Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 20h45
 

Socio-économique

Peste

Le tourisme risque d’en être victime

jeudi 27 novembre 2014 | Léa Ratsiazo

Le secteur touristique risque d’être la prochaine victime économique de la propagation de la peste à Madagascar. Apparemment, certains représentants du corps diplomatiques et des bailleurs de fonds ne croient pas trop au propos du Premier ministre et ministre de la santé Kolo Roger, qui vient de déclarer que tout est sous contrôle à propos de la peste à Madagascar. Moins de 24 heures après la rencontre avec le Premier ministre pour les rassurer, la Fédération de la Russie sort un communiqué officiel pour déconseiller à ses ressortissants de visiter la Grande Ile, à cause justement de l’épidémie de la peste qui est en train de se propager et qui est hors de contrôle selon la Russie. On croirait qu’elle parle de l’Ebola car tous les grands pays font de même avec l’épidémie de l’Ebola qui sévit dans la partie ouest de l’Afrique. Les médias étrangers, comme France 24 ont déjà passé l’information en boucle ce qui n’est pas du tout du goût du ministre de la santé.

Pour le moment, les impacts ne se font pas encore sentir au niveau des réservations pour les opérateurs touristiques. Néanmoins, ceux-ci rassurent les clients sur les mesures prises pour contrer la maladie qui est guérissable et qui est circonscrite dans certaines zones.

Car, apparemment, la peste, une maladie du moyen âge fait autant peur à certains qu’Ebola aujourd’hui. Ceci en raison de la mauvaise communication et de la non prise de responsabilité à temps. Mieux vaut tard que jamais, le ministère de la santé en collaboration avec la circonscription scolaire d’Analamanga est en train de mener une campagne de sensibilisation auprès des jeunes élèves de toutes les écoles primaires publiques de la région pour les inciter à préserver l’hygiène et la propreté pour lutter contre la peste. Cette campagne est à mener dans toute l’île selon le ministère de la santé qui réitère que le traitement de la peste est gratuit et qu’il faut se dépêcher de consulter les médecins dès les premiers symptômes suspects. En tout cas, les responsables des établissements scolaires, EPP et CEG 67ha Nord ouest, ont nié avoir fait de la discrimination à l’encontre des élèves résidant à Ankasina.

54 commentaires

Vos commentaires

  • 27 novembre 2014 à 09:14 | betoko (#413)

    En tout cas j’ai remarqué une chose à chaque fois que Kolo Roger parle aux médias , il a l’habitude de tout minimiser pour essayer de rassurer la population , je pense aux îles éparses il disait je le cite" Vaut mieux perdre un peu que gagner beaucoup (sic) Au sujet de la fièvre Ebola , il disait que nous sommes prêt au cas où cette maladie arrive chez nous , et voici encore avec la peste . Mais il nous prend pour des kon ...?
    Et il y a autre chose plus grave , la fermeture de la dispensaire au seins de l’ECAR d’Antanimena la quelle rend beaucoup service aux diabétiques
    A lire sur madagate.com Selon le Premier ministre Kolo Roger (photo ci-dessus), ce 26 novembre 2014 : « On ne va pas ouvrir les centres médicaux qui ne sont pas importants. On va les intégrer dans d’autres structures ayant plus de qualité »… Ah bon ? Il se croit encore en Suisse, ma parole. La qualité ayant son prix, que les pauvres meurent donc sans plus lutter. Amen…

    • 27 novembre 2014 à 10:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE :
      - "On appelle ça :
      - « Restructuration ».Point barre !
      RESTRUCTURATION :
      - opération consistant à réorganiser ou à réaménager un ensemble devenu inadapté ;
      - action de réorganiser quelque chose selon de nouveaux principes,avec des nouvelles structures.

    • 27 novembre 2014 à 12:28 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous avez du manquer la station la plus importante ...

    • 27 novembre 2014 à 12:59 | tanguy37 (#7699) répond à betoko

      Ce n’est pas le ou les touristes qui vont etre victime,mais bien Madagascar et tous les emplois du tourisme.
      les agences de tourisme et tours operators attendent des instuctions claires et nettes du minitere des affaires etrangeres et de la santé ,avant de repondre a la demande des clients.

