Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 23h40
 

Société

Assainissement

Le SAMVA échoue et Lalao Ravalomanana revendique sa tutelle

mercredi 30 décembre 2015 | Léa Ratsiazo

La capitale de Madagascar croule littéralement sous les ordures qui sont devenues un véritable serpent de mer. Une fois de plus, le maire de la capitale, Madame Lalao Ravalomanana, réitère que l’enlèvement des ordures relève du SAMVA (Service Autonome de Maintenance de la Ville d’Antananarivo) qui est désormais sous la tutelle entière du ministère de l’Eau mais non plus de la commune. Car bon nombre des habitants de la capitale réclame la prise de responsabilité de la commune dans l’assainissement de la ville. Le SAMVA vient de communiquer qu’il a demandé une aide budgétaire auprès de l’Etat central qui a pris du temps, et c’est seulement maintenant qu’il commence à travailler. D’autant qu’il n’a pas assez de place à Andralanitra pour recevoir les ordures. Le SAMVA a ainsi négocié avec les autres communes aux alentours de la capitale à cette fin.

Pendant ce temps, les ordures s’accumulent, les rats, les puces, les mouches ainsi que microbes et autres bactéries dues à ces saletés s’éparpillent sans parler de la nuisance olfactive. Antananarivo renivohitra est invivable actuellement à cause de ses saletés.

Face à cette situation, Lalao Ravalomanana envisage d’user de tous les moyens légaux pour faire restituer sous sa tutelle le SAMVA. Son équipe projette de porter l’affaire devant les tribunaux administratifs. Rappelons qu’auparavant le SAMVA était toujours sous la tutelle technique de la commune urbaine d’Antananarivo mais avec l’accession au pouvoir de Lalao Ravalomanana l’Etat HVM a dépoussiéré un décret 2009-1166 qui stipule que le SAMVA est sous l’entière tutelle du ministère de l’Eau. Pourtant pendant la Transition la CUA a toujours géré le ramassage des ordures.

Pour les tananariviens, quel que soit le responsable, que ce soit le SAMVA la CUA, le ministère de l’Eau voir même la Primature ou la Présidence, l’essentiel c’est qu’il enlève ces ordures régulièrement et rapidement. Car tout compte fait pour de problème politique et d’ego mal placé, ils mettent en danger la santé publique ce qui est quand même inadmissible.

62 commentaires

Vos commentaires

  • 30 décembre 2015 à 09:34 | elena (#3066)

    Quand Madame Maire communique, les choses sont tout de suite plus claires. Elle devrait communiquer plus souvent.
    On sait donc d’où viennent les blocages, ceci dit la SAMVA a commencé le ramassage.
    Si les autorités gouvernementales accèdent aux demandes de Madame Maire, notamment l’utilisation d’autres moyens(on pense à l’aide allemande) ça irait plus vite.

    • 30 décembre 2015 à 09:43 | Noue (#2427) répond à elena

      Tout à fait ! Elle doit communiquer souvent , mais je trouve lamentable que coté gouvernement , tant qu’elle ne communique pas , personne ne fait rien !

      Passez tous un bon réveillon et une très bonne année 2016 ! en espérant que ces ordures ne sont plus de mauvaises souvenirs.

    • 30 décembre 2015 à 10:26 | poiuyt (#584) répond à Noue

      La diplomatie exige de ne froisser personne. On ne fait pas de communication qui risque de noircir publiquement : cela crée des ennemis. Il a été souhaité que les responsables prennent d’eux mêmes leurs responsabilités comme des grands. Comme ça ne venait pas, ayant assez attendu, Lalao l’a fait quand même, sinon elle continuait d’être sale aussi.

      Les gestions des ordures et des linges sales aujourd’hui c’est des affaires de mafia : on empoche les fonds alloués ; santé et environnement sont les cadets des soucis ; l’argent n’est plus. Qui sont la mafia ici ? Quand ils ont un soucis sérieux de santé, ils vont au moins à la réunion, et ce ne serait pas sur un compte public

      A quoi bon avoir pris un pouvoir, si c’est pour rien ? on n’a qu’une vie

    • 30 décembre 2015 à 11:30 | vohitsara (#8896) répond à elena

      « A ce rythme où vont les choses, notamment, l’imbécillité, l’incompétence et les calculsbassement politiques de nos dirigeants, nous allons tous passer le réveillon de la Saint-Sylvestre, noyés dans les ordures. »
      Frank RAHARISON, La Gazette DGI, 30.12.2015

    • 30 décembre 2015 à 14:37 | rakoto-neutre (#8588) répond à Noue

      C’est la gueguerre entre TIM et HVM.

      Les aides ou financements ne vont plus être mis au profit des partis autres que les HVM

    • 30 décembre 2015 à 16:22 | Isandra (#7070) répond à Noue

      Elle communique ou pas,...cela ne changera rien, si elle ne fait pas bouger son équipe composée de 60 chargées d’affaire,...et ne fait qu’attendre SAMVA s’occuper de tous,...

  • 30 décembre 2015 à 10:05 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Trop d’incohérence nuise à la bonne gouvernance :

    Comment se fait-il qu’un ministère à vocation nationale et disposant du plus petit budget s’occupe non seulement du SAMVA (Service Autonome de Maintenance de la VILLE D’ANTANANARIVO) mais également de l’eau donc de la vie ?

    • 30 décembre 2015 à 11:11 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Héhé, mais c ’est la volonté de ouak / .

