Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 septembre 2017
Antananarivo | 12h15
 

Société

Affaire Claudine Razaimamonjy

Le bras de fer entre le Premier ministre et le syndicat des magistrats se durcit

samedi 20 mai | Yvan Andriamanga

Le Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier hausse le ton contre le syndicat des magistrats de Madagascar (SMM) même s’il ne le cite pas nommément mais parle des déstabilisateurs et menace même de sévir. Il cherche apparemment le moyen de faire taire le syndicat des magistrats dirigé par la jeune Fanirisoa Ernaivo. Pour commencer, un membre de ce syndicat, Idealson, qui était en même temps responsable du service juridique de la Présidence a été démis de sa fonction par décret cette semaine.

Le SMM pour le moment ne compte pas rendre les armes. Le syndicat vient de publier un communiqué notant que Claudine Razaimamonjy est une prisonnière comme les autres c’est-à-dire qu’elle doit être soumise aux mêmes conditions de détention, hospitalisée ou non. Aussi, le personnel médical n’a pas le droit de s’opposer au contrôle des magistrats sous prétexte de secret médical, il s’agit d’une obstruction à la justice selon le SMM. Donc, le personnel médical du HJRA risque aussi de devenir les victimes collatérales de ce bras de fer qui n’a que trop duré.

Sur les réseaux sociaux et dans les rues, les commentaires excédés fusent. « Tout le monde sait que la milliardaire n’est pas malade. Ou au moins n’est pas malade au point de nécessiter une hospitalisation de longue durée et évacuation sanitaire. Pourquoi ne pas en finir une bonne fois pour toute au lieu de prendre les Malgaches pour des ignares ? ». Et que tous ses complices soient sanctionnés aussi, ce n’est que justice !

59 commentaires

Vos commentaires

  • 20 mai à 09:45 | betoko (#413)

    Déclaration et démenti du premier ministre sur toutes les chaînes de télé hier soir . En substance il disait qu’en aucun cas il en voulait aux magistrats et qu’on les laisse faire son travail .
    Pourquoi ce revirement brusque et il essaie de se blanchir ? Aurait il été victime de pressions de la part de la communauté internationale ?

    • 20 mai à 12:56 | manga (#6995) répond à betoko

      C’est ce que je retiens et ce qui était vraiment effective dans ses déclarations est celle des menaces qu’i a sciemment orienté en direction de la justice.
      Et je ne vois en quoi vous vous appuyez sur un soi-disant démenti avec tous les supports qui ont déjà circulé par différentes voies de presse.
      Il est cuit. Fomba fialan’ny miala aina io ry Betoko a ! Ary n’inona ny filazany, izy no miongana voalohany alohan’ny fametraham-pialan’ny filoha.

    • 20 mai à 17:42 | Bena (#494) répond à betoko

      Ce régime est aux abois, et le PM aboie.
      C’est l’aberration totale en haut lieu, il suffit de lire le communiqué du Con-seil des ministres : « Communication verbale relative à la demande d’exonération totale et exceptionnelle des droits et taxes à l’importation de deux conteneurs de feux d’artifice pour la fête du 26 Juin 2017 », ce qui signifie que la fête nationale du 26 juin n’aura plus lieu en 2018, ou bien il n’y aura plus de feux d’artifice ?

  • 20 mai à 09:51 | dirk_cab (#6503)

    Bonjour,

    Voici un vrai sujet de fond pour lequel j’ai plus envie de me battre.

    Il est clair que ce régime dictatorial est en train de s’agiter pour essayer de sauver le peu qu’il leur reste.

    J’en profite pour signaler à tous qu’un journaliste « d’opinion », Fernand Cello est toujours retenu à Ihosy , suite à des dénonciations calomnieuses :

    "Le journaliste d’investigation Fernand Cello arrêté à Madagascar
    Reporters sans frontières (RSF) dénonce l’acharnement des autorités malgaches contre le journaliste engagé Fernand Cello qui a été placé en détention provisoire. Il doit répondre de sept chefs d’accusation outranciers. L’organisation appelle à sa libération immédiate. « Pendant ce temps, Claudine » la P...De la république" dort confortablement à l’hôpital aux frais de qui ?

    Je constate aussi que les seules personnes responsables et courageuses , Fanirisoa Ernaivo , et d’autres , subissent des intimidations de la part du gouvernement de « faux » combat du « primate » Mahafaly, sans qu’aucun ne bouge le petit doigt.

    Sommes nous vraiment dans une drôle de planète ?

    Faut le croire...

    • 21 mai à 08:20 | vatomena (#8391) répond à dirk_cab

      Des vautours ,des pillards ,il y en a partout dans le monde entier .Les multinationales mettent en coupe réglée tous les pays . Nous avons aussi nos prédateurs tout comme les autres. Le véritable drame de Madagascar est que nous ne produisons pas assez de richesses .Quand le vautour a pris sa part il ne reste rien pour le vahoaka . Travaillez ,prenez de la peine.......

  • 20 mai à 10:02 | Eloim (#8244)

    Chamboulement total, c’est ce qu’on peut dire de ce qui se passe à Dago. La séparation du POUVOIR est totalement bafouée. La justice voulant se démarquer de la situation où elle a été dans le passé, la cour la plus critiquée comme étant à la tête du niveau de la corruption au pays, selon Transparency International, dont la principale CAUSE est l’immixtion des responsables étatiques dans les affaires judiciaires.
    La justice voulant être INDEPENDANTE. Cette effervescence du SMM se bât dans ce sens car le double langage du tenant du pouvoir, suspect de faire entrave à la justice, rend à l’évidence ce que ces soi-disant responsables voulant enterrer pour des bons certaines affaires par l’acquittement pur et simple de la prévenue. Allusion à ce que d’un côté, cette affaire Claudine n’est qu’une affaire tout simplement ordinaire et ne concerne en aucun cas de ce qu’on entend par affaire d’Etat, malgré l’évidence des détournements des deniers PUBLICS ; et de l’autre, l’accusée n’est autre qu’une éminente Conseillère du PRM et à ce que tout le monde le sache, aucune information ne l’a omis de ses fonctions comme telles, c’est à dire l’on a affaire à une personnalité étatique.
    Une chose est sûre, un adage malgache peut en dire long concernant cette mesure prise en conseil du gouvernement, classant le SMM comme déstabilisateur autour de cette sale affaire : « kibokiboin’ny marina ka ... » (???) Qui sait !

    • 20 mai à 11:44 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Eloim

      @ Eloim,
      Ne parle pas encore de CHAMBOULEMENT TOTAL ,on est pas encore là !

      Mais il est quand même INTÉRESSANT de constater que Mr le PM est PITOYABLEMENT SUR SON DÉFENSIF et c’est une INDICE de FAIBLESSE accentuée !

      Que notre vaillant PM SACHE qu’il n’est qu’un FUSIBLE et si le PRM constate qu’il n’est plus à mesure de le PROTÉGER , le PRM n’hésitera pas à le faire SAUTER ! ny Malama ,de malama ihany Mr le PM aa ! Vous n’allez pas faire une EXCEPTION !

      Ce Régime devrait savoir que l’OPNION n’est pas du tout de leur COTé et il est difficile de faire la GUERRE contre l’OPNION sur le long terme !
      BB

  • 20 mai à 10:24 | dirk_cab (#6503)

    Et pendant ce temps , l’insécurité s’aggrave , pire , elle « galope ».

    C’est vrai que cela ne concerne que les gasy ....Pour l’instant.

    Ces foutus membres de gouvernements n’ont ils vraiment rien à « foutre » que de faire obstruction à ceux qui veulent faire avancer les « gasy en marche » ?

    2018 dites vous ?

    J’ose espérer que cette fois les « élections » ne seront plus truquées... Vivement.

  • 20 mai à 10:30 | punchline (#9673)

    ici nous jouons notre avenir, si les magistrats gagnent, c’est notre développement économique et social qui en prendra un grand bon en avant

    faisons tout notre possible pour soutenir la sublime FANIRISOA ERNAIVO, notre jeanne d’arc national, son courage est énorme,faisons de manif, visitons sa page facebook

    l’homme qui déplace une montagne , commence par les petites pierres, disait le proverbe chinois

    alors pour gagner la bataille je conseille aux juges d’attaquer les autre dossiers chauds mais facilement accesibles des conseillers de RAJAO : dossier de Nicole, dossier de Julien razafimanajazato, de Mme Jaovato, etc...

    Rajao affaibli, on attaque après BEKASY et CLAUDINE

    la BELLISSIMA et intelligente FANIRISOA ERNAIVO presidente en 2018

  • 20 mai à 11:00 | Mihaino (#1437)

    Je suis du même avis que tous les participants ci-dessus et depuis le début de cette affaire Claudine , j’ai déjà souligné qu’elle va se terminer en queue de poisson comme d’hab . Plus nos Dirigeants défendent les indéfendables , plus ils creusent leur propre tombe . Chaque chose a une fin et tôt ou tard , la vérité éclatera au grand jour . Continuez et renforcez bien votre défense car le Peuple n’est plus naïf ....Votre comédie a assez duré .
    Wait and see

    • 20 mai à 11:47 | Gérard (#7761) répond à Mihaino

      Audiard nous l’a dit, nos bons évêques viennent de le confirmer « faut pas prendre les babakotos pour des canards sauvages. » ...

      http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19429453&cfilm=6945.html

      ce syndicat n’est certainement pas blanc comme neige, mais si quelques magistrats veulent s’extraire de la fange ou leur profession toute entière s’est elle même immergée, il faut les soutenir

    • 20 mai à 11:56 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Mihaino

      *@ Mihaino,
      Vous avez dit :
      « ......Claudine ... en queue de poisson.....et le régime creuse sa propre tombe ! » C’est UNE CONTRADICTION qui ne vous honore pas !

      IL faut quand même mettre dans la tête que personne ici n’attend pas voir HERY HVM POURRI fuir à TURQUIE dans la semaine de la convocation de Claudine chez le BIANCO , non pas du tout , arrêter à cet ENFANTILLAGE ou cette GESTION EPICIERE de la chose Politique !