  • 27 novembre 2014 à 10:25 | ramaso (#7441)

    Le tourisme est deja foutu depuis longtemps avec l´INSECURITE:GRILLADE A NOSY BE de 2 FRANCAIS- COUPLE DE FRANCAIS HOTELIERS JOHANNA DELAHAYE ET GERALD FONTAINE a TULEAR et d´autres attaques contre les touristes qui sont les proies les plus ciblees des malfaiteurs,pour combler le tout LA PESTE est la aussi pour faire fuire les TOURISTES,MADAGASCAR perd bcp de ces avantages naturels qu´est le TOURISME qui ne demande pas du tout d´energie comme le carburant qui malheureusement est aussi devenu un frein cause par LA JIRAMA d´empecher les touristes de venir,MADA.est vraiment le pays champion de crises et de contrastes,c´est bien vrai qu´UN MALHEUR N´ARRIVE JAMAIS SEUL,apres LA PESTE au suivant...

    • 27 novembre 2014 à 10:33 | betoko (#413) répond à ramaso

      C’est un peu raccourci votre analyse Ramaso , Juste un exemple , le nombre de touriste à l’île de La Réunion a baissé de 30 % disait le journal l’île de La Réunion , pourtant il n’y avait pas eu d’assassinat de touriste à l’île de La Réunion depuis un peu plus de 10 ans , pas de peste non plus et l’EDF fonctionne très bien

    • 27 novembre 2014 à 10:43 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      C’est pas la fréquentation touristique qui a diminué de 30% mais la fréquentation hôtelière ! Or à La Réunion il y a d’autres structures que les Hôtels.
      Néanmoins, le problème c’est la cherté du billet d’avion et de la vie. Un touriste européen trouve des dépaysements identiques à moitié prix, alors avec la crise, il prend le moins cher !

      A Mada, tout décourage, le prix du billet, le problème sanitaire, l’absence d’infrastructures, l’insécurité galopante, la misère (eh oui la misère fait peur) !
      Seuls restent les chercheurs de rêve, touristes sacs à dos tant méprisés...

    • 27 novembre 2014 à 10:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Il y a les « REQUINS »,à la Réunion,Monsieur RAKOTOBE.
      S’ils ne peuvent pas aller à la Réunion,les touristes « moyens » viendront à NOSY-BE ou à SAINTE-MARIE parce que « Maurice » n’est pas fait pour le « tourisme populaire ».
      Que rapportent-t-ils ==VRAIMENT==pour les « Populations de Madagascar » ces fameux touristes ?
      Nous ne maîtrisons pas les économies de NOSY-BE et de SAINTE-MARIE !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 27 novembre 2014 à 10:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Sans oublier,l’économie touristique de FORT-DAUPHIN,entre la main d’un groupe étranger.

    • 27 novembre 2014 à 10:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à zorey974

      Les français moyens ne cherchent plus de l’exotisme ou d’ailleurs.
      ILS SONT DEJA SUBMERGES DES ETRANGERS ==chaque jour des marchés ou à la sortie des écoles.
      Il y a de quoi à découvrir,en France ou aux Pays limitrophes en déconfiture.(-Espagne,Portugal-Grèce-)...

    • 27 novembre 2014 à 10:55 | betoko (#413) répond à zorey974

      Je suis entièrement d’accord avec vous en ce qui concerne Madagascar
      Le pire c’est de mettre les bâtons dans les roues des investisseurs étrangers . Je voulais parler de ce mauricien qui a monté une affaire sur la sécurité des aéroports et dont il s’est fait spolier par des voyous français en accord avec le pouvoir

    • 27 novembre 2014 à 11:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à zorey974

      Pour l’histoire du prix des billets,laissez-moi rire :
      - Quand Air France veut une ligne à « bas coup »,elle a subi 15 jours de grève.
      Du jamais vue !
      Pour votre histoire du prix de billet,vous pouvez attendre encore quand les « POULES » auront des dents.

    • 27 novembre 2014 à 11:02 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Les requins n’ont jamais empêché les touristes d’aller à l’île de La Réunion . Il existe d’autres plages où il n’y a pas de requin . Vraiment vous n’arrêtez de raconter des konneries tous les jours . Je vous signale que nombreux sont les villageois qui ne massacrent plus les lémuriens car ils font venir des touristes qui les visitent moyennant un droit d’entrée
      Si le tourisme ne rapporte rien à un pays , pourquoi on en fait tant de pub et avoir un ministère du tourisme ?

