::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 01h27  :  15°C  :  Clair de lune très nuageux
samedi 1er novembre 2014
 

 > Opinions

Le problème Ravalomanana est ailleurs

jeudi 16 juin 2011

Disons-le tout net. Personne n’a peur de Ravalomanana. Son retour au pays est son problème, ce n’est pas un problème des autorités de la Transition. Il n’appartient pas à l’État malgache de désavouer sa Justice sous peine de se discréditer, mais à Ravalomanana d’user de tous les instruments et artifices judiciaires pour parvenir à ses fins sans risques. Le risque est grand en effet. L’ancien Président a été condamné et il ne débarquera à l’aéroport d’Ivato que pour aller dormir à la maison de force ou dans le cas le plus favorable, en prison ou en résidence surveillée. Dans le pire des cas, des éléments dits incontrôlés ou à l’esprit surchauffé pourraient même toucher à son intégrité physique.

Tout cela entachera l’honneur de l’État et c’est ce que ne veulent pas les autorités. Il s’agit de préserver cet honneur en protégeant Ravalomanana contre un coup de tête. C’est simple à prouver. Autorisez Ravalomanana à rentrer, il ne rentrera pas tout de suite. Il mettra des mois avec un tas d’exigences. Si les forces de sécurité clament haut et fort qu’ils ne veulent pas (pour l’instant) de Ravalomanana au pays, c’est qu’elles ont d’autres chats à fouetter et n’ont pas besoin qu’on les surcharge de travail.

C’est dans cette problématique que devrait être interpellés les TIM ralliés. Leur silence actuel laisse perplexe. Ils devraient parler, ils restent muets. Pour eux, c’est pourtant le moment où jamais de prouver qu’ils sont aux côtés de la Transition. S’ils ont intégré les rangs de la Transition, c’est qu’ils reconnaissent l’impossibilité pour le moment d’un retour de Ravalomanana au pays, tant pour sa propre sécurité que pour la stabilité de la Grande île. Ce report, et non cette interdiction, est une stipulation constante dans tous les textes officiels portant sur la sortie de crise depuis Maputo. La déclaration de Gaborone n’y fait pas exception et demande aux autorités de la Transition de créer une situation favorable à ce retour de Ravalomanana au pays. C’est depuis Sandton que le scandale d’un retour « sans conditions » arrive.

C’est là que sont attendus les TIM représentant la mouvance Ravalomanana au sein des structures de la Transition. Car, Raharinaivo Randrianantoandro et consorts sont des TIM. Avec ou sans l’aval ou la bénédiction de Ravalomanana, ils sont perçus comme des TIM. S’ils ne l’étaient pas, que viennent-ils faire dans cette galère ? Même si, par hasard, ils ont été exclus de leur parti, cette exclusion ne peut être que le fait d’un organe créé pour les besoins de la cause au vu des circonstances. Ravalomanana est le père fondateur du TIM, mais il est soumis aux règles de toute association, qui veulent que l’association décide à travers ses structures et non par fait du prince de son fondateur.

Veulent-il le retour de « Dada » ou non ? C’est le moment ou jamais de les entendre dire à haute et intelligible voix leurs options. Il s’agit là d’un devoir de confiance vis-à-vis des partenaires. Ils doivent même faire un tour au Magros et oser expliquer et chercher à convaincre. Sinon à quoi servent-ils sauf à écorner le budget de la Transition déjà réduit à la portion congrue. Au pire des cas, ils risquent d’être accusés de s’être fait acheter. Les Fetison et les Rakotoarivelo profitent eux aussi, de leur statut d’opposant. Ce ne sont pas en tout cas des martyrs. Impliqués dans des attentats et des affaires de bombes, ils continuent d’aller et venir, à Madagascar et à l’étranger sans inquiétude aucune. Ce sont de petites fleurs dont ils devraient remercier la Transition au lieu de semer, de dramatiser et diffuser des fausses nouvelles.

Ravalomanana tout à ses embrouilles sur la scène internationale oublie que la Transition lui fait aussi des fleurs. Les ministères de la Justice et des Finances traînent bizarrement les pieds. À tel point que l’on se demande s’il y a toujours des dossiers Ravalomanana au tribunal. Des dossiers sont-ils finis d’être traités ? Des verdicts sont-ils rendus ? Des mandats d’arrêt ou des demandes d’entraide judiciaire sont-ils lancés ? Des enquêtes continuent-elles ? Etc. Ravalomanana a été accusé de malversations, de détournements de fonds et ou de fraude fiscale. Les États-unis ont mis la main sur Al Capone, le plus grand gangster de leur histoire, pour fraude fiscale.

Ce ne devrait pas être difficile pour un ministre des Finances réputé pointu d’agir contre un petit Al Capone politico-magouilleur d’un pays sous-développé. Un contrôle fiscal n’est tout de même pas au-dessous de nos moyens. De tels silence et inaction font beaucoup problème et jettent le doute sur notre volonté de mettre définitivement fin au problème Ravalomanana. Il est normal que la communauté internationale hésite. On a l’impression qu’il n’y a pas de dossier solide contre l’ancien Président. C’est gravissime. Madagascar est devenu la risée du monde. Le gouvernement devrait s’interroger sur ses compétences.

Andry Rajoelina a été d’un calme extraordinaire en commentant la déclaration de Sandton. Comme si le temps de la colère est passé. Il est temps de passer (enfin) aux actes. La Sadc a entériné la feuille de route ? Allons-y maintenant vers les élections sans plus perdre de temps. Certains veulent encore discuter ? Qu’ils discutent sur les dates et leur participation à l’effort commun. Le bla-bla a pris fin à Gaborone.

(Collectif pour le changement)

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 55 réactions Lire les commentaires
  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 07:55, par jack-no (#1477)

    bonjour,

    bizarre que MT publie ce communiqué non signé physiquement par son président, par ce collectif inconnu jusqu’à ce jour. encore une organisation créée pour les circonstances par la Haute Autorité de la Trahison.

    ce texte est plein non réfléchi est rempli de contradictions.

    jacques

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 08:46, Boris BEKAMISY (#4822) répond à jack-no (#1477)

      Pauvres Jacques/jackno !
      il veut voir en MT un outil de propagande bolchevique et stalinienne pour Ravalomanana ....

      Le texte ou l’article pourtant d’une PERTINENCE RARE , ce mise au point est très utile pour depassionner ce probleme Ravalomanana

      L’auteur interpelle tous les acteurs politiques : du Gouvernement de transition à Ravalomanana en personne en passant par les TIM et son regard ou ses propositions peut aider les acteurs à mieux gerer cette problematique Ravalomanana de manière plus techniques et moins politiques ...

