Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 11h28
 

Société

Université

Le président du conseil estudiantin arrêté

jeudi 8 janvier 2015 | Léa Ratsiazo

Tôt dans la matinée du mercredi 7 janvier, Berija Ravelomanantsoa, président du conseil estudiantin à l’Université d’Antananarivo a été arrêté par des éléments des forces de l’ordre chez lui. Le jeune homme est le principal leader des dernières contestations des étudiants. Il est parmi ceux qui ont rencontré le Premier ministre pour faire part de leurs revendications. D’après le témoignage d’une de ses amies qui a assisté à l’arrestation, les éléments de forces de l’ordre l’ont frappé, évidemment, et auraient jeté des sachets de stupéfiants sur les meubles pour pouvoir l’accuser de trafic de drogues ensuite.

Les étudiants d’Antananarivo ont lancé un ultimatum aux autorités de dire où il se trouve et de le libérer dans les 24 heures. Passé ce délai, les étudiants menacent de descendre dans la rue. En parallèle, les étudiants rappellent au Premier ministre son engagement envers eux qui devrait être réalisé d’ici le 10 janvier. Engagement concernant les bourses d’études et autres revendications sociales. Aux dernières nouvelles selon la radio Antsiva, Berija est détenu à la Brigade criminelle de la Gendarmerie à Fiadanana. Il est soupçonné de détention de canabis et d’association de malfaiteurs.

Bref, le début de l’année risque d’être chaud pour les tenants du pouvoir. Après les émeutes anti-délestage, voila que les étudiants menacent encore de descendre dans la rue.

31 commentaires

Vos commentaires

  • 8 janvier 2015 à 08:20 | Mba misaina (#7232)

    Jusquoù vont aller les forces de repression ? Arrêter, battre à mort, battre les manifestants qui ne font que revendiquer leurs droits.
    Il a été arrêté pour possession de marijuana ? Et puis accuser d’être le commenditaire des troubles d’odre public (débris de fer pour creuver les pneus des voitures récemment publié dans les journaux).
    C’est vraiment ridicule. Pour ce régime, la solution c’est l’arrêstation !

  • 8 janvier 2015 à 08:58 | betoko (#413)

    Décidément , l’histoire de notre pays n’a servi à rien à ceux qui nous dirigent , peut être qu’en 1972 ils n’étaient pas encore né , mais même . Le mouvement populaire de 1972 a commencé par les manifs des étudiants . Je suis très remonté comme nombreux parmi vous , il est temps que nous aidions ces étudiants car trop c’est trop.

    • 8 janvier 2015 à 09:17 | betoko (#413) répond à betoko

      D’après quelques journaux parus ce matin il aurait eu encore une bavure de la gendarmerie à Farafangana , un homme serait mort à cause de la brutalité des forces de l’ordre
      Autre chose rien à voir avec le sujet ? J’ai pas entendu dire hier ou ce matin que Hery Rajaonarimampianina ou son gouvernement avaient envoyé un message de condoléance à François Hollande suite à l’attentat et assassinat des caricaturistes et journalistes de Charlie Hebdo , idem aux journalistes malgaches les quels se plaignent de l’absence de la liberté de la presse à Madagascar . Leur devoir c’est d’aller devant l’ambassade de France et y déposer des gerbes à la mémoire des victimes assassinés à cause de la liberté de la presse . Je sais la Confédération des Médias Indépendants ont sorti un communiqué , mais cela n’est pas suffisant
      On dirait quand leur liberté de s’exprimer a été bafoué par le pouvoir , ils ont une grande gueule , mais quand cela touche des confères étrangers (français) cela ne les regarde pas

    • 8 janvier 2015 à 11:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE=bekoto
      Rassurez-vous que « NOS » Dirigeants ont fait le nécessaire sans ==tapage== sur le « TOIT ».

      HR/FH:même combat.

      Il faut arrêter cette habitude de dénigrer « NOS » Dirigeants et « NOS » Forces de l’Ordre.

      Ce qui se passe en France,c’est une déclaration de guerre.Point barre !

      Pour les trois jours,je respecte le deuil français et je ne fais aucun commentaire durant ces trois jours.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 8 janvier 2015 à 11:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Avant de dire n’importe QUOI ??,lisez le Communiqué de la « COI ».Point barre !