    • 27 novembre 2014 à 11:06 | ramaso (#7441) répond à zorey974

      Exactement ZOREY tout decourage a MADA,tous ces agissements pour redorer le tourisme c´est peine perdue,les faits sont la,je vais repondre en meme temps a Mr BETOKO,c´est pas une analyse que je fais,je parle de la realite qu´on ne peut pas renier,a la REUNION il n´y a pas de crises comme a MADA,ils ont l´EURO la-bas,pas comme notre ARIARY qui ne vaut rien,le TOURISME est fini A MADA,il ne faut plus rever.LES SEYCHELLES-MAURICE-LA REUNION-LES COMMORES sont la pour satisfaire les TOURISTES,MADA n´a qu´a rester avec ses DAHALOS-INSECURITE-CORRUPTION,la vie continue ailleurs,et MADA descend aux enfers.

    • 27 novembre 2014 à 11:08 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et alors où est votre problème si l’économie touristique de Fort-Dauphin est entre les mains d’un groupe étranger ? A qui appartiennent les hôtels tels que l’hôtel Colbert , Le Louvre les hôtels IBIS et j’en passe .
      Savez vous que PPDA oui Patrick Poivre D’Arvor posséde une petite île au large de Madagascar entre Majunga et Nosy Be , et il fait venir beaucoup de touristes et font vivre des autochtones . C’est vrai que ce n’est pas à la portée des malgaches mais ils nous apportent des devises ,

    • 27 novembre 2014 à 11:26 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est pas faux !
      Pourquoi payer très cher un billet d’avion pour aller à l’étranger ?
      Il suffit de prendre un billet de train pour n’importe quelle grande ville française, puis un billet de transport en commun, et l’on se trouve instantanément selon l’heure en Afrique, en Amérique du Sud, en Indes, en Chine ou n’importe quel pays du moyen orient...
      Alors cette ancienne Ile Heureuse de l’Océan Indien est de plus en plus dénuée d’intérêts...

      Triste triste.

    • 27 novembre 2014 à 11:45 | ramaso (#7441) répond à betoko

      Et oü vont les devises apres ?C´est pas vers la banque centrale,ces devises vont retourner en EUROPE,c´est pour ca que le secteur touristique tenu par des etrangers n´est pas du tout avantageux pour MADA,tjrs LA CORRUPTION joue un röle partout,on peut avoir tout a MADA a partir du moment oü vous payez,toutes les portes sont ouvertes,les KARANAS ET CHINOIS en profitent bien,comment PPDA peut posseder une ile au large de MADA ?Puis vous dites qu´il fait vivre des autochtones,bien sür avec 2 euros par jour !

    • 27 novembre 2014 à 12:17 | betoko (#413) répond à ramaso

      PAS SÜR . Depuis quand vous n’étiez pas allé à Ivato ? Dés leur sortie de l’aéroport ils vont tous à la banque changer leur devise , , pas tous mais ils sont nombreux .
      Concernant cette île dont PPDE serait le propriétaire , c’était une de ses filles qui l’avait découvert il y a de cela une quinzaine d’années , mais je ne sais pas s’il est vraiment le propriétaire ou il la loue à l’état malgache . Je ne me souviens plus le nom de cette petite île .
      Possible que les autochtones ne reçoivent que 2 euros par jour , je parle du personnel de cet hôtel , mais il y a aussi d’autres produits dérivés tel que la ballade en pirogue avec les pêcheurs des environs . Pour votre information , l’hôtel est classé 4 étoiles et au départ de Tana pour passer un week end sur cette île faut débourser l’équivalent de 1900 euros billet d’avion compris . Parait que des personnalité du show biz françaises y vont comme Mylène Farmer car c’est encore un coin de paradis inconnu des paparazzi. Si vous avez les moyens , allez y prendre en photo une Mylène Farmer toute nue sur une plage déserte c’est vaut une grosse fortune en plus vous vous appelez Ramaso , même s’y rincer l’œil ça vaut le détour MDR

    • 27 novembre 2014 à 12:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - « Investisseurs mauriciens »,il faut regarder par les trous de serrure avant de leur faire confiance.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 27 novembre 2014 à 12:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à ramaso

      ramaso,il s’agit d’un réunionnais pas zorey !
      mais z....974

    • 27 novembre 2014 à 12:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Je vous crois,vue la « PERSONNALITE »,c’est le parrain de votre père pédro...
      Pourquoi pas ???une île à Madagascar,pour service rendu...

