Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 03h41
 

Société

Groupe Jirama

Le problème est déplacé à Behenjy

lundi 29 février | Mirana Rabakoniaina

La population de Behenjy, commence à monter le ton contre le déménagement des groupes thermiques très bruyants dans cette zone. Sur ordre du chef de l’Etat au mois de janvier dernier, la Jirama et le ministère de tutelle ont été sommé de déplacer les groupes bruyants et polluants d’Antanandrano car la population environnante en souffre trop. Solution prise, le déménagement de ces engins à Behenjy, presque en catastrophe. L’essai a été fait et la population déclare qu’elle n’en veut pas d’autant que leurs activités professionnelles s’en ressentent. La région, très réputée pour la production de foie gras, les producteurs affirment que la pollution sonore de ces groupes stresse les canards qui tombent malades et ne produisent rien. De même, ils craignent que les résiduels des carburants qui font fonctionner les groupes ne polluent aussi les rivières aux alentours.

La Jirama se trouve dans l’impasse, entre éviter ou au moins diminuer le délestage et pollution sonore !

7 commentaires

Vos commentaires

  • 29 février à 09:32 | Gérard (#7761)

    A part exiler ces nuisances à Ruan da Nova ou Europa Il n’y aura jamais de solution Glorieuse à ce problème !

    Tout le monde veut le courant et personne ne veut la centrale

    en France on a connu la même avec les lignes TGV :

    on veut les gares mais pas la voie ferrée...mais je délire là, le TGV ici ce n’est qu"une voie de garage !

    • 29 février à 12:19 | Jipo (#4988) répond à Gérard

      Bien en forme ce matin 😊.
      « La zirama dans l’ impasse » c ’est un scoop ?
      Si l’ impasse était lumineuse en plus de silencieuse, on pourrait y voir + clair et : s’ entendre ...

    • 29 février à 14:08 | Gérard (#7761) répond à Jipo

      Bof, Moi j’aime lire au réveil ces articles de « notre » tribune" qui prolongent les rêves de la nuit :

      Dans notre magnifique île heureuse ou tout, ou presque, va bien, ou tout le monde mange à sa faim, il reste bien évidemment quelques points qui méritent attention.

      Considérez ce stress de quelques malheureux canards, par exemple, qui n’est pas sans effet sur l’état de leur foie, objet de tant d’attentions.....

      moi mon problème, c’est la rate, qui se dilate.....

      https://www.youtube.com/watch?v=mluu9VIGifQ

    • 29 février à 15:35 | Jipo (#4988) répond à Gérard

      Le col vert à du souci à se fer une fois ...
      A Madagascar, il n’ y a pas de problèmes, il n’ y a que des solutions .
      C pas ma fôte , politique de l’ autruche, ou grattaze de la tête , en sont les principales, pour les zôtres , prévoir un délai ...
      Le foi gras est une activité « volatile », qui n’ attend que de rentrer en bourse, pour concurrencer Air Mad et décoller, on attend juste les ascendants avec la participation du FMI ...
      A quand le « kere » gras ?
      Une cellule de crise est en gestation, on attend également les crédits pour l’ installer, le choix du lieu est « déjà » à l’ étude .

    • 29 février à 18:39 | Bena (#494) répond à Jipo

      j’ai déjà dit que cette pollution sonore de behenjy est le prix que la localité doit payer pour la nomination de dadabe honoré au perchoir du sénat. il croyait quoi lui ? que c’était par mérite ?

  • 29 février à 10:45 | Noue (#2427)

    "La Jirama se trouve dans l’impasse, entre éviter ou au moins diminuer le délestage et pollution sonore

    ce ne sont que des incapables de toute façon

  • 4 mars à 20:17 | tanguy37 (#7699)

    mettez les groupes sur les iles eparses,au moins y’aura plus de bruit,et puis ça va occuper les iles !!!!!!!

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 98