Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2016
Antananarivo | 15h44
 

Gouvernance

Le régime dans l’impasse

samedi 23 mai 2015 | Léa Ratsiazo

Les tenants du pouvoir sont dans l’impasse, constate le président du parti MMM, Hajo Andrianainarivelo. Le Chef de l’Etat lui-même est indécis, comme toujours. Quelles décisions il va prendre ? Entre les recommandations du Programme nationale de développement (PND) et les résolutions des assises pour la réconciliation nationale, son cœur balance. Le PND recommande la mise en place de toutes les institutions tandis que les assises de la réconciliation nationale préconisent la dissolution de toutes les institutions, du moins celles qui sont déjà en place. Le PND est censé être la clef de voûte du programme du régime et qui devrait faire ouvrir les robinets des financements internationaux. Sur les 18 milliards US$ nécessaires pour la mise en œuvre du PND, l’Etat ne dispose que de 2 milliards US$ selon le Premier ministre, les divers bailleurs de fonds ont promis 3 milliards US$. Mais jusqu’ici, rien que des paroles, rien que des promesses. Quoi qu’il en soit il manque encore 13 milliards US$. Et ce n’est pas la dissolution de toutes les institutions qui va inciter les bailleurs à injecter des fonds, PND ou non.

Mais s’il ne fait rien, il ne sera plus crédible, en supposant qu’il l’est. C’est lui qui a tant insisté avec le FFKM pour la réalisation de ces assises nationales malgré les nombreuses critiques et incohérences dans la préparation et la gestion en général. Finalement, le seul bénéficiaire de ces assises reste l’ancien président Marc Ravalomanana.

Mais ce n’est pas en restant statique qu’il arrivera à quoi que ce soit. Pour donner le change et se donner du temps aussi, il a promis que les diverses commissions prévues dans les résolutions seront mises en place. Et après ? Apparemment, lui-même ne le sait pas.

25 commentaires

Vos commentaires

  • 23 mai 2015 à 09:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « Pour la mise en oeuvre du PND » !
    - SANS HESITATION !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 23 mai 2015 à 09:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Madagascar hébergera le « CENTRE DE FUSION DE SURVEILLANCE MARITIME DE L’OCEAN INDIEN ».
      L’Union Européenne,à travers le 11e FED, alloue une enveloppe de :
      -50 Millions d’euros
      pour renforcer la « SECURITE MARITIME » de l’Océan Indien.
      Sans oublier les 300 Millions de l’UE finalisés par l’AFD.

      POUR LA MISE EN OEUVRE DU PND,
      SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA
      Président de la République Malgache,
      Chef d’Etat de Madagascar,
      Chef Suprême des Institutions ou de l’Institution.

      HR/FH:même combat

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 23 mai 2015 à 10:17 | Gérard (#7761) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cela me surprend, Mais je crois bien que là, je suis en accord avec Basile !!
      la stabilité avant tout, ce pays, nous autres qui y vivons, avons d’abord besoin de stabilité, et d’un peu de justice aussi ?
      Si personne n’est capable d’arrêter le moindre trafiquant, pourquoi enfermer
      Armand Marozafy, qui ne fait que les dénoncer
      http://www.rfi.fr/afrique/20150522-madagascar-condamnation-militant-ecologiste-denonciation-trafic-bois-rose/
      parce que toute cette région, du garde forestier au grand trafiquant, du tenancier de gargote au Magistrat ne vit que des revenus de ce traffic ?

    • 23 mai 2015 à 11:00 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Avec quel pognon sombre ☠ !

    • 23 mai 2015 à 11:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Ce n’est pas votre « PROBLEME » !

    • 23 mai 2015 à 11:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Gérard

      Ce bonhomme a dénoncé pour certains mais il a diffamé pour l’AUTORITE JUDICIAIRE.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 23 mai 2015 à 12:37 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      A part aboyer comme un roquet , en quoi est-ce le votre, un parasite qui n’ a jamais participé en quoi que ce soit pour son Pays , qui n’ a jamais dépensé 1 centime pour son développement , autre que de brasser du vent , ce serait votre problème ?
      Toujours à vivre à crédit et aux dépends des autres, et les millions qui manquent vous allez les demander à QUI : ôh-zétranzés ???
      Laissez moi rire sombre babakoutou pur porc .

