Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 23h26
 

Société

Antananarivo

Le calvaire des bas quartiers ne fait que commencer

vendredi 11 décembre 2015 | Léa Ratsiazo

Au moins 3 morts (Besarety, Ambanidia) lors de la pluie torrentielle de ces deux derniers jours. Tous les bas quartiers de la capitale, d’Isotry et Andranomanalina jusqu’à Besarety et Andravoahangy en passant par Ampefiloha, 67 ha et Ambodivona sont inondés. Des risques de glissements de terrain sont signalés du côté de Manjakamiadana, Tsiadana, Ambohipotsy et le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) donne l’alerte aux concernés qui doivent quitter les lieux.

Réponse de la mairie d’Antananarivo : les tentes pour les sinistrés sont prêtes. Mais elles ne seront pas suffisantes sur le moyen terme si la pluie torrentielle persiste pendant un bout de temps. Mais pourquoi ne pas tout faire tout simplement qu’il n’y ait pas de sinistrés ? En tout cas, rien n’est fait pour éviter cette situation catastrophique à chaque saison de pluie.

La situation des bas quartiers n’a pas changé d’un iota depuis de nombreuses années, au contraire elle s’est nettement empirée ces dernières années. Les routes défoncées, les canaux d’évacuation bouchés, les dalles éventrées sans oublier les montagnes d’ordures : telle est l’image d’Antananarivo renivohitra en cette période de fin d’année. Sortir ou circuler en ville tourne au cauchemar.

L’inertie de la mairie et du pouvoir central est édifiant. Ils n’ont rien fait pendant la période sèche et annoncent qu’ils vont entreprendre des travaux de réhabilitation de ceci ou de cela quand la pluie commence. Depuis de nombreuses années, il y a un grand trou du côté de la BOA Andravoahangy qui devient une véritable piscine à la moindre goutte de pluie, toutes les portions de routes aux alentours sont complètement défoncées mais personne n’y a touché. C’est pareil du côté des 67 ha, Besarety… Le ministre des travaux publics s’est même permis de déclarer il y a quelques mois que 80% des infrastructures d’Antananarivo renivohitra sont réhabilitées. Mais cela fait sûrement partie de ses réalisations de 100 jours qui lui ont valu une note très élevée. On ne sait pas trop où il habite ou circule mais sûrement pas à Antananarivo renivohitra. Et maintenant qui va faire quoi pour sauver la capitale ?

115 commentaires

Vos commentaires

  • 11 décembre 2015 à 08:59 | hrrys (#5836)

    je viens de présenter mes condoléances aux familles de ma femme sis à Andavamamba Anjezika l’un des leurs a été mort tragiquement .Vous vous rendez compte , leurs maisons ont été envahies par cette pluie diluvienne de lundi ...Un handicapé physique qui n’a trouvé de quoi à s’appuyer a pris comme soutien un mur et un fil électrique , il a été vite fait électrocuté et a été trouvé mort sur le coup ... .....mais ce que je veux souligner est ceci : un pont en bois rond et planches de 1 km , des bidonvilles partout timidement cachées derrières un hôtel et qlqs flat ou building....Un proverbe malagasy dit : « aza avoaka imasom-bahoaka ny lamba malotonao » littéralement « laves tes linges sales dans ta maison » !!!! Lalao à la veille de la proclamation des résultats des communaux dit ceci :« je travaille en fonction de la pourcentage du vote ....... ». Tout ça mérite une réflexion ....pour vous dire que ce n’est pas Lalao qui a tué mon beau frère , loin s’en faut ,mais au vu de cette déclaration ,j’ai la forte impression que Lalao voulait relaisser ses ambany tanana

    • 11 décembre 2015 à 09:03 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      Lalao voulait délaisser ..........désolé !!!

    • 11 décembre 2015 à 10:36 | manga (#6995) répond à hrrys

      Mes sincères condoléances mon cher HRRYS,
      Pour des raisons de sécurité - et comme la population est habituée - la JIRAMA aurait dû systématiquement coupée l’électricité dans les zones dites ponctuellement sensibles.
      Reconnaissons quand même que le pouvoir de la Maire n’est seulement pas limité de par des fonctions qui lui sont conférées mais les querelles politico-politiciennes ne font qu’empirer la situation.
      Si rien n’a été fait depuis, c’est qu’il faut envisager le pire des pires et je ne sais en quoi désigner la dame Lalao RAVALOMANANA d’être auteur de quoi que ce soit.
      Ambany ho Ambony Tanàna, le déluge ne concerne qu’une seule parcelle de terrain.
      Hery RAJAONARIMAMPIANINA devrait profiter de remettre à la Commission (COP21) un additif pour confirmer ses besoins en matière de cataclysme et le tour et joué.

    • 11 décembre 2015 à 11:07 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      Elle commence à se venger ce ambany tanana, qui ont chassé son mari, et surtout, n’ont pas voté pour elle...Que la vengeance commence,...

      En tout cas,...cet inertie de la commune se sent dans tous les quartiers de Tana,...nos seulement,chez à Ambanitanana,...Comme Léa dit, les ordures se forme en montagne,...le nid de poule se trouve partout où vous allez,...le marchands envahissent les trottoirs,...On ne parle plus des embouteillage,...etc.

      On se demande, où sont les Allemands qui étaient avec elle, lors de la conquête du « lapan’n tanana »,...

    • 11 décembre 2015 à 11:09 | Isandra (#7070) répond à manga

      Ce que vous dites là n’est que de prétexte,...Lalao et son mari étaient en connaissance de cause avant d’y accéder,...pourtant, ils ont osé promettre l’amélioration à la vitesse TGV,...

    • 11 décembre 2015 à 11:34 | Einstein (#3390) répond à Isandra

      « Que la vengeance commence... »

      Bravo ! Belle mentalité.
      Avec une mentalité comme ça, Madagascar ira très loin.

    • 11 décembre 2015 à 12:28 | Isandra (#7070) répond à Einstein

      Peut être,...la théorie de E=mc² pourrait nous donner la lumière,...Mr Einstein...????

    • 11 décembre 2015 à 13:17 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Bonjour Isandra,

      Là, vous êtes dans la colère ou la mauvaise foi ou l’accusation gratuite.

      Le problème de Lalao est double :

      - un budget inexistant, même si le couple Ravalomanana a annoncé à qui voulait les entendre que dès la prise de pouvoir de Lalao, les robinets des Allemands couleraient à flot,

      - le jeu de ping-pong entre la CUA et le Ministère d’Etat des Travaux Présidentiels : il faudrait une clarification très nette entres les compétences des deux entités Et AUSSI une collaboration étroite sinon c’est l’immobilisme assuré et les patates chaudes qu’elles se renvoient pour ne pas assumer les responsabilités.

      Même si Lalao Ravalomanana, lors de son premier discours à l’annonce de sa victoire a dit « Je travaillerai pour ceux qui ont voté pour moi », elle ne peut pas se dérober à sa fonction de Maire de la CUA et non Maire des communes où elle a obtenu le maximum de voix.

      Elle favorisera un peu plus (peut-être) les communes qui ont voté pour elle, mais elle ne pourra pas délaisser totalement les autres communes puisqu’elle est acculée à réussir son mandat ;

      - si elle veut être crédible,
      - si elle veut montrer le nouveau visage de la Femme Malagasy et
      - si elle veut que son mari soit crédible pour les futures élections présidentielles.

      Ressaisissez-vous Isandra, les élections communales sont du passé.

    • 11 décembre 2015 à 14:17 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Le travail de curage aurait dû commencer en période sèche Messieurs !

      L’équipe de la Mairie Actuelle ayant été élu en Aout mais ayant pu prendre ses quartiers qu’à la mis septembre , que croyais vous qu’elle puisse faire en 2 mois 1/2 ??? Hein ?? Répondez Messieurs ??

      C’est lâche , je dis bien : lâche de faire porter la tragédie actuelle sur la nouvelle équipe municipale qui a commencé le Curage des caniveaux après 4 années de NEGLIGENCE TOTALE ! 4 années !!

      Je regrette que ces négligences aient pu faire des victimes et que pour le coup, il n’y ait pas eu de délestage, mais à un moment donné , il faut assumer les gars !!! ASSUMER VOTRE VOTE . ASSUMER VOTRE SOUTIEN A RAJOELINA ASSUMER VOTRE SOUTIEN A L’ANCIEN PDS qui ne trainait à partir d’ailleurs entraînant ainsi des retards.

    • 11 décembre 2015 à 14:21 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      - un budget inexistant, même si le couple Ravalomanana a annoncé à qui voulait les entendre que dès la prise de pouvoir de Lalao, les robinets des Allemands couleraient à flot,

      Ce couple était en connaissance de cause de la situation de la commune avant même les élections,... pourtant, ils ont promis de l’amélioration rapide, et dans l’immédiat. Par ailleurs, le motif de leur empressement, sur l’histoire de passation, était l’impatience des Allemands à débloquer le fonds,...

      La passation a été faite,on attend impatiemment maintenant,l’efficacité de sifflement de Dada, pour faire venir les Allemands à financer leur projet,...lequel a l’air d’être dans le ventre de boeuf,...

    • 11 décembre 2015 à 15:47 | manga (#6995) répond à Isandra

      Isandra,
      A force de vous y soumettre, vous vous enfoncez dans la merde. L’obsession en vous ne vous permet plus de raisonner comme il faut. Allez vous rafraîchir en prenant un vrai bol d’air.

    • 11 décembre 2015 à 16:02 | Menalahy (#9072) répond à DIPLOMAT

      Bonjour Diplomat,

      J’espère que tout le monde assumera ses paroles, ses votes et ses actes.

      Tout comme vous devriez assumer aussi ce que vous avez écrit, ici même, le 07/10/2015 (article sur les remblais).

    • 11 décembre 2015 à 16:18 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Dès l’annonce officieuse de la victoire de Lalao Ravalomanana, j’avais essayé de tempérer les ardeurs des uns et des autres qu’ils mettent trop d’espoir sur les frêles épaules de cette femme et qu’ils risquent de déchanter très vite.

