Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 09h56
 

Economie

Pétrole lourd de Tsimiroro

« Le plus dur a été fait, reste l’essentiel »

samedi 18 avril 2015 | Raw
JPEG - 239.6 ko
Stewart Ahmed au micro, à sa gauche le ministre Lalaharisaina et le représentant de l’ONE et à l’extrême gauche de la photo, le DG de l’OMNIS.

Le décret présidentiel d’octroi de permis d’exploiter a été pris. « C’est un événement capital » avoue le directeur général de l’OMNIS, Bonaventure Rasoanaivo ; « une Première » reconnaît le ministre auprès de la Présidence en charge des Mines et du Pétrole, Joeli Valérien Lalaharisaina. Telles sont les appréciations de l’Administration malgache ce 17 avril 2015 lors de la présentation publique des titres miniers décrochés par Madagascar Oil le 15 avril dernier. Stewart Ahmed, directeur général de Madagascar Oil SA, s’en félicite car c’est le tout premier Plan de Développement dans les hydrocarbures, approuvé à Madagascar ; il a fallu 11 années de labeurs, 138 puits pour maintenant faire de Madagascar un pays producteur de pétrole, modeste il est vrai, mais moderne car respectueux de l’environnement naturel et humain.

Le DG de l’OMNIS admet que le délai imparti depuis le dépôt de ce Plan de Développement n’a pas été respecté mais il explique que c’est en raison du caractère crucial de la prise de décision relative au passage de la phase d’exploration à la phase d’exploitation qui est très délicat et très stratégique, d’autant que c’est une première pour la nation malgache. Le ministre Lalaharisaina précise qu’il a fallu analyser des aspects techniques qui s’étaient avérés très laborieux, comparer avec les pratiques internationales et faire appel à des expertises ; mais surtout s’assurer des retombées positives pour les parties prenantes et la nation.

C’est ainsi, si on a bien compris car c’est très technique, que dans l’Avenant N°1, il y a possibilité d’extension de 2 ans supplémentaires et dans l’Avenant N°2, on parle de rendu de la partie Sud du bloc 3104, suggérant ou imposant au titulaire du permis de faire des explorations dans la partie Sud, sur des périmètres supposés receler du pétrole léger.

Le Comité de Direction a donc approuvé le 9 avril, l’Avenant N°2 qui définit en quelque sorte des travaux techniques et des impératifs sociétales.

D’après le représentant de l’Office national de l’Environnement, qui a accompagné le processus depuis le terrain jusqu’aux échanges d’évaluation du Plan de Développement pour aboutir à cet octroi de permis, tout a été passé au peigne fin, eau, biodiversité, gestion des déchets. Des consultations publiques ont été conduites conformément au cahier de charges, aux chartes et aux normes environnementales internationales.

S’adressant à l’Association des professionnels dans le Pétrole Amont (APPAM), fortement représentée par beaucoup de ses membres –dont la présidente Marcelle Dané, son vice-président, et Willy Ranjatoelina, le ministre Laharisaina leur demande de lancer un appel aux investisseurs car les conditions actuelles sont compétitives ; à preuve souligne-t-il, « vous êtes là ! »

7 commentaires

Vos commentaires

  • 18 avril 2015 à 10:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Le prix du pétrole fait du « YOYO » mais MADAGASCAR pourrait jouer dans la « COUR DES GRANDS » sans se faire attraper par les virus de l’argent du pétrole.
    Que le fruit du pétrole soit distribué équitablement !

    VIVE MADAGASCAR !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 20 avril 2015 à 08:47 | gaston (#8335) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Sacré Basile,
      Tu veux jouer dans « la cour des grands » avec 5 à 6000 barils jour ! même pas de quoi alimenter les groupes Jirama ! Il faudrait qu’il y est une raffinerie à Madagascar, ce qui en investissement n’en vaut pas la peine actuellement. Galana se charge de vendre cette petite quantité. ( point barre )

  • 18 avril 2015 à 11:11 | elena (#3066)

    Oui, Basile, c’est tout le mal que l’on puisse souhaiter à notre pays !! Mais aurons nous des dirigeants(les actuels et à venir) assez raisonnables et patriotes pour penser aux bienfaits que cela apportera à la population ?

  • 18 avril 2015 à 12:38 | Ratsimilaho (#6905)

    • 18 avril 2015 à 13:18 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Ratsimilaho

      Que voilà une bonne question , Ratsimilaho

      C’est vrai que durant ces négos , actuellement , on n’entend guère des réponses concernant ces fameux 2% !!!!

  • 18 avril 2015 à 17:40 | betoko (#413)

    Autre chose sur www.msm.com/fr-fr/voyage , il y a une très bonne publicité sur Madagascar

    • 20 avril 2015 à 08:17 | rttr (#8865) répond à betoko

      Ela loatra , rahoviana no ho hita mivaingana ho an’ny vahoaka ny vokany ? vidin’ny carburant tena ambany tratran’ny pouvoir d’achat n’ny rehetra ?

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 365