    • 8 janvier 2015 à 13:00 | Ragnarok (#3696) répond à betoko

      Soutiens aux étudiants, soutien à la liberté d’expression, soutien aux victimes d’exactions, soutien aux innocents aux droits bafoués.

    • 8 janvier 2015 à 14:33 | manga (#6995) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Monsieur Basile,
      Avec tout le respect que je vous dois, il ne m’est plus utile de vous rappeler la délicatesse de ce volet et qui nécessite en contrepartie la plus grande des délicatesses que de discrétion. Vous avez commencez la veille par « trop bavards » pour un journal que vous connaissez sans nul doute la raison d’être (satirique). et vous continuez à vociférer sans la moindre scrupule. Un drapeau en berne vous dit quoi exactement : Une déclaration de guerre comme vous la prétendiez ?
      Déjà, et même si vous interprétez mal ce qu’est la démocratie, ne serait-ce que pour le strict minimum de conscience, ayez l’obligeance d’avoir un peu de respect envers les victimes qu’à leur proche respectif.
      Il s’agit ici d’un dossier de la plus grande importance qui a mobilisé non seulement la présidence mais implique tout état dit avoir subi.
      Vous êtes allé un peu trop loin, et c’est vraiment regrettable de votre part.

  • 8 janvier 2015 à 09:04 | meloky (#637)

    « Le cas de tiko est bientot resolu » mais pourtant, le cas du President du conseil estudiantin est maintenant considere comme des criminels, des terroristes et quel nouveau nom qu’on peut donner a lui.... !

    QUel genre de manipulation //// ?????!!!!!! est pas de consideration meme-si les etudiants ont leurs veritables et justes revendications ?????

    Il faut revoir les situations : Cas de Ra8 a un blanchiment meme-si il avait boude et monoolise leur pouvaoir dan le temps,mais si les etudiants veulent un de facto resolution a ces revendications on les met dans les situations atroces !!!!

    Avis aux hommes de pouvoirs pour resoudre les affaires des etudiants, Nous ne voulons pas voir nos etudiants souffrir !!!!.....

  • 8 janvier 2015 à 09:33 | Midabetsy (#8062)

    Amiral rouge = Ra8= DJ= HR : Gadrao izay mitabataba.
    Marina loatra ny teniny ka izay no nisamborana azy : promesse présidentielle durant la prop : délestage 3 mois - bouse d’étude augmentation 100% - ....

  • 8 janvier 2015 à 11:26 | Saint-Jo (#8511)

    Ah ! Je me sens rajeunir.
    Je me souviens de cette nuit du vendredi 12 mai 1972 au samedi 13 mai 1972.
    Les FRS (Forces Républicaines de Sécurité) avaient fait une descente au campus universitaire et avaient arrêté tous les jeunes (étudiants et lycéens) qui étaient présents sur place.
    Tout de suite, ces jeunes gens étaient expédiés dare-dare à Nosy-Lava.
    Les autres jeunes étudiants et lycéens étaient descendus manifester place de l’hôtel de ville le samedi 13 mai 1972 ...
    Et alors, ce fut le début de l’accélération de l’Histoire !

    • 8 janvier 2015 à 11:33 | meloky (#637) répond à Saint-Jo

      C’est vraiment dommage que les chose comme ci (corruption) n’est pas suivi :

      mais si c’est le cas des etudiants : on se fait taire sans merci et immediat !!!

    • 8 janvier 2015 à 11:58 | Saint-Jo (#8511) répond à meloky

      Mais si ! Mais si ! La lutte, non plutôt l’absence de lutte efficace, contre la corruption, attire l’attention des citoyens pourvus d’une conscience.
      Mais la répression, et surtout la brutalité de la répression, que les autorités (légitimes ?) font subir à nos jeunes nous prennent davantage aux tripes.
      C’est viscéral !