      Non pas que je ne croyais pas en la possibilité de changements positifs, au niveau de la CUA, mais parce que l’histoire politique a toujours montré que trop d’espoir tue l’espoir.

      Ensuite, lors de la prise de l’arrêté municipal sur les remblais, j’avais de nouveau essayé de calmer les esprits échauffés en argumentant sur la notion d’urgence absolue et celle d’urgence relative.

      Dans les deux cas, nombreux sont les forumeurs qui m’ont soupçonné d’être un anti-Ravalomanana et nombreux sont ceux qui me sont tombés dessus à bras raccourcis.

      Le temps semble me donner raison qu’il faut être modéré et ne pas se ruer dans les gros bras du fanatisme car les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

      Tsy mandatsa na iza na iza tsy akory, fa mitarika ny fisainan’ny tsirairay fotsiny hiany.

    • 11 décembre 2015 à 17:12 | DIPLOMAT (#846) répond à Menalahy

      S’agissant des Français et du vote FN ?

      Faire un constat de la cause de ce vote ne veut pas dire cautionner ... j’espère que cela ne vous a pas échappé ? rassurez moi ?

    • 11 décembre 2015 à 18:15 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Personne n’a mis toute la responsabilité au dos de cette nouvelle équipe,,...C’est la responsabilité de tout le monde, y compris les tananariviens qui jettent partout leur poubelles et leurs eaux usées,...

      Toutefois, ce que nous critiquons...,c’est l’inertie de cette nouvelle équipe,...deux mois et demi de leur installation dans ce palais,...aucun grand travaux n’a été engagé,...même leur corvées quotidiennes comme enlèvement des ordures ne sont pas assurées,...

      Négligence...? J’ai remarqué à chaque fois que vous parlez de la transition, vous feignez d’ignorer le blocage de financements et aides extérieurs dont 70% des nos projets dépendent,...

    • 11 décembre 2015 à 19:04 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Je ne feins rien !

      On ne dit pas vouloir faire une course de voiture et raconter qu’on a pas pu payer l’essence alors qu’on veut être le pilote ! OK ???

      Sur ce , oui je vous rejoins sur l’absence de responsabilisation du peuple et la négligence par .... l’ancien Maire !!! Maire nommé par ... Rajoelina ! lol

    • 11 décembre 2015 à 20:01 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Si les pompiers sont en grève, alors que vous êtes à sec,...?

    • 11 décembre 2015 à 20:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Les pompistes,...au lieu de pompiers,...

    • 11 décembre 2015 à 22:51 | Menalahy (#9072) répond à DIPLOMAT

      Je ne parle pas du vote FN : c’est du hors sujet ou un sujet de dérivation.

      Je voulais parler de vos propos le 07/10/2015 dans les discussions sur les remblais.

    • 12 décembre 2015 à 07:28 | lanja (#4980) répond à Isandra

      L’équation est simple, 6 ans de destruction à grande vitesse = K O partout, mais la bassesse d’esprit favorise la découverte d’autre formule , réhabiliter 6 ans de destruction = quelques mois de travaux pour la Mairie, sinon , il faut crier vengeance, je vous dis bravo

    • 12 décembre 2015 à 19:17 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Le glas a sonne pour les Ravalo .Cette mairie n est qu un piège a con et les Ravalo ont embarque la dedans a pied joint .Bye bye popularité a avoir l appétits trop grand l on récolte une bonne indigestion

    • 14 décembre 2015 à 18:42 | ASSISE (#1505) répond à Isandra

      Hita be hoe mahay miteny (miresaka) @ teny vahiny.

      Na izany aza mba mihevi-tena kely ihany rehefa hiresaka olona. 5 taona nomenao olona ny firenena anefa 2 vola sy tapany tsy andrinao eto @ CUA.

      Aza asiana resaka fanakatsoana intsony koa satria efa vita ny fanongana, fampanantenana anie no naroso nanonganana fa tsy hoe tsy fisiana izao sy izao e !

      Rehefa tsy nahavita dia mitovy daholo saingy ny loza naterakin’ny tsy vitan’izay fampanantena izay aoka ho refesina aty afara. Koa anjaranao no mandinika na tsara kokoa ny 5 taona taorian’ny 2009 na ny 2 taona taorian’ny 2013 na ny 7 taona taorian’ny 2002 na ireo lasa tany aloha.

      Anontanio indray koa Ingahy Imbiky A mahakasika ny REFERUNDUM 2011, dia mihezaha manoratra tantara ho an’ny Tantara fa iny làlana iny efa tsy nitondra nankany mihintsy dia mba mihevera tena izany rehefa izay ilay izy.

      Mampamangy azy any, toa tamana tanteraka izy any izay.

    • 16 décembre 2015 à 09:01 | tsimanaiky (#9322) répond à Isandra

      Fa inona no ataon’ny députés reo ao an tsimbazaza ao e ?????? D2PUT HIHINANA VOLA SA HIJERY NY VAHOAKA ???? nahoana tsy mamoaka LALANA IALANA AMIN’IZAO FAHANTRANA IZAO FA ETO NAREO MIANAKAVY BE T -y mbava eto

  • 11 décembre 2015 à 09:18 | Saint-Jo (#8511)

    Wow !
    Les années se suivent et ... semblent se ressembler .

    Géologiquement et historiquement parlant, les tanàna ambany d"Antananarivo étaient des marais.
    D’où certains noms comme Betsimitatatra et Laniera !

    Dans les temps anciens, les eaux des pluies torrentielles ne s’écoulaient déjà pas facilement.
    Elles mettaient un peu moins de 5 mois pour être totalement évacuées par voies naturelles.
    Surtout ne rigolez pas : j’avais vu cela quand j’étais enfant.

    La première grande inondation, aussi loin que je me souvienne, était en mars-avril 1959.
    Et curieusement, cela coïncidait avec la période où l’on commençait l’assèchement (par remblais) des marais qu’étaient toutes ces régions qui allaient devenir plus tard les tanàna ambany.
    Et depuis ces inondations sont devenues presque récurrentes tous les ans.
    Et pourtant 56 ans plus tard ce fléau n’est toujours pas vaincu.

    Avez-vous remarqué ces deux immeubles d’habitation près du lac Anosy et voisins du ministère de l’éducation nationales ?
    Ce sont les deux tout premiers immeubles construits à Ampefiloha.
    Ils étaient destinés aux Français qui travaillaient comme coopérants à Antananarivo. Et parmi ceux-ci il y avait de nombreux professeurs.
    Eh ! Bien ! Vous avez sans doute remarqué que ces deux immeubles d’habitation sont bâtis sur pilotis.
    Ce qui veut dire tout simplement que les autorités de l’époque savaient fort bien que cette zone est inondable.
    Pourtant, observez bien : outre ces deux premiers immeubles, quels autres immeubles bâtis sur pilotis voyez-vous dans toutes ces ambany tanàna ?
    Les doigts d’une main suffit pour les compter.

    Juste une remarque :
    . la part des eaux qui débordent, par exemple, des canaux de Bekiraro et d’Andraitany, ainsi que celle du fleuve de l’Ikopa, sont souvent maîtrisables par des digues.
    . mais la très grande part de ces eaux de pluies non maîtrisées, et qui inondent ces parties basses de la ville, s’infiltre d’abord sous terre et remonte ensuite au-dessus du sol un peu plus loin, en pleine zone habitée : on avait tenté d’évacuer ces eaux-là par des buses enfouies sous terre : mais évidemment ces buses semblent ne pas être efficaces du tout.

    Juste une question :
    On se demande comment les Allemands qui, paraît-il, coopèrent avec la nouvelle équipe municipale, font chez eux, pour maîtriser les eaux qui menacent d’inonder les abords immédiats du Rhin ?

    • 11 décembre 2015 à 09:27 | hrrys (#5836) répond à Saint-Jo

      c’est parce qu’ ils ( les allemands ) ont bien la volonté de faire ceci ou cela ......et ils ont non seulement les équipements , matériaux etc nécessaires mais surtout ils sont capables techniquement et financièrement....notre probleme à nous dépasse le ramassage quotidien des ordures ménagères c’est à dire ce que les citadins d’Antananarivo veulent c’est des techniciens aptes à schématiser et à réaliser un plan d’aménagement

    • 11 décembre 2015 à 10:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Saint-Jo

      Saint-Jo
      La période que vous racontez :
      - c’était un spectacle de voir des pirogues aux environs d’Ankadifotsy,d’Ambodivona et même d’Andravoahangy.

    • 11 décembre 2015 à 10:03 | Eloim (#8244) répond à Saint-Jo

      Menace d’inondation dites-vous ?
      On se pose la question si le plan d’urbanisme, tant crié en haut lieu, est mis en pratique à l’heure où nous discutons ici.
      L’exécutif et la Mairie d’Antananarivo jouent le cache-cache quant aux travaux qu’on doit exécuter pour DEBOUCHER tous les canaux et les drainages divers encore fonctionnels à Tana-ville.
      La première cause de l’inondation de Tana est les remblaiements sauvages non maîtrisés et constructions illicites dans des endroits interdits à cet effet.
      Donc, nous tournons en rond, à ce moment là, car ceci refait surface encore l’histoire de changement de mentalité.
      Pourquoi attendre et l’exécutif et la Mairie pour ces grands travaux ? Faute de budget ? Comme on dit souvent, rien à faire, attend ici Paoly, quand est-ce qu’il va (re)venir ..., du moins le MINIMUM qu’on puisse faire dans les différents fokontany de chaque arrondissement, comme le curage des canaux, les coupes des buissons, tous ce qui sont des travaux d’assainissement, quoi ?
      Ce qui est malheureux, et dommage encore, dans cette histoire qu’il y ait MORTS d’homme.

    • 11 décembre 2015 à 10:03 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Les glissements de terrain sont le lot des hauts quartiers d’Antananarivo depuis toujours.

      L’Antananarivo historique est bâtie sur une colline assez allongée, avec des pentes plus ou moins escarpées.

