Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 11h28
 

Economie

Air Madagascar

Le vrai travail de restructuration va commencer

vendredi 17 juin | Yvan Andriamanga

Air Madagascar sort de la liste noire de l’espace aérien Schengen. La nouvelle liste vient de sortir ce 16 juin et Air Madagascar n’y figure plus. Le vrai travail de restructuration va commencer pour Air Madagascar si ce n’est que pour combler le déficit de quelques 76 millions de dollars de perte depuis la sanction de l’Union européenne. D’autant que les partenaires techniques et financiers ne sont pas du tout favorables au financement par le Trésor public des sociétés d’Etat comme la Jirama et l’Air Madagascar. Il est fort probable que le licenciement d’une partie du personnel devrait intervenir dans les mois qui suivent si on veut vraiment relever la compagnie d’autant que la concurrence fait rage aussi bien au niveau domestique, régional que long courrier.

Officiellement, les 1240 employés d’Air Madagascar exploitent 2 Airbus A340-300, 1 Boeing B737-300, 1 Boeing B737-800, 2 ATR 72-600, 2 ATR 72-500, 1 ATR 42-500, 3 De Havilland Twin Otter et 1 Pipper PA-350. C’est presque une centaine de personne pour un avion si on considère que tout marche bien.

Les syndicalistes frondeurs de l’Air Madagascar dirigés par Rado Rabarilala et consorts prédisent le pire pour la compagnie. Pressentant la sortie de la compagnie de la liste B, les syndicalistes ont déjà annoncé que cette décision de l’Union européenne ne résoudra point les problèmes de l’Air Madagascar qui est complètement en faillite à l’heure actuelle à cause de mauvaise gestion des dirigeants. Ce qui n’est pas de l’avis de certains, notamment de ceux qui croient en la direction générale de la compagnie nationale et en leur stratégie de relance.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 17 juin à 10:45 | ragassy (#6369)

    Bravo à l’équipe AirMad.
    PNC bientôt fermeture des tobogans et décollage pour LFPG/ CDG
    Et dire que l’ ex Pilote militant « prédise le pire ».......Enfin soyons sérieux .....

  • 17 juin à 10:56 | olivier (#7062)

    Papa Tango Charly Caribou ici Ivato Tower

    Répondez nous vous cherchons....

    Vous allez bientôt passer le Triangle social des Bermudes...

     :)

    • 17 juin à 11:11 | Jipo (#4988) répond à olivier

      « L’ Air de rien » c ’est au sol qu’ il faut chercher, il n’ a pas encore (déjà) décollé, on attend les nouvelles ceintures di siquiriti, commandées / le rat zoel à la Cine et recyclage des douaniers pour racketter + diplomatiquement ...
      Sans oublier une inauguration en grande pompe de notre cher hery avec son inséparable paire de ciseaux , et après avoir bien entendu respecté le fomba du sacrifice bovin pour la plus grande satisfaction des zanssètres .

    • 20 juin à 22:39 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Il faut pas boire au volant, Olivier ! C’est pas bien... Il vaut mieux boire à la bouteille !

  • 17 juin à 11:49 | dominique (#9242)

    bonjour , en tant que client de la compagnie Air Madagascar je suis très satisfait pour eux qu’ils soient sortis de ce bourbier et c’est un bien pour tout le pays et souhaite bonne chance a cette compagnie mais attention maintenant il faut être sérieux et gagner de l’argent pour régler les factures et un bon conseil a cette compagnie ; virez ; oui virez toutes ces racailles de personnel qui ne servent a rien ou ne servent qu’a escroquer ou arnaquer ou corrompre les voyageurs par tous les moyens c’est un scandale même a la sortie des valises aux visa ; douanes ; phytosanitaire etc , etc , etc ; qui ne sont la que pour essayer d’escroquer les passagés ; mais c’est une véritable honte dans ce pays du jamais vu dans d’autres aéroports ; il y en a minimum la moitié a virer qui ne sont la pour rien faire ; oui une chose escroquer pour se remplir les poches ........ enfin bonne chance a Air Madagascar et bon courage pour l’avenir ...et que les clients reviennent pour préserver leur compagnie afin qu’elle face un bon chiffre d’affaire avec bénéfice indispensable pour continuer

    • 28 juin à 00:23 | integral (#5596) répond à dominique

      Annexe B : Air Madagascar n’a jamais eu de problème de sécurité !

