Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 24 juin 2017
Antananarivo | 02h04
 

Mines

Mines

Le maire de Tatamalaza contraint de renier sa signature

jeudi 22 décembre 2016 | Bill

Le mouvement de défense des terres et des ressources minérales connaît une intensité sans précédent. Après Soamahamanina, Bealanana, Mananjary, c’est maintenant le tour des habitants de la commune de Tatamalaza, district de Fandriana, région Amoron’i Mania de se lever contre les tentatives d’une compagnie minière chinoise de prospecter dans leur région. Lors d’une réunion avec le maire de la commune rurale de Tatamalaza le 19 décembre dernier, des « tangalamena », des habitants et des natifs « zanak’ampielezana » de la commune ont manifesté et conduit leur maire à avouer, d’après radio Viva, qu’il a apposé sa signature sur le document autorisant la compagnie minière chinoise à faire des recherches aurifères. Malgré les explications du maire selon lesquelles cette compagnie minière lui a présenté un permis de recherche délivré par les autorités compétentes et qu’il n’y a rien de mal à prospecter, les participants à cette réunion n’ont voulu rien entendre. Un conseiller municipal a même accusé le maire de complicité avec les responsables de la société chinoise, de faire cavalier seul car le conseil municipal n’a pas été consulté sur le sujet. Finalement le maire a rejoint le camp des manifestants et s’est soumis à la cérémonie rituelle du serment traditionnel (« tsitsika ») avec les notables, les habitants et les « zanak’ampielezana ». Le maire a donc renié solennellement et selon les traditions de la région, à sa signature. On se demande comment va-t-il se comporter quand les employés, les responsables de la compagnie et les autorités compétentes descendront sur terrain pour faire valoir l’autorisation du maire et le permis de recherche.

44 commentaires

Vos commentaires

  • 22 décembre 2016 à 10:07 | Paulo Il leone (#6618)

    Quelle surprise !
    Un retournement de veste typique de la légendaire couardise malgache !

    « nihil novi sub sole malagensis »

    • 22 décembre 2016 à 10:38 | Eloim (#8244) répond à Paulo Il leone

      Qu’entendez-vous par SURPRISE ? La question qui se pose est : qu’y a-t-il derrière cette SINOPHOBIE sévère ou la nostalgie de la néo-colonisation ?

    • 22 décembre 2016 à 12:21 | Isandra (#7070) répond à Paulo Il leone

      Eloim,

      Le régime vous répondrait Auguste,...car ils voient partout la longue main de cet homme,...

    • 22 décembre 2016 à 13:13 | Sigma (#9656) répond à Paulo Il leone

      A Paulo Il Leone,

      Je crois que vous exagérez avec vos remarques mal placées vis-à-vis de Mada et/ou des Malagasy, presque tous les jours, voire plusieurs fois par jour ...

      De quel droit vous et « vos semblables ici sur ce forum », faites la pluie et le beau temps ?
      De quel droit vous et « vos semblables ici sur ce forum », vous vous permettez d’insulter, de rabaisser, d’humilier les Malagasy etc.

      P.S.
      Vos semblables ici sur le forum = celles et ceux qui parlent de la même manière que vous vis-à-vis- de Mada et des Malagasy, ceux qui interviennent sans cesse ici en humiliant, rabaissant, insultant, et je ne sais quel autre qualificatif utiliser ?

      Bien qu’il me semble que vous et la plupart de vos semblables sont des Vazaha et/ou Francais, je ne vais pas mettre tous les Vazaha et/ou Francais intervenants ici dans le même sac, car je sais faire la différence entre un point de vue et une attaque, entre une critique et une humiliation, entre une suggestion et une attaque ...

      Alors, Paul Il Leone,
      vous et vos semblables,
      pour le respect de chacun,
      S’IL VOUS PLAIT, ARRETEZ CE GENRE D’INTERVENTION, ARRETEZ VOS INSULTES ENVERS MON PAYS, ENVERS MES COMPATRIOTES,
      toute chose a ses limites

      Merci

    • 22 décembre 2016 à 16:08 | Paulo Il leone (#6618) répond à Paulo Il leone

      @sigma

      Désolé, mais je me passerai de votre autorisation si j’ai envie d’appeler un chat un chat !

