Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 septembre 2017
Antananarivo | 20h17
 

Société

Douane en grève

Le ministère des Finances brandit des réquisitions

vendredi 30 juin | Bill

La grève au niveau de la Douane se poursuit. La rencontre mardi 27 juin à Toamasina entre la Direction générale des douanes et le syndicat des agents des douanes (SEMPIDOU) a été infructueuse. Si le ministre des Finances et du Budget se déclare ouvert au dialogue, le SEMPIDOU estime que l’Etat n’est pas franc et fait la sourde oreille. Le SEMPIDOU déplore une attitude menaçante de la part de la Direction générale de la Douane qui envisage le recours à la manière forte. Il a été évoqué du moins insinué lors de la rencontre à Toamasina, rapporte le président du SEMPIDOU, l’application d’une ordonnance interdisant la grève aux cadres A et B de l’Etat alors que face aux précédentes grèves et les grèves observées dans d’autres secteurs ces derniers temps (Justice, Administration générale, Enseignement supérieur…), cette ordonnance n’a jamais été évoquée. Le SEMPIDOU regrette qu’on veuille lui imposer deux poids deux mesures et que l’Etat ne daigne pas chercher de solution contrairement au SEMPIDOU qui a fléchi sur sa position. En effet, les produits pétroliers ont été traités pour ne pas pénaliser les usagers, publics que privés que particuliers, explique le SEMPIDOU. Et ajoute-t-il, le syndicat tiendra ce jour une assemblée extraordinaire pour la suite de ces mesures à prendre pour certains produits, entre autres les PPN (riz, sucre, huile…).

Faut-il cependant rappeler qu’un président de syndicat des enseignants de l’Enseignement supérieur (SECES) a subi des coupures de salaires en raison de non observation des réquisitions qui ont été en son temps, imposées aux plus intransigeants des cadres et enseignants membres du SECES

SOS des groupements d’entreprises et d’industries

Comme évoqué dans notre édition d’hier 29 juin les groupements des opérateurs parlent d’une seule voix. Le Groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP), le Syndicat des industries de Madagascar (SIM), le Groupement des entreprises de Madagascar (GEM) et le Fivondronan’ny mpandraharaha malagasy (FIVMPAMA) ont rencontré la presse pour faire part aux Malagasy, au syndicat des agents des douanes (SEMPIDOU) et aux dirigeants que c’est toute l’économie qui vacille sinon en train de s’écrouler en raison de cette grève de la Douane. Si aucune solution à ces différends n’est trouvée, les entreprises fermeront leurs portes avec les conséquences que cela suppose ; déjà que faute de matières premières et intrants importés bloqués par cette grève du SEMPIDOU, et faute de livraison à temps des exportations, des entreprises franches ont mis au chômage leurs employés. Certaines entreprises franches selon Eva Razafimandimby haut responsable au sein du GEFP, ont réduit de 50% l’effectif de leurs employés. Les conteneurs de marchandises destinées à l’exportation s’accumulent au port de Toamasina en raison de cette grève qui a repris mardi 27 juin. Eva Razafimandimby évalue jusqu’ici le risque de tout perdre à quelque 20 et 30 millions de dollars si les délais de livraison de ces marchandises ne sont pas respectés.

Eric Rajaonary président du FIVMPAMA attire l’attention sur les conséquences colossales de la grève qui peut perdurer. Madagascar importe 3000 milliards de tonnes de marchandises/matières premières déclare-t-il. Il ajoute que les importations s’élèvent à 9000 milliards Ariary si les exportations sont de l’ordre de 6000 à 7000 milliards Ariary.

34 commentaires

Vos commentaires

  • 30 juin à 10:52 | vatomena (#8391)