  • 30 décembre 2015 à 10:17 | Parole (#2602)

    Aberration 1 : la commune ne gère pas directement le ramassage des ordures.
    Aberration 2 : le gouvernement (via le ministère de l’eau) détient ce pouvoir (par un décret de septembre 2009, donc sous la transition, n’en déplaise à radio Antsiva).
    Aberration 3 : la capitale est abandonnée à son triste sort, comme l’année dernière à même époque quand Ny Hasina a jeté l’éponge devant tant de mauvaise foi.
    Aberration 4 : le pouvoir central semble se résigner (se réjouir ?) à une telle situation.
    Conclusion : d’aberrations en aberrations, c’est l’Etat - ou ce qu’il en reste - qui perd la face aux yeux du public, et ça c’est grave.

    • 30 décembre 2015 à 11:27 | Isandra (#7070) répond à Parole

      Aberration 5 ou 6 : la commune attend que le SMAVA assainisse aussi les trottoirs et les marchés...,règle les stationnement,...

  • 30 décembre 2015 à 10:21 | Parole (#2602)

    Aberration 1 : la commune ne gère pas directement le ramassage des ordures.
    Aberration 2 : le gouvernement (via le ministère de l’eau) détient ce pouvoir (par un décret de septembre 2009, donc sous la transition, n’en déplaise à radio Antsiva).
    Aberration 3 : la capitale est abandonnée à son triste sort, comme l’année dernière à même époque quand Ny Hasina a jeté l’éponge devant tant de mauvaise foi.
    Aberration 4 : le pouvoir central semble se résigner (se réjouir de ?) à une telle situation.
    Conclusion : d’aberrations en aberrations, c’est l’Etat - ou ce qu’il en reste - qui perd la face aux yeux du public, et ça c’est grave.

  • 30 décembre 2015 à 11:03 | Isambilo (#4541)

    Ndahimananjara Johanita est la ministre de l’eau. Elle est la responsable de la SAMVA.
    Ravalomanana n’a qu’à s’adresser publiquement à cette responsable et on verra la réponse.
    En tout cas le directeur de la SAMVA est soit un incompétent soit un saboteur. Il peut être les 2 en même temps : comment se fait-il que 2 engins tombent en panne en même temps et au plus mauvais moment ?

  • 30 décembre 2015 à 11:04 | takaka (#8449)

    Ah ces foza !
    La SAMVA sous tutelle du ministère des eaux !
    C’est la plus grosse connerie du système étatique qui puisse exister sur la planète Terre.
    Mais je pense que Lalao est aussi un peu minable ou elle a des mauvais adjoints, surtout le premier. Elle aurait dû attaquer ce fait devant le tribunal administratif depuis longtemps.
    Mais question genre, surtout de Mireille Rabenoro, je n’aime pas polémiquer.
    Les femmes sont intelligentes, mais côté prise de décision, elles sont ,.... euh, .... disons un peu, euh ...attardées.

    • 30 décembre 2015 à 13:14 | DIPLOMAT (#846) répond à takaka

      Je déplore votre misogynie , abjecte.

      « Les femmes sont intelligentes, mais... »

      Je vous invite à revoir pour les prises de décision ce qu’est une Eva Peronne , une Catherine de Medicis, une Golda Meir, ou une Gandhi... (et j’en passe ) ensuite on en reparlera : Ok ? ?

      Quand on voit ce que sont les prises des décisions prises par une majorité d’homme qui dirigent le pays ... je crois qu’il n’ y a pas de quoi faire du sexisme , bien au contraire !

    • 30 décembre 2015 à 13:31 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Cependant, ça dépend de la personnalité et la culture de la femme,...

      Lalao R n’est à la base qu’une potiche de son mari vrai, elle n’ose rien décider sans l’accord de celui-ci,...

      On ne peut pas la comparer avec certaines Angela et Marguerite, encore moins Hillary,...

    • 30 décembre 2015 à 14:53 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      J’avais cru un instant , que nous aurions un point d’accord au moins sur ce point.

      Mais c’était sans compter sur votre aveuglement, ou votre petitesse d’esprit , de raisonnement , de mentalité.

      Relisez le mail, de Takaka et sa généralisation de la prise de décision dans la nature de la femme : de toutes les femmes.

      Moi qui suis un Homme, je dénonce , cette affirmation .

      Je me tape que par derrière vous en profitiez, pour PRENDRE un cas particulier pour régler vos comptes.

    • 30 décembre 2015 à 16:16 | Noue (#2427) répond à DIPLOMAT

      Depuis toujours , elle n’a rien dans le crâne , elle se contente de dire que des âneries ici , juste aveuglée par la haine pour Lalao !

    • 30 décembre 2015 à 16:32 | DIPLOMAT (#846) répond à Noue

      En effet, c’est triste

    • 30 décembre 2015 à 16:48 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Déjà merci pour votre réponse très diplomatique,... :)

      A mon avis, les femmes ne doivent pas se vexer par ce que Takaka,...dans la mesure où cela pourrait être interprété aussi que les femmes sont plus prudentes que les hommes,...

      Il vaut mieux mille fois une décision tardive, mais bonne, qu’expéditive, mais mauvaise,...

    • 30 décembre 2015 à 16:49 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ce que Takaka a écrit,...

    • 30 décembre 2015 à 17:45 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Hier, vous m’avez répondu ceci :

      «  »l’Afrique (ancienne colonie Française) reste et restera la chasse gardée des Français. (Gabon, cote d’ivoire, centre Afrique, Mali, Tchad... Niger, Cameroune ) c’est la Françafrique qui est à la manoeuvre, pas l’oncle Sam".