    • 27 novembre 2014 à 12:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Le reste,c’est votre problème.
      Ce que je sais,le problème des requins a fait « CHUTER » le tourisme.Point barre !

    • 27 novembre 2014 à 12:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Le tourisme à Madagascar rapporte de l’argent aux investisseurs ,certes,mais il peut déséquilibrer notre commerce extérieur parce les devises ne rentrent pas d’une façon normale.Point barre !

    • 27 novembre 2014 à 14:10 | zorey974 (#7033) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Si si il s’agit bien d’un zoreil, depuis 20 ans à la Réunion certes mais un zoreil ! Et occasionnellement touriste à Mada malgré la décomposition sociale, économique et morale qui se poursuit !

      Il faut aimer et connaître ce pays pour y mettre les pieds aujourd’hui car pour un néo touriste, cette destination est hostile sauf pour quelques aventuriers en mal de sensations... :)

    • 27 novembre 2014 à 14:14 | zorey974 (#7033) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      la crise requin a un effet négatif mais ne fait pas chuter le tourisme pour la simple et bonne raison qu’on ne va pas à la Réunion pour ses plages mais pour ses montagnes et son volcan !! Mais pour cela il faudrait connaître l’île Basile !!
      La richesse de la réunion est à l’intérieur, les plages sont juste un agrément après de longues balades à couper le souffle en montagne !!
      D’ailleurs la fréquentation hôtelière a baissé de 8% pas de 30% c’est ds le JIR de ce matin.

    • 27 novembre 2014 à 15:32 | bbernard (#6880) répond à zorey974

      Basile ignore encore que les pires requins sont à Madagascar. Ce sont eux qui font fuir les touristes. Ces requins naviguent en eaux troublent, ils ont deux jambes , un 4X4 V8, des garde du corps, un costume cravate bien tendu sur un ventre immensément gonflé, deux bras terminés par des doigts très crochus, et une minuscule cervelle qui ne possède qu’un seul neurone appelé argent. Ce sont des requins hyper dangereux.

    • 27 novembre 2014 à 15:41 | bbernard (#6880) répond à zorey974

      C’est bien pour cela que basile n’y met pas les pieds. Il prétend aimer Mada mais il le hait, il prétend connaître Mada mais il n’en connaît que ce qu’il a connu jusqu’à l’âge de 9 ans et depuis il ne connaît plus rien de la réalité du pays parce qu’il n’y vit pas et ne peut pas y retourner (because de vieux griefs) .

    • 27 novembre 2014 à 17:22 | feel35 (#8508) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      MIster Bazile ? que connaissez vous à Fort Dauphin ???
      eh oui l’energie est gerée par une societe etrangère en collaboration aves la Jirama. resultat pas une heure de delestage par an avez vous bien lu ?la ville est propre ramassage des ordures y compris les plages ,entretien des pistes service de voirie permament.... et qu’on le veuille ou pas pas mal de travail pour les habitants , tout n’est pas regle mais a ma connaissance y’a pas ca ailleurs à mada...

    • 27 novembre 2014 à 17:57 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « Nous ne maîtrisons pas les économies de NOSY-BE et de SAINTE-MARIE ! »
      A part piller vos compatriotes, terre natale et ceux qui réussissent, POUVEZ-VOUS me DIRE QU’ EST-CE-QUE VOUS « MAITRISEZ » : celle de Tana & du reste de Dago ? ? ?

    • 27 novembre 2014 à 19:03 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Et juste de rajouter, que ce sont comme / hasard les deux seules qui marchent à Dago, les deux seules que vous ne contrôlez pas , étrange non ?
      Vous ne vous etes jamais demandé pourquoi : tout ce que vous « kontrolez » part en cou-lles et ce que vous ne contrôlez pas marche bien ???
      Dur dur d’ admettre la réalité, encore la fôte aux zétranzés ...