    • 23 mai 2015 à 12:44 | Gérard (#7761) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      point barre, bien évidemment,....

      Mais,... compte tenu de la dégradation de toute économie formelle, pour essayer de comprendre comment fonctionne un systéme, une ville, une région il faut voir de quoi il ou elle peut se nourrir

      Diégo, par exemple, comme Nosy be ou Majunga trouvent dans une certaine « ’immigration sexuelle » un fort appoint économique

      http://www.laurencedhondt.info/grands-reportages/le-poids-economique-des-retraites-blancs-a-diego-suarez-madagascar/

      De Maroansetra à Sambava ou vohémar « ON » bénéficie des retombées du traffic de bois de rose
      croyez vous que « l’autorité judiciaire » puisse rester insensible à ces retombées ?

      point barre ?

    • 23 mai 2015 à 13:27 | betoko (#413) répond à Gérard

      Le BIANCO et le service qui contrôle les entrées et les sorties des devises ont la liste de tous les gros trafiquants de bois de rose , Ils ont transmis tous les dossiers au tribunal d’Anosy et le directeur du BIANCO disait , maintenant c’est au tour du tribunal de faire son boulot , et jusqu’ à ce jour , aucune inculpation .
      Jeannot Ramambazafy aussi a sorti 20 noms des plus gros trafiquants de bois de rose avec preuves à l’appui et personne n’a osé démentir ni avoir porter plainte contre Jeannot Ramambazafy pour diffamation , Pourquoi s’en prendre à un guide et membre d’un ONG . Est ce qu’une diffamation si diffamation a eu lieu est ce que cela mérite 6 mois d’emprisonnement ferme ? Sur RFI la semaine dernière , un habitant de la ville de Maroatsetra disait , les gros trafiquants nous menacent , soit nous sommes avec eux , soit nous sommes contre eux et attention aux représailles

  • 23 mai 2015 à 11:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Communication de l’Agence Portuaire,Maritime et Fluviale (-APMF-)
    - sur le naufrage d’un KWASSA à Nosy-Be.
    - "Suite au naufrage d’une vedette (-la coque-),au large de Nosy-Be,l’APMF tient à apporter les précisions suivantes :
    - l’accident était survenu dans la nuit du 19 au 20 mai 2015 ;
    - Nom de la coque :-inconnu,jusqu’à maintenant,la vedette a coulé ==juste==après naufrage ;
    - Nombre de personnes à bord:une vingtaine(-les résultats de l’enquête nautique menée par l’APMF et l’enquête de la Gendarmerie Nationale Malgache permettront de connaître le nombre exact des passagers-) ;
    - Lieu supposé de l’embarquement : MADIROKELY.

    Le voyage a été organisé de manière clandestine et la vedette qui a fait naufrage avait pour destination : -MAYOTTE.
    L’audition de l’un des rescapés,==retenu==à la Gendarmerie,a permis de savoir que la coque a pris l’eau==alors==qu’aucune panne « moteur » n’a été constatée.
    Les skippers (- ??-) ont essayé de remettre la machine en marche,mais lorsque l’un d’entre eux a ouvert ==le coffre==arrière,l’eau s’est engouffrée dans cet espace entraînant==une surcharge==à l’arrière de la vedette.La coque s’est redressée et s’est enfoncée par l’arrière==éjectant==toutes les personnes qui étaient à son bord ainsi que son chargement.
    Le navire d’interception « TOSCA » a été dépêché sur le lieu de l’accident.
    L’APMF a envoyé une délégation sur la plage de MADIROKELY,lieu où les opérations de secours ont été organisées.
    Bilan :
    - 09 (-neuf-) décès dont 03 (-trois-) enfants.
    Tandis que 04 (-quatre-) autres personnes ont survécu.
    Ce 21 mai 2015,une opération dirigée par l’APMF (-Agence Portuaire,Maritime et Fluviale-) :
    - envoi d’un navire TOSCA,avec le détachement de la Marine Nationale de Nosy-Be sur les lieux du naufrage-
    a été lancée pour récupérer l’épave de la vedette afin de pouvoir procéder à l’identification de la coque.