      Vous l’avez dit vous même , l’affaire Claudine affaiblit CONSIDERABLEMENT ce Regime qui est champion de l’IMPOPULARITé et avec l’affaire Claudine ce REGIME CREUSE SA PROPRE TOMBE na ho ela na ho aingana .....MAHANDRY FOANA ny Malagasy !

      Boris BEKAMISY

    • 20 mai à 11:58 | manga (#6995) répond à Mihaino

      Le SMM est condamné à poursuivre son chemin quelque soit la tournure éventuelle des évènements. D’autant plus qu’il a été menacé publiquement par ce vaurien de piraiministra à la kon qui se sent directement visé, complice avéré de cette sorcière.
      Si le corps médical mauricien juge qu’il ne tient plus le lieu de garder cette dévergiondée dans son lit d’hôpital, c’est que les responsables de l’ HJRA sont aussi coupables, du moins en faux et usage de faux et faux en écriture.
      Et ce ne sera pas difficile pour le ministère public d’ouvrir une enquête sur tout ceux qui entravent au bon déroulement de l’enquête.
      Comment çà se fait-il que les corrompus permettent à six personnes de tenir compagnie à un faux malade en interdisant la loi de faire son travail ?
      Si c’est Soavinandriana qui a délivré l’évacuation sanitaire pour une patiente qui a été internée dans un autre hôpital démontre déjà qu’il y a anguille sous roche.
      Il y a trop de choses qui ne tournent pas rond ; mais si les juges croient aux pouvoirs (indépendance de la justice) qui leur sont conférés, je ne sais pour quelle raison ces derniers mettent du temps à agir conformément à la Loi.
      Il n’est pas du ressort du président de trancher sur le sujet puisque tout est stipulé dans la constitution.
      Les menaces proférées par Mahafaly SOLONANDRASANA à l’endroit du corps magistral sont d’actualité qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère.

    • 20 mai à 12:05 | manga (#6995) répond à Mihaino

      Gérard,
      Je n’en disconviens point ; sauf que si ils veulent vraiment redorer le blason, que çà commence par quelque chose de concret comme le cas présent offert sur un plateau.
      C’est vrai que tel événement est sans précédent dans l’histoire du pays, mais si ils hésitent d’en profiter, c’est que ces derniers sont à l’auteur, du moins partisans des vindictes populaires.

    • 20 mai à 12:14 | dirk_cab (#6503) répond à Mihaino

      Mihaino,

      Je ne pousse pas au « crime » , parce que je sais très bien que ce syndicat prend beaucoup de risques, et le gouvernement semble aller vers le « clash », en espérant s’appuyer sur cette armée à leur solde et à ceux qui cherchent à « profiter » de l’insécurité.

      Le peuple gasy a suffisamment payé de sa vie (voir tous les évènements sanglants depuis 47 jusqu’en 2009), ce serait terrible pour le pays s’il devait y en avoir un autre, faut pas le souhaiter.

      Les élections à Madagascar ont toujours été truquées , malgré la présence des observateurs étrangers, mais il faut passer par cette voie, sachant que le choix est aussi très limité avec le niveau de nos soit disant hommes politiques , je les appelle plutôt « polichons »...

      Le pouvoir s’agite actuellement, même si le chef de cette bande de « voyous » fait l’autruche, mais je pense qu’il faut continuer à aider le SMM, même si d’après Gérard , quelques uns d’entre eux ne sont pas « clairs » comme l’eau de roche.

      Il faut les soutenir dans cette lutte contre la corruption et ce gouvernement de mafieux !

    • 20 mai à 14:14 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      @ Boris B,
      Je ne vois aucune contradiction dans mes propos BB . Depuis nos échanges sur ce forum , vous avez remarqué que nous nous sommes toujours respectés malgré nos divergences et nos connaissances respectives . Vous êtes Docteur , moi aussi mais dans une autre spécialité ! Les titres ne feront pas avancer notre Pays car des Présidents diplômés qui ont dirigé , n’ont pas obtenu les résultats que le PEUPLE ATTENDAIT .
      J’ai toujours l’impression que vous avez tendance à lancer des piques à vos contradicteurs et que vos mots sont trop savants frisant le pédantisme ! Ecrivons des phrases simples et compréhensibles SVP car les lecteurs ne sont pas aussi instruits que vous !
      Je suis un incompris qui vous a compris BB .
      Bon week-end

    • 20 mai à 16:35 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Mihaino

      *@ Mihaino,
      Merci pour les conseils ,mais LE RESPECT n’interdit pas le DÉBAT , dommage que vous faites preuve d’une baisse de capacité d’auto_interpellation pour constater vous même votre propre CONTRADICTION devenue systématique !
      Le Kirin’antitra y est pour beaucoup ,mais bon ! C’est pas grave PAPPY ! C’est même MIGNON !
      Boris BEKAMISY

    • 20 mai à 17:01 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Merci de votre prompte réponse Boris B !
      « KIRIN’ ANTITRA ... » dites-vous et j’ai bien rigolé ! Vous ignorez mon âge et j’ignore le vôtre mais figurez-vous que nous avons encore la tête sur nos épaules et nous sommes bien lucides pour pouvoir participer à ce forum MT.com . D’autres sont partis mais nous sommes encore là et Dieu Merci !
      Que nos échanges continuent dans la fraternité car je suis intimement convaincu que nous aimons MADAGASCAR , notre Pays d’origine et nous souhaitons qu’il aura un avenir meilleur pour nos enfants. N’est-ce pas BB ???
      J’ai noté une fois que vous BB & Isandra , un formidable tandem , VOUS seriez compétents pour diriger notre belle île ! Bon courage et tous mes voeux de réussite pour vous ! Je pourrais apporter ma modeste contribution en tant que conseiller si vous voulez ...

  • 20 mai à 11:25 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    On ne peut que constater que depuis cette affaire l’ honoris causa de la cisaille se fait plus que discret, mais ou est donc passé hery ?
    Quant à sauver le soldat claudine, elle doit avoir des qualités cachées que la majorité doit ignorer ...

  • 20 mai à 11:34 | Saint-Jo (#8511)

    « 20 mai à 10:24 | dirk_cab (#6503) »
    « Et pendant ce temps , l’insécurité s’aggrave , pire , elle « galope ». C’est vrai que cela ne concerne que les gasy ....Pour l’instant. »

    Wow ! dirk_kab , vous devez faire gaffe !
    Pour la sécurité ou l’insécurité , vous semblez être restrictif aux seuls Gasy .
    Or , la mode des bien pensants du forum , pour l’instant , semble être avant tout l’insécurité des Karana !
    Si vous y dérogez , vous risquez d’être étiquetté « RACISTE » .

    A + !

    • 20 mai à 11:57 | dirk_cab (#6503) répond à Saint-Jo

      @ Saint Jo,

      Il s’agit bien sûr d’un « lapsus volontaire ».

      Le vrai fléau dans ce pays est l’insécurité, impossible de construire quoi que ce soit dans un pays où l’instabilité règne.

      Cette situation touche en effet la majorité de tous ceux qui cherchent à modifier le fonctionnement de ce pays et là , je suis surpris que peu ou prou de gens réagissent.

      Cela démontre la priorité de certains, mais je n’ai pas envie d’y revenir.

      Mon but c’est promouvoir le développement de mon pays , peu m’importe l’étiquette que d’autres m’attribuent.

  • 20 mai à 12:56 | rayyol (#110)

    Il devait essayer de se maintenir a flot avec les aides internationales il devient évident que ce gouvernement ne sait ou aller il fait du surplace .
    Il a totalement manque le coche Au lieu d agir pour le bien du peuple quand il en avait l occasion avec les moyens qu il avait Il n a cesser de lutter pour son existence en accaparant le peu a sa disposition,
    Au lieu de se rapprocher du peuple par des actions dont celui ci aurait pu bénéficier Il l a complètement ignorer Maintenant c est trop tard manque de temps et de savoir faire
    Le temps il l a perdu a courir après des aides internationales qui ne sont jamais venues Et a faire des magouilles pour constituer son parti avec l aide de Claudine et l argent du peuple
    Mauvais choix toute la ligne
    Aussi mauvais choix pour Claudine victime de sa gourmandise . Pourquoi le gouvernement la défend avec acharnement Ils sont tous devant le précipice si Claudine parle Ils sont tous impliquer premier ministre en tête Si elle se sent abandonner aucun doute qu elle parle

  • 20 mai à 13:04 | bema (#828)

    On ne doit même pas parler de « bras de fer » Car ces 2 institutions ne se mélangent pas. La primature reste dans son domaine et la Justice dans le sien. Toute intimidation de la part de ce Mr récemment décoré de « je ne sais pas quoi » ne fait que l’enfoncer encore plus. N’enfantiliser pas les gens cher Monsieur. Mandany andro Misaotra Tompoko.

  • 20 mai à 13:47 | Babah (#9347)

    Remarques et distanciation :

    - il n’y a pas besoin de génie extraordinaire pour trouver que le régime hvm est corrompu.

    - il n’est pas non plus si génial pour une magistrate de taper sur une prévenue sous mandat de dépôt.

    - il est même très aisé pour un magistrat de poursuivre un dossier traité contrairement à la procédure pénale normale : c’est son boulot.

    Maintenant, ceci dit, permettez que je ne suive pas cette logique de tous ceux qui donnent un chèque en blanc à ce syndicat du 1er corps le plus corrompu de la fonction publique, le corps de ces mêmes magistrats, qui aurait retrouvé une vertu immaculée subitement dans cette affaire Claudine ...

    Comment oublier que ce sont ces mêmes magistrats composant ce SMM qui racketent tous ceux qui ont des dossiers passant aux tribunaux tous les jours depuis l’ère ratsirakienne ? Comment expliquer qu’ils ne se prononce pas sur Bekasy mais seulement sur Claudine ? Que pensent-ils des agissements de ce procureur d’Ihosy (membre du SMM lui-même) à Ilakaka par exemple, des revendications régulières des greffiers grévistes, de tous ces autres prisonniers qui passent leur détention dans tous les hopitaux de Madagascar (Claudine n’a rien inventé), n’est-ce pas d’autres magistrats qui autorisent tout cela depuis toujours ? Que penser de ces magistrats qui ne sont jamais affectés ailleurs mais restent dans la même juridiction durant des années ? Que pensent-ils du concours de recrutement au sein de leur corps ? Etc.