      Dans Tana,
      comme sur tous les flancs de collines sur les Hautes-Terres,
      les torrents des eaux de pluies tropicales emportent beaucoup de terre,
      creusant ainsi ces trous que l’on voit partout
      et que les géographes appellent les « lavaka »
      [ prière de prononcer avec un accent français : « lavàk »],
      et que nous, les enfants de l’Imerina en général, et d’Iarivo en particulier, appelons « ady ».

      D’où les noms des lieux dits comme Ankadinandriana, Ankadifotsy, Ankaditapaka, Ankadivato, Ankadikely, Ankadimbahoaka, Avarakady ...

      Le problème avait été et est toujours : comment faire pour retenir ces terres à leur même place ?

    • 11 décembre 2015 à 10:18 | Stomato (#3476) répond à Saint-Jo

      Comment font-ils les Allemands chez eux ?
      Ils étudient le problèmes dans son ensemble.
      Ils « découpent » le grand problème en plusieurs petits.
      Ils trouvent une solution à chaque petit problème.
      Ils font une synthèse des solutions.
      Ils décrètent des mesures pour appliquer les solutions préconisées.
      Ils étudient les impacts (positifs et négatifs) des solutions préconisées et les adaptent si nécessaire.
      Ils punissent celles et ceux qui ne respectent pas les décisions.

      Ca prend du temps (en fonction des urgences) mais une fois décidé c’est appliqué.
      Et ça marche.

    • 11 décembre 2015 à 10:26 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      En gros ils font marcher le « méninge »...

    • 11 décembre 2015 à 12:33 | Saint-Jo (#8511) répond à Stomato

      « Découper les grands problèmes en plusieurs petits » , hein !

      Figurez-vous que c’est l’un des piliers de base de la méthode à laquelle je pense,
      quand je prêche une fédéralisation
      (ou régionalisation ou « cantonisation » ou « landerisation » ou un autre mot en « ation » selon les rêves de chacun)
      du pays.

      Mais ne voilà-t-il pas que d’aucuns opposent leur veto,
      car ils redoutent (ou ils craignent ou ils ont peur) que ... bla-bla-bla !

      Alors rien ne change !
      Rien de nouveau non plus à l’horizon !

      Toujours le « surtout, ne touchez à rien ! »
      Ben ! Oui ! Tout va bien comme ça !

    • 11 décembre 2015 à 13:03 | Menalahy (#9072) répond à Stomato

    • 11 décembre 2015 à 14:28 | DIPLOMAT (#846) répond à Saint-Jo

      Les Allemands anticipent.
      Leurs municipalités entretiennent leurs villes.

      Ici, très clairement, les égouts sont bouchés par les ordures, et de surcroît n’ont pas eu le temps d’être tous curés .

      Des glissements de terrains il y en avait toujours eu, par contre la destruction des arbres et de la végétation a aggravé cette situation.

      Enfin et pour finir, 67 ha est un zone non constructible , car évidemment, inondable . Avec sous débordement de l’Ikopa. Les autorités de l’époque n’en avait que faire n’est ce pas, aujourd’hui , le résultat est patent .

      “Il n’y a pas de fatalité extérieure. Mais il y a une fatalité intérieure : vient une minute où l’on se découvre vulnérable ; alors les fautes vous attirent comme un vertige.”

      St Exupéry

    • 11 décembre 2015 à 14:28 | Saint-Jo (#8511) répond à Menalahy

      Lors de mon passage éclair dans la capitale il y environ un mois, une grosse machine (pompe allemande ? ou sud-africaine ?) a été utilisée pour aspirer les choses qui bouchent certaines voies d’évacuation des eaux.

      Mais je crois que pour cette saison ils ont commencé ces travaux trop tard.
      D’autre part, je n’ai vu qu’une machine.
      Peut-être que deux autres machines de plus pourraient-elles nous aider à avoir une idée plus exacte du degré d’efficacité de la méthode.

      Mais peut-être aussi n’ont-ils pas fait à cette occasion que des premiers essais pour en évaluer les résultats potentiels.
      On verra bien la suite.

      Mais, personnellement je crains qu’il faille revoir toute la méthode d’évacuation des eaux de pluie de ces zones inondables.

      Certaines personnes semblent croire que ces eaux proviennent uniquement des débordements des canaux de Betsimitatatra et de l’Ikopa de leurs lits respectifs.
      Mais si c’était le cas, des digues auraient suffit pour protéger ces bas-quartiers.
      Mais je crois que non !
      Les nappes phréatiques et les cours d’eau souterrains existent, vous savez.
      Le vrai problème vient de ces eaux de pluie qui s’enfoncent sous terre d’abord, pour réapparaître ensuite de façon aléatoire autre part plus loin.

      Et c’est ça qui n’est pas facile à maîtriser.
      Comme tout ce qui est aléatoire, en fait.

    • 11 décembre 2015 à 14:33 | Saint-Jo (#8511) répond à DIPLOMAT

      Et en quoi ce que DIPLOMAT écrit
      contredit ce que j’ai exposé plus haut ?

      Seulement je n’ai pas d’images à mettre de façon artistique en streaming .

    • 11 décembre 2015 à 14:52 | DIPLOMAT (#846) répond à Saint-Jo

      Je ne contredis en rien ce que t’écris !
      Pourquoi souhaites tu avoir toujours un contradicteur quand tu ecris des points censés ?

      Par contre pour ta gouverne , visualiser YouTube , ce n’est pas du streaming .

      Tu n’as pas besoin de télécharger une application au préalable !

      Tu as saisi la nuance ?

    • 11 décembre 2015 à 15:07 | Saint-Jo (#8511) répond à DIPLOMAT

      Je ne pense pas avoir écrit des choses censés.
      Il faut peut-être revoir les mots homophones.

      Et intervenir sur un sujet,
      pour aller dans le même sens que celui qui est déjà évoqué,
      donc sans apporter une idée nouvelle ou une vision autre,
      ne fait rien avancer.

      Et quand on n’avance pas alors, ou bien on stagne ou bien on recule.
      L’un comme l’autre cas n’ont rien d’intéressant.

    • 11 décembre 2015 à 15:39 | DIPLOMAT (#846) répond à Saint-Jo

      Et bien dis toi que ce soir tu dormiras moins bête :

      Tu sauras qu’il ne faut pas utiliser le mot streaming pour visualiser YouTube ....

    • 11 décembre 2015 à 16:06 | Saint-Jo (#8511) répond à DIPLOMAT

      Il veut à tout prix avoir le dernier mot, ce DIPLOMAT !
      Et ce, quel que soit les circonstances !
      [orthographe mathématique de l’expression, au cas où ... ]

      D’autre part,
      . il n’est pas sûr du tout que DIPLOMAT maîtrise mieux que moi la langue anglaise.

      Même si DIPLOMAT semble aimer se prendre pour un instituteur !

    • 11 décembre 2015 à 16:14 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ah ! Instit. DIPLOMAT !
      Revoir les mots que j’ai utilisés
      serait peut-être un bon moyen de ne pas les confondre
      avec les mots que je n’ai pas utilisés.

      Mais on ne peut pas demander à tout le monde d’avoir un esprit vif
      et toujours en éveil.

      Et ce n’est pas à un individu qui semble rêver d’être instit. que je devrais dire cela .

    • 11 décembre 2015 à 16:35 | Menalahy (#9072) répond à Saint-Jo

      Bonjour Sainy-Jo,

      Lors des discussions sur les remblais, vous et moi avions insisté sur la nécessité de faire une étude géologique car vous avez très bien expliqué (comme vous le faîtes de nouveau aujourd’hui) la résurgence de ces eaux à d’autres endroits.

      A l’époque, j’avais insisté sur le fait qu’il faut déterminer les causes des inondations au lieu de se cantonner sur les causes évidentes comme les canaux bouchés et la rupture des digues uniquement.

      Mais certains forumeurs avaient balayé mes suggestions en écrivant que le diagnostic était fait et qu’il faut passer à l’action.

      Peut-être que cette machine que vous avez vue était là pour faire un essai ou pour essayer de prévenir les inondations. Un peu plus de transparence aurait été la bienvenue pour nous éclairer.

      Pour cette année, il faudra se contenter de limiter les dégâts et il faudra que la nouvelle municipalité se mette à la tâche dès la nouvelle saison sèche.

      Les inondations sont récurrentes et causent des catastrophes incommensurables, en particulier la perte de vie humaine. Mais il ne faut plus perdre du temps et l’argent avec des solutions de type rustine comme cela se fait jusqu’à maintenant.

      J’insiste sur le fait que les responsabilités doivent être clarifiées entre la CUA et le Ministère régalien des Travaux Présidentiels.

      C’est un combat de Lalao Ravalomanana mais c’est aussi un combat des patriotes qui ont là une occasion rare de montrer leur vrai patriotisme au lieu de regarder vers les Isles Vazimba qui sont loin des yeux.

    • 11 décembre 2015 à 16:49 | DIPLOMAT (#846) répond à Saint-Jo

      Arrête ton cher ben hur. Et surtout arrête de prendre les autre pour des débiles veux tu ?

      Lors de tes échanges avec Dadabé tu avais écris que le lien sur YouTube que j’avais mis en visualisation était en streaming . Tu veux que je le retrouve cet échange ?
      (d’ailleurs t’avais même utilisé le mot « screaming » " (les boules) --- par pitié à ton égard je ne t’avais mouché) ..

      Mais j’ai le copier/Coller du 7 dec à 14 : 31 si tu veux ! Tu veux ????

    • 11 décembre 2015 à 16:58 | Menalahy (#9072) répond à DIPLOMAT

      "Les Allemands anticipent.
      Leurs municipalités entretiennent leurs villes."

      Les Allemands respectent aussi leurs lois et le vivre ensemble.

      Si je prends deux villes frontalières comme Kehl (côté allemand) et Strasbourg (côté français), il n’y a pas photo.

      Côté allemand :
      - les rues sont plus propres : pas de mégots ni papiers gras par terre,
      - les Allemands ne traversent que lorsque le feu est vert pour les piétons,
      - les automobilistes respectent les piétons : dès qu’il devine qu’un piéton va traverser une rue (sans feu rouge), l’automobiliste freine et laisse le piéton traverser la rue.

