse de la centaine d’individus désormais sans abri, l’affaire ne touche en rien le président de fokontany.

Incompétence ou tâtonnement ?

Les habitants d’Ankadimbahoaka évoquent le droit à la terre, un droit légitime des Malgaches sur ses terres. Des députés réclament le droit d’un délai de sommation. Les autorités judiciaires et leurs auxiliaires auraient dû accorder un délai de 72 heures aux occupants pour déménager, disent-ils. Ils appellent à l’intervention de la ministre de la Population et ne se sont pas empêchés d’évoquer les comportements des anciennes ministres, Vaomalala Olga Ramaroson et Nadine Ramaroson qui, en de pareilles situations, étaient toujours auprès des « victimes de destruction de maison ». D’autres revendiquent tout simplement la révision de la décision de justice et mettent au devant de la scène, « un accaparement des terres par ce karana qui serait propriétaire d’autres lotissements plus importants à Laniera et ailleurs dans la partie nord ouest de la capitale ».

La question foncière est loin d’une perspective de contribuer à l’apaisement social. Dans la même journée de ce mardi 20 mai 2014, d’autres maisons d’habitation sont en cours de destruction dans le quartier d’Ambatoroka, pour occupation illégale de terrain que le propriétaire légal réclame.

Recueilli par Valis

57 commentaires

Vos commentaires

  • 21 mai 2014 à 09:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « Toutes décisions de »JUSTICE« durant la période de »TRANSITION,à Madagascar,devraient être suspendues« .,sauf pour les crimes de sang et kidnapping d’enfant= »Condamnation à mort imméfdiate",sans appel.
    C’était une période illégale.L’Etat n’existe pas.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 21 mai 2014 à 09:41 | Turping (#1235)

    - On demande l’état ,la justice ,le député Raholdine si l’état de droit est de retour depuis l’élection de Hery Rajaonarimampianina ?
    - Cette histoire d’expropriation c’est la loi de la jungle s’il n’y a pas eu un compromis d’accord ,d’achat entre la société FILATEX et les propriétaires démunis de leurs biens .
    - Les « karanas » à Madagascar corrompent beaucoup en achetant les Hommes politiques ,en construisant illicitement des terrains qui ne leur appartiennent pas.
    - L’argent écrase toujours les plus démunis .

    - On a dénoncé la colonisatiuon à l’occidentale sans se remettre en cause souvent la colonisation indo-pakistanaise ,l’effet néfaste de la mondialisation aveuglante sans contrôle ,sans protectionnisme des produits chinois ,etc...

    - Les Karanas ,les Sinoas contrairerement aux malgaches sont solidaires entre eux contrairement aux malgaches en général .Je crains fort avec l’histoire de « fric »,de corruption ,que la bataille ne soit perdue à l’avance pour les familles plaignantes d’autant plus que « les machines » pour détruire ont été déjà mises en route ,.....avec cette histoire CORRUPTION ,le pays n’est pas encore sorti de l’auberge .Avoir Raholdine comme député c’était déjà la honte quand il était au pouvoir de la transition.

    • 21 mai 2014 à 12:46 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Turping

      Encore une fois (devenu hélas un ’pléonasme’) appliquer une décision de justice concernant LA destruction des constructions et occupations ILLEGALES
      de terrain appartenant à autrui entraine des réactions violentes de la part des occupants

      Et je ne comprends pas tres bien Turping quand il ènonce que l’argent écrase toujours les plus démunis

      Car c’est depuis le fameux slogan Fanjakan’ny madinika qu’une anarchie s’est implantée à Madagasikara concernant l’appropriation des terrains

      Ces ’madinika’ sont t’ils au courant que ce slogan n’a aucune valeur juridique ?

      Sinon est ce que des politicards sans scrupules ne manipulent t’ils pas ces ’pauvres gens’ dans le seul but d’entretenir un electorat d(ignorants ??

      Il a été entendu pendant les campagnes électorales legislatives des mots comme : si vous votez pour mon adversaire vous serez expulsés de vos maisons !!!

      Voyez ces députés qui se sont précipités pour voler , soit disant ’ au secours de leurs ouailles !!

      Demandez donc à l’autre rastakouére de l’assemblée nationale malagasy comment il a embobiné des habitants des bas quartiers à voter pour lui

    • 21 mai 2014 à 13:34 | Turping (#1235) répond à Rakotoasitera Fidy

      Fidy,
      Deux hypothèses sont plausibles dans cette affaire.

      - Est ce que la dénonciation , « les occupations illégales » de terrain appartenant à autrui tient t-il vraiment débout ? ou est ce que c’est une vice de forme pour dissuader les plus vulnérables ?

      - Une cinquantaine de maisons ,de bidonvilles ,c’est pas mal quand même .Soit disant la société FILATEX a fait semblant de fermer les yeux ,laisser les pus démunis squatter sur son terrain pendant « x » années jusqu’à ce qu’elle se rende compte que le quartier a de la valeur .Pourquoi ne pas réclamer le palais de la reine ? pour dire que le palais de la reine appartenait à Rajabaly ?

      - L’histoire de squatter un lieu ,un endroit n’est pas une hypothèse à écarter mais vu l’envergure et le nombre des maisons à raser ,un « karana » filou ne laisse jamais un acte de gratuité pendant un certain moment pour réclamer enfin son terrain après avoir fait un acte charitable !cela m’étonnerait.

      - Il y a un trafic d’influence ,de conflits d’intérêts dans cette histoire ,vu l’emplacement du terrain bien situé à Akadimbahoaka pour les affaires.

      - Comme j’ai dit ,l’argent a du pouvoir ,il se pourrait que les businesmans karana Indo-pakistanais voulait obtenir ce terrain à n’importe quel prix .Les autorités locales ,la justice,y compris le député ,Ministre ....ont du mal à trancher et n’hésitent pas à faire l’expropriation (une hypothèse possible),beaucoup d’argent circulent derrière .

      - Le plus choquant ,si le fait d’occuper illégalement le terrain d’autrui n’est que du mensonge ,c’est quand même dégueulasse de voir encore la pratique mafieuse sans contre partie .

      - Dans les pays dévéloppés si l’état veut élargir une route ou faire un projet quelqconque sur un terrain appartenant à autrui ,il propose ,achète ce terrain pour trouver un compromis.

      - Méfiez -vous car beaucoup de terrains sont vendus deux fois à 3fois avec ou sans l’accord du vrai propriétaire (falsification des papiers ou non présentation du titre de propriété).
      - Le service du domaine est aussi corrompu ,l’argent fait la loi.