      Vous pouvez continuer à vous voiler la face et à invoquer le mythe du fihavanana et des traditions de solidarité et de « respect » de la culture malgache, pour ma ma part je vois ce que je vois c’est à dire un mépris total de la vie humaine dans la culture malgache ! ne comptez pas sur moi pour ferme lesyeux sur vos travers ataviques !

      A bon entendeur salut
      A mal aleikoum sala !

    • 22 décembre 2016 à 18:40 | spliff (#5871) répond à Paulo Il leone

      Paulo Il leone, si nous faison l’objet d’un tel mépris de votre part, accordez-nous tout de même le droit de nous demander ce qui vous motive à rester dans le coin... (physiquement - si vous êtes sur place - ou sur le forum...)
      L’interrogation est sincère. Simple curiosité.

    • 22 décembre 2016 à 21:11 | takaka (#8449) répond à Paulo Il leone

      Ah ! Nous les Gasy !
      Depuis belle lurette, il nous est souvent fatal cette attitude belliqueuse de ne jamais être fautif, que ce soit au niveau national ou surtout international. « Olobe tsy mba diso ». Une philosophie des plus dénigrantes, celle qui a engendré la décadence certaine de la société gasy depuis le départ des colons vazaha. Alors Missié les camarades tralalachoum soamahamaniensis, veuillez accepter avec stoïcisme ces critiques.

    • 22 décembre 2016 à 22:21 | vatomena (#8391) répond à Paulo Il leone

      @Sigma—Connaissez vous ce sentiment qu’on appelle ’’ le dépit amoureux " ?
      Ce dépit doit etre le plus grand chez tous ces retraités français et autres étrangers qui sont venus ici avec en tete l’image d’une grande ile autrefois heureuse

    • 23 décembre 2016 à 01:21 | spliff (#5871) répond à Paulo Il leone

      Bonsoir Takaka,

      Il ne s’agit pas d’être hermétique à la critique. Mais encore faut-il que celle-ci s’offre un minimum de discernement... ce que le manichéisme ne permet pas...

    • 23 décembre 2016 à 06:47 | franc (#9485) répond à Paulo Il leone

      Laissons Polo il le gone faire ce qu’il veut, après tout il nous permet de savoir ce que c’est un heritier du côlon vis à vis du pti gasy donc ne jettez pas la pierre sur lui tout seul ce qu’un échantillon, jettez les pierre sur tous les heritiers du côlon et les gasy traitre (c pas à prendre littéralement non plus) le but est d’éradiquer la présence de ce genre de parsonne sur mada tout en retenant leur critiques car d’une part c vrai mais il sait pas que cpa tous les gasy c plutôt des gens qui ont des pouvoirs.
      Bref, faites pa attention à polo c qu’un 2cylindres sans chauffeur dont san cervel

    • 23 décembre 2016 à 08:05 | Paulo Il leone (#6618) répond à Paulo Il leone

      @franc du collier

      Est-ce une faute de frappe de m’appeler P. Il « le gone » ou une façon pas très subtile de révéler que j’aurais des origines lyonnaises ?

      Quoi qu’il en soit, c’est mauvaise pioche sur toute la ligne !

      De plus je ne suis ni retraité ni néo-colonialiste aigri ni amoureux dépité....seulement un observateur éloigné mais lucide du grand psychodrame de la nation malgache qui sombre corps et biens depuis la fin de la première RM. 

      Perso, je me dis qu’au lieu de se vautrer dans leur misérabilisme victimaire, les Malgaches devraient lire et relire (et au besoin, re-relire avec explication de texte) « la mort et le bucheron » de J. de la Fontaine.

      PS : j’observe que tes « interventions », contrairement aux miennes, ne suscitent aucune réaction ni dans un sens ni dans l’autre....autrement dit il semblerait que tout le monde s’en fout de ton avis !

      A bon entendeur, salut !
      A mal aleikoum, sala !

    • 23 décembre 2016 à 09:12 | vatomena (#8391) répond à Paulo Il leone

      Mais Oui ,on répond à Francaoui .A celui qui a une connaissance de Madagascar par ouie dire ,à celui qui digère mal un colonialisme historique ,je dirai que les malgaches sont les mauvais héritiers d’un colonialisme qui leur avait tout appris. Tout était possible à l’heure de l’Indépendance mais tout a été ruiné.Les mauvais élèves ont pris le pouvoir......Ce n’est pas le colon aujourd’hui qui tue chaque jour ,qui affame des populations ,qui fait de chaque hopital un mouroir ,qui laisse courir des 4 mis dans les rues........