      Des moteurs qui explosent, chaque compagnie l’a vécue (en passant, on appelle ça un « compressor stall » - ce n’est pas une explosion même si ça en a l’air et que ça fait « boum ! »). Un avion qui se pose sans roulette de nez, c’est commun. Une sortie de piste, ça arrive chaque jour partout dans le monde. Ce ne sont pas des raisons valides pour mettre Air Madagascar dans l’annexe B.

      En revanche, aucune compagnie allant en Europe :
      - ne permet que l’on entre dans cette cabine avec 25 sacs plastiques en plus du sac à main et de la valisette de 15-20kg.
      - n’enregistre une majorité de retards ahurissants et récurrents sur la plupart de ses vols.
      - ne se risque à maltraiter ses clients bloqués sur une petite île, et qui doit faire le gueulard pendant des heures pour être logé dans un hôtel en attendant un vol hypothétique du lendemain. Entre temps, ces agents au sol sont introuvables et passablement désobligeants, et quand on les trouve, ils n’ont pas d’informations sur la situation.. Peu importe à quel point tu es aigri dans ton job, ne traite pas un client qui paye un service comme un déchet.
      - ne tolère qu’au désembarquement, ses passagers doivent soudoyer agents de douane. C’est quand même ahurissant, qu’une association qui envoie brosse-à-dents et ustensiles d’hygiène divers pour une localité au fond de la brousse doive donner un lot de brosse à dents au type qui contrôle à la sortie pour passer...
      - ne présente son panel de services dans un pléthore de pubs à séduction, quand ceux-ci ne sont pas disponibles à bord : IFE mort et casques défaillants. Pas de couvertures.
      - ne fait la une des journaux pour 8 kilos d’or par ci, 15 tortues par là...
      - n’envoie un président de la république ou ses ministres pour aller négocier l’acquisition d’un appareil (mais à quoi servent le staff dirigeant de la compagnie ? Oh flûte, c’est le président de la république qui dirige - super !)
      - ne sème le bordel chaque fois qu’il y a un enregistrement, pas seulement sur le territoire, mais aussi à Paris, Marseille, Johannesburg, La Réunion...
      - n’enregistre un taux record de bagages endommagés et/ou dont le contenu a été pillé.
      - ne reçoit autant de notes négatives sur FlightReport et assimilé (qu’une cellule de la commission européenne consulte régulièrement)
      - ne se hasarde à laisser le téléphone sonner, avec un système de service en ligne qui est presque toujours indisponible, et un mailing qui ne répond pas.
      - ne complique les procédures de sempiternels confirmations (à la charge du client en appels, déplacements et temps)
      - ne change le plan de vol ou retarde le départ parce qu’une personnalité publique veut aller quelque part.
      - ne demande pas à un client qui paye de changer de place parce qu’un ministre veut ce siège ou s’y sent plus en sécurité.
      - ne change pas aussi souvent sa politique de priorités (en parlant de GP, de passagers « en attente », de réservation, de priorisation de fret - qui est un prétexte qui n’arrange rien)
      - n’enregistre un taux record de vol d’effets personnels (smartphone) à bord. On a toujours cette appréhension que l’on peut ne pas retrouver toutes ses affaires à l’arrivée..
      (...)

      ... aucune compagnie, sauf Air Madagascar.

      Considérer l’annexe B comme un problème de sécurité est une erreur d’interprétation ! Tous ces facteurs bien au delà de la simple sécurité entrent en compte. L’annexe B est une claque virtuelle à l’attention des dirigeants de la compagnie, de son staff, et de tous les corps d’acteurs qui sont censés œuvrer pour le progrès dans le transport aérien et du tourisme (ACM, bagagistes, police des frontières, douanes, agences, hotels...) puisque la commission européenne ou les Etats européens ne peuvent pas virer malagasy incompétent, ils peuvent en revanche dire : « y en a marre, bloquez cette compagnie ! ». Sortir de l’annexe B veut dire « oké, en espérant que vous aviez réfléchi, on lève les sanctions, à vous de prouver votre valeur ! » C’est donc un grain de sable sur la plage devant la masse de progrès à faire. Qu’on se félicite, oké si ça berce certains dans un pseudo accomplissement. Mais quel progrès avons-nous fait depuis ? A-t-on résolu les problèmes ?