    • 21 mai 2014 à 13:51 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rectif :...plus...voulaient...

    • 21 mai 2014 à 18:52 | hrrys (#5836) répond à Turping

      Ma réponse est non.Ces karana savent bien manipuler les agents de l’état.Imaginez ceci Turping:ils ont acheté qlq 100aine d’ha

    • 21 mai 2014 à 18:55 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      les cloturer pour ensuite les remblayer et puis ils y ont construit des villas qui sont estimées à 4000000ar en location et

    • 21 mai 2014 à 18:58 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      et 1200000000ar en vente.Ces lieux sont securisés..jusque là je ne vois pas d’inconvénients,mais ma question est:ont-ils

    • 21 mai 2014 à 19:01 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      vraiment payer leurs impôts ?je crois que non...Pourtant cette appropriation continue jusqu’Ambohimanambola.

    • 21 mai 2014 à 21:30 | Turping (#1235) répond à hrrys

      Si votre réponse est « Non » soit disant « les’occupations s illégales » n’est qu’une fausse rumeur pour berner l’opinion publique ,je suis d’accord cette fois-ci avec vous ,avec le raisonnement « karanas manipulateurs » ,affairistes .
      - L’histoire d’impôts ,les karanas aiment bien faire le dessous de table ,pots de vin.....ce n’est pas étonnant avec le système corrompu !

    • 24 mai 2014 à 11:18 | rakotoson (#8023) répond à hrrys

      L’ accaparement de terrains en question mérite une enquête approfondie .Impensable l’ attitude de Abdoul ... le consul du Pakistan et PDG de FILATEX de s’ approprié de toutes ces superficies incriminées en l’ espace d’ une Transition.

      D’ Ankadimbahoaka au rond point By Pass - Route d’ Antsirabe à au - demà d’ Ambohijanaka , tous les terrains appartiennent aujourd’ hui à FILATEX . Soit , des questions se posent .

      Les prix ont - ils été bradés ? Les recettes ont - elles étaient versées dans les Caisses de l’ Etat ou dans les comptes bancaires personnels des autorités responsables s’ il s’ agit de terrains domaniaux ? Les particuliers ont - ils étaient floués par une bouchée de pain. Comme dit plus haut , Abdoul va-t-il indemniser maintenant ces centaines de sans - logis et d’ autres aussi dans e même cas .

      A plusieurs reprises , et c’ est son leitmotiv , Hery R.. se plait à répéter qu’ il n’ aura aucun scrupule à sanctionner toute personne qui le mérite .QUI QU’IL SOIT ! Qu’ il se le tienne pour dit , à l’ ère de l’ internet et de la liberté d’ expression , tout se sait .Inutile de parler our ne rien dire pour attendre quelques applaudissements du public en faisant le beau

      D’ après certaines indiscrétions que les médias doivent confirmer ou infirmer dans la mesure de leur capacité , Abdoul ... est entrain de d’ abattre des maisons et de terrasser en plein centre - ville . Jusqu’ où va-t-on le laisser faire cet énergumène ?

  • 21 mai 2014 à 09:44 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ahoana hoy Itompokolahy ravony hoe : « ny tody tsy misy fa ny atao no miverina ». Mety zao zavatra ataon’ny karana izao fa alefa ! Ampiharo ny lalana fa efa lasan’ny karana io ! Sendra izay mpitantana tsy vanona mpiray petsapetsa @reto amboa razana reto ! Teneno ireo karana ireo hoe aleo hiaraha-monina io tany io e ! Izany no foto-kevitra entin’ny mpitondra ho an’zay maka ny anjara fananan’ny Malagasy ! Iareto eo fa izao no safidy nataonareo Malagasy nametrahana ireto mpitondra reto natao hiaro iero vahiny mpangoron-karena ireto sy mpanjakazaka an-tanin’olona reto ! I Ramose foana no omena tsiny fa hoe mpivarotra tanindrazana sy maka ny an’olona nefa zao efa reto fatin’alika reto no manitsaka ny tampon-doha dia jerena fotsiny ary mbola mirehareha sy mapiasa ny fahefam-panjakana koa ahazoany ireo harena sy tany maro be ireo (fitsarana, tafika, ...). Samia velon’aina !

    • 21 mai 2014 à 12:48 | Raol (#529) répond à I MATORIANDRO

      Tsy misy hidiran’i Ramose Ravalomanana ny resaka azafady tompoko, ary hita aza fa nanao zavatra hafa nangoronankarena tsy mivantana koa ramose. Nanao ny tsy mety koa ny mpitondra tetezamita sasany, niaraha-nahita. Fa izao, hitovizako aminao ny fanohanako ny MALAGASY havako, mahantra, tsy manana mpiaro sy mpanohana. Valalan’alika sanatria, ka ireo mba manana fahefana tsy sahy, mihaotra fa sao voatsoka eo raha miteny, io lalàna io foana no atao ambetiteny... nefa lalàna azo ahodin’izay manambola sy fahefana. Vola izao no miteny, vola sy harena ary fahefana ! Izany no hita. Tsy midika izany fa tokony hiaina amin’ny baranahiny isika, fa mila mijoro rehefa misy toejavatra mampalahelo toy izao. Misaotra izay olomboafidy sahy mijoro sy miaro ny vahoaka madinika. Masina ny tanindrazana.

    • 22 mai 2014 à 14:05 | Hendre (#533) répond à Raol

      Misy idiran-dRavalomanana mihintsy lay izy ka.

      Fantatrao ve fa tanim-panjakana ireo talohan’ny 2009. Dia tsy navelandRamose kitihina hiala teo ireo vahoaka ireo tamin’izany. Efa ni-squatter io tany io zany ireo vahoaka madinika talohan’ny transition.

      Nony tonga ny transition dia tsy tanim-panjakana intsony ireo tany fa lasa tanin’ny filatex. Anjaranao ny misaina.

  • 21 mai 2014 à 10:03 | nash (#4185)

    J’aurais aimé que l’auteur de l’article ait demandé aussi à Filatex leur version sur tous ces faits, et ce avant de publier l’article ; ç’aurait été du bon journalisme. J’aurais aussi aimé qu’il ne « participe » pas de ce courant actuel qui désigne les « karana » comme à l’origine de tout ce qui ne nous plait pas. Reprenez un peu l’article en changeant « karana » par « juif » par exemple et vous aurez l’impression de lire un texte pronazi de 1942... Relisez donc la Charte des commentaires de MT dans son point deux...
    Ceci dit, la question Légitimité vs Légalité est un vrai problème, d’autant plus que la légalité se démontre, alors que la légitimité est subjective. La légalité c’est un/des faits, la légitimité c’est un commentaire des faits.