    Conclusion : il est permis de douter de toute cette gesticulation du SMM-gazelle effarouchée. Critiquons le hvm et Rajao, soit, mais de là à rêvasser d’un lendemain enchanteur de RÉPUBLIQUE DES JUGES ou d’une dictature de magistrats majoritairement corrompus (le Bianco les ont classés ainsi depuis toujours, avant le corps de la gendarmerie, celui des policiers ou celui des douaniers), non merci.

    C’est étonnant, cet état d’esprit ou cette mentalité des Gasy à idôlatrer tous les opportunistes, du moment qu’ils critiquent le régime en place ... Les syndicats ont pour vocation d’améliorer leur corps et non de faire le bonheur de la population, c’est une évidence que beaucoup semblent ignorer.

    Qu’est-ce qu’on n’attendait pas de ces syndicats de la jirama, airmad, douanes, trésor public, SECES, manutentionnaires et dockers, greffiers, pénitenciaires, enseignants FRAM, employés du domaine, coopératives du transport, taxi, sydicat des marchands ambulants, orpailleurs solidaires contre les Chinois et autres regroupement de mitsangana fa zahay poritra !

    Reste, peut-être à espérer AUSSI, une manif du syndicat du crime sur la place de la démocratie d’Ambohijatovo, associant les kidnappeurs, les racketteurs, les trafiquants, les bonimenteurs politiciens, les violeurs, les esrocs ... mais, tiens ! ce sont déjà, à peu près, les mêmes membres et les mêmes acteurs des syndicats que j’ai cité plus haut ... hahaha !

    Non ?!

    • 20 mai à 14:04 | dirk_cab (#6503) répond à Babah

      Babah,

      « il n’y a pas besoin de génie extraordinaire pour trouver que le régime hvm est corrompu »

      Vous en êtes sûr ? Serez- vous ce génie ?

      HVM corrompu ? Ah bon ? Combien de temps aviez-vous mis pour le découvrir ? Heureusement que le pays n’attend pas après des quidams comme vous , parce que dans plusieurs années , le pays sera dans un état lamentable .

      Je ne sais pas trop à quel jeu vous jouez, par contre question politique, je pense que la plupart des lecteurs connaissent votre « positionnement » :
      « il est permis de douter de toute cette gesticulation du SMM-gazelle effarouchée »

      Le peuple , le vrai , ne vous demande rien. Ah si , laissez le SMM travailler , vous et vos amis voyous du gouvernement, et on verra le résultat.

      Bien sûr c’est facile pour vous actuellement, avec le rapport de force en votre faveur , avec tous ces « inactifs » de l’armée , sauf quand il s’agit de tirer sur le peuple désarmé, vous fanfaronnez à longueur de journée sur ce site, en vantant les mérites de votre maître-chien adoré, Hery, mais restez prudents quand même , parce que vue l’histoire de ce pays , il y a eu des renversements assez surprenants....

      En tous cas , allez -y , vous avez encore le temps de « baver » autant que vous le voulez ...Pour l’instant.

    • 20 mai à 14:37 | Babah (#9347) répond à Babah

      Dirk_cab,
      Relisez mes posts calmement et vous verrez que je suis loin d’être un hvm ou « quelqu’un du régime »... vous m’amusez.
      Je peux comprendre l’impatience devant la misère. Je n’arrive pas à comprendre qu’il faut embrasser tous ceux qui « manifestent » pour leur propre intérêts particuliers avec leur petite guerre interne intraprofessionnelle : c’est ce que je reproche au « peuple »(je vous cite) qui idôlatre ces membres des syndicats gesticulant sur les medias.

      C’est tout.

      Pour ce qui est de la misère, pour faire bref : elle a commencé avec Ratsiraka et les arema, continué avec Zafy et ses hery velona diverses et variées, presque les mêmes ont rejoué la même farce avec Radomelina et la pseudo-révolution orange, ... et le hvm est un aboutissement de tout ce cirque catastrophique.

      Je l’ai déjà dit : il n’y avait que Tsiranana et Ravalomanana qui ont pu faire surgir une classe moyenne digne de ce nom à Madagascar. Et seulement avec le régime Psd et celui du Tim que l’éducation, la santé et la sécurité étaient « normales », formalisées et institutionalisées. Que demande le peuple, comme vous dites ? Des martyrs, des héros, des sakoroka, des aboyeurs professionnels ? Ou une éducation publique réglementée, une santé publique ordonnée et planifiée, une sécurité publique fiable et disciplinée ... ?

      A part ces constats globaux, faites vos blabla, balawass et autres palabres avec invocation de vahoaka, ohabolana, dieu, satan, soatoavina, tradition, contes et légendes de l’île potontiellement riche et béni des razana ou autres folklores farcies de superstition messianique, nous sommes libres de nos rêveries et phantasmes.

    • 20 mai à 14:52 | dirk_cab (#6503) répond à Babah

      Babah,

      Eh ben voilà !

      Dites tout simplement que vous aussi vous soutenez le SMM dans sa lutte.

      Pourquoi vouloir faire compliqué quand tout peut être simple ?

      Bien sûr qu’il y a eu des magistrats corrompus , j’en ai eu l’amère expérience moi-même , du temps de Ravalo ; mais est ce une raison de les dénigrer à demi-mot plutôt que de les pousser pour une résolution sans révolution catastrophique pour le peuple ?

      C’est bien que vous ayez dit que ce régime est pourrie et corrompue, pour moi l’essentiel est là ...

      Et qu’il faut lutter pour que ça change...

    • 20 mai à 15:37 | rayyol (#110) répond à Babah

      Chercher a qui le crime profite
      Personne ne trouve curieux comment toute opposition fait profil bas Ils ne veulent surtout pas perdre l avantage
      Et celui ci est d avoir pousse le gouvernement a l impuissance Les gens ne sont pas tres perspicace
      De croire que tout ceci arrive par la volonté d on ne sait qui trop une force divine ou autre
      Il serait facile de sortir des noms Hery et compagnie eux savent d ou l attaque vient
      Le pire les auteurs sont juste une autre bande de pourri qui veulent aussi le pouvoir .
      Certaines gens commencent a comprendre dont la jeunesse Malgache éduquée Il n y en a malheureusement pas beaucoup
      Mais le danger réside dans leur radicalisation qui ne peut manquer d arriver car seul moyen d en sortir Il y a toujours un point limite
      Et celui ci est presque atteint .Ex Dahalo jeunesse sans espoir facile a prendre en main et radicaliser ils se foutent même de leur vie .
      On en reparlera, surement ceux qui ne veulent voir n oubliez pas il y a toujours un après C est quelque chose que je ne voulait pas voir car je croyait naïvement que la situation de Madagascar pouvait s améliorer Mais pas quand 2 forces se combattent pour le même but s accaparer du pouvoir pour leur fin personnelle et des intérêts autre que ceux des Malgaches

    • 21 mai à 10:26 | Isandra (#7070) répond à Babah

      Babah,...

      Vous avez oublié que les mafias repentis existent que certaines polices utilisent quelques uns pour traquer ceux qui sont encore en actif,...

      Il n’y a pas de fatalité, la situation des gens pourrait changer en fonction du temps,...à nous de nous adapter, mais avec prudence,...

  • 20 mai à 15:27 | Babah (#9347)

    Dirk_cab,

    Justement non. Ce n’est pas du tout cela : tout comme je n’appuie pas Mahaly à faire son boulot de 1er ministre, pour lequel il est payé, je ne vois pas pourquoi je devrais tremousser du popotin et m’époumonner pour appuyer la dame Ernaivo et son SMM pour un boulot qu’elle est censée faire tous les jours, pour tous les dossiers analogues et similaires, et pour lequel elle est payée !?

    Abandonnez une fois pour toutes cette posture de fan envers son idôle ou de disciple envers son maître : c’est le message que je voulais faire comprendre, je vois que je n’y suis pas encore arrivé avec vous 😊, mais je ne désespère pas et fais confiance à cette chose la mieux partagée au monde qu’est le bon sens !

    Pourquoi, par exemple, répondre à ce genre d’appel « mitsangàna ENAREO fa poritra IZAHAY » ? pourquoi devrais-je faire le boulot des autres, pour leurs places, à leur place ... Parce que je suis leur fan ???

    • 20 mai à 15:33 | dirk_cab (#6503) répond à Babah

      Babah,

      Il ne s’agit pas d’être fan et de refaire les manifestations, mais de les soutenir pour qu’ils puissent en effet faire le boulot pour lequel ils sont payés.

      Si personne ne bouge , rien ne changera.

      Or il faut que ce pays « évolue », vers quoi ?

      Personne ne sait ...

  • 20 mai à 15:44 | rayyol (#110)

    Et toujours faisant parti de la bande des pourri Il est vrai de dire que si les magistrats se sont soudain trouver une conscience
    Ce n est pas par amour de leur peuple ou pays Mais comme d habitude par intérêt Ils se positionnent devant l inévitable mais seront toujours aussi pourri C est une nature que seule la mort peut changer Bientôt le phénomène Dahalo va prendre une autre signification ou une autre tangent pour qui saura le récupérer

  • 20 mai à 17:06 | diego (#531)

    Bonjour,

    Depuis 2008 que je réagis régulièrement aux nouvelles du jour ici, chez MT. Il me fait toujours mal à l’aise et incompréhensible que dans un pays aussi pauvre, les dirigeants et citoyens sont incapables de mener une conversation juridique et sociétale d’une manière civilisée et de conduire une discussion économique utile.

    Il est vrai que certain aspect des conversations exige beaucoup des connaissances, en droit par exemple, nous y sommes, et en économie. Les citoyens malgaches qui ont fréquenté les Universités en seraient, à mon sens, bien plus que capables, n’est-ce pas ?

    C’est important de regarder, à froid, ce qui se passe pour bien comprendre comment la classe politique, les politiciens et les élites malgaches approchent, comprennent et traitent les problèmes politiques et économiques et les challenges sociétaux que cette grande Île doit affronter au jour le jour. Il faut s’y attarder si on veut, un, comprendre le chemin que le pays prend. Et deux, si on veut plutôt influer l’avenir, sur le long terme du pays.

