Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 07h09
 

Politique

Le gouvernement est optimiste

vendredi 18 décembre 2015 | Ryan

Difficile de penser à un changement de gouvernement bien que le Premier ministre Jean Ravelonarivo soit évasif ou réponde de manière lapidaire aux questions des journalistes à ce propos. Les partenaires techniques et financiers continuent de manifester leur soutien au programme du gouvernement, entre autres l’USAID. Le Parlement japonais a récemment confirmé son appui au régime. La Banque Africaine de Développement (BAD) vient de confirmer son appui au processus de mise en oeuvre de l’IRR ou Initiative pour des résultats rapides. Elle annonce ce 17 décembre à Iavoloha à l’issue de la présentation des résultats du second cycle de l’IRR, une enveloppe de 300 000 dollars pour la poursuite de l’IRR en 2016. Si l’opinion s’interroge et est dubitative sur les impacts de ces IRR, le président de la République pour sa part apprécie et n’a pas manqué d’éloge aux acquis de l’IRR et a invité les partenaires de développement à se joindre au processus d’instauration de la culture de résultats à Madagascar. A son avis, les résultats sont encourageants. Le taux de satisfaction lors du 1er IRR est de 94% et celui du 2nd IRR est moindre (de l’ordre de 79% dans l’ensemble, a-t-on compris) mais cela n’empêche pas l’optimisme des chefs de l’Exécutif. « Nous nous acheminons vers la culture de résultat. L’essentiel est de mettre les actions en cohérence avec le Plan National de Développement (PND) » a déclaré le président de la République, soulignant que la deuxième phase de l’IRR a enregistré des résultats qui reflètent les urgences et les priorités du PND, en regard des aspirations régionales et des préoccupations du Citoyen. Après les deux premiers cycles, Madagascar se trouve sur la bonne voie en matière de Gestion des Résultats du Développement (GRD), note la Présidence de la République.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 18 décembre 2015 à 11:16 | DanBe (#2256)

    Bla bla bla...

    Ils sont en trains de tondre les derniers productifs, les dernières entreprises de notre Pays...

    Un racket fiscale sans précédent ! Il font mieux et plus fort que Ra8 la dernière année de son mandat...

    Et il sont optimistes... Pour 300 000 dollars...

    • 18 décembre 2015 à 15:22 | Bemakely (#2060) répond à DanBe

      Il a fait quoi de très fort lui la dernière année de son mandat ?

    • 18 décembre 2015 à 16:47 | rakoto-neutre (#8588) répond à DanBe

      Il croit nous duper avec les 300 000 $

  • 18 décembre 2015 à 11:29 | Eloim (#8244)

    OPTIMISME AVEUGLE.
    Une infantilisation pure et simple de la population malgache.

  • 18 décembre 2015 à 11:57 | Menalahy (#9072)

    « Les partenaires techniques et financiers continuent de manifester leur soutien au programme du gouvernement,... »

    Erreur d’interprétation ou soutien indirect à la politique de ce gouvernement sans consistance comme du chamallow ?

    Qu’importe ! Ce que nous devons comprendre, c’est que toutes ces aides au compte-goutte ne sont que des perfusions pour éviter que le chaos ne s’installe à Madagasikara.

    300 000 dollars ? Une « goutte d’huile » qu’on met dans les rouages pour que les grains de sable qui y sont déjà ne bloquent totalement le mécanisme.

    Si le mécanisme se bloquait, ce serait la CATA. La CATA, non seulement pour Madagasikara mais aussi pour les bailleurs de fonds. Alors, pour éviter cela, plutôt pour retarder l’arrivée de ce CHAOS, les bailleurs de fonds mettent une goutte d’huile, là où il faut, DE TEMPS EN TEMPS.

    Si les bailleurs de fonds voulaient réellement aider Madagasikara, ils ouvriraient leurs robinets après toutes ces manoeuvres de mendicité à l’étranger du Président globe-trotter.

    Mais les bailleurs de fonds ne veulent pas aider Madagasikara car ils ne sont pas convaincus que les fonds octroyés seraient utilisés à bon escient :

    - des plans de développement qui ne font que lister les problèmes à résoudre sans évoquer, sur une seule ligne, les moyens à mettre en oeuvre,

    - des dirigeants qui montrent chaque jour leur incompétence et leur amateurisme.

    - la lutte EFFECTIVE contre la corruption, une des exigences des bailleurs de fonds, ne trouve pas sa traduction dans la réalité : les trafics en tous genres continuent, les présumés auteurs d’infractions sont mis en liberté provisoire ou même exfiltrés à l’étranger pour échapper à la justice, ...

    Ce gouvernement brasse du vent en annonçant tel ou tel résultat obtenu en 100 jours, il verse dans l’autosatisfaction et n’arrive plus à distinguer le vrai du faux : il prend ses rêves pour la réalité car les Malagasy ne voient aucun de ces résultats changer leur quotidien fait de pauvreté, de délestage, de maladie, de privations diverses, de pressions de toutes sortes, d’insécurité, etc.

    • 18 décembre 2015 à 15:25 | Bemakely (#2060) répond à Menalahy

      300.000 Usd ce n’est rien. Vous voyez la polémique suscitée par les 250.000 Euros pour l’achat d’un 4X4 blindé. La réponse du gouvernement est là. Le RRI2 a rapporté de quoi payer ce véhicule.

    • 19 décembre 2015 à 02:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Bemakely

      Madagascar est un client fidèle des organisations financières internationales.
      Aux MALGACHES de savoir en profiter pour le « PEUPLE MALGACHE ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 139