    Sous toute réserve,

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 23 mai 2015 à 12:40 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      & une fois qu’ ils auront identifié la coque : ils vont procéder à son expulsion ou la fusiller ???
      A moins qu’ une BBQ partie / the beach ...

    • 23 mai 2015 à 12:43 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      13 millards : only !
      une paille ...

    • 23 mai 2015 à 18:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      300 millions d’euros ...900 000 Millions d’Ariary..900 Milliards d’Ariary

    • 23 mai 2015 à 18:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Exactement :
      300 Millions d’euros = 3150 x 300 = 945 000 Millions MGA=945 Milliards MGA.

  • 23 mai 2015 à 18:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA est à Majunga.
    Arrivé le 22 mai 2015,il inaugurera les réalisations des ruelles de MaNJARISOA.

    Ville d’Antananarivo.
    Lalakely l
    - 700 000 personnes ont pu bénéficier du projet "LALANKELY l,à Antananarivio.
    La réalisation est de :
    - 33 kilomètres de ruelles,pour 78 fokontany d’Antananarivo,
    - 52 bornes fontaines,
    - 05 blocs sanitaires,
    - 18 lavoirs,
    - 10 bacs à ordures
    ont été créés ou réhabilités.
    - 80 000 emplois ont été créés pour l’occasion.

    LALANKELY ll
    Le projet LALANKELY ll
    - a été lancé officiellement le 22 mai 2015 à BEMASOANDRO.
    Il s’agit des ruelles de :
    - 74 fokontany dans les 06 arrondissements d’Antanarivo et des 14 Communes périphériques.
    Le montant total de ce projet est de :
    - 5,9 Millions d’Euros (-3510 x 5,9 = 20 709 Millions MGA= 20 Milliards 709 Millions d’ariary-)
    dont
    - 4,8 Millions d’euros (-3150 x 4,8 = 15 120 Millions MGA = 15 Milliards 120 Millions MGA-) financés par l’Agence Française pour le Développement(AFD).

    • 23 mai 2015 à 19:26 | Isandra (#7070) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous voyez là, le manque de vision de ce régime, au lieu de concentrer tous les fonds et les efforts pour réparer, voire construire les grandes routes,...afin que les produits puissent circuler et les échanges commerciales se développent entre régions, ils s’occupent de ruelles pour amadouer la population de Tana pendant ces élections. C’est encore une solution tape l’oeil et Tip Top comme d’habitude.

    • 24 mai 2015 à 08:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isandra

      Du temps de Marc RAVALOMANANA-Jacques SYLLA,les routes inter-régionales existaient déjà..mais a-t-on respecté les poids autorisés pour l’usage de ces routes ?

  • 24 mai 2015 à 10:43 | takaka (#8449)

    Ce Léa, elle est en classe terminale. On n’octroie pas d’un coup un financement gouvernemental d’un pays à risques et pauvre, surtout un PND. Ça se fait selon la réalisation des étapes et des projets. C’est déjà assez bien si on espère 5 sur 18. C’est presque 1/3.

  • 25 mai 2015 à 10:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Madagascar,le grenier de l’Afrique.
    AfricaPrice.

    Afin d’améliorer sa productivité rizicole,MADAGASCAR a décidé d’adhérer au Centre du riz pour l’Afrique (-AfricaPrice-),à travers le FOFIFA.
    Fruits de ce partenariat,avec l’appui financier du Gouvernement Japonais et avec la contribution effective des Groupes d’Action-Sélection et Amélioration variétale :
    - deux nouvelles variétés de riz irrigué,tolérantes au froid,
    sont mises au point et proposées aux riziculteurs des pôles rizicoles d’Ambohibary et d’Ankajomiriotra,dans la Région de Vakinankaratra.