    Les intérêts individuels ne doivent pas influer sur les intérêts collectifs. Sur ce point, il est regrettable qu’à Madagascar, la classe dirigeante ne manifeste aucune inquiétude du chemin politique, juridique et économique déficitaire dans lequel le pays se trouve.

    Justement, si les intérêts individuels dictaient la politique et l’économie, il n’y aurait pas de stabilité, de sécurité et de developpement économique.

    À mon sens, les grands fonctionnaires malgaches doivent procéder à un grand examen de conscience, surtout ceux qui sont à la tête des Institutions régaliennes, l’Armée et la Justice.

    On ne peut pas tenir encore dix ans si nos élites continuent à ignorer le système politique qui est en vigueur depuis toujours chez nous, autrement dit :

    - les pouvoirs Exécutifs, Parlementaires et Judiciaires !

    On ne peut pas et on ne pourra pas sortir le pays d’une instabilité politique, de la pauvreté, si les fonctionnaires et la classe dirigeante continuent à ignorer, bafouer le système politique du pays !

    C’est aussi simple que cela !!!! Il est inutile de parler d’avenir si on est incapable d’influer sur le présent.

    Il est tout simplement idiot d’exiger de justice et de vouloir lutter contre la corruption, par exemple, dans un pays où les Institutions Judiciaires sont aussi fragiles et peu fiables, pire, envers lesquelles les citoyens n’ont plus du tout aucun confiance....cela va de soi !

    Et quelle économie peut-on parler à Madagascar aujourd’hui ? Et admettant qu’on le pouvait, laquelle et comment s’y prendrait-on ?.....dans un pays où les pouvoirs publics sont affaiblis.

    Je ne sais pas si les citoyens Malgaches et les gouvernants en sont conscients, le developpement d’un pays, d’une manière générale, dépend exclusivement des dettes publics. Un pays privé de dette ne va pas se developer, autrement dit, sans emprunt, un pays serait en péril, il y en a beaucoup dans le monde, Madagascar en est l’un d’eux, les signes visibles :

    - la dégradation des services publiques et les entreprises sous contrôle de l’État, la dégradation de l’ Enseignement, des infrastructures et l’insécurité grandissante etc...

    • 20 mai à 19:12 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Ravi de vous lire Diego et je me permets de citer une de vos phrases très importante à mon avis :
      « Les grands fonctionnaires malgaches doivent procéder à un grand examen de conscience...... » !
      - Cet examen de conscience est nécessaire et je me demande si nos Responsables actuels ont cette conscience qu’ils ont commis trop d’erreurs pour diriger notre Pays !
      - Pourquoi , comment et dans quel but essaient-ils toujours de défendre leurs complices (conseiller(e) spécial(e) auprès de la Présidence , membres de HVM et sénateur HVM, ...qui au vu et au su du Peuple ont commis des écarts faisant LA UNE de toute la presse de tous bords ?
      - La plupart de nos Dirigeants sont de grands fonctionnaires , je l’admets, pour SERVIR et NON POUR SE SERVIR ( formule communément admise dans tous les pays du monde entier ). Est-ce vraiment le cas chez nous ? ?! A chacun d’y répondre en son âme et conscience !
      - Il existe un COUAC au sein même du gouvernement quand le Premier Ministre dément le communiqué de son ministre de la communication ! Où est la solidarité gouvernementale dans cette contradiction flagrante ??
      - LES INTIMIDATIONS et autres menaces de nos forces de l’ordre ne vont-elles pas créer le désordre dans notre Pays ??!
      - Il est certain que le rapport des forces actuelles se penche en faveur du Pouvoir actuel mais jusqu’à quand ??
      Enfin, si nos Dirigeants actuels ne se remettent pas en cause et qu’ils n’ont pas conscience qu’ils sont sur une mauvaise pente et qu’ils doivent changer de cap , l’année 2018 leur réservera une surprise ! Que la CI ne s’immisce pas dans nos futures élections avec son fameux ni,ni comme en 2013 ! ELECTIONS TRANSPARENTES, INCLUSIVES et DEMOCRATIQUES !Que le meilleur gagne !

    • 20 mai à 23:13 | manga (#6995) répond à diego

      Prenons des exemples plus récents à ne citer que le cas de James COMEY qui refuse de se présenter devant la commission de la justice après son limogeage.
      Et ce, suite à la demande du président Richard BURR et du sénateur démocrate Mark WARNER.
      Dans l’affaire qui relie Donald TRUMP aux russes durant l’élection (à qui profite le crime comme disait Rayoll...)..
      L’encre que deversent le VENEZUELA et la COREE du Sud n’est plus à démontrer.
      Quant à notre candidat malheureux de F.F., il a préféré mieux détourner la situation en sa faveur en fournissant comme alibi la fameuse coutume que tous les élus, et sans exception je cite, pratiquent en tant que parlementaires.
      Je ne m’attendrais certainement pas à d’aucun homme politique cette volonté de vouloir en toute âme et conscience redresser volontairement la barre, et j’en suis plus que convaincu.
      Voilà un bref aperçu de ce qu’est être candidat et élu à la magistrature suprême.
      Et si par hasard miracle il y aura, disons qu’exception échappe plutôt à la règle ; bref...
      Pour résumer, l’examen de conscience est un de ces modules qui ne figurent pas dans les critères de sélection à l’embauche et quelque soit le poste à pourvoir, la prestation de serment n’a plus sa raison d’être à partir du moment où on est couvert par l’immunité.
      Il n’y a pour moi qu’une seule et unique solution : la moralisation de la vie publique en destituant le dirigeant au moyen d’un vote électoral que démocratique, quitte à encore se patienter quelques temps.
      C’est Claudine qui figure dans le menu et c’est le premier ministre qui menace tout le corps de la justice.
      Et je précise bien CORPS, puisque certains ont tendance à tout mélanger (dixit Isandra) en ce qui concerne celui ou celle (conseiller spécial limogé auprès de la présidence, ou bien la présidente du SMM) qui a su sortir ses ongles au bon endroit et au moment voulu.

  • 20 mai à 18:30 | Turping (#1235)

    Quand l’état de droit n’existe pas dans un régime dictatorial de l’absolutisme, la séparation des pouvoirs n’existe pas.
    - Le pouvoir exécutif a la mainmise sur le pouvoir judiciaire qui n’a pas d’indépendance pour rendre une sentence,condamnation de Claudine faisant partie du clan HVM, du pouvoir.
    Conclusion :est -il compliqué de comprendre que les intouchables du pouvoir et ceux qui les protègent ne sont pas concernés par la condamnation ?l’impunité !
    « Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir. Une constitution peut-être telle que personne ne peut être contraint de faire des choses auxquelles la loi ne l’oblige pas, et ne point faire ce que la loi lui permet ». Montesquieu. //.
    L’histoire de Ra -Claudine n’est pas une affaire de « watergate » de la moralisation politique. Cela ne fait que distraire les badauds pourvu que cela perdure. Minable !

  • 20 mai à 19:19 | lanja (#4980)

    mampiseho ny talentany ny mpitondra avy @ révolution orange

  • 20 mai à 22:04 | lysnorine (#9752)

    @ Babah -20 mai à 13:47
    Mitombina dia mitombina daholo ireto fanehoan-kevitra nalahatrao ireto :

    « COMMENT OUBLIER que ce sont CES MÊMES MAGISTRATS composant ce SMM qui RACKETENT tous ceux qui ont des dossiers passant aux tribunaux tous les jours DEPUIS L’ÈRE RATSIRAKIENNE ? Comment expliquer qu’ils ne se prononce pas sur Bekasy MAIS SEULEMENT sur Claudine ? Que pensent-ils des agissements de ce PROCUREUR D’IHOSY (membre du SMM lui-même) à ILAKAKA par exemple, des revendications régulières des greffiers grévistes, de tous ces autres prisonniers qui passent leur détention dans tous les hopitaux de Madagascar (Claudine n’a rien inventé), n’est-ce pas d’autres magistrats qui autorisent tout cela depuis toujours ? Que penser de ces magistrats qui ne sont jamais affectés ailleurs mais restent dans la même juridiction durant des années ? Que pensent-ils du CONCOURS DE RECRUTEMENT au sein de leur corps ? Etc

    « Conclusion : il est permis de DOUTER de toute cette GESTICULATION du SMM-gazelle effarouchée. [...]

    Tsy azo itokiana tahaka izany ihany koa ny fihetsiketsehan’ny MPITANTANA ny sendikà hafa niroboka amin’ity raharahan-dRatoa Razaimamonjy ity :

    « QU’EST-CE QU’ON N’ATTENDAIT PAS de ces syndicats de la jirama, airmad, douanes, trésor public, SECES, manutentionnaires et dockers, greffiers, pénitenciaires, enseignants FRAM, employés du domaine, coopératives du transport, taxi, sydicat des marchands ambulants, orpailleurs solidaires contre les Chinois et autres regroupement de mitsangana fa zahay poritra ».

    Miharihary toy ny tafika andrefan-tanàna, hoy izahay, ny TENA ANTON’ny fihetsiketsehana miendrika sarimihetsika isan-karazany, vantany vao « napoaka » ny raharahan-dRatoa Razaimamonjy

    (Zahao : Affaire Claudine Razaimamonjy-Claudine Razaimamonjy impliquée dans plusieurs affaires douteuses, mercredi 5 avril, http://www.madagascar-tribune.com/Claudine-Razaimamonjy-impliquee,22949.html#comment336530)

    [1 ] 6 avril à 09:35 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine ^

    « @ 5 avril à 12:53 | kartell –BIANCO- POURQUOI ? AUJOURD’HUI ?, et POURQUOI CLAUDINE ?
    (Tohiny )

    « Raha hiverenana ilay fanontaniana dia mbola mazava tsara fa ny PÔLITIKAN’Ingahy prezidà hampifandray bebe kokoa an’i Madagasikara amin’i SININA no nahadodona an’i Frantsa sy ny longony hibaiko ny « andriny faha-dimy », hisambotra an-dRatoa Claudine hanozongozonana ny fitondrana sy mba tsy hahatontosana ny fifanekena vao nifanarahana. Kendreny ny HAMPISAVORITAKA ny ao amin’ny GOVERNEMANTA sy hampitahotra ny mpiara-dia amin’Ingahy prezidà mba HAMPADAMOKA ny fanomanana ny FILATSAHANY HO PREZIDÀ. Araky ny fomba amam-panao mahazatra azy ireo, dia raha mbola mikiribiby amin‘ireo fifanarahana amin’i Sinina ireo izy dia harosony indray aloha ny olony ao amin’ny tafika sy ny zandarimaria HANONGAM-PANJAKANA rehefa hitany [fa] mety tsy hotafita izay kandidàny raha HAROSO ny FIFIDIANANA ho prezidà. Farany dia tsy hisalasala akory izy ireo HAMPANAJEDAKA fotsiny an’ Ingahy prezidà !