    • 23 décembre 2016 à 10:14 | Paulo Il leone (#6618) répond à Paulo Il leone

      @vatomena

      Attention Vatomena, n’oubliez pas que la version « officielle » et « historique » de nombre d’intervenants de ce forum c’est « célafôte aux vazaha ! »

      Quand vous vous risquez à dire la vérité sans fard comme vous venez de le faire vous encourez des poursuites pour divulgation de secret (de polichinelle) d’état !

    • 23 décembre 2016 à 10:30 | sarah (#4600) répond à Paulo Il leone

      nataoko ihany ny tsy hamaly fa efa tena tsy rariny kosa ny famalin’ilay ranamana ty, ary tsy zao ihany fa isaky ny miteny. Manompa ny gasy fotsiny zao, asa dia manao ahoana loatra re ny hatsaran’ny mpiray tanindrazana aminy...

    • 23 décembre 2016 à 11:15 | vatomena (#8391) répond à Paulo Il leone

      @Paul leone........
      Nombre de colons qui ont tout perdu ne sont pas devenus pour cela anti malgaches.Bien au contraire .En dépit de tout ,ils ont gardé une affection particulière pour ce peuple qu’ils ont bien connu.Ils envoient meme leurs enfants visiter et à la rencontre de ce qui reste de bien.

      La complainte du colon débouté :
      "Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
      Et sans dire un seul mot te mettre à rebatir
      ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
      Sans un geste et sans soupir

      Si tu peux supporter entendre tes paroles
      travesties par des gueux pour exciter des sots
      et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
      sans mentir toi meme d’un mot
      Tu seras un homme ,mon fils "
      Rudyard Kipling

    • 23 décembre 2016 à 12:47 | Paulo Il leone (#6618) répond à Paulo Il leone

      @sarah

      Navré, moi y en a pas compris ! Toi y en a parlé frantsay matame ?

      @vatomena

      Je suis tout le contraire d’un anti-malgache ! ça me désole de voir l’état lamentable de ce pays et de ses habitants !

      « Qui aime bien châtie bien » et j’ajouterai « qui s’en fout ne dit rien et fait come si tou » baigne, genre « vive le fihavanana et les traditions ancestrales ! »

  • 22 décembre 2016 à 10:21 | tsimahafotsy (#6734)

    Revenir aux fondamentaux du système politique traditionnel malagasy pour combattre la corruption , cette affaire de Tatamalaza en est l’illustration.
    Aux chiottes la démocratie parlementaire à l’occidental !
    Donnons le pouvoir de représentation nationale aux collectivités de base, au fokonolona avec les Tangalamena car la vraie démocratie populaire est là.
    L’ A.N. de Tsimbazaza est une illusion de démocratie, c’est un leurre.

    • 22 décembre 2016 à 10:29 | Isambilo (#4541) répond à tsimahafotsy

      Restons lucides. Le maire a été obligé de renier sa signature. Une petite nouvelle élection municipale avec des candidats bien choisis...et l’affaire est pliée.
      Pour ce qui est de la couardise, ce n’est pas une spécialité malgache à mon humble avis.

    • 22 décembre 2016 à 10:50 | Eloim (#8244) répond à tsimahafotsy

      J’anticipe encore un peu plus la nécessité de l’abolition de cette notion d’élections comme expression démocratique visant à mettre en valeur la représentativité surtout au niveau de la collectivité décentralisée. Vous avez vu juste que dans les bases, des structures originales ont été déjà érigées depuis des siècles (olobe, ampanjaka, tangalamena, zokiolona, ...). Et ce qui est fantastique dans cette optique que là-dedans qu’on aperçoit et inspire l’esprit même de la philosophie et la culture purement malgache.