      Côté français :
      - les rues sont propres mais, ici et là, il y a des mégots par terre, les papiers gras témoignent des nouvelles habitudes culinaires des Französische,
      - les Français traversent même si le feu est rouge pour les piétons,
      - les automobilistes français ne respectent pas les piétons (en particulier les automobilistes à voiture rouge et les chauffeurs de taxi).

      Pourtant, des deux côtés de la frontière, les rues sont nettoyées quotidiennement et des poubelles de rue existent pour éviter de jeter un peu partout les détritus. Et je ne parle pas des crottes de chiens même si le phénomène s’est atténué avec une éducation des maîtres.

      C’est juste pour insister sur le fait que NOUS devrions respecter les lois et les biens communs sinon cela ne servira à rien de curer les canaux ou de faire des travaux qui seront détruits par les incivilités des uns ou des autres.

    • 11 décembre 2015 à 17:10 | DIPLOMAT (#846) répond à Saint-Jo

      Au fait, il ne t’a pas échappé que Dadabé, qui s’était donné la peine d’aller au fond des choses sur notre différent sur le flotte Russe à Madagascar m’avait donné raison comment aurait pu en être autrement d’ailleurs ?

      Dans le cas où tu aurais la bonne idée de remettre aussi en doute ce que j’avance à ce sujet, je te tiens aussi son dernier Post .

    • 11 décembre 2015 à 17:35 | DIPLOMAT (#846) répond à Menalahy

      La France et l’Allemagne on en effet, entre autre point commun avec la Biere, le Rhin.
      Et également le respect de vivre en évitant l’un et l’autre de polluer ou de dégrader cette rivière afin que des kataztrofen ne viennent pas affecter l’une et l’autre des deux rives.

      Quant à la leçon relative à la propreté de la ville de Kehl , nous ne parlons pas de la même chose , et la comparaison ne peut pas être objective si vous êtes honnête.

      En effet, vous ne pouvez pas comparer une ville comme Kehl qui est peuplé par 34 000 habitants et Strasbourg qui en compte 473 000 !!!!

      Si en finalité vous souhaitez dire que le France est un pays dont les gens vivent dans l’incivilité et la saleté , il suffit d’aller dans des jolies villes en seine St Denis , comme à la Courneuve, ou à Aubervilliers !
      On y roule sans casque, sans permis , on insulte la France, on drape les femmes , et on pisse sur son drapeau !!! Même les trottoirs servent de routes pour les scooters ! Des communes Bien Rouge ! Un peu comme toi d’ailleurs ! ;)

    • 11 décembre 2015 à 18:50 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Le Jo ne vous lâchera pas jusqu’au moment où vous vous résignerez à accepter qu’il a toujours raison, a le monopole de connaissance,...pas quelqu’un d’autre,...les restes ne sont que des bêtes mâles ou femelles,...

    • 11 décembre 2015 à 19:35 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Moi aussi Isandra.... moi aussi ! :)

    • 11 décembre 2015 à 21:44 | Saint-Jo (#8511) répond à DIPLOMAT

      Bof !
      Avoir besoin de quelqu’un d’autre pour être conforté dans ses idées personnelles ?
      Merci ! Je crains que je n’en ai pas besoin !

      Dans mes posts de ce vendredi 11/12,
      quand un lecteur confond un verbe français que j’ai écrit
      avec un autre verbe français que je n’ai pas écrit,
      c’est que, chez ce lecteur
      ou bien il y a dysfonctionnement intellectuel (ce que je ne lui souhaite pas)
      ou bien il y a insuffisance de connaissances de la langue française (ce qui peut toujours se rattraper)

      The word streaming can have three definitions : 1) as noun ; 2) as adj ; and 3) as verb.

      . First ! A streaming is a method of transmitting or receiving data
      (especially video and audio material)
      over a computer network as a steady, continuous flow, allowing playback to proceed while subsequent data is being received.
      . Second. One thing can be qualified as streaming when it’s relating to, or making use of, a form of tape transport, used mainly to provide backup storage, in which data may be transferred in bulk while the tape is in motion.
      .Third. About a fluid we say « it’s streaming » when this fluid is running or flowing in a continuous current in a specified direction.

      I’m sure, DIPLOMAT can guess among these three senses the one I used to claim when I wrote the word streaming !

    • 12 décembre 2015 à 00:03 | Menalahy (#9072) répond à DIPLOMAT

      Comme vous y allez de votre complainte !

      Si vous avez bien lu mon post c’était pour arriver à la conclusion que les Allemands sont respectueux de leurs lois tandis que les Français sont des « je m’en foutistes ». D’ailleurs, les Allemands, dès qu’ils franchissent le pont de l’Europe qui relie les 2 villes (entre autres ponts) disent : la France, pays du bordel. Et ils font comme les Français : traverser les rues au feu rouge pour piétons, etc.

      Je compare deux villes FRONTALIERES et non deux villes ayant les mêmes caractéristiques physiques, politiques, économiques, sociologiques. Mais vous êtes incapable de saisir le cadre de ma comparaison.

      J’aurais pu prendre une autre ville allemande de même taille que Strasbourg mais j’ai préféré prendre deux villes qui sont très proches l’une de l’autre. De plus Kehl est « une ville française » dans le mesure où des Alsaciens (donc des Français) vivent à Kehl. De nombreux Alsaciens travaillent à Kehl. De nombreux Strasbourgeois font leurs courses à Kehl (produits moins cher et qualité appréciable).

      Comment se fait-il que ces Strasbourgeois deviennent disciplinés quand ils sont en territoire allemand ? Ils ne traversent plus les rues n’importe comment, ils ne jettent pas leur détritus n’importe où : il n’y a pas un policier kehlois dans les rues pour faire les gros yeux.

      Question propreté, OUI les Allemands sont plus propres que les Français. Les gens du Nord sont plus propres que les Français d’ailleurs si vous avez déjà voyagé dans les pays scandinaves. Les Allemands ont aussi d’autres qualités très appréciables comme le respect de la vie de leurs voisins (les machines à laver se trouvent en sous-sol pour éviter de perturber le voisinage), ils ne font pas la fête à tout bout de champ dans leur appartement, etc.

      Je pourrais vous en dire plus car je connais ces deux villes comme ma poche et j’ai des amis allemands. Je pourrais aussi vous parler d’autres villes où je vais régulièrement comme Berlin et la comparer avec Paris par rapport à la vie culturelle, par exemple, ou par rapport au coût de la vie). Ou d’autres villes allemandes comme Dresde avec d’autres villes françaises sur d’autres plans. Mais ce n’était pas mon propos.

      Votre propos c’est de dénigrer à longueur de posts les populations d’origine immigrée et non de faire une comparaison objective de ce qui est comparable. Vous avez profité de ce que je parle de propreté pour sauter sur votre sujet préféré. Qui est le plus objectif des deux ? Qui est le plus malhonnête des deux ?

      PS1. Quant à parler de la bière comme boisson nationale en Allemagne et en Alsace, permettez-moi d’en rire à gorge déployée. Vous n’avez jamais bu des Pils allemands alors. Vous n’êtes jamais allé à un OktoberFest non plus. En Alsace, à part la Kro et ses variantes, vous ne trouverez que des bières « étrangères » insipides. En Allemagne, vous avez le choix. Et je ne parlerai pas de la Belgique mais la Belgique c’est pour une autre fois.

      PS2. Oui, je suis rouge, mais je ne suis pas communiste, si c’est ce que vous voulez dire. Et évitez de me tutoyer car je ne suis pas votre boy.

    • 12 décembre 2015 à 00:35 | Menalahy (#9072) répond à DIPLOMAT

      Le Rhin n’est pas « une rivière » mais « un fleuve » sinon on l’appelerait « LA Rhin ». En allemand, on parle même de Vater Rhein. Hahaha ...

    • 12 décembre 2015 à 01:03 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      DIPLOMAT serait-il devenu muet ? Espérons que non !

      Parlant de ce qu’il croit être un doc trouvé sur YouTube, ce DIPLOMAT utilise le verbe visualiser .
      Wow !
      Une question se pose :
      . cet individu saurait-il différencier les sens respectifs des verbes
      1) regarder
      2) visualiser
      3) visionner.

      Cet individu utilise le cas n°2 quand il parle de ce qu’il croit être un doc trouvé sur YouTube.
      A-t-il raison ?
      Ou bien s’est-il trompé de verbe ?

    • 12 décembre 2015 à 01:16 | Saint-Jo (#8511) répond à Menalahy

      « Et évitez de me tutoyer car je ne suis pas votre boy. »

      Vous perdez votre temps de dire cela à ce DIPLOMAT.

      Cet individu serait de culture musulmane ordinaire
      ( c’est-à-dire pas du haut du panier de chez les Musulmans)
      que cela ne m’étonnerait guère.

      Un de ces Musulmans ordinaires qui tutoient tout le monde à tout va.
      C’est une question d’éducation .

      Il est facile de deviner que ce DIPLOMAT est un individu faible et de tempérament nerveux.

    • 12 décembre 2015 à 12:11 | Menalahy (#9072) répond à Saint-Jo

      Bonjour Saint-Jo,

      Cette personne éructe sa haine de la population immigrée à tout bout de champs et sa langue a fourché dans son dernier paragraphe en faisant l’association malheureuse « malagasy de la Diaspora + défense de la population immigrée + rouge communiste = je te rabaisse en te tutoyant ».

      Pourquoi fait-il dans son froc quand il voit ces incivilité qu’il dénonce au lieu de faire comme Nadine Morano qui est allé se plaindre au commissariat en voyant une femme en burqa à la Gare de l’Est ? Uniquement des cojones verbales pour conjurer son impuissance ?

  • 11 décembre 2015 à 09:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Les zones inondables sont connues depuis « X » temps,même avant la proclamation de la République Malgache.
    Les constructions anarchiques ne facilitent pas de réaliser quelque chose ..ou il faut oser déplacer purement ou militairement ces fameux habitants.
    Condoléances aux familles des victimes.

    • 11 décembre 2015 à 10:13 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour, Basilou !

