Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 septembre 2017
Antananarivo | 05h12
 

Société

Journée internationale de l’alphabétisation

Le numérique prend les devants

vendredi 8 septembre | Ny Aina Rahaga

Dans l’ère du temps, c’est ainsi que le Ministère de l’éducation nationale a voulu la célébration de la journée internationale de l’alphabétisation cette année. D’où le thème adopté « fampianarana mamaky teny sy manoratra ary mikajy anivon’ny tontolo nomerika » soit littérallement apprendre à lire, écrire et compter dans un environnement numérique. La célébration officielle pour la Grande ile se tiendra ce jour même à Ambohitseheno dans le district de Manjakandriana. La Grande ile en terme d’alphabétisation rencontre encore un problème majeur, devant être résolu avant le passage au numérique. En effet, la source même de l’analphabétisme à Madagascar n’est autre que la déscolarisation. Trop nombreux sont en effet les enfants qui quittent les bancs de l’école trop tôt faute de moyens ou par obligation de subvenir aux besoins familiaux. D’autre part, les responsables étatiques ne font pas assez d’efforts pour les retenir ou du moins assurer une éducation accessible à tous au sein des écoles publiques. La différence se ressent même entre une Ecole primaire publique de la capitale et une école primaire publique dans les périphéries, quid alors de celles qui se trouvent dans la campagne et dans les provinces éloignées. Aussi, laisser le numérique prendre les devants dans l’alphabétisation de la population malgache semble être un saut d’étape qui sera encore plus catastrophique dans les résultats. Concrètement, les enfants malgaches sauront toucher à des ordinateurs, tablettes et autres gadgets technologiques si on leurs apprends. La question est de savoir à quel point cela impactera-il dans leur éducation, et surtout dans le problème d’analphabétisme du pays. Actuellement, selon le classement Index Mundi, Madagascar serait le 184ème pays sur 215 en termes d’alphabétisation, avec seulement 64% de la population qui sait lire et écrire. Les outils numériques et technologiques peuvent bien augmenter ce chiffre, si tant est que l’effort est soutenue et non pas uniquement le temps d’une célébration.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 8 septembre à 14:23 | Jipo (#4988)

    Apprendre a lire & écrire est primordial, cette manie à mettre la charrue avant les boeufs, semble devenu un fomba, dont il va falloir songer à inaugurer l’ éradication le plus rapidement (inverse du moramora) possible !
    Que l’ on commence par alimenter des dispensaires et écoles des campagnes, en sécuriser les accès et lieux , ai lieu de vouloir toujours bruler les étapes, et continuer à favoriser cette caste minoritaire & dominante au détriment de l’ intérêt général et de la majorité .
    Cet hery quelle verrue !

    Répondre

    • 9 septembre à 11:04 | isoarha (#8297) répond à Jipo

      Bonjour,

      Chaque méthodologie dans l’ apprentissage de la lecture a à ses travers et ses bons côtés. La syllabique ressort un résultat nettement efficace par rapport à d’ autres. Des expériences sur les jeunes voire de très jeunes enfants voient le jour ces derniers temps, pour l’ instant les résultats sont assez ambivalents : les as de l’ informatique protégent leur progéniture de l’ écran et préfère l’ ancienne version de l’ école, maître- tableau noir- craie- cahier - stylo et blouse en option. Des orthophonistes et autres spécialistes dans l’ éveil de l’ enfant deceleraient des troubles qui s’ apparenteraient a de l’ autisme chez les très jeunes exposés a l’ écran. Ceci n’ empêcherait pas d’ autres évolutions possibles dans le domaine, les lobbies travaillant activement à faire accepter les bienfait des écrans chez les jeunes et les moins jeunes bien sûr.
      Pour le cas malgache, il est curieux de voir le résultat a long terme d’ une telle methodologie : comment sera le Malgache du futur : ambidextre et rapide pour textoter ? lecture en Z ou ligne par ligne d’ une page d’ un écran ? Quelle influence des images dans la lecture ? Et les apports vidéos dans tout ça ? Le malgache du futur ressemblerait donc a « OK Google », je suppose que tous les gens lisant ces quelques paragraphes ont vu Siri de Spike Lee, « Her » mon cher . Est ce que le Malgache du futur avalerait des traités et lois internationales ou bien des accords bilatéraux sinon les évolutions des traités historiques d’ un pays en un quelques tapotements de clavier ? Je doute.
      Cependant, il est important de savoir lire et écrire et connaître toutes les blagues de CHuck Norris , ces derniers quasiment reflexifs, donc, une méthodologie, un apprentissage, qu’ importe , la raison est preneuse, c est la chose la mieux partagée dans le monde, dirait l’ autre.

      Pour ma part, j’ avancera plutôt dans la bonne vieille méthode syllabique et une fois acquis certaines bases enquerir avec le ba-ba du code informatique, après l ’ enfant fera de ce qu’ il voudra en fonction de la marque de son téléphone ou de sa tablette, le PC étant devenu has been .

    • 10 septembre à 07:27 | Gérard (#7761) répond à Jipo

      2 commentaires seulement, sans compter celui que votre humble serviteur est en train d’écrire

      est ce parce que ce sujet intéresse personne ?

      ou parce que tout est dit par Jipo ?

      «  »Apprendre a lire & écrire est primordial, !
      Que l’ on commence par alimenter des dispensaires et écoles des campagnes, en sécuriser les accès et lieux«  »

      c’est d’une telle évidence, que cela échappe à certaines « élites » que leurs œillères protègent bien à propos

      combien de futurs migrants ou boat people malgaches fabrique t on , à vouloir jouer à l’état moderne et branché, connecté ? là ou l’on est que misère et abandon de son propre peuple ?

  • 11 septembre à 12:15 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Tout n’a pas été dit car ces nouvelles technologies vont s’acquérir à quels prix et être alimentées par quoi : De l’air ou de l’énergie renouvelable ou pas ?
    Il faut que nos dirigeants posent les bonnes questions et trouvent les bonnes solutions avant de choisir sinon notre pays finira par devenir un dépotoir ou une vache à lait pour autrui.

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 103