    • 8 janvier 2015 à 12:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      Ah !
      Vous avez vécu 1972 !
      C’est bon à savoir.
      J’était à Madagascar en juillet 1972.
      - « LES GROSSES VOITURES SONT RESTEES AU GARAGE » !
      Quelle satisfaction !!! pour MOI.
      Je n’ai jamais acheté une voiture dans ma vie.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 8 janvier 2015 à 12:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - j’étais à Mada....en juillet 1972

    • 8 janvier 2015 à 12:58 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le point culminant de la lutte était déjà largement passé en juillet 1972.
      Le sort du régime Tsiranana était alors déjà scellé.
      Donc personnellement vous n’avez rien vu.
      Sauf la phase de récupération de la lutte par les partis politiques.
      Evidemment, le PADESM (PSD) comme l’AKFM étaient dans les rangs de nos adversaires en mai 1972.
      Le PSD était en débandade.
      L’AKFM, utilisant les églises protestantes, avait réussi à surnager.

    • 8 janvier 2015 à 14:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      Sans vouloir vous vexer,1972 est un « REMAKE » de 1968,en France.
      Les principaux manipulateurs étaient des «  »Malgaches ,anciens de France« et quelques uns des »MARIAGES MIXTES" qui se croyaient porteurs de message.
      Récemment,un ancien de 1958/1972 qui vient de disparaître à Madagascar.
      C’est un « AMI ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 8 janvier 2015 à 14:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - un ancien de 1968/1972 qui vient de disparaître,à Mada

    • 8 janvier 2015 à 15:04 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      J’étais à Paris pendant la maladie du Président Ph TSIRANANA.
      Oui,cette maladie a affaibli son « Régime » parce qu’il n’avait pas le temps de s’occuper de « SA SUCCESSION »==Bref:choisir un dauphin qui nécessite un compromis d’alliance.
      Pour votre plaisir ,si « MON PERE AVAIT SURMONTE L’ASSASSINAT » de sa Femme,à AMBATOMANGA et l’hypocrisie des « GENS CIVILISES de ce patelin,il était le compagnon de »TSIRANANA".Il a préféré aller développer l’enseignement public,à ANDRANOVELONA,fief de ’Emile RAM...(-PSD-).
      - « Gilbert RATSITOHARA aurait cédé sa place ==volontairement==à Mon regretté Père,deux »AMIS"==de très longue date.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 8 janvier 2015 à 19:39 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Tiens donc ! Les gars qui étaient en France, et qui avaient entendu parler de mai 72 par le biais de ce que des tierces personnes avaient bien voulu leur dire, croient mieux savoir le mai 72 que ceux qui en étaient les acteurs.
      Mai 68 c’est mai 68 des Français ! Ce n’était pas un remake de La Révolution Culturelle de Mao.
      Mai 72 c’est mai 72 des Malgaches. Et c’est loin d’être un remake du mai 68 Français.

    • 8 janvier 2015 à 19:47 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Erreur ! Ce n’est pas la maladie de Tsiranana qui était le facteur déclenchant de mai 72.
      Tsiranana lui-même avait reconnu en public que, je cite, « Si le Généray di Gaully avait était encore là, les choses ne se seraient pas passées ainsi ».
      En 1968 paraissait sous le manteau « 10 années de république », une célèbre publication très critique des résultats du régime PSD.
      En 1969 de Gaulle a quitté le pouvoir.
      En 1971 commençaient les tueries dans le Sud.
      Et enfin 1972 ...

    • 8 janvier 2015 à 19:57 | bebera (#8478) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile,
      Vous n’avez pas vécu mai 72, donc vous êtes mal placé pour parler de cet évènement, si vous n’étiez qu’en juillet 72 à Madà, quand je fais le calcul d’après vos dires sur ce forum : 50 ans que vous avez quitté le pays donc de 1972 à 2015 ça fait 43 ans, votre compte n’est pas bon Basile. Arrêtez de nous raconter des bobards, ce n’est vraiment pas le remake de votre mai 68.Vous nous enfumez monsieur ze sé tou...
      Vous qui prétendez tout savoir et tout connaître monsieur moi-moi zeu-zeu...
      Vous parlez pour ne rien dire, moi j’y étais Basile, je ne me vante pas comme vous, c’était la solidarité de tout Tanà je dis bien tout Tanà quand le Président Tsiranana a donné l’ordre de tirer sur les étudiants pacifiques avec son fameux « tsak tsak zato arivo », les emprisonner à Nosy Lava après, c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase et la suite tout le monde connaît : sa chute.
      Ce n’est qu’une petite partie de l’histoire que je viens de vous rappeler monsieur Basile.

