Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 23 octobre 2017
Antananarivo | 14h18
 

Economie

YLTP-Débat sur la politique économique

Le rôle de l’Etat à redéfinir

samedi 12 août | Ny Aina Rahaga

La 13ème promotion du Youth Leadership Training Program de la Fondation Friedrich Ebert a organisé ce 11 août 2017 un débat axé sur la question « Quelle politique économique pour développer Madagascar ? ». Les intervenants lors de ce débat se sont accordé sur un point, qu’il est nécessaire de redéfinir le rôle de l’Etat dans l’économie.

Après des échanges qui ont duré à peu près deux heures entre quelques spécialistes -dont Sendra Rakotovao du Syndicat des industries de Madagascar, le docteur David Rakoto du Cercle de Réflexion des Economistes de Madagascar (CREM), Donat Andriamahefamparany, un expert en industrie et commerce mais également ministre durant le régime Ravalomanana et enfin Hajo Andrianainarivelo, Président du parti Malagasy Miara-Miainga, il en est ressorti que l’Etat doit être repensé en tant qu’acteur de l’économie. Que ce soit du point de vue macro ou microéconomique. L’histoire aurait démontré la nécessité de la participation de l’Etat à la vie économique du pays. En ne laissant pas celle-ci à la merci du total libéralisme sans toutefois tomber dans l’interventionnisme et la règlementation qui de surcroit ont démontré leurs limites. D’autre part, il serait primordial de tenir une politique économique bien définie et comprise de tous. Selon Hajo Andrianainarivelo et Donat Andriamahefamparany, Madagascar a à de nombreuses reprises élaboré des politiques économiques mais le problème réside dans leur réalisation. Le second de rajouter que l’on se trouve face à un Etat faible postcolonial qui même si elle dispose d’une politique économique n’est pas en mesure de la mettre en œuvre. L’une des solutions proposées fut la multiplication du dialogue public-privé. En effet, si depuis toujours les régimes successifs ont clamé l’importance du secteur primaire et le fait que les industries doivent servir de moteur de développement, les échanges entre le secteur privé et le secteur public ont été limité à des doléances d’un côté et à des faux-semblants de l’autre. Il ne s’agit donc ni de faire du dialogue un « mur des lamentations » ni un simple geste d’écoute mais une vrai plateforme de discussion constructive afin d’assurer le succès d’une politique économique ensemble. D’autre part, la moralisation de l’économie a également été abordée. En d’autres termes, il faudrait maintenant remettre l’homme et la femme au centre de l’économie. Une dimension encore loin d’être prise en compte à Madagascar, mais qui a toutefois le mérite de laisser penser à une économie plus humaine.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 12 août à 09:45 | atavisme premium (#9437)

    Encore un énième colloque qui restera lettre morte .
    Le pouvoir donne des os a ronger, mais cela reste sans suite .
    La politique économique se fait sur le terrain pour les plus corrompus la plupart du temps .
    Alors ces histoires d’intervention de l’état ,de micro ou macro économie ,ce sont des trucs de vazaha ,donc inutile !

    • 12 août à 10:03 | Stomato (#3476) répond à atavisme premium

      Il est évident, d’après votre analyse, que tout les « trucs » en vigueur à Madagascar sont des « trucs » de vazaha !
      Quelle alternative proposez vous ?
      Soyez un peu créatif et original pour une fois...

    • 12 août à 13:04 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Avec des gens raisonnables vous pouvez aborder ces questions avec confiance et sérénité ,car les solutions existent .
      Mais avec les gens les plus « intelligents du monde » ce n’est pas possible !
      Atavisme séculaire et idiot ,quand tu nous tiens !

    • 12 août à 13:34 | vatomena (#8391) répond à atavisme premium

      Quel renoncement .. !! Se dire «  »vivre dans un état post colonial ’’ alors qu’on jouit d’une Indépendance datant de 60 ans .Il a fallu combien de temps à la France et à l’Allemagne pour revenir dans le Concert des nations apres chaque guerre destructrice et hécatombe humaine . (1940-45 :9 millions de morts en Allemagne ;20 millions en Russie ; 7 millions en Pologne ,700 000 en France ).L’Afrique ,Madagascar ont elles connus autant de pertes de trésors humains ? La richesse d’un pays ,ce sont ses hommes...Le Chinois ,le Coréen nous le démontre chaque jour aujourd’hui .....