    « Mino izahay fa na Ingahy prezidà na ny Sinoa dia efa samy MAHATAKATRA izany fipetraky ny raharaha izany koa tsy hahagaga raha efa ho nandray izay fepetra rehetra hisorohana an’izany izy roa tonta sy hanamafy azy tsy misy hatak’andro.

    « Hoy indrindra manko i Xi, prezidan’i Sinina, tamin’ny nandraisany an’Ingahy prezidà, hoe : Vonona izahay hanangana fiaraha-miasa ankapobeny amin’i Madagasikara ka hanamafy ny fifarimbonana eo amin’ny FAMPANDRIAM-PAHALEMANA, ny RAHARAHAN’ ny PÔLISY sy ny FITSARANA ary ny FAMPIHARANA ny LALÀNA.

    “La Chine est prête à établir un partenariat global de coopération avec Madagascar, a indiqué M. Xi, appelant les deux parties à renforcer la coopération dans l’agriculture, la pêche, les échanges entre les peuples, la SÉCURITÉ, les AFFAIRES POLICIÈRES, la JUSTICE et l’APPLICATION DE LA LOI.” [La Chine et Madagascar renforcent la coopération dans le cadre de la ‘Ceinture et la Route’ » [ http://french.xinhuanet.com/2017-03/28/c_136163722.htm]

    [Hotohizana]

    • 20 mai à 22:25 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Babah -20 mai à 13:47
      Mitombina...
      [Tohiny sady farany]

      Manamafy ny fivoasanay ny tena anton’ny fivelezana amponga izaitsizy amin’ity raharahan-dRatoa Razaimamonjy ity, ny azo raisiny ho valim-panontaniana nataon’ny mpandray anjara iray tamin’ilay resaka, na dia ODIANY AHODINA aza ny tantara ka ny SINOA (!) indray no hoe manonzogozona ny fitondrana ankehitriny fa TSY I FRANTSA sy ny AMERIKANINA mbany ny longony ao amin’ny OTAN sy ny UE tsy akory !

      [ 2 ] « 5 avril à 16:11 | rayyol (#110) répond à rayyol ^ [...]
      “Pourquoi Claudine a t elle dit que c etait un COUP CONTRE HERY ”

      « 5 avril à 12:36 | atavisme premium (#9437)

      « Par simple déduction .
      « La signature des accords sino-malgache publiques et secrets dans la POLITIQUE GÉOSTRATÉGIQUE menée par la CHINE oblige donc les chinois à des investissement massifs sur la grande Ile [...]

      « Donc il y a URGENCE [non pas] pour les asiatiques [ MAIS pour les INTÉRÊTS « occidentaux »] de sécurisés [sécuriser] leurs investissements [et leur domination économique et militaire dans cette zone stratégique de l’Océan Indien ]
      « L’évidente méthode est bien sur d’aidé [d’aider] les Malgaches proche[s] du système politico-économique [NON PAS] sinoa [MAIS au service des intérêts franco-occidentaux] !

      « Les aidés [aider] pour qu’ils prennent le pouvoir évidemment et mettent en ordre ce pays [qui risque d’éjecter de Madagascar la France et ses alliés dans l’OTAN au bénéfice de la Chine et aussi de son allié Russe ]

      « Attendre 2018 et l’élection présidentielle ,cela semble loin .

      « Pourquoi ne pas COMMENCER TOUT DE SUITE et attaquer sur les points faibles des gouvernants actuels ,la corruption !

      « Les chefs de l’armée [la plupart sous la coupe de la France depuis toujours] bien conscients de la place prépondérante dans la société ,que lui octroyera [continuera de lui octroyer] le systéme [système NON PAS] néocommuniste [MAIS paléo-françafricain, toujours bien vivant] ainsi que les fourniture de matériels nouveaux [recyclés !], n’ont pas a se faire de soucis et sont prêts, a [à] de rare exceptions , à donner leurs concours .[...]

      « Ensuite les hommes d’appareils sous couvert d’élections truquées (comme d’habitude) nettoient les écuries d’Augias [en se débarrassant de tous ceux qui ont promu les accords avec la Chine] et garantissent ainsi la protection militaires des investissements [NON PAS] chinois [MAIS franco-occidentaux]

      « 5 avril à 14:04 | atavisme premium (#9437)
      [...]
      « Le baiser reçu par Héry à Pékin par le président chinois étaient celui de la MORT (politique [?])

      « Ceux qui ont a [à] craindre de ce revirement serait ceux qui essayerait de se mettre activement ou passivement en travers du chemin prévus par les AUTORITÉS OCCULTES de ce pays »

      Farany, toa mifandray amin’ io tetika pôlitikan’i Frantsa sy ny longony io, aotrika ao ambadiky ny fihetsiketsiky ny sendikàn’ny mpitsara izao faniriana izao naposaky ny lahatsoratra niseho teto mitondra ny lohateny hoe : « L’érection de Macron fait rêver les Malgaches », lundi 8 mai | Ndimby A :

      « L’érection de Macron dans le monde politique fait fantasmer les Malgaches [...] « Certains rêvent à présent de voir émerger un “Macron de Madagascar”, qui arriverait à s’imposer de la même manière dans le paysage politique face aux dinosaures et aux vautours.

      Inoana fa maromaro ankehitriny no mifaninana ho « Macron » Malagasy !

    • 21 mai à 01:14 | Turping (#1235) répond à lysnorine

      Lysnorine ,
      Justement cette affaire de Claudine comme parmi d’autres mérite d’une moralisation de la vie politique car tous les organes institutionnels sans exception sont touchés par la corruption .
      - Si dans le membre du SMM il y a quelques corrompus ,si on ne laisse pas la justice faire son travail sans être influencé par les intérêts de conflits d’intérêts de tout bord ,ce n’est pas la peine de mettre un ministère de la justice car le pouvoir judiciaire n’existe pas .De toute façon tel est le cas quand le pouvoir exécutif veut tout contrôler .
      - Compte tenu de votre message en accord avec le post de Babah ,me laisse pantois comme si l’affaire de Claudine n’est qu’une mise en scène de la part du SMM dont certains membres sont corrompus pour faire tomber le régime en place.Sous entendu ,derrière cette affaire c’est l’intérêt de la françafrique qui pousse le SMM à contrer le lobbying chinois ayant proposé des tas de merveilles au gouvernement en place .Que voulez-vous ? Cela arrange bien les chinois l’état délabré actuel à Madagascar pour obtenir facilement des permis d’exploitations minières après de court séjour à dans le pays des babakotos . .
      - Depuis la guerre froide , il y a eu toujours de l’affrontement entre le bloc communiste ( la Chine )et monde dit « libre » ou à la volonté de s’émanciper de ce dilemme . Ces conflits d’intérêts se sont accentués surtout depuis la mondialisation .Une évidence indéniable ,...
      - Le choix de partenaires n’est un tort si un pays a une politique forte pour que la corruption ne gangrène comme le frein de développement . Le partenariat, que ce soit avec la France (on a vu le résultat depuis l’indépendance octroyée sous dépendance ) ou avec la Chine ,cela revient du pareil au même .Dans un pays où l’état de droit n’existe pas avec l’absence de souveraineté nationale tout le monte se bouffe en montant les uns contre les autres dans l’attente des aides qui vont être détournées ,il n’y aura pas de changement tangible .La problématique c’est que nos hommes politiques sont manipulables ,qu’on peut acheter au kilo et aime bien l’argent sans se soucier de la population ,les intérêts collectifs en travaillant avec solidarité pour relever les défis .Il n’y a pas de règles communes respectées ,acceptées pour tisser des valeurs solides ,voire une nation avant de parler de coopération ,développement ,etc,...
      Citation de l’ancien président américain ,Obama ; le continent africain n’a pas besoin des hommes forts mais plutôt des hommes intègres et des institutions fortes .

  • 20 mai à 23:41 | diego (#531)

    Bonjour,

    À mon avis Mihaino, si la classe dirigeante et les grands fonctionnaires ne soient pas humbles, car pour faire une examen de conscience il faut beaucoup de modestie, notre pays ne sortirait pas de l’instabilité politique et de la pauvreté.

    Il faut avoir le cœur solide, être patient et ne pas avoir peur d’être ridicule quand on parle de Madagascar, parce que aucune discussion utile n’arrive à prendre racine dans ce pays.

    On ne voit pas, encore moins peut-on sentir le moindre souffle de patriotisme venant des différents corps des métiers à Madagascar ! En effet, il est frappant de constater qu’il n’ait pas la moindre envie collective de protéger le pays des bêtises individuelles pour préserver des richesses culturelles, et les richesses naturelles....les perpétuer pour la prochaine génération !

    Tout ce qu’on voit, c’est des querelles inutiles dont les actrices et acteurs ne seraient même pas capables de définir en fait les origines de leurs différends.

    Prenons quelques secondes pour comprendre ce qui se passe. On nous dit qu’il aurait un bras de fer entre le PM et le syndicat des magistrats, autrement dit, entre l’un des Chefs des pouvoirs Exécutifs, le PM, et l’un des plus important des représentants des pouvoirs Judiciaires.

    Question, sur quoi les pouvoirs Exécutifs et Judiciaires auraient des différends ?

    Sur le plan politique !