      Et par coïncidence : Qui s’occupe d’Air Madagascar ? Un corps d’élite de hauts fonctionnaires de l’État et quelques opérateurs économiques très influents, quelques officiers, et des gens arrivés là par hasard (ou pas). Qui s’occupe de la gestion des transits/frontières ? Les mêmes personnes. Qui s’occupe des douanes ? Les mêmes personnes. Qui s’occupe des promesses de projets et de progrès dans le secteur ? Les mêmes personnes.
      Normal qu’Air Madagascar soit la cible idéale de la gifle. Si on ne peut pas raisonner ta présidence autour d’une table ou lors d’un discours d’un ambassadeur, les sanctions économiques tombent, pour dire aussi à ton peuple « Hey, vous tolérez que de tels dirigeants vous gouvernent ?? Vous pensez que cette ’politiquerie’ qui semble motiver votre quotidien mène quelque part ? Tant pis pour vous ! » Le vazaha il veut une chose très précise : Ces 80% de malagasy qui constituent le JACKPOT économique, si seulement ce pays décollait, économiquement, et ça, c’est pas le vazaha qui s’y attèle, c’est ta responsabilité, à toi et moi. On commence où ? Par ne pas voter pour les mêmes têtes en 2018 ! Mais ça n’arrivera pas, la suite on la connait.

  • 17 juin à 13:13 | zaho (#699)

    Bravo à toute l’équipe ! Il faut bosser maintenant et aussi, il faut dégraisser. C’est triste, mais Air Madagascar n’a pas le choix. Le journaliste met, dans la flotte d’Air Mad, 1 Boeing 737-300. Je crois que cet avion ne vole plus et je ne sais même pas s’il volera un jour car suite à son immobilisation, Air Mad a été obligé de prendre 1 Boeing 737-800 en location et qui est très limité quand à son utilisation à Madagascar, car il peut se poser à Tananarive, Nosy Bé et peut-être Majunga. En tout cas, il ne peut pas se poser à Diégo et du coup, les malgaches originaires de Diégo, installés à La Réunion n’ont plus de vol direct entre La Réunion et Diégo-Suarez. Ils sont obligés de passer soit par Tana ou Nosy Bé pour changer d’avion à l’aller et au retour, obligés de passer par Tana, alors que les vols Réunion-Diégo-Réunion font partie des vols , à mon avis rentables, voire très rentables au départ de cette île française. Je dis tout simplement : BON VOL. Je suis tout à fait d’accord avec vous concernant les fonctionnaires malgaches qui travaillent dans les aéroports. Ils sont la HONTE de ce pays et ils n’ont même pas honte pour ce qu’ils font.

  • 17 juin à 16:35 | atavisme premium (#9437)

    Pour que puissions continuer à voyager gratuit ,nous les plus beaux et les plus forts de Mada ,les fotsy et Compagnie ,il faut virer tous ces mainty.
    Ces gueux qui nous empêchent de transporter notre or,nos pierres précieuses ,etc,etc..
    Il faut mettre tous ces gens en prison et fissa !

    Le comité de défense de la caste fotsy !!!!

  • 17 juin à 19:26 | olivier (#7062)

    « Le vrai travail de restructuration va commencer »

    AH

    Oula...

    Non ?

    Sans déconner ?

    Non...

    Suis en panique..aidez moi...

    Non...

    Rassurez moi car on m’a dit que papa noel existe...alors le vrai travail de restructuration doit exister aussi

    AHHHHHHHHH

    mais que font les patriotes ?

    • 17 juin à 19:46 | olivier (#7062) répond à olivier

      ARLETTE ?

      A MALIBU ?

    • 20 juin à 22:40 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Au risque de me répétér cher am : faut pas boire au volant, c’est pas bien. Il vaut mieux boire à la bouteille !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 450