      Par ailleurs ce Texte , publié sur MT, prouve qu’il ya quand meme une espace de liberté ou de pluralisme viable sur la ligne redactionnelle de mt.com et NDIMBY.A a finalement raison quand il a fait allusion à celà , un jour , dans nos échanges ........

      Seul le forumiste assez borné comme Jackno y trouve une raison pour pleurer....

      • Le problème Ravalomanana est ailleurs
        16 juin 2011 10:28, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

        jack-no /jacques,mon confident virtuel.

        - Avec la réforme constitutionnelle française,vous pourriez vous présenter comme député des français de l’étranger comme votre compatriote français,d’origine marocaine,marié à une malgache ,installé à Madagascar.

        Malheureusement,il aurait un adversaire coriace et intelligent :« Alain MARSAUD »,vous n’auriez aucune chance d’être élu ;

        A bientôt,Jacques-no/jacques,mon confident virtuel.

        Basile RAMAHEFARISOA

        b.ramahefarisoa gmail.com

        • Le problème Ravalomanana est ailleurs
          16 juin 2011 11:32, poiuyt (#584) répond à Basile RAMAHEFARISOA (#417)

          De la part de MT, c’est bizarre de publier une feuille sans signature. Cela ressemble beaucoup à un tract, par sa teneur superficielle, et sa partialité. Et c’est ce qui dérange de la part de MT : lors que MT se mettra à diffuser des articles dénués de balance robervale, son audience s’en ressentira, tant quanti que qualitativement.

          Une des méthodes trouvées récemment par les usurpateurs est justement de poursuivre tout journal qui publierait un tract sans signature. Il ne faut pas être sorcier pour deviner que les publications pro-usurpateurs ne seront pas inquiétées, au grand contraire ! C’est la christine soi-même qui rédigera le tract. On est bien dans le totalitaire : désinformations, dissuasions, milices, baillons, fascisme, …

          On n’est pas sans remarquer le déclin de SOBIKA, depuis le départ de son Monsieur. Depuis quelque temps, ils sont à fond, pas seulement pour les putschistes, mais aussi contre leurs opposants. Une question est de savoir si Monsieur Sus-Cité savait que sa création objectiviste allait être dénaturée en organe du parti putschiste. C’est devenu beurk.

          A vrai dire, c’est joel et alliés objectifs divers, c’est ceux-là qui ont peur-panique de son SEM Ra8, et ils le savent. Si le Président passe, le joel trépasse. Bluffer, c’est leur nature. Tous le savons, jusque dans les sphères interna-tionales le savent. C’est ainsi que le joel trouve porte close partout sur terre, sauf … Et c’est pas la peine de pour-suivre ma phrase, étant donnée que ce qui suivrait serait des … exceptions. Des petits pays, ou des pays plutôt mineurs qui rêvent de devenirs, parasites opportunistes.

          Par respect pour le peuple, par honnêteté, par humanité, on devrait laisser les malgaches choisir. Mais ils ne sont pas assez fous pour se laisser éliminer dans des primaires, où Monja serait premier dans son fief, idem pour Pierrot, idem pour d’autres, mais, MAIS, mais, MAIS, le joel ne passe pas à Tana : éliminé. Et c’est le bouchon qui fait tout sauter. Alors, adieu veau, vache, cochon, couvée.

          ( C’est tout pour aujourd’hui, on m’appelle. )

          • Le problème Ravalomanana est ailleurs
            16 juin 2011 12:52, Boris BEKAMISY (#4822) répond à poiuyt (#584)

            Poiuyt
            Le vote ethnique appartient à l’Histoire à Madagascar...depui l’avenement de Ravalomanana !

            Sans surprise ,Rajoelina sera plutot pebliscité dans le Fief de Monja ou de Pierrot

            En plus est-ce que Pierrot a un fief ...?? Peut-etre à AnosybeAnalà ....un bled perdue dans la biodiversité qui ne va pas peser beaucoup dans l’echiquier

            Et Monja ....dans son sud profond où il n’a jamais mis le pied...il n’aura jamais Tuléar dans sa poche....!

            Et Rajoelina va encore faire le plein à Tana.....sauf au Magro et quelques activistes Fjkm ,

            En plus faut pas oublier que Tana comporte aussi d’autres Chapelles......et aussi et surotut Tana est maintenant « la plus grande ville cotiere » de Madagascar ....

            Poiuyt devrait reviser sa GEOGRAPHIE ELECTORALE...

            • Le problème Ravalomanana est ailleurs
              16 juin 2011 19:43, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

              « Dina Jeanne pense la résurgence de cette question de clivage,à chaque période de crise,tient surtout à la négligence ,voire à la méconnaissance par bon nombre de Malgaches et surtout de politiques de l’Histoire et de la culture nationales,à la non considération de la place de l’éducation pour un développement durable et aux fraudes électorales ».

              « Il y a trop de non-dit,pourtant vécu ».

              "Quand je (Dina Jeanne) parle de non-dit,je pense particulièrement à cette histoire de Merina et de Côtiers qui réssurgit régulièrement à chaque crise.

              • Le problème Ravalomanana est ailleurs
                17 juin 2011 09:28, Boris BEKAMISY (#4822) répond à Basile RAMAHEFARISOA (#417)

                Dina Jeanne .......

                C’est comme tous les Intellectuels « demissionnaires »de ce pays, ils presentent tout juste un CONSTAT, UNE DESCRIPTION de la situation/problematique ,et ils s’arretent là et prend l’autre chemin pour defiler/demissionner ......

                Après ils s’etonnent et meurent de jalousie si un DJ assez volontariste s’empare du pouvoir .....

                Les intellectuels malgaches ne sont pas capables de concevoir une VISION ni Projet de société pertinent pour son Pays..ils s’illustrent plutot sur une PASSIVITE, l’HYPOCRISIE( non-dit) et le manque de volonté politique ..

                Faut pas attendre des intellectuels malgaches pour stimuler une DYNAMIQUE POSITIVE pour ce pays....

                et j’ai une interpellation :
                Une AUTO-EVALUATION NATIONALE DES INTELLECTUELS MALGACHES s’imposent.....

          • Le problème Ravalomanana est ailleurs
            16 juin 2011 12:59, Internaute (#5647) répond à poiuyt (#584)

            ( C’est tout pour aujourd’hui, on m’appelle. )
            On t’appelle comment ?
            Simplet,dadais ou ballot ??

            • Le problème Ravalomanana est ailleurs
              16 juin 2011 15:11, ZOZORO (#5338) répond à Internaute (#5647)

              On l’appelle ROVAHIGA, le blitzkrieg et je veux bien être son sergent pour vous botter le de.rrière !

              • Le problème Ravalomanana est ailleurs
                16 juin 2011 15:43, poiuyt (#584) répond à ZOZORO (#5338)

                Non, le poiuyt n’est pas Rovahiga ; Rovahiga n’est pas le poiuyt ; aucun lien du tout ; et avoir ZOZORO comme sergent çà tuerait comme plaisir ; alors merci bien. Le zozoro (osier) plie mais ne rompt pas, c’est de l’à-propos face aux putschistes.