    @ Isandra—Le meilleur des chroniqueurs malgaches vous donne la réponse :
    "En 2017, on serait plus enclin à avoir la nostalgie du Madagascar « France australe » de Gallieni et de ses successeurs. Encore une fois, je vais me faire lapider par le discours nationaliste aussi convenu que de rigueur, mais je persiste à reconnaître à leur juste valeur les réalisations de l’administration coloniale : infrastructures, équipement, santé publique, universalisation de l’instruction publique, autosuffisance alimentaire et exportation de surplus agricoles (les travaux de Jean Fremigacci « interrogent » cette orientation délibérée). Ouvrons les yeux : le chemin de fer de Gallieni n’a pas été surpassé en plus d’un siècle ; les grands axes routiers demeurent ceux des grands administrateurs que le hasard a réunis à Madagascar : les futurs maréchaux Gallieni, Joffre, Lyautey ; avant Albert Rakoto-Ratsimamanga, pater méconnu du « Madécassol », les docteurs Girard et Robic avaient inventé le vaccin contre la peste tandis que l’administration coloniale éradiquait la variole. Parmi les premières décisions du général Gallieni, nul ne pourra lui dénier la paternité de l’École de Médecine (octobre 1896), de l’École Le Myre de Vilers pour la formation des cadres malgaches (janvier 1897), de l’Académie Malgache (janvier 1902), du creusement du Canal des Pangalanes (Tamatave-Andovoranto, janvier 1900), du percement des premières routes (Tananarive-Majunga, 1902), de l’inauguration du premier tronçon du chemin de fer de l’Est (14 octobre 1902).
    J’ose le demander : quel numéro de la République malgache a fait mieux depuis 1960 Ce n’est pas nous rabaisser ni nous renier que d’avoir l’humilité de reconnaître les mérites d’autrui ainsi que les acquis qu’on leur doit. Il eût été infiniment plus sage d’avoir su capitaliser cet acquis plutôt que de le dilapider en enfants prodigues. Et ne pas jeter les routes, le train, les bateaux, voire les avions, avec le bain idéologique nauséabond de la colonisation. «  »

    • 30 juin à 15:01 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,..

      Depuis Madagascar : « Oui, la colonisation a été une souffrance » Les méfaits de la colonisation ne concernent pas que l’Algérie ou le miroir déformant de la France. La déclaration du candidat à la présidentielle française, Emmanuelle Macron, a fait réagir le site d’information de Madagascar : www.lexpressmada.com.

      « … Cependant, le passé colonial de Madagascar et la représentation que se fait la France de son rôle colonisateur resteront toujours un sujet épineux. Evidemment que du côté malgache, comme c’est sans doute le cas d’anciennes colonies, cette période a été faite d’injustices, de prédations, de vols, d’exploitations et de crimes. Evidemment que les blessures restent ouvertes, dès lors que la reconnaissance des faits reste ambiguë et que les faits, eux-mêmes, sont amoindris. Car les faits sont les faits.

      90 000 morts en 1947, alors même que la France sortait d’une seconde Guerre mondiale où elle a vécu la pénible réalité de la domination allemande et agissait pourtant sur les Malgaches avec une violence inouïe, en pleine conscience de la douleur que ses actions engendreraient pour l’avoir elle-même vécue dans son passé récent.

      Sans compter les divers abus, la dictature quotidienne, la douleur de tout un pays, perdant sa liberté, son âme et son libre-arbitre, certes avec l’aide de quelques traîtres. Le temps ne guérit pas les blessures, c’est la reconnaissance de la faute commise qui le fait : une reconnaissance, sans aucune tentative de réécrire l’histoire, d’arrondir les angles, d’effectuer des coupes et des embardées ou même de se justifier.

      Car si la colonisation avait un dessein aussi altruiste, comment expliquer que des décennies après le retour de l’indépendance, les colères restent toujours aussi vives et qu’aborder le sujet reste constamment un terrain miné ? Oui, la colonisation a été une souffrance. L’idée n’est pas de faire la leçon à une nation qui s’est construite sur des valeurs de droits et de République.

      Mais simplement de rappeler que si nous, Malgaches, pouvons accepter que ce passé fut et que nous ne pourrons pas le réécrire, il nous est tout aussi important que cette reconnaissance se fasse du côté de la France. Vivre et travailler ensemble, c’est aussi accepter mutuellement de cicatriser les plaies et faire la paix avec le passé commun, sans constamment vouloir se disculper ou surenchérir. Avec la confession vient le pardon. »

    • 30 juin à 15:21 | atavisme premium (#9437) répond à vatomena

      Isandra,
      Je sais pas ou vous avez trouvez ce texte mais c’est certain il n’est pas de vous !
      Depuis Madagascar : « Oui, la colonisation a été une souffrance »
      Publié le 2 mars 2017 par Alain GYRE
      http://agir.avec.madagascar.over-blog.com/2017/03/depuis-madagascar-oui-la-colonisation-a-ete-une-souffrance.html

      Vous pourriez donner vos sources.
      Disons que nous pouvons rapprocher cette souffrance de celle de la population gasy aujourd’hui sous la coupe d’une minorité incompétente .
      Ne nous trompons pas la minorité collaboratrice pendant 70 ans avec les Français et ancêtre de la classe dirigeante actuelle, elle n’a pas souffert du tout

    • 30 juin à 15:39 | Eloim (#8244) répond à vatomena

      Atavisme,
      Je partage bien votre avis !