      Stephen Smith vous répond sur cet extrait de son livre « Comment la France a perdu l’Afrique » :

      « Après avoir été pendant plus de quarante ans le « gendarme de l’Afrique », la France s’est recyclée en « gardien de la paix ». De plus en plus souvent, les États-Unis et la Chine dament le pion à une « vieille » France gênée aux entournures par le génocide au Rwanda, le scandale Elf, les turpitudes de la « Françafrique »… Insensiblement d’abord, puis à un rythme qui est allé s’accélérant, la France a perdu »son« Afrique, celle où, de Dakar à Libreville en passant par Djibouti, N’Djamena, Brazzaville et Antananarivo, elle se plaisait à penser qu’elle était aimée. »

    • 30 décembre 2015 à 18:08 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Aimée c’est subjectif .

      Je vous invite à sourire en regardant ce film très court qui traduit tous les longs discours :

      https://www.youtube.com/watch?v=7Mp9Gy3xOx0

      On en reparlera ?

    • 30 décembre 2015 à 18:48 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Là vous méritez encore un long cours émanant de Pr Le-Jo,...!!!

      Parce que vous êtes têtu, il vous a déjà dit mille fois que le streaming n’est pas une preuve,...

    • 30 décembre 2015 à 19:01 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Mdr ,

      J’avoue .... pour ce coup là !

  • 30 décembre 2015 à 11:21 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Confier l’ assainissement à ceux qui « gèrent » l’ eau, est comme confier un incendie à un pyromane, qui plus est incompétent et irresponsable .
    Cela me rappelle une anecdote, ou les « responsables » d’ une ville n’ ont rien trouvé de mieux que de créer une décharge sur une nappe phréatique, tout ça pour imposer et augmenter des factures d’ eau aux contribuables, faisant au passage exploser les impôts locaux pour la nouvelle station d ’ épuration, des amis en quête d’ occupation et revenus à moindre effort ...
    pour les curieux cela se passait à Long Highland dans les années 80 .

    • 30 décembre 2015 à 12:11 | Turping (#1235) répond à Jipo

      La requête de la nouvelle mairesse d’Antananarivo est tout à fait logiquement admissible.
      - Le SAMVA un organisme sous tutelle d’un état en faillite (ministère de l’eau) ,avec les corrompus à la tête de ces représentants ,la situation ne va pas s’améliorer du jour au lendemain.
      - Je dirais, la problématique de base est structurelle.
      - Le ramassage des ordures normalement relève de
      la gerance et compétence de la CUA .Un pouvoir trop centralisé, les effets néfastes engendrant le non avancement est manifeste.
      - Qui que ce soit au pouvoir, la déconcentration et la décentralisation effective et financière du système doivent être mises en place depuis longtemps. Or,ce qui n’a jamais été le cas pour avoir le plus de transparence.
      - La collecte de la ROM (redevance ordure ménagère) doit être effectuée sous la tutelle de la CUA,la collectivité territoriale. Sans prendre la position partisane pour ou contre untel,et pour l’intérêt collectif de l’assainissement de la ville d’Antananarivo, Mme le maire a raison.

    • 30 décembre 2015 à 12:55 | Turping (#1235) répond à Jipo

      Jipo,
      Mdr,avec vos blagues humoristiques qui relatent des vérités.Au fond,d’après vos messages, vous dénoncez les ingérences des pieds nickelés ,les Rapetous du pouvoir actuel.
      - Quant à l’histoire du Ministère de l’eau et le centre d’épuration, c’est un sujet intessant.
      - Je ne pense pas que même la grande ville d’Antananarivo soit dotée d’un grand centre d’épuration des eaux usées.Les fosses septiques ne sont pas installées dans tous les ménages.Même l’eau propre à la consommation
      suscite un débat de discussion ou tout le monde n’
      est pas égal à la consommation basique. Acheter une grande bouteille d’eau vive devient pour beaucoup une fortune.

    • 30 décembre 2015 à 12:59 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : sujet intéressant....

    • 30 décembre 2015 à 21:53 | Jipo (#4988) répond à Turping

      Merci Turping, vous prêchez un convaincu.
      De répondre au passage à Diplomate que je soutien également .
      Lalao ne peut faire pire que le rat zoel voir qu’ hery, qui plus est : est bien entourée, pour ne pas dire conseillée .
      Je dénoncerai toujours ce qui ne va pas : que ce soit dans l’ hémisphère Nord comme sud, sans favoritisme.
      Ce qui se passe en France, est plus que discutable, pour ne pas dire critiquable, meme si 51% ne représentent pas le Pays, moins encore occultent ou musèlent les 49 % autres .
      Bonne fêtes et Santé à tous 🇲🇬 .

  • 30 décembre 2015 à 13:32 | betoko (#413)

    Il me semble que c’était Marc Ravalomanana qui a mis en place cette SAMVA quand il était président de la république . Son épouse n’a qu’ à se retourner contre son mari , il est victime de sa propre turpitude .
    Autre que le problème des ordures , comment se fait il que le quartier d’Analakely est aussi si sale , cela ne regarde pas la SAMVA

    • 30 décembre 2015 à 14:05 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Bonjour Betoko,

      Les différentes entités responsables de l’assainissement de la Ville d’Antananarivo se refilent la patate chaude comme d’habitude : ce jeu de ping pong nous est familier pour ne pas assumer les responsabilités de chacune des parties et pour redorer son blason devant la population prise en otage par des calculs politiciens qui n’honorent ni les uns, ni les autres.