                • Le problème Ravalomanana est ailleurs
                  16 juin 2011 16:18, ZOZORO (#5338) répond à poiuyt (#584)

                  Mais je croyais qu’on vous a appelé ?

                  Sinon beaucoup de similitude. Mille excuse !

                  FOR THE REICH

          • Le problème Ravalomanana est ailleurs
            16 juin 2011 15:08, Rabe (#3378) répond à poiuyt (#584)

            ...c’est bien dit poiuyt et merci,

            ...ce collectif de malfrats est en train de dénigrer Le président Ra8 par des tracts...et parle d’un article d’une pertinence rare...et de l’interpellation de tous les fozaorana...hahaha...
            ...alors que le Président Ra8 a dit et redit que c’est lui qui désigne les personnes qui vont entrer dans les organes de transition...
            ...ces bandes de ramassis s’en tiennent à la FR paraphé et non pas à la FR signé...hahaha...ils ne veulent plus signés car la signature ne signifie rien pour eux (comme leur dj/putschiste/menteur/malaso/sanguinaire)...hahaha

            ...nous disons MERCI à la SADC car Manankasintsara a besoin de tous ses enfants pour batir un avenir meilleur...et que la derniere prise de pouvoir par la force s’appelle andry nirina rajoelina...hahaha...

            ...Vivement la Transion inclusive, consensuelle, neutre et pacifique...en vue de l’organisation d’une election libre, transparente et crédible

            Les Manankasy ne sont pas dupes !

      • Le problème Ravalomanana est ailleurs
        16 juin 2011 16:59, basyvava (#4699) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

        Tiens Bekankana qui défend son texte !

        C’est nul Bekankana, il faut encore passer un peu plus de temps sur les bancs de l’école pour apprendre à réflechir, écrire, exprimer correctement ses idées, être clair...si vous voulez être considéré comme un vrai journaliste. Etre éditorialiste ne s’improvise pas, même le talent ne suffit pas, il faut travailler, travailler... c’est ce qui manque chez Bekankana, il n’a même pas terminé ses études.

        Nous, esprit simple et dépourvu de talents, nous préférons cliquer « poster un message » au lieu d’essayer de péter plus haut que son cul. Quand je pense que le gars jalouse Ndimby, je comprends maintenant cette espéce de complexe qui le ronge au simple constat des interventions nombreuses des forumistes à chaque apparition de Ndimby. Ne peut pas être Ndimby qui veut.

        Ando Rabekoto.

        • Le problème Ravalomanana est ailleurs
          16 juin 2011 17:24, Boris BEKAMISY (#4822) répond à basyvava (#4699)

          Ando Rabekoto

          L’article ci_dessus n’est pas le mien , rassurez-vous !

          Et ça m’etonne d’un type doté d’une INTELLIGENCE exceptionelle comme vous de venir perdre vos temps à réagir systematiquement sur mes pires Nullités et Absurdités sur ce forum....

          Je trouve que vous etes plutot en train de vous contredire à réagissant systematiquement à BoBekams

          et ça me flate ENORMEMENT.....

          • Le problème Ravalomanana est ailleurs
            16 juin 2011 17:58, basyvava (#4699) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

            Je participe à ce forum uniquement pour flatter ton égo cher Boris (désolé pour le tutoiement mais je considère Boris comme un ami même si les idées divergent quelques fois), je vois que l’objectif est atteint, c’est l’essentiel.

            Entre nous, je suis content que le filoha hajaina ANR ait refusé catégoriquement le retour de R8, c’est trop tôt pour le faire, R8 vit confortablement en AF avec un bon matelas de $. C’est la meilleure option qu’ANR puisse prendre pour assurer sa survie. Le retour de Dédé Ratsiraka (oye, oye) me satisfait, c’est une mesure humanitaire (ça démontre le respect pour les vieux, même les anciens présidents).

            Maintenant, il faut que « ton » président accepte d’ouvrir la course à toutes les nouvelles têtes pour donner une apparence « démocratique » au scrutin s’il veut avoir la reconnaissance internationale après les élections (qui auront lieu en 2012). Il faut surtout encourager beaucoup d’autres « jeunes » à se présenter aux élections présidentielles quitte à les sponsoriser (avancer la caution) s’il le faut. C’est comme ça que « ton » président pourra un jour devenir aussi « mon » président. Et tous les mal-gaches l’appelleront enfin Mr le prezida.
            Penses-y Boris, c’est un conseil d’ami.

            Ando Rabekoto

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 12:06, nicoud (#1446) répond à jack-no (#1477)

      en effet , ce collectif virtuel est très bizarre et flou ; je pense que c’est un collectif constitué d’une personne , un non sens en somme et un non sens qui n’ose pas confirmer son identité car plus équivoque , on ne peut faire mieux ; cependant , Madagascar tribune ouvre la tribune démocratiquement , donc pourquoi pas ce genre d’interventions mais tout de même , pour plus de visibilité , le quidam aurait pu signer.

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 12:56, Internaute (#5647) répond à jack-no (#1477)

      Jack no,
      Pourquoi lorsque c’est signé -anonymement- GTT tu ne trouves rien à redire ?
      De plus,je ne vois pas trop pourquoi tu interviens alors que tu es un vazaha bon teint et que cela concerne bien davantage les gasy que toi !!
      Personnellement je souscris assez (juste quelques divergences de forme) à cette analyse plutot pertinente .

      • Le problème Ravalomanana est ailleurs
        16 juin 2011 16:35, basyvava (#4699) répond à Internaute (#5647)

        Internaute, raciste ! maivandoha.

        Les vazaha ont bien le droit d’intervenir, ce forum est libre et heureusement !

        Vous pouvez dire ce que vous voulez mais votre pays est encore dépendant à 80% des vazahas (y compris karana, sinoa...). Quelle tâche !

        En plus, vous avez encore le culot d’aller quémander la reconnaissance des vazahas chez les africains. Quelle fierté !

        Je suis sûr que si votre gourou deviendra un « vrai » président de la république, les forums seront interdit aux Internaute(s) et aux chiens.

        Ando Rabekoto.

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 16:24, basyvava (#4699) répond à jack-no (#1477)

      Ca sent les Bekamisy & Co,

      En lisant ce message, on peut tout de suite soupçonner la main de Bekankana : le même style (sans les insultes) avec un français approximatif, l’insoutenable légereté Boris-ienne, les arguments bidons, le manque de rigueur, les longs paragraphes vides de sens...Bref, l’essai de Bekankana pour devenir un éditorialiste est un échec (du moins sur MT).