      Je sais bien que, du courage, vous en avez à revendre.
      Mais je vous souhaite quand même : bon courage !

      Cordialement.

  • 11 décembre 2015 à 10:25 | Stomato (#3476)

    Depuis le temps où l’on voit des bilans de catastrophes humanitaire qui résultent de l’immobilisme des Malagasy, l’on est tenté de ne plus réagir à leur annonce.

    Ha, ça tombe bien car c’est un argument de plus que lez zotorités vont mettre en avant à la COP21 pour demander plus de vola !
    Et pourquoi pas demander des sommes pour la restitution des Iles Éparses ?

    Et non, je ne citerai pas Michel Audiard à cause de la gravité du sujet principal.

    Hrrys, la mort d’un homme est une catastrophe, celle de centaines de personne est une statistique. Les politiques ne réagissent que sur des statistiques. Acceptez mes condoléances les plus sincères.

  • 11 décembre 2015 à 10:51 | Jipo (#4988)

    Les zinondassions ne sont pas la priorité de l’ honoris causa ./
    Sa présence à la Cop est nettement plus importante, à se demander ou les gens ont la tête ?

  • 11 décembre 2015 à 11:05 | Isambilo (#4541)

    L’Imerina n’a pas attendu les Allemands pour maîtriser le Betsimitatatra et les digues et canaux remontent au 18e siècle au moins. Mais il y avait une volonté politique.
    Saint Jo, je crois qu’il y a eu une inondation vers 1956 déjà.

    • 11 décembre 2015 à 12:16 | Saint-Jo (#8511) répond à Isambilo

      En 1956 les travaux d’assèchement des marais n’étaient pas encore commencés.
      Donc les marais à cette époque-là n’étaient pas encore habités.

      Les marais commençaient des rives immédiates du lac Anosy et allaient s’étendant presque sans limites vers l’ouest.
      En saisons pluviales, évidemment l’eau était partout dans les marais.
      Et il fallait attendre plus ou moins de 5 mois avant que toutes ces eaux fussent totalement évacuées de façon naturelle.
      Sur cette très large étendue de marais inondée il y avait quelques monticules qui étaient comme des îlots.
      Ce sont, par exemple, les Anosy, Anosikely, Anosibe, Anosizato, Anosipatrana ...
      La partie de la ligne de chemin de fer, allant du niveau du Tetezan’Ibekiraro à Isotry jusqu’au-delà de la gare de Soanierana, était construite sur une digue qui longe ce canal encore visible actuellement.
      Entre les rives du lac Anosy et cette ligne de chemin de fer il n’y avait qu’une très large zone marécageuse inhabitée qui servait de bassin de rétention des eaux de pluie.
      De l’autre rive de ce même canal jusqu’à Anatihazo-Andavamamba, il n’y avait toujours qu"une autre large étendue de zone marécageuse presque totalement inhabitée aussi.
      Donc, quand j’allais à pied d’Andavamamba à Anosibe, j’avais deux itinéraires suivant les saisons.
      . En saison de pluie, je suis le chemin Andavamamba-Bekiraro-les rives du canal allant jusqu’au passage à niveau à Anosibe-ensuite direction Anosizato.
      . En saison sèche, je suivais le lit asséché d’un canal qui me menait directement d’Andavamamba à Anosizato : ce qui nous faisait un gain de temps d’au moins trois-quarts d’heure de marche.

      Après l’assèchement des marais, ils ont construit sur toute la zone inondable. Sans avoir pensé semble-t-il aux éventuels bassins de rétention.
      Il semble qu’ils avaient fait entière confiance aux buses souterraines, qui s’avèrent être absolument inefficaces.

    • 11 décembre 2015 à 12:17 | betoko (#413) répond à Isambilo

      Non , c’était en 1959 où tous les bas quartiers de Tana furent inondés , Une digue avait cédé à cette époque et il a été décidé entre Philibert Tsiranana et la maire de Tana que tous les bas quartiers sont devenus des zones inconstructibles même les 67 ha , Ampefiloa là où on trouve tous les ministères . Hélas tous les maires d’Antananarivo avait passé outre ce décret ou avertissement
      Marc Ravalomanana disait que dés que Lalao sera élu , il lui suffirait de siffler les allemands et ils vont débarquer tout de suite . Hélas ce n’est que de la démagogie
      Je pense que tout le monde s’est souvenu de la déclaration de Lalao Ravalomanana qui disait je la cite« Je vais d’abord m’occuper de ceux qui ont voté pour moi » Maintenant nous avions pu constater qu’elle a tenu parole , car comment se fait il que sachant que la saison des pluies arrivent , personne ne s’est occupée des canaux bouchés , obstrués par des ordures etc... ?

    • 11 décembre 2015 à 12:55 | Isambilo (#4541) répond à betoko

      Et si vous commenciez par préciser depuis quand Lalao Ravalomanana détient effectivement les pouvoir de maire et avec quel budget ? Ce serait un peu plus honnête non ?
      Allez sur le site de la mairie pour avoir la preuve qu’ils ne font rien ou mal.

    • 11 décembre 2015 à 12:59 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Lalao a une circonstance atténuante,...le rejet de la préfecture de son organigramme,...à cause de lequel,elle ne peut rien faire, même ramasser les ordures..., du coup, elle ne fait que dormir sur un tas de dossiers à traiter, quand elle arrive au beau palais de l’hôtel de ville.

      Rajoelina a tord de reconstruire ce palais comme il est maintenant,...car ceux qui s’y installent, perdre leur temps d’apprécier sa beauté, au lieu de travailler,...Lalao est le troisième, d’ailleurs,...

      Voilà l’explication,...

    • 11 décembre 2015 à 13:07 | betoko (#413) répond à Isambilo

      Là vous venez de mettre du blé à moudre dans mon moulin . Effectivement Marc Ravalomanana sait depuis avant que Lalao devienne maire de Tana que la caisse de la mairie est vide qu’il ( Marc Ravalomanana ) va s’adresser aux éventuels investisseurs allemands , hélas on voit maintenant que personne ne se bouscule au portillon
      Autre chose , pourquoi Lalao Ravalomanana n’ose pas donner une autorisation pour qu’une manifestation pour la réclamation des îles éparses se passe à Ambohijatovo ? Je crois savoir pour quoi car l’ambassadeur de France était allée la voir avec du fric , et il lui est impossible d’autoriser que cette manifestation aura lieu sur la place des MDRM à AMbohijatovo

    • 11 décembre 2015 à 13:14 | Isandra (#7070) répond à Isambilo

      En effet, je vois des grands projets, du moins d’après Isambilo, TIP TOP,...assainissement de petits canaux,...nettoyages manuels faits par des petites mains,...avec lesquels la maison Tana ne finira pas en un jour,...mais plusieurs années,... :),...

    • 11 décembre 2015 à 13:25 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Bonjour Betoko,

      Vous croyez savoir ou vous savez que l’Ambassadrice de France a soudoyé Lalao Ravalomanana ?

      Faîtes attention à ce que vous écrivez car vous avez un pied dans la diffamation.

      Dans le post d’hier, à propos de cette manifestation, j’ai donné mon avis concernant la décision de Lalao Ravalomanana.

      Il n’y a aucune histoire d’argent concernant la décision qui n’est pas encore prise à cette heure-ci.

      Vous allez me rendre sympathique le couple Ravalomanana avec des avis à l’emporte-pièce.

    • 11 décembre 2015 à 14:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      à cause du quel,...

    • 11 décembre 2015 à 14:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      - « Toujours question de fric... ».
      vous êtezs « MALADE » !
      - "Rappelant la déclaration relative ==au principe==du droit international touchant les relations amicales et la coopération==entre==les Etats,conformément à la Charte des Nations Unies,contenue dans sa résolution 2625 (-XXV-) du 24 octobre 1970 et cetera...
      - "LES NEGOCIATIONS ENTRE MADAGASCAR et LA FRANCE POURRAIT S’ENGAGER..mais

    • 11 décembre 2015 à 14:37 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Betoko,

      Si les caisses de la ville étaient vides , comme tu dis, c’est qu’elle a été mal gérée n’est ce pas ? Hors qui a mis le PDS au pouvoir ? QUI ??????

      Le petit con !!! ton pote , Encore lui .

      Ensuite , si tu connais quelqu’un , même dans une enteprise qui vient d’être nommé et qui la redresse en 2 mois , fait moi signe !

      Toi qui ne crois pas au coup d’état malgré les évidences, je pense que tu n’auras aucun mal à prouver que la France a payé la municipalité pour interdire une manifestation !!!

    • 11 décembre 2015 à 15:16 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      tsy alikavavin-tena ny ben’ny tanana ka sady hikabary no handroaka fako !

      Any @ SAMVA tenisany minainaina an’zany fako zany !

      Samia velon’aina !

    • 11 décembre 2015 à 15:18 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      rehefa tsy izany dia antsoy ny lehiben’ny foza doma sy ny forongony ihinana ny fako dia madio ny tanana fa tsy lany andro mivenjivenjy toy ny tay entin-driaka any ivelany any !

      Sami avelon’aina !

    • 11 décembre 2015 à 16:49 | betoko (#413) répond à Menalahy

      J’ai jamais écrit ou avoir mis un sous entendu que l’ambassadeur de France avait soudoyé notre maire , mais ayant reçu de l’aide venant de La France , il serait très délicat à Madame Laolao Ravalomanana d’autoriser la manifestation contre les intérêts de La France à Madagascar
      Autre chose . Souvenez vous Lalatiana Rakotondrazafy avait porté plainte contre Lalao Ravalomanana concernant le mot « NENY » inscrit sur son bulletin de vote lors des élections municipales et le tribunal administratif vient de donner raison à Mme Lalatiana Rakotondrazafy . Hélas pour des raisons politiques , on ne peut pas refaire l’élection municipale à Antananarive . Vous pouvez écouter l’explication de Mme Latatiana Rakotondrazafy en podcast sur le www.free-mada.com . Je ne me rappelle plus si c’était lors de son émission de lundi 7 décembre ou celle du 8 décembre dernier

    • 11 décembre 2015 à 17:01 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Pourtant votre phrase « Je crois savoir pour quoi car l’ambassadeur de France était allée la voir avec du fric... » laisse planer un doute...