      Qui croire dans ce fatras de contrevérités que les uns lancent à la figure des autres ?

      Comme à notre habitude sur ce forum, on tape sur certaines personnes pour les marquer à la culotte que leur gestion a été néfaste pour le pays.

      Comme à notre habitude sur ce forum, on met en exergue certaines personnes pour affirmer que ce sont des hommes et des femmes au-dessus de tout soupçon.

      Orn j’ai toujours écrit que LA VERITE se trouve à mi-chemin entre ce que les uns et les autres osent affirmer en public.

      Que tout le monde entende un autre son de cloche, avant d’asséner des opinions basées sur un unique son de cloche, avec cet article, sans prendre parti, comme à mon habitude, pour l’un ou pour l’autre camp.

      http://www.laverite.mg/index.php?option=com_content&view=article&id=7245:samva-et-gestion-des-ordures-lex-premiere-dame-victime-dun-retour-de-manivelle&catid=1:politique

    • 30 décembre 2015 à 14:11 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Lire :

      « OR, j’ai toujours écrit que LA VERITE se trouve à mi-chemin entre ce que les uns et les autres osent affirmer en public. »

      au lieu de :

      « Orn j’ai toujours écrit que LA VERITE se trouve à mi-chemin entre ce que les uns et les autres osent affirmer en public. »

    • 30 décembre 2015 à 14:24 | elena (#3066) répond à Menalahy

      ici, on parle d’un décret de 2009, là un décret de 2008.
      Où est la vérité ?
      Au fait à qui appartient le journal La Vérité ??????

    • 30 décembre 2015 à 14:45 | Menalahy (#9072) répond à elena

      Bonjour Elena,

      - « ici, on parle d’un décret de 2009, là un décret de 2008. »

      Le décret de 2009 semble être le prolongement du décret de 2008. Par conséquent, la Transition n’a fait que confirmer et renforcer ce qui a été fait auparavant (continuité de l’Etat, vous connaissez J).

      - « Où est la vérité ? »

      J’ai déjà répondu à votre quetsion.

      - « Au fait à qui appartient le journal La Vérité ?????? »

      Bien entendu, quand je lis les journaux, je ne me laisse pas embobiner par les opinions partisanes des journalistes : j’essaie de me faire mon opinion personnelle en essayant de trouver d’autres articles sur le même sujet.

      On dit que Midi-Madagascar est pro-Ravalomanana. Or, certains articles de ce journal ne sont pas tendres envers les Ravalomanana et certains forumeurs n’ont pas hésité à se plaindre du traitement reservé à cette famille.

      Si nous devions chercher à qui appartient tel journal, nous n’aurions plus notre liberté de jugement et nous continuerions à n’avoir que des opinions partisanes.

      Il faut s’abstraire de cette façon de lire les journaux et essayer de se faire sa propre opinion.

    • 30 décembre 2015 à 14:45 | Be-Tsikera (#8458) répond à Menalahy

      Ngah Menalahy,
      Je ne sais pas si vous suivez bien le rythme de ce jeu de ping pong que vous venez d’énoncer là-haut.
      L’Extra Ministre d’Etat a déjà donné sa version des faits tout en reprochant la Dame Ravalo de mener le jeu dans la cour de la politique alors qu’il réclame celui-là, ce Rivo que la Dame devra entamer un pourparler avec le Ministre de tutelle technique de la SAMVA. Posez plutôt la question avant de donner des coups d’épine à l’endroit d’un élu du peuple, quand est-ce que ce Rivo est devenu le porte parole de chaque membre du gouvernement assujetti de telle cause ?

    • 30 décembre 2015 à 14:49 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Quand j’avais écrit :

      « OR, j’ai toujours écrit que LA VERITE se trouve à mi-chemin entre ce que les uns et les autres osent affirmer en public. »,

      je ne faisais pa référence au journal La Vérité.

      J’ai parlé de « LA VERITE » comme valeur abstraite.-

    • 30 décembre 2015 à 14:56 | Menalahy (#9072) répond à Be-Tsikera

      Bonjour Be-Tsikera,

      Mon post pour Betoko répond amplement à toutes vos questions. Il n’y a rien à rajouter ni à enlever.

      Ce que vous devrez comprendre, c’est que je ne prends parti ni pour les uns ni pour les autres car le jeu des partisans d’un tel ou des adversaires de tel autre n’est pas dans mes habitudes.

    • 30 décembre 2015 à 15:17 | Be-Tsikera (#8458) répond à Menalahy

      Pour plus explicite, qui est cet Extra Ministre Rivo, qu’à chaque fois fois qu’on parle des Ravalo, ses cheveux se hérissent comme les coupes techto en vogue chez les ados, en guise de sa défensive ?

    • 30 décembre 2015 à 15:55 | zanadralambo (#7305) répond à Menalahy

      Entièrement d’accord. Dieu, merci, il y a encore des journalistes scrupuleux et honnêtes. Zo Rakotoseheno de Midi en fait partie, Midi que d’aucuns dénoncent comme un journal au service de Ravalomanana. Je citerais encore VANF et Sylvain Ranjalahy de l’Express, deux belles plumes. L’Express qui appartiendrait à Edgard Razafindravahy, l’ami de 30 ans de l’escroc qui a mené la transition. On aurait alors pu craindre que le journal soit à la seule gloire des pourris, force est de constater qu’il jouit d’une certaine indépendance. Je me souviens d’articles féroces où VANF et Ranjalahy dénonçaient les abus qu’ont faits ces voyous durant les 5 ans qu’ils ont squatté le pouvoir. Je leur rends hommage, ainsi qu’à Ndimby d’avoir toujours eu le courage de dénoncer ce coup d’état que Betoko et cie, dans leur aveuglément, continuent de nier.