      Je conseille ce messager d’aller sur la Sobika (panier à écrevisses), any no mendrika azy, pour remplacer un certain Jeannot Ramabazafy (JoRo), un type (pseudo-journaliste) qui excelle dans la médiocrité.

      Pour le reste, ce message ne mérite même pas qu’on s’y attarde. Le pire est que le type qui a écrit ce message n’ose même pas le signer, quand on sait qu’un simple courrier de lecteur est signé, c’est vous dire....« Collectif pour la médiocrité ».

      Ando Rabekoto.

      • Le problème Ravalomanana est ailleurs
        16 juin 2011 17:11, Boris BEKAMISY (#4822) répond à basyvava (#4699)

        Basyvava Rabekoto....

        Non et Non , BoBEKAMS n’est pas du tout l’auteur de l’article ci-dessus objet des commentaires

        Je sais que vous appreciez beaucoup les post de Boris Bekamisy car chaque fois que vous intervenez ici sur le forum ....c’est pour réagir à BoBekams....et ça me flate beaucoup mon EGO ravalesque...( seul les mensoges systematiques et la culte de l’Argent qui nous different)

        Ah ! ça je ne savais pas !que l’idée de voir BoBekams participer à l’éditorial de MT.com peut etre une cause de DIARRHEE AIGUE dans le Kilaoty de Ando Rabekoto....

        Aza mikoropoka fa mbola tsy niànakà io article io Rabasivava ! sinon je n’hesiterais pas une seconde pour le Signer comme je le fais ici sur le forum...

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 08:41, par parany (#2691)

    effectivement monsieur Jack ,celui qui a pondu ça ne peut pas se denoncer car c’est de l’heresie à l’etat pur, je pense que ceux qui en veulent à Rajoelina actuellemnt,sont plus nombreux que ceux qui voudraient attaquer le president Ravalomanana ,mais rajoelina est protégé par l’armée , la police et la justice ! Mais l’armée ne peut pas proteger le president Ra8 parce que c’est l’armée elle meme qui l’a detroné du pouvoir ,et je pense que c’est elle meme qui pourrait le tuer en premier s’il revient ,il ne faut pas voir ailleurs ;je pense que si l’armée et la justice sont neutres il n’y a pas de probleme pour le retour de Marc Ravalomanana !des anciens voleurs comme pety ,voninahitsy et autres :ils peuvent etre grande gueule mais ils ne peuvent rien faire si l’armée et la justice sont neutres et sont prets à respecter les droits de chacun des malgaches !

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 10:42, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à parany (#2691)

      parany,

      Madagascar a un Gouvernement de Transition de l’Union NATIONALE.

      La balle est dans son camp.

      J’ai confiance en l’équipe gouvernementale,elle trouvera une solution pour le retour sécurisé de Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA.

      Pour le reste,que chacun prenne sa responsabilité !!!

      Ce dernier vient de faire un communiqué :

      "Malgré l’interdiction faite par le régime actuel et les forces armées (???),il a confirmé son intention de rentrer au Pays,Madagascar.

      - Il veut faire la « PAIX ».

      - Il a choisi la « démocratie » contre la tyrannie.

      - Il veut aider son Pays,Madagascar,lors d’un dialogue entre Malgaches.

      « RETOUR DE TOUS LES ENFANTS DE MADAGASCAR,sans condition,y compris Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA ».

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 08:54, par Litakely1 (#5700)

    Tsy azo ekena hoy alain ramaroson, tsy azo ekena hoy i voninahitsy jean eugène, tsy azo ekena hoy sareraka, tsy azo ekena hoy pety Rakotoniaina, tsy azo ekena hoy Ramakavelo, tsy azo ekena hoy ny jeneraly dolin, tsy azo ekena hoy i augustin andrimanananoro, tsy azo ekena hoy ny filoha voafidimbahoaka andry Rajolena.
    Aza adino fa ireo olona ireo no misolotena ny vahoaka malagasy ka afaka ny hitondra ny hetahetany.

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 09:33, scot (#4482) répond à Litakely1 (#5700)

      Ka matahoatra izay tsy manaiky y reto...

      Peur de quoi ? C’est assez simple....
      Dépassionons le débat hoy y Dr BôBekams spécialiste « incontesté » en psychologie. Prenons donc un peu de recul et revenons à des notions plus terre à terre :

      Pour Alain « la menace » et certains de ses consorts, il s’agit de rendre des bagnoles très rares (mercedesy blindé, ilay ity e...) et autres bibelots subtilisés en l’absence du propriétaire !

      Tsotra be !

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 09:26, par gasy&fiere (#3819)

    En lisant votre texte, je me dis qu’effectivement il y a de la liberté d’expression et de l’ouverture d’esprit sur ce quotidien (heureusement d’ailleurs). Mais en même temps, en lisant votre texte, dont je ne partage pas du tout le point de vue, un proverbe africain me revient en tête : « les chiens aboient, la caravane passe »...

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 09:30, par rivokely (#653)

    Vao miandoha ny lahatsoratra dia misy ny filazana hoe tsy misy matahotra ny fodian’ny Filoha Ravalomanana. Mba jereo kely hoe ity ho an’izay liana amin’ny fanarahana vaovao marina :

    http://www.tananews.com/2011/06/von...

    Ny olana misy eto Madagasiakara dia tsy hivaha mihitsy raha tsy mandray anjara ny Filoha Ravalomanana. Ny fiarovana azy dia tsy ilana ny ampaha-tafika tarihin’i Kotonanadrasana akory fa misy ny efa vonona amin’izany :« un poche collaborateur de l’ancien Président a affirmé que plusieurs Officiers ont adressé des lettres de garantie à la SADC, l’Union Européenne ainsi qu’aux Nations Unis. Ladite lettre, par laquelle ces Officiers se disent prêts et surtout capables d’assurer la sécurité de Marc Ravalomanana à son retour a été envoyée dans la première quinzaine du mois de mai dernier. »
    Jereo : http://www.tananews.com/2011/06/les...

    Raha ny hoe hikorotana indray dia tsy ho avy amin’ny mpiara dia amin’ny Filoha velively no hipotranan’izany fa avy any an-kafa angamba na avy amin’ny fihantsiana atao amin’izy ireo sahala amin’ny mahazatra nandritry izay 800 andro mahery izay.
    Mahazo mandefa nofinofy daholo ny rehetra : Tsy ekana ny fodiany, aleoko maty toy izay ....., gradraina raha voa tonga sns sns , fa izy dia tsy maintsy ho avy satria mila faranana ny krizy.