    • 21 mai 2014 à 12:49 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à nash

      Merci nash

    • 21 mai 2014 à 17:02 | DanBe (#2256) répond à nash

      Clap Cap Clap
      On ne lit pas que des anneries sur ce forum
      Ouf

    • 21 mai 2014 à 19:09 | hrrys (#5836) répond à nash

      Les karanas savent bien où ils vont trouver l’argent.Mais l’inconvénient c’est qu’ils le cherchent malhonnêtement et deloya

    • 22 mai 2014 à 11:36 | Sandry (#7931) répond à nash

      Tout à fait d’accord avec vous nash ! Si l’auteur avait pris la peine de creuser un tout petit peu, il aurait découvert que cette affaire ne datait pas d’hier et que des négociations avaient déjà été entamées entre les deux parties. De plus, la partie qui se sent lésée (les « madinika ») avait déjà donné son accord et avait déjà reçu des sommes conséquentes pour les dédommager. Mais sous l’influence de certaines personnes, que je ne citerai pas le nom, ces gens s’étaient rétractés (tout en gardant l’argent déjà perçu) et claironnent haut et fort qu’ils sont la victime d’une injustice.

      Alors mesdames et messieurs les éditorialistes de MT, prenez le temps de faire une véritable investigation avant de publier, cela pourrait nuire à la renommée de ce site. Merci

  • 21 mai 2014 à 10:11 | Dépaysé (#8372)

    Pourquoi déployer encore des forces de l’ordre pour régler les litiges fonciers et/ou litiges générés par l’occupation illégale de terrain appartenant à « AUTRUI » ?
    A ce que tout le monde sache, ce terrain a été vendu (PAR QUI ?) à la Société FILATEX, appartenant à un groupe d’entrepreneurs Indo-Pakistanais, qui opèrent dans le domaine de l’IMMOBILIER. Détruire pour construire, c’est le fameux adage du Pdt HR, mise en pratique, HELAS !
    Malgré les batailles juridiques engagées entre les protagonistes, le TORT revient toujours de DROIT aux malgaches : OCCUPATION ILLEGALES, ILLICITE, ...
    - Terrains à Ankorondrano, à Alarobia situé entre « LA GARE » et SHOPRITE, à Ankadimbahoaka FILATEX, ... avec des actes de remblayage (suivant la procédure légale ou non), ... Comme auteurs : des groupes d’Indo-Pakistanais. Réfléchissez !
    - Terrain appartenant à l’Etat malgache, sous tutelle le MinAgri à Nanisana et beaucoup d’autres qu’on ne va pas énumérer ici, car ceci peut provoquer l’augmentation de la Pression Artérielle de certaines âmes sensibles.
    Bazil - 1943 a clamé plus haut de JUSTICE. Quelle JUSTICE ? A quoi sert d’en parler si ça sert à protéger les FAIBLES ? Je ne donne aucune raison à qui que ce soit, mais Quels sont les DROITS des citoyens malgaches sans se SQUATTER illicitement (cas rare en général) un terrain quelconque ? Est-ce que le SUPER-MINISTRE snobe les malgaches victimes de cette opération de destruction ? ...

  • 21 mai 2014 à 10:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « Toutes les décisions de »JUSTICE« durant la »TRANSITION« devraient être suspendues.Un Etat illégal donc décisions de »JUSTICE" illégales,illégitimes== sauf ==pour les crimes de sang et de kidnaping d’enfant=Condamnation à mort,sans appel.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 21 mai 2014 à 10:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Une loi pour interdire aux étrangers de posséder un terrain à Madagascar,à effet rétroactif,sauf par :
    - « Bail emphytéotique »....non transmissible.
    Si l’emphytéote réalise des constructions ou des améliorations ;le « PROPRIETAIRE MALGACHE »en profite,à la fin du bail,sans avoir à verser d’indemnité au locataire.
    - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE ».Point barre !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 21 mai 2014 à 11:25 | Dépaysé (#8372) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Nul n’est censé ignorer la loi cher Bazil-1943. Votre théorie sur le DROIT de ceci et de cela justifie que vous infantilisez le peuple malgache. Vous pensez que ces PSEUDO-ETRANGERS n’ont pas le droit d’ACHETER du terrain ? Ils sont tous des ETRANGERS - CITOYENS malgaches ! Vous n’allez pas abolir cette LOI sur le DROIT de CITOYENNETE. COCO cher Bazil-1943. C’est pourquoi l’Etat malgache a fermé les yeux car l’on est en face des malgaches sur PAPIER. A Madagascar, il n’y a pas à ce que je sache que des étrangers possédaient des titres de bail emphytéotique pourtant ils occupaient des terrains et propriétés diverses pendant des années et des années. Ce qui m’étonne dans le problèmes fonciers à Mada c’est qu’on ne voit que la chose sous les yeux, c’est à dire ce qui se passe à TANA. Dans les provinces même dans les régions les plus reculées, des problèmes de ce genre font remplir tout une panoplie de ... Alors, qu’est-ce qu’on attend de ce SUPER MINISTRE ? La restructuration dans le domaine du foncier devra être effective si on a vraiment la volonté de réduire les 80% des litiges en attentes de jugement dans tous les tribunaux de première instance dans tout Mada. Autre que ça, du bla bla ;

    • 21 mai 2014 à 11:58 | danza be (#8377) répond à Dépaysé

      Tout à fait d’accord avec vous. Marre des Robin-des-bois et des Zorro de salon qui, bien assis derrière leurs écrans, donnent des leçons de morale, de droit et de justice aussi fumeuses les unes que les autres. La loi c’est la loi. Il y a un état de droit à construire, certes avec ses imperfections pour le moment mais il faut bien commencer, et on ne peut pas faire n’importe quelle loi. Il y a des standards à respecter si on veut se respecter et que le monde nous respecte.

