Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 4 décembre 2016
Antananarivo | 22h55
 

Environnement

Trafic de bois de rose : Verdict du tribunal de Singapour

Le ministre Ralava Beboarimisa affecte un cabinet international d’avocats sur le dossier

jeudi 26 novembre 2015 | Bill
JPEG - 498.9 ko
Le ministre Ralava Beboarimisa

En réaction à la révélation du journaliste Lambo Tahiry de La Gazette de la Grande Ile à propos de l’issue du procès des 30 000 rondins d’origine malgache saisis à Singapour, le ministre de l’Environnement nous apprend que l’État malgache va prendre en charge un cabinet international d’avocats pour davantage d’informations sur le sujet. Ce cabinet va s’informer auprès du procureur général du tribunal de Singapour sur le dossier et défendre la cause malgache.

D’après le ministre Ralava Beboarimisa, la cargaison est encore en litige car la partie adverse dans le conflit a fait appel. Donc le verdict qui ordonne la levée de la saisie-séquestre des 30 000 rondins est suspendu. Le tribunal de Singapour a en effet jugé que la marchandise n’est pas sujette à un permis vu qu’elle n’avait pas Singapour pour destination mais Hong Kong, aussi le propriétaire pouvait-il reprendre sa marchandise. Le tribunal de Singapour a aussi évoqué la légalité de la transaction car une délégation des autorités malgaches avait affirmé que l’opération d’exportation était conforme à la loi malgache donc autorisée et légale. La séquestre a ainsi été levée. Qui est cette autorité qui a conduit cette délégation malgache et certifié devant le tribunal de Singapour que l’exportation de ces rondins de bois de rose était légale ? Pour le simple gens, il ne peut s’agir que soit, d’une personnalité d’un ministère, soit d’une personnalité de la Présidence ou proche de ces institutions, ou du moins des individus ayant présenté des pièces officielles émanant de ces institutions. Pour l’instant les promesses du président de la République de pourchasser les trafiquants et d’éradiquer les trafics de bois de rose n’ont pas encore porté leurs fruits. Ces 30 000 rondins sont partis de Madagascar au mois de Mars 2014, et ce n’était pas la dernière cargaison illicite qui a pris le large allègrement.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 26 novembre 2015 à 09:48 | Dadabe (#9116)

    Allons bon, voilà ceux qui protègent le trafic de rose qui semblent avoir été pris les doigts dans le pot de confiture... Malchance, pour eux, le procès ne se déroule pas sur le sol malgache. Là, cool, no problem, les petites affaires pourraient continuer... Et l’Etat de prendre un cabinet international d’avocats pour... s’informer ! Ben voyons.

    • 26 novembre 2015 à 10:53 | Bena (#494) répond à Dadabe

      à chaque fois qu’il y a litige, l’Eat malgache perd toujours (pas les personnalités politiques bien sûr). une personnalité payée par l’Etat, de par nature doit défendre l’intérêt de cet Etat. mais ça, c’est ailleurs, pas pour les malgaches.

    • 27 novembre 2015 à 10:27 | toky (#8231) répond à Dadabe

      Le tribunal de Singapour a aussi évoqué la légalité de la transaction car une délégation des autorités malgaches avait affirmé que l’opération d’exportation était conforme à la loi malgache donc autorisée et légale => pourquoi ce cinéma alors ???? Transaction légale mais pourquoi la marchandise a été confisqué à Singapor ???? Ne prend jamais les gasy comme des nuls ou canard sauvage !

  • 26 novembre 2015 à 09:56 | reglisse (#6117)

    Qui est cette autorité qui a conduit cette délégation malgache et certifié devant le tribunal de Singapour que l’exportation de ces rondins de bois de rose était légale ?

    Qui ?

    Y a quelqu’un ??

    Misy olona ???

    • 26 novembre 2015 à 10:14 | rakoto-neutre (#8588) répond à reglisse

      Bonjour

      Posez cette question à son Excellence Monsieur le Président et/ou il vous repondra gentillement, ou il vous moquera que l’ordre vient de la haute instance.

  • 26 novembre 2015 à 10:26 | Isambilo (#4541)

    Il n’est quand même pas compliqué d’identifier ces personnalités. Le cabinet d’avocats n’aura aucune difficulté pour le savoir auprès de la justice de Singapour. il transmettra la réponse au ministre. La question est : le ministre pourra-t-il divulguer la réponse ?
    Mais à Dago même, n’importe quel journaliste pourra trouver la réponse auprès de Singapour Airlines. Mais les propriétaires de journaux oseront-ils publier ? A condition qu’ils n’y soient pas mêlés eux-mêmes.