    Farany, tsy misy matahotra ny tsarain’ny fitsarana tena marina eto (fa tsy ny fitsaran’i rtoa Christine akory). Aleo ny fitsarana teny izy no hilaza na misy heloka vitany na tsia fa tsy izao lainga marivo tototra rehetra izao no hirahiraina mandava-taona. Ka rehefa tonga izany dia mandalo ao doholo. Inona moa no sazy voatondro ho an’ny mpanongam-pajakan sy ny mpiray petsapetsa aminy ?
    Efa misy fitoriana koa any napetraky ny filoha Ravalomanana ao amin’io fitsarana ankehitriny io fa toa tsy rarahiana tokoa e !

    Ny raharaha « 7 febroary » dia efa maindry ny fianstoan’ny TPI.

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 10:46, par Rorry Mc Gee (#5714)

    Bien sur comme le probleme de Ravalomanana est ailleurs, et comme Personne n a peur de Ravalomanana, on ne vois pas les raison pour l’ empécher de revenir. Pour moi il faut que nous lavions notre histoire que nous avions souiilé nous memes de nos bassesses, de nos couardises, et de notre irrésponsabilité. pour cela il suffit de deux choses : 1- mettre en place une justice « vraie justice », qui pourrait juger tous les éléments dépuis 2008, et pouequoi pas dépuis 2002, voire dépuis 1971 et 1991 dans cette optique je rejoins ceux qui ne sont pas pour une amnistie générale. le deuxieme point et de laisser tous le monde y compris Ravalo, et Rajoelina et surtout les acteurs des crises de 1991 à 2009 se porter candidat et laisser le peuple les juger par une éléction libre et transparente : on verra célui qui possede vraiment la confiance du peuple (d’ailleurs c’ est la vraie démocratie). enfin il ne faut jamias oublier que dans le monde et à travers les hisoires il n’ y a PAS DE STABILITE sans JUSTICE.

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 10:48, par rakotopitazana (#4820)

    Bonjour !
    - Jacques/Jack-no a raison ! Les auteurs de cet article devraient se nommer physiquement si c’étaient des personnes sérieuses, au lieu de se cacher derrière ce titre très flou de « collectif pour le changement »
    - En lisant bien l’article, on a comme l’impression qu’ils ne veulent convaincre que leurs piètres personnes même, sinon c’était même pas la peine de sortir toutes ces explication bidons d’une logique débile

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 10:56, par kotondrasoa (#3872)

    L’anonyme représentant du collectif pour le changement écrit que personne n’a peur de Ra8. Alors, il n’y a aucun raison que les tenants du pouvoir fassent tout un plat pour l’empêcher de rentrer.

    Pour ce qui est des membres du TIM ou se disant membres de la mouvance Ravalomanana appartenant au gouvernement, ils sont jugés par leurs actes, ils se disent pour tout en contredisant ce que Ra8 dit : ils n’ont donc qu’à créer une mouvance modérée mais le problème est qu’ils ont peur que personne ne veuille se montrer derrière eux.

    Le Ministère de la Justice ne veut offrir des fleurs à personne et surtout à Ra8 mais bien que la Justice ici soit partiale, il faut quand même des dossiers inattaquables et ce n’est pas du genre procès du 7 février que cette Justice va s’enorgueillir.

    Si être jetés en prison ou convoqués à tout bout de champ chez les sbires de richar sont synonymes de recevoir des fleurs, alors je préfère pas, pas du tout.

    D’après ce Collectif pour le changement, qui mérite donc son acception puisque même son fin ministre des finances ne reçoit pas son approbation ? Qui est le futur prophète ?

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 10:58, par da fily (#2745)

    Va pour la liberté d’expresion, aprés tout il faut bien apprendre de ceux qui ne sont de votre avis !

    Soit pour dire que le retour de Ra8 est son problème, et non de la hat, alors qu’est-ce à dire cette monumentale contradiction qui suit : « son retour présente un grand risque ».

    Donc, un risque pour qui ? Si c’est pour la HAT, ça devient son problème...si c’est pour RA8, en quoi la hat aurait-elle de soudains états d’âmes à son égard et celç représentearait un rique pour elle ?

    Ca n’a rien de tangible, c’est confus et tous azimuts : comprendra celui qui veut bien, à part marteler au final le prétexte du non retour de Ra8 par des raisons fallacieuses qui ne tiennent pas debout, je ne vois pas, c’est du ziriziry déguisé en communiqué.

    Merci à M-T d’avoir ouvert ses colonnes à la pluralité, c’est ce qu’on retiendra...on ne poura plus dire « errare humanum est... »

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 11:07, par sahymijoro (#5567)

    Le ‘‘Collectif pour le changement’’ a écrit :

    ‘‘C’est dans cette problématique que devrait être interpellés les TIM ralliés. Leur silence actuel laisse perplexe. Ils devraient parler, ils restent muets. Pour eux, c’est pourtant le moment où jamais de prouver qu’ils sont aux côtés de la Transition. S’ils ont intégré les rangs de la Transition, c’est qu’ils reconnaissent l’impossibilité pour le moment d’un retour de Ravalomanana au pays, tant pour sa propre sécurité que pour la stabilité de la Grande île. Ce report, et non cette interdiction, est une stipulation constante dans tous les textes officiels portant sur la sortie de crise depuis Maputo. La déclaration de Gaborone n’y fait pas exception et demande aux autorités de la Transition de créer une situation favorable à ce retour de Ravalomanana au pays. C’est depuis Sandton que le scandale d’un retour « sans conditions » arrive’’.

    Qu’avons-nous à répliquer ?

    - Les membres du TIM sont des ‘‘politiciens’’ mas pas des ‘‘fidèles’’ dans le sens religieux du terme ! Comme tout politicien (se targuant d’être ‘‘professionnel’’) qui cherche à se placer au mieux sur un ‘‘échiquier politique’’ un membre du TM peut rester ou partir selon ses intérêts du moment ! M. Raharinaivo Andrianantoandro flanqué d’un Rakotomaditra Rakotovao ivato et de tants d’autres ot bien le droit de « sortir » du TIM pour épouser les causes d’un Andry Nirina Rajoelina enmal d’alliés. Savez-vous que tous les moyens sont utilisés par M. Andry Nirina Rajoelina pour que M. Raharinaivo A,drianantoandro ‘‘tombe dans son escarcelle’’ ? Vous serez étonné si on vous informe qu’ ‘‘ON’’ est allé jusqu’à la ‘‘réhabilitation de son Temple Ancestral – Fiangonan-drazana- de Tsimahandry ! (le Temple de la F.J.K.M. de Tsimahandry).
    L’exemple de M. Raharinaivo Andrianantoandro fu suivi par M. Raotoarison Yves Aimé et consorts (entre autre M.M. Rafatrolaza, Andriamandavy VII, Hery Raharisaina) à la seule différence, somme toute minime : cette aile dissidente du TIM a continué à revendiquer son appartenance à la Mouvance Ravalomanana (sous le fallacieux prétexte que la possibilité d’un retour assorti de conditions de M. Marc Ravalomananamais est déjaà stipulé dans un article de la fameuse feuille de route paraphée à Ivato), or, ce fut de très courte durée car à l’heure actuelle cette aile dissidente du TIM s’empresse d’emboîter le pas de M. Andry Nirina Rajoelina ! M. le Ministre d’Etat Rakotoarison Yves Aimé n’a-t-il pas fait partie de la forte délégation de M. A,dry rina Rajoelina à Gaborone ? D’ailleurs cette tendance ne s’est point montrée satisfaite de la décision de la SADC !
    Donc pour ces deux ailes dissidentes du TIM les dés sont jetés, ‘‘ALEAS JACTA EST’’ (les jeux sont faits et rien ne va plus !)