    • 27 novembre 2014 à 21:34 | ramaso (#7441) répond à betoko

      Je n´y manquerai pas Mr BETOKO,je vais bien rincer mes yeux pour voir MYLENE FARMER nue !Sinon j´etais a MADA en 2012 FEV-MARS 3 semaines ma copine et moi sommes tombes a un tres fort cyclone GIOVANNA.

    • 28 novembre 2014 à 04:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      Povr type !
      J’ai quitté « MON » Pays à l’age de 21 ans.Point barre !
      Je connais Madagascar,plus que vous.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 28 novembre 2014 à 04:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à feel35

      Je vous crois que c’est une ville propre,même déjà==AVANT==N(oubliez pas que c’est « D » qui domine FORT-DAUPHIN.,sans compter le propriétaire de l’Hôtel de France (- ? en 1962/1963-)
      Déjà,en 1962,FORT-DAUPHIN était déjà une ville,à part.
      Pour vous faire plaisir,c’est une ville qui pourrait devenir le premier port de Madagascar et une étape incontournable pour les transports aériens des tous les « RICHES VISITEURS ».
      Sans oublier que FORT-DAUPHIN bénéficie de l’école de « SACRE-COEUR » pour former les jeunes, depuis des années,après l’ESCA.

    • 28 novembre 2014 à 12:04 | bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous avez dit vous-même avoir fui le pays avec votre père à l’âge de 9 ans. Si vous y êtes retourné ensuite pendant une courte période c’est pour remplir votre rôle d’espion de la Gestapo-Padesm, pour vendre vos compatriotes aux autorités qui étaient de votre bord. Depuis, vous êtes réfugié en France

  • 27 novembre 2014 à 11:20 | monfort (#8295)

    A quoi servent tous ces ministères ?

    Ministère de la population qui a complètement délaissé les refugiés victimes de Dahalo mais promet d’aider les ....Dahalo

    Ministère des affaires étrangères qui refuse de revendiquer les iles éparses

    Ministère de l’environnement qui est incapable de freiner les vols de bois de rose et la destruction de nos forets

    Ministère de JIRAMA qui nous coupe l eau et l électricité tous les jours

    Ministère de transport qui n a pas pu empêcher un aéroplane de violer notre espace aérienne

    Ministère de la santé incapable de lutter contre les rats

    Franchement quand finit l Independence

    • 27 novembre 2014 à 12:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à monfort

      Les « DAHALO » et les « VICTIMES » :
      Bonnet blanc,blanc bonnet.
      IL FAUT DE L’INSERTION AUX DAHALO et AUX VICTIMES.Point barre !
      Un petit rappel
      Victimes et dahalo :
      - Anosy,
      Androy,
      Atsimo-Andrefana
      - Ihorombe,
      - Haute Mahatsara,
      - Menabe,
      - Amoron’i Mania,
      - Vakinankaratra,
      - Itasy,
      - Bongolava,
      - Melaky,
      - Betsiboka,
      - Boeny :

      LES CERVEAUX SE TROUVENT OU ??
      - à Analamanga,
      - à Boeny/Sofia.
      _à Androy/Atsimo-Andrefana
      et à l’étranger....

      Malheureusement,je n’ai pas des preuves tangibles.Je laisse au fin limier de la Police Judiciaire et économique de les « LOCALISER ».

    • 27 novembre 2014 à 16:26 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous laissez au fin limier de la PJ ces affaires là ? Ce sont tous des corrompus au même titre que ces « dahalos ». La seule différence : le viol !

    • 28 novembre 2014 à 03:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      - « S.V.P »,n’allez pas trop loin au dénigrement de nos « RESPONSABLES ».
      Merci d’avance !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 27 novembre 2014 à 11:32 | kakilay (#2022)

    On a vu et entendu
    le chef suprême qui se dit vaovao :
    on s’est rendu compte
    combien même l’innovation
    et la créativité
    ne sont pas son oxygène.

    L’acteur pouvait faire illusion
    quand les paroles fussent
    celles d’un autre.

    En quoi il croit ?