    • 26 novembre 2015 à 10:54 | betoko (#413) répond à Isambilo

      Je ne crois pas que le patron du journal la gazette de la grande île soit mêlé à cette affaire

    • 26 novembre 2015 à 11:10 | Isambilo (#4541) répond à betoko

      Il s’agit de tous les journaux et tous les journalistes. Et pourquoi le patron de la Gazette n’est pas mêlé ? Il appartient bien à ce microcosme politico-affairiste

    • 27 novembre 2015 à 10:42 | toky (#8231) répond à Isambilo

      Si la transaction est légale, elle devait avoir de documents administratifs au près des douanes malagasy non ? Des documents qui indiquent l’exportateur, le transitaire ; le bateau, l’importateur, la destination de la marchandise, les noms des douaniers ou l’autorité qui ont donné le feu vert.... Donc arrêtons de dire n’importe quoi, les journalistes n’ont rien à avoir avec ça ! Où est la volonté d’éradiquer tout simplement ce trafic ou plutôt ce le régime même qui est concerné puis il essaie d’amener tout le monde en bateau ?

  • 26 novembre 2015 à 11:09 | Takebo Ramasy (#9258)

    LA REPUBLIQUE MADAGASCAR devient RE PUBLIC-PRIVE MADADAGASCAR

    Fiaraha-mitantana kosa izany an !!! aiza ve isaky ny misy olàna tam

    ° DOUANES - hanangana Société Privée pour Contrôle à posteriori — k’anefa ny INSPECTEUR D’ETAT mihainohaino fotsiny tsy asiana hasiny akory ;

    ° BOIS DE ROSE - Singapour /HK - hanofa Cabinet International d’Avocat — k’anefa inona fotsiny ny ataon’ny AMBASSADE DE MADAGASCAR en Chine,

    KA MANINONA KOA RAHA ATAO
    Securité privée - miaro ny autorités malagasy
    Police Privée - ny service de renseigments gasy
    ... HAHITANTSIKA NY NGIDINY, MITADY ny manganana ANGAMBA ???

  • 26 novembre 2015 à 12:45 | jangobo (#8776)

    Il a fallu un journaliste de la Gazette pour réveiller le ministre et comme nous sommes riches comme Crésus, il fait appel à un cabinet de renom international pour enquêter.

    Avec cette manie que nous avons de monter des comités pour un rien (affaire Niarisy, et pourquoi pas affaire Rakotomanga ? Et affaire du député qui escroque des opérateurs économiques ?)

    Et dans tout ça, les fonctionnaires se tournent les pouces car on ne les fait pas travailler.

    Vous-ai je déjà dit que la Présidence engage à tout va des contractuels car ils ne font pas confiance aux fonctionnaires qui y travaillent.

    Tout ça pour dire que l’argent des contribuables est en bonnes mains (mains sales, mains douteuses, mains baladeuses, mains dépensières, mains boueuses, mains croqueuses, mains dilapideuses...

    Ont-ils suivi les procédures pour cet engagement ou ils sont allés à Analakely et crier sur les toits que des postes de CD sont valables à Iavoloha et qu’il suffit de donner de la monnaie mikasokasoka pour être reçus.

    Et après, s’il y aura un compte-rendu, il n’y qu’à dire que nous avons été déboutés et le BDR a disparu ou s’est changé en lits de luxe.

  • 27 novembre 2015 à 10:35 | toky (#8231)

    Le blème avec cette affaire : dans les dossiers figurent les noms de tous les acteurs concernés non ? , même les nom de soi-disant autorité qui atteste que la transaction est légale. Mais c’est facile à enquêter et même les bianco pourrait faire ce genre de boulot mais pourquoi il fait appel à un cabinet international qui coûte cher ???? QU’il dise la vérité, qui est derrière tout ça ????? La gazette de la grande en sait quelque chose, elle a déjà écrit ça dans son article. IL faut plus jouer avec les mots MR le ministre, vous êtes payé par le peuple pour défendre son intérêt ! Le peuple est à bout je vous signale, en a marre de vos manœuvres !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 177