    • 30 décembre 2015 à 16:21 | Menalahy (#9072) répond à Be-Tsikera

      Vous n’avez pas besoin d’expliciter vos propos car vous voulez m’emmener sur le terrain de la partisanerie (esprit partisan, parti pris).

      Mon terrain de jeu est l’objectivité et jusqu’à preuve du contraire, aucune des deux parties n’est ni tout blanc, ni tout noir : la vérité se trouve entre leurs propos.

      Quant à Ministre d’Etat, je ne réfute pas sa nomination en tant que tel car c’est le Président de la République, élu au suffrage universel, qui l’a nommé à ce poste : il est, donc, investi de l’autorité qui lui a été conférée.

      Ecrire ou suggérer que ce Ministre d’Etat est « moins valable » qu’un élu (Maire ou Député ou autre) reviendrait à nier au Président de la République les pouvoirs qui lui ont été conférés par son élection au suffrage universel reconnu par les Malagasy et par la Communauté Internationale.

      Et je réitère que je ne prends parti ni pour Madame le Maire ni pour la Samva ni pour ce Minsitre d’Etat car le débat se situe au-delà de leurs personnalités : l’assainissement de la Ville d’Antananarivo, donc de l’attribution des compétences de chaque entité.

    • 30 décembre 2015 à 17:07 | Menalahy (#9072) répond à zanadralambo

      Bonjour Zanadralambo ,

      Il n’y a rien à ajouter à votre post : nous devrions sortir de ce schéma binaire pro-Ravalomanana (donc automatiquement anti-Rajoelina) ou pro-Rajoelina (donc automatiquement anti-Ravalomanana).

      L’état de la Nation exige que nous nous mettons au-dessus de cette mêlée politicienne et de laisser aux politiciens leurs luttes intestines.

    • 30 décembre 2015 à 17:09 | zanadralambo (#7305) répond à zanadralambo

      « où ils ont squatté le pouvoir ».

    • 30 décembre 2015 à 18:07 | Isandra (#7070) répond à zanadralambo

      Donc, si je comprends bien votre raisonnement,... selon vous, seuls les journalistes qui ont écrit des critiques acerbes contre la transition sont scrupuleux et honnêtes,...les autres journalistes ne sont que des malhonnêtes et immoraux.

      Nous n’avons vraiment pas la même conception de l’honnêteté journalistique,...

    • 30 décembre 2015 à 18:22 | elena (#3066) répond à Menalahy

      J’avais bien compris et c’est tout à fait dans la lignée de vos écrits que j’apprécie beaucoup. Mais tout de même, faire référence à un article de la Vérité en parlant de la vérité, c’est une belle coïncidence.

    • 30 décembre 2015 à 18:28 | elena (#3066) répond à elena

      je rectifie : pas « faire référence à un article... » mais plutôt « citer un article de..... »sinon on n’a pas fini de jouer sur les mots.

    • 30 décembre 2015 à 20:44 | zanadralambo (#7305) répond à Isandra

      Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Contrairement à vous et Betoko qui ne jurez que par Rajoelina, et contrairement à tant d’autres qui ont Ravalomanana pour seul Dieu, je n’ai pas de chapelle. Tous ces politiciens (et je ne parle pas de l’hérétique qui nous a amenés dans le fossé en 1975 : le responsable de toute cette chienlit, c’est lui et lui seul, tous ceux qui sont venus après ont hérité de ses turpitudes), je les renvoie dos à dos ! Pareil pour le bouffon qui se pavane avec sa femme à la tête de cette République bananière.

      Pour en revenir à la rigueur journalistique, je maintiens que ceux que j’ai nommés, à quelques autres exceptions près, sont les seuls capables d’un minimum d’objectivité. Quand je lis TNN où le modérateur se lance lui-même dans la surenchère irresponsable (ses appels incendiaires à la chasse aux Français lors de l’épisode îles éparses ne sont certainement pas la marque d’un journaliste digne de ce nom), quand je lis la Gazette de la Grande île où le moindre article est pretexte à descendre Ravalomanana, il y a de quoi être fâché définitivement avec la presse de ce pays. Je me demande si le pire n’est pas Jeannot Ramambazafy à Madagate. Un prétendu journaliste d’investigation qui, dans sa haine de Ravalomanana, en oublie parfois la retenue. Décidément, la déontologie, on ne connaît pas à Mada. Libre à vous de penser le contraire, j’imagine que pour vous, du moment qu’on tape sur Ravalo, ça passe…

  • 30 décembre 2015 à 14:25 | toky (#8231)

    Madagascar actuel n’est plus comme il était 60 ans ou 30 ans ou 10 ans en arrière, les gasy à 22 millions méritent une autre méthode de gouvernance. La solution possible : l’application pure et simple des lois. Il faut tout légiférer noir sud blanc pour éviter les problèmes de chevauchement de compétence. Etat de droit veut dire : voter la loi, appliquer la loi et juger la loi. Le rôle premier du régime : à chaque ministère c’est de voir ce qui ne vas pas propose de solution, envoie à l’AN de projets des lois afférentes.....Mais dommage beaucoup de chose ne vont pas mais pas des projets des lois comme si les lois dans notre république étaient les plus parfaites au monde. Donc, le reste du monde avance nous sommes entrain de reculer ! Est-ce que Madagascar est encore gouverné ??????? Juste un problème des ordures, ces enfoirés ne sont même pas capable de le résoudre ? et le reste, santé, enseignement, famine, problème d’emploi, .....qui pourrait oser encore mettre sa confiance à ce genre de dirigeant(y compris la mairesse) ! ???? Merde ! Qu’ils démissionnent tous, MIALA ! Vendrana e !