    Le ‘‘Collectif pour le changement’’ a écrit :

    ‘‘C’est là que sont attendus les TIM représentant la mouvance Ravalomanana au sein des structures de la Transition. Car, Raharinaivo Andrianantoandro et consorts sont des TIM. Avec ou sans l’aval ou la bénédiction de Ravalomanana, ils sont perçus comme des TIM. S’ils ne l’étaient pas, que viennent-ils faire dans cette galère ? Même si, par hasard, ils ont été exclus de leur parti, cette exclusion ne peut être que le fait d’un organe créé pour les besoins de la cause au vu des circonstances. Ravalomanana est le père fondateur du TIM, mais il est soumis aux règles de toute association, qui veulent que l’association décide à travers ses structures et non par fait du prince de son fondateur’’.

    Qu’avons-nous à répliquer ?

    - Mais vus n’êtes pas sans ignorer que tant que les instances statutaires du TIM (le Président qui n’est autre que M. Andrianasandratriniony Yvan, le S.G. M. Razafimahefa Ivohasina, le Congrès du TIM) ces Messieurs ne peuvent point utiliser le nom du TIM selon les besoins de leur propre stratégie ou de leur cause personnelle (si louable est-elle). Pourquoi sont-ils considérés comme les représentants du TIM, pour une simple raison : M. Andry Nirina Rajoelina sème le discorde dans les rangs de ses adversaies et il profite de la soif de pouvoir des uns pour les appâter ! En plus M. Andry Nirina Rajoelina veut démontrer aux yeux de a communauté internationale qu’il est un rassembleur, or, la C.I. n’est point dupe de cette sordide et grossière manœuvre !

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 11:16, par ikoto (#4912)

    Salut à tous !

    Je trouve l’analyse de Sahymijoro très pertinente. Ce ’’Collectif" veut créer un courant d’opinion visant à relayer et à appuyer la déclaration des fameux Officiers acquis à M. Andry Nirina Rajoelina ! Avouons que pour les civils les militaires de devront jamais publier publiquement des déctarations politiques ! Actuellement on entend chuchoter que des Officiers de l’Armée ont informé des instances et des organisations internationales, régionales et sous-régionales que des éléments des forces armées sont fin prêts pour assurér la sécurité de M. Marc Ravalomanana !

    Je tiens tout simplement à attirer notre attention sur le fait indéniable que notre cher pays a un besoin impérieux de FAMPIHAVANANA !

  • Les réalistes en ont marre : La Gazette, l’Express et bien d’autres..

    Qu’y faire ?
    Par Nasolo-Valiavo Andriamihaja
    Envoyer à un ami Imprimer
    « …sans songer à Gaborone. À ce qu’y pourrait bien se passer, à ce qui ne s’y passera certainement pas. Ne pas y penser, ne pas avoir d’avis sur la question, ne pas espérer. J’aime ce détachement, mais il n’a de sens que s’il se créait une masse critique deblasés sans faux espoir. L’espoir fait sans doute vivre, mais ailleurs. ÀMadagascar, c’est le ressort d’une mort lente certaine par lequel une classepolitique sans scrupule tient depuis toujours en otage une opinion publique trop empressée d’adorer. Si une réelle bonne volonté existait, de sortir le pays de cette crise politique, on aurait appliqué les précédents accords signés. Parce que rien ne garantit que, cette fois-ci encore, la signature apposée ne soit pas une nouvelle fois purement et simplement reniée ». C’est ce que j’écrivais avant la réunion de Gaborone. Comment s’étonner des dernières réactions de la HAT (Haute Autorité de la Transition) quand on sait que la bonne volonté est le principal ingrédient dont elle se passe ? Comment, également, se laisser surprendre par la position de ces militaires, dont je persiste à croire qu’ils ne sont pas l’armée malgache, quand on se rappelle ce qu’ils ont commis en 2009 ?
    Cette armée « républicaine », dont les sous-officiers n’insultent pas en public et devant caméras un contre-amiral, dont les officiers ont un honneur et qu’une parole, c’est celle de 1972 et de son chef d’alors, le général Gabriel Ramanantsoa. Las, d’effectifs pléthoriques à l’entrée de l’ACMIL (académie militaire d’Antsirabe) en politisation de ses cadres, cette armée malgache a raté sa révolution interne, dont les projets dorment dans les tiroirs depuis 1991.

    Les « trois mouvances », c’est combien de divisions, devrait-on plutôt se demander. Parce que, depuis longtemps, nous sommes dans une logique de rapport de forces. Un jour, un colonel, mi-sérieux, mi-badin, m’avait dit : « il ne faut jamais oublier que c’est nous qui avons les fusils ». Ça, depuis la mutinerie de la Capsat et les événements du 17 mars 2009, on sait qui ont les fusils !

    La reconnaissance internationale, après laquelle courait la HAT, s’éloigne un peu plus après le rejet des résolutions de la SADC. Le Parlement européen a fait savoir sa position dès avant la réunion de Gaborone. Les États-Unis ne pardonneront jamais l’offense faite à leur ambassadeur, menacé d’un kalachnikov, dans la cour de l’épiscopat Antanimena, ce fameux 17 mars 2009. La Chine, malgré son empressement commercial, entend assumer ses responsabilités de puissance planétaire respectueuse des principes et valeurs de l’ONU (organisation des Nations unies). Cet isolement diplomatique, s’il coûte à la HAT, c’est surtout la population malgache qui en paiera le prix. Ceux qui avaientaccouru sur la Place du 13 mai en 2009 ne pensaient certainement pas que le fameux « changement » allait être cet échange du moindre mal contre pire encore. C’est ce que doit absolument comprendre l’opinion publique malgache : que, malgré les rodomontades des dirigeants de la HAT, il n’y aura jamais de reconnaissance internationale dans ces conditions d’unilatéralisme.

    Que faire ? C’est la même question, lancinante, depuis deux ans de statu quo. Le « printemps arabe », qui avait soufflé sur Tunis et Le Caire, ne semble pas à la portée de notre patience proverbiale. Un autre peuple se serait soulevé mille fois pour le dixième de ce que la population malgache endure depuis deux ans, depuis dix ans, depuis cinquante ans.