    La réconciliation par la décentralisation.

    Pourquoi s’être humilié devant la terre entière,
    si c’est pour se renier
    et renier la parole
    surtout empruntée.

    On veut bien le croire
    et croire
    qu’une parole empruntée
    n’engage que son géniteur,
    mais,
    comme nous savons que
    tout Président dans ce monde n’écrit
    que rarement son discours,
    mais que la postérité
    le lui fait sien
    pour peu qu’il reçoit son aval,
    et engage du coup
    sa responsabilité.

    On a vu l’équipe gouvernemental :
    il faut être adepte du « mora »
    pour croire que
    c’est une équipe
    de sortie de crise,
    quand tout un chacun
    se cache derrière le
    « je ne suis pas responsable ».
    Pour la poursuite
    des amateurs de bois de rose,
    « on » n’a pas de preuve
    comme si tout cela se faisait
    dans un monde à part.
    Pas de trace.
    Quand le « gouverner c’est prévoir »
    consiste à dire :
    Demain sera encore pire.
    Du délestage au traitement des maladies épidémiques.

    Nous avons déjà prévu :
    le pire est pour Demain.

    On a vu le budget :
    où on ne retrouve pas
    traduit en chiffres,
    le minimalisme des médiocres.
    Pas de budget
    pour la décentralisation effective.

    Ce que ma bouche dit :
    le budget le renie.

    Pour dire quoi :
    que parler,
    d’abord et déjà,
    exige un minimum de cohérence.
    Qu’on ne peut pas dire
    tout et n’importe quoi.
    Car au tout commencement est
    le Verbe pour rassembler.
    Qu’il faut convaincre les esprits
    d’abord,
    pour que les pieds et les mains suivent.

    Il vous reste la peur :

    mais jusqu’à quand ?
    De « simples » citoyens,
    à qui on n’aurait pas oser penser
    qu’ils puissent,
    pour le moment,
    témoigner
    contre le « dossier » officiel
    d’un pouvoir tan-dalàna.

    Par ce faire,
    ils mettent en exergue
    et contestent
    une justice politique.

    Vaovao vous avez dit ?
    Mais qui croit encore
    à ce que vous dites ?

    Je crois même
    que vous même,
    et toute votre équipe,
    n’y croit un instant.

    Mampihesona ?

    Alors quoi ?

    Ce n’est point seulement
    le tourisme,
    mais
    la nation entière
    qui est victime de votre
    mode de gouvernance.

    Si ce n’est pas la nation,
    qui ou quoi
    vous tient par les fouilles
    pour persister dans cette impasse ?

    • 27 novembre 2014 à 12:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à kakilay

      Vous avez de l’inspiration avec les événements malgaches
      Profitez-en pour s’enrichir avec vos oeuvres.

    • 27 novembre 2014 à 18:05 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Oté le purace apprends à coz frantsay !
      Aou : un zoulou-sauvaze meme

  • 27 novembre 2014 à 14:24 | zorey974 (#7033)

    De toute façon la peste n’aura pas d’impact significatif sur la fréquentation touristique car de toute façon celle ci est déjà infinitésimale ! A tout casser 200 000 touristes pour une île de 20 millions d’habitants avec pourtant des atouts à faire valoir en terme balnéaire ou de paysage !(1 million à Maurice sur 2000 km2 avec pourtant rien à voir mais alors rien !!)
    Mais la qualité des infrastructures en particulier est un frein à tout développement ! Car quand il vous faut 5 jours minimum pour faire les Tsingys, en 8 jours de séjour vous n’avez pas vu grand chose. or le touriste aujourd’hui n’a pas le temps, ça doit aller vite, voir plein de choses en peu de temps. C’est sympa de faire 3 jours de piste pour rejoindre les tsingys mais on finit par s’en lasser (je parle pas pour moi mais pour le touriste européen moyen).
    Y a aussi le problème de sécurité sanitaire : le touriste si il lui arrive un pépin il veut être soigné, pas crever sur le bord de la route en attendant désespérément du secours...
    Je pourrais citer des dizaines d’autres raisons de penser que le tourisme à mada ne sera jamais qu’une niche...
    Et la peste n’est qu’un épiphénomène mais qui confirme l’état de coma désespéré (genre jules Bianchi :) )de ce pays...(que j’aime)