    • 30 juin à 16:24 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Atavisme,...

      Vatomena a t il donné sa source...? Ne faites pas deux poids deux mesures,...

    • 30 juin à 16:29 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Atavisme,...

      Par ailleurs, savez pourquoi on met un texte entre guillemets ?

    • 30 juin à 16:41 | atavisme premium (#9437) répond à vatomena

      Eloim,
      Ce n’est pas mon avis, c’est la réalité historique ,la vérité.
      En 1947 à Tana ,tout ce que comptait l’administration,la police ,l’armée de Malagasy pur jus n’ont pas bougé d’un millimétre pour aider leurs frères de l’est !
      Pourtant ils étaient parfaitement informés sur ce qui se passait .
      Ce sont les mêmes et leurs descendants qui aujourd’hui font croire qu’ils auraient été les fiers guerriers se battant contre le colonisateur .
      Pas un seul militaire gasy, et ils y en avait beaucoup a cette époque dans l’armée Française ,n’a tiré un coup de feu contre l’occupant !
      Cela s’appelle de la manipulation historique et de la récupération !

    • 30 juin à 22:25 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      @Isandra
      reconnaissance du "crime colonial ’ !? Mais ,vous divaguez Isandra ! Il n’y a pas eu de mouvement plus anti colonialiste que la majorité de la presse française . 70 ans apres le fait colonial ,elle s’indigne encore . Et le premier magistrat de France ,Macron lui meme ,crie à tous les échos : crime contre l’humanité !
      Voyez la différence : Ni Madagascar ,ni les autres états africains ne veulent reconnaitre le commerce honteux qu’ils ont fait de leurs frères de race en les vendant pieds et poings liés à des négriers étrangers . Jamais ils ne culpabilisent pour la traite intérieure et la traite arabique .Bien au contraire ,ils réclameraient insolemment des indemnités . Ils ont oublié les douleurs qu’ils ont infligé aux leurs .
      Le colonial aurait privé de sa liberté le malgache .Allez raconter ces sornettes au descendant d’un andevo . Lui ,il a retenu que c’est bien Gallièni qui a libéré son ancetre . N’est ce pas Ralaimongo ,lui meme ,qui s’engagea dans l’armée coloniale en remerciement pour avoir été libéré de l’ésclavage par un décret de Galliéni

      Les historiens contemporains ont mis fin aux légendes de 47. Il est acquis aujourd’hui que les heurts avec marocains et sénégalais ont fait bien moins que 5 000 morts . Les 20 000 ou 30 000 autres pertes ont été causés par la malnutrition, les maladies ,les misères physiologiques . Les fahavalo interdisaient de retourner au village et donc de cultiver le riz . Les gens du plateau ne se souciant guère de leur apporter meme clandestinement un secours alimentaire .,médical ou vestimentaire Il leur est arrivé ce qui arrive aujourd’hui aux gens du grand sud qui vont se cacher à la première apparition d’un militaire ou d’un gendarme .Priez pour eux !

      l’Ecole coloniale a été un franc succès .Elle avait su former une véritable élite reconnue par ses pairs meme en métropole .Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui .Vous savez comme moi que c’est l’école ,l’instruction qui libère .Dans sa chronique ,Vanf l’a bien dit ..

      La colonisation a connu plusieurs périodes ,il y a eu la période brutale mais aussi la période heureuse ,émancipatrice .C’est un pays en bon état qui a été remis au premier gouvernement indépendant de Madagascar .Je ne crois pas que vous ayez eu à subir personnellement le martyr colonial. Je crois plutot que vous en avez été bénéficiaire .

  • 30 juin à 11:07 | Gérard (#5118)

    la meilleure solution pour le pays ce serait de mettre une annoce sur E-Bay :
    « Madagascar, pays à vendre pour 1€ symbolique, faire offre au ministère des finances de Madagascar qui est même prêt à changer de nom pour s’appeler par exemple Babakotoland »...

    • 30 juin à 11:14 | takaka (#8449) répond à Gérard

      Autre annonce.
      La France est déjà vendu aux Qatariens et Chinois. Veuillez rentrer SVP !