  • 12 août à 11:09 | che taranaka (#99)

    Akory lahaly

    « D’autre part, la moralisation de l’économie a également été abordée »

    sur le top 10 de FORBES Afrique .....quatre millionnaires en $ sont sur le territoire malagasy .Sans pour autant des Malagasy:preuve que les natifs de ce pays ne bénéficient pas de ses richesses et la redistribution n’est pas à la hauteur de ce qu’elle doit être (salaire et politique sociale)

    les détournements de deniers publics qui ont toujours existé:de Tsiranana jusqu’à aujourd’hui

    les dictatures de Ratsiraka et de Ravalo ou la libre entreprise n"était pas au rendez vous

    les dilapidations de nos richesses minières qui ne profitent qu’aux prédateurs multinationaux et aux corrompus des régimes

    nous ne savons pas profiter de notre environnement géopolitique et géographique (Île Maurice)

    la médiocratie des administrations:gabegies et incompétences

    absence de l’ETAT :vision à long terme :infrastructures :agricultures,santé,éducations....ces politiques doivent être pensées sur le long terme....et non au bon vouloir du requin en place

    absence de l’ETAT pour défendre nos richesses :corruptions qui permettent la dilapidation de ces richesses:Or ,pierres précieuses ;vanille etc

    ce pays a des atouts agricoles et l’agriculture est un enjeu majeur mondial et encore plus national !

    Qu’importe le schéma politique du moment que le niveau de vie de nos citoyens est décent

    La Chine a vraiment un schéma politique économique clair ?

  • 12 août à 13:42 | SNUTILE (#1543)

    Bonjour,
    Dans un pays qui se stabilise avec un trop gros/grand retard de l’éducation nationale, l’État est obligatoirement l’alternatif à l’économie libérale. Seule les entreprises libérales ne peuvent pas absorber la pauvreté encore majoritaire de la population endettée informellement.

    D’où le rôle de l’État en Amont et en Aval avec chaque acteur économique, d’encadrement et d’arbitrage. C’est pourquoi : Et UNIQUEMENT la REFORME DRASTIQUE DU SYSTEME ADMINISTRAIF DE L’ETAT est la SOLUTION. - Recruter, -former, -stabiliser, -imposer et transmettre l’ETHIQUE des fonctionnaires.
    Tous les pays avancés sont passés par cet organigramme ordonné, l’ORDINOGRAMME avant de s’en défaire. MAIS cette séparation doit être progressive et prudente dans chaque DOMAINE. Tentative en France après plus de 228 ans de mise à l’épreuve de l’éducation nationale et de progrès moral et responsable. Et encore en référence à 1789.

  • 12 août à 15:01 | iarivo (#5822)

    Vive Madagascar, Une et Indivisible !
    Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
    La lutte continue ...

    *****

    Le problème numéro UN à Madagascar est culturel !

    Nous avons vécu, nous les malagasy toutes ethnies confondues mais aussi les africains, plus de 20 mille ans, et même 200 à 300 mille ans dans cette conception que nous n’étions que des serviteurs, des adorateurs de nos maîtres successifs à qui nous devons une obéissance et une dévotion totale et absolue !

    Notre esprit en a ainsi été profondément imprégné et forgé, faisant de nous ce que nous sommes (encore) aujourd’hui !

    70 années de colonisation, un siècle de contact et de relation avec le monde « civilisé » n’ont pas été suffisantes pour nous reformater et libérer notre esprit (=> avoir une largesse d’esprit, être capable de prendre du recul donc prendre conscience de la réalité à sa juste valeur, se (auto)responsabiliser individuellement, ...)

    Nous sommes toujours incapables de prendre en main notre propre destinée puisque pendant 200 à 300 mille ans, cela était de la responsabilité de nos maîtres successifs (mpanjaka, gourou, ray-aman-dreny, etc.), nous étions en quelques sortes dans un état d’assistanat permanent et perpétuel !

    Ces mêmes mpanjaka, gourou et autres ray-aman-dreny, bref, ces pseudos nationalistes nauséabonds et xénophobes qui se sont permis de décider à notre place de ce que sera notre vie, notre avenir, ce de nos enfants et des personnes qui nous sont chers !!!

    Ils ont agit comme si nous les appartenons, que nos propres personnes, notre vie et notre bonheur leur appartenaient et qu’ils pouvaient en faire ce qu’ils voulaient, ... comme si ils étaient des Dieux !!!