    • 30 décembre 2015 à 15:02 | Menalahy (#9072) répond à toky

      Bonjour Toky,

      Tant que « le business d’Etat » est placé au-dessus de l’Etat de Droit, rien ne marchera dans ce pays.

    • 30 décembre 2015 à 15:14 | toky (#8231) répond à Menalahy

      Bonjour Menalahy,
      Je suis d’accord avec vous mais on ne peut plus continuer comme ça ! si vous voulez ou non, faut que ça s’arrête ce genre des conneries, les malagasy ont vraiment besoin une vraie révolution, soit ils prennent le risque et leur responsabilité ou soit ils acceptent de mourir en laissant les restent entre les mains des pourris ! Fanavota tanindrazana izao ; Tsy ananana havana na namana intsony ! sinon maty ny rehetra e ! Mila ny gasy tonga saina tanteraka mihitsy e ! Comment se fait-il que les tananriviens nagent dans les ordures et leur conséquence or le président de la république ose voyager par tout, ses frais de déplacement sont largement suffisants pour payer les carburants et les camions pour enlever ces ordures non ? Un président de la république ne serait-il pas capable de faire de sacrifice pour son peuple, la mairesse n’est pas capable non plus de faire pareil ? QU’ils dégagent s’ils ne sont pas à la hauteur !

    • 30 décembre 2015 à 16:14 | Be-Tsikera (#8458) répond à Menalahy

      Business d’Etat, dites-vous, si simple car c’est cela ce qu’on vous projette sur l’écran de notre gouvernance. Mais dans le fond, c’est une néo-colonialisation dont vous ne devrez pas vous exprimer car vous chérissez trop la France, votre pays d’accueil.
      Ce que vous devrez poser comme question, est-ce qu’il y a une Nation Malgache au sein du concert des Nations ?
      Est-ce qu’on a le droit de réclamer notre souveraineté alors que même l’organisation des élections PRESIDENTIELLE, LEGISLATIVES et COMMUNALES nous dépassait éperdument ?
      Est ce que nous sommes souverain alors que 80% de notre budget ont été puisés à bras long chez nos bailleurs traditionnels et 100% de nos nouvelles infrastructures dépendent des aides et financements de l’extérieur ?
      En guise de conclusion à la hâte, je suis de l’avis de Toky ou plutôt cherchons des VAZAH en substitution de nos gouvernants actuels.

    • 30 décembre 2015 à 16:27 | Menalahy (#9072) répond à toky

      « Tsy ananana havana na namana intsony ! sinon maty ny rehetra e ! ».

      C’est mon discours quand je prêche pour que les uns et les autres arrêtent de prendre parti pour telle ou telle personnalité politique : c’est l’à-venir et l’avenir du Firenena qu’il faut voir car « alohalika ny ranombary ».

    • 30 décembre 2015 à 17:00 | Menalahy (#9072) répond à Be-Tsikera

      - Il y a un business d’Etat que vous le vouliez ou non. Constater ce fait n’est pas aussi simpliste ni aussi simple que vous l’écrivez car les dirigeants nous noient sous des discours lénifiants et des résultats qui n’ont aucun impact sur la vie quotidienne de la population.

      - « vous ne devrez pas vous exprimer car vous chérissez trop la France, votre pays d’accueil. »

      Pourquoi devrais-je me taire ? N’ai-je plus le droit, en tant que natif de Madagasikara, né de père et de mère d’origine malagasy, possédant un passeport malagasy en bonne et due forme et ayant tous mes droits de citoyen malagasy, de donner mon avis sur la situation de ma Patrie ?

      - Qui êtes-vous pour confisquer le Fitiavana Tanindrazana à votre profit, comme cela s’est passé lors des discussions sur les Isles Vazimba ?

      - J’aime Madagasikara mais je n’en fais pas un étendard à exhiber à tout bout de champ. Et vous n’avez aucun droit pour juger du patriotisme des uns ou des autres : c’est une usurpation d’un droit que vous ne possédez pas.

      J’aime aussi la France qui m’a accueilli et qui me donne une place dans la société contrairement à mes compatriotes qui m’ont rejeté pour des raisons qui les regardent.

      - Pour qu’une Nation malagasy existe aux yeux de la Communauté Internationale, il fait remplir au moins deux conditions, que j’ai déjà écrit ici à maintes reprises :

      1) il faut que les Malagasy aient la conscience et le sentiment d’appartenir à un même peuple et à une même Patrie,

      2) il faut que l’Etat de Droit soit effectif.

      Tant que ces deux conditions ne sont pas remplizs, il ne faut pas pleurer ni même courir après une Nation invisible sur la scène internationale (il n’y a pas d’Ambassadeur dans les Ambassades) et une Souveraineté Nationale qui ne peut être acquise qu’à travers un Etat de Droit effectif et un développement économique réel.