  • 22 décembre 2016 à 11:53 | betoko (#413)

    Que cette histoire serve de leçon à tous les pourris actuels ou future L’argent ne fait pas le bonheur .Faudrait il en vouloir aux chinois ou à des Karana si la majorité des malgaches sont pourris Ses derniers ne font que profiter sans scupule de notre mentalité de pourris et de vendus

  • 22 décembre 2016 à 11:55 | betoko (#413)

    Que cette histoire serve de leçon à tous les pourris actuels ou future L’argent ne fait pas le bonheur .Faudrait il en vouloir aux chinois ou à des Karana si la majorité des malgaches sont pourris Ses derniers ( chinois et Karana) ne font que profiter sans scupule de notre mentalité de pourris et de vendus

    • 22 décembre 2016 à 16:43 | zaho (#699) répond à betoko

      Nous ne devons pas en vouloir aux chinois et aux Karana. Ils n’y sont à priori pour rien. Ils n’ont fait que profiter de notre mentalité de m..... Entre nous, on se jalouse, même au sein de notre propre famille. Dans les bureaux(Domaines et services topographiques), nos fonctionnaires mettent des bâtons dans les roues des malgaches. On préfère faciliter les démarches des étrangers que des malgaches comme eux. De plus, si vous habitez à l’étranger, c’est pire. Je me demande des fois si on est encore considéré comme des malgaches alors ces malgaches expatriés font rentrer des millions de devises par an pour l’économie nationale. Nos banques facilitent, octroient des prêts à des étrangers qui viennent soi-disant investir au pays. L’investissement en question se limite à l’ouverture d’un bar ou d’un minable restaurant pour faciliter les trafics de tout genre, avec la complicité de nos polices et de nos douaniers. Il n’y a qu’à regarder de plus près ce qui se passe à Nosy Bé, avec le tourisme sexuel, des fausses cartes d’identité à des gamines pour qu’elles puissent fréquenter les boîtes de nuit et j’en passe. Qu’on ne vienne surtout pas me dire que notre gouvernement ne savait pas. Pour moi, Madagascar, c’est du GACHIS.

  • 22 décembre 2016 à 12:22 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    Nous assistons à une étape cruciale de la colonisation économique chinoise, hier, souhaitée, encouragée voir sollicitée, elle devient, à ce jour, rejetée en devenant persona non grata …
    Il aura fallu de nombreux abus d’exploitation ou plutôt de « recherche et prospection » pour que les populations s’aperçoivent de la supercherie des intentions…
    Maîtres, en matière de corruption et dans sa répartition, les chinois semblent avoir atteint une limite qui ne permet plus aux corrupteurs de pouvoir rentabiliser « leur travail en coulisse » !
    Les agissements toxiques des deux parties prenantes ( chinoise et pouvoir) ont montré la frontière, au-delà de laquelle, les populations refusent toute ingérence dans leur patrimoine fragile que même le colonisateur avait su préservé !…
    Le pouvoir, qui avait cru jouer fin, dans la discrétion et l’opacité habituelle, voit ses dérives montrées du doigt et rejetées par une population, prête à en découdre….
    En refusant toute compromission possible, les populations mettent au pied du mur un pouvoir qui escomptait, dans ces « accords bilatéraux », garnir une corbeille personnelle qui s’était vidée depuis la fin du trafic de bois de rose….
    L’ argent reçu présente une forme certaine de pression chinoise pour obtenir ce qui leur avait été promis, nous verrons de quelle manière ces chinois floués pourront poursuivre en mettant en demeure le pouvoir de respecter leurs accords de coulisse …
    Difficile de croire que la victoire villageoise est à portée de main car l’adversaire est coriace et patient, soutenu sous le manteau par un pouvoir qui n’entend pas se faire dicter sa conduite par des broussards belliqueux !….
    L’ opacité et le flou dans le domaine minier prennent, ici, toute leur importance en mettant à mal, la rente rénumératrice d’un pouvoir qui escompte bien s’enrichir sous le sempiternel prétexte d’un développement factice qui ne profite, au final, qu’à ses signataires et exclusivement à eux !….

    • 22 décembre 2016 à 12:57 | betoko (#413) répond à kartell

      A lire dans le journal « Free News » de ce jour , une histoire similaire se passe à Antsirabe . La mairesse Razanakolona brade les terrains publics au bénéfice de la Société Socota Agriculture dirigée par Salim Ismail Un terrain de 46 ha occupé légalement par une centaine de ménage depuis 1960
      En gros la commune d’Antsirabe vient de signer un contrat de « paysannat » avec la société Socota agriculture , La dite société gère la distribution du terrain et elle va fournir à la population du matériel , des produits et des semences de qualité à titre d’avance , nécessaires à l’exploitation agricole du terrain . Cette société achétera par la suite la poduction à un prix fixé au préalable et tirera aux prix de la production à l’avance
      Donce la population ne fera que travailler gratuitement pour cette société parce que dans ce systéme de paysannt , elle ( la population) s’en sortira déficitaire . Au cas ou ces habitants n’accepteront pas cette proposition , ils n’auront comme seule solution que de quitter le lieu et ils vont travailler pour ce Karana sur le sol qu’ils ont occupé depuis plusieurs années , en tant que simple employé . Autrement dit , c’est du " à prendre ou à laisser
      Comment voulez vous que la majorité des malgaches ne soient pas devenus des KARANOPHOBE