    Jeudi 16 juin 2011

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 14:08, par ZOZORO (#5338)

    On n’a pas peur de vous mais on fera tout pour éviter la confrontation et c’est pas de la trouille.

    NOTAM est devenu vocabulaire de première nécessité comme empechement l’était au début de la 3° république.

    Mais encore une fois c’est pas de la trouille.

    On garde l’anonymat pour plus de confort et pas qu’on a peur.

    C’est pas le problème de la HAT et encore moins du pays ??? mais c’est le problème de qui ? Qui envoie des camions plein à craquer (un était en panne sur la digue ce matin et les militaires qui en sortaient pour pousser ne portaient pas de bottes : SI C’ETAIT RA8 TV PLUS AURAIT FILME ET EN DEDUIRE DES MILICES)

    On nous prend vraiment pour des macaques ou les macaques nous prennent vraiment comme des leurs ?

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 14:14, raiso raiso (#3990) répond à ZOZORO (#5338)

      un petit coucou au Général Alain Genève Ramaroson, ilay mahery fo, vy nahitana ny fandresen’ny tolona.

      Horakoram-pifaliana, kopakopa-tanana ny an’ireo mpitondra fiara maro dia maro mifanena amin’ny cortège présidentiel. Zarany ary ajanon’ireo mpitandro ny filaminana mba ahafahana mankafy ny fandalovany.
      Manome hery tokoa manko ny mifanena aminy vao maraina. Lasa mazoto miasa ianao, lasa velombelona, falifaly, miramirana e !
      Izahay mponina aty avaradrano dia niangarana mihitsy ka isa-maraina vaky izao dia mahita maso ilay mahery fo.

      Tsy diso anjara anefa ny vahoaka « mal gache » fa ho avy ny 26 jona, fotoana iray hanaovan’ny ray aman-dreny ilay atao hoe « bain de foule ».
      Efa betsaka ireo olom-boafidy avy any amin’ny lafivalon’ny nosy, asaina hira-mifaly sy hifampizara trai-kefa amin’ny ben’ny tananan’Antananarivo Edgar Razafindravahy.

      Heninkaja, henim-boninahitra tokoa mantsy ny vahoakan’i Maroansetra, Bekily, Kandreho, Amboasary, Bemolanga...fa vita tanteraka ny lapan’ny Tananan’Antananarivo.

      Endrika mirana, tsisy fanahiana na dia kely akory aza ny vahoaka « mal gache » hiara hankalaza ny 26 jona ao anatin’Antananarivo mirehitra jiro, miravaka.

      Nentin’ireo olom-boafidy tia tanindrazana sady tapi-pahaizana avo dia avo tokoa manko ny HAMBOMPOM-PIRENENA

      Ho mariky ny fandavantsika ny fiverenan’ilay tsy mataho-tody dia atsangantsika avo dia avo ny sainam-pirenena manga, fotsy, mena.

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 14:35, par che taranaka (#99)

    je crois reconnaitre la plume d’un forumiste MT dans cette déclaration(même article dans La gazette) .C’est un pro-HAT....

    Si Ra8 est menacé par l’armée c’est que cette armée n’est plus une armée c’est une bande de DAHALO...

    Ce pays est un pays de droit...???

    Laissons la JUSTICE faire son travail..nous ne sommes pas en Afrique comme il dit Basile..

    Et puis prochainement c’est TGV qui sera menacé par l’autre faction de l’armée..???

    Sur l’autre topic Mr lefona me reprochait d’ignars et de pas très intelligent...
    Mais a-t-on besoin d’être intelligent dans ce pays de RAJAKO !???

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 15:12, Rabila (#1379) répond à che taranaka (#99)

      pas RAJAKO mais BABAKOTO...

      C’est assez moyen que MT laisse paraitre un article anonyme sur son site de grand journal : Collectif pour le changement

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 16:17, poiuyt (#584) répond à che taranaka (#99)

      Che-Taranaka est dans le vrai ; on a affaire à de la gangue en treillis, des pourris ; c’est bizarre pour une population d’être atteint aussi généralement. Comme maladie de masse, il y la peste, le choléra, ... .

      Pour « rajako » , il faut encore se retenir.

      Ra8 est prêt à mourir pour la patrie, quand le joel s’en va chez soi dans les phases chaudes.

      • Le problème Ravalomanana est ailleurs
        16 juin 2011 17:04, Internaute (#5647) répond à poiuyt (#584)

        Cher poiuyt poiuyt !!
        Tu sais tout ce que dit Ra8 n’est pas parole d’évangile et il a formulé pendant sa gouvernance nombre de mensonges ; chacun a pu le vérifier !!
        Concernant sa détermination à mourir pour la patrie, permets-moi d’avoir un sérieux doute ; en tout cas c’est une posture qui ne l’engage pas
        A preuve, il a fait la meme déclamation à plusieurs reprises .. en février et mars 2009 avant de s’enfuir, dare dare, en Afrique du Sud aprés avoir démissionné au préalable.
        J’ai avis que s’il mesure qu’il y a un risque pour lui a revenir à Mada il ne rentrera pas et c’est un ’’sentiment’’ humain aisé à concevoir
        Mais je me trompe ..peut etre !

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 15:50, par kakilay (#2022)

    La Pré-vision du retour de Ra8 vaut bien un article.

    C’est le plus grand hommage qu’un pro-putschiste peut lui rendre.
    L’indifférence aurait été la pire des insultes...

    Personne n’a peur de Ra8 :
    tiens donc !
    pourquoi, nous, on ne se sent pas obligé de le dire ?

    On dit aussi que les trois mouvances ne représentent rien : mais on fait des pieds et des mains pour qu’elles ne puissent faire une manifestation publique...
    pourquoi pas à Ambohijatovo ?

    Interdit d’antenne sur le RNM et TVM...
    NOTAM & NOTAM,
    Tous les militaires mutins convoqués pour montrer les dents...

    On peut bien sacrifier la reconnaissance internationale, pour s’offrir un Ra8 en dehors de Mada. Et vous nous dites qu’il ne pèse pas lourd : mais combien de fois vous vous êtes déculottés pour courir derrière cette reconnaissance internationale : qui ne vaut rien à la fin. Si, mais après les calendes grecques : oui ces élections mille fois ânonnées, une fois bâclée... qu’il fallait l’enterrer sous une feuille de proutt : par vos propres soins !

    On nous annonce maintenant que vous alliez faire du lobbying : pour quel but ? Ah oui pour cette fameuse reconnaissance internationale dont vous n’avez rien à cirer... Et l’on n’y comprend rien ! Parce qu’on vous a déjà vu pour cette œuvre : et le résultat est ? : retour de Ra8 sans condition. Cela fout un coup au moral, isn’t it ?
    Alors pour le fun, une petite déclaration du genre : Personne n’a peur de Ra8 !