    Les pouvoirs Judiciaires ne font pas de politique. Si c’était le cas, qu’est-ce qui empêcherait une juge, ou un procureur, d’être candidat à une élection présidentielle ou législatives ou encore communales et sénatoriales ? Rien !!!!

    Sur le plan judiciaire !

    L’organisation, la place et les rôles de la justice ? C’est une affaire qui touche tout le monde, tout le pays. Et toutes et tous les citoyens et les femmes et hommes étrangers vivant à Madagascar doivent se sentir concerner. Bref, tous les justiciables, y compris les juges et les magistrats eux-mêmes !

    Cela va de soi que les Institutions Judiciaires ne faisant pas de politique n’a aucun pouvoir décisionnelle sur la conduite et la mise en place des projets politiques qui pourraient avoir une incidence sur la bonne marche de la Justice et l’indépendance de l’Institution elle-même. Mais c’est genre de situation demande beaucoup de discrétion, en tout cas, sans cette mauvaise habitude qu’on a à Madagascar de prendre le publique comme témoin, pour mieux accuser l’autre, les pouvoirs Exécutifs, ou Parlementaires ou les pouvoirs Judiciaires, selon les intérêts et les objectifs du jour. C’est de la folie, c’est irresponsable !

    Il est complètement délirant et irresponsable de la part du pouvoir et du syndicat d’étaler en plein jour, devant le camera leur « bras de fer ». Il ne peut pas y avoir polémique entre les différents pouvoirs dans le pays. Car ces pouvoirs ne peuvent pas avoir des intérêts différents, autres que defendre les véritables intérêts du pays. Il ne peut y avoir que des discussions. Et si jamais polémique il y avait, comme j’ai dit, cela se discuterait à l’abri des regards, derrière les rideaux, bien loin des caméras. On se présente devant les caméras avec des solutions aux problèmes et une rectification politique des erreurs qui se sont présentées par exemple !

    D’une manière générale, les Malgaches ne sont pas protecteurs de leurs propres bien être et de leur pays.

    En quoi, mes propres intérêts ne seraient-ils pas en adéquation avec ceux des Malgaches vivant dans le Sud, dans la Capitale etc...et ceux des étrangers qui ont décidé de vivre à Madagascar ? Les souffrances d’une majorité vont finir par toucher la classe sociale aisée et la classe dirigeante si rien ne change. En ce moment là, ce serait l’inconnu ????

    Un stabilité politique apporte beaucoup de bien à une majorité des citoyens et à terme conduirait vers une normalisation des rélations commerciales avec d’autres pays et installerait durablement la sécurité et paix sociale, de facto, au developpement dans le pays.

    • 21 mai à 00:40 | Jipo (#4988) répond à diego

      « Un stabilité politique apporte beaucoup de bien à une majorité des citoyens et à terme conduirait vers une normalisation des rélations commerciales avec d’autres pays et installerait durablement la sécurité et paix sociale, de facto, au developpement dans le pays. »
      Tain ’ mais c ’est bien sur !
      Comment n’ y avions nous pas pensé plus tot , quel génie cet instructeur ...
      Diego prézidia !

    • 21 mai à 11:51 | Babah (#9347) répond à diego

      @ diego,

      C’est ce genre de discours qui brasse du vent, parle d’évidences, sans contenu réel, parlant pour parler en se donnant un air de pédant qui fait que Madagascar en est encore au point où nous sommes actuellement, ... depuis 1960 !

      Jipo fait bien de vous le faire sentir, ci-dessus avant moi, mais je doute que vous compreniez le vide de votre post ni la vanité insuportable qui s’en dégage ...

      Et les mêmes remarques sont valables pour Eloïm ( en plus de l’utilisation d’expression administrative du 19è siècle), de Saint-jo (en plus des vacuités telles que discuter sur « anté », « anta », antaï"dans les mots comme antemoro !... et de son racisme), je n’arrive pas à citer tout le monde mais il y e a plusieurs, ici, qui parlent mais ne disent strictement rien, brassent du vent et croient contribuer à faire avancer le schmilblik .

      Le comble, c’est que l’objet de leur post est de critiquer les Rajao, Mahafaly ou autres blablateurs politiciens alors que, eux-mêmes utilisent cette langue de bois à longueur de posts sur le forum.

      Blablateurs de tous les pays, unissez-vous ?

    • 21 mai à 12:27 | vatomena (#8391) répond à diego

      C’est un bien joli blabla que vous venez de nous sortir là ,babah @

  • 21 mai à 12:17 | rayyol (#110)

    Et voila Lysnorine traduit tres bien ma pensée Quels sont les intérêts en jeu .Hery contre qui par personne interpose .J ai dit et je repete France contre Chine Je laisse aux techniciens le soin d apporter les arguments .Je me contente de mettre les choses a leur plus simple expression .tout est politique .Le Malgache n est que l accident de parcours pas plus d intérêts que cela

  • 21 mai à 15:23 | Isandra (#7070)

    Lysnorine & cie,...

    C’est incroyable cette méthode de défense,..Ce régime utilise la même méthode que Ra8 et ces ZDs pour dissimuler ou camoufler leur mauvaises pratiques et malversations,...Ils accusent la France de tous les maux,...

    Selon leur conspiration, c’est la France qui a poussé Claudine à détourner l’argent des contribuables et ignorer les convocations de gendarmes, ainsi que défier la justice,...

    • 21 mai à 19:00 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Claudine a detourner l argent avec la complicite du gouvernement et du pm pour alimenter la caisse du parti HVM et le commerce de petites valises et autres petites douceur

    • 22 mai à 10:22 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      @ Isandra, 21 mai à 15:23
      Tsy fiarovana ny fitondrana ankehitriny velively no votoatin’ny « post » na fanenjehana manokana ny mpitsara sy ny fitsarana fa FIVOASANA ny FIFANDRAISAN’ny pôlitikan’ny any ivelany - ny an’ny hoe « demôkrasia Tandrefana » izany - mikasika ny faritra misy antsika (Ny Andrefan’ny Ranomasim-be Indianiana) sy ny fomba fiasan’izy ireo any amin’ny tany tsy matanjaka tahaka azy ka tsy afa-miaro tena firy, na aiza na aiza eran-tany, rehefa misy PÔLITIKA manelingelina azy...na rehefa misy saribakoly tiany hampiakarana eo amin’ny fitondrana.

      Izay mahavatra mamakafaka ny pôlitika nampiharin’izy ireo, eran’ny « Zanataniny » ara-bakiteny na tsy ara-bakiteny, hatramin’ny niafaran’ny Ady Lehibe faharoa tamin’ny 1945 dia mahatsikaritra ny « Teknika » fampiasany sy ny famolavolany ny « fitaovana » ampiasaina izay efa voasokajiny mialoha. Isan’ny « teknika » nahomby sy noranitany tsara hatrany hatrany dia ny antsoina hoe « Revôlôsiônina nohosoran-doko » isan-karazany ( « Révolutions de couleur »)

      Misy ahitanao ohatra momba ny nampiasana io teknika io amin’ity lahatsoratra ity
      « Révolutions de couleur et manipulation : analyse des mécanismes »
      Joaquin Flores
      Fort Russ
      https://fr.sott.net/article/25943-Revolutions-de-couleur-et-manipulation-analyse-des-mecanismes
      Fa rehefa tsy mahavoa ny fanozongozonana ilay fanjakana tian-dry zareo haongana dia zera bomba sy fandrehetana ady mafana mihitsy no fitaovana ampiasaina tahaka ny tany Serbia (ex Yougôslavia)- Iraka, Libya, Côte d’Ivoire, sns.

    • 22 mai à 10:51 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Marina fa betsaka ny zavatra sy ny fomba fiasa tsy mety nataon’ny mpanjanaka, kanefa hitako hoe diso tafahoatra raha hatramin’ny zavatra tsy mety sy ny fomba ratsy ataon’ny mpitondra aza, dia ahilika any amin-drizareo :

      N’inona tsy fitiavan’ny lafrantsa an-dRavalo ohatra, ka nanao zavatra tsara sy tsy nisy kianina izy, ary tsy nanondikodim-bola sy nanao ampihi-mamba ny toe-karena izy(tsy misy noforonina ireo, fa isika rehetra niara nahita izay natony), dia tsy nisy azo nataon’ny lafrantsa mihitsy afatsy nifanaraka taminy, satria narovan’ny vahoaka fatratra izy,...

      Toy izany koa amin’izao fotoana izao, tsy nisy namorona ny affaire Claudine, fa tena zava-misy, raha tsy hoe nirain-tsikombakomba tamin’ny lafrantsa angaha izy, mba ahafahana manenjika ny fitondrana,...sarotra inoana ihany anefa izany,...

      Ny fomba fiasan’ny conspirationniste dia manpifandray fotsiny ny coïncidence sy ny zava-misy efa lany andro amin’ny zava-nitranga,...sy ny zava-misy, mba entina hanohanana ny heviny, na dia tsy mitombona sy tsy voaporofo aza izay voalaza,...

  • 21 mai à 18:08 | diego (#531)

    Bonjour Babah,

    Qui vous a forcé de me lire ? Puisque cela ne sert à rien ?

    Je ne pense pas que vous m’intéressez...

  • 21 mai à 20:19 | diego (#531)

    Bonjour manga,

    Je pense que les choses sont plus simple qu’elles n’y paraissent. Il faut tout simplement que tout le monde observe les lois :

    - et à commencer par les pouvoirs Judiciaires du pays, point !!!!

    Sur le long terme, il faut éduquer les futurs politiciens malgaches, déjà en insistant sur le système politique en vigueur dans le pays, l’existence et son maintient :

    - des pouvoirs Exécutifs, Parlementaires et Judiciaires.

    On peut constater aujourd’hui que les hommes politiques et les dirigeants sonnent creux. Pourquoi ? Privé de la Constitution et des Institutions !!!

    À terme, ce serait le Fanjakany Baroa à Madagascar...et on s’en approche malheureusement....

    Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir de l’Occident, et la démocratie occidentale, les Institutions y sont diablement fortes et solides !
    Les élections lui donnenent de l’oxygène, elle se régénére régulièrement.