    Non, plus JAMAIS cela dorénavant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Les Monja Jaona, les Didier Ratsiraka, les Marc Ravalomanana, les Andrianampoinimerina et autres Radama, Ralambo ou Ranavalona, nous n’en voulons plus JAMAIS !

    Les Thomas Sankara, Mobutu, Ngouabi, Mengistu Haile Mariam, Kadhafi, Boumedienne et consorts, les Fidel castro, Mao, Staline, Pol Pot, Kim-Il-Sung père, fils et petit-fils, tous des voleurs, des criminels (envers des individus, des communautés et de l’humanité !), des assassins en puissance au même titre que Hitler, Daesh !

    Ces m.erdeux n’ont aucun droit, que ce soit d’ordre spirituel, idéologique, économique ou autres, sur nous, sur ses semblables, mieux, ils leur doivent le respect même si ils ne partagent pas les mêmes points de vue.

    Ces m.erdeux peuvent être xénophobes, racistes, pédants ou prétentieux, ils peuvent détester les vazaha, les colons ou les karana, présenter leur derrière vers les cieux 5, 6 ou 7 fois par jour, ne pas manger du cochon, mais ils doivent les respecter car ils n’en sont absolument pas supérieur !

    Certains rêvent de revenir en arrière, souhaitent rétablir la monarchie (quelle monarchie) ou les soit-disant traditions, libre à eux !!!

    Mais ils n’ont absolument pas le Droit de nous imposer leur vision du monde, leur manière de vivre ou de penser !

    *****

    Vive Madagascar, Une et Indivisible !
    Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
    La lutte continue ...

    • 12 août à 18:48 | fdgg (#9942) répond à iarivo

      Iarivo bonjour,
      votre approche est judicieusement formulée...
      Mais je mettrai quand meme un bémol concernant la liste de tous ces voleurs, et criminels ...Je ne pense pas par exemple que faire un almagame entre un kadhafi etc et Thomas Sankara soit approprié...En ce qui me concerne ,je fais partie d’un comité de soutien concernant ce jeune capitaine.....et oeuvre pour sa rehabilitation...En 4 ans ,il a fait plus que tous les gouvernants successsifs à Madagascar...et désolé de vous dire qu’une fois assassiné ...il n’ avait rien sur ses comptes donc vous ne pouvez dire de lui qu’il est un assassin et un voleur.. je vous rappelle que quand il a pris le pouvoir ce pays s’appelait la Haute Volta..qu’il a ensuite nommé burkina faso..ce qui veut dire « L HOMME INTEGRE »
      Vous connaissez vous des presidents ici qui ont vendu les 4X4 pour faire rouler les ministres en Twingo ? et les deplacements en seconde classe pour les vols...Ma liste serait longue..
      Oh tout n’etait pas parfait.. Pris entre le bloc Est Ouest...Il avait l’impatience de sa jeunesse à ce que son peuple soit digne ....Son pays est devenu alimentairement autonome..dans un pays bien moins riche en ressources que Madagascar...Juste qu’amicalement je ne vous autorise pas à mettre dans le meme panier le capitaine SANKARA...Mais avec plaisir d’echanger plus encore
      cordialement

    • 12 août à 19:08 | fdgg (#9942) répond à iarivo

      iarivo bonjour,
      je partage et j’apprecie une grande partie de votre approche...Mais je trouve que vous allez un peu vite en besogne en faisant un amalgame entre ces voleurs, ces criminels tels que Kadhafi etc et le capitaine SANKARA..
      Je fais partie d’un comité de soutien pour sa rehabilitation...et je tenais quand meme à preciser qu’une fois assassiné il avait ses comptes vides..
      Quand il a pris le pouvoir son pays s’appelait la Haute Volta qu’il a renommé BURKINA FASO..ce qui veut dire « L’ homme intègre »..Le temps ou il a été à la tete de ce pays il fait plus en 4 ans que tous les presidents malgaches en 60 ans..Le pays est devenu alimentairement autonome en 2 ans..
      Vous connaissez ici un president qui vend les 4X4 et les remplace par des twingos ?les vols en seconde place pour les ministres etc... La liste est très longue..
      Oh tout n’etait pas parfait ,il avait le defaut de son impatiente jeunesse pour rendre plus heureux son peuple..pris entre le bloc est/ouest..avec une France hostile à son idéologie evidemment voyant ses interets diminuer..je vous invite à en savoir plus sur lui.. mais amicalement je ne vous autorise pas à mettre ce jeune dans le meme panier que ces bandits cités..
      cordialement

    • 12 août à 21:49 | iarivo (#5822) répond à iarivo

      Bonsoir fdgg

      Le seul fait que Thomas Sankara ait pris le pouvoir par la force suite à une série de coup d’état militaire le rend déjà coupable de crime !