    • 25 mai 2015 à 11:31 | olivier (#7062) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      T’es comme isambolo, t’as vu un grenier virtuel toi..

      LOL

      A mon avis, faut songer au pâte-ieres..

      la paticulture (cutlture intensive des pâtes), c’est l’avenir !

    • 25 mai 2015 à 11:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à olivier

      Actuellement,
      Madagascar ne devrait pas importer du « RIZ ».Point barre !
      De même pour l’exportation du riz « MALGACHE ».
      La production rizicole est suffisante pour nourrir convenablement les « POPULATIONS » de Madagascar.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 mai 2015 à 13:34 | olivier (#7062) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Tu dis que la production Rizicole locale est suffisante pour nourrir les malagasy ?

      ...............

    • 25 mai 2015 à 14:09 | takaka (#8449) répond à olivier

      Oubliez ce Basilou Mr Olivier. Il a quitté Dago parce qu’il est allergique au riz. Ha ha ha ! Il dit maintenant n’importe quoi.
      Maintenant c’est le Déjeuner parisien. Miam miam !

    • 25 mai 2015 à 20:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à takaka

      Cela fait cinquante ans que j’ai quitté mon PAYS,Madagascar,mais je suis toujours en liaison avec « LUI ».
      Pour votre « GOUVERNE »,je mange ==du riz== deux fois par jour .
      - « Les jours que j’ai manqué de »MANGER DU RIZ JOURNALIER« ,en 50 ans d’exil volontaire,vous pouvez compter sur vos doigts des deux mains ».Point barre !
      J’achète du riz blanc,ce 25/05/2015, à :
      - 0,72 euro/Kg soit 2 268 MGA/Kg

      Cordialement

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 25 mai 2015 à 15:20 | kartell (#8302)

    Qui aurait pu croire qu’il aurait suffi d’une petite élection organisée à la hussarde pour qu’un si lourd héritage soit soldé de tous comptes comme par magie à l’issue d’un passage aux urnes ?...
    Car, ce n’est pas avec du préfabriqué que l’on construit durablement les choses...
    Aujourd’hui et avec un certain retard, on constate les dégâts causés par tant de précipitations, tant de croyances entretenues en envisageant un nouveau départ qui n’est en définitive qu’un ième bégaiement du passé à force d’attentisme et de querelles politiciennes...
    On ne tire sur l’ambulance pour attribuer tous les malheurs de la situation actuelle à Hery qui occupe une place,certes, obtenue moyennant de petits arrangements entre amis...
    Le régime est scotché parce que ses opposants rament dans l’autre sens et sans soutien financier notoire, ce régime se sclérose de plus en plus malgré les voyages répétés d’un président aux abois, en quête urgente de liquidités...
    En brûlant les étapes de la démocratie, le pays mesure, aujourd’hui, combien son apprentissage ne se résume pas à un passage rapide aux urnes...
    Le constat fait grincer des dents parce qu’on veut brûler les étapes en voulant rattraper tout ce temps perdu dans des kabary inutiles, se voilant la face devant des situations où la société a laissé faire préférant vaquer à ses petites occupations du vivre au jour le jour...
    Aujourd’hui, il semblerait qu’une prise de conscience prenne forme, que l’intérêt collectif reprenne sa place normale qu’il n’aurait jamais du quitter si le pouvoir de l’époque avait montré le bon exemple...
    Mais, il est pas judicieux de pointer du doigt le régime actuel qui, de toute évidence, avait bien peu de chance de remonter une pente aussi verticale parce qu’il tente, sans succès, d’essuyer les plâtres et les trous laissés par une transition prédatrice...
    Le régime actuel ne sera qu’un pouvoir intérimaire entre un pays laissé à l’abandon au temps de la transition et celui d’une prochaine présidentielle qui marquerait le vrai nouveau départ du pays si les règles démocratiques sont globalement respectées et si enfin, le président élu assure sa vraie fonction...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 252