  • 21 mai à 23:17 | Jipo (#4988)

    De l’ oxygène, bien sur , ici bas : pas besoin de cabine pressurisée : on a emmanuelle, elle va « pomper » pour vous !
    http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/gouvernement-macron-les-reseaux-73462

    • 21 mai à 23:30 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      jipo !!!
      Puisqu’ KON te dit que c’ est des konneries !!!
      Bilderberg est une association caritative à but très lucratif qui n’ a qu’ un seul but , instaurer la Démocratie unique dans le monde (financière avant tout) , et tous ceux qui sont contre, qui en doute, ou qui voudraient dénoncer la supercherie ne peuvent qu’ être des facho, des conspirationnistes, racistes bien entendu , des gros étrons qui n’ ont rien kompris : des dictateurs si si 👺 !
      Et puis AV est un torchon pour fachos démocratiquement incorrecte , puisque non konforme à la pensée : unik, sic 💧...

  • 22 mai à 09:42 | lysnorine (#9752)

    @ Turping, 21 mai à 01:14

    Quelques observations sur vos commentaires

    1°- « Justement cette affaire de Claudine comme parmi d’autres mérite d’une MORALISATION de la vie politique car TOUS les organes institutionnels sans exception sont touchés par la CORRUPTION [....] Citation de l’ancien président américain OBAMA ; le continent africain n’a pas besoin des hommes forts mais plutôt des HOMMES INTÈGRES et des institutions fortes. »

    Parler de « moralisation » en matière politique - n’importe où dans les démocraties dites de type « occidental » est quelque peu plaisant dans la mesure où le qualificatif « moral » est interprété comme se rapportant à une notion de « bien » et de « mal » qui reste toujours à définir, pour évaluer les règles de conduite politique et leur application par les gouvernants et assimilés. Il suffit de se rappeler que la corruptibilité et la corruption ou la dissimulation fiscale sont légion - voire une norme - partout, et sont loin d’être une exclusivité des pays comme Madagascar dont les dirigeants et les élites ont bien assimilé les leçons dispensées par leurs modèles. On peut citer quelques exemples édifiants :

    a) FRANCE- SARKOZY : « L’ancien chef de l’Etat, et désormais candidat à la présidentielle de 2017, est mis en examen pour corruption, trafic d’influence et financement illégal. »(http://www.bfmtv.com/politique/avec-2-mises-en-examen-le-candidat-sarkozy-gene-par-les-affaires-1028593.html)

    « Cette décision est intervenue à l’issue d’une garde à vue d’une quinzaine d’heures, mesure inédite pour un ancien chef de l’Etat, indiquent les médias.

    « Avant de recevoir l’ancien chef de l’Etat (2007-2012), les juges d’instruction avaient mis en examen son avocat, Me Thierry Herzog, et le HAUT MAGISTRAT Gilbert Azibert.[...]

    « Selon les médias, l’origine de l’affaire actuelle remonte à septembre 2013, lorsque M.Sarkozy a été placé sur écoutes dans l’enquête sur les accusations d’un FINANCEMENT par la Libye de Mouammar KADHAFI de sa campagne présidentielle en 2007. » (https://fr.sputniknews.com/international/20140702201692985/)

    b) ESPAGNE- RAJOY-Parti populaire : « Mariano Rajoy (chef du gouvernement espagnol) comparaîtra comme témoin au procès dit “du réseau Gürtel”..

    « ce réseau était dirigé par l’homme d’affaires Francisco CORREA , qui versait POTS-DE-VIN et cadeaux à des fonctionnaires et des élus pour que ces derniers attribuent des MARCHÉS PUBLICS à certaines entreprises « amies ».[...] Un ancien TRÉSORIER du PP, Luis BARCENAS , est un des prévenus vedettes de ce procès. Il est tenu de s’expliquer sur l’origine de son IMMENSE FORTUNE, jusqu’à 48 millions d’euros placés sur des comptes en Suisse.

    En janvier, devant les juges, M. Barcenas avait admis que le parti disposait « de ressources qui n’apparaissaient pas dans sa comptabilité officielle », alimentées selon lui par des donations d’hommes d’affaires. Si les entrepreneurs obtenaient un contrat, « ils nous passaient 2 à 3 % » du montant, a de son côté reconnu au procès Francisco Correa.
    (http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/04/18/mariano-rajoy-comparaitra-comme-temoin-au-proces-dit-du-reseau-gurtel_5113078_3214.html)

    c) JAPON-Affaire LOCKHEED (1976)- « Arrestation de l’ex-premier ministre japonais Kakuei TANAKA » [du Parti libéral-démocrate-PLD]

    « accusé d’avoir usé de son influence CONTRE RÉTRIBUTION afin de favoriser l’obtention d’un plantureux CONTRAT à la compagnie d’aviation américaine LOCKHEED [...] Des membres influents du PLD, qui formait le gouvernement à l’époque, dont le premier ministre Tanaka, sont en effet accusés d’avoir favorisé l’achat d’avions Lockheed par la All Nippon Airways en échange de POTS-DE-VIN DE PLUSIEURS MILLIONS DE DOLLARS. (http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=458)

    d) ÉTATS-UNIS, interview de l’ancien président Jimmy CARTER (2 août 2015) qui aurait dû faire réfléchir OBAMA, alors président en exercice, avant de pérorer sur le besoin « d’hommes intègres » sur l’échiquier politique africain :

    « Les US sont une OLIGARCHIE D’UNE CORRUPTION ILLIMITÉE ... qui a créé la subversion de tout notre système politique, qui favorise les contributeurs, des démocrates aux républicains [...]

    Question (Hartmann) : la Cour suprême vient de déclarer que les fonds en politique « seront ILLIMITÉS ». On dirait que cela est une violation de tous les principes de la démocratie. Qu’en pensez vous ?

    Jimmy Carter :

    « Cela viole l’essence même de ce qui a fait que l’Amérique était un grand pays pour ce qui concerne son système politique. Désormais, ce n’est plus qu’une OLIGARCHIE CORROMPUE SANS LIMITE, devenue la norme pour concourir à la présidentielle et être élu président. Cela s’applique également aux gouverneurs et aux sénateurs, ainsi qu’aux membres du Congrès. Nous voyons dorénavant une totale subversion de notre SYSTÈME POLITIQUE, TRANSFORMÉ EN POT-DE-VIN GÉANT en faveur des contributeurs importants, qui attendent et EXIGENT d’obtenir des RETOURS SUR INVESTISSEMENTS pour eux-mêmes lorsque les élections sont passées. CEUX QUI SONT EXERCICE , les démocrates et les républicains, comptent sur ces fonds illimités comme un GRAND BÉNÉFICE POUR EUX-MÊMES . Ceux qui sont déjà en place au Congrès ont plus à vendre à un contributeur avide que d’autres qui ne sont que des challengers. »
    http://www.bvoltaire.fr/us-oligarchie-dune-corruption-illimitee/

    (À suivre)

    • 22 mai à 09:55 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Turping, 21 mai à 01:14

      (suite 1)

      2°- « - Si dans le membre du SMM il y a quelques corrompus ,si on ne laisse pas la justice faire son travail sans être influencé par les intérêts de conflits d’intérêts de tout bord ,ce n’est pas la peine de mettre un ministère de la justice car le pouvoir judiciaire n’existe pas .De toute façon tel est le cas quand le pouvoir exécutif veut tout contrôler »

      Depuis quelques décennies, la corruptibilité et la corruption semblent être la norme traditionnelle dans notre système judiciaire, dans toutes les branches, à tous les stades et à tous les échelons, tandis que l’incorruptibilité est devenue l’exception. À cet égard, une réforme fondamentale serait la suppression du « Conseil Supérieur de la magistrature », institution calquée sur le système français, qui sert principalement de bouclier protecteur des membres véreux de la corporation. C’est plus tôt le citoyen, faisant partie du peuple détenteur de la souveraineté nationale rappelons-le, qui a besoin d’être fortement protégé contre l’arbitraire des juges, magistrats et leurs associés dans l’instruction. Cette protection faisant totalement défaut, point n’est besoin de s’étonner que la justice populaire se développe ces derniers temps.

      D’autre part, « le pouvoir judiciaire ça n’existe pas » - c’est juste une clause de style comme d’ailleurs sa prétendue indépendance. »
      La faculté de dire le droit et de rendre la justice procède de textes de lois votés par le « pouvoir législatif » et promulgués par le « pouvoir exécutif », tous deux authentiques car ils émanent directement de la souveraineté du peuple, source à laquelle ne peut prétendre un quelconque « pouvoir » judiciaire.

      Quant à la prétendue « indépendance » ou plus exactement l’impartialité de la justice, elle ne saurait se réaliser que dans le respect et l’application loyale et sincère de la Loi et du Droit par tous les détenteurs d’une quelconque parcelle de pouvoir et la capacité de sanctionner rapidement ses violations par qui que ce soit, y compris les juges et magistrats. Ce qui relève probablement d’une utopie tant à Madagascar qu’ailleurs dans le monde !

      Le pouvoir réel, il faut le reconnaître, c’est le pouvoir de la « finance » et des grandes entreprises, ses associés ou satellites, au moins dans les démocraties « occidentales » et leurs états vassaux d’Afrique, avec leur pouvoir d’achat quasi-illimité de la classe politique. Que ce soit hommes ou partis politiques, c’est juste une question de « prix » pour leur faire prendre les décisions conformes aux intérêts comme fait ressortir l’interview de l’ancien président Jimmy Carter mentionné précédemment.

      3°- « Cela arrange bien les chinois l’état délabré actuel à Madagascar pour obtenir facilement des permis d’exploitations minières après de court séjour à dans le pays des babakotos »

      Ce ne sont pas uniquement les entreprises des « Chinois » mais de TOUTES les entreprises étrangères, américaines, australiennes, britanniques, canadiennes, françaises, italiennes, mauriciennes, thaïlandaises auxquelles l’OMNIS et les régimes Ratsiraka, Ravalomanana et Rajoelina ont inconsidérément fait quasiment don de VASTES CONCESSIONS minières pour des durées d’exploitation de trente ans et plus, après de soi-disant évaluations environnementales, les contrats qui s’y rappportent étant enveloppés d’une opacité totale.