    • 21 mai 2014 à 14:06 | Dépaysé (#8372) répond à danza be

      Pourquoi clamer tout le temps de l’Etat de Droit ? Ceci n’a aucun sens si la restructuration de tous les systèmes judiciaires existant soit effective. Pourquoi je répète ce terme « RESTRUCTURATION », car Dago passe actuellement une période tout à fait particulière de sa vie : la refondation de la Nation. Cette étape est primordiale sinon des régimes qui vont se succéder ne dureront pas longtemps et on suit à ce moment là un Cercle Vicieux, l’éternel recommencement et la vie des malgaches ne fait que se dégringoler du jour au lendemain. Ce sont la Communauté Internationale qui nous exige l’Etat de Droit, mais à notre niveau nous réclamons un JUSTICE INDEPENDANTE et NON CORROMPUE. Notre idéale à nous, c’est que la balance pendue sur les palais de la JUSTICE se bascule vers les faibles INNOCENTS, les pauvres INNOCENTS, les INNOCENTS JUSTES, les grands travailleurs et bâtisseurs de ce pays, les contribuables avertis e la vie de la NATION MALGACHE, ... Plus d’autres théories valides si la notion de DROIT et la JUSTICE vont à l’encontre de la véritable « VERITE », mince pour ceux qui ont pu corrompre l’institution judiciaire mais GRAS pour les simples citoyens INNOCENTS. Beaucoup d’illustration peuvent en découler MAIS laissons les DONNEURS de leçons s’en occuper.

    • 21 mai 2014 à 14:42 | danza be (#8377) répond à Dépaysé

      Bah l’Etat de droit c’est la base de tout. M’enfin je vais pas me lancer dans une prêche qui risque d’ennuyer plus qu’autre chose, je vais juste donner une définition de l’Etat de droit pour bien situer les choses (Wikipédia car c’est le plus simple et le plus pratique)

      L’État de droit ou la primauté du droit est une situation juridique dans laquelle toute personne a des droits mais aussi des devoirs, et se trouve par sa volonté à « avoir des droits » à se soumettre au respect du droit, du simple individu et surtout la puissance publique. Il est très étroitement lié au respect de la hiérarchie des normes, de la séparation des pouvoirs et des droits fondamentaux. Il est étroitement lié au développement du constitutionnalisme. On oppose traditionnellement la notion d’État de droit avec la notion de raison d’État même s’il est évident que tout État, qu’il soit ou non un État de droit, peut être amené à faire prévaloir ses intérêts nationaux sur toute autre considération.

    • 21 mai 2014 à 15:24 | Dépaysé (#8372) répond à danza be

      Désolé de trop vous opportuner de cette façon, Ra-Danz. Ce n’est pas la définition que l’on demande souvent, mais le sens pratique - votre quotidien, quoi ! Est-ce que vous jouissez vraiment tous vos DROITS ? Vous allez me répondre par où commencer ? Le Droit fondamental - le droit de l’homme ? je commence par cette étape. Est-ce que la liberté d’Expression et liberté de Presse sont respectées ? Je ne parle pas de la Santé, de l’habitat, de l’éducation, de circuler, ... et les censures, atteintes à la vie (innocents ou non), menace et ultimatum (direct ou indirect - par mail, sms, ...), acte de banditisme déguisée, ... ?? Vous osez parler de l’Etat de droit. Qu’est ce qui se passe à l’heure actuelle dans la région de Vatovavy Fitovinany ? L’application du DINA sans l’homologation du Ministère de la Justice. Les lynchages et le SOUTHERN dans le sud de Dago ? Le police-voleur, l’arroseur-arrosé, ... J’ai pu récité toute une page d’expressions valides du type MOTS COMPOSES. Je ne vais pas m’étaler également sur la notion de CORRUPTION. Si vous suivez l’Invité du Zoma de Onitiana ayant comme invité le DG du BIANCO, qu’est ce qu’il a dit ? vue la structure du BIANCO, le système en place est complètement défaillant. Toutes les courses poursuites se terminent à mi-chemin. Alors, quel combat devra-t-on mener avec ce genre de système là ?

    • 21 mai 2014 à 15:39 | danza be (#8377) répond à Dépaysé

      Quel combat ? Faire respecter la loi voyons. Il n’y a que ça à faire. Honnêtement je ne vois rien d’autres ;-) Tous ces problèmes que vous évoquez résultent de l’absence d’Etat qui ne respecte ni ne fait respecter le droit. Trop souvent et depuis trop longtemps, l’Etat lui-même, quand il est présent, ne respecte pas la loi. Donc toute volonté, même imparfaite, à aller dans ce sens est bonne à prendre pour moi.

      Sinon on va pas s’écharper ici non ? Vous avez vos convictions, j’ai les miennes. Vous les faites savoir, je fais de même avec les miennes. On est pas d’accord sur ce point précis et visiblement on ne vas pas réussir à se convaincre l’un l’autre. Tant pis. C’est pas la vie. :)

    • 21 mai 2014 à 15:47 | Dépaysé (#8372) répond à danza be

      Sans rancune, nos points de vue converge finalement par la recherche mutuelle de ce que c’est la « JUSTICE », le vrai sens tant PROPRE que FIGURE. A plus !

    • 21 mai 2014 à 15:54 | danza be (#8377) répond à Dépaysé

      J’aime les débats qui se terminent de cette façon. C’est tellement rare. Les gens ont souvent tendance à se chauffer ridiculement derrière leurs écrans d’ordinateur. ça reste un échange d’idée. Rien de plus. On ne changera pas le monde. Tout au plus on offre aux autres un autre point de vue auquel ils n’auraient pas pensé. ++

  • 21 mai 2014 à 11:11 | Isambilo (#4541)

    Effectivement, il faudrait connaître le nom de la personne qui a vendu le terrain à Filatex. Et c’est là que nous apercevrons que c’est un Malgache.
    Une OPK ne servira à rien parce que ce sont les petits karana endettés auprès des karana plus riches qui en subiront les conséquences. Et puis c’est une méthode barbare et raciste comme dénoncé ci-dessus.

    • 21 mai 2014 à 14:28 | Dépaysé (#8372) répond à Isambilo

      C’est un « TERRAIN DOMANIAL », genre MARAIS « remblayé », autorisé ou NON. Ne vous en souciez pas, la réponse est FACILE : L’ETAT MALGACHE. Ce que vous devrez demander c’est pendant l’ère de QUI ? Ravalo, Zandry Kely, ou toute recente - le grand orateur talentueux HR ? Si l’Etat n’y est pas impliqué, qui plus peut donner des ordres pour ce grand déploiement d’EMMOREG, en faisant allusion à ce que la période de Transition est révolue. L’ « ETAT DE DROIT » est là ! Rigolo non(?).