      Qu fait cette histoire de Lalatiana dans cette discussion ?

    • 11 décembre 2015 à 17:01 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      Marc Ravalomanana avait donné sa démission en radio télévisé au mois de mars 2009 sans que personne ne lui oblige et en présence de l’ambassadeur de France et des États Unis , Heureusement qu’il y a You Tube pour nous le confirmer ,

    • 11 décembre 2015 à 17:03 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      Marc Ravalomanana avait donné sa démission radio télévisé au mois de mars 2009 sans que personne ne lui oblige et en présence de l’ambassadeur de France et des États Unis , Heureusement qu’il y a You Tube pour nous le confirmer ,

    • 11 décembre 2015 à 17:34 | betoko (#413) répond à Menalahy

      Je me corrige , je me suis mal exprimé .
      Non il n’y a aucun rapport concernant notre discussion avec Lalatiana , c’est juste un rappel pour vous dire que Lalatiana a eu gain de cause en appel

    • 11 décembre 2015 à 17:41 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Et j’attends ton Youtube pour ce que tu avances sur l’argent donné par la France à la municipalité pour interdire la manifestation.

    • 11 décembre 2015 à 18:34 | Anton (#8594) répond à DIPLOMAT

      C’est vrai que jusqu’en 2007, sous le régime Ravalomanana / Tiko boys, la commune urbaine d’Antananarivo se portait tellement bien…qu’elle croulait sous une dette de 10.5 milliards d’ariary ; sans compter le 1.6 milliard dû à la Jirama depuis 2006 (ce qui a amené Ra8 a ‘ordonner’ à la Jirama de couper, en représailles d’avoir eu son poulain laminé, eau et électricité en janvier 2008…pour impayés)
      Donc depuis ce temps Tana manque -en pâtissant de tels arriérés- cruellement de moyens, ce n’est pas nouveau et Lalao (prête nom de celui qui l’a fait, de son propre aveu, élire) ne pouvait l’ignorer ; il était aussi illusoire de croire à la baguette magique des partenaires allemands (mais pas qu’eux) qui allaient accourir au premier coup de sifflet de l’ex. En plus, pour couronner le tout, mentir (bien sûr ce n’est pas le premier à le faire et ne sera pas le dernier) aux maires Tim de l’Analamanga en leur affirmant de tous les financer !
      Au 11 décembre, ça en est où ?

      PS : concernant le curage des canaux et caniveaux (outre les remblaiements sauvages, qui ont une cause directe) cela fait bien plus de 4 ans qu’ils sont laissés à l’abandon et si le 12 décembre 2007 (anniversaire de Dada) la capitale choisissait à 63% d’élire le candidat « non TIM » (avec un taux de participation de 75%) c’est quand même que les habitants de Tana avaient quelques raisons…

    • 12 décembre 2015 à 00:04 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Merci pour l’info.

  • 11 décembre 2015 à 12:13 | Turping (#1235)

    A qui la faute ,à la CUA ? ou aux gouvernants ?
    Le calvaire des bas quartier ne fait que recommencer en corrigeant Léa au lieu de dire commencer car ce phénomène qui touche les plus démunis,l’ensemble de la population est recurrentiel pendant la saison des pluies.
    Comme l’a souligné Eloim,il y a le problème d’urbanisme, d’évacuation d’eaux,......de canalisations vétustes bouchées, etc...
    Ce qui est déplorable, c’est le manquement d’une politique préventive ,de budget,..... de cohésion sociale à ce que les communes ,les collectivités
    territoriales puissent travailler ensemble.
    Bientôt, la saison cyclonique va survenir,une hypothèse non écartable avec le réchauffement climatique,quelle précaution le gouvernement allait-il prendre vu ce qui s’est passé depuis l’année dernière ayant provoqué des centaines de milliers de sinistrés ? quelques kilos de riz,de tee-shorts distribués par -ci par là après un acte de soit disant après une catastrophe naturelle cyclique n’est pas une politique de prévoyance à la hauteur d’une vraie politique alternative pour l’avenir des gens issus du bas quartier,les 90% des malgaches en général !

    La saison cyclonique

    • 11 décembre 2015 à 12:39 | regisson (#7075) répond à Turping

      il y a 50 ans la SNCF a supprime les wagons passagers 3 idem classe
      cela s’ appelle le progrès

      il y a + de 50 ans les homosapiens politiques sont de niveau 4 idem classe
      cela s’appelle l’INCOMPETENCE

      pourquoi je me répète ?

      car il n’y a rien a dire sur des plans sur la comète mis sur les forums.....
      seules les fourches plantées dans le postérieur de ces homos sapiens detritus pourra changer la face de Mada

      les autres discussions sont stériles

      seulement 2 voies a prendre
      les toucher
      A- Physiquement
      B- Porte Monnaie

    • 11 décembre 2015 à 14:17 | Turping (#1235) répond à regisson

      Régis son
      L’Homme du Néandertal (l’Homo sapiens) depuis l’ère paléolithique ,devait évoluer en permanence pour améliorer les conditions humaines,environnementales sans rester vivre en autarcie.
      Y en a qui veulent vivre à reculons sans avoir de visions ni d’évolutions collectives en stimulant son égocentrisme. Un phénomène qui a d’impact et de spectre direct au niveau sociétal ,la mentalité et la façon de faire la politique qui ne satisfait que son égo en méprisant totalement le reste....malheureusement tel est le cas en constatant ce qui se passe depuis longtemps.
      Quand vous faites allusions avec l’histoire du train d’il y a 50 ans,certes sans rester de mauvaise foi,la construction des voies ferroviaires durant l’ère coloniale était un progrès d’avancement ,un côté positif.Actuellement, même les entretiens de ces voies n’existent quasiment plus comme le moyen de transport des usagers comme au temps d’antan.
      Comme l’homme doit évoluer,l’indépendance octroyée sous la dépendance a créée des voyous du pouvoir (la politique du diviser pour mieux régner).
      Bien que j’admire la République, l’esprit républicain, le retour au régime monarchique de Madagascar dès l’octroi de l’indépendance aurait pu placer Madagascar au même rang que l’Afrique du Sud,dépassant largement le Maroc.La destruction depuis est irrévocable même s’il y a de vrais patriotes du genre qui voulurent relever le défi en vain.Maintenant c’est trop tard même avec l’espoir, la mentalité est pourrie sans généraliser surtout sur la façon de faire la politique,,,les visions globales....

    • 11 décembre 2015 à 15:09 | Turping (#1235) répond à Turping

      Régissson,
      La version scientifique, il y eût le passage de l’Homo erectus (homme debout) à l’Homo sapiens (masse cervicale) plus importante ,qui confère l
      ’intelligence selon le concept darwinisme où les ancêtres de l’homme est le singe.Cette hypothèse ,les chrétiens ne le partagent pas selon les versions bibliothèques. Je ne rentre pas dans ce débat. en respectant la foi de chacun,chacune.....
      Quelque soit l’explication apportée ,l’homme doit évoluer pour apporter de l’évolution personnelle,familiale, collective,....environnementale,nationale....
      de fierté.

    • 11 décembre 2015 à 15:19 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire:versions bibliques au lieu de bibliothèques.... sans blasphème !

  • 11 décembre 2015 à 13:20 | betoko (#413)

    Rien à voir avec le sujet , à écouter ceux qui habitent à Madagascar , Un journaliste du journal La Croix de Madagascar va nous donner un scoop sur la radio Antsiva ce soir à 20 heure locale . Selon ce journaliste , il détient une preuve irréfutable selon la quelle qui a assassiné le colonel Richard Ratsimandrava .
    Ce journaliste était pendant des années le collaborateur du père Remy Ralibera et comme nous le savons tous que ce prêtre disait qu’il connaissait le commanditaire de l’assassinat du colonel Richard Ratsimandrava
    Je devine qui est ce commanditaire , mais de peur de m’être trompé , je préfère entendre et attendre la déclaration de ce journaliste .
    En tout cas s’il s’agit de la personne à qui je pense , à partir de maintenant il ne dormira jamais plus tranquille , sa conscience doit le poursuivre jusqu’ à la fin de ses jours et la famille du général Gilles Andriamahazo et celle de Richard Andiramaholison seront lavé de tout soupçon et accusation

    • 11 décembre 2015 à 14:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Le père « RAli » était ==« UN FAUX-CU »==.Point barre !
      Maintenant :
      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 11 décembre 2015 à 15:55 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Hé ! Basilou !

      Une année scolaire, Rémi Ral. était notre prêcheur pendant la semaine de retraite de rentrée des élèves à l’ESCA.

      Est-ce que, par hasard, vous étiez élève à l’ESCA cette année-là ?

      Si oui, alors il se pourrait bien que vous et moi avions passé au moins une année scolaire commune à Antanimena !

      Si c’est le cas, alors il ne serait pas impossible que nous nous serions croisés dans les escaliers ou les couloirs ou la cour.
      Mais certainement nous n’étions pas dans la même classe.

      Rémi Ral. n’avait prêché la retraite de rentrée chez nous qu’une, et une seule fois.

    • 11 décembre 2015 à 16:56 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      As tu amnistié ou pardonné ceux qui ont donné des coups sur la tête de ta mère une nuit à Ambatomanga les quels coups ont causé sa mort accidentellement ?

    • 11 décembre 2015 à 17:06 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Si pour toi le père Rémy Ralibera est un faux Q , toi t’es quoi ? mdr

    • 11 décembre 2015 à 17:33 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Kanefa tokoa le dadazily io de milaza fa Le PADESM et ses héritiers.

      Otran’ny tsy fantatr’ilay miverin-tsaina iny fa padesm (mpamadika tanindrazana) hiringiriny anie i remi ralibera lazainareo zany !

      Samia velon’aina !

    • 11 décembre 2015 à 18:00 | Isambilo (#4541) répond à I MATORIANDRO

      Rainy fa tsy izy.