    • 27 novembre 2014 à 22:03 | ramaso (#7441) répond à zorey974

      Vous savez ZOREY tous les GVNTS qui se sont succedes n´ont jamais fait du TOURISME un secteur primordial economique qui rapporte gros, L´ETAT n´a jamais investi dans ce secteur donc les ETRANGERS CLEVER profitent dans cette branche et prosperent,c´est freine maintenant a cause de bcp d´obstacles:INSECURITE-DAHALO-etc.L´ECONOMIE DE MAURICE est basee sur le TOURISME,ainsi que LES SEYCHELLES,ces pays sont connus dans le monde entier pour leurs beaux paysages et la securite qui y regne,MADA n´a rien a envier a ces pays,il a aussi des paysages plus superbes et des faunes qui n´existent qu´a MADA,c´est dommage on perd du temps avec cette RN inutile,l´ETAT perd bcp ARGENT pour rien avec CES DEPUTES qui ne foutent rien a L´AN, et a demander tjrs des privileges sans fin.

  • 27 novembre 2014 à 14:50 | Turping (#1235)

    - La peste,une maladie moyennâgeuse fait sa réapparition à Madagascar s’explique sur l’ingérence étatique et aussi au niveau de la collectivité territoriale par son nom ,décentralisation n’existe pas encore effectivement sur le territoire malgache où chaque concitoyen ,les élus prennent leur responsabilité en la matière.
    - Bien sûr la peste est un reflet du non avancement collectif au dévéloppement.
    - Le fait du nom avancement du tourisme est un fait du non avancement des modernisations des infrastructures (politique de l’assainissement ,constructions e entretiens des routes ,.....) car tout se repose là même au niveau de l’amélioration des agricultures et élévages.
    - En outre le problème sécuritaire et corruption sont des freins majeurs au dévéloppement même si le tourisme est un secteur qui pourrait rapporter gros à l’état aux investissements inclusifs de tout bord pouvant bénéficier à tout le monde .Intérêts communs pour des valeurs communes.
    - Concernant lee tourisme ,si l’état joue bien son rôle pour collecter les impôts et aussi à leurs distributions pour la santé ,léducation ,l’amélioration des rendements agricoles pour sortir de la dépendance ,de l’importaton ,....ce sera une grande étape franchie en gagnant la bataille ,le dévélopement pérenne .

  • 27 novembre 2014 à 15:54 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les touristes vont ailleurs !

    On ne va pas s’ammd dans un pays sale. On va dépenser beaucoup d’argent, c’est loin et en plus on risque d’attraper la PESTE.

    • 28 novembre 2014 à 03:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Bravo Diégo !
      C’est lamentable..et honteux de votre part !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 27 novembre 2014 à 16:02 | leclercq (#4410)

    Bonjour
    Je ne crois pas que la peste maladie endémique du pays ni l’extrême pauvreté de beaucoup de Malgaches que d’ailleurs l’ETAT ne s ’en était jamais franchement préoccupé ( laissant ces lourdes tâches aux soins des organismes étrangères) n’empêcheront pas les gens qui apprécient les Malgaches de venir visiter Madagascar ,par contre l’insécurité en plus des Dahalos récemment associés aux gendarmes ( je vous laisse le soin d’imaginer la pagaille ) et ainsi que les dégradations des routes oui peuvent un être un réel frein sur le tourisme , sur ce il y en a un qui va encore se réveiller en sursaut et m’accuser de dire du mal des Malgaches , mais j’assume et en même temps celui-là n’est pas du tout de taille à me faire taire .