  • 21 mai 2014 à 11:23 | danza be (#8377)

    Malheureusement, droit pénal et justice morale sont deux choses complètement différentes. Soit on veut un état de droit et on doit en passer par ce genre de drame soit on conserve l’arbitraire et on laisse des gens occuper illégalement des terrains sous prétexte qu’ils sont vahoaka madinika. Je ne connais pas bien ce dossier mais les gens dont on a détruit les maisons sont des délinquants (au sens propre du terme). Ils occupaient un terrain qui ne leur appartenait pas. La loi doit passer.

    Maintenant, je ne suis pas dupe. On est à Madagascar et la corruption est juste le quotidien de ceux qui sont censés faire appliquer la loi, en partant des juges jusqu’aux policiers. Il y a donc forcément deux poids deux mesures et les petits paient plein pot par rapport aux grands. Mais bon, la lutte contre la corruption étant de longue haleine, la restauration d’un semblant d’état de droit doit commencer et aller de l’avant. Dommage pour les victimes. Certains payent de leur vie un simple vol de rien du tout s’ils se font prendre par la populace, ceux-là ne paient que de leur maisons un vol de terrain, ce qui est un délit majeur normalement.

  • 21 mai 2014 à 11:49 | valoha (#7124)

    Ity resaka tany ity dia mandoza, ary tokony ho sahanin’ny Fitondrana ampahamendrehana !
    Eto amintsika isika Malagasy ka toa ny vahiny !
    Tsy mba misy adi-hevitra, na fifanantonana mitady vahaolana iombonana na maritra iraisana, fa avy dia miaramila + fitaovana no entina andravana ny fonenan’ny Malagasy tsy manan-katao ! Angaha rehefa tsy manana dia tsy maintsy diso foana ?
    Ny vahiny eto, tompon’io tany io ve mba nanosaka ny heviny ? Mety ve raha indray mirodona ny Malagasy miaraka @ ny famaky + anty + lefona mandroba ny karana, sinoa, vazaha manan-katao eto ?
    Tanintsika ity fa tsy azy ireo ! Asakasak’ireto manam-pahefana manapaka sy mandidy toa izao ?
    Ary tsara jerena akaiky dia ny izao ny mahakasika ireto karana, sinoa, komoriana, sri-lanke, tailande, sns...monina eto maharitra na tsia mba hanaraka ny lalana misy eto, hanaja ny kolon-tsaina Malagasy, hanaja ny fiarahamonina, hianatra ny teny Malagasy sy ny fomba - izay vao mba mahazo taratasy fipetrahana eto, ohatra !
    Toa ny rainiboto nandroaka ny jiosy tany aminy no iafaran’izy ity raha mitohy ny fitiavan’ny mpitondra vitsy ny mena miraviravy ! Tsy mety izao ! Tsy mety ! Ary tokony mitady vahaolana malaky ny samy Malagasy fa tena mametraka antsika iva dia iva mihintsy ny tranga toa izao ! Ny lalana dia tokony homba antsika lalandava ! Ary tsy hita mihintsy izay hiaina ny vahiny toa ny karana, sinoa, komoriana, mitangorona eto. Vitan-tsika Malagasy raha ny varo-damba, firavaka, trano fivarotana, fanangonam-bokatra, sns....Mety efa fotoanany angamba izao ny hodian’izy ireo any inde, sina, komoro any ! Ny mpamadika vola tonga eto dia tsara fantenina tsy hampidirana intony karazan’olona mpanalika sy mpanao trafika, mpanao kolikoly gaigilahy intony(sinoa, karana) ! Ampy izay ry mpitondra ! Mba tonga saina !

  • 21 mai 2014 à 12:15 | Vohitra (#7654)

    Io indray ramalagasy sy ny fihatsarambelatsihy mahazatra azy e !

    Mifanipaka sy mifanohitra matetika eto amintsika ny ara-dalàna sy ny ara-drariny, hala-tahaka @ lalàna vahiny foana no feno ao @ lalàna malagasy fa tsy mba misy lalàna mifototra @ rariny sy hitsiny mifanindrandalana @ fanahy sy foto-pisainana malagasy sy kolontsaina tena malagasy.

    Isika malagasy tsy miray hina sy lany andro mifanambaka sy mifandaina ampitoerana eto no mahatonga ny karana sy ny sinoa mahazo vahana ara-toekarena eto, ramalagasy tia kely, mifampialona sy matin’ny fitiavan-karena mihoatra ny fitiavany ny mpiara-belona aminy.

    Inona moa no azo atao fa dia manolotra ny teny fampiononana ho anareo rava trano e, efa manomboka mioty ny vokatry ny famatsiambola natao t@ propagandy ny sasany e, eo isika misisika foana nanaiky ilay fifidianana nanjakan’ny vola maloto sy tsy fanta-piaviana, dia izao no vokany e, aoka mba ny tsara indray no hifanodiavantsika @ ho avy e, fa ny @ ity aloha dia aza misosoka alahelo intsony e. Zakao ao fa izao hono no atao hoe tany tandalàna e.

    Mankasitraka Tompoko.

  • 21 mai 2014 à 12:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « J’ai suivi les ventes des terrains aux étrangers dans »NOSY-BE HELL-VILLE".
    C’est inadmissible.Point barrfe !

    • 21 mai 2014 à 14:20 | Dépaysé (#8372) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous voyez ça ? Vous n’allez pas jusqu’à me détester Cher ami. Si j’ai crevé les abcès (désolé d’usurper la fonction d’un médecin, je suis un charlatant) qui va le faire à ma place ? Il y en a beaucoup partout, Cher ami. INADMISSIBLE DITES-VOUS (??). Bravo, vous avez marquer un POINT !

  • 21 mai 2014 à 15:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    BBJT,

    Primo : Ce n’est pas la première histoire de ce genre car il y a aussi le cas d’un terrain appartenant au MINAGRI auparavant et on n’a pas fait un TAMTAM comme maintenant : Pourquoi ?

    Secundo : Il faut appeler par leurs noms propres les partis en conflit au lieu de généraliser pour avoir des conséquences inimaginables, en opposant tels faciès à tels faciès, car le problème n’est pas celle de la nationalité réelle des concernés mais surtout d’un complexe voir d’une frustration.

