Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 04h12
 

Société

Journée syndicale et scientifique

Le fonctionnariat n’attire pas les dentistes

samedi 28 mai | Yvan Andriamanga

Le personnel de l’Etat compte actuellement près de 386 odonto-stomatologiste dans tout Madagascar et d’après la Présidente de l’ordre, ce dernier enregistre environ 967 membres actifs, on est en train de faire la mise à jour actuellement. Ainsi, il faut dire qu’il y a un besoin à combler en matière de professionnel dans ce métier. Dans son allocution d’ouverture, la présidente du syndicat a crevé l’abcès en signalant qu’il leur faut des appuis en termes de matériels, fournitures médicales, de formation et évidemment il sied de voir leur pouvoir d’achat. Pour sa part, le Secrétaire Général du ministère de la Santé a interpellé les membres du corps d’odonto-stomatologiste qu’il faut travailler de concert pour qu’on puisse trouver une solution à la pénurie de ressources humaines car l’année dernière, sur 30 postes ouvertes, 16 seulement ont trouvé des preneurs et cette année, 3 sur 38 postes proposées ont des candidats. Etre fonctionnaire de l’Etat dans cette profession n’attire pas tellement les sortants à cause des conditions y associées, peut-être. Néanmoins, d’après l’Ordre des Odonto-Stomatologiste, les partenaires techniques et le ministère ont respectivement mis en place des mesures incitatives pour attirer les nouveaux sortants. Pour le cabinet EMT Dental, vu que l’ouverture initiale d’un Cabinet Dentaire nécessite 14 Millions d’Ariary, un partenariat a été établi avec l’Université de Mahajanga afin que les sortants puissent bénéficier d’une assez longue période pour le paiement des matériels nécessaires à l’installation. Ainsi, depuis 2014, 12 nouveaux cabinets dentaires ont été mis en place, grâce à ce partenariat. Par ailleurs, des communications scientifiques et des formations vont être dispensées aux membres présents pour leur permettre d’améliorer leurs prestations et de se mettre au courant des avancées technologiques et scientifiques en la matière. Le soin attractif de ces professionnels bucco-dentaire fait encore défaut à 90% des malgaches actuellement mais ils n’ont pas perdu leurs sourires pour autant !

6 commentaires

Vos commentaires

  • 28 mai à 09:54 | Gérard (#7761)

    dentiste au pays des sans dents ?

  • 28 mai à 10:01 | rakoto-neutre (#8588)

    Pour une dentisterie il faut du luxe, les matériels et fournitures sont onéreux et l’accès est limité pour les clients pauvres

  • 28 mai à 10:59 | takaka (#8449)

    Ils ont étudié dans une université gouvernementale. Alors ils doivent une certaine allégeance au gouvernement. Ils étaient même boursiers. Ils peuvent en même temps faire le privé comme beaucoup de médecins et d’autres fonctionnaires le font.

    • 28 mai à 17:10 | Stomato (#3476) répond à takaka

      Les hommes politiques ont fait leurs études dans des universités du gouvernement eux aussi.

      Doivent-ils pour autant payer les gouvernement pour exercer leurs mandats ?
      Ce serait pourtant bien sympathique qu’ils aient l’occasion de servir le pays au lieu de se servir du pays !

    • 29 mai à 13:13 | Gérard (#7761) répond à Stomato

      Stomato ? le pseudo d’un odontologue ou autre arracheur de dents sur cette tribune

    • 29 mai à 15:42 | Stomato (#3476) répond à Gérard

      Devinez...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 92