      Le fait qu’il ait également voulu imposé par la force à autrui, au peuple voltaïque (ou burkinabé) sa folie idéologique, le communisme, le rend encore plus criminel !

      ... sans oublier de tous les assassinats, les emprisonnements sans aucun motif mais toujours effectués illégalement de tous ses opposants politiques qui ne partageaient pas ses idées, les pressions exercées envers les organisations syndicales, les associations et les communautés qui refusaient de se plier à ses caprices !!!

      Et j’en passe !!!

      On veut obstinément se focaliser sur le fait que Blaise Compaoré ait pris le pouvoir suite à un coup d’état militaire et après, soi-disant, assassinat de ce Thomas Sankara (accusation non encore prouvé !), mais aurait-on (volontairement) oublié que ce dernier avait également pris le pouvoir par la force et dans le sang quatre années plus tôt ?

      Ne dit-on pas que celui qui tuera par l’épée périra par l’épée ???

  • 12 août à 22:33 | iarivo (#5822)

    Bonsoir fdgg

    Si Thomas Sankara avait réellement de bonne intention et avait vraiment voulu le bien-être et le bonheur du peuple voltaïque (ou burkinabe), il aurait déjà respecté la Constitution, mais aussi le peuple voltaïque (ou burkinabe) dans sa globalité et individuellement, que ces derniers partageaient ou non sa politique criminelle.

    Non, Thomas Sankara s’était bel et bien comporté comme tous ses frères criminels, les Mouammar Kadhafi (prise du pouvoir par un coup d’état militaire contre le roi Farouk), Mengistu Haile Mariam (bilan de son « règne » : plusieurs millions d’Ethiopien mort de famine et de soif après l’assassinat odieux et répugnant de Haïlé Sélassié et de toute sa famille !) , Pol Pot (et ses quatre millions de cambodgiens égorgé au nom de l’idéologie tant glorifié par Thomas Sankara !) , Fidel Castro, Che Guevara et autres Nicolas Maduro (fils spirituel d’un certain Hugo Chavez que le peuple vénézuélien est en train de vomir de toutes leurs tripes !) qui se sont attelés à manipuler les esprits pour mieux les écraser !

    Nous avons eu, nous aussi, son sosie « vita malagasy », lui aussi capitaine (de vaisseau), et qui a réduit à la ruine tout le pays et son peuple après lui avoir fait miroiter (fantasmer) pendant plusieurs décennies son « Paradis socialiste » et son mitabe à la Kim-Il-Sung !!!

    Non, maintenant et dorénavant plus JAMAIS cela à Madagascar, plus JAMAIS cela en Afrique, plus JAMAIS cela sur la planète Terre !

    Notre devoir, j’oserais dire mission, en tant que républicain, en tant que démocrate, tout simplement en tant qu’être humain libre, conscient et responsable, serait d’aider, d’une manière ou d’une autre mais TOUJOURS dans le respect d’autrui, tous nos semblables à se libérer de tous ces fantasmes morbides (idéologies et assimilées ...), de les encourager à prendre plus de responsabilité et d’assumer pleinement et en toute conscience leur propre avenir, notre propre avenir commun !

    Ce n’est pas à une poignée de fous furieux, de malades mentaux qui se prend pour des dieux, des êtres privilégiés et au-dessus de tout entendement, de nous dicter leur vision criminelle !

    Cordialement.

    • 13 août à 15:22 | fdgg (#9942) répond à iarivo

      je pense que vous n’avez pas vraiment compris de la facon dont il a pris le pouvoir...Il n’y avait pas d’autres facons que de le prendre militairement pour pouvoir ensuite appliquer ses idées humanistes...je vous rappelle néanmioins qu’il a été un long moment à l’academie militaire d’Antsirabé ou curieusement il a été influencé par un grand philosophe malgache dont vous connaissez certainement le nom...nous sommes loin de la barbarerie dont vous parlez...
      cordialement

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 394