    • 11 décembre 2015 à 18:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Saint-Jo

      Saint-Jo
      Si vous connaissez « RADIFERA Jacky »,à l’Esca,et un Chinois avec un NOM malgache :« RAKOTOMALALA ».,mais à l’école de Télécommunications ,à PARIS,il a repris son nom CHINOIS.
      Saint-Jo,quand j’étais à l’ESCA j’étais toujours au bureau de Sécrétariat,avec le VIEUX FRERE-SECRETAIRE.
      Pour mes écolages et mes fournitures scolaires,je donnais un coup de main au « SECRETARIAT ».
      Le Prof de Sciences physiques était « Frère Louis de Gonzague » ;
      J’ai quitté l’ESCA quand on avait introduit le JUDOKA.
      - « J’étais contre ».Point barre !
      Mais j’ai toujours gardé des bonnes relations avec l’ESCA parce que j’ai aidé l’ECOLE CHRETIENNE PROTESTANTE De RANAIVOSOA,près de la Piscine de l’ESCA.
      ="Presque les mêmes programmes que l’ESCA.
      Saint-jo.
      ESCA,c’est autre chose..mais je ne fréquente pas l’association des anciens élèves mais j’y jette un coup d’oeil quand elle organise quelque chose,à PARIS.
      Lors du passage du Frère Romain Legaré,à Paris,pour son retour,au Quebec,je suis allé la veille,au « RESTAURANT CHINOIS LIBRE SERVICE »,dans le Xlll ième pour m’assurer que tout soit « CORRECT » ;
      Cordialement.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 11 décembre 2015 à 18:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      OUI !
      J’ai déjà rencontré ce Père et je lui ai demandé de « DONNER » le nom..mais il a refusé...Point barre !
      DONC,il ne sait « RIEN ».

    • 11 décembre 2015 à 21:11 | Jipo (#4988) répond à betoko

      UN VRAI !!!

  • 11 décembre 2015 à 15:48 | rakoto-neutre (#8588)

    Bonjour

    Trois grands responsables ne savent pas résoudre ce problème et le super responsable qu’est-ce qu’il fait et il dit quoi ? RIEN

  • 11 décembre 2015 à 16:54 | diego (#531)

    Bonjour,

    Que faisaient les élus successifs de la Capitale depuis des années ?

    Les électrices et les électeurs de la capitale ne peuvent s’en prendre uniquement aux parlementaires du pays et au gouvernement. Il faut questionner avant toute autre chose les responsabilités des gens que vous avez élu.

    C’est bien pour cela que je dis qu’il faut que les provinces aient leurs propres budgets :

    - le peuple malgaches et les provinciaux jugeraient.

    Et ils pourraient suivre comment les élus utilisent l’argent des contribuables et les aides.

    Les voitures sont de plus en plus nombreuses dans la Capitale, mais les kms des routes ne s’allongent pas et ne grandissent point....elles se dégradent même......

    .......la population augmente, mais les logements n’augmentent pas....et cela saute aux quand on arrive dans la Capitale que la ville n’a pas une politique de gestion des eaux usées......c’est le vide politiquement.....c’est l’absence totale d’une politique d’avenir....et vous y ajoutez les delestages, on comprend très vite que la ville est gouvernée par :

    - des incompétents ! Vous multipliez par six, vous avez un pays qui se prénomme Madagascar où les incompétents jouissent, sont heureux et le font savoir matin midi et soir !!!!

    Pourquoi je demande à ce que le pays soit gouverné....que le pays ait un État fort, solide....des Institutions fiables et solides :

    - pour gérer nos affaires. C’est à dire, la politique, l’économie et les richesses, les avoirs de notre pays.

    Nous ne savons même pas que nous avons des richesses que beaucoup des étrangers, et des pays étrangers veulent avoir les mains dessus ! Ils vont y arriver en menant une campagne très intelligente :

    - créer l’instabilité politique.

    C’est facile d’y arriver quand le pays n’a plus des hauts fonctionnaires responsables et compétents.

    Il faut se doter vite d’un État fort, des institutions fiables, qui sont bien protégées de la corruption et se doter des processus électoraux solides dans le temps :

    - les politiciens qui s’y refusent veulent vendre aux étrangers leurs FASANDRAZANA !!!

    C’est de la prostitution intellectuelle.

  • 11 décembre 2015 à 18:33 | Isandra (#7070)

    A propos de la protection contre l’inondation d’Antananarivo, je vous rapporte ceci cette réflexion de Tahina RAMBININTSOA, chercheur consultant BPPAR, c’est très édifiant :

    "La plaine d’Antananarivo est le point de convergence de cinq rivières se réunissant en un seul cours d’eau : la rivière Ikopa. Ce dernier sort de la plaine par le déversoir naturel que constitue le seuil rocheux des chutes de Farahantsana. La caractéristique essentielle de ces rivières est que, suite aux endiguements, elles coulent au dessus de leur plaine d’inondation. Or, durant la saison de pluies, la mousson et les cyclones prennent naissance dans l’Océan Indien et arrosent abondamment ces montagnes et Antananarivo.
    Les eaux pluviales proviennent des collines, traversent des canaux avant d’être laminées dans les bassins tampons (marais Masay, lac Anosy, casiers d’Anosibe et d’Andavamamba,…). Ensuite, ces eaux pluviales sont drainées par les canaux principaux (Andriantany, collecteur C3) avant d’être pompées à la station de pompage de débit 9m3/s, qui déversent les eaux pluviales dans la rivière Mamba, puis dans la rivière Ikopa. Ce débit de 9m3/s est négligeable par rapport au débit total qui doit être évacué. Ainsi, l’eau pluviale s’accumule vers les plaines qui sont en train d’être remblayées.
    Dans le futur, les constructions doivent se faire en hauteur ou bien sur des terrains correctement remblayés. Les zones inondables sont définies par les quartiers inondés lors d’une crue décennale. 30% de la surface de l’agglomération d’Antananarivo sont vulnérables à l’inondation. Cette catastrophe est aggravée par le remblaiement. Si le remblaiement continue sans qu’aucun aménagement ne soit fait, les eaux pourront monter jusqu’à 4 mètres de hauteur dans les périphéries pendant les pluies exceptionnelles (de fréquence 50 ans, 100 ans), et peuvent dépasser 2 mètres de hauteur dans la Commune Urbaine d’Antananarivo.
    Le curage et le regabaritage des canaux existants, ainsi que la construction de nouveaux canaux résolvent des problèmes ponctuels au niveau des zones et des quartiers concernés.
    Par contre, ils sont insuffisants pour résoudre le problème d’inondation de la plaine d’Antananarivo. Pour atténuer l’inondation de l’agglomération, il faut commencer par endiguer des zones amont, rehausser les digues actuelles, actualiser périodiquement le modèle mathématique de l’écoulement des crues au sein de l’agglomération. Ensuite, il faut exécuter les travaux prioritaires identifiés par le biais de modèles mathématiques et approfondir les études hydrauliques dans les projets d’aménagement et les projets routiers futurs.
    Actuellement, la condition préalable à une urbanisation durable d’Antananarivo est la protection contre l’inondation. Avec l’augmentation des remblais illicites sur les vals d’inondation (plaines inondées en cas de crues exceptionnelles pour protéger Antananarivo de l’inondation), leur capacité de rétention diminue. Les canaux principaux et les bassins tampons commencent à déborder lors des pluies exceptionnelles. C’est le cas du canal Andriantany, du lac Behoririka, lors du cyclone Giovanna avec une pluie de fréquence 5 ans environ. Le lac Anosy et le marais Masay ont failli déborder durant cette pluie. De plus, avec le changement climatique, les inondations deviennent de plus en plus fréquentes, mettant ainsi la vie des tananariviens et des investissements en danger. D’où la nécessité de la résolution des problèmes hydrauliques d’Antananarivo.
    « Créer un barrage de rétention de crue en amont de l’Ikopa »
    « Densifier les réseaux d’assainissement urbain »
    « Dérocter les rétrécissements du lit de l’Ikopa à Farahantsana »
    « Regabariter les collecteurs principaux de la CUA »
    « Créer de nouveaux bassins tampons dans la CUA »
    Protéger l’agglomération des inondations
    La protection contre les inondations de la Commune Urbaine d’Antananarivo se traduit par : la construction de bassins tampons, le regabaritage des collecteurs principaux.
    La densification des réseaux d’assainissement urbain
    Les meilleures solutions et aussi la condition préalable d’une urbanisation durable de l’agglomération d’Antananarivo reposent sur : la création d’un barrage de rétention de crue en amont de l’Ikopa. En plus de la protection de l’agglomération d’Antananarivo contre les crues, ce barrage facilitera la gestion de l’eau en termes d’irrigation et d’adduction d’eau. Le site se situe à environ 6km d’Ambohijanaka, et n’est pas accessible en voiture. Une hauteur de 20m de ce barrage permet d’obtenir une capacité de rétention de 80 millions de m3 d’eau. Ce barrage peut être réalisé en terre.
    Le déroctage des rétrécissements du lit de l’Ikopa à Farahantsana. Ceci doit être accompagné d’un barrage amovible pour maintenir le niveau actuel de la nappe phréatique d’Antananarivo. Cette solution peut être rentabilisée par l’installation de turbines qui fourniront de l’énergie hydroélectrique.
    Il a été proposé une solution de reboisement des bassins en amont des rivières pour atténuer le ruissellement et rendre ainsi les crues moins violentes. Si cette solution permettrait d’atténuer les inondations, elle ne permet pas de résoudre totalement le problème des crues. Il a alors été proposé de travailler sur un bassin de rétention en amont, un endiguement du fleuve et des mesures pour éviter que les populations ne s’installent dans le lit majeur.
    De manière générale, le public a insisté pour que la question des inondations soit traitée et prise en compte en amont des projets d’urbanisation, mais elle ne doit pas entraver l’urbanisation : des solutions peuvent être trouvées, des dispositifs techniques peuvent être mis en place pour que l’agglomération puisse se développer tout en diminuant les risques d’inondation…"

    • 11 décembre 2015 à 19:36 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Vous nous avez apporté ,de bonnes mesures préventives de la part du chercheur même si d’autres précautions sont encore à prendre.Les inondations ne touchent que la capitale d’Antananarivo mais aussi les régions, les provinces.Donc,des mesures sur l’ensemble du territoire sont à prendre au sérieux (cyclones, sécheresse, inondations). Ce qui manque cruellement c’est la politique gouvernentale à mettre en oeuvre la pratique en collaboration avec la vraie décentralisation financière ,des femmes et hommes sérieux, honnêtes et intègres.