    • 27 novembre 2014 à 18:20 | Jipo (#4988) répond à leclercq

      Madame bonsoir .
      Il y a un point important concernant le tourisme que personne n’ effleure : la ponctualité .
      Quand il vous arrive un problème, qu’ il soit de santé, de mécanique ou simplement de vol, il n’ y a aucun moyen de regler ce problème rapidement, quand on voit des gens attendre des taxi-bé, plusieurs jours sur le bord de la route, ou dans le premier village sans aucune infrastructure, c ’est un gros problème.
      On ne sait jamais quand on part, moins encore quand on arrive !
      Un taxi brousse est toujours en surcharge, et même si vous êtes agonisant, il ne s’ arrêtera pas tout simplement parce que il ne peut pas vous prendre.
      Quand vous vous pointez dans le premier bled, il n’ y a pas de ligne téléphonique pour appeler l’ ami ou le secours, les lignes étant monopolisées par les grands hôtels et les ministères, la province peut attendre, ils n’ ont que ça à foutre ...
      Vient ensuite le problème de sécurité, et enfin d’ hygiène .
      Et c’ est avec 8 % de budget qu’ hery a l’ intention de relancer l’ économie touristique ?
      Pincez-moi , & dites-moi que je cauchemarde !
      fôte de rever ...

    • 27 novembre 2014 à 19:19 | leclercq (#4410) répond à Jipo

      Bonsoir Jipo
      Non vous ne cauchemardez pas , 3 jours pour faire 160 kms et en saison sèche !!!les routes enfin plutôt les pistes peuvent aussi bien tuer que la peste !!! toutes proportions gardées bien entendu , mais bon les braves eux empruntent l’héllico , ces histoires d’infrastructures comme le reste d’ailleurs ne font pas parti de leur préoccupation .

    • 27 novembre 2014 à 20:26 | Jipo (#4988) répond à leclercq

      55Kms / jour ?
      Vous avez des zébus de courses !
      pour la saison des pluies, ne peux que vous conseiller , le gastéropode TT, un moyen de locomotion sur qui ne déprave pas le moramora identitaire , une bonne provision de vary, les bougies solaire, et une valise de patience, pour les différents peut-etre ; ☻ ...

  • 27 novembre 2014 à 18:25 | Jipo (#4988)

    Ne détournez pas le sujet : les victimes sont bien les Malgaches et pas les touristes !
    Car si les touristes sont des victimes que dire des administrés Malagasy , & quel qualificatif pour leurs compatriotes :« dirigeants » ???

  • 27 novembre 2014 à 22:19 | alamady (#6775)

    Wir lagen vor Madagaskar
    Just Scheu (1934)

    1.
    Wir lagen vor Madagaskar
    und hatten die Pest an Bord.
    In den Kesseln, da faulte das Wasser,
    und täglich ging einer über Bord.
    Ahoi, Kameraden, ahoi, ahoi !
    2.
    Wir lagen schon vierzehn Tage,
    kein Wind in die Segel uns pfiff.
    Der Durst war die größte Plage,
    dann liefen wir auf ein Riff.
    Ahoi, Kameraden, ahoi, ahoi !
    3.
    Der lange Hein war der erste,
    er soff von dem faulen Nass.
    Die Pest gab ihm das Letzte
    und wir ihm ein Seemannsgrab.
    Ahoi, Kameraden, ahoi, ahoi !

  • 28 novembre 2014 à 12:49 | kartell (#8302)

    Que n’aurait-on pas dit et écrit si au lieu de nos amis russes , le site du quai d’Orsay avait prodigué les mêmes conseils !....mais avec Poutine, on prend des pincettes pour dénoncer un abus d’expression qui n’est en fait qu’une liberté de chaque pays à mettre en garde ou non ses ressortissants devant des faits avérés d’une situation sanitaire désastreuse.....
    Dire que le tourisme risque gros face à ce fléau qu’est la peste est un poil réducteur pour la simple raison qu’une destination séduit ou pas en fonction d’une multitude de facteurs dont les principaux sont l’insécurité et la dégradation des milieux naturels qui ont atteint la cote d’alerte.....
    L’image de marque d’un pays se mesure aux réalités du quotidien mais vouloir faire d’un seul fait la goutte qui ferait déborder le vase est réducteur parce qu’il masque d’autres responsabilités bien plus négatives aux yeux d’un tourisme bien moins naÏf que certains voudraient le faire croire et l’écrivent.....

  • 30 novembre 2014 à 12:07 | Boubou (#8657)

    Surtout pas de panique. Touristes, la grande île à besoin de vous ! Venez la visiter !! vous ne le regretterez pas ! Ce n’ est pas le moment de laisser tomber la population Malgache.

    https://www.youtube.com/user/Claudebourakoff

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 299