    Tertio : L’exercice du pouvoir dans notre pays gagnerait en efficacité si l’on considérait le rapport avantage/savoir/responsabilité car les présidents d’un Fokontany dispose à l’heure actuelle des pouvoirs inversement proportionnels à leurs avantages et leurs connaissances : ne nous étonnons pas de ce qui se passe (corruption, excès de zèle, etc..).

    Notre pays a dépensé beaucoup d’argent pour éduquer ses enfants et il n’est jamais trop tard pour bien faire en exigeant un minimum de diplôme pour exercer certaines fonctions de responsabilité et les rémunérer en conséquence.

  • 21 mai 2014 à 15:34 | betoko (#413)

    Ce que j’aimerais savoir par qui et par quel type de contrat ces terrains devenus propriétés de ce Karana( le karana pdg de Filatex n’ose pas sortir de chez lui depuis des années sans être accompagné de garde de corps , car il a peur de se faire kidnapper , info que j’ai pu obtenir parmi ses amis malgaches)
    Certains Karana ont pu obtenir la nationalité malgache d’une façon peu orthodoxe , j’en connais un qui a une quincaillerie entre VASACOS et Isotry , muni de ce vrai-faux document il a pu s’acheter des ha de terrains du côté du lycée français pour une bouchée de pain . Ces terrains appartenaient à des familles nombreuses malgaches héritage de leurs ancêtres les quels sont des pauvres gens analphabète facilement manipulables . En 1999 j’avais l’intention d’acheter justement un bout de terrain situé juste à côté de celui de ce Karana , et un avocat m’en avait dissuadé car il y a trop de magouilles sur cette affaire et je risque de tout perdre , ce que j’ai fait
    En faisant ma petite enquête donc, j’ai su que ce Karana a acheté un juge pour pouvoir obtenir la nationalité malgache , voulant aller plus loin dans mon enquête cet ami avocat me disait de laisser tomber car il se pourrait qu’un jour je serai victile d’un accident de voiture par exemple , ce que j’ai fait
    Aussi tant qu’un ministre de la justice , voir un premier ministre ou même un président de la république ne fasse pas le nécessaire , c’est à dire savoir comment certains Karana ont pu obtenir la nationalité malgache , les affaires de ce genre feront de temps en temps du mal à nos compatriotes .
    Entendu sur les ondes de la radio Free FM de ce main , certains auditeurs demandent qu’on remette à jour les OPK car à les entendre tout le monde en a marre des Karana , Ce n’est pas la solution , cela nous rappelle Hitler à ses débuts en 1936 , mais que faire .....

    • 21 mai 2014 à 15:51 | Dépaysé (#8372) répond à betoko

      Enfin vous voilà RAKOTOBE !
      Encore une fois qui sont ces Karana ? Ce sont des malgaches sur PAPIER. Vous n’allez plus suivre la discussion c’est parce que vous risquez d’évoquer UN DERAPAGE dans votre raisonnement.

    • 21 mai 2014 à 19:25 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à betoko

      Vous venez de soulever un lièvre betoko : l’acquistion de la nationalité malagasy

      Pour Madagasikara c’est la loi du sang , c’est à dire que pour avoir la nationalité malagasy il faudrait prouver que vos grands parents sont malagasy

      Supposez un instant que le front national obtienne le pouvoir ici en France et
      qu’il change le droit du sol en droit du sang : il n’y aurait plus de franco-malagasy , les quelque 300 000 bi nationaux devraient quitter la France

      Cette loi , malagasy , incite à la débauche , à des manipulations inimaginables

      Il y a des karana qui sont là depuis cinq générations , dont beaucoup se sont mélangés (passez moi l’expression) avec des MALAGASY PUR SANG et qui sont , à cause de cette loi inique , sans nationalité

      Et je ne comprends , pas , mais point du tout cette haine-jalousie raciste proférée par des soit disant penseurs ... malagasy

    • 22 mai 2014 à 01:49 | Radepy (#7163) répond à betoko

      Des ha de terrains du côté du lycée français appartiennent aux français ... mauriciens, chinois et malgaches qui ont construit et vendu par la suite à quelques karana fortunés.

      De là à comparer la situation actuelle à celle de 1936 est une erreur fatale mon cher betoko. Sachez que pendant cette période, les victimes du nazisme n’avaient aucune Nation pour les défendre ... ce sont les Américains ... in extrémis. Les OPK, à la limite des violences passent encore mais au-delà, ils peuvent faire mal aux uns et aux autres.

  • 21 mai 2014 à 16:33 | Midabetsy (#8062)

    Raha vao misy zava-mitranga dia voateny sy voasoratra hatrany ny JUSTICE
    Sao heverinareo fa tsy mahay mamaky teny sy manoratra ary izy ireo na koa hoe marenina.
    Amiko dia fomba entin’izy ireo maneho ny tsy hafaliany @ zava-misy eto amintsika izao ary mbola ho avy ny an’ny hafa(dokotera - professeur à l’université - .... GRAND CORPS).
    Tsy mba omena sehatra haneho hevitra izy ireo fa izay be resaka ihany no mamonjy mpanao gazety de BLABLABLA....Raha mba miteny dia voadaroka.
    HCC bizne.... tsy ianareo irery no MAGISTRAT.
    politicien sans CV :
    million d’ariary + bizne bois de rose + pierre précieuse + passe port diplomatique + 4*4+ logement + enrichissement sans cause........ +sipa
    - Magistrat 7 ans d’étude au minimum ??? médecin traitant ??? Professeur ???
    MBOLA HO AVY NY ANY HAFA FA DIA ZARAO @ MPANAO POLITIKA FOANA NY VOLAN’NY CONTRIBUABLE

  • 21 mai 2014 à 18:36 | valoha (#7124)

    Izao tranga resaka tany izao dia porofo mivaingana hita maso sy azo tsapain-tanana fa iray fototra ihany ny filoha teo aloha ANR sy ny ankehitriny HR ! Toa izay nitranga nandritra ny tetezamita ihany, na ny teo aloha ihany koa aza(R8 - fangalana/fanatotofana tany ankeriny), no mitranga ankehitriny ! Mifanalavitra t@ zay heno sy hita t@ fampielezan-kevitra avokoa ny zava-mitranga - manjaka ny vola, ny fanaparam-pahefana !
    Na ny lalana velona eto amintsika aza dia misy manampahefana milalao azy ireny mba hanitsahana ny vahoaka mpiray ra amin’izy ireo !
    Ny manitika ny saina dia - moa ve vola, toerana no ao ambadik’izao ? Sa kosa - fandrahonana ?
    Eto Gasikara isika Malagasy no mivelona ! Koa raha misy vahiny izay nampiantranoana sy nivelona t@ haren-tsika no mampiasa hery fandrahonana dia tsy tokony azo leferina ! Tokony hampiarina ny lalana araka ny izy !