    • 30 juin à 15:27 | Eloim (#8244) répond à Gérard

      Gerard,
      Je suis quotidiennement vos posts relevant des bonnes idées parfois même beaucoup instructifs mais cette fois ci, vous nous adressez une blague de mauvais goût.
      J’apprécie bien la façon dont vous critiquez les Dirigeants du pays mais n’allez pas jusqu’à annoncer une telle sottise. Madagascar appartient aux malgaches et a du bon COEUR pour accueillir tous ceux qui veulent y cohabiter. Madagascar n’est pas la propriété des mauvais Dirigeants que vous « HAÏSSEZ » tant. Ne faites pas, svp, de même pour ce beau pays. C’est comme si vous le jetez dans la gueule des loups et QUE pensez-vous de ses 22 millions d’ÂME ?

  • 30 juin à 11:09 | walesa (#5863)

    Paranoia ! Douanes en greve ! Hi hi hi ! L’Institution parmi les plus corrompus, si non la plus corrompue de Madagascar ose faire de la grève ! Tout simplement incroyable !
    Je leur conseil de prendre en renfort leur Grand Chef d’aeroport d’Ivato, celui qui est assis au millieu de sa chambre à froid vitré , visage sombre et menaçant pour mieux taxer tous les voyagers venus de l’etranger, obligés de faire une descente chez lui ! Avec son aumone de quelques milles d’euros perçus directement de ceux malhereux touristes-visiteurs il n’a pas besoin d’aller chercher un poste à responsabilité d’un grand directeur de BNP Paribas ! Il en gagne autant à Ivato !

  • 30 juin à 11:15 | bema (#828)

    Il est certain que notre économie est au bord du gouffre et le moindre faux pas comme « grèves répétitives » refait basculer le pays plus dans la pauvreté car nous sommes déjà au fond du trou depuis bien longtemps. Face à ces responsables incompétents et inconscients il est plus que temps de trouver une autre manière plus intelligente de lutter. Il ne faut plus faire supporter aux petits peuples ses revendications mais qu’il faut toucher aux recettes publiques. Misaotra tompoko.

  • 30 juin à 11:24 | atavisme premium (#9437)

    Takaka et Lysorine ,deux planqués en France qui se sont fait payés des études par l’argent volé au peuple Malagasy !
    Deux êtres ignobles qui crachent dans la soupe des Français et des Malagasy et qui sont des soit disant nationalistes .
    Ils profitent des deux systèmes et sont des porteurs de haine !
    Voila ce que sont ces gens et ils sont beaucoup comme cela issus des hauts plateaux !

    • 30 juin à 12:59 | takaka (#8449) répond à atavisme premium

      J’ai continué mes études dans d’autres pays. Mon plus long séjour en France était à Six-Fours les Plages du Var.
      Ensuite j’ai concouru pour obtenir des bourses internationales.
      Je ne suis pas nationaliste. Veuillez apprendre la signification universitaire du terme.
      Je ne suis pas haineux comme vous. Je pense aux systèmes viables et acceptés.
      Et mes parents sont déjà un mélange de plusieurs ethnies : 9 en tout.
      Et c’est vous le colon qui applique le système du diviser pour régner.
      Et pour votre gouverne, sachez que ce sont plutôt les responsables et les olobe des districts éloignés qui font de la discrimination.
      Changez votre premium en xerax. Il est déphasé.

    • 30 juin à 14:07 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Takaka ,
      Pas haineux ,tu ne choisis pas, car tous les tiens sont comme cela et c’est normal pour vous .
      Nous avons eu 3 guerres en moins de 100 ans avec les allemands qui ont fait des millions de mort et mutuellement aujourd’hui nous nous respectons .
      Alors vos complexes de colonisés vous vous les mettez ou je pense !

    • 30 juin à 15:07 | vatomena (#8391) répond à atavisme premium

      Le Colon fait encore figure d’ogre chez les plus évolués alors que le bon et malheureux peuple a bien d’autres soucis !
      La révolte de 47 a duré 18 mois .Quand finira donc celle du grand Sud aujourd’hui ? le coupeur de routes est il anti colonialiste ? nationaliste ,, ? patriote ....

  • 30 juin à 12:10 | Jipo (#4988)

    Je me demande bien ce que cette menace de « réquisition » va bien pouvoir faire, les menaces ne semblent plus atteindre leur objectif, que ce soit du coté des grévistes, comme du pouvoir, chacun se menace : en attendant l’ arrivée du vola de cette pétasse de lagarde, et cautionner cette incompétence et corruption généralisées, à commencer par subventionner la zirama, pourquoi voudriez-vous que ça change , puisque même le FMI et la CI cautionnent !
    LAMENTABLE ...