    • 22 décembre 2016 à 14:00 | atavisme premium (#9437) répond à kartell

      Betoko,
      Cela confirme(comme s’il le fallait) que c’est bien que la(votre) classe dirigeante qui est la première prédatrice du peuple Malagasy !

    • 22 décembre 2016 à 14:05 | atavisme premium (#9437) répond à kartell

      Betoko,
      Cela confirme(comme s’il le fallait) que c’est bien que la(votre) classe dirigeante qui est la première prédatrice du peuple Malagasy !

    • 22 décembre 2016 à 16:00 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Betoko,

      Malheureusement, Papy Jeannot qui est expérimenté de faire des investigations fiables sur ce genre d’affaire est encore convalescence,...sinon, nous y saurions plus de détail,...

    • 22 décembre 2016 à 16:15 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ betoko

      L’ exemple est révélateur de cette tendance à laisser imaginer qu’un démarrage économique est possible au profit des populations alors qu’il est bénéfice exclusif des commanditaires et des intermédiaires, la main d’oeuvre devenant corvéable à merci et simple courroie d’enrichissement du financier….
      Ceux, qui tirent avantage de cette situation, sont ceux qui ont fait leur fortune avec les pouvoirs antérieurs, ils n’ont d’intérêts que, dans ce qui peut leur rapporter gros et vite….
      Même, si ce type de personne reste ciblé, il ne faudrait pas oublier de dire que, sans l’accord voir la complicité monnayée des autorités malagasy, ces « businessmen » n’auraient pas autant de succès et d’audace ….
      Il serait temps que cette population prenne conscience que les nombreux discours politiques tentent de la rouler dans la farine sous prétexte de développement et d’un mieux être en paroles…
      Mais le choix de s’opposer reste une entrave à un réel redémarrage parce que le refus, même justifié, risque de refroidir les vraies bonnes volontés à donner au pays, un réel avenir…

    • 22 décembre 2016 à 19:15 | spliff (#5871) répond à kartell

      @ Kartell,

      Bonsoir,
      La question pourrait donc être de savoir si la circulation accrue des informations a capacité à infléchir à terme les rapports de forces.
      Si l’on peut en douter, l’on notera tout de même le vent de populisme qui souffle actuellement en Occident, phénomène auquel semble-t-il la multiplication des médias alternatifs et autres « effets réseaux sociaux » ne sont pas étrangers.

    • 22 décembre 2016 à 22:11 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Sous la férule du colonial français ,les tribus ordinairement hostiles les unes envers les autres ont su faire front commun et sauvegarder l’ame malgache.Il est honteux que tout s’écroule avec l’Indépendance .Un front anti chinois, un vent de xénophobie ,pourra-t-il nous rassembler à nouveau.ou sera -t-il notre perte ?

    • 23 décembre 2016 à 00:49 | spliff (#5871) répond à kartell

      Bonsoir Vatomena

      J’utilisais « populisme » - peut-être de manière impropre - plus dans le sens d’une meilleure attention accordée à la voix des peuples (mieux informés donc plus à même de construire une contestation) que par rapport au volet « rejet de l’autre » qui en toute rigueur est une connotation du terme discutable me semble-t-il...

  • 22 décembre 2016 à 13:56 | RAMBO (#7290)

    Vous avez vu juste que dans les bases, des structures originales ont été déjà érigées depuis des siècles (olobe, ampanjaka, tangalamena, zokiolona, ...)...dixit Eloïm.
    Ce sont des gens respectueux et respectables certes mais le pays se trouve dans une situation de « précarité » sur un sous sol riche...alors que faire ?...Et ce qui est surprenant c’est que lorsque il s’agit de « L’OR » c’est « FADY ». Les autres métaux ils s’en foutent mais l’or est « fadin-drazana »...il fallait tuer des boeufs , observer et suivre des rites soient disant ancestraux mais en réalité sataniques pour avoir accès à ces endroits. Je sais en tant que chrétien que il y a eu un pacte conclu entre SATAN et les chamanes et il va falloir passer par eux et faire toutes ces rites qui vénérent Satan avant d’accéder aux sites aurifères dans ce pays.
    Dieu a donné aux Malgaches une terre riche mais Satan utilise ses agents pour garder les Gasy dans la pauvreté et le péché.