    • 11 décembre 2015 à 20:38 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Vue la mentalité voire l’état d’esprit qui prévaut dans notre monde politique,....nous ne sommes pas encore prêt à nous aventurer dans la décentralisation effective, laquelle pourrait empirer notre situation,...

      Avant d’engager les reformes structurelles et organisationnelles etatiques, nous devrions d’abord reinstaurer l’éthique politique, redéfinir le rôle de parti politique,...et de la société civile,...

  • 11 décembre 2015 à 18:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - Les problèmes d’Antananarivo :
    - il faut raser « PAS MAL DE MAISONS ».Point barre ;

    • 11 décembre 2015 à 21:13 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      & ce qui y habitent vous les hébergez chez vous ???

    • 12 décembre 2015 à 11:14 | Stomato (#3476) répond à Jipo

      STOP ! là où croupi le saint glé il y en a déjà trop de son genre.

  • 11 décembre 2015 à 19:18 | jagiba (#6837)

    ....que ceux qui veulent manifester pour les « Iles Eparses » , viennent d’abord manifester contre les « Poubelles Eparses » qui bouchent les évacuations des pluies , provoquant des inondations tellement plus graves qu’elles provoquent des morts inutiles ..... On n’a pas tous les mêmes priorités !!!!! Dommage !!!

  • 12 décembre 2015 à 06:47 | marcamadaide (#9056)

    Tant que chaque Malgache ne se sentira pas « collectivement » responsable et soucieux d’intervenir pour prévenir, non pas juste pour lui personnellement, mais pour la collectivité, Madagascar continuera de dépérir ! Combien de personnes dans ce pays passent leurs journées à ne rien faire, sans-emploi comme fonctionnaire, sans autre activité que de regarder le temps passer ?...Ce n’est pas la « nature » qui bouche les canaux d’irrigation de la capitale, pas plus qu’elle les nettoiera avant de les inonder. Les petits gestes de chacun/chacune pourraient à la longue faire toute la différence entre la dégradation ou la régénération de Madagascar, que ces petits gestes soient posés, selon leurs moyens et/ou leurs aptitudes, par les plus riches comme par les plus pauvres...Individuellement, la plupart des Malgaches sont très propres et très fiers, mais collectivement c’est le laisser-faire le plus complet ! « Ce n’est pas à moi de payer pour ça, de nettoyer ça, de tenter de régler ou d’améliorer ceci ou cela... » L’individualisme est le pire ennemi du socialisme, et de la fierté nationale !

    • 12 décembre 2015 à 12:26 | Menalahy (#9072) répond à marcamadaide

      Tant que la phrase : « Hianao angaha handova Fanjakana » persiste dans notre mentalité, nous n’avancerons pas d"un pouce.

    • 12 décembre 2015 à 14:40 | Saint-Jo (#8511) répond à Menalahy

      « Hianao angaha handova Fanjakana »

      Cette phrase avait un sens du temps la colonisation.
      C’était une certaine forme, bonne ou mauvaise (mais ce n’est pas le sujet), de ce que l’on pouvait appeler « résistance passive » à cette époque-là.

      Mais le malheur, c’est que cette phrase « hianao angaha handova fanjakana » persiste toujours de nos jours dans l’esprit d’une grande partie de notre population, et surtout (sciemment ou inconsciemment) dans l’esprit de la plupart de nos politiciens et de nos fonctionnaires.

    • 13 décembre 2015 à 13:25 | Menalahy (#9072) répond à Saint-Jo

      La persistance de cette phrase dans notre mentalité fait que personne ne respecte les lois, à commencer par les voyous en col blanc qui se comportent comme des Tsy maty manota et en terminant par la population qui vandalise les biens communs (vols et dégradation du mobilier urbain).

  • 12 décembre 2015 à 11:12 | Stomato (#3476)

    J’adore la suite e discussions typiquement Malagasy !

    On tente de parler d’un vrai problème qui touche, non pas le pays entier, mais la partie la plus veule et sale du pays : la région de la capitale .

    Et plutôt que de reconnaitre l’existence de ce problème récurrent et de tenter d’y chercher des solutions, on dérive allègrement sur des comparaisons aussi absconses que stupides.
    L’on tente de parler méthodologie d’approche de mitigation, un seul commentaire intéressant mais qui n’est suivi par personne.

    Mais quelle merveille que cette comparaison du bien commun aux Allemands et Français : le Rhin, le fleuve Rhin.
    Ah quelle débauche d’érudition ! les brillantissimes posteurs oublient que le Rhin « appartient » aussi aux Suisses, aux Autrichiens et aux Hollandais.
    Et impossible de résister au passage de déverser un peu de bile sur les sales Français... Évidemment il faut absolument tout faire pour ne pas parler de la crasse ordinaires d’une majorité d’habitants de la capitale, lesquels n’ont majoritairement pas d’eau courante par manque de canalisations dans leurs logements, et par défaillance de la Jirama pour les autres.

    Et le plus malheureux dans cette affaire c’est que des gens vont encore crever dans le cloaque que les dirigeants entretiennent à seule fin de pouvoir quémander de l’argent auprès de la CI.

    Même le sentiment de honte n’existe plus à Madagascar.

    • 12 décembre 2015 à 12:24 | Menalahy (#9072) répond à Stomato

      C’est Diplomat qui a introduit le Rhin comme patrimoine commun des Allemands et des Français. Elargir ce patrimoine aux autres pays que le Rhin traverse ne rime à rien dans cette discussion. Mais vous aussi, vous aimez profiter d’un mot, d’un détail pour en faire le centre d’une discussion.

      Je n’ai pas déversé ma bile sur les Français, tout comme je ne considère pas que vous avez déversé votre bile sur les Malagasy, mes compatriotes, quand vous avez parlé de la saleté corporelle des Malagasy. Constater n’est pas avaliser. Mais des gens comme vous aiment faire des amalgames pour tirer la couverture vers eux.

      Quand on parle à longueur d’articles commentés par tous ici, des défauts des Malagasy et de ceux de leurs hommes politiques, personne ne s’insurge pour dire que les forumeurs sont en train de déverser leur bile sur les Malagasy, mis à part des individus qui n’écrivent que des insultes envers le peuple malagasy.

      Si mes mots vous ont rendu morveux, mouchez-vous, ça permettra, (peut-être, ce n’est pas sûr et certain) à votre cerveau (où à ce qui vous sert de cerveau) de retrouver un peu de calme et de rationnalité.

    • 12 décembre 2015 à 18:32 | Stomato (#3476) répond à Menalahy

      C’est étrange comme vous vous sentez visé par mes propos !
      En quoi vous ai-je provoqué ?

      En général c’est une suite (plus pou moins logique) de mots qui attirent mon attention.
      Et mes constats sont toujours accompagnés d’esquisses de solutions de remédiation.

    • 13 décembre 2015 à 13:40 | Menalahy (#9072) répond à Stomato

      Puisque la honte ne barre pas votre front de la couleur rouge, puisque ce n’est pas l’honnêteté intellectuelle qui vous étouffe et puisque vous avez du courage à profusion, pourriez-vous répondre à quelques questions ?

      - 1) Qui ont parlé du Rhin dans ce fil de discussion ?

      - 2) Qui a fait un petit développement sur le mot « Rhin » ?

      - 3) Qui a parlé de la propreté des Français en comparaison de celle des Allemands ?

      Je vous conseille également de jeter un coup d’oeil bienveillant sur les liens ci-après :

      - http://www.culture-generale.fr/croyances/179-pourquoi-le-francais-a-t-il-la-reputation-detre-sale

      - http://lci.tf1.fr/science/sante/2010-11/les-francais-ne-sont-pas-les-rois-de-la-proprete-6150528.html

      - http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/toujours-aussi-sales-les-francais-10-10-2012-1515274_57.php

      Et ce n’est pas la commercialisation des déodorants qui auraient des effets jusqu’à 72 heures ni les lingettes pour hygiène intime féminine qui vont améliorer l’image et la propreté des Français car là, on retourne vers l’hygiène sous Louis XIV : on cache les mauvaises odeurs mais on n’élimine pas la saleté.

      Votre post ne donne aucune « esquisse de solutions de remédiation » à par une volonté d’orienter le débat sur MT.com selon votre vision de néocolonialiste qui sait tout et mieux que les Malagasy. En cela, vous ressemblez à tous ceux qui injurient copieusement le peuple malagasy à travers les forumeurs de MT.com. Soyez plus original.

    • 13 décembre 2015 à 16:36 | Stomato (#3476) répond à Menalahy

      Votre post est d’une telle stupidité que je m’abstiens d’y répondre.

      C’est toujours le plus intelligent qui se retire !

    • 13 décembre 2015 à 17:14 | Menalahy (#9072) répond à Stomato

      C’est ça, retirez-vous sous les applaudissements le Mauvaise Foi. Et n’oubliez pas de rajuster les habits de l’Intelligence que vous usurpez sans honte.

  • 12 décembre 2015 à 19:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « Vous pouvez dire du MAL du jeune »Andry Nirina RAJOELINA« ,il a eu le temps de »RECONSTRUIRE" la Mairie d’Antananarivo.
    Maintenant...il faut l’assainir.
    Bref,
    il faut faire des modifications .
    Qu’importe de déplacer,certaines POPULATIONS,mais il faut ==oser==l’exéciter.Point barre !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 décembre 2015 à 14:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - oser l’exécuter

  • 12 décembre 2015 à 20:57 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

    - Ou sont les patriotes et les Nationalistes qui veulent gérez les Îles Eparses ?????

    - Notre COP 21 = Nettoyage de Madagascar ( La propreté est le commencement du développement ) .

    - QUE DIEU VOUS REVEIL

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 208