Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 février 2018
Antananarivo | 08h48
 

Technologie

Télécommunication

Le secteur télécommunication poursuit son assainissement

samedi 3 février | Fano Deraniaina

La date limite de circulation des téléphones mobiles non dotés de numéro de série ou IMEI sur le territoire malgache sera le 18 juillet 2018, selon Nepatraiky Rakotomamonjy, ministre des Postes et des Télécommunications. Le numéro de série ou IMEI qui diffère un téléphone de tous ses semblables, assure d’abord son identification mais aussi sa sécurité en cas de perte ou autre. On peut l’obtenir en composant tout simplement sur « *#06# » sur son appareil. L’objectif est alors double : dès que la puce est entrée dans le téléphone, on peut savoir le ou les numéros de série des téléphones dans lesquels elle a été antérieurement introduite. Cette initiative poursuit celle concernant l’obligation administrative à tout utilisateur de puce de se faire enregistrer systématiquement auprès de son opérateur téléphonique.

Bannir les téléphones portables dépourvus de numéro de série peut éventuellement être un moyen de répondre aux soucis de protéger les gens contre les attaques cybercriminelles. L’apanage du mobile banking légitime aussi cet assainissement car argent rime nécessairement avec sécurité.

Cet assainissement se poursuit aussi dans le secteur audiovisuel, douze stations audiovisuelles dont les noms n’ont pas été révélés seront fermées. Le Ministre Nepatraiky a également mis l’accent sur l’ « application uniforme » du nouveau règlement et d’affirmer qu’ « aucune forme de discrimination ou de dérogation ne sera admissible ». Il a exhorté les entreprises de presse, notamment audiovisuelles à se conformer à la légalité, surtout dans l’utilisation des licences d’exploitation.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 3 février à 16:40 | Jipo (#4988)

    Non de Dieu , c ’est sur que c ’est capital et particulièrement plus ardu d’ assainir la téléphonie, la majorité des Malgaches attendent avec impatience avec leur 2$ / jour, l’ arrivée de la 4 G , qu’ ils pourront enfin utiliser avec leurs smartphones dernier cri .
    Quant à l’ audio visuel , tous les foyers malgaches en sont pourvus c ’est bien connu, entre deux délestages , on se précipite / le TV ...
    Par contre assainir les trafics polymorphes, c ’est une autre histoire .

    • 5 février à 09:30 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Jipo

      Bonjour,

      Là au moins, vous avez lu l’article et pour une année électorale fermer des stations de TV est un calcul politique d’arrière garde devant la prolifération de la NTIC qui les a supplantées en matière d’information et de mobilisation (cas du printemps arabe).

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 228