    • 22 décembre 2016 à 14:35 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      Bonjour.
      @ rambo ...
      Vous allez faire de l’ ombre à moins qu’ hier et encore plus après demain .
      dans quel obscurantisme êtes vous descendu ?
      Chamans , satanisme, et pourquoi pas vaudou, oh secours « seigneur » ils sont devenus fous !

    • 22 décembre 2016 à 15:41 | atavisme premium (#9437) répond à RAMBO

      Ah l’obscurantisme religieux pour abêtir, encore et encore, les faibles d’esprits ,il n’y a que cela de vrai.
      Je pense que tu est a la plus grande pourriture sur ce site .
      Je te rassures, tu est bien à l’égal de tous les charognards ,qui ont conduit ce pays a ce fiasco généralisé.

    • 22 décembre 2016 à 19:39 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      Bonsoir Spiff.
      Il n’ y a pas que les réseaux sociaux qui font monter le populisme, mais également cette politique liberticide, incontrôlée (en apparence) de se demander si elle n’ est pas à dessein ?
      Nous sommes en pleine crise économique comme vous le savez, et pensez-vous que c ’est avec une telle politique de migrants/richesse, que cela va aller mieux ?
      Allez expliquer à 5 enfants autour d’ une assiette de riz, qu’ en les forçant à la partager avec des migrants , ils ne s ’en porteront que mieux, leur faim sera rassasiée, et « culturellement » ils seront plus riches.
      Sans faire de polémique il n’y a que des bôbô pour croire à de telles calembredaines, et bientôt, de s’ y opposer sera un délit , voir facho ...

    • 22 décembre 2016 à 21:55 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      J’ai tout compris ,Rambo. Dieu a béni la terre malgache en enfouissant sous la roche ou la terre latéritique mille trésors .Mais ,Satan,le plus fort ,nous prive de ces richesses pour les livrer à ses chamanes.Prions encore plus ,encore mieux ,mes frères .

  • 22 décembre 2016 à 16:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    La Chine est en difficulté économique aujourd’hui. La croissance à deux chiffres est terminée. Ses entreprises, aussi bien privées et celles sous contrôles de l’État, c’est à dire sous contrôle de Parti Communiste, sont dangereusement endettées.

    La Chine est un pays qui s’est développée trop vite. Tant que la croissance a été à deux chiffres, elle pouvait se permettre beaucoup des choses, en dessous de 7%, la Chine va connaître exactement les mêmes problèmes économique que les pays occidentaux, l’aggravation du chômage !

    Comme la croissance économique a fait naître une classe moyenne, cette classe moyenne chinoise demande et exige exactement les mêmes choses que celle des pays Occidentaux. C’est à dire, protection de travail, augmentation de son pouvoir d’achat, des protections sociales comme l’amélioration de la retraite et accès à une meilleure soin de santé. La Chine aujourd’hui est victime de sa croissance économique, la pollution tue des milliers des gens par jour !!!

    Ce qui nous ramène à Madagascar. Si nous ne faisons pas attention, on risque d’être les vaches à lait de la Chine. Nous assistons à une offensive économique de la Chine, qui masque mal en fait ses problèmes internes. Ces entreprises chinoises veulent obtenir ce que le régime de transition de Rajoelina et celui de Mr R. Hery l’ont vendu et promis, c’est à dire les terres de nos ancêtres !

    On peut bien imaginer que si la transition avait de l’oxygène pour respirer durant cinq ans et les candidats des élections piège à C.....avaient des millions à jeter par la fenêtre durant la campagne électorale, ce qu’ils auraient reçu des aides venant des entreprises qui se permettent de se comporter comme en terre conquise aujourd’hui. Elles veulent obtenir ce que les politiciens Gasy ont promis.

    Les entreprises occidentales se comportent rarement de cette manière. C’est l’heure du choix, comme durant la guerre froide, choisir l’Est ou l’Ouest, aujourd’hui, c’est choisir la Chine ou l’Europe et l’USA.