      On doute fortement que ces compagnies aient communiqué à l’OMNIS ou aux Mines les résultats techniques de leur exploration ou évaluation, leur plan de développement ou de revente lucrative de leurs permis et les « royalties » qu’elles touchent de ce fait !

      4°- « derrière cette affaire c’est l’intérêt de la françafrique qui pousse le SMM à contrer le lobbying chinois »

      L’enjeu, dans le cas présent, dépasse le niveau de la FrançAfrique dont le rôle se réduit, en l’expèce, à celui de faire exécuter par sa clientèle « indigène » les directives des détenteurs du pouvoir réel dans le cadre de la « mondialisation » .

      5°- « Le partenariat, que ce soit avec la France (on a vu le résultat depuis l’indépendance octroyée sous dépendance ) ou avec la Chine ,cela revient du pareil au même »

      « Partenariat » est un vocable à la mode depuis quelques décennies, substitué à « coopération », souvent affublé du qualificatif trompeur, « win-win », pour ménager la susceptibilité des dirigeants et des élites des États transformés en mendiants professionels auprès de prétendus « bailleurs de fonds » ou « investisseurs étrangers » par suite de leur corruptibilité et malhonnêteté doublée d’une certaine incompétence et d’une mentalité servile, peut-être congénitale. Deux citations nous paraîssent illustrer l’absurdité de la notion de “partnership win-win” appliquée aux relations des « États mendiants » avec l’Extérieur quel qu’il soit auquel ils font appel :

      (a) Evangelii Gaudium du Pape François
      « Non à une économie de l’exclusion
      54- Dans ce contexte, certains défendent encore les théories de la “rechute favorable”, qui supposent que chaque croissance économique, favorisée par le LIBRE MARCHÉ , réussit à produire en soi une plus grande équité et inclusion sociale dans le monde. Cette opinion, qui n’a jamais été confirmée par les faits, exprime une CONFIANCE GROSSIÈRE ET NAΪVE DANS LA BONTÉ DE CEUX QUI DÉTIENNENT LE POUVOIR ÉCONOMIQUE ET DANS LES MÉCANISMES SACRALISÉS DU SYSTÈME ÉCONOMIQUE DOMINANT. »

      (b) Ecclésiastique (Sirac)
      13 : [...] ne te lie pas à plus fort et plus riche que toi. Pourquoi mettre le pot de terre avec le pot de fer ? S’il le heurte il se brisera.
      18 Les onagres sont la proie des lions dans le désert ; ainsi les pauvres sont la PROIE DES RICHES.

      (À suivre)

    • 22 mai à 10:10 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Turping, 21 mai à 01:14

      Quelques observations sur vos commentaires
      (suite et fin)

      5bis- Le partenariat, (on a vu le résultat depuis l’INDÉPENDANCE OCTROYÉE SOUS DÉPENDANCE )

      L’affirmation que les indépendances des colonies françaises d’Afrique ont pas été « octroyées sous dépendance » doit être nuancée.Les États qui voulaient accéder l’indépendance recherchaient des accords de coopération étroite avec la France, ce qui était EXCLU par la constitution de la France en vigueur : Les États pouvaient accéder à l’indépendance mais sont automatiquement exclus de la Communauté suivant les dispositions de l’article 86 du Titre XII- De la Communauté

      Article 86
      La transformation du statut d’un État membre de la Communauté peut être demandée soit par la République, soit par une résolution de l’assemblée législative de l’État intéressé confirmée par un référendum local dont l’organisation et le contrôle sont assurés par les institutions de la Communauté. Les modalités de cette transformation sont déterminées par un accord approuvé par le Parlement de la République et l’assemblée législative intéressée.
      Dans les mêmes conditions, un État membre de la Communauté PEUT DEVENIR INDÉPENDANT . IL CESSE DE CE FAIT D’APPARTENIR À LA COMMUNAUTÉ .
      Cet article a donc dû être amendé par la suite !

      1°- La Guinée a accédé à l’indépendance par suite de la victoire du « Non » au referendum du 28 septembre 1958 et de mauvaise grâce le général de Gaulle a tenu la promesse énoncée le 25 août 1958 dans son fameux discours de Konakry en rréplique à celui de Sékou Touré qui rappelait les aspirations à l’indépendance de son pays et des « peuples d’outre-mer » :

      « nous ne cessons, dans le cadre d’une Communauté Franco-Africaine égalitaire et juste, de proclamer la reconnaissance mutuelle et l’exercice effectif du Droit à l’indépendance des peuples d’Outre-Mer . [...] Nous ne renonçons pas et ne renoncerons jamais à notre droit légitime et naturel à l’indépendance car, à l’échelon franco-africain nous entendons exercer souverainement ce droit. NOUS NE CONFONDONS PAS NON PLUS la jouissance de ce DROIT À L’INDÉPENDANCE avec la SÉCESSION d’avec la France, à laquelle nous entendons rester LIÉS et COLLABORER à l’épanouissement de nos richesses communes

      De Gaulle : « Cette Communauté, la France la propose ; personne n’est tenu d’y adhérer. On a parlé d’INDÉPENDANCE, je dis ici plus haut encore qu’ailleurs que l’indépendance est à la disposition de la Guinée. Elle peut la prendre, elle peut la prendre le 28 septembre en disant « NON » à la proposition qui lui est faite et dans ce cas je garantis que la Métropole n’y fera pas obstacle. Elle en TIRERA , bien sûr, DES CONSÉQUENCES, mais d’obstacles elle n’en fera pas et votre Territoire pourra comme il le voudra et dans les conditions qu’il voudra, suivre la route qu’il voudra. »

      Non seulement De Gaulle a rejeté cette vision de Sékou Touré mais il n’a pas ménagé les efforts de la France pour détruire cet État indépendant par tous les leviers économiques, monétaires, financiers et politiques à sa disposition, ce qui a obligé Sékou Touré pour survivre à se rapprocher de l’ex-URSS tout en essayant de développer ses relations économiques avec les États-Unis, notamment dans le domaine minier.

      2°- Les « États de l’Entente » (Côte d’ivoire, Haute Volta, Dahomey, Niger) sous la direction d’Houphouët-Boigny partisan d’une grande fédération africaine n’ont pas voulu de l’indépendance mais y fut CONTRAINT par de Gaulle !. Dépité, Houphouët proclama D’ABORD l’indépendance avant d’engager, en tant qu’État indépendant, la négociation d’accords de coopération avec la France, ce qui était juridiquement logique. En revanche, Madagascar et la Fédération du Mali étaient encore des états vassaux, en quelque sorte, lorsqu’ils ont négocié avec la France.

      3°- Madagascar sous la direction de Tsiranana n’envisageait nullement en juillet 1959, à l’occasion de la tenue du quatrième Conseil exécutif de la Communauté, l’accession à l’indépendance avant au moins 25 ans, en réponse à une question d’un journaliste de la radio française qui couvrait la réunion.

      4°- Senghor (Sénégal) et Modibo Keita (Soudan) dirigeants de la Fédération du Mali d’alors, État autonome membre de la Communauté, ont réclamé dans un discours public en décembre 1959 à Saint Louis du Sénégal à l’occasion de la sixième réunion du Conseil exécutif de la Communauté l’indépendance pour leur État. Ils avaient déjà averti le général de Gaulle, à plusieurs reprises, de leur intention et à la grande surprise des membres du gouvernement français présents et de l’assistance qui ne s’y attendaient PAS DU TOUT, de Gaulle a répondu favorablement, sur le champ. Ce qui a conduit Tsiranana, en opportuniste avéré, à changer de parcours et à réclamer également la restauration immédiate de l’indépendance de Madagascar.

  • 22 mai à 11:35 | Jipo (#4988)

    @ Lysnorine.
    Merci pour ce rappel : « historique ».

    • 22 mai à 12:50 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Merci Lysnorine— On comprend mieux apres. L’Idée d’Indépendance était effervescente à l’époque .Elle était porteuse de tous les espoirs ,de tous les miracles .L’Afrique aux africains !
      Le bon père Tsiranana n’était pas dupe .Il aurait volontiers privilégié 20 ans de Coopération .Mais il ne pouvait pas se mettre au ban du reste de l’Afrique .Il s’est résigné. Où en sommes nous aujourd’hui ?

  • 2 juin à 08:37 | lysnorine (#9752)

    « Tribunal de Manakara – Les agents pénitentiaires narguent les juges »
    01.06.2017
    http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/tribunal-de-manakara-les-agents-penitentiaires-narguent-les-juges/
    « Contestant avec insolence la condamnation de leurs collègues, des agents pénitentiaires ont mis fin aux procès prévus [...]
    « Sitôt le jugement prononcé, ils ont infligé à la cour un cinglant camouflet, en mettant fin à la journée d’audience. Sans demander leur reste, ils ont nargué les juges et les greffiers en quittant la salle, en embarquant tous les autres détenus qu’ils ont escortés pour être jugés.
    Mais encore, vers 11 h 30, deux des agents en service sont revenus dans la salle d’audience, pour crever outrageusement l’abcès sur le prétendu abus, en s’adressant ouvertement au président du tribunal. Celui-ci a été bousculé devant des témoins abasourdis.[...] le personnel INSURGÉ de la maison centrale a fermé à double tour l’établissement, ne laissant personne ni entrer ni sortir. [...]
    Tsy milavo lefona ve izany mpitsara sy fitsarana any Manakara izany ? Ho hita eo izay hafitsoky ny sendikan’ny mpitsara sy ny procureur isan-karazany manoloana izao fikomian’ny « agents pénitentiaires » izao. Fa y hita aloha dia toa hakanosana tsy mifanaraka loatra amin’izao vavao izao momba ny raharahan-dRatoa Razaimamonjy no niseho tany an-toerana :
    « Le SMM pour le moment ne compte pas rendre les armes. Le syndicat vient de publier un communiqué notant que Claudine Razaimamonjy est une prisonnière comme les autres c’est-à-dire qu’elle doit être soumise aux mêmes conditions de détention, hospitalisée ou non »
    Andrasana koa ny herim-panjakana HANAFIKA avy hatrany, tsy misy hataka andro, ireo MPIKOMY ireo tahaka ny fanafihany ny mpianatra mitokona na ny vahoaka mpanao fihetsiketsehana.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 410