Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 23 juillet 2016
Antananarivo | 16h05
 

Forces Armées

Gendarmerie nationale

Le rappel du code de conduite

samedi 30 mai 2009 | Rakotoarilala Ninaivo

« Dans l’exercice de ses fonctions, en tout temps et en toutes circonstances, le personnel de la Gendarmerie nationale doit faire preuve de discipline, d’intégrité, d’obéissance, d’abnégation, de dévouement et de loyauté ». Tel est l’énoncé de l’article 4 du code de conduite pour le personnel de la Gendarmerie nationale nouvellement publié pour rappeler aux éléments de la gendarmerie nationale malgache la conduite qu’ils ont à tenir dans la vie.

La réception officielle de ce code de conduite, sous forme de livret de poche, a été effectuée dans la matinée de ce vendredi 29 mai 2009, au camp Richard Ratsimandrava à Andrefan’Ambohijanahary. Une cérémonie effectuée en présence du général Ravelomanana Claude, secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie nationale, du général Ramananarivo Claude, inspecteur général de la Gendarmerie nationale, du général Rabetrano Faly, Directeur général du Bureau Indépendant Anti-corruption (BIANCO), du colonel Manakay, premier adjoint du commandant de la Gendarmerie nationale et du colonel Randrianarivelo Mamy, président de la commission de préparation du projet de conception de ce code de conduite.

Anti-Corruption

JPEG - 122.3 ko

Ce code de conduite contient 40 articles. Il est publié en deux langues, malgache et française, les deux versions réunies dans un seul livret de poche de 26 pages. Ce code de conduite est sorti par l’arrêté numéro 19 905/2008 du 11 novembre 2008. Il est pris en application des dispositions des décrets numéro 63-253 du 9 mai 1993 portant règlement sur le service de la Gendarmerie nationale et numéro 69-232 du 16 juin 1969 portant règlement du service intérieur de la Gendarmerie nationale.

Ce code de conduite a pour principal objet de lutter contre la corruption au sein de la Gendarmerie nationale selon les explications fournies par le général Ravelomanana Claude. « La Gendarmerie nationale n’est pas le seul, mais le premier à en avoir » dixit le secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie nationale face à la presse ce vendredi 29 mai 2009. La conception de ce livret de poche a vu l’appui du BIANCO avec le financement de l’ambassade de Norvège.

Le rappel de ce code de conduite devrait soulager les chauffeurs de taxi-brousse remarque l’usager des routes nationales. Quand au départ d’Antananarivo, le chauffeur prépare les billets de 1000Ar et les classe dans son classeur qui contient les « papiers » de son véhicule, tous les voyageurs comprennent la combine lors des barrages routiers des agents de la Gendarmerie.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 30 mai 2009 à 07:12 | ranaivo (#147)

    bonjour
    il aurait fallu que ce code de conduite soit appliqué avant ,on n’en serait pas là

    • 31 mai 2009 à 15:27 | Bena (#494) répond à ranaivo

      Comment peut-on encore vous croire ?
      Vous faites un putsch, et vous élaborez le Manuel du putsch ? pour la génération future ??
      On n’est pas bête à ce point.

  • 30 mai 2009 à 08:19 | RAVELO (#802)

    Ils sont mignons ces forces armées !!ils n’ont d’ailleurs comme force que leurs armes !!!

    Après tout le temps perdu,après avoir tué,car n’oublions pas que c’est eux qui avaient tué,après toutes les exactions d’une imbécilité incroyable,les voila dans leur « mea culpa » à faire pleurer le diable lui-meme !!!!!!

  • 2 juin 2009 à 09:50 | FAHJUNZI (#424)

    Le rappel du code de conduite est une chose, le personnel concerné en est une autre:QUE LE TEMPS SOIT A LA TEMPETE OU AU CALME PLAT, L’HOMME DE QUALITE RESTE SEUL MAITRE A BORD ET TIENT LE CAP QUOI QU’IL ARRIVE, TANDIS QUE L’HOMME VULGAIRE FLUCTUE AU GRE DES ELEMENTS, COMME UNE COQUE DE NOIX SUR L’OCEAN. Pour nous nous interroger sur le bien-fondé de nos actions, nous ne devrions pas attendre que les circonstances nous y obligent, mais appliquer tout naturellement, dans les périodes calmes comme dans les moments difficiles, les valeurs qui sont les nôtres et régissent notre existence toute entière. Agir moralement ne consiste pas à reproduire à la lettre des principes inculqués ou appris, mais les intégrer à notre échelle de valeurs. Dans le cas contraire, « Ny tany no notifirina ka ny orona no voa. »

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 243