    À mon sens, le choix est plus qu’évident. Nous avons hérité des Institutions et Constitution occidentales. Notre État fonctionne exactement comme les États Occidentaux. Pour nous développer, nous sommes forcément obligés de nous appuyer sur nos Institutions actuelles, autrement dit, former nos élites en Occident pour maîtriser et pour être capable de faire fonctionner les structures politiques, économiques et étatiques que nous avons hérité.

    Scientifiquement, culturellement, philosophiquement....la place de Madagascar est bien en Occident, récemment, on a reçu sur notre sol la Francophonie, pas ailleurs comme le régime actuel et quelques politiciens Gasy perdus et incultes veulent nous faire croire.

    Madagascar est un des rares pays en Afrique qui aurait une grande chance de bien sortir et rapidement de la pauvreté, bien sûr, s’il avait des des dirigeants résponsables et compétents ! Parce que Madagascar a sa propre monnaie ! Les problèmes sont énormes pour les pays qui adoptent encore le Franc CFA, qui est bien indexée à l’euro, malheur.....

    Notre grand handicap, c’est l’incompétence des dirigeants. J’ai toujours posé la question, combien des ministres connaissent ce que l’économie. Pas grand monde. Quand certains d’entre eux s’expriment, je ferme les oreilles pour ne pas avoir mal, eh oui, cela fait mal à ce point !!!!

    Cela veut dire surtout que nous avons très peu des scientiphiques, d’économistes, des médecins et des ingénieurs à la tête du pays !!! Et le président ose dire qu’il va pouvoir lutter contre la pauvreté et développer le pays !!!

  • 22 décembre 2016 à 18:02 | betoko (#413)

    Un autre scandale selon la radio Antsiva , Les kidnapeurs de Tamatave sont en liberté « provisoir » depuis avant hier on se demande pour quoi . Dans un pays où les lois sont respectées un kidnapeur avéré écope au minimum 15 à 25 ans de réclusion criminel .
    Une drôle de circonstance ,hier soir un Karana s’est fait kidnapé à Tsaralala

  • 22 décembre 2016 à 19:40 | ratiarivelo (#131)

    Inty ilay Rambo-ndanitra ity no tena SATANA, manivahiva ny fomba naha MALAGASY ny MALAGASY*** iLEIO no mendrika ny ampisotrona ny AMAN***** vongan’olona, ! ileio no tena Apondra ny HeriVaiManta* malama maina !! NO sady Miebo tapany, hoatrany rano an-tatatra !! io no andevolahy latsaka avara-patana, ka sarotra ny miala !!! Ary miady amin’andevo , ka havizanana no hita , !! ry zareo o Ary mimenomenona hotra ny ampelam-batotra aaaaaaaaaa !!

  • 22 décembre 2016 à 19:50 | ratiarivelo (#131)

    Inty ilay Rambo-ndanitra ity no tena SATANA, manivahiva ny fomba naha MALAGASY ny MALAGASY*** iLEIO no mendrika ny ampisotrona ny AMAN***** vongan’olona, ! ileio no tena Apondra ny HeriVaiManta* malama maina !! NO sady Miebo tapany, hoatrany rano an-tatatra !! io no andevolahy latsaka avara-patana, ka sarotra ny miala !!! Ary miady amin’andevo , ka havizanana no hita , !! ry zareo o Ary mimenomenona hotra ny ampelam-batotra aaaaaaaaaa !! Veloma RAVONGANY O ? Fa aza manendry tena hoatra ny alika ho any an-tsena e ! Ary miriorio foana toy ny ANGIDINA, fa any an-kady no farany !

  • 22 décembre 2016 à 23:28 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faut rétablir l’autorité de l’État à travers les Institutions du pays et les élus de la République.

    Je parle dans le vide aujourd’hui, mais ce qu’il faut se rappeler avant tout ce qu’il n’y aura pas developpement, c’est à dire, il n’y aura pas des financements pour nous aider si le pays n’a pas des structures étatiques solides et fiables. Oublier les entreprises chinoises, elles partiront et plutôt qu’elles espéraient....les Malgaches n’aiment pas les Chinois, il n’y a plus de doute et cela, ça ne s’achète pas, ne se gagner pas avec des millions.