      - Tant que ces aides extérieures ne sont pas une façon déguisée pour se mêler de nos affaires malgacho-malagasy, devrions-nous nous plaindre ou nous réjouir que c’est la Communauté Internationale qui finance nos élections ? Il y a des moments où nous devrions mettre sous le tapis notre orgueil et notre fierté proverbiaux car cela ne fait pas avancer le schmilblick. Si nous étions capables, tous seuls, sans aide extérieure, de redresser ce pays en déshérence et exsangue, on verrait les résultats actuellement, au bout de 55 années d’indépendance.

    • 30 décembre 2015 à 17:52 | betoko (#413) répond à Menalahy

      Quand j’ai intervenu à 13h32 , je n’avais pas l’occasion d’acheter les journaux ni d’avoir jeté un coup d’œil dans la rue car je suis parti très tôt à la campagne , d’ailleurs j’en achète que rarement maintenant vu qu’il n’y a pas grand chose à lire . Quand je disais qu’il me semble que c’était Marc Ravalomanana qui avait mis en place la SAMVA , je ne faisais que faire appel à ma mémoire car à l’époque cela a fait couler beaucoup d’encre , mais je ne me souviens pas de la date .
      Quand je disais qu’il n’y avait pas eu un coup d’état en 2009 , ceux qui me contredisent n’arrivent pas à me démonter le contraire . Ils se basent juste sur que disait Marc Ravalomanana et ses partisans par des désinformation
      Un exemple qui a une similitude avec ce qui s’est passé chez nous , est ce qu’au Burkina Faso il y avait eu un coup d’état car Balise Compaoré s’en enfui en Côte d’Ivoire , sans avoir déposé sa démission contrairement à Marc Ravalomanana

    • 30 décembre 2015 à 21:12 | SNUTILE (#1543) répond à betoko

      Il a par ce fait évité le pire. Bonne décision à part la rumeur de la vente de la moitié de Madagascar.

  • 30 décembre 2015 à 19:38 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est le pouvoir est le véritable serpent de mer à Madagascar !

    Il faut tout simplement se poser la question du pouvoir véritable des élus de pays.

    Qui dit pouvoir dit une initiative politique et une espace économique. Quels sont le véritable pouvoir politique des élus ?

  • 30 décembre 2015 à 19:43 | Isambilo (#4541)

    J’attends toujours une déclaration de la ministre ayant la tutelle de la SAMVA. Si quelqu’un a l’adresse mail de son ministère cela m’intéresserait. Juste pour lui demander si elle se sent concernée.

  • 30 décembre 2015 à 20:15 | Menalahy (#9072)

    Pour nous amener à y voir un peu plus clair, voici un communiqué du Ministère de l’Eau , de l’Assainissement et de l’Hygiène, publié sur son site, ce jour.


    Début du copié-collé :

    Fampitam-baovao momba ny fako eto Antananarivo
    • 30 décembre 2015
    • Non classé
    Niaraha-mahita ny fiangonan’ny fako saiky isaky ny faritra rehetra eto Antananarivo. Mampalahelo tokoa izany satria ny mponina iray manontolo no hiharan’izany tsy fahavitan’ny asa-fandraofam-pako izany. Maro tokoa ny resaka nandeha sy ny fifanilihana andraikitra etsy sy eroa ka nanapa-kevitra ny Ministeran’ny Rano, ny Fanadiovana ary ny Fidiovana hanao izao fampitam-baovao izao.
    Ny SAMVA na Service Autonome de Maintenance de la Ville d’Antananarivo no miandraikitra ny fandraofana ny fako avy eny amin’ireny tobim-pako ireny sy ny fitaterana azy any Andralanitra.
    Ny vola entiny manao izany asa izany dia :
    – Ny Redevance sur les Eaux Usées na REU. Io dia vola omen’ny JIRAMA azy ary esorina amin’ny fandoavan’ny mpanjifa facture. Voaloa ara-dalàna sy ara-potona foana io.
    – Ny Redevance sur les Ordures Ménagères.Io dia tataon-ketra amin’ny hetran-trano ary ny Commune no manangona azy sy manome azy an’ny SAMVA. Ny tsy fahazoan’ny SAMVA an’io amin’ny tokony ho izy no nahasahirana azy tamin’ny fanalàna ny fako tato ho ato.
    – Misy koa ny subvention na fanampiana avy amin’ny Fitondram-panjakana ary voarain’ny SAMVA daholo izany tamin’ity taona ity.
    Tsy nijery fotsiny io olana io anefa ny Fitondram-panjakana fa tonga dia nanome subvention spéciale an’ny SAMVA ary efa in-droa miantaona izany tamin’ity taona ity.Voarain’ny SAMVA farany teo ny vola 156 tapitrisa Ariary mba hanesorana ny fako ao anatin’ny DIMY ANDRO. Tapitra amin’ny 31 desambra io fe-potoana nomena azy ary efa eo ampelatànana avokoa io vola enti-manana io.
    Mba tsy hisian’ny fanilihan’andraikitra dia ampahafantarina ny rehetra fa ny Ben’ny Tanana no Filohan’ny filankevim-pitantanan’ny SAMVA. Na dia nisy aza anefa ny olana, ary hatramin’izay nitondrany ny tanàna dia tsy mba nampiantso ireo mpikambana ireo izy mba hidinika izany ho fanatsarana ny asan’ny SAMVA.
    Ny Ministeran’ny Rano, ny Fanadiovana ary ny Fidiovana no naka fanapahan-kevitra ny hangataka amin’ny Fitondram-panjakana an’io fanampiana na subvention io rehefa hita fa tsy mahaaraka ny fanadiovana ny tanàna ny ROM nalefan’ny Commune tany amin’ny SAMVA.
    Natao izao fampahalalam-baovao izao mba tsy ho feon-dakolosy tokana no rentsika mponina ary indrindra mba hiantsoana ny tompon’andrikitra isan’ambaratongany mba handray ny andraikitra tandrify azy, fa ny Ministeran’ny Rano, ny Fanadiova ary ny Fidiovana dia vonona hatrany amin’ny fiaraha-miasa ho fampandrosoana ny firenena.