    • 30 juin à 15:35 | Eloim (#8244) répond à Jipo

      Jipo,
      Vos posts résument tout ! Rien à ajouter !
      A propos de Hery et Jupiter, s’agit-il des mensonges d’Etat ? Bande de rigolo en passe de nettoyer la cour du Palais d’Iavoloha, non ? La risée du monde !

    • 30 juin à 17:01 | ETHAN (#9769) répond à Jipo

      Salut Jipo,

      On est bien d’accord, ce n’est pas la 1ère que nous avions parlé ici de l’iMF dont les Etats actionnaires abritent toutes les Multinationales qui ne pensent qu’aux Profits.
      Ce qui est normal dans le SYSTEM où ce sont eux-mêmes qui fixent et qui fixeront (pour longtemps encore je pense) les normes et les règles de l’intégration financière globalisée.
      La notion du mécanisme des dettes, surtout celles contractées dans l’Afrique subsaharienne en dira toujours long.

      nice one

  • 30 juin à 17:25 | betoko (#413)

    Varomena
    Si la colonisation a fait beaucoup de bien aussi bien en Algérie qu’au Viet Nam , ces deux pays n’ont pas déclaré la guerre contre la France et pourquoi la France s’est en tétée à leur faire la guerre est ce pour le bien de ces pays ?
    Mon raisonnement n’est pas dans l’absurde mais logique

    • 30 juin à 22:48 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Betoko _@ Je mettrai volontiers la faute sur des lobbies . Le peuple français n’avait que faire des colonies et il maudissait les guerres coloniales . Les blessés qui revenaient d’Indochine se faisaient gifler par les dockers marseillais .Les petits gars du contingent expédiés en Algérie ne pensaient qu’à ’la quille ’’. Ceux qui avaient été rappelés en premier se couchèrent sur les rails pour empecher les trains de démarrer . Le FlN algérien était largement soutenu en France par le réseau Janson .

      Raseta ,Ravohangy ,des récidivistes ,condamnés à mort ,internés en France n’ont pas été exécutés . Au contraire ,ils ont été graciés.Ils sont revenus au pays où ils ont été couverts d’honneurs .Rabemananjara ,lui ,aura préféré faire carrière littéraire en France .

  • 30 juin à 17:50 | Jipo (#4988)

    Hi Razaka .
    Oui je suis contre tous ces organismes, maçons, loges et autres corrupteurs, qui vivent avec l’ argent des travailleurs et sur leurs dos, qui endettent les plus démunis , que ce soient le FMI, Bruxelles , Yunker ou assimilés, ( Cf la Grèce) tous ces apprentis sorciers, le résultat est sous nos yeux : catastrophique et ça prétend gouverner le monde !
    Pas ’étonnant que tout aille si mal .
    Ils profitent de la faiblesse des états, de la corruption de leurs dirigeants, pour endetter les Pays entiers et sur plusieurs générations sans le moindre scrupule .
    En cela je déplore que ces organismes mondialement reconnus, fassent la pluie et le beau temps .
    Pour entretenir nos anciennes conversations, j’ ai trouvé celle là qui le confirme encore et toujours : hélas. ( je vous la poste ci-apres ).
    Bien cordialement .

    • 30 juin à 18:03 | betoko (#413) répond à Jipo

      J’aimerais savoir que propose Jipo ? Quand unr famille a besoin d’argent pour construire ou acheter une voiture ou vouloir ouvrir une commerce , à qui elle doit s’adresser si npn à la banque , sachant pertinemment que cette banque va lui demander des intérêts
      Le FMI et la BM a vu le jour en 1945 après la seconde guerre mondiale dans le but d’aider l’Europe occidentale ravagés par cette guerre
      Cela s’appelait le plan Marshall Si l’argent est détourné par les pays qui doivent en bénéficier ce n’est pas la faute à ces organismes et souvent il arrive que ces pays donateurs effacent leur dette

  • 30 juin à 18:00 | diego (#531)

    Bonjour atavisme premium,

    Je vous ai bien lu.

    Ne tombez pas dans la facilité et faire la même déclaration aussi divertissante, qu’il suffit d’être élu président et on pourra résoudre le délestage en moins de trois mois.