    Par contre si les élus réussissent à renforcer et rendre fonctionnels l’État et les Institutions, le pays trouverait aisément des financements pour financer des projets importants et touchant la vie quotidienne des Malgaches.

    Le pays ne pourra pas en faire l’économie !

    • 23 décembre 2016 à 14:44 | Paulo Il leone (#6618) répond à diego

      @Diego

      Si vous croyez au Père Noël, cher Monsieur, c’est le moment ou jamais de lui commander des « élus qui réussissent à renforcer renforcer et rendre fonctionnels l’État et les Institutions.... »

      et dites-lui d’ajouter

      « des structures étatiques solides et fiables » qui permettront d’attirer aisément (MDR !) les financements !

      Du comique de haut vol votre voeu pieux !

  • 25 décembre 2016 à 09:19 | Phoenix mckoa (#9811)

    Nous devons avant toute chose savoir que le prix a payé pour sortir de toute cette injustice est de s’engager pour la patrie dans le temps et créer des unités de combats économiques et réseaux solides d’union malgaches prêt pour changer Madagascar sur Sélection

    • 25 décembre 2016 à 19:37 | zanadralambo (#7305) répond à Phoenix mckoa

      Bonsoir, Paulo Il Leone. Vous voyez, je sais être poli, je ne suis pas l’indigène forcément sauvage pour lequel vous avez l’air de faire passer tous mes compatriotes.

      Je suis tombé, par hasard, avec un peu de retard (j’ai autre chose à faire que rester collé à internet) sur vos échanges un peu musclés avec d’autres forumistes. Vous frappez fort, très très fort, comme d’hab. Et vous êtes border line…comme d’hab. Vous affirmez être le contraire d’un anti-malgache, pardon d’avoir du mal à vous croire…« Qui aime bien châtie bien », bien sûr, la même rengaine, la même excuse.

      Ce pays est miné par la corruption, par la gabegie…y en –a –t-il un seul sur ce site qui conteste cet état des lieux lamentable ? Personne ne vous conteste le droit de dénoncer l’ignominie, on ne vous demande pas de détourner les yeux, de regarder ailleurs. Mais, pour autant, votre colère contre la misère qui devient le quotidien de ce peuple justifie-t-il que vous insultiez tous les jours que Dieu fait le peuple malgache dans son ensemble ? Ne pensez-vous pas que lui-même, il est victime du sort que la révolution socialiste lui a fait ? Vous croyez sincèrement qu’il a accepté de bonne grâce cet héritage scélérat qu’un génie malfaisant lui a laissé ?

      Il me semble avoir lu, un jour, sous votre plume, qu’un de vos enfants est né dans ce pays. Ça crée forcément des liens. On dirait que vous les reniez, hanté par votre croisade anti-malgache. Dire, comme vous l’avez fait, que le pillage et d’autres maux sont dans les gènes des Malgaches, pensez-vous sérieusement que ce soit honnête ? Est-ce un moyen de faire avancer le schmilblick ?

      Je vous le dis calmement, mais fermement, en toute « amitié » que vos sorties quotidiennes sont une injure à ce peuple que vous prétendez aimer. Nous ne sommes pas parfaits, personnellement, je n’en ai jamais eu la prétention, mais de là à dire que tous les Malgaches sont des sa.lauds…Vous me paraissez être quelqu’un de plus intelligent que la moyenne. J’ai l’impression qu’on peut discuter avec vous, contrairement à votre ami atavique et à Titeuf qui carburent à la haine anti-merina.

      Vous n’en avez rien à foutre de moi, on ne se connait pas et on ne se connaîtra jamais (tant mieux, d’ailleurs, parce qu’on serait déçu l’un de l’autre, je le sens), et je n’ai pas envie de polémiquer en ce jour de Noel. Mais je vous le répète, tant pis si c’est peine perdue d’avance, que vos provocations sont une insulte à la majorité des participants à ce site, qui sont des Malgaches, vous l’aurez remarqué….

      Faites nous part de vos remarques, dénoncez ce qui doit l’être. Mais ne mettez pas tous les habitants de ce pays dans le même sac, ils ne le méritent pas. Et respectez un minimum ce pays, que quelque part, j’ai la conviction que vous pensez vôtre. Qui, cela est sûr, en tout cas, est celui de mes ancêtres que vous emblez mépriser. Ce pays qui est tout simplement le mien…Ce que tous les Malgaches de ce site vous rappelleraient, à juste escient.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 68