  • 21 mai 2014 à 19:05 | lanja (#4980)

    Ilay tanimpnanjakana misy ny fitsarana tampony @ izao io anie efa vita ara dalàna t@ zanaka président taloha e !!! Sao dia mba tokony jerena sao mba misy kolikoly nahazoana ilay tany ara dalàna !

  • 21 mai 2014 à 20:26 | Radepy (#7163)

    Cette société écran du milliardaire pakistanais est la gangrène du pays, il est le number one dans le secteur foncier et énergétique du pays où la corruption sous toutes ses formes sont ... Achats de terrains appartenant à l’Etat ou retour à l’Etat suivis de fausses déclarations des valeurs à l’enregistrement, impôts fonciers ... surfacturation et fictive dans l’autre où le consommateur est pénalisé.

  • 21 mai 2014 à 22:16 | Mihaino (#1437)

    J’ai toujours souligné qu’il y a de bons et de mauvais Karanas comme il existe de bons & mauvais Chinois , Fotsy kibo , citoyens malgaches etc, etc ...
    Pourtant, le nombre de mauvais Karanas (indo-pakistanais ...) est largement supérieur au nombre de bons aux yeux de nos compatriotes ! Ils ne se sont jamais INTEGRES chez nous puis aiment vivre cloîtrés et il est vrai que les riches karanas aident les pauvres karanas au début de l’installation de ces derniers ! Solidarité oblige ! Ils détiennent la grande majorité des industries et des sociétés commerciales à Madagascar et avec leurs bras longs , ils ont l’audace de frapper à toutes les bonnes portes jusqu’au sommet de l’Etat ?! Ils se croient vivre dans un PAYS CONQUIS ( à l’ouest et au centre )avec le pouvoir du fric . Les Chinois dominent aussi toute la côte est et la capitale , entre autres . Les enfants métis chinois poursuivent leurs études et rares sont les enfants métis karanas qui réussissent dans leurs études , mis à part qqs exceptions ! Mea culpa si je me trompe !
    Cette question foncière reste un problème épineux et très délicat pour les Dirigeants actuels car depuis belle lurette , la CORRUPTION , arme fatale des karanas & chinois a touché beaucoup de Responsables malgaches ...!
    Wait and see ...

    • 22 mai 2014 à 02:46 | Radepy (#7163) répond à Mihaino

      Mais en supposant qu’il n’y est plus de karana ni autres étrangers au pays, qui serait alors le bouc-émissaire ? Un cercle vicieux ... ! L’exemple ougandais de Amine Dada peut nous éclairer l’esprit ...

      Il faut savoir que depuis 1972, le nombre de la population karana a diminué de 85%. Les plus fortunés ont quitté le pays pour s’installer en France, au Canada et aux Iles voisines de l’Océan Indien. Je pense que dans les dix années à venir, nous ne verrons que 1000 karana au pays ... Les chinois seront plus nombreux et atteindront le chiffre fatal de UN MILLION !

    • 22 mai 2014 à 10:36 | Mihaino (#1437) répond à Radepy

      - Avec la mondialisation et la liberté de circulation des hommes , des biens & services , votre supposition risque de ne jamais se produire !

      - En Inde, le PM récemment élu est un nationaliste pur & dur et prône haut et fort : l’ Inde aux Indiens ! No comment de ma part .

      - Je ne suis pas convaincu que le nombre de la population karana a fortement diminué de 85% depuis 1972 ?! Loin de là à mon avis .
      Certes , il y avait des partants mais les nouveaux arrivants sont très présents chez nous : « LASA VAZAHA ( na Karana), MISOLO VAZAHA (na Karana) » dit-on partout chez nous !

      - Quant aux chinois, ils sont forts aussi en business et souhaitent agrandir leur marché ?! Les produits « Made in China » inonde même le marché européen ! Inutile de rappeler leur domination en Afrique ! Il est à noter que le « mandarin » est enseigné dans plusieurs écoles & universités à Madagascar car c’est la langue des affaires avec la Chine .

      - Enfin , je ne partage pas du tout votre vision pour les 10 années à venir :
      1000 karana seulement et 1000 000 de chinois chez nous ???!!!
      Wait and see ....흧

    • 22 mai 2014 à 10:39 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Lire Les produits « Made in China » INONDENT ...

    • 22 mai 2014 à 19:55 | Radepy (#7163) répond à Mihaino

      La montée du nationalisme indien est un phénomène d’ordre religieux ... la minorité musulmane est considérée comme étrangère et doit rejoindre le Pakistan. Ce rapport de force entre ces deux communautés a certainement fait de l’Inde une République fédérale.
      A ma connaissance, le nombre de population karana vivant actuellement sur notre territoire est de 4000 à 5000 individus. Ils étaient un peu plus de 40 000 à 50 000 en 1972 ... Mais c’est bien dommage que l’INSTAT ou le Mininter ne puisse pas nous communiquer ... Le gouvernement algérien a tout récemment annoncé 100 000 individus chinois vivant sur leur territoire en quelques années. C’est énorme !

  • 22 mai 2014 à 03:24 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Toute situation foncière est attaché à l’homme depuis la création du monde. Ce n’est pas nouveau.
    Concernant M/car, Andrianampoinimerina avait des solutions pragmatiques pour éviter tout contentieux foncier. Des solutions adaptées à notre conception de la vie sociétale, à notre fameuse « Fihavanana ».

    Seulement, la mondialisation avait commencé à M/car depuis Radama I avec les Anglais, Français.
    Et on n’avait pas pu s’adapter, prévoir qu’un jour nous recouvrons notre indépendance, ...

    Effectivement, ont suivi la colonisation française avec sa législation et organisations foncières napoléoniennes inadaptées ni à notre philosophie du Tanindrazana, ni avec l’intégration de tout immigré qui deviennent facilement propriétaire foncier et s’enrichissent plus vite que les nationaux, Malagasy.

    Y a anomalies, contradictions, discordances qu’on aurait dû traiter et rectifier dès notre indépendance.

    De cet « héritage », de nos « silences », de notre « laisser aller »... le temps a joué contre nous que d’autres immigrés de l’Asie, malheureux chez eux, en ont profité pour s’installer et nous « coloniser » autrement : produits de rente, commerce, et surtout foncier ...