    Si lutter contre la misère était aussi facile, je pense que même dans les pays riches et puissants, la pauvreté aurait été anecdotique.

    D’une manière générale, les problèmes dans le Sud ne font en fait que mettre la lumière sur la pauvreté dans le pays et le sous-développement. Autrement dit, la faiblesse de l’État malgache.

    Bien des responsables politiques malgaches et beaucoup des gens éduqués pensent que les problèmes sont, en soi, la corruption, l’insécurité, le kidnapping ou encore la famine :

    - ce sont les conséquences, et non les origines de la pauvreté et du sous-developpement.

    Cesser acheter de 4X4 n’enclencherait pas de facto la lutte contre la pauvreté par exemple.....amiolorer les hôpitaux, oui....

    • 30 juin à 18:09 | betoko (#413) répond à diego

      L’éducation et la santé se sont les priorités dans tous les pays du monde .Hélas à Madagascar tout est prioritaire .l’agriculture ,les routes , la santé , l’éducation , la corruption etc

  • 30 juin à 18:29 | Jipo (#4988)

    @ kelytoucou .
    Quand on n’ a pas le sou, on passe devant et on regarde.
    Vivre à crédit est une mentalité, une éducation, une manière de vouloir vivre au dessus de ses moyens, vouloir PT + haut que son Q !.
    Si vous n’ avez pas de fric pour vous payer un avion vous ne vous en payez pas et si vous n’ avez pas les moyens de bouffer du caviar, vous n’ en bouffez pas , est-ce si compliqué que cela à comprendre ???
    Faire un crédit pour se payer une bagnole est une konnerie monumentale, qui dénote bien de la mentalité ambiante, du sans dent , de l’ arriviste, en gros de l’ abruti le plus accompli, hélas ce n’ est pas ce qui manque chez vous ...
    Quand vous aurez économisé suffisamment pour vous payer l’ objet convoité, vous aurez au moins le mérite d’ avoir appris à suer et la valeur de l’ argent, , l’ homme ne respecte que ce qu’ il a sué, et devant l ’ entretien des infrastructures laissées par l’ infernal colon, l’ adage est confirmé.
    Ces prêts , dons et autres facilités, ne font que vous endetter et affaiblir, vous ne l’ avez toujours pas compris ???
    L’ argent facile, ne profite jamais, assurément moins que celui gagné à la sueur de son front, quand vous aurez intégré ça, vous serez moins kon, en attendant, bon entêtement & endettement approuvé par les pilotes gasy c ’est vous dire : vive l’ endettement ...

    • 30 juin à 19:08 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      AZAFADY : apporté / UN pilote gasy, vous l’ aurez tous reconnu, en effet ils ne pensent pas tous : (heureusement) comme ça ...
      Mea culpa .

    • 30 juin à 19:09 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Approuvé & non apporté !

    • 30 juin à 20:22 | betoko (#413) répond à Jipo

      Acheter une voiture ou une maison voir une villa à crédit n’est pas une erreur monumentale .
      Nombreux sont les familles qui s’endettent pour acheter une maison pour une durée de 20 ans
      Ne parlez pas des choses que vous n’êtes pas en mesure de comprendre

  • 30 juin à 19:08 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il n’y a malheureusement plus rien qui fonctionne à Madagasca, à l’exception d’aller se réunir pour s’admirer son gros ventre et ses jolies tailleurs et jolies jambes à Mahamasina et à Iavoloha :

    - la révolution française est née de l’isolement du pouvoir et ses mépris envers le peuple.

    On a coupé la tête du Roi en France. La guillotine fonctionnait tellement bien que le sang coulait à flot ....

    • 30 juin à 19:14 | diego (#531) répond à diego

      Une pensée pour la famille de Mme Veil.

      Un jour, les femmes Malgaches vont comprendre le combat de cette grande Dame et remercier ses actions.

    • 30 juin à 19:15 | Jipo (#4988) répond à diego

      Quelle médisance !
      Ce que font ceux que vous adulez et soutenez , le font à merveille, même très bien, voir mieux que les sales colons, ils pillent et mettent en pièce la bête agonisante qu’ est le paradis devenu infernal grâce à ces indépendantistes, révolutionnaires nationalistes, dont vous faites largement partie .
      Finalement de quoi vous plaignez-vous, vous faites mieux que les vazahas, votre souhait est donc exhaussé !
      Quant au reste : mais on s’ en tape ! QDB ...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 251