Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 6 mai 2016
Antananarivo | 04h10
 

Société

Insécurité à Madagascar

Le banditisme rural analysé

vendredi 7 décembre 2007

Le problème de l’insécurité rurale,avec notamment le phénomène du vol de zébus, a déjà fait l’objet de nombreux mémoires et thèses. A part les articles de journaux et de revues cependant, aucun de ceux-ci n’a été publié jusqu’ici. Le livre de Henri Rasamoelina, intitulé « Madagascar. Etat, communautés villageoises et banditisme rural », qui vient de sortir il y a une semaine à l’Harmattan à Paris et préfacé par Jean Pavageau professeur émérite de l’université de Perpignan, vient donc à point nommé pour combler ce vide.
Dans ce livre de 250 pages, l’auteur apporte un regard nouveau sur le phénomène puisqu’il l’analyse sur le long terme : du 19° au début du 20° siècle. L’insécurité rurale éclate en effet en certains moments et diminue en d’autres. Henri Rasamoelina étudie donc son « objet » par rapport à l’Etat, pour ne pas dire au régime politique existant.

Aux causes immédiates comme les rivalités paysannes de toutes sortes qu’on peut connaître à travers les enquêtes policières et judiciaires, il ajoute donc une cause plus profonde qui est politique. Le vol de zébus est aussi une forme d’expression politique d’un monde qui ne peut pas exprimer directement son mécontentement.

Il y a donc là une réflexion à faire au niveau des hauts responsables car toutes les solutions prises jusqu’ici ne sont pas arrivées au bout du phénomène voilà plus de deux siècles déjà.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 75