    • 10 janvier 2015 à 03:59 | Rary (#545) répond à bebera

      Basile n’était pas à Tana en mai 72.
      Mais Basile était à l’Ambassade de M/car à Paris en 2009, soutenir les putschistes/collabos de la françafrique, il a même nettoyé le trottoir devant l’Ambassade pour faire honneur au passage de son copain Rajoelina.
      Quant à l’arrestation du president de l’association des étudiants, on sait pourquoi on élimine les têtes. Mais qui conseille l’armée gasy ?

  • 8 janvier 2015 à 12:04 | Turping (#1235)

    - L’arrestation du président du conseil estudiantin est une forme d’intimidation,de muselage de l’expression révendicative ,démocratique ,...comme si le droit de grève ,le droit d’émanciper aux droits de citoyenneté sont toujours bafoués au nom du droit de l’Homme .
    - Encourageons plutôt les jeunes ,les étudiants à l’origine de la révolution estudiantine de Mai 1972 à faire valoir ce que de droit car l’avancement sociétal dépend de leur mouvement comme le baromètre de l’évolution mais non pas par la promotion des grades des militaires ,des généraux comme les c.hiens de garde des régimes successifs pour fortfier leur rêne .
    - L’existence d’un président du conseil estudiantin est déjà un signe d’avancement, d’un représentant au sein de l’université pour faire entendre leur voix ,leur exaspération,....où est le mal ?

    • 8 janvier 2015 à 12:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      - « Turping,la drogue tue la NATION ».
      Attendons la suite de cette affaire.
      Souvent ,le masque va tomber si chacun fait vraiment son « BOULOT ».
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.rtamahefarisoa gmail.com

    • 8 janvier 2015 à 15:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Turping,
      J’ai une connaissance ,à Paris,faisant partie des exilés de Nosy-Lava.
      Son oncle était Ministre à l’époque ;
      Maintenant,il est français,nous évitons de parler de ce moment de lutte,chez les jeunes malgaches,mais trahis par....« X »,..« Y »..et « Z ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 8 janvier 2015 à 15:29 | Jipo (#4988)

    Encore une bavure et aveu de faiblesse de ce gouvernement fantoche .
    Quand on n’ a plus d’ arguments crédibles, ne reste + : que la force, dotée de pratiques dignes du totalitarisme, jeter de la poudre et dire que c ’est du rongony !
    C ’est connu depuis la nuit des temps, que le rongony se sniffe sur les meubles ...
    Pitoyable chaque jour un peu + hery !
    Vous devriez arrêter tous les abonnés tamataviens de la zirama, afin de régler le problème et pouvoir délester 20h00 / 24, et revendre le surplus de benzine pour vous en acheter un peu + mais : plus blanche ...

  • 8 janvier 2015 à 16:48 | rayyol (#110)

    Vraiment drole On en libere une battée Une autre prend la releve A quand le prochain grand pardon Peut etre quand les prisons seront pleines C est sans doute pour cela que Hery les vides pour faire de la place au nouveaux venus De toutes facons elles ne risquent pas de manquer de pensionnaires

    • 8 janvier 2015 à 16:53 | rayyol (#110) répond à rayyol

      La nouvelle année promet Nous allons voir comment un paisible petit comptable en apparence du moins .Peut vite se changer en monstre assoiffé de sang Je parie qu il va depasser tout ses prédécesseurs car ainsi sont les gens de son accabit tout en complexe.

    • 8 janvier 2015 à 16:55 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Donner le pouvoir a un faible Et vous verrez vite en quoi il va se transformer

    • 8 janvier 2015 à 16:56 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Je comprend maintenant pourqoi la notion d immunite est si populaire a Madagascar C est en fait une police d assurances que ces pourris se donnent

    • 8 janvier 2015 à 17:31 | rayyol (#110) répond à rayyol

      La stratégie du choc - Naomi Klein - 2007 Visionner le film s avere interressant sur certain aspect Cela nous montre que si lon ne defend pas ses acquis on peut facilement en etre prives Et que la democratie a un prix qui se paie avec le sang

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 449