    Fin du copié-collé


    Où est LA VERITE ? Hanjarantsika ny tsy mihinana am-bolony izay rentsika atsy sy aroa fa samia mandinika ny mamakafaka. Ary aoka mba avela amin’ity faran’ny Taona 2015 ity ny fanohanana an’itsy na iroa fa efa alohalika ny ranombary ary tena efa mijaly sy mitaraina ny vahoaka ka ny Fitiavan-Tanindrazana no tokony hifantohantsika manomboka ny 01 Janoary 2016.

    Samia manao faran’ny Taona araka izay eo am-pelantànan’ny tsirairay ary mirary soa ho antsika rehetra, ho an’ny vahoaka malagasy iray tsy vaky volo ary ho an’ny Tanindrazana hiombonana.

  • 30 décembre 2015 à 20:48 | betoko (#413)

    Selon Mme la ministre de l’eau ?information de 20h30 sur Kolo Tv , la faute incombe la marie de Tana car elle a (la mairie) mis du temps à envoyer les subventions qu’elle devrait payées à la SAMVA .
    Qui dit vrai , qui ment ?

  • 30 décembre 2015 à 21:29 | diego (#531)

    Bonjour,

    Tant que les élus du pays, toutes et tous ne savent pas ou apprécient mal l’ étendu et limite de leurs pouvoirs, la crise économique et politique va continuer à s’aggraver. Une situation qui va profiter à Mr R. Hery, vraissenleblement pour le court terme, mais cela va encore une fois de plus aggraver la pauvreté du pays.

    Pourquoi dis-je matin, midi et soir élections piège à C....? Ce n’est pas par plaisir, mais c’est vraiment le cas !

    Le vide institutionnel dans lequel le pays se trouve favoriserait de facto la concentration des pouvoirs entre les mains d’un seul homme :

    - Mr R. Hery !!!

    C’est de la Présidence que le pays est gouverné. Il est un peu étonnant que les élus des provinces ne l’ont pas encore compris, à l’image de Mme Ravalomanana, pour pouvoir contourner leurs handicaps !

    Les élections qu’on a imposé au pays ont permis de concentrer les pouvoirs entre les mains d’une seule personne qui de ce fait, ont mécaniquement vidé les pouvoirs des élus de nos provinces. L’autonomie des provinces a été décidé pour contourner les bras longs et nocifs de pouvoir central.

    On voit bien ici que les provinces et leurs élus ne peuvent même pas, plus, recourir à une financement privé par exemple, ou financement parallèle, sans se référer à l’homme fort du pays :

    - Mr R. Hery !

    Comment faire ? Trouver des financement, comment, à part taxer les contribuables ? Et s’agenouiller devant Mr R. Hery pour bénéficier des dotations intéressantes venant de l’État. La présidence l’a bien dignifié à travers ce soit disant Budget il y a quelques jours.

    Les Malgaches sont lents, c’est bien connu, mais quand les politiciens le soient aussi, cela pose problème et pas seulement aujourd’hui, mais pour l’avenir du pays.

    Si les provinces avaient une certaine autonomie, leurs élus pourraient bien prendre des multiples initiatives pour développer l’économie locale :

    - l’assainissement des villes en fait bien partie.

    J’ai écrit ici même il y a quelques mois déjà que l’assainissement de la ville et les traitement des eaux usées représenteraient plus que 50% de budget d’une ville. Si ce n’était le cas à Tana, cela le serait dans les mois et années à venir :

    - pour y faire face, on tourne en rond, il faut trouver comment le financer ?????

    On va peut-être y arriver, mais il ne faut pas être paresseux, habituons à faire des exercices utiles nos cervelles !!!! C’est la fin d’année, c’est le moment de prendre des bonnes résolutions......

  • 31 décembre 2015 à 04:38 | Cacatoès (#7049)

    Homeo ry pitondra ny sosy handraofana fako fa tena tsy avy mihaina ny pokona a !!! Aza lanina hividianana entana any andafy sy hientohana voyazy ny fianakams fotsiny ny volam-panjakana. Ny vadiny sasany manko hono toa tena dadany be @io lafiny io !!!

    Efa miala any ny pesta !! Hay moa, tsy mba voan’io nareo pitondra fa hatokana ho an’ny vahoaka madinika ihany io e !!

    MBOLA HISY FARANY FOANA REFA MANAO NY TSY METY E !!! NIZAHIZA PITONDRA EO !!

  • 31 décembre 2015 à 07:01 | sanois (#8546)

    De toute facon rien a faire !!

    C est le rechauffement climatique qui fait que Madagascar recule partout inondations cyclones cris cris tortues crevettes bois de rose ordures

    tout est cause du rechauffement ( discours presidentiel) du 31

    Pauvre malgaches soumis a ce climat ( tsunami de 2004 pas mal non plus

    IL FAUT L AIDE INTERNATIONNALE

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 115