    Vraiment ?

    Vovohan’alikakely : tsy mba hery fa tahotra...

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 16:52, Boris BEKAMISY (#4822) répond à kakilay (#2022)

      Kakilay et consorts pro_Retour impossible...

      Si les procedures admnistratives ( interdiction de manifestation ...) et les dents des militaires sont encore efficaces pour contenir ou empecher une opposition de se manifester à Madagascar ...c’est que cette opposition est faible voir insignifiant ...et c’est le cas actuel des trois mouvances...

      Mourir pour la Paillete Vilambava ( meme s’il bosse bien pour Dada) ? C’est quand meme de la pure absurdité...et Zozoro serait de mon avis...

      Jamais les restrictions admnistratives des manifestations publiques ni les kalachinikov n’ont été suffisantes pour empecher une VERITABLE REVOLUTION à Madagascar ....

      Sinon.....il n’y aurait jamais eu un 72, 91, 2002, 2009 dans l’histoire de Madagascar, le Kalachnikov ne date pas d’hier....!

      Si ...2011 « n’existe pas encore »ce que l’OPPOSITION n’est que de la PAILLE et que l’opnion publique generale à Madagascar ne sont pas encore pret pour se mouiller dans la cause que vous agitez ici energiquement mais de maniere virtuelle....

      Bref arreter de disserter sur les pretextes des dents des militaires et des interdictions pour maquiller la Faiblesse du sinistre trois mouvances ou plutot de 1 mouvance et 1/2

      • Le problème Ravalomanana est ailleurs
        16 juin 2011 16:59, kakilay (#2022) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

        Bâillonner un mort-vivant : cela vous va si bien !

      • Le problème Ravalomanana est ailleurs
        16 juin 2011 18:08, parany (#2691) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

        bekamisy ,toi, tu es déjà pathologique à la base ,et pour le peu de lucidité qui t’illumine sur les 5%de ta vie consciente :regarde et juge les gens dont tu defends corps et ame , regardes bien leurs antecedants dans la société malgache je pense que tu va guerrir plus vite de tes delires hallucinatoires chroniques :Pety,Voninahitsy ,Sareraka ,Ramaroson ,Augustin A,ndrianarijaona,etc..je ne cite pas rajoelina :c’est avec des gens comme ça que tu veux constriuire quelque chose pour ton pays ?si tu les transposes dans un pays européen ils pourront juste renforcer les rangs des sans papier vu leur competence et l’anarchie qu’ils générent...

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 19:27, par jack-no (#1477)

    basile, la politique ne m’a jamais attiré. de par ma profession, j’étais contre la magouille en tout genre.

    Alain Marsaud en est l’exemple même. DGA de Jean Marie Messier, à la Compagnie Générale des Eaux (pompe à fric de l’ex RPR devenu UMP). il a eu une députation pour services rendus à la ration de Jacques Chirac. il traine une belle série de casseroles.

    boris, transmettez votre message de liberté et pluralisme à votre ami jeannot de Madagate. il y en aurait grand besoin. dans votre post de 12:52, il y a un relent ethnique très dangereux.

    de plus dans votre post de 16:52, vous montrez votre vrai visage. la HAT et vous êtes dans le sanguinaire, les légalistes dans le pacifisme.

    internaute, je suis partisan qu’une signature, suivi du nom du signataire apparaissent sur tous communiqués ou lettres. il est désagréable de recevoir un courrier avec une signature illisible, sans connaitre son auteur.

    connaissez-vous ce collectif ?

    c’est vrai, je suis vazaha, mais mes filles sont franco-malgaches et j’ai ma belle famille au pays. je me bats pour essayer de préserver l’héritage transmis par les ancêtres. que ce ne soit pas un champ de ruines.

    le 19 février, Ra8 était prêt à embarquer. des centaines de milliers de malgaches répartis sur les 12 km d’Ivato à Tana.

    basyvava, je viens d’aller faire un tour sur sobika, après des mois et des mois d’absence, suite à des attaques virales. effectivement, c’est un vrai panier de crabes en pleine cacophonie. les foza y sont heureux à verser leur bile.

    parany, l’armée n’est pas unie et encore moins unifiée. ceux qui parlent sont ceux qui ont participé au putsch. les premiers opposants ont été emprisonnés, maintenant, la base attend le moment favorable.

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      16 juin 2011 20:02, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à jack-no (#1477)

      jack-no,

      Alain Marsaud serait le premier député des français de l’étranger.Pari tenu.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa gmail.com

      • Le problème Ravalomanana est ailleurs
        16 juin 2011 23:48, jack-no (#1477) répond à Basile RAMAHEFARISOA (#417)

        basile, je ne relèverai pas le pari. j’ai assez misé sur les chevaux. un poil d’ Ourasi m’appartient, malheureusement, c’est de la queue et non du museau.

        jacques

    • Le problème Ravalomanana est ailleurs
      17 juin 2011 09:37, Boris BEKAMISY (#4822) répond à jack-no (#1477)

      Jackno

      La problematique politico-ethnique à Madagascar est un sujet que vous ignorez completement....ne vous en melez pas de ce que vous ne regarde pas .....

      Sur ce sujet vous n’etes pas un interlocuteur valable....

      Vous n’avez qu’à circuler....

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    16 juin 2011 20:41, par ROBEMA (#5518)

    Litakely1 angamba voarainao ny hafatra fatahorana hisehoan’ireo entan-dRa8 angalarin’ny sasany ao ambony ao ô izay lazain’ny namaly anao iny !gasyfière ô ! les chiens aboient...! hadinonao angaha fa vovon’amboa hono tsy hery fa tahotra ! Tsy manalika n’izan’iza aho fa mamaly ny lazainao !

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    17 juin 2011 11:04, par Raol (#529)

    Bien dit Collectif pour le Changement, je suis à 100 pour cent d’accord avec vous. Que les élections se tiennent dans les plus brefs délais.

  • Le problème Ravalomanana est ailleurs
    17 juin 2011 13:57, par Jacques (#434)

    Sans doute liberté d’expression oblige, MT a cru bien faire de livrer cette tribune à l’intention des internautes quand bien même elle n’est pas signée de façon crédible. Signature pas crédible, disais-je, car le même article était reproduit simultanément (et non signé cette fois) dans la Gazette de la Grande Ile, ce sous forme d’édito. Et lorsqu’on sait à quel point l’allergie de la Gazette vis-à-vis de Ra8 est réellement prononcée, l’on ne peut donc que s’interroger quant à un éventuel piège à l’encontre de MT.
    http://www.lagazette-dgi.com/index....
    Ceci étant l’analyse ne me paraît pas si intéressante tant il est trop facile de dénigrer.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 134  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360