    Comme quoi nos responsables politiques ont du pain sur la planche pour avoir une bonne gouvernance exigée par nos bailleurs de fonds, à commencer par La France et l’Union européenne ...
    ’faut pas s’étonner que Hery Rajaonarimampianina « doit rendre des comptes » tout le temps à La France ( François Hollande et Fabius vont le « mater » sur ces îles éparses, ... si lui et ses conseillers ne maîtrisent pas le dossier ...). C’est toujours notre 1°fournisseur et notre 1°client.

    M/car est riche mais ... ne dispose pas de liquidités, de capitaux et de moyens comme la plupart des pays africains ou un grand nombre de nos grands parents.

    Sur la question foncière à M/car, ce n’est plus une question de « légitimité et/ou légalité » qui va résoudre nos développements et empêcher notre décollage (et non re-décollage) économique.
    On se base toujours sur des fondements inappropriés et inadaptés, causes d’incompréhensions, de troubles, d’insécurité, ...

    Il nous faut de grandes réformes foncières qui, qu’on le veuille ou non, va bousculer nos habitudes, nos pratiques, des pans entiers de l’économie tout en tenant du contexte actuel. Un dossier très délicat sur tous les plans.

    Sur ce plan, on attend beaucoup du 1° Ministre Kolo Roger et du seul Ministre d’Etat Rivo Rakotovao pour asseoir les bases de cette vaste réforme foncière très difficile nationalement et internationalement ( Ratsimandrava y a laissé sa vie ...).

    C’est une des clés pour sortir les Malagasy de la pauvreté et des contentieux stériles.

    Ce qui suppose de la rigueur, des sacrifices et du temps que le mandat de Hery Rajaonarimampianina ne suffit pas ... Même avec 2 mandats renouvelables.
    Demander à nos prévisionnistes économiques le temps qu’il nous faut ...

    Et, c’est une condition nécessaire avant de traiter avec La France sur les îles éparses détachées de M/car quelques heures avant l’indépendance de M/car (’faut le faire !!!) ... Le foncier de M/car ne se limite pas à nos plages sans les îles dépendantes naturellement et géographiquement ...
    C’est un autre problème en dépit de la décision de l’Assemblée générale des Nations Unies en 1980 attribuant ces îles éparses à M/car.

    Pour info., par ces îles de par le monde, La France est le 2°pays dans le monde à posséder un domaine maritime de plus de 12 millions de Km², gage de puissance dans les siècles à venir.
    Au cas particulier, La France ne va pas lâcher facilement ces îles éparses de M/car situées sur l’autoroute du pétrole.
    Ratsiraka a commencé de négocier dans les années 1980, il appartient à Hery Rajaonarimampianina de continuer ...

    Y a beaucoup à dire sur ces îles éparses que je ne manquerais pas ... Plus intéressant que les idées plus ou moins farfelues et saugrenues de nos députés ( Si j’étais Président, ... je dissoudrais vite fait l’Assemblée nationale, par un piège, quitte à refaire les élections des députés ! Sûr qu’à la sortie, çà se responsabiliserait, ... et coûterait moins cher au budget de l’Etat).
    L’Assemblée nationale n’est pas un lieu, un moyen pour s’enrichir et se servir, ne pas respecter son mandat. ’faut emmener nos députés en car pour visiter gratuitement « La Reunion » kely toute une journée, repas sur place compris ... Ils vont comprendre et en sortiront plus grand, plus mûr. proches de la réalité.

    Veloma.

    • 22 mai 2014 à 17:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Les îles éparses seraient en « CO-GESTION » France-Madagascar.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 23 mai 2014 à 01:09 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      M Basile, c’est quoi la co-gestion ?
      Votre co-gestion suppose que ni M/car, ni La France n’est propriétaire ...
      Et c’est contre la décision de l’Assemblée générale des Nations Unies dans les années 1980 qui attribue la pleine propriété de ces îles éparses à M/car.

      je ne suis ni dans les sphères du pouvoir de M/car, ni leur avocat mais pourquoi pas une INDIVISION PERPETUELLE avec La France en attendant que M/car recouvre ses droits de NU-PROPRIETE et même de PLEINE PROPRIETE ( avec l’usufruit) sur ces îles éparses selon une décision des Nations Unies en 1980.
      Ainsi, La France doit avoir au moins l’accord de M/car pour s’installer et « faire des recherches scientifiques et la sauvegarde de l’Humanité », toujours leur motif dans tout pour occulter leur prévision d’hégémonie dans le monde pour les siècles à venir ...

      La France occupe de fait et même squatte ces îles. un fait d’occupation et de possession de « meubles » où le principe de « possession vaut titre ». Alors que ce sont des immeubles. Nuances ...
      La France aussi peut jouer la prescription ... pour avoir ces « porte-avions fixes » (les îles éparses) pour contrôler l’autoroute du pétrole et pourquoi pas ne pas instituer ultérieurement des péages ...

      Il faut que Hery Rajaonarimampianina s’arme de courage et de volonté pour « dépoussiérer » ce dossier lors de sa visite en France au mois d’Août 2014. Affaire pas facile face à François Hollande et Laurent Fabius, de très fins politiciens ...

  • 22 mai 2014 à 08:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Même l’affaire d’Ankadimbahoaka est « POLITISEE ».
    Arrêtons de jouer au « FEU ».
    - « Monja F dans le SUD et SUD-OUEST ».
    - « Andry Nirina RAJOELINA dans le CENTRE -Antananarivo »
    Et demain..Où ? et pour QUI ?
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 23 mai 2014 à 03:15 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vaut mieux tard que jamais que M Basile visite son pays d’origine pour comprendre la réalité.

      S’il n’arrive pas à payer son billet d’avion A/R, on peut bien, par solidarité, le lui offrir. A 5 € / forumiste : ce serait bon !
      Sur son hébergement à Dago, aucun souci avec son carnet d’adresses et ses relations qui dépassent l’entendement.

      C’est loin de « donner de la confiture aux cochons ». Juste une modeste contribution qui fait du bien à lui et à tous.

      C’est un don susceptible de donner droit à une réduction d’impôt ...

  • 23 mai 2014 à 18:39 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    Si notre ami Karany a tout les papiers ( s’il a acheté ce terrain ) il faut lui rendre son terrain , il n’y a pas d’autre solution , on ne peux pas prendre les biens de quelqu’un gratuitement . La justice pour tous .

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 234